Quel visa? Ni stage, ni emploi définitif, et aucun niveau d'étude...

Bonjour,

Je suis sûre que je vais passer pour Ze quetsch (ou Ze quiche, en bonne lorraine, ça marche aussi bien) mais je ne parviens pas à savoir quel visa est fait pour mon cas. J'ai pourtant bien lu les listes de visas proposés, mais il y a toujours un bug...

Je suis arrivée il y a deux mois, en tant que touriste. Comme tout touriste, je pensais reprendre l'avion et faire développer mes photos en rentrant et basta. Mais voilà : je suis chez ma cousine (sa mère, la soeur de mon grand-père est partie avec un soldat US et voilà ;o) ). Me voyant tout le temps dessiner, elle m'a fait rencontrer son tatoueur qui m'a proposé de me former, de bosser un peu avec lui. Et c'est là où j'ai besoin de comprendre...Si je reste, je vais avoir besoin de faire ajuster mon statut si j'ai bien tout saisi. J'ai vu qu'un visa J-1 pourrait peut-être coller, mais je n'ai pas fait d'études...Vraiment rien.
Il me semble donc que ça ne peut pas aller.
Mais du coup, lequel?

Je me souviens qu'il y a un certain temps (ça doit remonter à au moins dix ans) une connaissance m'avait parlé d'un cas un peu similaire , et de ce que son patron avait dû fournir un ??? Je ne sais plus comment ça s'appelle, mais pour attester que cette personne avait le profil qu'il ne pouvait pas trouver sur place. Est-ce que cela pourrait rentrer dans ce cas là? (je précise que ce tatoueur cherchait quelqu'un pour le travail spécifique de la couleur, ce qui est mon cas, et pour du végétal...Ce qui est mon domaine, bien que sur papier, et non sur peau, mais que je ne peux justifier d'aucune expérience dans CE domaine spécifique). En gros, je galère.

Si quelqu'un pouvait m'éclairer, car le temps passe, et je ne sais pas quoi faire : repartir ou tenter le coup...

Merci à tous!

Bonjour,

Alors déjà, dans tous les cas, il te faudra retourner en France, puisque le visa se récupère à l'Ambassade des Etats-Unis de ton pays.

C'est au tatoueur de faire les démarches du visa de travail et prouver qu'il ne trouve personne sur place pour faire le job. Ensuite, il me semble qu'il y a un quota limité de visa de travail délivré par année.

Si tu as déjà publié tes dessins ou eu des articles de presse, tu pourrais postuler à un visa O artiste, aussi...

Je pense qu'il faut justifier d'un minimum d'expérience dans le domaine pour lequel tu te fait recruter pour un visa J-1, qui te donnera le status d'étudiant pour une durée limité.

D'un autre côté le visa H-1B te permettra de travailler pendant une durée allant jusqu'à 3 ans et c'est à ton employeur d'en faire la demande pour toi.

Regarde du côté de ces deux visa lequel correspond le mieux à ton profil. Par contre tu devra impérativement rentrer en France et te rendre à l'ambassade pour pouvoir récupérer ton sésame.

Good Luck et tiens nous au courant :)

Tu ne peux pas du tout faire "ajuster ton statut". Tu es touriste, donc tu dois absolument revenir en France avant de depasser les 90 jours passes sur le territoire et ensuite chercher un employeur qui te sponsorisera, mais depuis la France. De plus, vu qu'il est interdit de chercher du travail en tant que touriste, tu te ferais recaler direct crois-moi.

Je ne pense pas que des visas J1 soient donnes pour travailler chez un tatoueur.
Ce sont des visas stagiaires (donc dans le cadre de tes etudes). Il faut que tu sois etudiante ou bien que tu sois encore dans l'annee qui suit l'obtention de ton diplome.

Quelle est exactement ta situation actuellement? etudiante? salariee? autre?

Afin de pouvoir mieux te conseiller.

Et sans diplôme, le H1B ne s'applique pas à ton cas.

Le meilleur conseil a te donner c'est 1) surtout de ne pas te retrouver en overstay et 2) de rentrer en France gérer tout ca a partir de ton pays.

N'oublie pas que pour l'instant tu es aux USA en tant que touriste et la seule chose que tu es autorisée a faire, c'est du tourisme et uniquement du tourisme.

En terme de visa, a mon sens la seule piste que tu puisses explorer c'est le visa O pour les artistes.

Lorsque tu dis que tu n'as aucun diplômes, as-tu le bac? Si oui, tu peux participer à la loterie qui a lieu actuellement. Une autre piste serait de trouver un employeur français qui as un visa E2 investisseur et il pourra te sponsoriser sous certaines conditions pour un E2 essential employee.

Merci pour ta réponse ^^

Mince, mais je ne peux pas passer à l'ambassade de France à NY???
Ensuite, oui, c'est ce qu'il semble, mais dans ce cas, le tatoueur me dit que ça ne devrait pas trop poser de problème car le style graphique de quelqu'un étant forcément unique, ça ne l'inquiète pas. Lui en tout cas, parce que moi...

Bonjour Mota92i ;o)


Ben oui, c'est pour ça que le visa j-1 ne me semble pas être le bon, puisque je n'avais jamais pensé au tatouage de façon générale. Mais après tout, c'est aussi une technique de dessin ^^

Donc pour toi, le H-1B serait le plus approprié (c'est de celui-ci, de mémoire, dont le boss m'avait parlé)? Donc aux USA, le tatoueur a un statut d'artiste? Ca change, car après m'être renseignée, en France, 0 statut. Aucun, nada, que dalle.
Et donc, c'est dans ce cadre là que le boss devrait me fournir le??? Je ne sais plus comment on l'appelle, un certificat de non possibilité de recrutement d'un "local" ou un truc dans ce genre, c'est ça?

Merci en tout cas, je vais creuser (ma tombe, haha, Halloween approche) de ce côté là et oui, je vous tiens au jus ;o)

Merci à tous pour vos idées, coms ^^

Alors, pour clarifier les choses, répondre à toutes les questions, en espérant n'en oublier aucune..

*Ma situation : placée en foyer à 11ans, j'ai été déscolarisée à partir de ce moment. Donc ni collège, ni lycée, ni tout ce qui va derrière. J'ai passé un cap dessinateur en communication graphique à 20ans en candidat libre, mais rien d'autre.
en ce moment, je n'ai ni emploi, ni la possibilité de reprendre ds cours car pas de financement..Et vu que j'ai qu'un CAP, franchement, ce serait pour quoi, un bac pro?? que j'aurais à 22 ou 23 ans? J'ai un peu honte honnêtement.

*Je n'ai pas cherché de travail aux USA, c'est une rencontre avec une personne qui me propose désormais de me former, je ne veux évidemment pas enfreindre la loi, surtout quand je vois à quel point c'est cadré ici (ça change de la France, c'est dingue!)

*A cause de ce manque de diplôme, le H1B ne peut pas être tenté non plus? Mince...Décidément...

*Je vais voir le visa O, parce que là, je ne vois pas ce que c'est.

*Visa E2 investisseur...Hum, j'avais pas vu cette option là. Le boss vient faire des salons en France et en Europe et a pas mal de contact, ce serait jouable entre ces deux là? Mais aurais-je besoin de rentrer en France,du coup?

rien à voir avec la choucroute hein...Mais pourquoi il y a autant de flotte dans la cuvette des toilettes ici??? C'est hyper bizarre...

Merci encore à tous!

Je pense à une autre solution, peut-être : ma cousine pourrait m'embaucher comme fille au pair, mais...Il ne faut pas passer impérativement par une agence pour ça (et du coup, à nouveau, ça signifie retour en France?)

Au Pair ca veut dire agence donc $, il faut que ta famille (en l'occurrence ta cousine) soit aussi dans l'agence donc beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup de $ aussi (et de règles à suivre), et surtout Au Pair veut dire Au Pair donc c'est totalement illégal de bosser à côté. Et après ton année tu repars au même point: tu n'auras toujours pas de diplôme et ne pourra toujours pas prétendre à un visa.
Ca c'était pour le côté technique qui déjà fait que ce n'est en aucun cas une option mais de toutes façons ça ne marchera pas puisque:
- il faut que tu justifies d'un nombre d'heures minimum de garde d'enfants
- que tu aies des références de familles pour lesquelles tu as bossé
- tu ne choisis en aucun cas ta famille, et aller dans ta famille ne marchera pas
- l'ambassade n'est pas née de la dernière pluie

Vu ton profil le visa O reste vraiment ta seule option si tu as été publié en France.
Ton employeur potentiel est-il américain ?

Bonjour Ohmygaelle

Merci pour cette info. Tu as raison, cette option est un peu...hors sujet.

Non, je n'ai pas été publiée. A part des pubs, mais mon nom ne figure évidemment pas sur les supports, donc c'est cuit.

Oui, mon patron (enfin patron potentiel) est américain. il fait pas mal de salons de tatouages en Europe, mais ça ne donne pas plus de poids à un visa en particulier. Mince...

Je sens que ça sent le roussi, cette opportunité. Dommage, on était de part et d'autre super enthousiastes, mais... Je finis par me dire que ça va être impossible.

Ne va pas au consulat de NY, ils n'ont absolument rien a voir avec les visas.

La en effet, sans diplome (minimum Bac), tu ne peux pas t'inscrire a la lotterie non plus.

Si tu reves de venir t'installer ici alors il faut rentrer en France, reprendre tes etudes et ensuite postuler pour un emploi dans ton domaine.

Tu dis avoir "honte" si tu passes un CAP a 22 ou 23 ans... mais c'est vieux pour toi ca???  :/

Dans la vie il faut savoir sacrifier quelques annees pour atteindre son objectif. Et crois-moi a 22/23 ans.. c'est vraiment rien!

1/ ca ne sert a rien de passer au consulat de NYC (ce n'est pas l'ambassade!)
2/ pas de H1b possible pour toi
3/ le visa O: il faut que tu sois 'reconnue' dans ton domaine
4/ pas de loterie non plus car pas de Bac
5/ pas fille au pair non plus (gaelle a tres bien explique)
6/ pour faire un visa, il faut rentrer en France; pas de changement de statut possible quand on est touriste.

good luck

NoaBoa :

Merci à tous pour vos idées, coms ^^

Alors, pour clarifier les choses, répondre à toutes les questions, en espérant n'en oublier aucune..

*Ma situation : placée en foyer à 11ans, j'ai été déscolarisée à partir de ce moment. Donc ni collège, ni lycée, ni tout ce qui va derrière. J'ai passé un cap dessinateur en communication graphique à 20ans en candidat libre, mais rien d'autre.
en ce moment, je n'ai ni emploi, ni la possibilité de reprendre ds cours car pas de financement..Et vu que j'ai qu'un CAP, franchement, ce serait pour quoi, un bac pro?? que j'aurais à 22 ou 23 ans? J'ai un peu honte honnêtement.

*Je n'ai pas cherché de travail aux USA, c'est une rencontre avec une personne qui me propose désormais de me former, je ne veux évidemment pas enfreindre la loi, surtout quand je vois à quel point c'est cadré ici (ça change de la France, c'est dingue!)

*A cause de ce manque de diplôme, le H1B ne peut pas être tenté non plus? Mince...Décidément...

*Je vais voir le visa O, parce que là, je ne vois pas ce que c'est.

*Visa E2 investisseur...Hum, j'avais pas vu cette option là. Le boss vient faire des salons en France et en Europe et a pas mal de contact, ce serait jouable entre ces deux là? Mais aurais-je besoin de rentrer en France,du coup?

rien à voir avec la choucroute hein...Mais pourquoi il y a autant de flotte dans la cuvette des toilettes ici??? C'est hyper bizarre...

Merci encore à tous!

En tout cas tu écrits bien, il faut le dire car de nos jours c'est de plus en plus rare ;-) et c'est parce que tu écrits bien que l'on a envie de te répondre.

Pour l'eau dans les toilettes, je n'avais pas fait attention, mais voici la réponse.

https://frenchmorning.com/pourquoi-y-a- … s-aux-usa/

Bonjour Frenchnewyorker,

Donc le seul moyen, éventuellement, ce serait de passer peut-être par un sponsorship j'ai vu le boss hier, il m'a parlé de ça, en dernier recours, avec un collègue installé en France qui a des parts dans une boîte de matériel de tatouage, là, ça devient un peu abstrait pour moi, mais s'il le dit...)? Mais il faut, encore, que je rentre momentanément en France...Ca devient très compliqué.
Je ne souhaite pas m'installer ici, mais cette poposition, c'est pas en France qu'on va me la faire. La France, c'est tellement galère quand est 'hors case' (on nous appelle les "incasables" dans les milieux de l'ASE ;o)  ). On a pas de parents, on nous jette à la rue à 18ans sans logement, sans possibilité de faire ds études..Et sans parents/scolarité/emplois, trouver un appart est impossible, donc  on se mord la queue. C'est pour ça que j'ai bien envie de tenter le coup de la formation ici, même si ça veut dire y mettre mes dernières billes, ne serait-ce que pour le réseau international que cela offre (oui, on imagine pas à quel point ce milieu est incroyablement dense et soudé). Ainsi, je me dis qu'une fois rentrée en France, je ne serai pas 'seule'...

Merci beaucoup Pescaraplace ^^
Oui, curieusement, alors que j'étais entourée de filles qui allaient à l'école, elles n'avaient pas forcément un meilleur niveau, je ne sais pas bien à quoi ça tient, mais c'est déjà ça de..Pas perdu? ^^ Peut-être le fait d'avoir grandi dans un milieu trilingue?
En tout cas, ça me touche ^^ Merci

Stevenmika!!!

Merci pour cette explication..que j'aurais pu visiblement trouver moi-même, haha.
C'est vrai, ça t'avais pas choqué?? A ma descente d'avion à Toronto pour ma correspondance, je crois avoir bien eu la honte de ma vie dans les toilettes en ouvrant/fermant et changeant de toilettes pensant qu'elles étaient bouchées..La nana entrain de se laver les mains m'a regardé comme si j'étais pas nette ^^

Il y a plein de trucs qui m'ont vraiment fait halluciner, mais ceci est un autre débat ^^

Je n’ai pas trop compris qui a des parts dans quoi...
mais je ne vois pas en quoi ils pourront t’aider malheureusement. Je pense que ce tatoueur te donne des infos vagues car il n’a aucune idee de comment tout cela fonctionne.
Tu n’as pas trop le choix et devra repartir en France. Surtout ne depasse pas les 90 jours d’Esta.
Je reviens sur ta phrase « je ne souhaite pas m’installer ici ». Alors la je te conseille de tout revoir. Venir aux USA est difficile et il faut vraiment le vouloir, surtout quand on part de zero. C’est possible mais il faut de la volonte et de l’argent! Penses-tu que ca en vaudra la peine si tu ne veux pas vraiment etre la?

Ne pas oublier cette subtilité, 90 jours, ce n'est pas 3 mois.  Par exemple si tu fais 3 mois en octobre, novembre et décembre, cela fait 92 jours et un overstay.  31 jours, n'est pas égal à un mois.

Je reviens après quelques complications qui m'ont pris du temps, mais j'ai bien tout lu, et merci.

Je ne suis pas totalement fermée à l'idée de rester aux USA, mais disons que ce n'est pas un rêve à la base, juste une opportunité, et les opportunités ne tombant pas souvent du ciel,pfffff, je me dis que ça serait bête.
En tout cas, vu les complications avec les visas, tout ça tout ça, et après en avoir parlé avec mon "boss", qui ne voit pas trop d'inconvénient à cela dans la mesure où en fait je ne serai payée que lorsque je serai là (par contre, on a pas encore parlé de la réglementation en matière de travail, j'ai bien tenté d'aborder le sujet, mais j'ai l'impression que ça se fera...Comme ça se fera) je pense que je vais faire des allers/retours tous les 90jours. Et puis ça me permettra de régler les trucs en attente en France et accessoirement, de manger des trucs qui me manquent ici. Si je vois que la mayonnaise prend bien, alors il sera peut-être temps de reconsidérer les choses de façon plus administrativement correct.

Merci pour la précision, oui, c'est vrai que spontanément...^^ J'aurais eu quelques ennuis (c'est déjà arrivé à quelqu'un?? Qu'est-ce qu'il s'est passé?)

Aller/retour tous les 90 jours... comment vas-tu justifier ces voyages? Comment vas-tu prouver tes attaches en France?
je pense que la tu fonces droit dans le mur.
Desolee d'etre un peu directe mais encore une fois, si t'es pas super sure de vouloir t'expatrier, ne le fais pas.
La nourriture te manque deja alors eu tu n'es pas partie?  :lol:

NoaBoa :

Merci pour la précision, oui, c'est vrai que spontanément...^^ J'aurais eu quelques ennuis (c'est déjà arrivé à quelqu'un?? Qu'est-ce qu'il s'est passé?)

plus le droit de revenir aux USA pendant X temps

Comme ça se fera) je pense que je vais faire des allers/retours tous les 90jours. Et puis ça me permettra de régler les trucs en attente en France et accessoirement, de manger des trucs qui me manquent ici.

donc en clair tu viens travailler au black.

good luck (comme le dit Frenchnewyorker aussi) pour tes AR tous les 90 jours...peut etre que ca sera ok au 1er passage, mais au 2nd tu auras droit a un entretien pousse pour comprendre pourquoi tu viens si souvent et ils sont assez forts pour te faire dire la verite.
et la bye les USA.

Oui, ça, c'est tout moi ^^ Envie de faire les choses, mais jamais pour trop longtemps. J'ai très envie de travailler, d'apprendre, après...Les USA, j'avoue que sans plus.
Et oui, les charcut' /fromages bien faits me manquent beaucoup. J'y suis restée 3 mois, là je suis rentrée, je repars fin avril, donc je tente, on verra bien. Je garde mon studio en France, au pire, ils me renvoient au bercail et je retrouve mon train-train ici. En attendant, j'ai appris pas mal de choses dans ce studio, l'équipe est un peu folle mais pas du tout comme j'imaginais (les a priori sur le monde du tatouage), les gens sont plus fins d'esprit et cultivés que je ne l'aurais cru..Tel est pris qui croyait prendre. Bonne surprise.
Pour les parts, il s'agit d'investissements fait dans la société de matériel de tatouage (dermographes, aiguilles à usage unique, encre, etc.) par le boss du salon de tatouage dans cette petite société française située en Lorraine mais qui, en fait, est très bien placée dans le monde du tatouage et vend partout dans le monde. C'est assez étonnant, mais tant mieux. Bref, l'idée était de monter un investissement dans l'autre sens (plus d'une boîte USA>France mais l'inverse) et d'utiliser un visa E2, mais ça me semble tellement capilotracté que j'ai dit que ça n'en valait peut-être pas la peine. Donc on fait comme ça, et..On verra bien.

Nouvelle discussion