Close

Coiffeuse française aux usa

Bonjour à tous,
Une petite question très précise diriger à quelqu'un qui s'y connaît vraiment,
Une coiffeuse française peut-elle être sponsorisé par un salon américain ou faut-il que le salon soit dirigée et creé par un français ?
Merci

Bonjour,

Jamais vu à ce jour de sponsoring en coiffure (au sens carte verte). Par contre, on voit des visas E2 essential employee en coiffure et là effectivement, il faut que le salon soit détenu par un Français en E2 investor.

Attention, selon l'état aux équivalence (ou non) pour la license.

Does it help?

cela peut-etre aussi un visa O si tu as obtenu des prix, eu des photos de tes coiffures publiees etc.
et la ca peut etre un coiffeur qui n'est pas francais qui te sponsorise pour le visa.

Dans les 2 cas, le visa appartiendra à l'employeur. Sinon, elle peut aussi créer ou reprendre  un salon si elle est familière avec le marché US. Si elle est juste manager et fais aucune coupes, elle n'aura pas besoins de license. Seuls tout ces  employés devront l'avoir.

PS: un coiffeur avait réussi a obtenir un visa O2 via son employeur Américain, mais pour ça , il faut avoir travaillé pour un salon prestigieux, avoir des récompenses,...

Ok merci à tous pour vos précisions

alor tu as besoin de visa?!?

Oui

Nous souhaiterions ouvrir une franchise sur Houston. Le soucis est que notre fille a 13 ans et souhaiterait s'orienter dans la coiffure. L'idéal serait qu'elle fasse un CAP , mais j'ai lu que ce diplôme n'existait aux États Unis. Il faudrait qu'elle fasse une sorte de baccalauréat , puis une école de coiffure. Le soucis c'est le prix des études. Quelqu'un peut-il me dire si mes informations sont exactes ? Nous sommes vraiment motivés mais nos deux enfants commenceront les études quand nous devrons partir. Nous pensons déjà reculer d'un an car notre fils sera dans son année de terminale et nous ne voulons pas le perturber l'année de son baccalauréat. Nous sommes dans une impasse. Des personnes se sont-elles déjà trouvées dans notre situation ?

stevenmika :

Dans les 2 cas, le visa appartiendra à l'employeur. Sinon, elle peut aussi créer ou reprendre  un salon si elle est familière avec le marché US. Si elle est juste manager et fais aucune coupes, elle n'aura pas besoins de license. Seuls tout ces  employés devront l'avoir.

Je crois que les coiffeurs qui ont besoin d'une license ne sont justement pas des employés. Ces coiffeurs louent un fauteuil dans un salon existant et exercent l'activité de coiffure en indépendant. 
En gros c'est de l'uberisation, pour employer un terme à la mode.

En Californie tous les salons fonctionnent comme ça. Il ne doit plus y avoir beaucoup de salons de coiffure qui ont encore des employés.

Louer un fauteuil existe depuis des lustres. Ce n'est pas de l'ubérisation, car non lié aux nouvelles technologies.

L'uberisation (ou ubérisation), du nom de l'entreprise Uber, est un phénomène récent dans le domaine de l'économie consistant en l'utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi instantanée, grâce à l'utilisation des nouvelles technologies.

Rere82 :

Nous souhaiterions ouvrir une franchise sur Houston. Le soucis est que notre fille a 13 ans et souhaiterait s'orienter dans la coiffure. L'idéal serait qu'elle fasse un CAP , mais j'ai lu que ce diplôme n'existait aux États Unis. Il faudrait qu'elle fasse une sorte de baccalauréat , puis une école de coiffure. Le soucis c'est le prix des études. Quelqu'un peut-il me dire si mes informations sont exactes ? Nous sommes vraiment motivés mais nos deux enfants commenceront les études quand nous devrons partir. Nous pensons déjà reculer d'un an car notre fils sera dans son année de terminale et nous ne voulons pas le perturber l'année de son baccalauréat. Nous sommes dans une impasse. Des personnes se sont-elles déjà trouvées dans notre situation ?

Ne pas oublier que si vous avez un visa E2 investisseur, une fois adulte, les enfants devront obtenir leur propre visa.

stevenmika :

Louer un fauteuil existe depuis des lustres. Ce n'est pas de l'ubérisation, car non lié aux nouvelles technologies.

L'uberisation (ou ubérisation), du nom de l'entreprise Uber, est un phénomène récent dans le domaine de l'économie consistant en l'utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi instantanée, grâce à l'utilisation des nouvelles technologies.

Quand on parle d'uberisation, ce n'est en fait qu'un système de sous traitance dans lequel un individu apporte son savoir faire et son temps en tant qu'indépendant, à une structure qui se charge des investissements lourds (locaux, marketing, etc...).
En France se sont pour beaucoup les auto entrepreneurs.

Certes le phénomène n'est pas nouveau et il existe dans tout un tas de domaines, bien au delà des taxis et des nouvelles technologies. ;-)

Si la technologie n'est pas associé à l'indépendance, ce n'est pas de l'ubérisation. Dans ce cas tous les agents immobiliers sont ubérisés depuis longtemps également.

Relis la définition de l'ubérisation: L'uberisation (ou ubérisation), du nom de l'entreprise Uber, est un phénomène récent dans le domaine de l'économie consistant en l'utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi instantanée, grâce à l'utilisation des nouvelles technologies. La location d'un siège dans un salon de coiffure ne rentre pas dans ce cadre.

stevenmika :

Si la technologie n'est pas associé à l'indépendance, ce n'est pas de l'ubérisation. Dans ce cas tous les agents immobiliers sont ubérisés depuis longtemps également.

Relis la définition de l'ubérisation: L'uberisation (ou ubérisation), du nom de l'entreprise Uber, est un phénomène récent dans le domaine de l'économie consistant en l'utilisation de services permettant aux professionnels et aux clients de se mettre en contact direct, de manière quasi instantanée, grâce à l'utilisation des nouvelles technologies. La location d'un siège dans un salon de coiffure ne rentre pas dans ce cadre.

Comment definit on l'utilisation des nouvelles technologies? Est ce tout simplement l'utilisation d'un réseau spécifique high tech sur internet pour la prise de rdv et d'un moyen de paiement sécurisé toujours sur internet. Apres tout, a partir du moment ou tu utilises un iPhone et internet, tu utilises de la nouvelle technologie et ca va generer une certaine indépendance.

L'uberisation c'est devenu un nom générique qui consiste tout simplement, pour l'entreprise de faire des economies d'échelle en déléguant a des professionnels indépendants la réalisations des taches, sans avoir a supporter le cout social des salaires. 

C'est exactement ce qui se passe avec les chauffeurs Uber et le business model peut très bien s'appliquer dans quasi tous les domaines.

Les coiffeurs qui louent un siège n'utilisent pas la technologie. Tu entre dans le salon. Si quelqu'un se présente.Ils te coupent les cheveux. C'est sans rendez-vous, donc aucune technologie utilisée (géolocalisation notamment). On ne parle pas d'ubérisation à moins que tu ai d'autres sources. https://fr.wikipedia.org/wiki/Uberisation

stevenmika :

Les coiffeurs qui louent un siège n'utilisent pas la technologie. Tu entre dans le salon. Si quelqu'un se présente.Ils te coupent les cheveux. C'est sans rendez-vous, donc aucune technologie utilisée (géolocalisation notamment). On ne parle pas d'ubérisation à moins que tu ai d'autres sources. https://fr.wikipedia.org/wiki/Uberisation

La coiffeuse de ma femme est exactement dans ce cas.
Elle loue un fauteuil dans un salon qui génère la clientèle et qui met a disposition les locaux.
Les clients prennent leur rdv avec la coiffeuse directement et la coiffeuse facture elle meme les clients.
Les clients payent la coiffeuse qui débite sur son propre terminal le compte des clients.
De son coté, la coiffeuse reverse un loyer au salon de coiffure pour le payer de la mise a disposition de l'outil de travail.
Le coiffeur est alors un prestataire de services basé dans un salon de coiffure et pas l'employe du salon de coiffure, dans le sens ou il n'y a pas de rapport hiérarchique entre les deux.

Pour moi cela s'apparente beaucoup a de l'uberisation.

Pas convaincant comme explication.  Elle utilise juste une solution de paiement, la géoloalisation.... Rien à voir avec la technologie utilisée par Uber. Uber a des milliers de prestataires auprès desquels il prélève une commission en leur permettant de leur faire gagner de l'argent grâce à sa technologie.Un salon de quartier n'a rien a voir avec ça à moins que le salon utilise une technologie équivalente et gère des milliers de coiffeurs et de coiffeuses. Désolé, mais tu t'égares sur le sujet. Tu seras meilleur que moi en ce qui concerne l'histoire des USA , les chevaux, les  motos, les USA en général, mais mon expertise est dans les nouvelles technologies.

Comme je te l'avais deja mentionné sur un post precedent, quand on parle d'uberisation d'un business, c'est surtout lorsqu'un business va mettre a disposition de sous traitants, des moyens logistiques.
Ces moyens logistiques peuvent être de la technologie, ou de l'immobilier, ou du marketing, etc...
Uberisation est un terme générique ou une expression pour définir un business model.

L'important dans la relation entre le sous traitant et l'entreprise, comme tu l'avais également souligné, c'est de n'avoir aucun lien hiérarchique (relation patron/employe), sinon cela rend le statut caduque et tomberait sous le coup de salaria déguisé ou dissimulé.

Je ne critique pas ton domaine d'expertise, je dis simplement que c'est un business model.
Ne me dit pas que tu ne connais pas l'expression "l'ubérisation de la société". Ca veut bien dire ce que cela veut dire.

L'uberisation est lié à la géolocalisation. Je t'apprécies. Je sais aussi que tu veux toujours avoir le dernier mot même lorsque tu te trompes. Un terminal de paiement est fort loin de l'uberisation. Regardes le lien que j'ai donné. De plus , ce n'est pas une menace. La menace viens plutôt de la robotique pour les emplois peux qualifiés. A titre d'exemple, à Flushing dans un supermarché dans le Queens à NY , il y a un robot qui fabrique les cookies devant les clients.

stevenmika :

L'uberisation est lié à la géolocalisation. Je t'apprécies. Je sais aussi que tu veux toujours avoir le dernier mot même lorsque tu te trompes. Un terminal de paiement est fort loin de l'uberisation. Regardes le lien que j'ai donné. De plus , ce n'est pas une menace. La menace viens plutôt de la robotique pour les emplois peux qualifiés. A titre d'exemple, à Flushing dans un supermarché dans le Queens à NY , il y a un robot qui fabrique les cookies devant les clients.

Tu as certainement raison si tu cherches a définir l'uberisation dans un pure contexte technologique mais l'uberisation ce n'est pas que ca.

Va demander aux taxis parisiens ce qu'ils pensent de l'uberisation, je serai bien étonné qu'en premier ils te parlent de technologies, mais plutôt d'un business model déloyal qui les disqualifie en échappant a certaines conditions fiscales auxquelles ils sont tous confrontés, sauf ceux qui bossent avec Uber...

Cela n'a rien à voir avec une coiffeuse qui utilise un moyen de paiement   dans un salon. Regardes bien le lien que je t'ai donné. Bref, désolé pour François, car on s'est éloigné de son topic initiale. Je m'excuse.

Pas de soucis la parole est libre ;)

Ce que vous décrivez est le statut 1099, qui existe depuis bien longtemps avant Uber. Je n'ai que très rarement vu de salon de coiffure ou les coiffeurs sont en W2 (salariés). D'ailleurs généralement, ils ne veulent surtout pas. Ils sont soit en "booth rental", soit en "commission split". Dans les 2 cas, s'ils travaillent bien, ils gagnent bien mieux leur vie que salarié et .... la clientèle leur appartient. D'où la nécessité de regarder de très près quand on rachète un salon de coiffure.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Floride

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Floride.

Déménagement en Floride

Conseils pour préparer votre déménagement en Floride

Assurance voyage Floride

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Floride

Billet d'avion Floride

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Floride