Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

Créer une entreprise ou en rejoindre une ?

Bonjour.

Je suis développeur web, et j'ai la possibilité de travailler à distance pour une entreprise française. Seulement voila, si je compte aller au Japon, ce n'est pas ça qui me donnera un visa travail.

Je me demandais donc comment remédier à cela :
- devrais-je créer seul une entreprise au Japon ? Si c'est le cas, serais-je en mesure d'avoir mon visa travail ?
- devrais-je créer une entreprise au Japon, avec un associé ? Malheureusement, je ne suis en contact avec personne au Japon et ne sais pas trop quelle approche adopter devant cette possibilité.
- devrais-je rejoindre une entreprise au Japon ? Mais si c'est le cas, l'entreprise aura elle-même du travail à me donner. Or, le télétravail pour une entreprise française me convient déjà très bien, d'autant plus que je pourrai m'installer où je veux (notamment à la campagne, ce qui m'intéresse beaucoup).
- devrais-je garder mon auto-entreprise française ? Dans ce cas, comment obtenir un visa travail ?

Voila, si vous avez des pistes, je suis preneur. Je compte contacter l'ambassade du Japon en France, et éventuellement la CCI sur ces questions mais je préférerais tout de même des réponses ici.

Il n'y a pas vraiment de visa de freelance au Japon. Il faut soit tenter de s'installer en bureau de représentation, ou passer d'un autre statut en prouvant à l'immigration qu'on   a assez de revenus en free pour bien en vivre => dossier à constituer avec un pro (juriste spécialisé en immigration) dans les deux cas.

Si vous n'avez pas 50 000 employeurs différentes et de bons revenus/justifs ça peut le faire, mais il faut savoir que des gens se font refuser, alors être employé de manière classique reste une option bien plus sûre.

Appelez l'immigration pour leur demander leur avis aussi.

Merci pour toutes ces infos !
Je les ai appelés, justement. Ils m'ont dit qu'ils n'en savaient trop rien, et que je pouvais appeler Business France au Japon. Ca m'embête un peu de composer un numéro à l'international donc je voulais d'abord avoir des infos ici.

Je lis sur un autre site que le bureau de représentation ne peut pas avoir d'activité commerciale sujette à facturation, donc j'imagine que c'est mort pour cette option.

Je viens de trouver cette liste des juristes : http://www.expat.com/fr/entreprises/asi … migration/

Est-ce ok si je les contacte en anglais, vous pensez ? Car je ne parle pas assez bien japonais pour expliquer ma situation en détail.

Vous êtes sûr d'avoir appelé l'immigration ?
Moi je parle d'appeler le Bureau de l'immigration japonaise, ce sont eux qui délivrent les visas et répondent aux questions sur les conditions d'attribution, et je ne pense pas qu'ils vous aient dit d'appeler Business France qui semble être une boîte dans le domaine de l'export (?).

Je lis sur un autre site que le bureau de représentation ne peut pas avoir d'activité commerciale sujette à facturation, donc j'imagine que c'est mort pour cette option.

Je ne saisis pas très bien ce que vous voulez faire, mais voici qq infos sur le bureau de représentation.
http://www.yamajo-tax.com/english/repvsbr.html
http://www.ac.auone-net.jp/~lawyer/representative.html
Dans votre cas, vous ne feriez pas d'activités commerciales pour votre boîte, il me semble ?

Vous trouverez facilement des cabinets de juristes avec des anglophones.  Il faut en choisir un dans la région où vos habiterez vu qu'il devra sans doute aller au bureau de l'immigration local poser vos dossiers.

Il va falloir acheter du crédit pour appeler au Japon.

Je compte faire de la prestation de services. C'est commercial, je crois ? (Dites-moi si je me trompe)

Sinon, je crois que j'ai confondu. J'ai appelé l'ambassade du Japon en France. Il faut donc que j'appelle ce service là http://www.immi-moj.go.jp.
Je vais d'abord leur envoyer un mail.

Le problème, c'est que je ne sais pas dans quelle région je compte habiter. Peut-être devrais-je commencer par un visa vacance-travail pour visiter des endroits et trouver lui où je souhaiterais habiter ?

Je pense qu'il faut commencer par vous investir dans la phase de recherche d'information sur l'aspect administratif, et définir plus précisément votre projet.

Si vous avez accès au vacances-travail c'est une solution simple pour venir un an, mais c'est non renouvelable, donc cela repousse l'échéance à un an.

Pour obtenir un visa de travail, deux solutions, se faire sponsoriser par une entreprise dans laquelle tu travailleras, donc tu laisses tomber le freelance à part sur ton temps libre, soit s'auto sponsoriser avec le visa d'entrepreneur/investisseur. Pour obtenir ce visa, il faut pouvoir investir 6 millions de yen en capital dans une entreprise et/ou employer deux personnes de nationalité japonaise à temps plein, et c'est un vrai parcours du combattant.

Une troisième solution serait de se marier avec une Japonaise et d'obtenir un visa d'époux qui te permettra de faire ce que tu veux, sinon vivre au Japon en travaillant à distance en France uniquement n'est malheureusement pas possible.

Ah ouais, ça paraît vraiment pas simple. Le bureau de l'immigration japonaise ne m'a même pas parlé du visa d'entrepreneur/investisseur. Et puis bon, 6 millions de yen... mieux vaut embaucher deux japonais à temps plein ! Mais ça aussi, ça me semble compliqué vu que je ne connais personne.

Pour le mariage... je ne veux pas le voir comme une solution à des problèmes. On verra de quoi l'avenir sera fait et ce n'est pas une de mes préoccupations.

Je vais voir si je peux entrer en contact avec des entreprises japonaises ou occidentales au Japon. Ca me semble être la seule option en dehors du visa vacances-travail.

@Cachwir en tant que dev web, je te conseille de regarder du coté des startups, qui embauchent beaucoup et dont les conditions de travail sont bien meilleures que dans les grosses boites. Inscrit toi sur Careerscross, Robert Walters Japan, Wahl and Case et surtout Wantedly qui seront tes meilleures options pour trouver un job où parler Japonais n'est pas indispensable.

Ouaw. Je cherche ce genre de sites depuis un moment. Merci beaucoup Aozors !
Je te paierais bien un verre si on se voit un jour à Tokyo !

Par contre, c'est moi ou c'est super dur de trouver un job hors de Tokyo ? 95% des annonces ont l'air de porter sur des entreprises basées dans la capitale.

Aozors :

Une troisième solution serait de se marier avec une Japonaise et d'obtenir un visa d'époux qui te permettra de faire ce que tu veux, sinon vivre au Japon en travaillant à distance en France uniquement n'est malheureusement pas possible.

Si si c'est possible, j'en connais plusieurs qui font ça ! Mais ils sont tous passés freelance en étant déjà au Japon.
Obtenir un premier visa avec ce profil me semble difficile, ou alors il faut avoir une aide juridique comme je conseillais ci-dessus.
Ou alors il faut faire un bureau de représentation.

Aozors :

Pour obtenir ce visa, il faut pouvoir investir 6 millions de yen en capital dans une entreprise et/ou employer deux personnes de nationalité japonaise à temps plein, et c'est un vrai parcours du combattant.

5 millions de capital pour être entrepreneur ! En fait c'est assez simple niveau démarches si vous parlez japonais.

Cachwir :

Par contre, c'est moi ou c'est super dur de trouver un job hors de Tokyo ? 95% des annonces ont l'air de porter sur des entreprises basées dans la capitale.

Je pense que le projet de venir au Japon en tant que dev ET vivre à la campagne, c'est pas trop compatible.

Si vous essayez de vous faire embaucher ça va vraiment être dur de trouver ailleurs que dans les grandes villes, surtout sans parler japonais. (Sans parler de la vie quotidienne, louer un logement...)

Pourquoi pas venir en WH en télétravail et ensuite chercher un recrutement OU chercher à s'autosponsoriser  avec le télétravail !
Mais je pense qu'il faudra passer par une grande ville dans un premier temps

yuzu :

Pourquoi pas venir en WH en télétravail et ensuite chercher un recrutement OU chercher à s'autosponsoriser  avec le télétravail !
Mais je pense qu'il faudra passer par une grande ville dans un premier temps

C'est très probablement ce qui va se passer. Mon rêve est justement d'être développeur ET vivre à la campagne au Japon.

Après, commencer par une grande ville éventuellement, mais Tokyo... j'aurais bien aimé avoir d'autres choix.

Il y a d'autres villes, mais je pense qu'il y a très peu d'opportunités pour les étrangers qui ne parlent pas couramment hors des grandes villes.

Tokyo ça peut faire peur comme ça, mais c'est pas si terrible en fait, le fait que ce soit découpé en quartiers qui ressemblent à des petites villes rend la mégalopole plus accessible qu'on penserait. Beaucoup d'entreprises IT sont regroupées à shibuya (qui se sont autosurnommées la Bit Valley lol), qu'on peut rejoindre depuis kawasaki en 25min. Alors certes on est toujours un peu loin du petit village de campagne, mais on peut trouver facilement de la verdure et pas vivre forcément dans des buildings entourés de béton non plus ;)

Aozors :

Alors certes on est toujours un peu loin du petit village de campagne, mais on peut trouver facilement de la verdure et pas vivre forcément dans des buildings entourés de béton non plus ;)

Ah ? J'imaginais Tokyo comme une grande ville bétonnée justement. ll faudra que j'aille voir ça de moi-même quand j'y serai. : )

Même dans les plus gros quartiers comme Shibuya ou Shinjuku, il suffit de marcher un tout petit peu pour tomber sur des parcs ou des petits temples et retrouver la nature, le calme et la sérénité :p Je te conseille de jeter un oeil au Meiji Jingu et au parc Yoyogi, ou au Shinjuku Gyoen quand tu viendras.

Mais tu n'es jamais venu au Japon ?

Tokyo c'est 70% de pavillons familiaux.

Aozors :

Même dans les plus gros quartiers comme Shibuya ou Shinjuku, il suffit de marcher un tout petit peu pour tomber sur des parcs ou des petits temples et retrouver la nature, le calme et la sérénité :p Je te conseille de jeter un oeil au Meiji Jingu et au parc Yoyogi, ou au Shinjuku Gyoen quand tu viendras.

On m'aurait vraiment raconté des cracks alors ! Ca me rassure beaucoup, tout ça. :)

yuzu :

Mais tu n'es jamais venu au Japon ?

Non, pas encore. C'est aussi pour ça que le visa vacances-travail me conviendrait sûrement bien plus qu'un visa travail pour démarrer. Au cas où je ne souhaiterais pas rester (pour une raison x ou y).

Cachwir :

Ah ouais, ça paraît vraiment pas simple. Le bureau de l'immigration japonaise ne m'a même pas parlé du visa d'entrepreneur/investisseur. Et puis bon, 6 millions de yen... mieux vaut embaucher deux japonais à temps plein ! Mais ça aussi, ça me semble compliqué vu que je ne connais personne.

Pour le mariage... je ne veux pas le voir comme une solution à des problèmes. On verra de quoi l'avenir sera fait et ce n'est pas une de mes préoccupations.

Je vais voir si je peux entrer en contact avec des entreprises japonaises ou occidentales au Japon. Ca me semble être la seule option en dehors du visa vacances-travail.

à condition qu'ils soient rentables, parce que 2 personnes à plein temps ça peut facilement te coûter 6 millions de yen par an.

Cachwir :

C'est très probablement ce qui va se passer. Mon rêve est justement d'être développeur ET vivre à la campagne au Japon.

Après, commencer par une grande ville éventuellement, mais Tokyo... j'aurais bien aimé avoir d'autres choix.

autant vouloir être agriculteur et vivre dans une grande ville dans un pays étranger sans avoir de capital de départ pour acheter une terre :D

sinon regardes les annonces sur craigslist, je vois souvent des annonces pour développeurs là bas, surtout avec Ruby on Rails.

Y a aussi Rakuten qui recrute pas mal aussi et pas besoin de parler Japonais chez eux (par contre faut être anglophone).

Je viens de lire que les moins de 31 ans pouvaient recevoir une aide de l'ambassade. Je n'ai pas trouvé plus d'infos à ce sujet.
Est-ce que vous les auriez ?

Ma situation quand je suis arrivée au Japon (à Hiroshima) en 2007 ressemblait beaucoup à la tienne : j'étais graphiste et webdesigner freelance (en travaillant principalement pour une boîte française).
Je suis d'abord venue en working-holiday visa en continuant à travailler comme freelance et j'ai cherché à me renseigner toute l'année pour garder ce statut et obtenir un visa, j'ai contacté une juriste spécialisée dans les demandes de visa mais elle m'a expliqué qu'il n'existait aucune solution.
J'ai donc dû me résoudre à trouver du travail ici. Prof de français au début puis dans le tourisme (où mon expérience de graphiste a été très utile : j'ai dû créé un site et des brochures).
Pendant tout ce temps j'ai pu améliorer mon Japonais, m'habituer à la vie sur place, m'intégrer.
Et je travaille maintenant depuis 2013 en tant que graphiste / directrice artistique pour une agence de graphisme (toujours à Hiroshima).

Pas maaal ! Vous rechercheriez pas un développeur web ?  :D

Cachwir il faut que tu viennes au Japon une première fois avant toute chose. Même si tu adores les manga / le sumo / les séries TV / autre c'est pas un pays pour tout le monde...

Et non, on ne fait que du print... en plus ce serait impossible de travailler dans notre entreprise sans maîtriser le Japonais à l'oral et à l'écrit.
Si tu veux augmenter tes chances de trouver un emploi ici, je te conseille vraiment de travailler le Japonais au maximum !

yuzu :

Cachwir il faut que tu viennes au Japon une première fois avant toute chose. Même si tu adores les manga / le sumo / les séries TV / autre c'est pas un pays pour tout le monde...

Je plussoie!!
J'ajouterais même qu'un long séjour avant de s'engager et de tout plaquer (voyage ou WH) pour se rendre compte des difficultés (barrière du langage, vie quotidienne, etc) et savoir si on est compatible avec la population locale ne serait pas inutile, surtout lorsqu'on voit le nombre de Français déprimés et aigris pourtant venus avec le même état d'esprit et la bonne humeur que Cachwir.

yuzu :

Cachwir il faut que tu viennes au Japon une première fois avant toute chose. Même si tu adores les manga / le sumo / les séries TV / autre c'est pas un pays pour tout le monde...

Je te remercie pour cette mise en garde. En fait, je suis conscient des risques et ce n'est pas la première fois que je pars à l'étranger. Or, j'y ai eu à peu près autant de très bonnes que de mauvaises expériences.
Je vois donc les choses comme ça : autant m'installer tranquillement et voir si la vie me plaît là bas. Si c'est le cas, je pousse. Sinon, je change de pays ou rentre en France. Je ne suis pas en train de faire des plans incroyables ou de tout plaquer, j'ai une flexibilité que je compte exploiter tant que je suis jeune et en profiter pour découvrir tout ce qui m'attire, peu importe les réalités qui se cachent derrière. Jusque là, peu importe que les expériences fussent bonnes ou mauvaises, je ne regrette pas ce choix de vie.


jud hiroshima :

Et non, on ne fait que du print... en plus ce serait impossible de travailler dans notre entreprise sans maîtriser le Japonais à l'oral et à l'écrit.
Si tu veux augmenter tes chances de trouver un emploi ici, je te conseille vraiment de travailler le Japonais au maximum !

Que du print ? Oualala ! x)
Mais sinon oui, j'ai bien remarqué que maîtriser le Japonais au maximum était une nécessité et non un luxe. J'ai commencé à l'apprendre il y a quelques années et je continue chaque jour afin d'éviter de devoir tout apprendre sur place. Et puis, c'est une belle langue.

La langue c'est la base quand on s'installe dans un pays. Tu imagines quelqu'un dans la même situation que toi qui vient s'installer en France sans savoir parler et lire le Français ? A part la plonge dans des restaurants de son pays d'origine ou des boulots de saisonnier à la campagne il n'aurait pas beaucoup d'options.

Un conseil pour mieux apprendre la langue ça serait d'éviter de trop côtoyer des compatriotes, il faut sortir de sa zone de confort et se mettre dans une situation de nécessité à apprendre la langue.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Japon

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Japon.

Déménagement au Japon

Conseils pour préparer votre déménagement au Japon

Assurance voyage Japon

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Japon

Billet d'avion Japon

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Japon