Close

medioambiente

bonjour
un projet (non personnel) de motiver (surtout pas éduquer,qu'elle pretention!)  une petite communauté dominicaine à prendre en charge son environnement.

commencer 'petit'.
ça c est l'ntitulé ,mais l idée est récupérer,« non tirar à la calle»....avec au bout une incitation économique : payer la collecte comme ça se fait dans de nombreux pays (j ai croisé dans la capitale des camions de cartons et de bouteilles plastique : recyclage local ou exportés),il vont bien quelque part.
parce que récupérer c est facile écouler plus difficile.
il y a plusieurs possibilité de de financement (ong, entreprises,fondations)...essayant d éviter le gouvernemental.
a l.écoute de toutes les idées ,les conseils,les tuyaux....,si cela existe déjà, où?
il avait un site fbk 'oproma' intéressant.,paraît inactif aujourd'hui hui.
bernard

touss' à vos tablettes comme aurait (presque pu )dire Jean Christophe Averty

J'ai rejoint très récemment -(hier) un groupe de femmes qui travaillent sur les problèmes de pollution et du milieu ambiant. D'après ce que j'ai pu comprendre leur accion vise particulièrement les écoles et l'apprentissage des enfants de l'importance de ne pas jeter, éviter les plastics à usage unique, etc...
Localement, à la Romana, le budget de la ville est à sec, le maire précédent l'ayant apparemment utilisé pour d'autres préoccupations beaucoup plus personnelles....
Le maire loue de nouveaux camions de ramassage des ordures, les autres étaient "mourants",
A Jumbo les sacs plastics qui sont donnés aux caisses seraient, d'après ce qui y est imprimé, bio dégradable.
Le groupe m'a montré des assiettes jetables en cellulose de feuilles, ce qui pourrait toutafais être copié ici avec des feuilles de canne à sucre, hélas le prix de revient est de 35 pesos l'unité, donc pour l'instant beaucoup trop cher.
Localement ils cherchent à intéresser un industriel au recyclage et traitement des ordures, il y a aussi les problèmes de locaux (où ==> pollution qui peuvent entraîner rats, souris, cafards, odeurs, etc...)

Salut Bernard !
Oui , il y a déjà de la collecte , principalement en ville , surtout la ferraille mais aussi les bouteilles de verre , les plastiques , cartons , batteries ; maintenant , je ne sais pas où c'est recyclé .
Les autorités commencent à prendre les choses en main , surtout avec le nouveau ministre de medioambiente ( l'ancien procureur de la république) .  lien
Il fait démanteler les installations sauvages des agriculteurs dans le parc national de Valle Nuevo entre Constanza et San Jose de Ocoa .  lien
Pour les mêmes raisons , il s'attaque aussi aux abus dans le parc de Los Haïtises et a dans le viseur ensuite celui de Sierra de Bahoruco entre Barahona et Pedernales .
Le gouvernement projette aussi la récupération des rios Ozama et Isabela à Sto Domingo qui actuellement servent de collecteurs d'égouts de la ville vers la mer . Là c'est pas gagné , il faudrait déjà construire des stations d'épurations et remettre en service celles qui sont en panne depuis quelques années . Blien Bon  il y a de la volonté puisqu'ils ont déjà retiré quelques épaves de cargos qui pourrissaient sur les berges et vont bientôt inaugurer une station d'épuration neuve dans le quartier de la Zurza . ('e pa' a'lante que vamos !)  lien
Le ministère de medioambiente vient d'interdire la chasse aux volatiles pour une durée de deux ans
Ils commencent à faire la chasse aux pilleurs de sable et graviers dans le lit des rivières .  lien
J'ai vu plusieurs fois des collectes de déchets réalisées par des troupe de collégiens sur les berges du Malecon pour les sensibiliser au problème
Le nouveau maire de Sto Domingo vient d'organiser un concours inter-quartier pour inciter la population à maintenir les aires communes propres . 
Donc on dirait qu'il y a une prise de conscience , mais je pense que le plus difficile va être de changer les  habitudes et les mentalités . . .

Le sujet avait été partiellement abordé dans la discussion "idées à succès en république dominicaine". Ci-dessous le post que j'avais écrit à l'époque et qui donne quelques infos sur le recyclage:

Robinson972 :

On ne peut pas dire qu'il n'existe pas de tri d'aucune sorte. Le tri n'est pas fait par le consommateur mais il génère pas mal de petits boulots à commencer par les "buzos" qui fouillent les poubelles et récupèrent ce qui pour eux a de la valeur, à savoir les appareils électroménager en panne, les métaux, les cartons, certaines bouteilles etc... Malheureusement ce faisant, ils éparpillent sur le sol les ordures qui n'ont aucune valeur à leur yeux!
Sur la décharge de Duquesa (décharge de la zone métropolitaine de Santo Domingo) qui reçoit 4000 tonnes de déchets par jour, il y a près de 600 "buzos" qui trient et vivent du recyclage.
Reciclaje en el Distrito Nacional

J'ai été surpris par l'activité des récupérateurs de métaux de villa Consuelo. En pleine rue, ils démantèlent les frigos, les gazinières, les téléviseurs..., tout ce qui comporte du métal. La récupération et l'exportation des métaux recyclables est une activité qui rapporte (61 millions de $US en 2015). Et ce malgré un chiffre d'affaire est en forte baisse depuis la mise en place de contrôles par les douanes pour éviter les vols de câbles électriques et de plaques d'égout et aussi à cause de la baisse des cours.
il n'en reste pas moins qu'il y a encore beaucoup à faire dans le domaine du recyclage et du traitement des déchets et que les dominicains devraient être davantage sensibilisés à cela dès l'école.
Cae la exportación de metales en República Dominicana

Dans l'un des 2 articles mentionnés, il est dit que environ 12% des déchets recyclables sont effectivement recyclés. Il y a encore énormément à faire...

Un pas de plus du Medioambiente cette semaine avec la mise en application d'une résolution qui vise à protéger de la pêche certaines espèces de poissons .   article de presse

Bonjour Jean Marie.
Il faudrait que le gouvernement fasse plus pour interdire la consommation de langoustes en période de reproduction.
Ce n'est pas le cas
Cordialement

Hola Pierre !
Une loi qui n'est pas appuyée de sanctions , ne s'applique pas  , dans quelque domaine que ce soit . . .

Elle est majoritairement respectée à Las Terrenas.

Chez moi aussi et il reste le congélateur pour les accrocs des langoustes. Chez moi un flic ou un particulier peut surveiller le retour des pêcheurs sur un grande distance d'une falaise avec des jumelles vu la configuration de la cote.
C'est repérable un piège à langoustes.
Si en RD on peut encore manger du lambi c'est qu'ils n'ont pas fait de surpêche comme dans d'autres endroits.
La marine dominicaine est parfois considérée comme chiante, ça n'a pas que de mauvais cotés.

Du coté de Miches aussi les langoustes se reposent un peu ....

je reviens pour preciser  ma question :
lu les efforts du ministre...et sais qu'il y a de la recuperation en RD ,
ferraille batteries etc pas de probleme .... il y a un ramasssage hebdomadaire
idem pour les bouteilles presidente , quelquefois passe un camion.

mais je voulais savoir si quelqu'un savait où aboutissaient les camions de cartons et bouteilles pvc que j 'ai croisé quelquefois.S'il y avait une filiere pour les verres perdus.

pour y avoir participé  :dumbom: Il y avait il y a 40 ans une industrie plastique naissante en RD alimentée par CDF chimie et Rhone Poulenc ,BASF,entre autres.
Recyclent ils maintenant localement le PVC , est ce transformé a l 'exterieur.
Où est ce exporté et tranformé ailleurs?
Connaissant les filleres , si ce n' est pas chasse gardée, il y aurait moyen d'ecouler un ramssage local.

bernard

si, la consommation des langoustes est actuellement interdite sur la côte Est, même si elles ont été congelées, pour justement décourager les abus.

Ah oui? allez voir les pubs pour les restaurants sur la page FB Las Terrenas Bons Plans pour voir à quel point la veda est respectée...... :mad:

C'est peut être plus réactif dans un frigo que sur facebook.
La dernière fois que j'ai écrit sur fece de bouc ça doit remonter à 4 ans.
Cela dit c'est un bon moyen de pré contrôle à priori.

Bonjour Phil.
A priori, tu as raison.
Mais dans la vrai vie, cela dépend du ""regalito.""
Je l'ai dit ? Mais je l'ai pas dit fort
Cordialement

Bonjour

Tres interessé par le sort des langoustes ...
mais bon "por si a caso" vous avez des infos sur  la filiere recyclage , si c 'est recyclé sur place, exporté etc ... toujours intéressé.

bernard

Comme le dit Jean Marie:
Il y a les lois mais il faut les appliquer.
En revenant de la campagne où l'on m'avait refiler un régime de bananes plantains, j'ai repéré une voiture de flics à qui j'ai refilé le régime encombrant. Au cour de la discussion on a parlé salaire, 4000 pesos pour le jeune et 8000 pour l'ancien.
Hier une gamine voulait du porc grillé, pour une barquette ridicule j'en ai eu pour 125 pesos.
Le jeune flic avec son salaire peut se payer 32 barquettes ridicules.
Les gens payés pour contrôler l'application des lois n'ont même pas de quoi se nourrir ou nourrir leur famille, le regalo c'est presque une obligation physiologique.
Les députés gagnent 70 à 100 fois plus, trouvez l'erreur.
Il y a une certaine corrélation entre le salaire et le QI en général, par rapport au local ça correspond à du 60-70 ces salaires, ce n'est pas du flic européen.
Si c'est plus que suffisant pour une dictature, pour du démocratique ça peut coincer.
Une RAZ est difficile à faire, on fait avec, il y a du stock, ce n'est pas du papier peint que l'on change quand il ne plait plus.
Lundi un flic s'interrogeait sur le sonomètre que j'avais en main. Je lui ai fait une démonstration de mesure du bruit del motor d'après la loi et les normes dominicaines. Il n'a pas tout compris malgré que ce soit son rôle en autre ce contrôle.

On regarde toujours un autre pays avec un regard ethnocentré, erreur que ne font pas les sociologues et ethnologues.
Hier j'ai relu méthode en sociologie de Raymond Boudon et j'aime l'anthropologie ce qui fait que je fais gaffe au coté ethnocentré.
10 millions d'habitants en RD et 67 en France. Le PIB de la RD est équivalent aux dépenses de santé des français, les moyens sont différents.
Avec un âge moyen de 23 ans les priorités sont différentes.
Moins de moyens et une maturité générale moindre, je trouve qu'ils se débrouillent pas mal.
Avec 1kg de pétrole ils produisent 1,92$, en France avec notre parc nucléaire qui nous apporte pas mal d'énergie hors pétrole on en est à 0,74$ de mémoire, non, ils sont pas si mauvais coté non gaspillage.

à Bernard ,
J'ai interrogé Mr. G..gle , voici quelques articles pas très récents mais qui pourront peut-être te guider .

lien1

lien2

lien3

lien3

lien4
lien5
lien5

merci Jean marie,super.
(c est co n , je n ai pas pensé à google :dumbom: )

Les articles de El Dia sur le recyclage

de 2008 à 2015, 3.1 millions de tonnes de matériaux recyclable ont été exporté pour une valeur de 57'391 millions de RD$

Le site web de cette d'entreprise de collecte et de recyclage n'est pas mal du tout!
http://www.ecoservices.com.do/dominicana/. C'est en fait le lien 5 de Jean Marie.
Tout en bas de page, il y a des liens vers les articles les plus lus ainsi que vers les entreprises associées dans le recyclage. Les articles "¿Qué tipo de basura se recicla?" et "¿Cómo clasifico la basura?" sont à but éducatif !!

Dans la rubrique "Quienes somos?" il est écrit:
Llevamos el reciclaje y nuestras campañas de concientización  gratuitas :

A  más de 20 escuelas y 5000 alumnos recibieron formación medioambiental.
Más de 5000 colaboradores de más de 20 hoteles diferentes recibieron talleres de separación  de residuos.
Charlas y talleres en iglesias y barrios humildes en formación de arte con reciclaje, limpieza playas y compra de residuos para sustento poblacional.

Bravo!

Je joins le lien de cet article sur le recyclage paru dans la presse aujourd'hui pour alimenter le sujet de cette discussion  .

Lien

Article intéressant même si le webmaster du "Diario Libre" s'est un peu emmêlé les liens au moment de publier  :/

J'en profite pour vous rendre attentif à mon article sur le compost qui ne soulève pas un enthousiasme délirant.  :| mais qui avec la collaboration de certains permettrait de diminuer la quantité de déchets et d'améliorer la qualité des sols.

Mon père m'a laissé en héritage des habitudes dont une est de faire 3 B.A. par jour.
Comme je suis un gros fainéant je sort les poubelles des vieilles du quartier, c'est rapide.
Il n'y a pas de déchets alimentaires dans les poubelles, les sacs seraient arrachés pas les chiens et les chats.
3 fois par semaine ça passe pour ramasser les déchets alimentaires pour nourrir les cochons.
Pas de composte mais le cochon a du gout.
En el campo c'est plus rapide, on balance au bout du jardin, ce qui n'est pas manger sert comme apport.
Puerto Plata avant Maria s'est pris Hugo qui a détruit une grosse partie de la forêt.
La forêt s'est régénérée en 6 ans au grand étonnement des scientifiques.
En 4h Hugo a mis à terre l'équivalent d'une année de déchets.
Habituellement les déchets sont des feuilles ou branches mortes avec peu d'azote.
Avec Hugo c'était du vert avec beaucoup d'azote d'où la repousse rapide.
Moi aussi j'avais pensé composteur mais je me suis rappelé l'histoire d'Hugo.
Comme je ne vis pas à la campagne au bout du jardin c'est un voisin qui n'apprécierait peut être pas mes déchets.
Les déchets verts c'est un type avec sa cariole et son bidet qui assume le transport jusqu'à la forêt pour 200 pesos. Deux-trois fois par an c'est pas beaucoup.
En France aussi il y a des zones calcaires, la végétation y est pauvre. La Champagne pouilleuse s'est transformée en Champagne crayeuse à grands renforts d'engrais.
Les Causses ne se font pas trop remarquer par leurs records de production de céréales.
J'ai un pote qui est prof d'agronomie, je lui dit qu'il peut être fier du boulot qui fait, ils sont bons quand même. Pesticides il ne faut surtout pas lui en parler, les engrais pas trop sa tasse de thé.
1 habitant au km carré il y a 200 ans, c'est un pays avec un gros contact avec la nature, ils ont eu le temps de voir ce qu'il y allait le mieux pour la production.
Il y a 5-6 ans j'avais lu une thèse de doctorat sur la culture de la banane plantain sur l'ile, le type de banane est toujours au poils avec le terrain, à l'époque c'était sans agronomes, sans analyses physico-chimiques, ils ont le pif "vert".
Il y a des parties non cultivées, ils laissent faire la nature dont les cyclones.
Le dominicains est plus en synergie que nous coté nature. Ici les piquets de cloture repoussent, c'est pas trop le cas chez nous.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en République Dominicaine.

Déménagement en République Dominicaine

Conseils pour préparer votre déménagement en République Dominicaine

Assurance voyage République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en République Dominicaine