Close

Entretien Ambassade Paris/Manille

Bonjour,

Je suis entrain de préparer mon mariage mais j'aurai une petite question.
Ma futur est allé a l'ambassade de Manille pour un dossier de CCAM.
Ils leur ont dit que je devrais passé un interview a l'Ambassade Philippines à Paris et elle a Manille mais le soucis est que quand j'appel ceux de paris ils me disent clairement que :

_____________________________________________________
Dear Mr. xxxx,

With reference to your email dated 11 September 2017, the Embassy does not conduct interviews for marriages.

Nevertheless, if you will get married in France, your fiancée will need to apply for a Certificat de Coutume here at the Embassy which will be submitted to the Mairie where you will get married. Kindly refer to the following link for the list of requirements: http://parispe.dfa.gov.ph/consularservi … rtificates

The Embassy is open from Mondays to Fridays, from 9AM to 4PM, except on French and Philippine holidays.

Kind regards,
Philippine Embassy, Paris

_____________________________________________________

Nous voulons faire le premier mariage aux Philippines et pas en France.
Je pense que si je resume très simplement

Besoin : CCAM
Manille : -> Vous devez passer un entretien a l'Ambassade de Paris
Paris : Nous ne faisons pas d'entretien.

Avez vous des conseils ou est ce que j'ai loupé quelque chose ?

Merci de votre aide

Normalement l'interview pour le legal to capacity se fait ensemble avec ton épouse, avec tout les documents requis et dans la même ambassade.

J'avoue être surpris que vous passiez l'interview chacun dans une ambassade differente  :/

Bonjour,

Je ne peux pas me deplacer comme je veux...
Je travail (CDI) et de ce faite je pourrais me deplacer 3 semaines bientôt mais je peux pas faire des allé retour surtout que ca coute quand même assez cher le trajet.

Il y'a pas d'autres solutions ?

Merci

Il y'a pas d'autres solutions ?

Pas à ma connaissance.

Si vous prévoyez de vous marrier aux Philippines alors l'interview aurra lieux à l'ambassade de France de Manille en présence des deux future époux et avec tout les documents requis.

Maintenant tout autres avis de la part d'expatriés est le bienvenu :)

En fait le principe est le suivant : si le mariage est réalisé aux Philippines, le conjoint étranger doit prouver qu'il n'est pas marié(e) dans son pays, ce qui est le CCAM pour les Français. Si le mariage est en France, idem pour la personne philippine avec un certificat délivré par l'Ambassade des Philippines (le Certificat de Coutume comme ils l'appellent). Mais il est très difficile de faire venir le/la futur(e) en France...

Pour un mariage aux Philippines, il faut avoir un entretien ensemble à l'Ambassade de France avec les papiers requis (voir dossier en ligne sur le site de l'Ambassade). Le mieux est de prendre RV avec eux en faisant coïncider bien entendu la date du voyage. C'est une contrainte pour le(s) voyage(s) mais il est difficile de faire croire à l'Ambassade qu'on est prêt à épouser quelqu'un qu'on n'a pas rencontré physiquement auparavant, et ce plusieurs fois. Bien vérifier que tous les papiers sont disponibles sinon il faut revenir...

La disponibilité du CCAM est environ deux à trois mois après la demande officielle à l'Ambassade car il faut le temps de publication des bans à la mairie du domicile en France (comme pour un mariage français) et les allers-retours des valides diplomatiques pour les papiers. Valider avec l'Ambassade que la personne philippine pourra retirer le document officiellement si vous n'êtes pas disponible sur place.

Après l'obtention du CCAM, il faudra le faire valider par le DFO Philippin (Red Ribbon) et obtenir également des papiers coté philippin : CENOMAR (certificat de non-mariage aux Philippines, car le CCAM valide le non-mariage en France mais pas localement). Tout cela peut être réalisé par le/la futur(e) sans présence du conjoint français mais ne pas oublier de lui laisser les documents (extrait de naissance, CCAM, copie du divorce si le conjoint est divorcé(e), etc.) car tout est demandé par l'administration philippine pour délivrer le document de pré-mariage. Il s'agit du sésame qui permet d'organiser le mariage proprement dit soit avec un juge (mariage civil), soit avec un prêtre (mariage religieux).

Attention, le document de pré-mariage n'est valide que 120 jours à date d'émission. Il faut donc organiser le mariage aux Philippines dans les 4 mois qui suivent.

Après quoi il faut encore faire valider le mariage par les autorités françaises pour obtenir un livret de famille et surtout la possibilité de voyager en France avec son conjoint. Mais c'est une autre histoire...

Bonjour,

Merci beaucoup pour cette répondre, c'est tout de même assez problématique mais quand vous dîtes :

"  le conjoint étranger doit prouver qu'il n'est pas marié(e) dans son pays"

En l'occurence moi , si je fourni un papier de Delibat ou de non mariage de la France c'est une preuve en soi ?

Faire 3 fois le voyage + après pour le mariage c'est beaucoup d'argent et surtout beaucoup de temps...

Venir que une fois pour faire coincider la dâte pour l'interview est suffisant ?

Merci de vos réponses

le certificat de célibat ou de non mariage  provient de la mairie ou on réside donc  ce document est souvent délivré par le maire dans les petites communes

Miaou69 :

Merci beaucoup pour cette répondre, c'est tout de même assez problématique mais quand vous dîtes :

"  le conjoint étranger doit prouver qu'il n'est pas marié(e) dans son pays"

En l'occurence moi , si je fourni un papier de Delibat ou de non mariage de la France c'est une preuve en soi ?

En fait, pour un mariage aux Philippines, il est nécessaire de prouver que la personne n'est pas mariée en France, ce qui est l'objet du CCAM délivré par l'Ambassade de France. Ce document est établi en deux langues (français pour le demandeur et anglais pour les philippins) et doit être validé par le DFO (Department of Foreign) car l'administration philippines se méfie des faux documents.

La délivrance de ce document (CCAM) par l'Ambassade implique également qu'il y ait une publication des bans en France afin justement de valider que le mariage peut être célébré (comme pour un mariage en France d'ailleurs), ce qui génère le délai. Les documents requis par l'Ambassade de France inclus un original de l'extrait de naissance de moins de 3 mois, ce qui valide le statut de non-marié et il faut aussi un certificat de non-mariage pour l'autre personne (CENOMAR aux Philippines), plus des formulaires à remplir et des justificatifs de domicile (voir sur le site Web de l'Ambassade pour télécharger la liste exhaustive et obtenir les dernières versions des documents).

Miaou69 :

Faire 3 fois le voyage + après pour le mariage c'est beaucoup d'argent et surtout beaucoup de temps...

Venir que une fois pour faire coincider la dâte pour l'interview est suffisant ?

Merci de vos réponses

C'est une question à laquelle il vous appartient de répondre par vous-même. Mais ne venir qu'une seule fois aux Philippines - donc la première! -  pour rencontrer sa future femme et dans la foulée demander le certificat de mariage à l'Ambassade sera sans aucun doute assez mal perçu par le personnel administratif de l'Ambassade qui pourra y voir un risque de mariage blanc et donc refuser la délivrance du certificat.

Et puis je vous amène quand même, en toute bienveillance et sans aucun préjugé, à vous questionner sur votre démarche qui vise à épouser une personne que vous n'avez visiblement pas encore côtoyée...

Bonjour,

Merci beaucoup pour vos réponses

En effet, il faut au moins 3 tampons sur le passeport qui démontre que vous avez voyagé plusieurs fois aux Philippines, et l'ambassade vous questionne un minimum sur vôtre future épous/e pour être sûre qu'il s'agit d'un marriage en bonne uniform :)

Nous ne saurions trop vos confirmer que le Consulat (et non pas l'Ambassade) risque de ne pas vous prendre au sérieux si vous n'êtes pas en mesure de prouver que vous entretenez déjà une relation assidue avec Madame (surtout ne leur racontez pas que vous vous aimez par webcam interposée). Même si ce n'est pas le cas, votre histoire sent trop fort le mariage de convenance en vue d'obtenir un visa.
Mon conseil, si je peux me le permettre : ressaisissez-vous, lisez et relisez les conseils et avertissements de vos ainés. Puis, si vous ne changez pas d'avis, organisez votre vie pour venir passer au minimum 3 mois aux Philippines. Un voyage au moins cher est d'environ 700€ A/R, si vous acceptez de vivre à la mode philippines avec votre future, pensez un budget de 700€ par mois. En résumé, environ 3.000€ pour ne pas faire une grosse connerie. 1 mois de vacances + 2 mois de congé sans solde à négocier avec votre patron et à la fin des 3 mois vous revenez avec Madame, votre épouse

Budget de 700 euros par mois? Impossible!Meme en vivant a la "Philippine"....

Il y a des billets à 400€ en ce moment

Aujourd'hui, 700€ = 42.709,19 PhP, surtout ne jamais dire ce n'est pas possible car sinon plus de 80% de la population pinoy va disparaitre.

Si Monsieur accepte une nippa hut pour logis et que Madame fait le marché et cuisine les plats de l'ordinaire d'un Philippins, tout est possible surtout si la motivation c'est l'amour (oui, je sais, je suis un indécrottable romantique)

tout a fait d'accord avec Didier sincerement.ma tendre et douce travaille pour environ 180 euros par mois(deux enfants scolarisés)et s'en sort(je "support of course "tous les mois...).donc 700 pour un mois a deux...

Bison ravi, vous abordez un point sur ce thème qui, il me semble, n'a jamais été étudié auparavant : "Après l'obtention du CCAM, il faudra le faire valider par le DFO Philippin (Red Ribbon) et obtenir également des papiers coté philippin : CENOMAR (certificat de non-mariage aux Philippines, car le CCAM valide le non-mariage en France mais pas localement). Tout cela peut être réalisé par le/la futur(e) sans présence du conjoint français mais ne pas oublier de lui laisser les documents (extrait de naissance, CCAM, copie du divorce si le conjoint est divorcé(e), etc.) car tout est demandé par l'administration philippine pour délivrer le document de pré-mariage. "
Le CCAM récapitule toutes les informations (naissance, divorce, nationalité, ...) et, d'après ce que vous écrivez, l'administration des Philippines demande d'y ajouter un nouveau certificat de naissance + un CENOMAR !?
Le certificat de naissance doit-il être traduit en langue anglaise et si oui par quelle autorité?
De nombreux candidats au mariage ont le statut de touriste, ce qui veut dire qu'ils ne sont pas enregistrés dans les bases de données de l'administration hormis l'Immigration. Dans ce cas, comment vont-il pouvoir établir un CENOMAR ? Sera t il du genre "no record"?

Comprenez bien que je ne conteste pas ce que vous nous écrivez. Je suis simplement surpris et dubitatif.
Merci pour vos lumières qui éclairent plus précisément le dossier.
Pour la petite histoire, une secrétaire de mairie de Puerto Galera, m'a demandé mon CENOMAR et moi, comme un couillon, je lui ai dit d'aller se faire voir. Comme d'habitude dans le pays Pinoy, cette charmante et toute en rondeurs employée n'a rien répondu à mes invectives

pour les 3 timbres sur le passeport,tout le monde semble etre d'accord pour l'obtention du ccam(merci aux anciens pour les posts et conseils).nous pensions faire cette demande en octobre avec ma petite amie(je serai un mois aux phils dans deux jours),mais ce ne sera que mon deuxieme voyage.nous passerons donc voir l'ambassade sans trop se faire d'illusion(meme si nous avions deja tout preparé...).qu'importe,nous allons tout de meme avancé sur notre projet de vie aux phillipines(terrain,business...)et s'organiseront pour le ccam en avril prochain(ou je pourrai rester plus longtemps).encore merci a tous pour vos conseils.

DidierdesPhilippines :

([...]
Le CCAM récapitule toutes les informations (naissance, divorce, nationalité, ...) et, d'après ce que vous écrivez, l'administration des Philippines demande d'y ajouter un nouveau certificat de naissance + un CENOMAR !?
Le certificat de naissance doit-il être traduit en langue anglaise et si oui par quelle autorité?
De nombreux candidats au mariage ont le statut de touriste, ce qui veut dire qu'ils ne sont pas enregistrés dans les bases de données de l'administration hormis l'Immigration. Dans ce cas, comment vont-il pouvoir établir un CENOMAR ? Sera t il du genre "no record"?

Comprenez bien que je ne conteste pas ce que vous nous écrivez. Je suis simplement surpris et dubitatif.
Merci pour vos lumières qui éclairent plus précisément le dossier.
Pour la petite histoire, une secrétaire de mairie de Puerto Galera, m'a demandé mon CENOMAR et moi, comme un couillon, je lui ai dit d'aller se faire voir. Comme d'habitude dans le pays Pinoy, cette charmante et toute en rondeurs employée n'a rien répondu à mes invectives

En fait, je fais part dans ce forum de mon expérience personnelle pour les démarches de mon mariage afin de partager les informations que j'ai glanées au cours des entretiens avec les interlocuteurs philippins auxquels j'ai eu affaire (mairies de Taguig et de Pasig notamment). Comme je suis curieux de nature, assez cartésien comme Français, désireux de ne pas me faire avoir et assez conscient de l'état de l'administration philippine, je pose pas mal de questions et avec sourire et gentillesse, j'arrive à avoir quelques réponses... Mais je ne prétends pas réciter la loi philippine ni en être le garant et je souhaite plutôt partager l'approche pragmatique qui est fort utile pour vivre sans (trop) s'énerver aux Philippines, et au final obtenir ce qu'on désire...

Le CCAM délivré par le Consulat français est effectivement établi après contrôle par l'administration française (assez pointilleuse et précise en général) que toutes les conditions requises pour un mariage à l'étranger soient valides. Et le document est déjà disponible en deux langues pour les autorités philippines. Benoîtement, je pensais que cela suffisait pour mon côté. La première surprise est venue de la mairie de Taguig qui ne veut pas d'un document comme le CCAM qui n'a pas été certifié par le DOF (Red Ribbon). Raison invoquée : il y a trop de faux documents qui circulent avec même des places spécialisées comme Recto (proche de Quiapo Church à Manille) où les spécialistes du faux sont légions... Donc passage par le DOF et 500 PHP pour obtenir un joli ruban rouge et un sticker doré qui valide le CCAM en considérant que le tampon du Consultat semble bon et que le nom du consul n'est pas erroné. Contrôle simpliste s'il en est mais qui rassure la Mairie en se dédouanant par le ruban rouge.

Ensuite, la personne à la mairie de Taguig m'a expliqué que le CCAM validait bien que je n'étais pas marié en France mais que rien n'empêchait que je puisse être marié aux Philippines et ne l'avoir jamais déclaré à l'administration française... Argument raisonné que je n'ai pu contrer. Donc, j'ai dû faire la demande d'un CENOMAR. C'est une demande qui coûte 450 PHP, qui peut se faire depuis le Web et qui délivre le document à domicile après paiement en ligne ou via n'importe quel centre de paiement de factures. L'obtention sur Manille est rapide (deux ou trois jours). Je pense que le contrôle est effectué sur la foi de données informatiques que collectionne l'administration ; le CENOMAR précise que je ne suis pas marié aux Philippines car je ne suis pas présent dans leur base de données des déclarations de mariages (les dates des données sont d'ailleurs mentionnées). Là encore, le contrôle n'est pas forcément parfait mais suffisant pour que la Mairie n'engage pas sa responsabilité directe.

Enfin, il a fallu que je laisse au dossier de la Mairie une copie de mon extrait de naissance ainsi que la copie du jugement du tribunal français pour mon divorce. Les documents sont en français et n'ont pas été traduits pour l'occasion. Mon sentiment pour cette demande précise est que la personne à la Mairie n'était pas du tout habituée à des demandes de mariage avec un étranger, encore moins français, et qu'elle a souhaité avoir le plus de paperasse possible pour être certaine que "tout était là". Comme il ne s'agit que de copies, cela ne mange pas de pain de les fournir et c'était là le sens de mon précédent post : si votre (future) conjoint doit se charger de gérer la demande coté philippin, il est préférable de lui laisser le maximum de documents afin de pouvoir satisfaire la demande même si cette demande n'a pas de justification légale bien précise, voire apparaître incohérente. Parfois une demande administrative semble se transformer en négociation diplomatique...  :cool:

À noter que j'ai eu pas mal de difficultés avec les trois prénoms de l'état civil français et l'absence de middle-name en France. J'ai dû refaire deux fois le CENOMAR et certains papiers car il n'y avait pas de cohérence entre les documents selon l'administration philippine. La solution adoptée est la suivante : donner systématiquement les trois prénoms mentionnés sur le passeport et ne jamais renseigner le "middle-name" dans les formulaires.

Il a raison aux moins 1000€

Super post, il a le mérite d'être très clair et cela vient compléter les infos que nous avions déjà.
Perso, je vais aller faire un sourire à cette "admirable" secrétaire de Mairie avec peut-être quelques lansones pour me faire pardonner d'avoir été si incrédule

Aujourd'hui, 700€ = 42.709,19 PhP, surtout ne jamais dire ce n'est pas possible car sinon plus de 80% de la population pinoy va disparaitre.

Tout à fais d'accord et même qu'il y a une majoritée de gens qui vive avec moins de 700€ par mois et s'en sorte par trop mal :)

Je suis hors sujet, je m'arrête là

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Philippines

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Philippines.

Déménagement aux Philippines

Conseils pour préparer votre déménagement aux Philippines

Assurance voyage Philippines

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Philippines

Billet d'avion Philippines

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour les Philippines

2 millions de membres !

Regarder plus tard