Acquérir la nationalité péruvienne

Bonjour à toutes et à tous,

Au cours de votre expatriation au Pérou, vous avez peut-être songé à aller plus loin dans votre projet, en envisageant de vous faire naturaliser.

Peut-on acquérir la nationalité péruvienne ? Quels sont les critères d'éligibilité et conditions pour pouvoir y prétendre ?

Comment procéder pour effectuer sa demande : institutions à contacter, documents à fournir, frais applicables, etc. ? Quels sont les délais d'obtention ?

Quels sont les avantages d'obtenir la nationalité péruvienne ?

Racontez-nous pourquoi vous avez choisi d'effectuer ou non cette démarche et comment cela a eu un impact sur votre quotidien d'expatrié.

Merci de partager votre expérience,

Bhavna

Oui, on peut acquérir la nationalité péruvienne (sans renoncer à la sienne).
La plupart des infos sont sur le site de la Superintendencia Nacional  de Migraciones https://www.migraciones.gob.pe/

Si l'on est marié à un/une péruvien(ne), il faut:
- 2 ans de mariage et de résidence (en continu) au Pérou
- Pouvoir justifier de revenus familiaux de 10 IUT par an (soit en 2017 S/40,500)
- Divers papiers (Interpol, actes de naissances et mariages, etc...) et un paiement de S/113.40
Le délai dans mon cas a été de quelques mois, le principal problème étant qu'à un moment on se retrouve sans Carnet de Extranjería (car on l'a rendu) ni DNI (car on ne l'a pas encore recu). C'est donc galère pour les banques, les voyages, etc...

Si l'on n'est pas marié, c'est un peu plus compliqué, il faut aussi passer un examen de culture général sur le Pérou (hymne, histoire, géographie, institution, etc...), et c'est un peu plus cher (S/569.50)

Les avantages:
- Ne plus devoir aller 2 fois par an à Migraciones pour la "Prórroga de Residencia" et le "Pago de la Tasa Anual de Extranjería" (ou pour demander les exonérations).
- En cas de sortie du pays pour plus de 183 jours dans une année, on n'aura pas à refaire tous les papiers, et on ne sera pas taxé au taux maximum (30%) sur ses revenus, comme c'est le cas la première année pour les étrangers
- Certaines choses sont un peu plus simple avec un DNI qu'avec un Carnet de Extranjería. Pour la recherche de boulot, cela peut être un avantage, car il ya un pourcentage maximum de non-Péruvien dans le personnel d'une entreprise.
- Voter (cela peut paraître bizarre à certains vu les politiciens au Pérou, mais quand on vit depuis des années dans le pays, on peut malgré tout avoir envie de s'impliquer plus dans l'avenir du pays)
- On fait partie de la Comunidad Andina, ce qui donne des droits dans les autres pays de la Comunidad

On peut aussi acquérir la résidence permanente.
Les démarches sont similaires et le résultat assez proche.
Il n'y a plus ( pour le moment ? ) De Tasa anual.
La différence est qu'on n'a pas le droit de vote aux présidentielle, on reste sous le coup des pourcentages limitatifs maux certains préfèrent ne pas opter pour la double nationalité étant donné que l'on perd la protection consulaire.
En cas de crise ( naturelle ou politique ) grave ça peut faire la différence.

Bonjour Batman93,
Voila bien une réponse qui m'intéresse: la résidence permanente.
Je me posais la question de la nationalité péruvienne sans y voir un grand intérêt sauf à ne pas avoir à refaire le carné tous les ans.
Elle a encore moins d'intérêt si, comme vous le dites, on perd la protection consulaire, ce que j'ignorais.
Auriez-vous les textes relatifs à cette résidence: conditions, conséquences etc, svp?
J'aimerais bien regarder ça de plus près.
Merci,
Cdlt
Dom

C'est vrai que l'on perd la protection consulaire, au sens juridique du terme (c'est à dire en cas de problème juridique). Par contre, on garde tous les autres bénéfices (services du consulat, problème en cas de séisme ou autre désastre naturel, etc...).

En gros:
3 ans de résidence continue
10 UIT de "renta bruta" (la j'ai un GROS doute... je pensais que c'était renta NETA...)
Etre a jour de tout...
Tu peux l'avoir comme travailleur, parent ou comme retraité.

Requisitos: Además de los consignados en los requisitos generales, presentará:
Acreditar solvencia económica mínima de 10 UIT de renta bruta anual de acuerdo a su calidad migratoria.
Acreditar continuidad de la calidad migratoria.
Tener como mínimo tres (03) años de residencia en el país y que durante los tres (03) últimos años anteriores a la presentación de la solicitud no haya estado fuera del país tres (03) meses continuos o seis (06) meses alternados en un año.

Merci

Apres vérification chez Migraciones, ils me disent que c'est bien 10 UIT de renta NETA !
Il y a une erreur sur leur page Web !
Ca fait donc un bon 15 UIT BRUT par an.

Merci Batman pour ces précisions.
Une dernière question: combien de temps est valable cette résidence permanente?
Cdlt
Dom

Elle est.... Permanente !
Tu dois juste renouveller le document tous les 5 ans, mais pas de démarches particulières.
Tu dois aussi rectifier les infos te concernant endéans les 30 jours si par exemple ton adresse change.

J'avais bien compris permanente:top: , ma question était de son renouvellement, mais tu m'as donné la réponse.
Merci

quand on demande la nationalité par mariage, il demande les revenus mais ils ne spécifient pas les U.IT.  Ils ne m'ont rien dit du montant á migraciones.  Je suis en train de reunir les papiers. Je suis marié avec une péruvienne.

Je pense que la nationalité c'est mieux que le Carnet de extranjeria permanent (Inmigrante) Et on garde la natonalité francaise.

Bonjour Briec,
Ah oui? Pourquoi?

Ça évite les démarches annuelles et une fois acquise, elle n'est plus soumise à conditions.
Ça donne le droit de vote aux présidentielles.
À part ça... Je vois pas trop la différence.
Certains pensent qu'avoir la double nationalité peut être un souci en cas de gros désastre. L'ambassade en effet ne rappatriera pas les doubles nationalités.
Le CE de résidente indéfini est aussi une option mais soumise elle a 10 UIT de revenus et 3 ans de résidence.

D'avoir le droit de vote donne plus poids à toute "critique" du système, mais bon...
J'hésite encore

Tu as le droit de vote aux locales ceci dit.
Mais oui, c'est un argument.

C'est le seul que je trouve

On a plus de droit, notamment quand on cherche du  travail. car normalement un entreprise ne peut pas embaucher plus de 20 % d'etranger du total de la planilla.  On peut aussi voter. Sortir du pays plus de 6 mois....
Moi j'ai commencé mes démarches de nationalité.

Bon, pour ce qui est du travail, je ne me sens pas trop concernée  ;) , le droit de vote, ma foi, c'est à réfléchir, sortir pour plus de 6 mois serait pour moi le seul intérêt objectif.

En effet!
Bon point ;)

Merci, mais chacun voit son intérêt et tout dépend de son projet de vie

Claro, pour le travail tu es á ton compte, donc pas de probleme pour toi. Chacun fait comme il veut.

tu as quoi toi? La nationalité peruvienne, le ce indefinido, ou un ce normal?

batman93 :

Certains pensent qu'avoir la double nationalité peut être un souci en cas de gros désastre. L'ambassade en effet ne rappatriera pas les doubles nationalités.

Tu tiens d'où cette info? Quand j'ai demandé à l'Ambassade, ils m'ont dit qu'on perdait l'assistance juridique, mais que tout le reste (dont rapatriement) restait pareil.

J'ai un CE inmigrante indefinido ;)
Pour l'ambassade, tu es Peruvien, plus de rapatriement donc selon mes infos.

Bonjour Briec,
J'ai le "normal", c'est pour ça que le "permanente" m'intéresse ( pour éviter de refaire valider tous les ans);
Bonne journée

Il "suffit" ! de 3 ans de résidence continue et 10 uit de revenus

Ce fut un thème de discussion fort profitable pour moi. Je me posais la question de la nationalité ou non.
Le seul avantage que j'y voyais était de ne pas à avoir à renouveler mon "carné" tous les ans. 
La discussion m'a permis de voir les avantages que d'autres (Briec) y voyait. Mais sa situation n'est pas la mienne.
La discussion m'a fait découvrir le CE inmigrante, je vais donc pouvoir me renseigner aux Migraciones avec des éléments en poche.
Merci à tous

Ah j'oubliais.
Le CE inmigrante indefinido permet aussi de travailler dans contrat de travail, en recibos

Merci Batman, intarissable sur le sujet!!

batman93 :

Pour l'ambassade, tu es Peruvien, plus de rapatriement donc selon mes infos.

Selon le personnel de l'Ambassade à qui j'avais posé la question il y a quelques années, en cas de catastrophe grave (séisme, éruption volcanique, guerre civile, etc), les binationaux sont rapatriés au même titre que les français possédant une seule nationalité. Donc je suis intéressé par tes infos selon lesquelles il n'y a pas de rapatriement pour les français ayant la double nationalité. As tu une source sérieuse pouvant confirmer cette information?
Effectivement par contre il n'y a plus d'assistance juridique pour les binationaux.

Voici mes infos ;)
Ca vient d'un avocat.
Avocat veut pas dire vérité absolue !

Double nationalité, mode d’emploi
Retour sur la législation française actuelle.

Que prévoit la loi en matière de double nationalité ?

Chaque Etat décide si ses ressortissants ont le droit de cumuler plusieurs nationalités, et à quelles conditions. La France fait partie des pays les plus souples. La loi n’exige pas qu’un étranger devenu français renonce à sa nationalité d’origine, ni qu’un Français ayant acquis une autre nationalité renonce à la nationalité française. La Belgique, l’Italie, le Portugal, la Grande-Bretagne, l’Espagne ou la Suisse appliquent la même législation. En revanche, l’Allemagne et les Pays-Bas interdisent la double nationalité et demandent aux étrangers de choisir le pays auquel ils veulent appartenir. Hors d’Europe, la Chine, le Congo, le Vietnam la rejettent aussi catégoriquement.

Comment peut-on l’acquérir à la naissance ?

Un nouveau-né peut obtenir la double nationalité grâce à la combinaison du droit du sang (il obtient la nationalité de ses parents) et du droit du sol (il devient citoyen du pays où il est né). Par exemple, un enfant né de parents français dans un pays étranger qui applique le droit du sol aura automatiquement une double nationalité. C’est également le cas pour les enfants dont le père et la mère sont de nationalités différentes.

Et dans les autres cas ?

Un enfant né en France de parents étrangers devient automatiquement français à 18 ans à condition d’avoir vécu durablement dans l’Hexagone. Si le pays d’origine de ses parents l’y autorise, il est alors binational. Autre cas de figure, un étranger qui devient français par la naturalisation ou le mariage cumule également deux nationalités. Enfin, l’indépendance d’un Etat ouvre certains droits. « Si vous êtes né en France après 1963 d’un parent né en Algérie avant l’indépendance de 1962, vous êtes automatiquement français », explique Bruno Bochnakian, avocat spécialiste du droit des étrangers.

Est-elle définitive ?

Non. Un binational peut être déchu de la nationalité française s’il commet un acte terroriste. « Ce texte ne s’applique quasiment jamais, souligne Bruno Bochnakian. Entre 2005 et 2010, il n’y a eu que 5 déchéances de la nationalité française. » La loi est très restrictive : si les faits sont commis plus de dix ans après l’acquisition de la nationalité, il y a prescription. Un Français binational peut également choisir de renoncer à la nationalité française en se manifestant auprès du consulat français de son pays de résidence.

Quels sont les droits des binationaux en France ?

Ils ont les mêmes droits et les mêmes devoirs que n’importe quel autre ressortissant de l’Hexagone. La nationalité française donne notamment accès aux métiers de la fonction publique, dont les étrangers sont exclus. Saeule restriction : un Français binational ne peut pas bénéficier de la protection diplomatique de la France lorsqu’il se trouve dans l’autre Etat dont il possède la nationalité.

Combien de Français sont concernés ?

Le ministère de l’Intérieur ne publie aucune statistique sur le nombre de binationaux résidant en France. En revanche, on sait que près de la moitié des Français vivant à l’étranger ont un double passeport, ce qui représente environ 750.000 personnes. Un rapport de l’Insee révèle aussi qu’un tiers des enfants nés en France de deux parents immigrés possèdent la double nationalité. Ce chiffre passe à 40 % quand il s’agit d’enfants dont les deux parents sont originaires d’Afrique du Nord.

Helo Dominic c est ce que je vais faire aussi après mes 3 ans lol bon à bientôt sur ma terrasse à Arequipa.

Hola, Verane,
Mets les bouteille au frais!!
Comment se passe ton séjour en France, Tout est réglé, empaqueté?

La France....pfft Brel à part la bouffe ou je me fait une vautrée de fromage entrecôte et pâtisseries c est tjrs voir plus le même bordel vivement que je revienne mettre les bouteilles au frais lol

N'oublie pas de ramener du fromage!!

Nouvelle discussion