Close

Armes de défense et port d'arme

" Ne pas demandez conseil vous amènera  plus tard à demander de l'aide "

????   Qui parle de politique ou de religion?  LOL
Qui fait de la propagande pour le port d'arme?   vous avez votre point de vue et nous avons le nôtre.

La grande différence est que nous vivons en CI depuis des années et je répète, nous sommes résidents blancs ne vous en déplaise.
Votre peur n'est pas la notre tout simplement.  Où est le problème?  On a pas de convictions particulièrement  chevillées au corps quoique vous en disiez.... ce sont tout simplement des constats que nous faisons, fruits d'expériences longues et très riches pour certains d'entre nous.
En résumé nous avons su nous adapter.

Armez vous jusqu'au trognon si cela vous chante. Pour dire vrai, on s'en fout.
attendez vous simplement à des représailles si vous en faites usage.
Ici les machettes sont très affûtées.   Et je vous rappelle l'usage du poison très courant ici.  Personne n'a relevé mon propos à ce sujet dans mon autre post,  mais sachez que cela est une réalité très présente.
Vous aurez bonne mine avec votre port d'arme quand vous vous retrouverez  paralysé à vie avec une décoction donc nos frères Africains ont le secret.

:/  Ce Topic s'oriente en palabres NON ? nous sommes ici pour aider, informer, orienter, conseiller sur la vie en Côte d'Ivoire.... l'interlocuteur est libre de prendre et de laisser et de faire ce qu'il veut ensuite, même le pire.

Je trouve dommage que Julien se mêle des palabres, nous sommes des grands garçons NON ? ... surtout que je le trouve plus tolérant ce garçon.... il me semble que si ça part en vrille, il ne faut pas hésité à zapper l'intervenant.

C'était ma pensée du jour !  ;)

akwabon :

????   Qui parle de politique ou de religion?  LOL
Qui fait de la propagande pour le port d'arme?   vous avez votre point de vue et nous avons le nôtre.

La grande différence est que nous vivons en CI depuis des années et je répète, nous sommes résidents blancs ne vous en déplaise.
Votre peur n'est pas la notre tout simplement.  Où est le problème?  On a pas de convictions particulièrement  chevillées au corps quoique vous en disiez.... ce sont tout simplement des constats que nous faisons, fruits d'expériences longues et très riches pour certains d'entre nous.
En résumé nous avons su nous adapter.

Armez vous jusqu'au trognon si cela vous chante. Pour dire vrai, on s'en fout.
attendez vous simplement à des représailles si vous en faites usage.
Ici les machettes sont très affûtées.   Et je vous rappelle l'usage du poison très courant ici.  Personne n'a relevé mon propos à ce sujet dans mon autre post,  mais sachez que cela est une réalité très présente.
Vous aurez bonne mine avec votre port d'arme quand vous vous retrouverez  paralysé à vie avec une décoction donc nos frères Africains ont le secret.

Si j'avais peur de quoi que ce soit, croyez vous que j'irais vivre en CI? La peur n'est absolument pas la raison pour laquelle j'ai créé ce topic. Je l'ai crée pour m'informer en parallèle de ma prise autodidacte d'information concernant mon expatriation. Ce n'est pas une question anodine que j'ai posé, c'était une question réfléchit et légitime car j'ai personnellement contacté des gens sur place et j'ai fait une recherche littéraire étendue sur la CI (d'ailleurs j'ai donné le lien de la dernière l'étude TRÈS exhaustive qui est très claire concernant le climat conjoncturel de la CI: https://www.osac.gov/pages/ContentRepor … ?cid=19615).

La plupart ont répondu que le port d'arme n'est pas utile et même dangereux et que s'en servir, même légitimement, est un allé tout droit en prison. Et vous me dites que les machettes et empoisonnement sont monnaie courante. Ne voyez pas le paradoxe et ce qui est sous-jacent à de tels propos? Ça signifie que oui, en Côte d'Ivoire il y a des dangers et les ignorer ou les accepter comme certains l'ont dit est pour moi une aberration et je suis surement loin d'être le seul. Je suis tout à fait d'accord qu'un étranger doit s'adapter et s'accoutumer au pays qui le reçoit pour ne pas que ce dernier perdre son identité. Mais dès lors que l'on parle de sécurité et de santé, je pense qu'il faut savoir se remettre en question. Mon but n'est pas d'être un justicier qui souhaite redresser le criminalité, non, je veux juste mettre toutes les chances de mon côté en cas de danger. C'est juste du bon sens. En est venue l'idée de détenir et porter une arme à feu car c'est ce qui est le plus couramment utilisé pour la défense personnelle. Maintenant quand on me dit que la CI n'est pas un pays où ce genre d'outil de défense n'a pas sa place, je me questionne. Où est ce que cela a sa place dans ce cas?

La CI est un pays en passe de devenir un véritable pays émergent. Pour cela il lui manque des bases solides dans différents domaines (non liés à l'économie), notamment celui sur la sécurité. Pourquoi? Car il y a trop de corruption et la police municipale/nationale est trop laxiste sur bien des domaines (je ne m'étendrais pas).

Maintenant, et tant mieux pour vous, peut être n'avez vous eu aucun soucis ni aucun problème en CI, mais sachez que ce n'est pas le cas de tout le monde et ce n'est surtout pas une raison pour ne pas se protéger malgré toute éventualité. Et je le répète, suivant notre mode et rythme de vie, on est plus ou moins vulnérable dans un pays comme la Côte d'Ivoire. Suivre sa routine boulot sédentaire, bar, dodo en restant dans l'agglomération, OK, vous limitez les risques. Mais tout le monde n'est pas destiné à vivre ainsi.

Enfin bref, je me répète donc je vais m'arrêter là.

Eugénie16 :

:/  Ce Topic s'oriente en palabres NON ? nous sommes ici pour aider, informer, orienter, conseiller sur la vie en Côte d'Ivoire.... l'interlocuteur est libre de prendre et de laisser et de faire ce qu'il veut ensuite, même le pire.

Je trouve dommage que Julien se mêle des palabres, nous sommes des grands garçons NON ? ... surtout que je le trouve plus tolérant ce garçon.... il me semble que si ça part en vrille, il ne faut pas hésité à zapper l'intervenant.

C'était ma pensée du jour !  ;)

Sur tout le sujet vous avez été la personne la plus pertinente face à mes interrogations, donc merci d'avoir participé.

Bonsoir  EUGENIE 16

Je suis tout à fait d'accord avec votre raisonnement, depuis 2013  toubabou a parcouru votre beau pays de la CDI, j' ai fait beaucoup de connaissances et amies ivoiriens, je n'ai jamais eu de problèmes d 'agressions, de braquages,  sauf une  fois mars 2016, à Grand Bassam, un homme africain, par surprise, mais cette personne n ' a pas eu le temps de me faire du mal puisque des ivoiriens sont intervenus immédiatement  en plaquant à terre cette personne, j' ai été reconnaissant  pour ce beau geste de solidarité, il faut dire que j ai souvent sillonné, sur plusieurs années,   à pied les rues de Grand Bassam et aussi la brousse qui serait plus dangereuse ( pas de menace à ma connaissance où tout le monde se connaît et vive en  joie) que les rues de certaines villes de Bonoua, Aboisso, Bouaké, Yamoussoukro, Adzopé....etc...  comme je réside sur Toulouse, je peux vous dire que l'insécurité  y règne la nuit, qu'il y a souvent des agressions à armes blanches. En fin je déconseille à ce monsieur de porter sur lui,  une arme à feu, beaucoup de soucis se manifesterons tôt ou tard.
Vivement que je revienne en CDI, voire la famille de mon épouse à Trechville, et de me promener  partout  sans aucune crainte! et pourtant le 7 mars j'étais sur le chemin accédant  à la plage de l'Etoile du Sud, suis- je né sous une belle étoile pour être toujours vivant? Mais cet évènement de terrorisme reste un autre sujet .... Bon Noël à vous.

Copié depuis le mur de " Police Secours" Facebook, publié avec leur permission:

https://www.facebook.com/groups/1615016468752658/

Vu la récurrence des questions posées au sujet de lutilisation et la détention du Taser , Spray lacrymogène , Arme à feu etc etc , il faut savoir que :
Selon le Décret n°99-183 du 24 février 1999 portant réglementation des armes et munitions en Cote d'Ivoire :
- la fabrication, l’importation, le transport, la commercialisation, la vente,
l’acquisition, la détention, la détention et port d’armes de leurs munitions ou
éléments sont prohibés sur toute l’étendue du territoire national sauf dans les cas sous les conditions déterminées par le décret.il sapplique egalement aux armes de la 4emé 5ème , 6ème 7ème 8ème categories qui sont pas des armes de guerre.
Art.10- les armes de la quatrième catégorie sont les armes à feu dites de défense et leurs munitions et éléments, en l’occurrence.
Art.10- les armes de la quatrième catégorie sont les armes à feu dites de défense et leurs munitions et éléments, en l’occurrence.
Art.11- les armes de la cinquième catégorie sont constituées par les armes de chasse et leurs munitions.
Art.12- les armes de la sixième catégorie sons constituées par les armes blanches
à savoir :
1. Les baïonnettes, sabres-baïonnettes, poignards, couteaux, matraques,casse-tête, cannes à épée, cannes plombées et fermées ;
2. Tous autres objets susceptibles de constituée des armes dangereuses pour la sécurité publique tels que les arcs, flèches empoisonnées, lance pierres.
Art.13- les armes de la septième catégorie sont les armes de tir, de foire ou de salon à savoir :
1. Les armes à feu de tous calibres à percussion annulaire autres que celles classées dans la quatrième catégorie et leurs munitions ;
2. Les armes d’alarme, de signalisation et de starter autres que celles classées dans la sixième catégorie.
Art.14- les armes de la huitième catégorie sont les armes historiques et de collection, notamment les armes rendues inaptes au tir de toute munition, quel qu’en soit le modèle et l’année de fabrication.
En conclusion , le taser et le spray lacrymogène etc. pouvant être utilisés dans des agressions sont soumis à réglémentation.

Bonjour toutes et tous,
Mon astuce consistait à sortir accompagné de gens ou amis qui habitaient le quartier. Que ce soit Marcory, Abobo, Yopougon, Grand-Bassam. Généralement c'étaient des anciens qui avaient envie de partager du temps et leur expérience. Les gens aiment discuter de tout. Vous voyant ainsi accompagné(e)s personne ne viendra vous créer de problèmes. Tout le monde se connaît.
Bien à vous

Bonjour,

Après un an passé à Abidjan je peux dire qu'une arme de défense n'est pas indispensable si l'on reste dans son périmètre de sécurité.

Par exemple, l'un de nos chauffeurs qui vit à abobo, un ivoirien de naissance, s'est fait agresser plusieurs fois (poignardé) et à chaque fois a réussit à s'échapper grâce au sport de combat qu'il pratique.

Ensuite hors Abidjan, dans les terres, en étant accompagné on a été plusieurs fois mis sous pression et on a échappé à pas mal de soucis ...

J'ai pu faire des rencontres et certains possèdent un permis de port d'arme, ceux qui sont souvent en déplacement pour le business.

Du coup je garde un avis mitigé. Je pense que le port d'arme légal n'est pas indispensable mais peut être grandement utile, que ça soit pour les locaux que pour les étrangers.

Certains  possèdent une arme sur eux   ,mais souvent cachée ,pour ceux là et pour ceux qui ont un permis , ça ne s'adresse qu'à des transporteurs de fonds (d'or ,liquidités ) ,des privés ,des entrepreneurs  qui sont obligés de  commercer  en casch .Sinon  c'est parfaitement inutile et dangereux . La police ici ne rigole pas avec ces joujous  , les emmerdent  comme on dit  ,peuvent pleuvoir  en n'en plus finir   et l'info qui va faire le tour du monde  va  faire vivre un enfer  au "cowboy  qui rêve  d' ok corral  ".
Par contre ,le fusil de chasse passe bien  vu qu'il y a  du gibier  .

GRANDYAKA :

Par contre ,le fusil de chasse passe bien  vu qu'il y a  du gibier  .

Depuis quand ?  afin de préserver la faune, la chasse est interdite depuis au moins 40 ans. Ou bien ça vient de sortir, au Burkina oui elle est autorisée.

Depuis que le fusil existe  ,en brousse on chasse les perdrix ,les calaos et autres bidules consommables .Et  depuis quand les Africains se plient  aux lois ?

Je me suis fait agressé 3 x pendant les 2 premières puis ensuite plus rien pour les 8 autres, mdr, tout le monde me connaissait.
Arme ou pas, ce n'est pas écrit bandit sur la figure des milliers de gens que vous croisez tous les jours à Abidjan. Quand soudain vous vous retrouvez avec le couteau sous la gorge et trois môgôs qui vous encerclent. Vous faites quoi ? Même avec un flingue, ça risque gros.
Sortez qu'avec ce que vous pouvez perdre, surtout ne vous excitez pas, restez calme, filez ce qu'ils veulent, ne criez pas ou ce sera le dernier cri. Dès qu'ils ont pris ce qui les intéressent ils fileront. Prenez un taxi, rentrez chez vous, rachetez une montre à 5000 FCFA, un pantalon à 8000 et repartez continuer à faire ce que vous faisiez.
Expérience vécue. Si vous sortez avec des gens du quartier, vous ne risquerez rien. Ne vous aventurez pas quelque part sans un "vieux" du coin et vous ferez des super rencontres et serez rapidement chez vous.

Au cinéma ,on a toujours le temps de sortir sa pétoire ,faire un retourné suivit d'une esquive sur le côté ,taper le premier  et avec un croque en jambe  judicieux et bien calculé  pour qu'il cogne son acolyte , pousser le cri qui tue et sortir le pistolet en hurlant FBI ! mais être serré net ,d'un coup,par trois malabars armés  ,saoûls  ,au regard rouge  méchant  ,je ne vois pas comment  bouger un petit doigt .

Nouvelle discussion