Close

offre d'emploi en enseignement/éducation

Bonjour à toutes et à tous
Est ce facile de trouver un emploi d'enseignante en langues (français anglais) ou formatrice en Thaïlande?
Merci pour vos réponses!
Catherine

cela dépend...
Quelle est votre formation ?

Bonjour,

Je suis actuellement en 3ème année de licence d'anglais/français langue étrangère (à distance).
J'adore les langues étrangères et souhaite enseigner en Asie du sud-est et spécifiquement en Thaïlande puisque j'ai suivi des cours de langue thaie.
Souhaitez vous en savoir plus?
Bonne soirée.
Catherine :cheers:

Pour obtenir un visa et un permis de travail, il vous faut au minimum un Bachelor.
Sans Bachelor, il n'est pas possible d'obtenir une autorisation du gouvernement pour enseigner dans les écoles publiques thaïes.
Une très grande majorité des écoles privées exigent cela également.
Si vous enseignez dans une école publique, il faut vous attendre à un niveau d'Anglais extrêmement bas.
Si vous souhaitez enseigner à des enfants qui vous comprennent, viser plutôt l'enseignement dans une école qui propose un "English program" et où les cours sont donnés en Anglais.
C'est assez facile de trouver un poste d'enseignant mais je vous conseille vivement d'avoir une certaine expérience pratique en tant qu'enseignante ... autrement cela risque d'être très difficile pour vous. Et lorsqu'on est loin de la maison, qu'on a un contrat signé d'une année et que les choses se passent mal au boulot, c'est la galère.
Si vous avez des bases d'enseignement et que vous savez comment gérer un classe, les choses se passent souvent bien. En Asie, il est fréquent d'avoir jusqu'à 40 élèves dans une classe...

Bonjour
Pourquoi dites vous que cela se passe mal au boulot? Avez vous eu connaissance de mauvaises expériences au Cambodge?  Connaitriez vous des personnes qui ont enseigné au Cambodge?  Merci pour vos réponses et témoignages! ☺ Catherine

Pourquoi parlez vous du Cambodge ?
On est sur le forum "Thaïlande" ...
J'ai rencontré de nombreuses personnes, en Europe et en Thaïlande qui pensent que parce qu'ils maîtrisent un sujet ou une langue, ils peuvent l'enseigner ... L'enseignement, c'est avant tout être capable de gérer un groupe d'élèves et de pouvoir maîtriser une classe. Si vous maîtrisez votre classe, vous pouvez alors enseigner.
Et effectivement, j'ai régulièrement croisé en Thaïlande des gens qui veulent faire une ou plusieurs années à l'étranger et qui croient que l'enseignement c'est le bon plan pour vivre à l'étranger et voyager ... sauf que quand on ne maîtrise pas les élèves, on passe un sale moment. Les élèves en sont pas différents des élèves en Europe, si ils n'ont pas de limites claires, ils en profitent, normal ! Imaginez vous dans une classe de 40 enfants en France et ajoutez le fait qu'ici, ils ne vous comprennent pas... êtes-vous capable de gérer la chose ?

et bien moi a roiet jai une conaissance qui enseigne l anglais qui avec le temps n en a plus rien a foutre des eleves  .personne l ecoute la moitie dort
il prend 50000 mille baht par mois.et tout le monde il est content.

Bah il y a tes tire-au-cul partout ... et c'est bien dommage !
Les élèves, si on les motive, ils dorment pas en classe ... On dort quand le cours est chiant ou que le prof est nul
:lol:

c'est comme en France, quoi.
Exactement ce que je veux éviter!
:/

désolée krisaupaysdespiments : j'ai le projet de venir m'installer en asie du sud-est et je suis sur deux forums de deux ou trois pays afin de me renseigner au mieux.
Dons ma question est : as tu entendu parler de mauvaises expériences d'enseignant(e)s en THAILANDE?
Merci.
Catherine :top:

Hello krisaupaysdes...
Pour information en licence d'anglais option français langue étrangère nous suivons des cours de didactique (=propre à l'enseignement) de pédagogie.
Merci tout de même.
[Moi aussi je m'investis dans ce que je fais et les enfants c'est l'avenir]  ;)
Catherine

Oui, il y a régulièrement des étrangers qui quittent leur poste en cours d'année car ils n'en peuvent plus. J'en ai personnellement rencontré quelques uns.

auzal :

Hello krisaupaysdes...
Pour information en licence d'anglais option français langue étrangère nous suivons des cours de didactique (=propre à l'enseignement) de pédagogie.
Merci tout de même.
[Moi aussi je m'investis dans ce que je fais et les enfants c'est l'avenir]  ;)
Catherine

Je ne parle pas de cours de didactique, je parle ici de pratique dans une classe. Si vous lisez correctement ce que je vous ai écrit plus haut, je vous conseille simplement d'avoir un peu de pratique dans une classe, seule face à un groupe d'élèves, avant de venir travailler ici.
Il y a un fossé entre les cours de didactiques qu'on reçoit lors de ses études et la réalité de l'enseignement en classe.

J'ai une longue expérience professionnelle au cours de laquelle j'ai mené et conduit des réunions, formé des débutants, donné des cours de gestion, été animatrice en colonie de vacances et monitrice de ski.
Est il donc si surprenant de vouloir changer de métier et de pays car les pays européens sont au bord d'une crise majeure?
N'est ce pas cela qui vous aurait poussé à vous expatrier?
Quant à enseigner en France, non merci. Les gens sont trop désabusés et à mon avis ne sont plus en mesure d'enseigner correctement même avec la meilleure volonté du monde.
L'échec scolaire en France est en augmentation constante et c'est une catastrophe car rien n'est fait pour que cela change.
Enormément de jeunes personnes ne savent pas où elles vont ce qu'elles vont faire ne peuvent pas faire de projets professionnels, personnels, familiaux et je trouve franchement que ce n'est pas normal et triste.
Vous êtes vous promené dans les rues françaises et constaté les fautes d'orthographe dans les magasins, les restaurants, cafés, hôpitaux, administrations. A mon avis on atteint les 50%.
Mon projet d'enseignement en Asie vient du fait que dans bien des pays les enfants, adolescents, jeunes adultes ont un désir d'apprendre que n'ont plus ceux des pays dits "développés".
Notamment les écoles du cirque (et des arts) sont reformées alliant ainsi renouveau et tradition puisque cet art est présent dans cette partie du monde depuis le VIème siècle. Elles sont accessibles à tous et contribuent à sortir les enfants de la rue/
Alors je pense que je vais tout de même tenter ma chance.
:idontagree: Catherine

Je ne pense pas que vous avez lu correctement mes messages.
Je n'essaie pas de vous dissuader, je ne dis pas que vous n'avez pas d'expérience. Je vous explique juste la situation de la Thaïlande.
Le problème c'est que vous postez une question sans donner de détail ni de vos attentes ni de votre expérience, vous ne savez même pas si vous voulez un poste de formatrice, d'enseignante (en quelle langue??), vous attendez une réponse bien précise et vous montez sur vos grands chevaux quand la réponse ne correspond pas exactement à ce que vous attendiez.
Vous avez 22 ans et une longue expérience professionnelle, c'est bien ça ? J'ai personnellement 15 ans d'enseignement en Europe et en Asie... je sais un tout petit peu de quoi je parle...
Sachez qu'il faut impérativement un Bachelor pour enseigner ici. Etes-vous en possession d'un bachelor ? Si oui, venez, si non... cela ne sert à rien de tenter votre chance, vous n'obtiendrez pas de permis de travail.
Quand à mes raisons personnelles pour mon changement de vie, elle n'ont rien à voir avec ce qui se passe en Europe. J'adorais mon métier d'enseignante en Suisse et je n'avais aucun problème avec les "problèmes des élèves". Sachez que les jeunes en Thaïlande n'ont pas plus l'envie d'apprendre que les jeunes en Europe et que les problèmes familiaux sont les mêmes, que je vois davantage de jeunes qui se droguent avant de venir en classe que ce que je ne voyais en Suisse et qu'il y a bien plus de très gros problèmes à gérer et aucune structure pour accueillir les enfants à problèmes...
Après 7 années d'études d'Anglais, les élèves que je "reçois" ne savent ni lire ni écrire (même pas leur nom). Cette année, 80% des nouveaux élèves de notre école n'ont pas passé le test de lecture de l'alphabet et des CVC en Anglais... Autant dire qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une license en Anglais pour enseigner ici... par contre il faut avoir une bonne dose de pédagogie, de patience et savoir comment gérer une classe et motiver des élèves.
Apparemment, ils ont exactement les mêmes problèmes dans leur propre langue ... problème mondial !
... et bonne chance à vous pour enseigner à l'école du cirque en Thaïlande ... (j'ai honnêtement pas la moindre idée de ce à quoi vous faites allusion même si à l'école c'est bien souvent le cirque !)
Une fois de plus, je me répète, tout cela n'est pas pour vous dissuader de tenter votre chance mais pour vous faire voir la réalité de la situation. Autant arriver les yeux ouverts face à la réalité plutôt que d'arriver plein de rêves fous qui vous font rapidement déchanter.

J'ai 51 ans...

J'ai 51 ans. Et 25 années d'expérience dans l'administration. J'ai choisi de me reconvertir. L'administration française étant devenue une véritable jungle avec énormément de situations de harcèlements en tout genre et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg!
Étant en 3ème année de licence d'anglais/français langue étrangère il est évident que les langues que je peux enseigner sont l'anglais et le français.
Si j'ai évoqué le métier de formatrice c'est au cas où je ne trouverais pas de poste d' enseignante.
Je sais donc ce que je veux.
Je sais par expérience que l'on n'obtient pas toujours ce que l'on veut.
J'aimerais beaucoup que vous me parliez de vos expériences d' enseignante.
J'ai choisi un pays bouddhiste par choix.
Je ne monte pas sur mes grands chevaux.
Seulement je trouve dommage qu'il n'y ait pas plus d'alternatives positives et que le discours "c'est l'enfer il ne faut rien changer " est pour ma part un énorme frein. Pourquoi ne pas changer se réorienter évoluer?  C'est ma vision des choses. 🆕

auzal :

Seulement je trouve dommage qu'il n'y ait pas plus d'alternatives positives et que le discours "c'est l'enfer il ne faut rien changer " est pour ma part un énorme frein.

Une fois de plus je n'ai jamais dit que c'était l'enfer et que vous ne deviez pas changer. Si c'était l'enfer je n'enseignerais pas ! Je ne sais pas où vous avez lu ça mais ce n'était pas de moi !
Avez-vous vraiment lu mes réponses?
Je vous donne des pistes utiles pour que votre reconversion se passe bien :
1. avoir un bachelor
2. savoir exactement ce que vous voulez : enseigner l'Anglais à qui ? des enfants de quel âge ? avec quel niveau ? dans une école publique ? ou dans une école privée ?
3. avoir de l'expérience en tant qu'enseignante pour éviter que cela se passe mal, car cela arrive bel et bien régulièrement.
4. Ne pas croire que les élèves sont différents de ceux en Europe et qu'ils n'ont pas de problèmes.
Dites-moi où est le négativisme dans cela ?
Maintenant, à titre d'expérience pour votre prochaine intervention sur ce forum, posez des questions précises et vous obtiendrez des réponses précises et utiles.
Pourquoi n'avez vous pas expliqué votre parcours et votre état d'esprit dans votre premier post pour qu'on sache à qui on s'adresse et comment répondre ?
Maintenant à 51 ans, l'enjeu est différent ... il y a aussi le côté financier qui entre en ligne de compte ... Vous n'allez pas pouvoir accepter n'importe que job, il va falloir trouver un poste qui paie correctement pour pouvoir payer vos assurances et caisses de retraite + payer le coûte de la vie ici, cela va limiter le choix.
Une fois de plus ce n'est pas du négativisme mais simplement la réalité.
Un salaire d'enseignant étranger dans une école publique commence à 18'000 baht par mois, ce n'est donc pas le type de poste que vous recherchez, j'imagine. Ensuite en fonction des écoles et des endroits cela peut monter jusqu'à 60'000 baht, en dehors des grandes villes, la norme est plutôt autour des 30-40'000 baht. Avez-vous une idée de combien vous aurez besoin pour vivre ? (toujours une question neutre sans connotation négative). Dans le secteur privé, les salaires sont plus élevés mais les qualifications requises sont aussi plus importantes, certaine écoles n'engagent que des enseignants titulaires expérimentés.

auzal :

J'aimerais beaucoup que vous me parliez de vos expériences d' enseignante.

Vous pouvez poser des questions précises et j'y réponds volontiers.
Que voulez-vous savoir au juste ?

isanandre :

et bien moi a roiet jai une conaissance qui enseigne l anglais qui avec le temps n en a plus rien a foutre des eleves  .personne l ecoute la moitie dort
il prend 50000 mille baht par mois.et tout le monde il est content.

et ben dis donc, qu'est ce que ta "connaissance " doit se faire chier à longueur de journée, sa vie doit être un enfer d'ennui et les journées interminables
j'apprécie les posts de Kris, car elle au moins, elle est intéressée par son travail, et un prof intéressé et passionné, les élèves le sentent et sont plus heureux et intéressants que des élèves qui n'en n'ont rien à faire : les gens passionnés sont passionnants

quoi de plus dramatique que de n'attendre que l'heure de la sortie; c'est valable pour tout dans la vie

Gerardthai :
isanandre :

et bien moi a roiet jai une conaissance qui enseigne l anglais qui avec le temps n en a plus rien a foutre des eleves  .personne l ecoute la moitie dort
il prend 50000 mille baht par mois.et tout le monde il est content.

et ben dis donc, qu'est ce que ta "connaissance " doit se faire chier à longueur de journée, sa vie doit être un enfer d'ennui et les journées interminables
j'apprécie les posts de Kris, car elle au moins, elle est intéressée par son travail, et un prof intéressé et passionné, les élèves le sentent et sont plus heureux et intéressants que des élèves qui n'en n'ont rien à faire : les gens passionnés sont passionnants

quoi de plus dramatique que de n'attendre que l'heure de la sortie; c'est valable pour tout dans la vie

:up:   :up:   :up:  :up:  :up:

gerard thai tu as raison
mais il enseigne peu d heures par semaine alors il ne souffre pas trop.

Gerardthai :
isanandre :

et bien moi a roiet jai une conaissance qui enseigne l anglais qui avec le temps n en a plus rien a foutre des eleves  .personne l ecoute la moitie dort
il prend 50000 mille baht par mois.et tout le monde il est content.

et ben dis donc, qu'est ce que ta "connaissance " doit se faire chier à longueur de journée, sa vie doit être un enfer d'ennui et les journées interminables
j'apprécie les posts de Kris, car elle au moins, elle est intéressée par son travail, et un prof intéressé et passionné, les élèves le sentent et sont plus heureux et intéressants que des élèves qui n'en n'ont rien à faire : les gens passionnés sont passionnants

quoi de plus dramatique que de n'attendre que l'heure de la sortie; c'est valable pour tout dans la vie

:kiss:  :par:   :cool:
... je n'irai pas jusqu'à dire que j'arrive à passionner mes élèves  :lol: mais au moins ils ne dorment pas en classe ... et après quelques semaines, il arrivent à écrire leur nom en Anglais et à dire " Good morning Mrs Trucmuche, how are you ? " au lieu de dire "Hello Teacher, I love you" (parce que ces grands gugus de 17 ans avec leurs hormones en pagaille qui me disent "I love you"... ça me met toujours un peu mal à l'aise! même s'ils le disent car c'est la seule chose qu'ils arrivent à sortir en Anglais )
:lol:  :top:
Plus sérieusement, je suis toujours sidérée de voir le nombre de personnes qui détestent ce qu'ils font et qui ne mettent aucune bonne volonté soit pour changer leur vie soit pour tenter d'être efficaces. Quelle vie misérable, vivre par défaut au lieu de vivre avec enthousiasme !

oui, oui, oui, une licence.....
Sachez dune part que votre niveau d'études est trop faible pour la Thailande ou pour tout autre pays étranger
1/ il faut maintenant en Thailande,  même dans le privé la licence + master FLE didactique des langues : Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales),
- DAEFLE (diplôme d'aptitude à l'enseignement du FLE) et DPAFP (diplôme professionnel de l'Alliance français de Paris) : Alliance Française,
- master pro : liste complète et actualisée des masters fle disponible sur l'agence de promotion du fle.

Sachez d'autre part qu'une licence 2017, c'est un baccalauréat 1939, ou le brevet des écoles 1914.
En France avec une licence vous êtes professeurs des écoles après concours (CRPE).
C’est quoi un bachelor ? Le bachelor n’est pas un diplôme comme les autres… En France, un bachelor est un diplôme de niveau bac+3 qui rentre dans le schéma du LMD (Licence, Master, Doctorat), il nécessite la validation de 180 crédits, et qui se différencie de la licence par l’importance qui est donnée à l’internationalisation et à la professionnalisation. Le bachelor est généralement dispensé par des écoles de commerce. http://www.cidj.com/article-metier/professeur-de-fle
La Thailande... Je ne veux pas vous décourager, mais vous voulez travailler dans le pays le plus protectionniste et nationaliste du monde.
Etre professeur des écoles publics en Thailande , personne ne vous dit qu'il faut être impérativement de nationalité Thai, car c'est un statut de fonctionnaire donc ils vont vous concocter un statut batard rémunéré ''à la pige'', corvéable à merci  et ce sans work permit (400 bahts de l'heure répartis comme suit: 2 heures pour une classe d'élèves de 12 ans le mardi , puis 4 heures pour les 17/18 ans le vendredi, donc paie 8600 bhts mois = 217,586 EUR. ce jour, dans le plus mauvais des cas). J'ai donné...
Sachez que dans le privé, les postes de professeur d'anglais sont pour les natifs anglosaxons (mather language). Que le français est très peu demandé est et enseigné par des cours télévisuels.
Les langues demandées en Thailande sont : anglais par des natifs, après vient le chinois mandarin et le japonais.
Le minimum pour professer à l'étranger est un master.
J'ai 2 maitrises qui passent pour des masters. De mon temps le master n'existait pas c'était juste un diplôme amerloc.
Sinon vous faites comme moi, j'avais trouvé un créneau très lucratif à Pattaya,(que je continue)  je traduisais les lettres de demande ou de relance pour des virements de fonds (perdus) au bénéfice des putes de Pattaya par leurs amoureux transis de toutes nationalités et ce  pour leurs emails ou lettres en EMS (merci google translate surtout pour le russe et l'italien), cela + ma retraite + des cours d'anglais pour les militaires (gratos mais pour avoir accès aux infrastructures internes aux casernes (salles de sport, piscine, plages privées, free shop, etc...)....
Conseil avant toute décisions contacter  l'Alliance française de Bangkok 179 Thanon Witthayu, Khwaeng Lumphini, Lumpini, Krung Thep Maha Nakhon 10120
Téléphone :+66 267 042 10            http://afthailande.org/fr/accueil/
Eux ont souvent besoin de profs. ...bon courage...

Comme c'est encourageant !  :o  :/  :joking:  :dumbom:

Il y a surtout des informations erronées !
Comme je l'ai déjà mentionné, si vous avez un niveau bachelor dans n'importe quelle branche et de n'importe quelle nationalité (pas besoin d'être de langue maternelle Anglaise) vous pouvez obtenir un poste officiel avec un salaire mensuel dans une école Thaïe.
Il vous faut également passer un examen de TOEIC pour prouver votre compréhension de la langue Anglaise. (franchement, plus simple que le Toeic, il n'y a pas ! )
L'école qui vous engage VOUS FOURNIT un permis de travail !!! c'est obligatoire.
Avec votre bachelor + tous les documents officiels de l'école + votre contrat de travail + votre TOEIC, vous obtenez une carte provisoire d'enseignant en Thaïlande qui vous autorise à travailler durant 2 ans dans l'école qui vous engage.
C'est avec tout cela que vous obtenez un permis de travail et un visa d'une année (à renouveler toutes les années). Cela marche très bien... et même dans les écoles privées.
Je ne suis pas "native" - d'ailleurs je ne sais pas pourquoi Albert 007 parle de "mather language" (peut-être est-ce pour cela qu'il n'a pas eu de boulot à plein temps  :D ) - mais j'ai reçu plusieurs offres d'emploi dans différentes écoles de la région, privées ou publiques ...
Il suffit de trouver une zone en dehors des grandes villes et comme personne ne veut y habiter, vous trouvez plein de postes disponibles.
Je dirais que le 70% des enseignants d'Anglais venant de l'étranger ne sont pas de langue maternelle anglaise dans la région où j'habite.
Il est bien évident que dans les ville comme Bangkok ou Phuket ou Pattaya, il y a tellement d'expats qui veulent enseigner que le choix des écoles se porte avant tout sur des "natives".

Bonjour

Merci pour ces éclaircissements.  :top:
De toute façon je ne compte pas privilégier les grandes villes surtout après avoir vécu 17 ans en région parisienne!
Du coup je suis un peu plus confiante pour ce projet. :)

auzal :

L'échec scolaire en France est en augmentation constante et c'est une catastrophe car rien n'est fait pour que cela change.
Enormément de jeunes personnes ne savent pas où elles vont ce qu'elles vont faire ne peuvent pas faire de projets professionnels, personnels, familiaux et je trouve franchement que ce n'est pas normal et triste.
Vous êtes vous promené dans les rues françaises et constaté les fautes d'orthographe dans les magasins, les restaurants, cafés, hôpitaux, administrations. A mon avis on atteint les 50%.
Mon projet d'enseignement en Asie vient du fait que dans bien des pays les enfants, adolescents, jeunes adultes ont un désir d'apprendre que n'ont plus ceux des pays dits "développés".

Bonjour Auzal
Vous pouvez remplacer France par Thaïlande dans l'extrait ci dessus sans aucun problème. A l'appui des constats de  Krisaupaysdespiments, je vous engage à ne pas vous faire trop d'illusions sur le désir d'apprendre des jeunes adultes. J'ai eu jusqu'à 25 employés, et ce désir ne m'a pas sauté aux yeux pendant la vingtaine d'années où j'ai eu des business ici. Pour éviter toute confusion, non, je n'avais pas un bar à filles mais une affaire banalement normale. Quant à trouver des salariés qui parlent anglais, même après quatre ans d'université, je n'en parla même pas. Dans ce cas là, il aurait mieux valu que je recrute dans les bars en effet... :unsure

mouhahahahahahaha !
elles (et parfois ils) ont plus de motivations à apprendre que les étudiants !
:lol:

Bonsoir,
J'ai côtoyé à Chiang Mai des étudiants de deuxième année en langue française. Les compétences en langue anglaise des ces étudiants étaient quasiment nulles et je m'exprimais mieux avec eux en thaï qu'en anglais. Ce qui manque beaucoup ici, c'est la motivation.

Bonjour,
j'ai cherché désespérément un emploi pour le français à Roi-Et et sa région et je n'ai pas trouvé. Je suis enseignant de formation et j'ai pratiquement toujours enseigné. peut-on enseigner en fac ?

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Thailande

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Thailande.

Déménagement en Thailande

Conseils pour préparer votre déménagement en Thailande

Assurance voyage Thailande

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Thailande