Close

Madagascar ce n'est qu'un au revoir

Bonjour à toutes et tous !

Bien que "petit" nouveau sur le site (janvier 2017), je réside à Madagascar depuis mai 2013. Ma petite expérience sur l'île rouge va s'arrêter sous peu, en effet bien qu'ayant un emploi en CDI, j'ai décidé de passer à autres choses dans l'immédiat et pour quelques temps hors de Madagascar.

J'ai eu de belles satisfactions professionnelles et personnelles, qui ont été mis en balance avec les côtés sombres de ce pays, et à ce jour c'est le côté obscur qui l'emporte.

Je n’en dirai pas plus car mon post de départ n’est pas là pour déclencher un énième sujet de polémiques, insultes et discordes

Madagascar ne laisse pas indemne personnellement c’est un pays qui m'a profondément touché, et un jour je sais que j'y retournerai pas uniquement pour les vacances.

Madagascar bien qu’étant le pays du mora mora est comme une femme impétueuse, une maîtresse exigeante, elle épuise et rend son absence cruel. On ne peut que l'aimer ou la détester


En attendant je retourne en France quelques part entre le pic du midi de bigorre et la Bidassoa.

A bientôt ici sur le forum de Madagascar ou sur un autre

Bonsoir basque bondissant ,

Ce scénario, c'est exactement ce qui me fait peur le jour où je m'installerai à Mada.
Pleinement d'accord avec "Mada on aime ou on déteste" et "Mada ne laisse personne indifférent".

Bon vent et n'oublions jamais notre privilège de pouvoir voyager alors que les malgaches (contrairement à leurs ressources) doivent obtenir un visa pour quitter le pays.

Veloma

:top: marina!!!

Madagascar bien qu’étant le pays du mora mora est comme une femme impétueuse, une maîtresse exigeante, elle épuise et rend son absence cruel. On ne peut que l'aimer ou la détester ;)

respect le basque veloma :)

:cheers:  joli post... bonne route.
Gero arte
Laurence

Basque bondissant...
Le renoncement n'est jamais un échec... mais une étape... il doit toujours être présent dans un projet... ou dans une part de vie...
J'aime la façon dont vous quittez Madagascar... avec dignité...
On ne sort jamais indemne d'un grand amour... mais on en sort souvent grandi...
Vous serez toujours le bienvenu ici...
A bientôt alors !!!
Bien à vous

Bonsoir ami basque

Vous avez parlé entre les lignes, j’ai bien reçu…

Quand vous dites que le coté obscur l’emporte, je vous comprends mais un stupide questionnement de ma part me pousse à vouloir comprendre.

Après plus de 4 ans de vie à Mada, votre décision a de toute évidence ses raisons et vous ne semblez pas être le genre d’homme irréfléchi alors oui, je me sens curieux et bien entendu vous n’avez aucune obligation à me répondre (ou en mp si cela vous dit).
Vous n’en direz pas plus, ok, mais je suis à votre disposition.

Vous pouvez remercier Lys et prendre en compte jpmadalu…………Nous formons une communauté que vous avez rejoint depuis peu mais pourquoi ? Au hasard du surf ? OK mais alors si vous avez eu envie de nous rejoindre et de nous informer de votre  souci……. ?????

Vous pouvez compter sur nous et cela vous vous en rendrez compte car ici, sur le forum de Madagascar  que j’ai l’honneur autant que le plaisir d’animer, il y a des « piliers » qui consacrent bénévolement de leur temps dans l’unique but d’aider leurs prochains et ils vivent à Mada depuis tant d’années……..

Voila toute la valeur de ce site d’expats……sinon je n’y serais pas, tout autant que les piliers qui en font sa valeur.

Bonjour à Toutes et tous !

Ouf je suis satisfait, je n'ai pas été crucifié par Lys car je suis le énième à partir de Madagascar ......  Pas taper tête (PLAISANTERIE)

Plus sérieusement, Nous sommes sur un forum et bien que ce dernier est immatériel et virtuel je pense que peu de personnes se connaissent physiquement. Et ce n'est pas une raison pour .... 

Lors de notre arrivée on nous demande une petite présentation, comme quand nous arrivons dans une société ou un nouveau logement nous faisons de même. Nous faisons connaissance Quand nous quittons un lieu pro ou autres nous donnons une ou des explications, j'ai estimé que membre de ce forum, par éducation, par politesse je me  devais de dire que je quittais Madagascar.

Je tenais avec retard (cause travail déménagement) à remercier les personnes qui m'ont répondus à ce jour.

Pour Jpmadalu, mon expérience est personnel, et elle n'est pas généraliste, ce qui m'est "arrivé" et j'insiste n'est pas le lot quotidien de tous les expatriés ici, les circonstances ont fait que cela m'est arrivé, c'est ainsi, si c'étais le cas il n'y aurait plus d'étrangers à Madagascar ..... Donc rassurez vous !

Pour Fosa87 je vous remercie, même si un moment ou un autre il peut arriver de détester Madagascar on fini par oublier et l'aimer à nouveau.

Pour Lys,  A ce jour j'y renonce, effectivement, mais comme vous l'indiquiez c'est une étape, j'ai le souhait de revenir en étant actif (travail), mais pas dans  les conditions actuels de mon emploi, sous une autre forme, (non pas restaurateur, ni hôtelier, ni défonceur de portes ouvertes ^^)
le pays qui m'a accueilli n'est pas entièrement fautif, j'y ai aussi ma part, je n'ai pas su m'y adapter, mes expériences passés ailleurs ne m'ont pas servis voir peut-être desservis, je n'étais pas prêt, il y a plein de paramètres ...
A moi de m'y préparer pour revenir ou rebondir ailleurs, après ce sont les circonstances de la vie qui font que !

Merci à Laurence L.

PS je suis désolé il y a sûrement des fautes de grammaire ou de syntaxes, je répond avec un téléphone, et mes gros doigts boudinés aident aussi, j'y remédierai quand j'aurais mon PC, merci à vous pour votre indulgence sur ce point.

Je pense que chacun a eu son lot de problèmes ici à Madagascar et certains même en France.
Mais il faut voir le revers de la médaille, Et comme dirait certainement JPmadalu, financier hors pair, :"si vous devez 100€ à la banque, c'est votre problème, si vous devez 1 millions d'€ à votre banque c'est le problème de la banque donc tous les problèmes sont très relatifs...
Si vous êtes capable de résoudre vos problèmes par une résilience personnelle, vous aurez au moins économisé beaucoup d'argent qui ne sera pas versé dans la poche d'un psy...

J'aurais donc un goût immodéré pour la crucifixion ?
Rooohhh !!!
Je suis sensible à la façon dont vous quittez Madagascar... avec intelligence et dignité...
Pour avoir quitté déjà plusieurs pays déjà, où j'avais posé pour plus ou moins longtemps mes valises... je sais ce qu'il en coûte, surtout si on s'y est investi pleinement...
Quitter un pays c'est comme quitter un conjoint... qui des deux porte la plus lourde faute ? Celui qui a " rêvé" l'autre ou celui qui n'a pas correspondu à son rêve" ?

Quand on arrive à Madagascar (comme ailleurs), un pays qui peut être à mille et mille lieux de ce que l'on a connu, on regarde ce pays avec ses propres filtres, ses propres expériences... et les projets qu'on y apporte... en fait, on regarde "son " Madagascar...
C'est un pays qui paraît facile... et on a envie -souvent- d'y faire "quelque chose"... d'y mener un projet qui va améliorer le quotidien de ce peuple, l'environnement... que sais-je... ne pas y venir juste en tant que "prédateur"... ou "spectateur"...

Sauf que les projets, souvent mis en place "tels quels"... çà ne marche pas.. ou pas longtemps...
La facilité apparente de ce pays se frotte à un quotidien chargé de toutes sortes de pénuries... qu'on supporte plus ou moins bien mais qui finissent par envahir tous les pans de sa vie... la "robinsonnade", qu'elle soit matérielle, relationnelle ou sociale est dure à vivre sur du long terme... et c'est dans les détails surtout qu'elle se révèle la plus pénible...
C'est pourquoi, entre autre, j'insiste beaucoup sur le coté "confort" dans mes posts... dormir sur matelas défoncé, se laver à l'eau froide au milieu d'une cour,  faire sa cuisine sur fatapera... tout cela c'est bien pour quelques vacances... mais à long terme... j'entends sur du long terme, cette "l'authenticité" peut miner le moral... après le dos...

C'est pourquoi aussi ce forum a sa place dans notre vie d'expat... il permet de "discuter", voire se "disputer", d'avoir un lien dans une vie où le coté relationnel est assez pauvre...
Personnellement je le prends comme une fenêtre sur l'extérieur en plus de tas d'infos intéressantes qu'on peut y trouver...

Avec le temps, les filtres tendent à disparaître et ce sont de toutes autres réalités qui se font jour... il faut s'y réadapter... accepter les nouvelles données, même si elles sont sources de grandes déceptions... ou renoncer...
Madagascar est ce qu'elle est... a t'elle changée elle avec le temps ? Est ce sa faute si elle ne correspond pas à ce que nous pensions y trouver, aux rêves que nous y avons apporté ?

Je trouve indigne de quitter un pays qui n'est pas le sien en le jetant totalement "avec l'eau du bain", en vouant tout ce qu'il est et son peuple à mille maux... en lui faisant porter la responsabilité entière de son propre échec...

Je suis venue m'installer définitivement à Madagascar, consciente de tout cela... et comme je le dis toujours, le renoncement fait partie intégrante de mon projet de vie...
Je sais par exemple que ma fille qui y est arrivée à 11 ans et qui en a maintenant 15, va devoir partir de nombreuses années ailleurs pour ses études...
J'ai intégré cette donnée dans mon choix de vie, mais arriverai je à supporter cet éloignement, cette absence, même si j'ai "caréné" tout le coté matériel ?
Je n'en sais rien... je pense que oui... mais il se peut que non...

Autre exemple... j'ai des problèmes de santé que Madagascar a nettement amélioré... mais avec le temps, l'absence ou le manque de structures très spécialisées ne vont t'ils pas m'obliger à envisager un "ailleurs" ?

Pour ce qui est de "mes rêves" apportés ici, j'ai renoncé à certains et j'en ai modifié d'autres... mais mon fil de route reste pour l'instant intact...
Le gros soucis à présent, dans ce fil de route est que mon mari va devoir s'y réadapter en intégrant les nouvelles données car depuis deux ans il fait des aller retour et que les changements ne sont pas dus à sa propre expérience mais à la mienne seule...
Mon mari étant un compagnon "4X4", habitué au tempérament de feu de sa femme et toujours heureux de tout... j'ai plutôt confiance en son sens de l'adaptation permanente...

Mais si le projet fondamental qui nous porte tous deux devait se briser... et bien... nous referons nos containers (maintenant je suis hyper informée sur le sujet) et nous partirons ailleurs... ma foi le monde est vaste et comme Madagascar n'était pas de toutes les façons notre premier choix, que je n'y ai pas de conjoint, ni enfant,  ni famille... et qu'à priori mon mari non plus  ;)  cela nous sera plus facile qu'à d'autres...

Si un jour cela se produit, je viendrai dire au revoir... ici et ailleurs, avec la dignité qui est la votre... j'ai en tout cas l'orgueil de le croire !
Par contre, à votre inverse, si un jour je pars... c'est pour ne jamais y revenir...
Que ce soit dans le cadre d'un pays ou d'un compagnon... je n'ai guère l'habitude de la mélancolie des "ex"... ;)

Lys de Diego :

...
Quitter un pays c'est comme quitter un conjoint... qui des deux porte la plus lourde faute ? Celui qui a " rêvé" l'autre ou celui qui n'a pas correspondu à son rêve" ?
....
Je trouve indigne de quitter un pays qui n'est pas le sien en le jetant totalement "avec l'eau du bain", en vouant tout ce qu'il est et son peuple à mille maux... en lui faisant porter la responsabilité entière de son propre échec...
...
Par contre, à votre inverse, si un jour je pars... c'est pour ne jamais y revenir...
Que ce soit dans le cadre d'un pays ou d'un compagnon... je n'ai guère l'habitude de la mélancolie des "ex"... ;)

Tout à fait d'accord, trop souvent la responsabilité d'un échec est portée sur les autres. Je réitère ce que j'ai déjà posté, la plupart des malgaches n'ont pas la faculté de voyager en dehors de leurs frontières par rapport à d'autres privilégiés. Donc de la dignité.

Bonsoir
La vie est toujours ainsi.  Quand on arrive dans un pays on en découvre plein des belles choses et on en a envie d'y rester.  Par contre quand c'est le moment de le quitter , on cite pas mal de choses qu'on a découvert pendant ces temps, et surtout on s'en souvient que des mauvais choses.  C'est normal car ça pourrait nous marqué.
Mais bon!  merci pour le partage.
Mia

Dans ces aurevoirs, il y a tout de même une information que vous glissez et qui m'interpelle... et qui paraît tout de même assez grave...
Je vous cite :

basque bondissant :

Pour Jpmadalu, mon expérience est personnel, et elle n'est pas généraliste, ce qui m'est "arrivé" et j'insiste n'est pas le lot quotidien de tous les expatriés ici, les circonstances ont fait que cela m'est arrivé, c'est ainsi, si c'étais le cas il n'y aurait plus d'étrangers à Madagascar ..... Donc rassurez vous !

Loin de moi l'idée d'être indiscrète... mais comprenez que cette phrase peut être une source d'inquiétude tout de même !
Elle est loin d'être anodine !!!

Que nenni Dame Lys de Diego !

Ne voyez pas dans ma réponse d'informations cachés ou  de quelconques catastrophes, vous êtes trop assidu sur le forum et maintenant vous voyez le mal de partout ..... Madagascar n'est pas le purgatoire ni l'antichambre de l'enfer.....

Quoi que .... oui je vous l'accorde sur un point 

Quand en fin d'année quand tous les "broussards" se retrouvent à Tananarive pour les achats de fin d'année.  et un peu aussi aux premières pluies qui sont l'annonce de plusieurs heures d'embouteillages ..... Et les taxi bay .... et .....  :D

Vivre et travailler à Madagascar est effectivement épuisant.

Il faut régulièrement mettre en balance les avantages et satisfaction que l'on en tire versus les problèmes et la lassitude que l'on subit pour savoir si l'on se refait une année ou non.

J'ai eu comme tout le monde de sérieux coup de mou qui m'ont fait sérieusement envisager de quitter le pays.

Pour l'instant après recul pris, la balance restait légèrement positive et je ne suis pas encore parti.

Mais si effectivement cette balance penche ne serait-ce que légèrement du coté négatif, il ne faut pas hésiter à changer d'air.

Tres poetique - je comprends a 100% ce que vous ecrivez... Je vous souhaite bonne route!

basque bondissant :

Bonjour à toutes et tous !

Bien que "petit" nouveau sur le site (janvier 2017), je réside à Madagascar depuis mai 2013. Ma petite expérience sur l'île rouge va s'arrêter sous peu, en effet bien qu'ayant un emploi en CDI, j'ai décidé de passer à autres choses dans l'immédiat et pour quelques temps hors de Madagascar.

J'ai eu de belles satisfactions professionnelles et personnelles, qui ont été mis en balance avec les côtés sombres de ce pays, et à ce jour c'est le côté obscur qui l'emporte.

Je n’en dirai pas plus car mon post de départ n’est pas là pour déclencher un énième sujet de polémiques, insultes et discordes

Madagascar ne laisse pas indemne personnellement c’est un pays qui m'a profondément touché, et un jour je sais que j'y retournerai pas uniquement pour les vacances.

Madagascar bien qu’étant le pays du mora mora est comme une femme impétueuse, une maîtresse exigeante, elle épuise et rend son absence cruel. On ne peut que l'aimer ou la détester


En attendant je retourne en France quelques part entre le pic du midi de bigorre et la Bidassoa.

A bientôt ici sur le forum de Madagascar ou sur un autre

Beau récit, empreint de pudeur et de lucidité.

Vous avez, je pense, fait là un choix réfléchi et "fort".

Là où certains aiment à pratiquer la "politique de l'autruche" - souvent d'ailleurs parce qu'ils n'ont d'autre alternative -, vous avez, vous-même, choisi de rester maître de vos choix de vie et de votre avenir.

Etre ou ne pas être réaliste? That is the problem que doivent se poser de nombreux expats.
Oui! je suis tout à fait d'accord avec lord2laze qui compare sa vie d'ici avec une balance qui penche encore légèrement du coté positif.
Pourtant, si on voulait partir de Madagascar, il faudrait tout reconstruire en France, à moins de ne jamais être parti définitivement et d'avoir gardé un pied virtuel ou un pied à terre sur le sol de France.
Ce n'était pas mon cas personnel car j'ai coupé net le cordon qui me liait au sol où je suis né au point de m'être promis de ne plus y retourner, même les pieds devant. :cool:

Bonjour toutes et tous !

Un premier message d'espoir

Fini les langoustes le jus de corossol, le chocolat robert. 

Place à mon premier repas franchouillard que je vous dédie....
                     
                    Un petit pot au feu au foie gras,
                    une omelette de cèpes,
                    un seul fromage du Napoléon,
                    un gâteau basque.

Climat oblige chez moi aujourd'hui fait exprès  il fait 14℃  ......

@ Très bientôt sur le forum

Dixit le basque bondissant:
"  Un petit pot au feu au foie gras,
                    une omelette de cèpes,
                    un seul fromage du Napoléon,
                    un gâteau basque. "

Attention le basque bondissant de ne pas devenir un basque rebondi avec tous ces mets qui font venir l'eau à la bouche.
Quand aux cèpes de Bordeaux dont la grande saison fongique va débuter bientôt, ils me font regretter un peu la douce France de mon enfance où sous les frondaisons je furetais à la recherche de ces mets des dieux. :lol:

basque bondissant :

Bonjour toutes et tous !

Un premier message d'espoir

Fini les langoustes le jus de corossol, le chocolat robert. 

Place à mon premier repas franchouillard que je vous dédie....
                     
                    Un petit pot au feu au foie gras,
                    une omelette de cèpes,
                    un seul fromage du Napoléon,
                    un gâteau basque.

Climat oblige chez moi aujourd'hui fait exprès  il fait 14℃  ......

@ Très bientôt sur le forum

:sosad:  :sosad:  :sosad:
Bon sauf pour les 14 dégrés....

madagaston :

Quand aux cèpes de Bordeaux dont la grande saison fongique va débuter bientôt, ils me font regretter un peu la douce France de mon enfance où sous les frondaisons je furetais à la recherche de ces mets des dieux. :lol:

A Babaomby, sur mon terrain, nous avons trouvé des cèpes  monstrueux... de la taille d'une assiette à soupe...
Comme un de nos amis nous a dit qu'ils étaient comestibles, mon mari les a préparé sautés avec ail et persil... lui a aimé... moi non... malgré une assez bonne texture, je leur ai trouvé un goût très terreux... mais bon nous en sommes sortis indemnes malgré tout.
Je ne sais si en sauce çà passerait mieux...
Tu en as déjà vu ici et consommé Madagaston ?

Lys de Diego :
madagaston :

Quand aux cèpes de Bordeaux dont la grande saison fongique va débuter bientôt, ils me font regretter un peu la douce France de mon enfance où sous les frondaisons je furetais à la recherche de ces mets des dieux. :lol:

A Babaomby, sur mon terrain, nous avons trouvé des cèpes  monstrueux... de la taille d'une assiette à soupe...
Comme un de nos amis nous a dit qu'ils étaient comestibles, mon mari les a préparé sautés avec ail et persil... lui a aimé... moi non... malgré un assez bonne texture, je leur ai trouvé un goût très terreux... mais bon nous en sommes sortis indemnes malgré tout.
Je ne sais si en sauce çà passerait mieux...
Tu en as déjà vu ici et consommé Madagaston ?

Lys .... je suis déçu vous incriminez  votre époux sur la façon dont il a accommodé le roi des bolets, et vous le rendez responsable du goût terreux qu'ils avaient ..... Ingrate  :D  :dumbom:

@ Madagaston Merci ! et je préfère les Boletus aereus, et autres Boletus aestivalis, mais bon à défaut des cèpes de bordeaux .....

Ce soir au programme dîner

Une sanguette (pour les néophytes et autres béotiens sang de lapin fraîchement refroidi du jour ... cuit avec de l'ail et du persil dans une poele que l'on mange sur du pain que l'on sauce) voilà il n'y a pas qu'a Madagascar que l'on peut manger des choses étranges ....,  accompagné de pommes de terre aux lard de cochon noir et en dessert  gâteau à la broche et ..... 

Un gros dodo, le voyage avec air peut être a été assez agité, avec les 06 H d'attente à CDG  pour attendre ma nouvelle  correspondance car arrivée à la bourre grâce à  ....

:whistle:

vous verrez que la nostalgie ira grandissante durant les années où vous serez éloigné de MAda et que vous finirez par rejoindre le club des "revenants". Pour ma part j'ai tenu 6 ans, après d'autres expatriations dans 3 pays (j'avais déjà 5 expatriations avant Mada) et il n'y a pas un pays qui m'ait tant marqué. bon vent et à bientôt

Philprod :

vous verrez que la nostalgie ira grandissante durant les années où vous serez éloigné de MAda et que vous finirez par rejoindre le club des "revenants". Pour ma part j'ai tenu 6 ans, après d'autres expatriations dans 3 pays (j'avais déjà 5 expatriations avant Mada) et il n'y a pas un pays qui m'ait tant marqué. bon vent et à bientôt

C'est un ressenti personnel.

Je connais des gens qui ont fait 3-5 ans à Mada, en sont repartis et n'y sont jamais revenu (ni ont eu envie de revenir)

Eh oui, s'il n'y avait que le Cèpe d'été, le Cèpe d'automne et le Cèpe bronzé... il ne faut pas oublier non plus le Cèpe des pin et le Cèpe royal pour retrouver la collection complète des cèpes royaux en France. :P
Bien entendu il y a toute une ribambelle de cèpes dont ceux à pied rude ou les bolets très nombreux qu'on peut mettre à la poêle quand on n'a rien d'autre à se mettre sous la dent.
J'ai déjà trouvé à trois reprises le cèpe à tête très sombre ici à Madagascar. Une fois sous des cocotiers dans le parc de l'hôtel Miramar à Tamatave, une autre fois sous des broussailles en bord de l'océan et la troisième fois sous un Acacia auriculiformis sur "ma propriété". Je n'ai pas osé les préparer car ils contenaient à mon goût un peu trop de protéines animales non conventionnelles.
Pourtant quand je pense aux autres mets des dieux que j'ai dégusté en France dont le Cortinaire remarquable, les différentes espèces de Morilles dont la grande Morille blonde, les différentes espèces de Chanterelles etc. La liste serait bien trop longue et rien que pour retrouver, ne serait-ce qu'un seul Chou-fleur comme on l'appelle chez nous (Saparasis crépu) je dirai bien au revoir à Madagascar pour me retrouver dans une ambiance fongique si les billets d'avions, les hôtels-restaurants et voyages en train étaient moins chers. D'autant qu'il me faudrait également louer une voiture... Finalement ce n'est pas un au-revoir mais un adieu que je dis à la France et tant pis pour ces mets délicieux dont j'ai encore pas mal de coordonnées GPS à 30 cm près pour les placettes à champignons de l'Est de la France. :top:

He bien un bon retour sur la France..

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Madagascar.

Déménagement à Madagascar

Conseils pour préparer votre déménagement à Madagascar

Assurance voyage Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Madagascar