Close

Aller vivre à Ténérife de Belgique

Bonjour, mon mari sera pensionné dés le 30 septembre et moi je suis invalide.
Nous avons des amis qui vivent depuis 3 ans à  Villa de Arico à Los Abriguitos, Abades
Nous avions déjà l'intention de nous installer à Ténérife après la pension de mon mari et nous sommes allés y passer 9 jours cette fin mars et nous avons vraiment adoré mais depuis ce séjour nous sommes encore plus impatients car nous avons visité pas mal de coins et tous sont bien mais nous adorons villa de arico les maisons nous conviennent vraiment bien surtout qu'elles ont pour la majorité soit un studio ou un appartement en sous-sol ce qui nous serait vraiment utile afin d'accueillir nos familles régulièrement en vacance
Nous sommes donc vraiment décidés à venir y vivre si possible dés octobre
Nous voulons vraiment garder notre propre voiture et notre chien (un sharpei) et juste quelques affaires personnelles
Donc nous cherchons le meilleur et moins cher moyen de déménager ainsi qu'une location peut-être en vue d'acheter après
Nous sommes propriétaires ici donc nous devons vendre la maison et tout son contenu
Si vous avez des conseils pour réaliser notre rêve au mieux nous vous remercions d'avance
Merci

Bonjour,

En lisant ce témoignage, et sans vouloir briser les élans d'enthousiasme, je me demande quand même s'il n'y a pas de mauvaises expériences dont le site témoigne, car enfin, j'entends ici "j'ai été une semaine à Ténérife, je vais vendre ma maison et habiter là-bas..."  Est-ce une attitude prudente ?  Ne vaut-il pas mieux prendre son temps, et faire des séjours successifs.  Connaître un pays, c'est comme connaître une personne : il vaut mieux éviter l'enthousiasme et rester avec les pieds par terre...  Se couper de son pays, c'est se couper de toutes sortes de mini-habitudes desquelles nous sommes familiers et auxquelles on tient sans s'en rendre compte...jusqu'au moment où on en est coupé.  Il y a une vieille blague qui donnait la différence entre "le tourisme " (le paradis) et "l'immigration" (l'enfer).  Je suis Belge comme cette dame et j'ai une expérience de 5 ans d'immigration (au Québec).  Et mon mari a une expérience d'immigration à Marseille (vous me direz que Marseille est très proche de nous, eh bé, l'esprit y est parois très différent).  Et, si je comprends bien, vous êtes deux : donc il faut que des deux côtés (Mr et Mme) l'adaptation se fasse.  Et si je lis bien entre les lignes, il y a "de la famille", des enfants, des petits enfants peut-être...Entendons-nous : je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, mais plutôt entreprendre un projet réfléchi et MINIMISER LES RISQUES.  la solution naturelle reste encore de faire des séjours successifs, de plus en plus longs, avant de vendre son "chez soi".

Bonsoir Annick,
"Nous avons des amis qui vivent depuis 3 ans"...Et "ils" n'ont pas de conseils
a vous donner ? :unsure

Bonsoir merci pour votre réponse mais on y réfléchi depuis plus de deux ans et avons des amis qui y vivent depuis plusieurs années
Je comprends votre point de vue mais chaque situation familiale est différente et tout cela a été mûrement réfléchi et non une décision prise par rapport à nos 10 jours sur place
Merci quand-même d'avoir donné votre avis

Bonsoir  bien sûr qu' ils nous ont déjà beaucoup renseignés et nous ont depuis mon message trouvé une maison à louer c'est juste qu' ils font déjà tellement que je demande d'autres idées ou trucs pour ne pas les ennuyer pour tout non plus et puis parfois certains ont vécu des expériences que d'autres pas !!

Reneke49 :

Bonjour,

En lisant ce témoignage, et sans vouloir briser les élans d'enthousiasme, je me demande quand même s'il n'y a pas de mauvaises expériences dont le site témoigne, car enfin, j'entends ici "j'ai été une semaine à Ténérife, je vais vendre ma maison et habiter là-bas..."  Est-ce une attitude prudente ?  Ne vaut-il pas mieux prendre son temps, et faire des séjours successifs.  Connaître un pays, c'est comme connaître une personne : il vaut mieux éviter l'enthousiasme et rester avec les pieds par terre...  Se couper de son pays, c'est se couper de toutes sortes de mini-habitudes desquelles nous sommes familiers et auxquelles on tient sans s'en rendre compte...jusqu'au moment où on en est coupé.  Il y a une vieille blague qui donnait la différence entre "le tourisme " (le paradis) et "l'immigration" (l'enfer).  Je suis Belge comme cette dame et j'ai une expérience de 5 ans d'immigration (au Québec).  Et mon mari a une expérience d'immigration à Marseille (vous me direz que Marseille est très proche de nous, eh bé, l'esprit y est parois très différent).  Et, si je comprends bien, vous êtes deux : donc il faut que des deux côtés (Mr et Mme) l'adaptation se fasse.  Et si je lis bien entre les lignes, il y a "de la famille", des enfants, des petits enfants peut-être...Entendons-nous : je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire, mais plutôt entreprendre un projet réfléchi et MINIMISER LES RISQUES.  la solution naturelle reste encore de faire des séjours successifs, de plus en plus longs, avant de vendre son "chez soi".

Bonjour Reneke49
Vous avez raison de dire qu'une expatriation est un projet qui demande de la préparation et qui doit être réfléchi.

Après la manière de faire le grand saut est propre à chacun.

On peut avoir un projet mûrement réfléchi et franchir le pas en très peu de temps : dans mon cas, un premier séjour de 10 jours dans les Canaries pour visiter 3 îles. C'était ma première fois en mars 2012. Retour sur Tenerife une semaine en septembre 2012 pour trouver une location et déménagement le 12/12/12.

Quand on débarque ici avec un statut de retraité les choses sont plus faciles que si on débarque avec femme et enfants en pensant y trouver le paradis.

Mais pour autant, tout le monde n'est pas fait pour l'expatriation sauf que ça on ne le sait pas à l'avance. C'est sur place qu'on finit par se rendre compte que la famille manque, qu'on a du mal à se faire aux coutumes du pays, qu'on ne supporte plus le climat, etc, etc. Et qu'ici nous ne sommes que des immigrés qui essayons de nous intégrer.

Moi je ne regrette pas mon choix et je suis contente d'avoir fait le saut aussi rapidement car la vie est trop courte pour la perdre en hésitation 😉

Cordialement
Patricia

Bonjour Annick

Si vous venez avec votre voiture, pensez à demander le certificat de conformité de votre véhicule au constructeur de la marque. Vous en aurez besoin pour faire immatriculer votre véhicule en Espagne. Mais surtout ne résiliez pas votre contrat auto avant de quitter la Belgique. Vous le ferez une fois votre véhicule immatriculé en Espagne. Pendant 3 mois vous conservez le statut de touriste, ce qui vous laisse le temps de faire vos démarches.

Vos affaires personnelles rentreront dans votre voiture ou vous allez faire appel à quelqu'un pour vous déménager ?

Cordialement
Patricia

Merci pour botre réponse notre expatriation était réfléchie depuis 2 ans en sachant aussi quelle partie de Tenerife nous aimions il ne nous restait qu' à voir le village et ses environs pour être fixés et c'est ce que nous avons fait en mars
Chacun à ses vécus et des raisons
Depuis mon message nos amis nous ont déjà trouvé la maison qu' on louera pour 3 mois d abord tout ça par visite de leur part et communication par internet
Merci à vous

Merci nous avons déjà le certificat de conformité et oui tout rentrera dans  notre voiture et depuis mon message nos amis nous ont trouvé la maison qu' on voulait louer et s'occupent de nous transmettre tout ainsi que des démarches pour finaliser la location

Bonjour ce message n'a plus lieu d'être car nous avons tous les renseignements sur ces sujets tout est même déjà réglé grâce à Alain et Michelle
Un grand merci à eux

Bonjour, voici mon conseil pour avoir vécu la situation, louez une maison appartement ou autres pendant un an ou 6 mois sans vendre en Belgique ou tout déménager et si au bout d'un an vous vous sentez bien et que les petits soucis de l'expatriation vous semble "supportable" alors faites le grand saut, nous avons fait le grand saut en 4 mois et cela nous as coûté très cher pour au final rentré en Belgique, alors prudence et bonne chance.

Merci mais cette façon de faire est impossible pour nous et de toute façon nous ne voulons absolument plus vivre en Belgique seulement venir y visiter certains de nos enfants

Je comprends très bien votre envie mais entre les vacances et la vie sur place ce n'est pas toujours la même chose je vous donne juste mon vécu et surtout il faut avoir l'âme d'un expatrié et d'un voyageur ce que nous n'avons pas tous.

Merci à tous pour vos avis nous arriverons sur place le 18 septembre puisque mon mari a pu mettre ses congés en fin de carrière et sans chien mais nous resterons "touristes" au moins jusque fin octobre puisque nous devons rester domiciliés ici dans notre maison jusqu'à la passation des actes de vente mais notre décision est bien prise ce n'est que des formalités

Bonjour,
Alors ? Comment ça se passe ? Toujours aussi enthousiastes ?
Nous prévoyons de déménager dans l'Anaga (Taganana). Notre question est : que pensez-vous du climat pour l'arthrose ? Est-ce trop humide en hiver ? Nous venons du Haut-Doubs et nous supposons que c'est bcp mieux.
Nous avons choisi l'Anaga pour la beauté des lieux mais aussi pour le calme, les randonnées et des températures un peu plus fraîches.
Merci pour vos réponses à venir.

Bonjour,
Je viens de passer trois semaines à Tenerife à Adèle, et j’ai de l’arthrose à partager....si quelqu’un veut partager...
La piscine, le soleil même en janvier février c’est le bonheur.
J’espere Pouvoir le faire chaque année...
Cordialement
Dominique

Bobosse :

Bonjour,
Alors ? Comment ça se passe ? Toujours aussi enthousiastes ?
Nous prévoyons de déménager dans l'Anaga (Taganana). Notre question est : que pensez-vous du climat pour l'arthrose ? Est-ce trop humide en hiver ? Nous venons du Haut-Doubs et nous supposons que c'est bcp mieux.
Nous avons choisi l'Anaga pour la beauté des lieux mais aussi pour le calme, les randonnées et des températures un peu plus fraîches.
Merci pour vos réponses à venir.

Bonjour Bobosse

Si vous souffrez d’arthrose, sachez que le nord de l’île est humide et bien plus frais pour ne pas dire froid que le sud.

Avant de poser vos valises définitivement je vous conseille de faire un test. Le climat sera incontestablement meilleur que le Haut Doubs mais peut être encore trop humide pour vos problèmes de santé 

Cordialement
Patricia

Bonjour Patricia,
Merci pour votre avis. Nous sommes venus en novembre 2016 et avril 2014. Mais c'est vrai que ça ne fait pas le climat d'une année.
Nous allons finalement signer un compromis au-dessus de Güimar, lui-même compromis entre l'Anaga et le sud.
Amicalement
Thierry

Sans indiscretion pourquoi vous etes rentre de nouveau en belgique......
Moi personellement je trouve ca tres dur de se faire des amis...
Ils restent entre eux.

Bonjour,
Vous habitez à quel endroit ? Dans le nord où le sud ?
C’est la troisième année que nous vivons à Tenerife quelques mois par an. Nous nous sommes fait pas mal de relations. J’ai commencé par mes voisins les plus proches qui sont des belges. Je suis allée sonner à leur porte pour me présenter, en leur disant qu’a L’occasion on pourrions prendre une verre et de fil en aiguille, ils nous ont présenté d’autres personnes.
C’est vrai, il faut oser mais la plupart des personnes sont très sympathiques.
Vous avez aussi une page Facebook « Tenerife Francophonie «  la personne qui gère cette page organise des repas tous les mois, dans le nord et dans le sud, et vous pouvez y faire des rencontres et aussi demander des conseils.
Je pars du principe que les gens n’ont pas attendu après nous pour vivre, c’est à nous de faire les démarches. Et si cela ne fonctionne pas une fois, deux fois cela fonctionnera la troisième fois.
Regardez aussi des clubs de gym. Souvent ce sont des dames retraitées qui participent et il y a une ambiance géniale.
Bonne chance si je peux vous donner quelques infos je suis à votre disposition.

Merci peu a peu ce n est jamais facile......

Vous habitez au nord ou au sud de Tenerife ?

Bonjour, ma compagne ne s'est pas habituée de vivre dans 60 m² au lieu de notre maison en Belgique, c'est un changement radicale et il faut pouvoir s'habituer à tout cela, de plus moi j'avais un travail donc j'étais dehors une partie de la journée et elle pas cela aussi joue sur la vie, il faut vraiment pouvoir laisser ses anciennes manières de vivre pour vivre à la façon du pays.

Nouvelle discussion