CODOFIL 2018/2019

Bonjour à toutes et à tous !
Je lance un nouveau fil de discussion pour cette nouvelle campagne CODOFIL 2018/2019  :)

Nous sommes un couple d'enseignants de FLE avec 2 enfants (8 et 13 ans) et nous avons déjà connu l'expatriation il y a quelques années de cela.
Nous nous intéressons depuis longtemps au programme Codofil ... et nous pensons nous lancer dans l'aventure cette année !

J'avance une première question pour amorcer la discussion : savez-vous où sont majoritairement les postes pour les profs de FLE ? Nouvelle-Orléans ? Baton-Rouge ? etc....

En attendant, bienvenue sur cette nouvelle discussion et bonne chance à toutes et à tous  :top:

Les postes de FLE sont majoritairement dans la paroisse de Lafourche, entre 45 minutes et deux heures de Nola selon l'affectation.  C'est des postes en primaire. Ensuite il y a des postes dans la paroisse de Caddo,dans le nord, plus proche de Dallas que de Nola. Il me semble qu'il y a aussi majoritairement du primaire mais je ne suis pas sure. Et il y a quelques rares postes à Bâton Rouge en collège. Il n'y a pas de postes à Nola en FLE.

Merci pour ces infos  :top:

Si quelqu'un a des précisions pour affiner, nous sommes preneurs ! :-)

Qu'est ce que tu veux affiner ? Je ne peux pas donner des infos beaucoup plus précises car elles changent selon les années. Personne ne peut te dire exactement combien de postes il y aura l'an prochain, pas même le CODOFIL.  Cette année il y avait 7 ou 8 postes à Lafourche, dont plusieurs non pourvus qui devraient être encore à pourvoir l'an prochain. Il y avait au moins un poste à Bâton Rouge et un autre vers Iberia parish me semble-t-il. L'année précédente il n'y avait que des postes à Lafourche (9) et à Caddo (2). L'année d'avant il y avait moins de postes. En gros tous les ans il y a peu de postes en FLE, et encore moins pour les profs titulaires en college-lycée dans le public en France puisqu'ils ne peuvent se retrouver qu'en collège.

Bonjour Aliator je rejoins Cland dans son analyse,  tout dépend des années mais en général il y a moins de poste en FLE.
Il y a quelques années ils plaçaient des prof de FLE en primaire sur NOLA mais ils ne le font pkus depuis 4-5 ans.
De toute façon il faut le tenter et être percevant certains ont tenté plusieurs fois avant d obtenir un poste.
Bon courage pour la suite.

Et bien en voilà plein des précisions, merci beaucoup 😀

Pas de soucis. Je rebondis sur ce que dit test84, oui il faut être patient et persévérant pour le FLE, surtout pour les profs titulaires dans le public. Il ne faut pas se décourager par un, deux, trois échecs car il y a vraiment peu de places et plusieurs candidats. Pour les PE, c'est différent, il y a bien plus de postes.
Si il y a d'autres questions, n'hésitez pas. N'oubliez pas non plus d'aller voir les conversations des années précédents. J'avais fait ça en prenant des notes. ça aide beaucoup.

Oui c’est ce que j’ai fait, mais il me semblait intéressant (pour tous) d’avoir divers points de vue actualisés. Merci de vos avis en tout cas !

Et le fil CODOFIL 2018/2019 continue pour tous ceux qui veulent contribuer ...
:par:

Bonjour,
Je suis professeur des écoles et je vais tenter l'aventure cette année moi aussi.
J'en suis encore à remplir mon dossier, et je me demandais si vous avez beaucoup développer vos réponses dans la partie où on nous parle des TICE et activités pédagogiques. Étant plutôt synthétique j'aurais tendance à faire une simple liste, vous avez fait quoi vous?

Je pense que j'avais aussi fait une liste en essayant d'expliquer brièvement. Je n'ai pas fait de mini dissertation dans chaque case du tableau, mais par exemple projet X (consiste à ..., liant telle et telle matière, pour tel niveau, pour tel objectif). Projet Y (blablabla).

Merci pour ta réponse qui me rassure,je vais pouvoir finaliser et envoyer mon dossier!

A mon avis, on y gagne toujours à être synthétique sur papier, puis développer à l'oral ;-)

Bonjour,
Je suis prof d'histoire-geo et je voudrais postuler au codofil l'année prochaine. Savez vous si on conserve son poste quand on reviens au bout d'un an?

Bonjour, d'abord évite au moment de la candidature et des entretiens de dire que tu ne postules que pour un an. Ils préféreront prendre quelqu'un qui cherche à rester plus longtemps. Ensuite ça dépend de ta situation, mais si tu parles de détachement c'est qu'à priori tu es titulaire dans le public. Dans ce cas je crois que tu retrouves ton académie mais pas ton poste obligatoirement (merci de confirmer, je ne suis pas dans le public). Dans le privé (pas de détachement, on est en disponibilité pour convenance personnelle) c'est la même chose, on participe au mouvement à notre retour.

Bonjour à tous,
Sommes deux PE avec deux enfants à tenter l'aventure comme vous tous.
Nous suivons régulièrement le fil du forum pour nous enrichir de vos témoignages et des bonnes infos qu'on y trouve.
Je vois que certains ont déjà bouclé leur dossier, nous en sommes encore à le compléter et à réfléchir à ce que nous devons mettre dans la lettre de motivation. Des conseils d'anciens codofilien?
J'espère que nous aurons l'occasion d'échanger régulièrement via le forum et peut être ailleurs... :)

Bonne chance  :up:

Merci Aliator!
Je suis en train de réunir nos diplômes pour compléter les dossiers d'inscription mais impossible de trouver les relevés de notes... Pensez-vous qu'un dossier avec les diplômes et sans notes peut être disqualifiant?
Dis-moi Aliator, tu es déjà sur place? (en Louisiane)

Non non, comme vous, en préparation du dossier.
Ta question est ultra pertinente !  Qu'en pensent les anciens ? ;-)

Alors pour la lettre de motivation, va dépend vraiment de vous donc je ne sais pas trop quoi dire. Peut-être insister sur le fait que vous êtes prêts à travailler dur (ils ne veulent pas recruter des touristes, ils le précisent bien aux entretiens, la première année notamment est exigeante), que vous êtes capables de vous adapter à un environnement et un public différent. Et puis pour les familles que c'est aussi un projet de famille et que vous comprenez les enjeux et les problématiques. Après soyez personnels aussi parce que je pense qu'ils veulent entendre votre "voix" et pas seulement un discours stéréotypé (c'est pas un concours de recrutement de l'enseignement en gros).
Pour les papiers je sais que le problème avait été soulevé sur le forum l'an dernier mais je ne sais plus quelle réponse avait été apportée. A vous de relire, après 15  semaines de cours sans vacances je n'ai pas le courage (is it Friday yet?).

Bonjour,
Je m'intéresse à ce programme Codofil pour cette année. J'ai quelques petites questions (et je vous remercie d'avance pour les reponses). Faut-il avoir une formation en anglais obligatoirement  pour les PE ? J'ai eu mon Master MEEF et je n'ai pas de diplôme attestant d'une formation en anglais.
Mon mari n'est pas PE mais veut partir avec moi, est ce que cela peut freiner ma candidature ?
Généralement y a t-il pas mal de poste de pe sur Nola ? 
Merci à tous ;)

Cha Chartois :

Bonjour,
Je m'intéresse à ce programme Codofil pour cette année. J'ai quelques petites questions (et je vous remercie d'avance pour les reponses). Faut-il avoir une formation en anglais obligatoirement  pour les PE ? J'ai eu mon Master MEEF et je n'ai pas de diplôme attestant d'une formation en anglais.
Mon mari n'est pas PE mais veut partir avec moi, est ce que cela peut freiner ma candidature ?
Généralement y a t-il pas mal de poste de pe sur Nola ? 
Merci à tous ;)

Bonsoir Cha Chartois, concernant la formation en anglais ce n'est pas obligatoire, certains même ont été pris sans formation et avec un faible niveau d'anglais.
L'anglais n'est pas un critère primordial.
Ton mari pourra partir avec toi en tant que J2 cela ne freinera pas ta candidature au contraire si tu dis que c'est un projet commun.
Chaque année est différente mais cette année il y a pas mal de départ sur Nola.

Bon courage.

Non aucun diplôme n'est demandé en anglais. Tu n'enseigneras pas l'anglais ni en anglais mais bien en français. Après pour la vie quotidienne il est toujours plus confortable de se débrouiller. Une partie de l'entretien de sélection se passe en anglais. Pour les postes à Nola, oui il y en a. En général on vous demande vos préférences à l'entretien. Mais on doit accepter avant de savoir précisément où on est affecté. Pour le mari il aura un visa j2 et pour pouvoir travailler il devra obtenir un permis de travail. Ça ne gêne pas du tout pour le recrutement, mais à vous de prévoir le budget avec un seul salaire au moins les premiers mois (surtout si votre rêve est Nola, la grande ville a un prix).

Merci beaucoup pour ta réponse ultra rapide ;)
Je me débrouille pas mal en anglais et mon mari est bilingue. Nous connaissons pas mal de gens sur NOLA  et nous avons vraiment envie d'y passer quelques années si possible.
Je ne sais pas encore si nous allons postuler cette année où l'année suivante car nous avons aussi un projet bébé... mais je me renseigne ;)
Comment cela se passe t-il au niveau des logements ? Est on aidé pour trouver un logement au début ?
Merci encore.
Charlotte

Bonjour,
Je voudrai avoir des informations concernant les enseignants qui viennent d'autres pays différents de la France et du Belgique. Comment se fait le dépot de dossier?
Cordialement

@Cha Chartois
Désolée, je n'avais pas vu le dernier message.
Pour les logements, tout dépend de la paroisse ou de l'école. Parfois tu es logé par des parents d'élèves et accompagné par des américains pour la recherche de logement/voiture/meubles. Parfois, tu es aidé par les "anciens", les CODFIL ou ex-CODOFIL qui sont installés dans ta paroisse, école. En général, tu reçois les adresses des anciens et des coordinateurs (français ou américains) qui t'aiguillent sur la démarche. Dans ma paroisse, il y a une responsable américaine, qui délègue à un coordinateur (un collègue qui est installé depuis plusieurs années). Il t'aide à trouver, mais il y a aussi un complexe d'appartements où beaucoup de nouveaux profs de français s'installent. C'est rassurant de savoir qu'un toit t'attend dès que tu arrives, mais il faut être prêt à verser le dépôt de garantie depuis la France et à prendre un logement sans le visiter.

Parfois, tu peux récupérer le logement/voiture/meubles/petites cuillères des partants.

@Koloby2017
Je crois qu'ils voulaient revaloriser le programme au Canada dernièrement et je crois qu'ils vont faire des entretiens là-bas cette année (mais je ne suis pas sure).
Il y a peu de recrutement dans les autres pays et n'ont pas de dates spécifiques, ni de procédure spécifique. Ca ne veut pas dire qu'ils refusent les candidatures. Le mieux est de se renseigner directement auprès du CODOFIL, comme je l'avais déjà conseillé sur le forum 2017/2018. Il vaut mieux à mon avis les contacter avant fin décembre pour être sûr d'être dans les délais.
Ils pourront aussi vous transmettre les coordonnées des collègues africains (que je ne connais que de nom, je n'ai pas de coordonnées à transmettre), certains sont là depuis plusieurs années et ont un recul sur l'expérience d'expatriation (qui n'est pas toujours rose, il faut se l'avouer). Mais les conditions de recrutement (visa, prolongation...) ont changé et le CODOFIL saura vraiment répondre à ces questions.

Merci pour les informations Cland. J'ai envoyé un email à Mme Feehan et elle m'avait demandé que je lui envoie mon CV au mois de janvier. Comme vous l'avez si bien dit l'expérience d'expatriation n'est pas rose. Raison pour laquelle je voulais receuillir l'expérience de certains professeurs de français en Louisiane d'origine africaine avant d'entamer l'aventure.

Vous vous voulez dire que le racisme est présent ? Je ne comprends pas bien si les difficultés d’expatriation concernent uniquement les collègues issus d’Afrique dans votre message ?

L'expatriation est une très belle expérience mais qui n'est pas toujours paradisiaque. Chacun le vit différemment bien sûr mais il ne faut pas oublier que ce ne sont pas des vacances. Entre 25 et 30 heures de cours par semaine, un programme scolaire différent, des vacances qui tardent en début d'année. Le système scolaire peut souvent être frustrant, peu de liberté pédagogique, une pression de la direction (moins en FLE je dois l'avouer).
Quand au racisme, la Louisiane est un état du sud, plus pauvre que la moyenne. Le racisme fait partie de leur histoire et, surtout dans les campagnes il est toujours présent. Je dirais qu'il est davantage visible envers les communautés hispaniques, les "Mexicains" (et qu'importe qu'ils soient Honduriens ou Péruviens) mais pas éteint envers les noirs. Et tous les étrangers en général sont bien sûr la raison de la mauvaise santé économique, du chômage, de la crise (et sans doute aussi des ouragans).  Bref, ils ont voté majoritairement républicain (dans les campagnes surtout)  et attendent le mur !

Bonjour à tous !
Je candidate aussi cette année mais ne parviens pas à trouver la date limite d'envoi du dossier: quelqu'un pourrait m'aider ? :/

Je suis déjà sur place et donc ne candidate pas cette année mais il me semble que cette date est dans un mini calendrier sur la page d'accueil du Codofil surg la page du CIEP (pour les français). En tout cas le plus tôt est le mieux maintenant car le dossier doit passer par voie hiérarchique et ça peut prendre du temps (toujours pour les français education nationale).

Calendrier prévisionnel

19 octobre 2017 - 26 janvier 2018, dès parution au Bulletin officiel de l'Éducation nationale (BOEN n° 35 du 19 octobre 2017 (link is external)), envoi des dossiers :
par courriel au CIEP – codofil[at]ciep.fr – et au format papier par la voie hiérarchique pour les enseignants du MEN ;
par courriel et par courrier simple pour les candidats professeurs de français langue étrangère (FLE) ;

dernière semaine de février 2018 : présélection des candidats ;

début mars 2018 : résultat individuel envoyé aux candidats retenus pour participer aux entretiens obligatoires qui se dérouleront au CIEP à Sèvres du 4 au 13 avril 2018 ;

début mai 2018 : information des candidats recrutés  pour un poste en Louisiane,  liste principale et liste complémentaire uniquement ;

début juin 2018 : information de l’affectation des candidats recrutés dans les paroisses et établissement ;

fin juillet 2018 : arrivée des candidats en Louisiane. Présence obligatoire au stage  d'orientation  (accueil et information) qui se tient à Bâton Rouge. Signature pendant le stage du contrat avec le CODOFIL et constitution du dossier de demande de détachement auprès du MEN avec l’aide des services du  Consulat général de France le même jour. A l’issue du stage de 3 jours, départ des candidats dans leurs paroisses d'affectation (= districts scolaires) et rentrée des classes (début août).

Merci beaucoup à vous deux pour vos réponses, ça me laisse tout de même le temps de finaliser mon dossier :)

:top:

Bonjour !

Après avoir un peu tergiversé, j'ai décidé de tenter ma chance dès cette année.

J'ai déjà transmis mon dossier par voie hiérarchique mais au moment de l'envoyer par mail, j'ai eu un gros doute :
Faut-il envoyer la version informatique du dossier qu'on aura rempli mais sans l'avis de l'IEN ou faut-il scanner la version papier avec l'avis de l'IEN et envoyer le scan ?
Je ne sais pas si je suis très claire...
Pour faire simple, l'avis de l'IEN doit il figurer sur le dossier qu'on envoie au CIEP par mail ?

Merci d'avance à ceux qui pourront me répondre...

ça m'intéresse aussi de savoir ! ;-)

Vous ne récupérerez pas le dossier avec avis de l'IEN. Vous devez envoyer le dossier sans, c'est comme une copie de secours, au cas où l'autre n'arriverait pas.

Très bien merci !

Moi j'ai une copie du dossier avec l'avis de l'IEN c'est pour ça que j'ai hésité à le scanner mais si c'est bon sans l'avis, ça m'arrange parce que mon scanner m'a lâché...

Ça doit dépendre des académies et du primaire/secondaire. A Rennes dans le secondaire on ne voit pas les avis de la hiérarchie. J'avais juste pu voir l'avis du chef d'établissement (qu'il n'y a pas en primaire), il l'avait rédigé devant moi. C'est pratique d'avoir l'avis de l'IEN/DASEN en avance, ça évite une déconvenue une fois arrivée la période des entretiens quand on sait par exemple qu'ils donnent un avis réservé (= défavorable en fait).
Par contre, il faut bien être sûr que ce n'est qu'une copie et qu'ils vont bien envoyer le document complété au CIEP.

C'est mon IEN qui a le dossier et qui l'envoie par la voie hiérarchique. Je n'ai que la copie.
Elle a rédigé son avis devant moi. Par contre, au premier degré, c'est souvent au niveau du DASEN que ça bloque (pour nécessités de service par exemple) donc je ne suis pas encore tiré d'affaire.

Nouvelle discussion