Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

construction d'une maison

Bonjour à tous.
Depuis le temps que je parle de notre maison de Jarabacoa, on n'en voit toujours pas le bout du bout.
Et pourtant tout avait bien commencé.
Lors de l'achat du terrain,le deslinde a été changé à notre nom sans plus de difficulté. Un mois après l'achat on recevait le nouveau titre de propriété deslindé par le tribunal des terres.
Notre architecte étant également le constructeur de la maison a commencé la construction fin avril, début mai 2016. Au préalable, on avait visité plusieurs maisons qu'il avait construit sur la zone. Il était très honorablement connu.
Nous avions réalisé un contrat devant avocat pour un contrat de vente " clef en main ", c'est à dire que le constructeur s'engageait à respecter le devis que nous avions préalablement accepté.
Du fait de nos petits moyens, notre architecte constructeur nous a fait des arrangements, comme par exemple le fait de nous permettre de payer ses émoluments qu'à la fin d'une période de 3 ans. C'est un des nombreux arrangements pour nous permettre de finaliser notre construction.
De notre coté on s'engageait par contrat à payer à dates fixes, le prix des matériaux. Ce que nous avons fait sans difficultés. Un ami m'a dit depuis, qu'il ne faut jamais payer une construction dans sa totalité tant qu'on n'a pas les clefs de la maison 100 % terminées. Disons 60 % avant et 40 % après....
Au fur et à mesure de la construction, les plans initiaux ont quelques peu évolués, pour passer de 200 m2 initiaux à 260 m2 au final.
Le contrat prévoyait une construction en 5 mois ou 6 si cas de pluies excessives. Celle ci devait donc se terminer vers le mois de septembre ou octobre. Fin novembre, le constructeur me demandait un versement complémentaire pour les  60 m2 de construction en plus. Ce qui a été fait. Jusque là tout allait bien.
Notre devis initial incluait les salaires des ouvriers pour 5 mois. On était déjà à 7 mois soit 2 mois de plus qui n'étaient pas budgétés. C'est à partir de ce moment que les ouvriers, pas payés, ont quitté le chantier. D'abord l'électricien, puis le plombier. Heureusement, les travaux étaient presque terminés, mais il restait des finitions à faire.
Puis au mois de décembre, notre architecte constructeur a marié sa fille. Toute une famille venue de Porto Rico à la veille des fêtes de fin d'année.... Des frais supplémentaires pas prévus.... Bon, là je suis mauvaise langue. Je sais pas s'il y a eu un effet de vase communiquant ou pas. Toujours est il que notre homme était fauché comme les blés. Quand à nous, nous avons toujours refusés de payer un centime de plus pour terminer la maison. Du fait d'erreur de sa part, du non respect dans les achats par rapport au devis initial (par exemple notre toiture lui a coûté 200 000 pesos supplémentaires ) , toujours est il qu'il s'est retrouvé sans finances pour finir le chantier.
Il a du emprunter à notre avocat, à un taux d'usurier ( 3 % mensuel ) pour pouvoir payer les employés qui restaient encore.
Il vient de trouver un nouveau plombier pour finir le travail, l'ébéniste est venu l'autre jour pour fixer des prises électriques, on attend toujours le peintre pour finir la peinture avant de définitivement emménager dans notre maison de Jarabacoa.
Ma femme et moi ne sommes pas surpris outre mesure par ces épisodes. De plus,  notre architecte est atteint d'une tumeur et que cela n'arrange certainement pas la situation.
Nous ne sommes pas à la rue non plus et donc nous attendons patiemment la fin du chantier.
Ce que nous retenons de tout ça, c'est que pour nous arranger, d'abord il a fait un devis des plus serrés. Difficile à tenir. Ensuite il a accepté d'être payé aux calendes grecques. L'argent est le nerf de la guerre. A force de vouloir nous arranger au mieux, il s'est mis tout seul dans le pétrin.
Nous sommes en République Dominicaine, le pays de tous les possibles.
Cordialement

bonjour Pierre

semble qu'il y ait in probleme avec ta piece jointe

Bonjour Bernard.
Et bien oui effectivement, je voulais mettre une photo, mais cela n'a pas marché.
Cordialement

Salut Pierre,

Et pourtant je vous avais tendu la main pour éviter ce genre de problèmes...

Bonjour Lucas.
Je comprends pas ta remarque.
Dans quel sens tu vois la chose ???
Cordialement

Bah, en gros il n'y a pas de remarques. Ce que je peux dire c'est que l'éducation professionnelle dans le bâtiment ici en RD n'est pas la même qu'en France. Ce n'est pas le même niveau et je ne le dis pas pour rabaisser les dominicains qui travaillent dans le bâtiment, c'est une réalité constaté.

Quand tu es venu à la maison, je t'avais fais une offerte que même des grandes ONG ne font pas. Il me semble aussi que je vous avais mis en garde avec ce genre "d'ingénieur - architecte" qui en faite fait un peu de tout mais rien correctement...

Ici, aucun architecte ne sait calculer la traction ou la compression d'un matériel, ils font seulement du design. Les ingénieurs non plus, se sont plutôt des représentants qui gèrent un chantier financièrement. En général le maître d'œuvre réalise le chantier (chez nous dans le compagnonnage nous appelons ça un gâcheur), il le réalise de manière expériencielle.

Bonjour Lucas,

Pierre ne vous a pas dit que la maison avait des problèmes de construction, il a seulement dit que cela s"éternisait dans le temps. Et je tiens à ajouter que le cas est aussi très fréquent en France malgré les soi disant formations.

Salut Alain,

Les mals façons ou le délai non respecté sont des problèmes de construction. Il y a des répercutions à cause du retard à tous les niveaux. Si il n'y aurait pas eu de problèmes, le message de pierre aurait été tout autre.

En même temps, ce n'est pas pour critiquer gratuitement la main d'œuvre dominicaine. C'est juste un constat. D'ailleurs, je suis entrain de créer une école de charpente sur un apprentissage de 2 ans gratuit et une option de 2 ans de plus en France chez les compagnons du devoir en "intercambio cultural"

Bonjour Lucas.
Effectivement, comme le dit Alain, il ne s'agit pas de malfaçon, mais de délais trop long.
Prévu en 5 mois, la construction atteint aujourd'hui 13 mois. On a encore appelé hier, tant que l'architecte constructeur ne paiera pas les salaires, les ouvriers ne travailleront pas...
Bien sur, si tu passes voir la maison, toi, le spécialiste, tu vas voir des choses qui ne te plairont pas. Mais à mes yeux, la maison est globalement réussie. Je mets néanmoins un bémol pour la finition des murs extérieurs. Ce n'est pas du crépis, ce n'est pas un mur lisse, c'est un mix qui ne me plait pas trop. Je le ferai refaire plus tard. Mais cela ne joue que sur peu de surface. ( sur  une face seulement de la maison. )
Concernant ton domaine, la charpente, bien sur qu'on aurait aimé que tu nous réalises les travaux, avec de belles poutres apparentes, à la française,  mais cela n'était pas possible, non seulement financièrement, mais aussi par rapport à notre architecte qui s'est senti déprécié,  pensant qu'on n'avait pas confiance dans ses talents. Enfin, tu partais, à Boston à ce moment là pour 4 mois.
Notre problème aussi, c'est notre manque de trésorerie. C'est la raison pour laquelle notre architecte a essayé de nous arranger, au point de se mettre lui même en difficulté. Mais dès le départ, il savait tout ça et s'est engagé à nous vendre le terrain et nous construire la maison. Avec notre budget serré.
Il a construit sur Jarabacoa bon nombre de maisons. Il est très connu sur place ; il est apprécié, et donc, pour nous, c'était un gage de qualité et de tranquillité. Maintenant, il se fait vieux, il vient d'apprendre qu'il a une tumeur, ce qui doit certainement le perturber dans son travail. C'était peut être  la construction de trop...
Cordialement

Comment les dominicains vont pouvoir payer cet apprentissage? qui vous subventionne?

bonjour
autre experience de construction , plus petite (100 m2),avec les maçons du village, et surtout sur place , mais aussi une certaine experience dans le batiment , et enfin en y participant  personnellement
de ça
https://webmail.laposte.net/service/hom … amp;part=2
à ça
https://webmail.laposte.net/service/hom … amp;part=3
il nous a fallu 9 mois
https://webmail.laposte.net/service/hom … amp;part=2
ça c'était le jour des crepis intereiurs exterieurs
bernard

je me suis planté sur les liens


au debut
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/27/bnsa.jpg

pendant
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/27/ald9.jpg

fin de chantier
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/27/r0wr.jpg

aujourd' hui
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/27/3i8r.jpg
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/27/4tur.jpg
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/27/uuyf.jpg


ça na eu l'air de  marcher

bon je frime un peu , mais on l'aime bien notre  petite maison paumée dns la cambrouuse de l est

:huh:

Salut Alain,

Il faut bien lire ce qui est écrit, ça évite de se répéter...

L'apprentissage est gratuit

La formation pratique se fera à l'atelier et sur les chantiers de 7h30 à 17h. Les cours théoriques se feront le soir de 19h30 à 22h du lundi au vendredi et samedi matin.

Il n'y a pas de subventions. Mon entreprise servira d'école pour la pratique et les jeunes auront un salaire d'apprentis (25.000 pesos par mois avec une assurance).

Les candidats seront élus par leur motivation. Un diplôme reconnu par l'état dominicain leur sera donné apres un examen équivalent au CAP.

Voilà les grandes lignes.

Je suis désolé mais votre information est je pense incomplète. Votre entreprise est en republique dominicaine? car 25000 drop est déjà un salaire superieur à un ouvrier qualifié.
Et c'est donc vous qui dispensez les cours à titre bénévole. et ensuite vous leur payez le voyage en france pour finaliser la formation.
C'est extrêmement généreux de votre part.

Ce sont les grandes lignes comme je l'ai écrit à la fin (il faut vraiment faire un effort et lire complètement s'il vous plaît)

Pour commencer, mon entreprise est bien en RD et elle s'appelle "la charpente SRL", elle est composée et déclarée à la DGII (si besoin du RNC en privé).

25.000 pesos est le salaire minimum que doit gagner un travailleur en RD, personnellement je trouve complètement idiot et stupide de payer un ouvrier selon une "base" de calcul de salaire fait par le gouvernement.

Le voyage en France, si diplôme passé, se fera via des échanges culturels, donc subventionné par les états correspondant et les associations (dans ce cas là, association ouvrière des compagnons des devoirs et du tour de France).

Je ne considère pas ça comme de la générosité, c'est le minimum que mérite des jeunes qui ont envie d'apprendre. Et pour être sincère, la motivation que dégagent ces gamins et bien plus généreuse qu'un salaire et un apprentissage comme il se doit.

Pour finir, il ne manque pas d'informations Alain, il n'y a pas toutes les informations et c'est différent. Je n'ai pas besoin d'expliquer les détails ici.
Très bonne journée

Bonjour Lucas,
Si j'ai bien compris, votre école de charpente est à l'état de projet. Vu le sérieux de la formation pratique que vous proposez, pourquoi ne pas adosser cette formation à d'autres formations existantes dans la construction (pré-requis) ou en faire une spécialisation. Il y a dans mon secteur, un institut technique communautaire qui propose parmi un panel de formations très diverses, une formation de technicien supérieur en construction : ITSC<---lien.
Le site vous donne le détail de la formation (nombre d'heures de formation pour chaque matière). Cet institut a un point commun avec votre projet: la quasi gratuité des formations (500 pesos par quadrimestre)...autre point positif: le coût de la formation qui dure 4 quadrimestres  est le même pour les étrangers (un petit nombre d'haïtiens y sont admis).

Salut Robinson,

Oui, nous l'avons longtemps pensé, d'ailleurs on s'était rapproché de INFOTEP. Mais finalement nous avons opté pour la simplicité dans la formation.
Ce que je propose est une spécialisation dans la charpente bois. Mais il y aura des stages pratique et théorique sur les métiers de la pierre (taille De pierre et maçonnerie), calcule des forces et mise en pratique.
Le projet a déjà commencé. J'ai 3 jeunes, 2 dominicains, 1 haïtien et en septembre un jeune itinérant pas encore compagnon qui viendra pendant 1 an à enseigner et apprendre à gérer une équipe dans le cadre du tour de France (9 ans en France et 1 an à l'étranger). Mon chef d'équipe, qui a 2 ans d'apprentissage avec moi, dominico-haïtien, donne déjà des cours de théorie avec mon appui.
En ce moment nous sommes entrain de construire un atelier de 600m2 avec bureau pour donner une formation plus appuyé et mettre en pratique, par des maquettes à l'échelle, les cours de traits de charpente.

Nous ne sommes pas fermé, mais nous préférons être totalement indépendant.

25000 pesos pour un jeune correctement formé c'est correct.
Si les salaires sont plus bas vu la qualité du travail habituel c'est normal.
Sans être du métier, c'est incroyable les malfaçons que je vois.
Un pays sismique avec des normes sismiques. Quand je vois le résultat j'ai de gros doutes.
Il y a un manque sérieux de formation théorique. Ça construit pas mal à la dominicaine où je suis, rien qu'à voir la façon qu'est fait le béton, je compte 50% de la résistance normale.
J'ai un logiciel pour calculer rapidement la tenue au séisme, je ne peux prendre aucune norme européenne en compte. Ici foutre une maison à terre avec un marteau de 1,5kg c'est faisable et assez souvent vu. C'est pas possible chez nous.
Une moyen d'âge de 23 ans rend impossible une formation correcte, les ressources en formateurs sont mises au plus pressé, c'est un simple manque de ressources dû à la pyramide des âges, ont fait avec.
En RD c'est un compagnonnage dans la construction qui remonte à quelques décennies et à l'origine c'est un geste entrevu certainement sur un chantier étranger.
C'est tout sauf un compagnonnage qui remonte aux cathédrales.
L'encadrement je ne sais pas s'il a les simples connaissances pour être maçon en Europe.
Pour la finition c'est le geste et là ils sont bons, certains ont un sacré coup de patte. Le carrelage de salle de bain sera bien mis mais avec une pente inverse pour l'eau, idem pour la terrasse. Coté vue d'ensemble ce ne sont pas les meilleurs.
Ça fait 15 jours que j'entends taper au burin et marteau, ça a construit sans réservation, maintenant plombiers et électriciens creusent en foutant en l'air la résistance du bâtiment. Après la finition camouflera tout les problèmes.

Comme il me reste une vingtaine d'années à vivre je n'ai plus à avoir, la location c'est suffisant et moins chère. Il me suffit d'un coup d'oeil pour voir sa résistance au séisme vu que je n'apprécie pas trop prendre une dalle de 30 à 50 tonnes sur la tronche. C'est chouette de vieillir, les petits problèmes commencent à diminuer.

Ne jamais se fier a un architecte; un avocat ou un contracteur Dominicain.

Les travailleurs doivent être surveillés et contrôles par quelqu'un que vous avez confiance.

bonjour

toujours les mêmes poncifs....ça devient usant.
Y a t 'il a deux republiques dominicaines ou simplement deux regards, deux expériences.



http://zupimages.net/viewer.php?id=17/29/jsto.jpg
http://zupimages.net/viewer.php?id=17/29/nuli.jpg

Sur ces photos ,Santo" l ' ébéniste" du village a travaillé pour nous
Quantj 'étais là, Je ne le surveillais pas , je l'admirais .
Pas besoin d 'être  compagnon,pour juger : j 'ai  plus de 40 ans de métier ,5 eme generation...
Quand on s' est mis d 'accord sur le prix , il m a fait sa litse d 'achat, a amené ses outils , et n 'est pas revenu ... c 'est Santo!''(sans doute l 'abscence du père, mais plus certainement l' amour du Brugal)
Au bout d'une semaine , il est revenu, s 'est mis a l'eau et s 'est mis au boulot.

Cada uno da lo que recibe

bernard

Salut Bernard,

Je me sens visé quand tu dis "pas besoin d'être compagnon pour juger". Nous sommes que deux compagnons du devoir en République dominicaine et le deuxième n'est pas sur expat.com. Donc, pour me permettre de te recadrer un peu, sans vouloir offenser, je vais premièrement te demander de relire la conversation. Il n'y a pas de jugement de ma part. Deuxièmement, si tu es super content du travail que tu as obtenu, bah super! Tant mieux pour toi! Fais le partager si t'as envie et partage surtout l'ébéniste qui a travaillé pour toi. C'est la moindre des choses.

40 ans de métier, ok, mais dans la pâtisserie? Personnellement je n'est que 25 ans de métier en tant que charpentier et mon but n'est pas de me faire du "fric", mais de partager mes connaissances et de faire du bel ouvrage bien fait... Tout simplement.

Bonjour Lucas
les histoires de "bec d'âne " ne concernant pas la RD, MP quand la messagerie ne merdera pas comme ce soir

bernard

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en République Dominicaine.

Déménagement en République Dominicaine

Conseils pour préparer votre déménagement en République Dominicaine

Assurance voyage République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en République Dominicaine

Billet d'avion République Dominicaine

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la République Dominicaine