Close

Les clés pour trouver un emploi au Canada

Bonjour à toutes et à tous,

Pour décrocher un poste au Canada, vous devez apprendre à maîtriser les codes du marché de l'emploi local. Nous vous proposons ainsi de partager vos recommandations et conseils sur ce qu'il convient de faire... ou pas !

Comment débuter sa recherche d'emploi au Canada : en ligne, via des agences de recrutement, en faisant appel à son réseau ?

Comment adapter son CV aux standards du pays ? Est-il nécessaire d'envoyer une lettre de motivation ?

Quelles sont les faux-pas à éviter lors de l'entretien : tenue vestimentaire, façon de saluer et de s'adresser à son interlocuteur, etc. ?

Y a-t-il des secteurs qui recrutent plus ou au contraire d'autres qui sont fermés à la main d'oeuvre étrangère ?

Quels sont les détails auxquels les recruteurs locaux prêtent particulièrement attention : maîtrise de la langue, présence sur les réseaux sociaux, suivi de candidature, etc. ?

Merci,

Priscilla

Bonjour,

De part ma petite expérience, je sais qu'il est difficile de décrocher un premier emploi dans son domaine au Québec, mais on peu y remédier en adoptent  une stratégie de recherche d'emploi efficace selon ses objectifs.

Bonjour a tous , je dirai que trouver un emploi au Canada est fonction du domaine , de la province et aussi de votre diplôme.
La Canada a un système d'équivalence qui n'aide pas beaucoup les expatriés.
Chaque province à sa politique en ce qui concerne l'accessibilité à l emploi.
D'abord choisir un secteur en pénurie et ouvert au étrangers.  comprendre le langage du pays (langue ,culture ) et aussi avoir l'expérience adéquate.
Viser aussi les entreprises internationales connues.
Les outrés éléments comme l'habitude à adopter m'ai considéré que si vous êtes déjà sélectionné.

Bonjour,
en ce qui me concerne, j'ai trouvé un emploi en moins de 15 jours après avoir obtenu ma résidence permanente.
J'ai pu avoir une grande aide du service des néo canadiens de Sherbrooke, qui m'a bien briefé sur les particularités du marché de l'emploi au Québec et aider a faire un beau cv et me préparer aux entrevues.
Je suis un ancien gradé de la police française, et aprés avoir commencé en usine comme gars de plancher, je suis actuellement en recherche d'un poste de superviseur et j'ai envoyé des cv qui commencent déjà a porter leurs fruits.
Du courage, de la volonté et rester humble pour moi son les meilleurs atouts d'une recherche efficace.

Bonjour,

pour ma part je travaillais comme charpentier couvreur en France, je n'ai pas une expérience exceptionnel. J'ai fait des recherches sur emploi-Quebec, mais j'ai étais surpris de voir que le champ de compétence du charpentier était aussi large, d’ailleurs on dit charpentier-menuisier, le charpentier fait toute la maison sauf l’électricité et la plomberie a ce que j'ai compris. J'ai envoyé quelques mails, mais n'ayant pas la formation sécurité obligatoire pour travailler dans le bâtiment, ni de carte de compétences (obligatoire selon le type de chantier). j'ai compris que se serai compliqué, donc je me suis renseigné auprès d'un syndicat de la construction pour passé la formation sécurité qui était de 195$ je crois, elle se faisait sur 2 week end : 2 samedi et 2 dimanche. de 8h à 16h a peu prés (cours seulement théorique). dans le même temps j'avais postulé a une annonce pour faire des petit meubles, les peindre etc...  finalement c'était une annonce-hameçon pour une agence de placement, sorte d'agence d'interim en bien moins intéressant financièrement car tous les aspects négatifs sans les positifs, c'est à dire aucune prime de congé ou de fin de contrat. on m'a appelé mais absolument pas parlé de l'annonce pour lequel j'avais postulé, finalement, n'ayant pas de prétention spécifique de salaire (à la question quel salaire minimum voulez vous ? j'ai répondu j'm'en fiche tant que j'ai  un salaire XD) on m'as trouvé un job pour le lendemain, monteur de palette pour Dollarama. Bien que l'équipe encadrante était sympathique, je ne me voyait absolument pas rester, salaire de 12,75 $ de l'heure, très répétitif ... après faut quand même payer le loyer donc j'étais quand même content d'avoir un job. Après la première semaine j'ai repostuler en élargissant mes recherche à couvreur et là miracle : 10 minutes après l'envoi du mail on m'a rappelé en me proposant un entretien. Le patron a était très sympathique, il ne s'est pas assis derrière son bureau mais sur une chaise a coté de moi en face à face, m'a posé des questions sur mon expérience, je lui ai dit que je n'avais pas une expérience hyper solide mais que j'aimais apprendre, ça tombait bien car c'était pour de la pose de membrane élastomère en rénovation et je n'y connaissait rien. Je ne m'en suis pas caché et il m'as dit que c'était pas grave que j'apprendrais sur le tas. il avait déjà embauché des français et cela c'était bien passé, il m'as dit que les français était bien éduqué ! J'avais une voiture et j'allais obtenir ma formation sécurité. Il m'as dit qu'il m'embauchais dés que j'étais dispo. j'ai fait une semaine de plus chez Dollarama, pour laisser le temps à l'agence de placement de trouver quelqu'un d'autre et j'ai commencé mon nouveau job. C'est assez physique, certaine journée peuvent être rude et d'autres plus tranquille. le problème c'est que quand il pleut on peu pas bosser. le but c'est d'arriver à faire 40h semaine, si le temps n'est pas pourri on les fait facilement. je suis payé au plus bas car je n'ai pas de carte de compétence mais elle est en cours d'acquisition. je suis payé 20$ de l'heure brut et il me reste 15$ net. Sa me permet de payer toutes les charges de la vie courantes en sachant que j'ai 2 enfants et ma femme ne travail pas pour l'instant. Pour précisions je suis à Montréal et j'ai un visa de travailleur temporaire (PVT).

Guerch33 :

Bonjour,

pour ma part je travaillais comme charpentier couvreur en France, je n'ai pas une expérience exceptionnel. J'ai fait des recherches sur emploi-Quebec, mais j'ai étais surpris de voir que le champ de compétence du charpentier était aussi large, d’ailleurs on dit charpentier-menuisier, le charpentier fait toute la maison sauf l’électricité et la plomberie a ce que j'ai compris. J'ai envoyé quelques mails, mais n'ayant pas la formation sécurité obligatoire pour travailler dans le bâtiment, ni de carte de compétences (obligatoire selon le type de chantier). j'ai compris que se serai compliqué, donc je me suis renseigné auprès d'un syndicat de la construction pour passé la formation sécurité qui était de 195$ je crois, elle se faisait sur 2 week end : 2 samedi et 2 dimanche. de 8h à 16h a peu prés (cours seulement théorique). dans le même temps j'avais postulé a une annonce pour faire des petit meubles, les peindre etc...  finalement c'était une annonce-hameçon pour une agence de placement, sorte d'agence d'interim en bien moins intéressant financièrement car tous les aspects négatifs sans les positifs, c'est à dire aucune prime de congé ou de fin de contrat. on m'a appelé mais absolument pas parlé de l'annonce pour lequel j'avais postulé, finalement, n'ayant pas de prétention spécifique de salaire (à la question quel salaire minimum voulez vous ? j'ai répondu j'm'en fiche tant que j'ai  un salaire XD) on m'as trouvé un job pour le lendemain, monteur de palette pour Dollarama. Bien que l'équipe encadrante était sympathique, je ne me voyait absolument pas rester, salaire de 12,75 $ de l'heure, très répétitif ... après faut quand même payer le loyer donc j'étais quand même content d'avoir un job. Après la première semaine j'ai repostuler en élargissant mes recherche à couvreur et là miracle : 10 minutes après l'envoi du mail on m'a rappelé en me proposant un entretien. Le patron a était très sympathique, il ne s'est pas assis derrière son bureau mais sur une chaise a coté de moi en face à face, m'a posé des questions sur mon expérience, je lui ai dit que je n'avais pas une expérience hyper solide mais que j'aimais apprendre, ça tombait bien car c'était pour de la pose de membrane élastomère en rénovation et je n'y connaissait rien. Je ne m'en suis pas caché et il m'as dit que c'était pas grave que j'apprendrais sur le tas. il avait déjà embauché des français et cela c'était bien passé, il m'as dit que les français était bien éduqué ! J'avais une voiture et j'allais obtenir ma formation sécurité. Il m'as dit qu'il m'embauchais dés que j'étais dispo. j'ai fait une semaine de plus chez Dollarama, pour laisser le temps à l'agence de placement de trouver quelqu'un d'autre et j'ai commencé mon nouveau job. C'est assez physique, certaine journée peuvent être rude et d'autres plus tranquille. le problème c'est que quand il pleut on peu pas bosser. le but c'est d'arriver à faire 40h semaine, si le temps n'est pas pourri on les fait facilement. je suis payé au plus bas car je n'ai pas de carte de compétence mais elle est en cours d'acquisition. je suis payé 20$ de l'heure brut et il me reste 15$ net. Sa me permet de payer toutes les charges de la vie courantes en sachant que j'ai 2 enfants et ma femme ne travail pas pour l'instant. Pour précisions je suis à Montréal et j'ai un visa de travailleur temporaire (PVT).

Tu n'as pas eut envie de remplir un dossier de reconnaissance d'heures à la ccq pour passer l'examen et avoir ta carte ccq? Ou alors tu n'avais vraiment pas assez d'heures pour ca?

Je m'étais renseigné, mais le diplôme équivalent en France ce n'est pas couvreur mais étancheur. J'avais travaillé 2 ans en CDI en charpente couverture mais j'avais le statut d'apprenti charpentier. j'ai quelques expérience avec le statut d'apprenti couvreur ou couvreur en interim de quelques mois mais bon jme dit que sa sert a rien de me prendre la tête car je suis entrer dans le bassin couvreur et mon patron me garanti les 150 h. D'ailleurs je pense les avoir ou ne pas en être loin. Le truc c'est que le syndicat m'as dit que même si mes heures étaient comptabilisé,  il faut que j'attende 2 mois pour avoir la carte de compétence d'apprenti couvreur. En attendant ils m'ont envoyé une carte d'exemption d'apprenti couvreur.

Guerch33 :

Je m'étais renseigné, mais le diplôme équivalent en France ce n'est pas couvreur mais étancheur. J'avais travaillé 2 ans en CDI en charpente couverture mais j'avais le statut d'apprenti charpentier. j'ai quelques expérience avec le statut d'apprenti couvreur ou couvreur en interim de quelques mois mais bon jme dit que sa sert a rien de me prendre la tête car je suis entrer dans le bassin couvreur et mon patron me garanti les 150 h. D'ailleurs je pense les avoir ou ne pas en être loin. Le truc c'est que le syndicat m'as dit que même si mes heures étaient comptabilisé,  il faut que j'attende 2 mois pour avoir la carte de compétence d'apprenti couvreur. En attendant ils m'ont envoyé une carte d'exemption d'apprenti couvreur.

Ah ben c'est parfait si tu as pu rentrer par le bassin. Au moins tu as une carte et enregistres des heures.

Bonne chance!

merci bien ! ^^

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Canada

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Canada.

Déménagement au Canada

Conseils pour préparer votre déménagement au Canada

Offres bancaires pour nouveaux arrivants

Conseils pour bien choisir votre banque au Canada

Assurance voyage Canada

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Canada

Billet d'avion Canada

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Canada