Achat maison ... quelle monnaie ?

Bonjour,
Quand nous regardons les annonces des maisons à vendre le prix et indiqué au début de l annonce en US et dans l annonce le même prix est en RS...lequel faut retenir ?? Car cela fait une grosse différence !!
Merci pour votre réponse !!
Bien à vous !!!
Céline

Il faut contacter le vendeur ou l’agence pour demander les précisions.
Bien souvent les annonces ne sont pas définitives. Vous pourrez reprendre la question durant vos négociations. Les mauriciens commencent à afficher en Euro & Dollar pour faciliter les étrangers

Alors on va la faire simple .. quand je suis arrivé à Maurice, il y a 10 ans, mon premier ami a été super explicite "si tu vois un prix en euros ... fuis!" prenez les prix en roupies comme référence (conseil perso)

Je trouve que c'est difficile de trouver une maison déjà construite à acheter, la plupart sont sur plans. Et il y a eut tellement d'arnaques avec les projets sur plan que je ne m'y risquais pas.

Acheter une maison c'est bien ..mais Celinou est elle mauricienne ? Si ce n'est pas le cas, elle peut acheter seulement en PDS (IRS ou RES autrefois) . Ou un appartement si elle a déjà un permis de résidence ...
Il y a pas mal d'IRS ou RES à la revente sur expressproperty
Cdlt

Merci Pakofo, je vais regarder...

Bonjour

Que veulent dire IRS  ou RES....non nous ne sommes pas Mauricien.....mais j ignorais qu il fallait l être pour pouvoir acheter une maison....merci pour l information d ailleurs !!
Bien à vous

Ce sont des achats possibles pour les étrangers. Ces achats permettent un permis de résidence pour 10 ans, normalement renouvelable.
Le gouvernement de l'île protège la terre de l'île Maurice, ce qui est normal, l'île n'est pas si grande et elle est splendide, les acheteurs du monde entier se l'arrache, si il n'y avait pas de règles pour protéger le sol de l'île, elle ne serait plus aussi belle.
Par contre il est possible d'acheter des appartements plus facilement car il n'y a pas de possession de terrain avec un appartement. Mais je vous conseille de trouver les textes de lois avant d'acheter plutot que de simplement écouter les paroles des autres, car en cas de soucis ce sont les lois qui vous donneront vos devoirs et vos droits et non le quand-dira-t-on

IRS-RES  ticket d entrée à 500 000 euro !!

Il en existe de plusieurs prix, parfois un peu moins chères parfois beaucoup plus, mais oui c'est à peut près le prix des moins chères

Mme Chavin :

Ce sont des achats possibles pour les étrangers. Ces achats permettent un permis de résidence pour 10 ans, normalement renouvelable.
Le gouvernement de l'île protège la terre de l'île Maurice, ce qui est normal, l'île n'est pas si grande et elle est splendide, les acheteurs du monde entier se l'arrache, si il n'y avait pas de règles pour protéger le sol de l'île, elle ne serait plus aussi belle.
Par contre il est possible d'acheter des appartements plus facilement car il n'y a pas de possession de terrain avec un appartement. Mais je vous conseille de trouver les textes de lois avant d'acheter plutot que de simplement écouter les paroles des autres, car en cas de soucis ce sont les lois qui vous donneront vos devoirs et vos droits et non le quand-dira-t-on

Le "qu'en dira-t-on " , un grand merci pour les forumeurs 😳Qui prennent du temps pour informer les autres

Mme Chavin :

Ce sont des achats possibles pour les étrangers. Ces achats permettent un permis de résidence pour 10 ans, normalement renouvelable.

:/

Malheureusement vous faites fausse route - résidence aussi longtemps que vous soyez proprio et après une vente , c'est "salut la visite" - donc pas de "term limit"

Merci à tous pour vos réponses et votre éclairages !!!
Bien à vous

Pour revenir à la question posée, nous sommes actuellement en phase d'achat, l'important est d'arrêter à un moment un prix et une devise avec le vendeur. Qui, selon sa nationalité (en pds/irs/res ce sera certainement un expat ou un investisseur) peut avoir un compte en $ ou en € ou en rp. Une fois le prix arrêté dans la bonne devise, le notaire fera les documents qui figeront votre négociation et ouvrira le compte séquestre dans la bonne devise.
Bonne chance dans vos recherches !

Bonjour,
Comme dit très judicieusement Julien : Nous sommes a Maurice, la monnaie est la Roupie Mauricienne donc seule la Roupie compte et ceux qui présentent des prix en Euros ou autres monnaies en disant que c'est pour aider les clients sont justes en fait des opportunistes.
Ce qui est bizarre c'est que visiblement certaines personnes ne sont pas étonnées de cela alors que s'ils voyaient des prix de maisons (ou autres) en Yens ou Roupies en France ils le seraient ... Les gens sont bizarres parfois ;)
On affiche les prix dans la monnaie du pays ou il se trouve incluant toutes les taxes et le montant des frais de transactions s'il y en a et aussi avec toutes les taxes (A Maurice il reste beaucoup de professionnels qui donnent aux étrangers des prix HT donc faire très attention) .
Quant a acheter un bien a Maurice pour des étrangers qui ne sont pas implantés ici ou qui n'ont pas des vraies connaissances physiques ici je trouve cela très risqué.
Les étrangers qui sont en procédures ou plaintes ici pour avoir perdu des acomptes, ne pas avoir eu les biens qu’ils pensaient, les dépassements de budget pharaoniques des entreprises qui se rattrapent en cours de chantiers si c'est du neuf ou réhabilitation etc ... Sont légions !
Ne jamais oublié que les lois de Maurice ne sont pas celles en France et ne pensez pas que si soucis vous serez protégés comme en France.
J'adore ce pays avec ses qualités et ses défauts et je sais qu'il faut s'attendre a tout ici en très bien comme en très mauvais.
Bon courage a vous !

Oui, acheter sur plan est très risqué, je ne le conseillerais donc à personne.
Pour ce qui est de la monnaie, j'avoue être un peu plus hésitante, les irs sont destinés aux étrangers donc cela pourrait sembler logique que le prix soit exprimer en dollars car le dollar reste là monnaie dite universelle. De plus toute les ventes dans les concepts Anahita ou Tamarina, etc, sont des biens déjà construits et tous leurs prix sont affichés en dollars...

Il apparait que de jolies plus values ont été réalisées par des personnes qui ont acheté sur plan, mais cela nécessite une connaissance approfondie du programme et de son promoteur, ce qui n'est pas évident lorsque l'on est pas sur place avec les bonnes connexions.

Car il apparait aussi que certains programmes ne se sont pas ou mal terminés, que les délais ont été à (grande) rallonge etc...

Pour étudier ce marché depuis un moment, je dirais que l'achat sur plan comporte un risque mais permet une acquisition moins onéreuse que l'achat d'une maison finie, qui elle est sans risque, mais plus chère.

Ensuite pour la devise, en effet, les biens pds sont souvent exprimés en $ ou €, en plus des Rs, faut être attentif, prendre le ttc, et faire attention, comme pour toute transaction immobilière.

Une acquisission moins chère avec 80% de risques de se faire avoir, je n'appelle pas cela une bonne affaire. J'appelle juste cela un coup de poker, maintenant libre à chacun de vouloir jouer ou pas...

Bonjour, je partage l'avis d'Anacrouse.
Je ne suis ni agent immobilier ni promoteur mais mon métier me donne régulièrement l'occasion d'accompagner mes clients dans cette démarche.
Oui, il y a des promoteurs un peu légers tant sur le plan financier qu'en termes de compétence.
Avec un peu de patience et de bon sens, il est possible de réaliser sereinement son acquisition.
Préférez un promoteur reconnu, certains on déjà 4 ou 5 réalisations à leur actif, vous pourrez visiter et apprécier par vous-même la qualité de leurs produits finis.
Et puis en cherchant un peu plus on trouve, dans cette même catégorie, des promoteurs français qui offrent des prestations, des suivis de chantier et une qualité plus en rapport avec nos attentes "européennes".
Si vous demandez à jeter un oeil sur les plans techniques, même sans être un expert du bâtiment, vous aurez vite compris à qui vous avez à faire tant les différences sur ce point sont flagrantes.
Cette sélection, à défaut de vous assurer une plus-value toujours dépendante de la tendance du marché, vous permettra de revendre un bien destiné aux étrangers à la hauteur de leur attentes.
Quant à la devise à retenir, optez lorsque c'est possible, pour celle dans laquelle vos propres avoirs son libellés. La fluctuation des cours reste l'ennemi de ces opérations. Une variation, ne serait-ce que de 5%, pourrait vite faire grimper la facture finale...

Stéphane NEKMAG :

Je ne suis ni agent immobilier ni promoteur mais mon métier me donne régulièrement l'occasion d'accompagner mes clients dans cette démarche.

Je vous cite car je suis désolé mais c'est drôle.

Pour le reste avec juste un peu de logique il suffit de regarder les constructions qui poussent partout (je dis bien partout) sur l'ile et croyez vous vraiment que tous ces appartements, maisons etc... Vont être remplit par tous les touristes que vous voyez ?
Soyez juste réaliste il n'y aura jamais assez de touristes/expatriés pour remplir tous ces biens c'est tellement évident que cela prête a rire de croire le contraire.
Cela me rappelle la bulle immobilière en Espagne ou des villes entières maintenant sont vides et pleine d’appartements bradés et pourtant l’Espagne il fait chaud aussi, c'est en Europe et pas cher pour y aller.
La seule chose qui soit certaine c'est que tous les professionnels qui gagnent de l’argent autour de l'immobilier cherchent vite a gagner de l'argent comme partout dans le monde et quand la bulle sera éclatée ils iront ailleurs et feront autre chose.
La seule question : Êtes vous prêts a perdre peut être ce que vous investissez ou a vivre dans une résidence / quartier fantôme sans plus aucun entretien après ?
Tout le reste c'est du poker , on peut y jouer mais il y a des risques.
Vous voulez acheter un bien ? Venez a Maurice, choisissez accompagné d'un avocat spécialiste sur place un bien qui existe et achetez le selon les conditions fixées par la loi Mauricienne.
Il est temps que les dormeurs s'éveillent non ?
Allez belle journée a tous et toutes je file me baigner ;)

Je ne dis pas qu'il n'existe pas peut être de rares projets étant bien menés et à terme je dis simplement qu'ils sont très rares.
Vous dites être habitué à accompagner les personnes dans l'achat de bien immobilier, vous avez donc l'habitude de regarder, d'analyser ce genre de projet.
Mais pour une personne dont ce n'est pas le métier et qui arrive d'un autre pays comment faire ? Comment savoir lire correctement des plans sans être du métier ou même sans en avoir l'habitude ? Comment savoir à qui se fier puisqu'évidemment tout le monde jurera être honnête. Lorsque l'on arrive de l'étranger c'est quasiment impossible de savoir à qui faire assez confiance pour investir de l'argent. Il faut du temps pour cela et deja de solides connaissances.
Le BOI, des agences immobilières, des directeurs d'hôtels et différentes banques m'ont dit de me méfier sérieusement de ce genre d'investissements.
Alors oui, il existe sûrement une ou deux personnes très sérieuses et qui font du très bon travail, mais elles sont si rares que c'est un réel risque.
Et lorsque l'on arrive à Maurice, il y a tant de choses à mettre en place que cela me semble une folie que de prendre encore le risque d'un projet immobilier. Une maison, une villa, ou même un appartement déjà existant est beaucoup moins risqué et a quelque chose de rassurant, et être rassuré c'est aussi important lorsque l'on vient dans un pays que l'on ne connait pas vraiment.
Mais évidemment cela ne reste que mon avis

Excellente réponse Nimendil 😊

Je suis gérant privé et c'est à ce titre que j'accompagne mes clients dans leur expatriation ou dans la diversification de leur patrimoine. Pardon si ce défaut de précision à rendu quoique ce soit de risible dans mon message.
S'il vous plaît, ne me prêtez pas des propos que je n'ai pas tenus. Je ne crois pas avoir défendu le marché immobilier mauricien et avoir été prévenant sur les promesses de plus-values, bien dépendantes d'un marché qui fluctue comme les autres. Les bulles immobilières existent et continueront d'exister, c'est un fait, en Espagne ou ailleurs dans des pays tout à fait "développés".
Des programmes poussent comme des champignons !? Tout à fait d'accord mais, pardon, ce n'est pas l'apanage de Maurice. Combien de villes françaises ont-elles connues, et connaissent encore, ce genre d'explosion immobilière, à surfer sur les diverses vagues de réductions d'impôts ou sur la miraculeuse création d'une ligne du train qui va très vite...
Pour autant, en Espagne, en France comme à Maurice, s'il est vrai que certains développements semblent fantaisistes, doit-on condamner l'ensemble du marché? Je ne le crois pas...
Les désillusions sont nombreuses dans toutes les types d'investissements et sur tous les continents.
Jusqu'à ce que quelqu'un me prouve le contraire, Maurice reste une destination privilégiée des investisseurs français mais aussi des continents indien et africain qui considèrent le pays comme le Monaco de l'océan Indien.
Et pour le moment, c'est loin d'être sur le déclin. Juste un chiffre qui donnera la tendance générale :+230% de millionnaires en 10 ans !
Comprenez aussi par là que la clientèle qui achète à Maurice, donc pour certains à l'autre bout du monde, n'attend pas une quelconque rentabilité locative, quand ils décident de louer d'ailleurs...

Un avocat pour acheter un bien immobilier résidentiel!?
Si vous souhaitiez acquérir un bien commercial logé dans un montage de sociétés, je comprendrais mais là, je ne vois pas...
Pour travailler à l'international, je peux dire que Maurice avec son code civil Napoléonien et son droit anglo-saxon offre plus de protection que bien d'autres...
Quand vous achetez un bien à Maurice, avec un promoteur digne de ce nom, vous bénéficiez, comme en France, de l'achat en VEFA, de la GFA et de la décennale.

Pour ma part, je vois les limites ailleurs. Celles où Maurice veut aller plus vite que la musique, en autorisant certains projets alors que les réseaux (eau, électricité, etc...) sont tout à fait insuffisants au regard de l'ampleur des programmes annoncés et les finitions de quelques autres qui sont à des lustres de ce qui était attendu. C'est à mon sens ce qui terni une image encore fragile.

Bref, j'ai juste tenté de dire, qu'heureusement, il existe de bon projets, de bon promoteurs et qu'avec un peu de bon sens et/ou un peu d'aide, il est possible d'acheter, même sur plan, sans avoir l'impression de jouer au Poker...Je dirais enfin que l'écart de prix entre un produit sur plan et un produit fini va parfois du simple au double. Une addition à mon sens très /trop salée.


Pour ceux qui en ont profité, j'espère que la baignade fut bonne...

Modéré par Sarvesh l'année dernière
Raison : Pas de pub sur le forum. Veuillez publier une annonce gratuite dans la section immobilier du site.
Je vous invite à lire la charte du forum

bonjour
pouvez vous entrer en contact avec moi

Stéphane NEKMAG :

S'il vous plaît, ne me prêtez pas des propos que je n'ai pas tenus.

Vous aviez dit et j'ai juste commenté ces propos venant de vous et je pense que j'en ai le droit.

Stéphane NEKMAG :

Je ne suis ni agent immobilier ni promoteur mais mon métier me donne régulièrement l'occasion d'accompagner mes clients dans cette démarche.

Et je continue de dire que c'est drôle et que cela me fait toujours beaucoup rire :)
Si ensuite vous vous sentez "visé" par la suite de mon message j'en suis désolé mais c'est votre problème d'avoir besoin de vous justifier et non le mien.
Quand a vos chiffres je ne les commenterais pas et je ne vous dirais pas ce que je pense des gens qui viennent s'enrichir sur le dos d'un pays et des ses habitants (Si pauvres pour la plupart) et en plus sur le dos d'un pays qui souvent n'est pas le leur.
Très bonne journée.

On peut rire de tout, après tout, ne boudons pas notre plaisir  ;)

Mais ne vous méprenez pas ! Je ne faisais que commenter et relativiser, je l'avoue, votre vision du marché immobilier mauricien et l'impérieuse nécessité d'un avocat "spécialiste" pour y acheter un bien!

C'est plus fort que moi, je ne peux m'empêcher de tempérer les propos de ceux qui, lorsqu'ils n'en ont pas les moyens, prennent un plaisir non dissimulé à décourager ceux qui les ont...

Alors, Chers amis, réveillons-nous ! Oui, Maurice n'est qu'une gigantesque bulle immobilière où bientôt toutes les résidences, que dis-je des villes entières, seront vides et, qui sait, peut-être même hantées ! Prenez donc vite un avocat parce qu'en plus, si dans l'intervalle, la mer viennent à se retirer, les vilains profiteurs que vous êtes pourraient bien se retrouvés ruinés!

Je crois que je vais me recoucher  :sleep

Vos accusations Stéphane Neckmag ne repose sur rien et votre volonté de rejoindre l'iréel, je dirais même la science fiction n'est pour ma part qu'une marque de plus de votre mauvaise foi.
Je n'ai rien contre vous, et peut être réagissez-vous ainsi uniquement sur ce sujet.
Mais lorsque l'on a des élélents tangibles et pragmatiques à exposer à une critique on les présente, vous vous n'avez fait que présenter des arguments fantasques ce qui ne pousse personne à croire en vos théories.
Je vous souhaite donc une agréable sieste

Chère Mme Chavin, vous avez raison j'ai rejoins l'irréel car en effet, cela me semblait être la seule issue, à défaut de la fuite.

Les arguments de mon premier post n'ont semble-t-il pas eu écho à vos oreilles et je n'ai d'autres arguments que de dire qu'il existe des promoteurs sérieux et heureusement pas que deux ou trois...

Le marché immobilier mauricien? Je le surveille de près, comme je l'expliquais nombre de mes clients s'y intéressent régulièrement.
Encore une fois que vous dire? Non, à mon sens, nous ne somme pas dans le schéma d'un bulle immobilière.
Allez, j'explique ! Cette dernière se crée lorsque le prix des immeubles et des revenus (les salaires et les rendements locatifs) se retrouvent avec un écart trop important qui engendre un risque aux créanciers.
A Maurice les revenus ou le patrimoines des acheteurs n'ont que peu d'impact sur cette bulle. Vous me l'accorderez sans doute, très peu d'acheteurs utilisent le crédit ou lorsque c'est le cas, c'est plutôt un montage fiscal.
Les rendements locatifs ? Peut-être êtes vous locataire ? Voyez les prix dans ses domaine IRS, RES ou PDS...La rentabilité n'a rien à envier à celle de l'europe. Ajoutez à cela, une fiscalité sans taxe foncière ou d'habitation et "seulement" 15% d'impôt sur le revenu généré et je pense que vous aurez l'une des meilleures rentabilité locative dans un pays "structuré"
Reprenons l'exemple de l'Espagne cité par nimendil. Ce n'est pas une sur-offre qui a généré ce phénomène mais bien l'endettement des ménages espagnols avec des emprunts à taux variables et des banques à l'agonie. Dites-vous aussi que ce sont avant tout les grands groupes qui ont gardé des stocks gigantesques misant sur la hausse, éternelle, qui ont provoqué l'explosion de cette bulle.
Je crois que nous n'en sommes pas du tout au même point avec l'immobilier mauricien et qui si, oui, il y a des projets fantaisistes comme je l'énonçais préalablement, cela ne représente qu'une mineure partie de l'offre.
Des petits promoteurs opportunistes existeront toujours ici, comme ailleurs, des projets n'aboutiront pas !? Encore exact.
Mais, à mon tour de poser la question peut-être ? Quels arguments justifient de parler de bulle immobilière ?

Les derniers chiffres publiés en avril par l'etat mauricien sur les investissements immobiliers étrangers sont également un bon indicateur : 9.9 milliards de roupies en 2016. En hausse de près de 30% par rapport à 2015. Pas vraiment l'indice d'un marché à l'agonie.

Alors bien sûr les arbres ne montent pas jusqu'au ciel et l'on peut toujours arguer que tôt ou tard le marché finira par se retourner, on ne prends pas de gros risque.
Pourtant sur ces micro-marchés, je compare encore une fois à Monaco, qui, si les chiffres différent quelques peu, on retrouve des caractéristiques similaires. Une faible surface habitable, un marché international ou les achats à crédits n'existent que dans les livres, des prix élevés (voire pharaoniques), une place prisée par les étrangers et une expansion permanente au point d'avancer dans la mer...
Pourtant sur Monaco, toujours pas de bulle à l'horizon.

Voilà mes arguments et pardon pour le reste.

Merci pour le retour au calme.
J'ai lu vos arguments, pour moi ils ne sont pas encore assez concluants mais peut être cela demande-t-il plus de précision.
Les personnes réellement fortunées se dirigent plus aujourd'hui vers des marchés comme le Brésil que des marchés comme l'île Maurice.
Peut importe je reste une "amoureuse" de l'île Maurice.
Mais cela ne m'empêche pas de garder les yeux ouverts et les oreilles à l'écoute, et je ne peux pas pour le moment oublier tous les conseils judicieux des différentes agences immobilières, des différents directeurs d'hôtels et surtout des différents Pdg de banque, qui m'ont tous donnés le même conseil: évitez au possible d'acheter sur plan, il existe quelques bons contrats dans ce domaine mais ils sont si rares que mieux vaut vous abstenir si vous n'êtes pas réellement connaisseuse.
Je suis cependant heureuse pour vous si vous avez réussi à faire votre chemin dans ce milieu un peu délicat.
Cordialement

Je vous l'accorde, Maurice reste un micro-marché. Bien connu des français, des anglais, des africains, des indiens et qui commence à l'être par les allemands et les italiens qui arrivent en nombre depuis 2 ans.
Cela reste toutefois peu à l'échelle mondiale.
Toutefois, quand je vois que des offres en dizaines de millions se multiplient sur certains secteurs de l'île, pour ce qui restera une résidence parfois très secondaire, je pense qu'une clientèle que l'on qualifiera de riche, est aussi présente sur l'île.

Je ne crois pas que les contrats soient le problème d'un achat sur plan. Je dirais plutôt que la qualité des réalisations, le respect de délai, bref le choix du promoteur est l'essentiel. Je me répète mais il y a des groupes immobiliers qui n'en sont pas à leur premier programme qui apporteront à leurs acquéreurs toute la sérénité lors d'un tel achat.
Je n'y vois en tous cas pas plus de problèmes qu'en réalisant la même opération en France ! Si vous choisissiez un petit promoteur sans historique, je pense que vous prendriez également un gros risque.

Toutefois, en achetant un produit fini, il est sûr que vous minimisez vos risques de déceptions et, surtout, vous en jouissez immediatement !
Une politique qui a un prix mais qui se défend pleinement !

Bonne soirée.

Je rejoins pour grande part ce que dit Mr Nekmag. Je suis observateur attentif de ce marché depuis 2010, et je viens de faire une acquisition. J'ai constaté que les retards et dépassements de prix étaient fréquents dans les projets de constructions, et qu'il y avait eu quelques bouillons par le passé, ainsi que des constructions dont les acquéreurs ont à se plaindre d'un point de vue qualité. Toutefois, pour un acquéreur qui prendra toutes les précautions, s'entourera ou aura les bonnes compétences, il y a un environnement légal plutôt propice à faire un achat satisfaisant. Il y a eu en France aussi, des projets avortés, ou fait en dépit du bon sens pour cause d'opportunités fiscales, la prudence et l'attention en matière d'immobilier neuf sont de mise, partout... Sans pour autant jeter le bébé avec l'eau du bain.

Toutefois, parce que comme Mme Chavin, je suis d'un naturel prudent, et que je n'ai pas les compétences requises, j'ai opté pour une villa irs en revente dans un domaine terminé. Au moins, j’achète du tangible et mon risque est de zéro. Cela a évidement un prix, qui est plus élevé que l'achat sur plan, j'ai pu le constater. Mais c'est le prix de la tranquillité !

Concernant la devise, je ne pense pas qu'on puisse faire un raccourci de type "si la devise n'est pas en Rs, fuyez c'est une arnaque.." La clientèle pour ce type de biens venant souvent d'Europe et les vendeurs aussi, ils cherchent à faire la transaction dans leur monnaie de référence sans que ce soit corrélé à une volonté de roublardise à mon humble avis. Le tout étant de se mettre d'accord sur le prix définitif et sa devise.

Le conseil que je donnerais aux acquéreurs sur les biens en revente serait plutôt celui ci : Assurez vous que vous achetez un bien que vous garderez un moment... Car le marché de la revente des res/irs/pds, il tourne tout tout tout doucement... Sur l'express ou sur les sites des grosses agences, on voit les mêmes maisons durant de très très longues périodes (+ d'un an facile). Il semblerait donc, que ça tournicote doucement, mais sans plus, donc au moment de choisir votre "chez vous", qu'il soit affiché en Rs, € ou $, dites vous que ce ne sera pas forcément simple et rapide à revendre si vous changez de projet ;-)

Moi j'avais fais un site à l'epoque pour chercher 5 autres personnes pour faire PDS, comme sa on evite les arnaques on est tous dans la société et on tous notre maison de notre choix ainsi que les permis... je trouve sa plus sympa que de faire confiance à certain promoteur....

Mais si l'on vient pour acheter un pds, sans avoir encore signer puisque attendant de faire son choix sur place entre plusieurs sélectionnés, quel visa doit-on demandé ?

Vous venez alors en touriste ou business, aucune difference

Bonsoir Mme Chavin,

A moins que vous n'envisagiez de travailler sur l'ile comme salarié ou investisseur, inutile de demander un visa business.

Avec le visa touriste vous pouvez rester 3 mois et pouvez obtenir une rallonge de 3 mois supplémentaires. C'est parfois, selon les diverses expériences, fastidieux mais tout à fait faisable.

Enfin, si vous répondez aux critères du permis retraité, vous pouvez facilement effectuer la demande qui vous permettra de prendre tout le temps nécessaire à votre décision.

Bonne soirée.

Et bien, je viendrai d'abord pour acheter un pds, ensuite pour ce qui est d'investir tout dépend de ce que l'on me proposera, de ce qui me plaira.
C'est très difficile de savoir à l'avance.

Et pour avoir un permis retraité cela demande-il un minima d'âge obligatoire ou bien simplement de recevoir une somme d'argent mensuelle minimum ?

Pour le moment j'ai juste envie de revenir, de m'installer, de souffler, et ensuite peut être d'investir ou de travailler un peu comme indépendante, je ne sais pas encore.

L'impératif est que je dois trouver une situation stable, je n'aimerai pas repartir et revenir pour changer de visa car je viens avec mon fils âgé de 7 ans et demi, donc de 8 ans lorsque nous arriverons.

Je n'ai donc pas envie de stresser mais en 2 fois 3 mois oui nous aurons le temps de trouver un pds qui nous convienne je pense. Et une fois le droit de résidence obtenu voir pour ce qui en est des investissements ou d'un travail éventuel.

Bonne soirée à vous aussi

Ah si... Une toute dernière question hors sujet, après j'arrête 😉
Si je viens pour m'installer, dois-je aussi acheter un billet retour ?

Oui, il y a un minimum d'âge de 50 ans et justifier de rentrer 40.000$ par an.

Nouvelle discussion