Close

Retourner vivre à Tanger

Salam alk.

Voilà, j'aimerais avoir quelques conseils de personnes qui ont vécu en France ou en Belgique et qui sont retourner vivre à Tanger.

Avez-vous trouver du travail facilement ?

Je pense aux call center où l'on demande de parler français.

Monsieur Jabbari,
Le binationaux et les européens francophones ont plus de chance et de réussite que d'autres. S'expatrier au Maroc en général réussit à beaucoup d'européens ayant un niveau élevé de formation et en expertise notamment dans des secteurs en vogue (Management, IT, psychopédagogue, enseignement/formation, finance, gestion, audit...) Pour les compétences modestes et si on a un niveau satisfaisant en français professionnel plusieurs centres de télémarketing sont accessibles pour les bonnes volontés qui ont un bon argumentaire de vente.  Je peux vous conseiller vivement de tenter votre chance avant de faire le grand saut auprès des boîtes de recrutement françaises ayant une agence à Tanger. Ne perdez pas de vue des secteurs porteurs et très demandeurs de profils francophones et plurilingues (français, anglais, espagnol et arabe). Tentez dans l'immobilier, les assurances, les banques, l'enseignement privé, le tourisme. Les salaires se négocient au brut  plus la sécurité sociale...
Documentez-vous sur la culture locale tangéroise et les droits des européens avant. Certaines moeurs sont difficiles à avaler pour des Français ou des Belges.
Très bonne continuation.

BONJOUR

Y a t'il un annuaire des boîtes de recrutements françaises sur Casablanca? OU DES AGENCES INTÉRIM

Bonjour,

Veuillez consulter les sites de l'ambassade de France, la mission économique Fra, la chambre de commerce et commander le guide des entreprises Fra installées au Maroc. Plusieurs boîtes d'intérim ont ouvert dans les grandes villes pour répondre aux besoins du marché local.

Cordialement

Merci Bousbaa Hamid

Bonjour Hamid
Merci pour vos bons conseils. Pour ma part je suis française née au Maroc. Je suis professeur de français langue étrangère. Je vis actuellement en Espagne et je souhaite revenir vivre au Maroc à Tanger l'année prochaine. Je souhaite bien entendu y exercer mon métier, car je pense avoir plus d'opportunités au Maroc qui est francophone, qu'en Espagne... De plus le Maroc est le Pays de mon coeur auquel je suis toujours restée très attachée. Pensez-vous possible d'exercer en libérale ? ou préférable d'intégrer une structure ? Merci.

Bonjour Madame,
Quand on est piqué comme vous le décrivez si bien par un pays où une ville, on le reste pour toukours. J'ai apprécié la qualité de vie à Tanger et si une occasion se présente pour m'y réinstaller je n'hésiterai pas. Si vous avez fait vos armes dans l'ensrignement du FLE et si vous êtes à l'aise avec des ados et adultes, j'ai envie de vous conseiller d'aller piocher du côté de l'IFT, de l'école Adrien Berchet, du collège lycée Régnault ou Détroit. On a l'habitude de proposer des postes en contrat local à 12.000 Drh au maximum. Ils passent leurs annonces sur Internet. Avec beaucoup de chance, et si vous êtes une prof confirmée, vous pouvez y trouver votre bonheur en arrondissant vos fins de mois aussi avec des cours de soutien à une communauté d'apprenants encouragée par des parents ayant les moyens. Un cours de français coûte entre 15€-25€/h. Parmi d'autres cibles, tentez les établissements privés les plus côtés (écoles maternelles, groupes scolaires bilingues et trilingues, instituts et centres de formation) qui ont le vent en poupe depuis que Tanger se transforme en agglomération. Ne ciblez que les établissements dont la structure est moderne et ayant un projet d'établissement qui tient la route pédagogiquement et matériellement. Méfiez-vous des sites Internet Facebook et allez demandez aux associations des parents et certains profs qui sont très actifs dans les forums. L'état à fermé plusieurs établissements qui font du business. Soyez exigeante, pragmatique et laissez-vous désirer. Vous pouvez exploiter la guerre intestinale entre gérants et directeurs pédagogiques pour négocier un bon salaire contrairement à ce qu'on offre aux profs nationaux locaux (ça se négocie malheureusement à la tête). Rappelez-vous que si vous êtes européenne, c'est que vous apportez une valeur ajoutée à l'image de marque des établissements scolaires. Toute la région souffre d'un manque de professionnels très francophones en la matière (pédagogie moderne, méthodologie, sécurité, audit qualité, formation continue, coatching scolaire, pdychopédagogie, animation d'ateliers linguistiques et ludique). Faites-vous dès à présent un réseau de contacts et un carnet d'adresses pour trouver un logement, des meubles et de toutes sortes de services. Ça ne marche que comme ça si vous voudrez vraiment une place et éviter les intermédiaires arnaqueurs (Samsar) oh combien sont-ils nombreux pour vous deplumer.

Bonjour Madame,
Quand on est piquée comme vous le décrivez si bien par un pays où une ville, on le reste. Si vous avez fait vos armes dans l'ensrignement du FLE et si vous êtes à l'aise avec des ados et adultes, j'ai envie  de vous conseiller d'aller piocher du côté de l'IFT, de l'école Adrien Berchet, du collège lycée Régnault ou Détroit. On a l'habitude de proposer des postes en contrat local à 12.000 Drh au maximum. Et avec beaucoup de chance, et si vous êtes une excellente prof, vous pouvez arrondir vos fins de mois en donnant des cours de soutien à une communauté d'apprenants encouragée par des parents ayant les moyens financiers (15€-25€/h). Une autre cible parmi d'autres, ce sont les établissements privés (écoles maternelles, groupes scolaires bilingues et trilingues, instituts et centres de formation) qui ont le vent en poupe depuis que Tanger se transforme en agglomération. Ne ciblés que les établissements dont la structure est moderne et ayant un projet d'établissement qui tient la route pédagogiquement et matériellement. Soyez exigeante, pragmatique et laissez-vous désirer. Vous pouvez exploiter la guerre intestinale entre gérants et directeurs pédagogiques pour négocier un bon salaire contrairement à ce qu'on offre aux profs nationaux locaux. Rappelez-vous que si vous êtes européenne, c'est que vous apportez une valeur ajoutée à l'image de marque à un établissement scolaire. Toute la région souffre d'un manque de professionnels très francophones en la matière. Faites-vous dès à présent un réseau de contacts et un carnet d'adresses pour trouver un logement, des meubles et de toutes sortes de services. Ça ne marche que comme ça si vous voudrez vraiment une place et éviter les intermédiaires arnaqueurs (Samsar) oh combien sont-ils nombreux pour vous deplumer.

Bonjour Hamid
Je vous remercie infiniment de votre réponse et de tous vos bons conseils. J'espère grâce à eux,  m'intégrer dans ma nouvelle vie professionnelle à  Tanger. Je compte bien mettre en valeur tous mes atouts pour être à la hauteur de mon projet. Je ne manquerai pas de vous le faire savoir dès qu'il aura pris forme. Merci et à bientôt !

Nouvelle discussion