Close

Changer de vie en Côte d'Ivoire

Bonjour à tous,

Votre vie a-t-elle changé en vous installant en Côte d'Ivoire ? Si oui, comment ?

Parlez-nous des changements familiaux, professionnels, relationnels…Etes-vous de meilleure humeur ? Consacrez-vous plus de temps pour vos loisirs ? Avez-vous plus (ou moins) d’amis ?

Pensez-vous bénéficier d'une meilleure qualité de vie en Côte d'Ivoire ? Si vous travaillez, avez-vous vu une évolution de votre salaire ?

Sur une échelle de 0 à 10, comment cette expatriation a-t-elle transformé votre vie (0 = pas de changement, 10 = changement radical) ?

Merci pour vos témoignages !

Séverin

La Côte d'Ivoire ... terre d'accueil pour les français pauvre retraités ?

La Côte d'Ivoire ..... pour les français retraités en quête de jeunes filles avec un écart d'âge de 40/50 ans.

Mon avis .. OUI ! rien à voir avec la France...nourriture, soins, pâtisserie, paysage varié de la Bretagne à la méditerranée, ect.....

En ce qui me concerne, j'active à une vie totalement Française en Afrique, mais il faut avoir les moyens, le double, voir trois fois plus cher qu'en France. J'active également au village en donnant une allure à la Française à mon terrain et à mon habitation.
La Côte d'Ivoire sans le confort occidental est pour les pauvres avec des revenus de 800 et 900 € avec une vie et nourriture Ivoirienne et sans aucun confort.
Pour ceux là une vie meilleur avec une jeune de 50 ans de moins ? certainement, mais je n'envie pas du tout.
Mon épouse d'origine Ivoirienne du même âge, je m'adapte bien mais à la Française !
Ma vie at-elle changée en rapport à la France ? .. pas vraiment à par que nous sommes très souvent invités à des mariages.

Bonjour,

Les retraités avec des revenus moyens avec leurs épouse Françaises filent soit en Espagne, Maroc, Portugal

La Côte d'Ivoire est une terre d'accueil pour les pauvres qui arrivent à avoir une vie un peu meilleur qu'en occident.
Ce qui intéresse le plus, sont les renseignements sur le mariage Franco/Ivoirien qui suivent le plus d'interventions.  :unsure

Il est bien évident que je ne parle pas pour ceux qui travaillent en Côte d'Ivoire pour une Multi Nationale  ;)

:cheers:  :gloria

Pour ma part c'est la chaleur qui m'a changé ,la température  à l'année est chaude ,brûlante ,les Ivoiriens   dont la chaleur humaine n'est plus à démontrer  transforment nos idées arrêtées  et préconçues  en images en perpétuels mouvements .Ce qui donne à ce pays  un charme fou renouvelé et toujours frais .
L'argent de ma poche  n'a rien  à voir  avec  mon choix de vie ici  , dormir au sol sous un manguier  ou manger le foutou  en famille  au village  ,voir  des tout- petits  de trois  ou quatre ans  monter sur un banc  et danser  spontanément  et fièrement ,heureux  d'être vus  comme beaux  ,me réjouit  et me réchauffe le coeur . Le confort ,je l'ai trouvé dans une poitrine dilatée  par l'amour que ce pays  m'inspire .La richesse  je la trouve  en moi qui suis en Afrique  ,dans mes yeux  qui veulent voir  .
A l'inverse de certains ,je me garde bien de transposer mon occident  en Afrique , je porte déjà une vie occidentale avec moi  de par ma naissance  ,j'ai bien l'intention de continuer à la partager  avec  ce  monde  qui reste toujours  nouveau  pour moi .
Dire  que l'on se fait des amis ici est comme là-bas ,c'est rare , ce n'est pas une bonne question  .
L'adaptation au pays  est dure quand même  et malgré les années qui passent on a jamais fini de s'adapter tant le pays nous offre ses diversités .Oui ,pour moi vivre  en Côte d'Ivoire est un cadeau  qui m'est offert  ,à moi d'en faire bon usage .

Chacun son avis,  une fois que tu as vu les bidonvilles, les marchés, bien souvent l'insalubrité tu as tout vu.
La chaleur oui, la chaleur humaine également ... et surtout éviter de tomber malade.
Une fois sorti du Plateau, Marcory, Cocody  y'a quoi ?

Et avec tout cela je suis en Côte d'Ivoire mais avec un pied en France.  :D

Mon objectif ne correspond pas au tien, le mien est d'aider financièrement le village coté de ma famille Ivoirienne dans de la construction de maisons et divers, je fais parti de l'association du village pour aider à son développement du mieux que je peux.

Combien ont le même dynamisme que le mien en tant que Français ? je vais partir en France, à mon retour je vais essayer la culture de tomate avec mon beau frère avec des graines que je vais ramener de France.
Je m'occupe, j'apporte mes modestes connaissances Françaises au village, le chef du village apprécie   :lol:

Je parle de  mon voyage  ,je ne te juge pas  sur le tien ,chacun part avec ses bagages et voilà les miens ,différent des tiens .
Je ne connais pas cocody /marcory /plateau  car là il n'y a rien de particulièrement bon   pour moi , sinon en de rares occasions   si je suis obligé d'y aller .Une fois sorti de ces trois  quartiers où il n'y a rien de plus que dans n'importe quelle ville du monde   ,il y a la Côte d'Ivoire  et c'est le pays que j'ai choisi .

@ GRANDYAKA

Chacun son choix de vie et ses objectifs ho !  j'ai répondu à une intervention de Severinguiton et j'ai dis ce que je pensais sans détour ! ....  je ne juge personne.

Faut pas fâché  :gloria

J'ai dis ce que je pensais et j'en ai fini avec ce sujet  ;)

acceuille chaleureux mais  le problème de logement c'est la merde!

lapepitance :

acceuille chaleureux mais  le problème de logement c'est la merde!

A 85 % oui ! toits en tôles, quartiers insalubres, aucun confort .... mais il existe des villas et des appartements descends .... un appartement correct dans un quartier correct il faut compter 450 000 ..pour une villa 1M5, plus cher qu'en métropole.

Tout dépend comment tu veux vivre ! et surtout le budget.

Il y'a aussi les cours communes dans les bidonvilles avec des chiottes communs ou se battes les vers et où vivent la plupart des Ivoiriens à 40 000 / 60 000

La côte d'Ivoire n'est pas l'Eldorado pour les petits budget..... ceux qui vivaient précairement en métropole sont satisfait et changent l'hospice pour l'hôpital avec le soleil en plus.

Ce qui est problématique ce sont les interlocuteurs qui ne disent pas la vérité sur le forum Côte d'Ivoire et ont tendance à traduire en erreur ceux qui veulent s'installer.

Je ne parle pas pour ceux qui travaillent pour une multi nationale.

Avec un salaire local tu ne peux vivre que dans un bidonville.

J'encourage les membres à dire la vérité du terrain.
Bientôt 10 ans que je suis ici ... je connais un peu.

exactement quand je suis arrivée j'ai cherché un logement mais vraiment c'etait difficil a trouver et trop cher pour pas trop de confort venant du congo brazzaville deja a ce prix la chez nous on a deux chambre salon cuisine douche ou a lomé deja avec 20mil franc cfa le mois tu vis dans un palace.j'ai été beaucoup décus de la cote d ivoire parcque l'acceuille chaleureux est un fais semblant ils vivent tellement a 100 a l heure que lorsqu'ils voyent se présenter un etranger il en profite pour lui faire les poche en l' enjaillant la personne dépense pour 2 ou 4 personnes paie des bierre des poulets entier et dit :voila j ai trouver une famille qui m a adopter.
personnellement j'ai vécu un peu partour a abidjan des quartier huppé a des quartié précaire:partout la tendance est la meme on te recoit:tu dépense sinon bof tu regrette ton sejour tu es abondoné a toi meme dans cette grande ville!j'ai vécu a yopougon kenya a la riviera 2 anono a akouedo dans les jolies maison d un quartier chic de la bas j ai ete a divot et chez les aboré... je vous jure que c'est décevant quand meme la mentalité ivoirienne et la perversité dans toute sa splendeur on se fiche pas mal que tu es avec x ta meilleur copine couche avec sans etat d'ame bref s'il faut parler d'abidjan il me faudrai des mois pour en dire ce que j en pense

Merci beaucoup pour toutes ces informations lapitetance.
Je débute mon exploration et c'est très apprécié.
Bonne journée à toi! Linda

bonjour pour ma part  , moi  j ai trouver  beau logement dans un quartier qui borde yamoussoukro  une maison neuve  type t 3
pour 50000cfa par moi 
mur encore brut  , mais tout le confort dedans eau courante, douche  wc comme en france  et maison bien cloturer   donc tout va bien
après c est sur  que la vie et bien diffèrente  d ici  en  france 
mais  moi je  recherche  vie simple  en priorité 
et je pense  construire  sur cette ville   a  ma retraite  qui arrive bientot et  vivre la bas a plein temps  avec ma femme qui est ivoirienne   < baolé >et a  que 12 ans d écart avec moi  et qui travaille pour une on la bas    j espere  apporter un peu e mon savoir  , pour aider les gens la  bas

Bonjour tout le monde,
Perso mon expérience de 7ans en Côte d'-Ivoire a totalement changé ma vie. Je suis bien plus zen et épicurien qu'auparavant. Les gens te sourient en te répondant ça va un peu, même s'ils ont des problèmes. J'y avais de très bons amis, d'une amitié rare en Europe, toutes ethnies confondues. J'habitais Marcory GFCI qui restera à jamais ma 2ème maison. Pour rejoindre Grandyaka, ne transposez rien. En RCI soyez Ivoirien(ne)s. Y'a pas draps !. Ne comparez rien, tout est à sa façon mais a bien sa raison d'être. En RCI la vie explose de toutes parts 1 année là-bas vaut 5 ans en Europe. Et pour le reste... c'est l'homme qui a peur sinon y'a rien... mdr
Bien à toutes et tous

Bonjour,

Sujet très intéressant.

Pour ma part je vivais en pointillé entre France et CI depuis quelques années. Désormais j'y suis officiellement établi et oui ma vie a changé. Encore que mon témoignage ne sera pas ordinaire car même si la CI est désormais mon camp de base, et non plus la France, car j'y suis établi officiellement avec ma famille, moi j'y vis simplement en pointillé. Je suis affecté, comme expatrié !, dans d'autres pays par mon employeur pour des missions longues durées.

Je suis locataire avec ma femme et mes enfants d'une maison dans un très bon quartier. Je suis loin de payer certains montants avancés sur ce fil. En gros pour une maison de 150m2 habitable + dépendances avec une cour arrière + grand jardin je paye le prix d'un studio de 20m2 à Paris. Il est vrai que j'ai bien négocié le loyer car j'ai accepté de faire un grand nombre de travaux dans la maison dont une grande partie n'est finalement que de l'avance de trésorerie pour le proprio. Nous nous y retrouvons: je peux aménager la maison comme je l'entends avec un loyer très réduit et de son côté il voit sa maison prendre de la valeur en profitant de montants investis qu'il ne pourrait pas décaisser par lui-même.

Cela est un bon exemple de ce que c'est que de vivre en CI: il faut oser et être créatif car tout est possible !

J'ai clairement une bien meilleure qualité de vie en CI qu'en France. Ici je pourrais manger tous les jours du poisson frais ce qui me serait impossible en France vu les prix. Que dire aussi de pouvoir prendre le frais près de la lagune ou de profiter de l'ambiance locale qui s'exprime à chaque moment.
Même si je suis d'accord que cela se paye et qu'il est quasi impossible d'être bien dans ce pays en touchant les salaires locaux.
J'ai donc la chance d'être domicilié en CI ce qui me permet d'échapper au matraquage fiscal français en étant payé dans une monnaie très solide comparé même au dollar ou à l'euro dans une zone CFA. Autant dire que du point de vue financier je suis un véritable privilégié. Ce qui ne m'empêche pas de trouver indécent de payer 1.5/2M ou plus par mois pour les locations de villa d'expatriés. C'est même scandaleux de mon point de vue au vu effectivement des conditions de vie lambda des ivoiriens. J'essaye donc de faire profil bas (je n'ai même pas encore acheté de voiture et le jour ou cela arrivera cela sera très loin des 4/4 rutilants...). Et dans le pays ou je travaille actuellement je ne vis pas dans une villa et ne dispose pas d'un 4/4 privatif ;-)

Il ne faut pas non plus se leurrer il y a un grand nombre de choses qui sont difficiles à gérer comme la faible qualité des prestations délivrées en moyenne par les artisans, les discussions sans fins sur des coûts cachés, la difficulté de capitaliser avec un turn over fréquent et des relations de confiance difficiles à construire (pour avoir été chef d'entreprise dans un autre pays africain c'est un mal endémique de ce continent), l'état compliqué des réseaux publics en particulier au niveau des routes ou la sous utilisation du transport maritime sur la lagune d'Abidjan, etc. Bref beaucoup de choses à redire, sans compter la nécessité (avantage ou inconvénient qui dépend de sa capacité à construire ce réseau) de s'appuyer sur un réseau en propre pour faire avancer toute démarche administratives, qui font aussi que c'est un peu fun ou rageant chaque jour qui passe en fonction de son humeur.
Une grande capacité à prendre du recul et être patient sont obligatoires pour s'assurer un bon séjour dans ce beau pays.

Concernant les amitiés l'âge me pousserait à répondre que je suis de plus en plus regardant et que mon cercle s'est réduit comme peau de chagrin que ce soit en France ou en CI. L'avantage d'être éloigné de la France c'est que le filtre se fait de lui même. C'est là où vous vous rendez vraiment compte que l'adage "Loin des yeux, loin du coeur" est une réalité. Qui peut être cruelle si on ne s'y attend pas. Par contre si on a intégré cette donnée, qui fort heureusement épargne quelques amitiés qui au contraire se renforcent, on le vit très bien. Concernant mon cercle en CI: ultra restrinct ! Ce qui ne m'empêche pas d'apprécier de refaire le monde avec tout à chacun au gré des pérégrinations de la journée. Car là est une différence majeure avec la France: vous pouvez discuter de tout avec tout le monde. Les gens sont ouverts et curieux et même demandeurs d''échanges. D'où le bonheur certaines fois de prendre les bus, bacca ou autres woro woro. C'est frais !
Malheureusement, comme partout, beaucoup sont intéressés dans les rapports à autrui. Donc pour ma part priorité à la famille et à un cercle très réduit. Je tiens le reste à l'écart.

Enfin pour répondre clairement à la question posée initialement, sur une échelle de 0 à 10, je dirais que je suis donc entre 8 et 9. Sans regrets et avec bonheur malgré toutes les difficultés inhérentes à ce changement de vie et au quotidien dans un pays d'adoption.

lapepitance :

exactement quand je suis arrivée j'ai cherché un logement mais vraiment c'etait difficil a trouver et trop cher pour pas trop de confort venant du congo brazzaville deja a ce prix la chez nous on a deux chambre salon cuisine douche ou a lomé deja avec 20mil franc cfa le mois tu vis dans un palace.j'ai été beaucoup décus de la cote d ivoire parcque l'acceuille chaleureux est un fais semblant ils vivent tellement a 100 a l heure que lorsqu'ils voyent se présenter un etranger il en profite pour lui faire les poche en l' enjaillant la personne dépense pour 2 ou 4 personnes paie des bierre des poulets entier et dit :voila j ai trouver une famille qui m a adopter.
personnellement j'ai vécu un peu partour a abidjan des quartier huppé a des quartié précaire:partout la tendance est la meme on te recoit:tu dépense sinon bof tu regrette ton sejour tu es abondoné a toi meme dans cette grande ville!j'ai vécu a yopougon kenya a la riviera 2 anono a akouedo dans les jolies maison d un quartier chic de la bas j ai ete a divot et chez les aboré... je vous jure que c'est décevant quand meme la mentalité ivoirienne et la perversité dans toute sa splendeur on se fiche pas mal que tu es avec x ta meilleur copine couche avec sans etat d'ame bref s'il faut parler d'abidjan il me faudrai des mois pour en dire ce que j en pense

A vous lire je me rends compte que le problème n'a pas été le pays en lui même mais plutôt vos fréquentations et le manque de préparation avant de venir en cote d'ivoire ,vous dites que vous avez eu affaire à des arrivistes et que les ivoiriens ne sont pas chaleureux mais n'est ce pas plutôt excusez moi de l'expression par naïveté qui malheureusement vous a fait connaitre tous vos déboires ? lorsque vous sentez qu'une personne veut profiter de vous le plus simple est de lui faire comprendre que vous n’êtes pas née de la dernière pluie le problème est que vous vous êtes trop précipité dans des amitiés par peur de vous retrouvez seule résultat des courses vous vous sentez trahi ;dans tous les pays il y a du bon comme du mauvais le plus important est de préparer au mieux son départ pour ne pas être trop dépasser par la situation, je suis navrée de vos déboires dans mon très cher pays mais dites vous que vous êtes mieux armée pour la suite de vos aventures.

@cerise22

Tu as raison la préparation au départ est vitale... et sur ce forum, il est rappelé à maintes reprises le besoin de prendre des précautions et d'être très prudent au risque de connaître de gros déboires....

@GRANDYAKA Merci, décidément, j'adore toutes vos interventions!

Bonne intervention. Je suis entrain de m installer mais je suis de nature très prudente et j ai déjà eu affaire à de gens qui voulaient me plumer. Il faut être ferme et avoir de principes strictes, même s'ils vous traitent de méchants, tant que vous savez que ce n est pas de la méchanceté. J ai connais aussi à Abidjan de gens bien, qui m ont beaucoup aidé sans rien demander en retour.

Sevyh :

@GRANDYAKA Merci, décidément, j'adore toutes vos interventions!

bon ,bon ,mais n'arrachez pas ma chemise  :one  :kiss:
Vous avez trouvé un emploi  ici  ? ,car vous n'avez pas donné suite ..
merci

:D Toujours en recherche, la route semble longue mais mes chaussures sont solides donc je suis la route doucement mais sûrement!
Ainsi que mentionné à plusieurs reprises sur ce site, prudence est mère de sureté et les propositions "farfelues" ne manquent pas donc je préfère temporiser pour plus de sécurité  ;)

Faut plonger quand même ,si l'eau est froide vous sortez !

Difficile de trouver un emploi en Côte-d'Ivoire, préférence ivoirienne oblige. Etant suisse, notre ambassade est à oublier pour ce genre de chose. Je sais que l'ambassade de F en RCI jouait par le passé un rôle pour les ressortissant à la recherche d'un emploi.
Comme dit Grandyaka faut plonger. Perso c'est par les amis et avec le temps que j'y ai trouvé du travail. Faut pas être pénible au début, prendre ce que vous trouvez. Mais si vos compétences tiennent la route, le bouche-à-oreilles fera son travail et votre valeur augmentera, tout comme les propositions d'emploi.
Quant aux arnaqueurs en tout genre, la RCI en est l'un des berceaux avec le Nigeria. Cela m'est arrivé fréquemment au début, puis le ménage se faisant, les fréquentations s'affinant, cela s'est estompé. Il n'y a rien de facile. Gains faciles = pertes assurées. Des anecdotes j'en ai des tonnes, toutefois sachez ce que vous voulez et ne vous laissez pas détourner de votre but. Tout est possible en RCI le bon comme le mauvais, à vous de choisir, mais la patience est de rigueur.
Salutations à tt le monde

c'est horrible de lire de tels propos vis à vis des retraités pauvres si vous voulez vivre comme en France alors il faut y rester c'est tellement merveilleux de vivre comme les habitants du pays où l'on vit ça s'appelle un expatrié je suis expatrié depuis plus de 15 ans et je suis heureux de vivre avec le peuple qui m'a accueilli et ce sans être pauvre. courage à vous le riche

Bernard Roger :

c'est horrible de lire de tels propos vis à vis des retraités pauvres si vous voulez vivre comme en France alors il faut y rester c'est tellement merveilleux de vivre comme les habitants du pays où l'on vit ça s'appelle un expatrié je suis expatrié depuis plus de 15 ans et je suis heureux de vivre avec le peuple qui m'a accueilli et ce sans être pauvre. courage à vous le riche

Je crois qu'il ne faut pas juger  sur ce qui est dit sur la vie  en Ivoirie ,c'est en partie bien vrai ,la vie ici est très chère  si on regarde  les équivalences ,il ne faut pas se leurrer sur ce pays enchanteur ,rien à voir avec l'Afrique du Nord   que je connais ,  bien douce et parfaitement structurée , organisée ,Européenne  tant les échanges sont multiples et solides  ,consolidés par un tourisme incroyable  .
Les prix déjà ne sont pas les mêmes  ,le coût de la vie  est loin en dessous ,et pourtant  on pourrait penser le contraire .Ce sont des apparences  et des idées  toutes faites sur l'Afrique noire , 
Une petite pension  retraite  n'est pas suffisante pour vivre  en terre noire ,ou bien il faut  prospérer ,travailler ,alors  que dans le Nord  les accords  entre les pays   se construisent tous les jours ,on voit d'ailleurs avec les élections où se situe le sénateur  " en marche "  et la masse des électeurs  ,alors que dans le reste  du continent ,on en est encore  à se battre pour avoir un simple papier administratif .
Il n'y a pas photo .
Les propos d'Eugénie@ sont durs   ,c'est un point de vue tout à fait personnel   mais vrai  et c'est une réalité .Ceci dit c'est un point de vue  et vivre  ici peut se passer   de la plus belle des façons  ,sans les millions annoncés ,sans les conforts  d'un autre monde ,  chacun à son regard propre .Et pour celui qui parvient à une adaptation , on peut dire qu'il a gagné ses lettres de noblesses .

@ GRANDYAKA

Tu écris:
:/  Les propos d'Eugénie@ sont durs   ,c'est un point de vue tout à fait personnel   mais vrai  et c'est une réalité

Je réponds:
:lol:  Salop ! comment mes propos sont durs !

Bon ! .......   ;)  bonsoir !

Tiens,
Un revenant, ne te voyant plus écrire, je te croyais emporté par les torrents de la saison des pluies et ta maison avec  :D
:par:

Bernard Roger :

c'est horrible de lire de tels propos vis à vis des retraités pauvres si vous voulez vivre comme en France alors il faut y rester c'est tellement merveilleux de vivre comme les habitants du pays où l'on vit ça s'appelle un expatrié je suis expatrié depuis plus de 15 ans et je suis heureux de vivre avec le peuple qui m'a accueilli et ce sans être pauvre. courage à vous le riche

Bonsoir,

Tout cela pour dire qu'avec une petite retraite la vie n'est pas si facile que certains le pensent à Abidjan, a moins de vivre sous un toit en tôles, d'amour et d'eau fraiche avec une jeune go, accompagnés d'ignames, atiéké poissons fumés ect.....  la vie est chère dès que vous abordez les supermarchés et que vous logez dans des quartiers corrects,  à moins d'être propriétaire  ;)

En comparaison Bouaké c'est un peu moins cher.
Généralement un retraité s'installe pour retrouver une seconde jeunesse avec une go qui pourrait être sa petite fille.

Ho mais  que oui   ils sont durs ,moi je dirai plutôt abrupts  ,mais c'est ton regard sur les choses qui l'est ,ils ne sont pas faux  non plus ,mais il n'y a pas que ça  ,beaucoup vivent  et restent dans ce pays  sans grands moyens ,vivant une vie  parfaitement normale , souvent des passionnés d'ailleurs  ou des gens qui ont trouvé leur équilibre .
Il n'y a pas de modèle  en fait .
J'étais chez les Eothilés  pendant la tempête , en brousse ,pour assister à un mariage  traditionnel  ,et le lendemain je suis reparti  sur une piste presque sèche alors que la veille  des torrents de boues dévalaient  de toutes parts  .L'eau ici est comme l'argent ,à peine vu ,c'est disparu !
Ma maison est bien là et pas gâtée ,il y a du sable dans la cour  intérieure  ^.( pas bête  la guêpe) .

@ GRANDYAKA

Un mariage traditionnel c'est très beau ! c'est à voir .

@ +

Ce qui est bien ici  est que prendre une jeune fille  pour compagne n'est pas si choquant   que ça ,ce sont les chefs  ou les vieux notables  qui offrent le plus souvent  cette compagnie ,tout à fait normalement  .
Cela est présenté comme un privilège viril  ,le refuser n'est pas  offensant  et l'accepter n'est pas vu comme une perversion .
D'autres crieraient  au pervers ,d'autres diront  il a raison  .
Les vieux ici savent comment faire et  ne pas s'afficher publiquement  ,la vie privée  n'est pas étalée sur facebook ,pour dire quand même  qu'il n'est pas toujours judicieux  de se montrer dans l'état  sans que jalousie ne naisse . Un peu de pudeur  ne nuit pas .
Mais enfin ,je vois rarement un vieil homme seul , heureux et sexuellement épanouit  en Europe , ici ils peuvent  recevoir l'attention et la tendresse qui fait tant défaut  dans les "pays du Nord" ,cela est permis .

Lolll tu es trop yêrê. Prends mon gbôh  :D

Si tu veux draps prends musso freshni. J'étais marié en RCI (baoulé) une femme de mon âge. Elle protégeait mes intérêts comme les siens, nous marchions dans la même direction. Tous ces grottos toubabs ou ivoiriens qui courent des gô bien plus jeunes, nagent dans les problèmes. L'argen, scandales à répétition, siège de l'employeur si elle ne les trouvent pas au domicile, palabres avec l'épouse officielle et j'en passe. Il y a des filles et femmes bien en RCI, juste ouvrir le bon oeil, pas le pantalon mdr, donc restez fidèles. Pour revenir à ce que disait Eugènie, je déconseille à quiconque vivement d'arriver à Abidjan avec une retraite misérable. Vous saurez ce que c'est la vraie misère, c'est pas comme derrière l'écran télé. J'en ai vu beaucoup plonger et s'éteindre à petit feu.
Comme dit précédemment, choisissez judicieusement vos amis et partenaires.
Pour le reste, c'est l'homme qui a peur sinon y'a rien

J'avais l'occasion d'être propriétaire, je le suis toujours de la moitié d'un terrain dans le quartier des ambassades, mais je préfère perdre les 50 000 euros investis plutôt que d'en remettre + de 100 000 pour finir et risquer de les perdre aussi. Car je ne suis plus du tout sûr, en tant que "blanc", qu'on puisse ne pas se faire confisquer son bien quand on n'est pas solidement intégré à une mafia locale (comme le sont peut-être certaines communautés étrangères du Moyen-Orient, suivez mon regard).

Ce qui m'a aussi décidé à abandonner le plan retraite à Abidjan (et en Afrique) c'est les questions suivantes :

Où faire des achats à Abidjan? Dans 3 endroits: Cap Sud, Prima, Carrefour. Même chez Carrefour le chocolat qu'on achète colle au papier à force de fondre et de se resolidifier.
Que faire de son temps libre à Abidjan? Rien, il n'y a rien à faire.
Comment rester en bonne santé en faisant du sport à Abidjan? Tintin, les lagunes sont des cloaques, la mer est dangereuse, les plages sont des décharges publiques.
Où se promener à Abidjan? Nulle part, les trottoirs n'existent pas, les automobilistes accélèrent dès qu'ils voient un piéton.
Où sortir si ce n'est le vendredi et le samedi soir? Nulle part, tout est mort et pratiquement fermé sauf le vendredi et le samedi soir où tout est plein à craquer et on ne trouve plus de place.
Où trouver des compensations du côté de la vie nocturne? Nulle part, les ONG et les médias ont bien fait leur travail de racisme anti-blanc (anti homme blanc), les filles sont sauves et croupissent dans leurs taudis, ou bien elles se sont reconverties en assistantes de brouteurs.

Avec un revenu mensuel disponible de  5000 euros et couverture médicale mondiale, dans un endroit comme Abidjan j'aurais la même qualité de vie que celle que je pourrais avoir en  Europe ou en Asie avec 2000 ou 3000 euros. Voilà mon calcul.

P.S. Ceux qui semblent les moins pessimistes ici sont les hommes qui se sont, comme on dit, casés. Mais de nos jours l'homme marié (peu importe où et avec qui) entre dans une catégorie très spéciale, car il ne possède rien, même pas ses enfants. Je ne critique pas l'homme marié, je ne le méprise pas, je ne me moque pas de lui, c'est trop grave, je le comprends même, je suis passé par le même état d'esprit, mais je le plains, sa vie est foutue.

Lolll Manzo tu connais nouchi même. Je suis fan 😂😂😂😂. Pour le reste tu as tout à fait raison. Ca se voit que toi tu connais bien la Côte d'Ivoire.
Ses rouages, les pièges, la bonne méthode pour y bien vivre.

Je suis Baoule aussi. Nous avec notre histoire de "blouofouê" ca date pas d'aujourd'hui.
C'est la compagne idéale pour les blancs en Côte d'Ivoire en tout cas. Pour le reste je dirai que pour vivre paisiblement en Côte d'Ivoire il faut être modéré dans ses loisirs et bien choisir ses fréquentations. Sinon les petits roperos ou femmes complices de routeurs comme vous le dites vont "finir avec votre jeton" 😂

A Jack
En RCI il faut connaître "le propriétaire des clés" et ce n'est pas celui qui brille le plus. Pas besoin de mafia, juste du respect de celui-ci. Pour le racisme je l'ai vécu 3 ou 4 fois en 8 années, je ne l'ai même pas relevé, tant mes amis ivoiriens me le faisaient oublier. Et la retraite en RCI ? J'oublierais, c'est un pays d'aventure ou tout est possible, le meilleur comme le pire, c'est pas trop la vie pépère, c'est la vie tout court. Perso je suis casé et heureux de l'être, c'est ma complice héhé !

Marina
A mun klwa, je prends ceci comme un compliment, en effet j'ai bien appris en RCI j'étais kosovar et les toubabs ne m'appréciaient pas forcément, je roulais pas en merco.
J'ai beaucoup appris de l'Eburnie et essayé de garder que le bien et il y en a mais il est à l'intérieur des gens. Bien dommage que la politique et les krika ont gâté le coin.
La RCI mérite mieux. Y'a pas draps le show continue.

Vrai que Jack_gats n'a pas tout à fait tort ,on peut regarder les choses  comme cela  mais il n'y a pas que ça ici  ,les Ivoiriens  nous apprennent aussi beaucoup ,tant et si bien que les inconvénients  disparaissent   vite , cette vie  qui déborde de tout côté est  un véritable festin de l'âme   et je crois  encore   à ce tout est possible ici  sans que je sache pourquoi  .Rester dans ce pays  ressemble à un miracle  vu les conditions de vie , on marche sur une corde   ,en équilibre , mais on ne la quitte pas  pour la facilité que d'autres pays nous offrent  ,alors ...

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Côte d'Ivoire

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Côte d'Ivoire.

Déménagement en Côte d'Ivoire

Conseils pour préparer votre déménagement en Côte d'Ivoire

Assurance voyage Côte d'Ivoire

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Côte d'Ivoire

Billet d'avion Côte d'Ivoire

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Côte d'Ivoire

2 millions de membres !

Regarder plus tard