Close

Paludisme dans la région

Le meilleur traitement disponible, en particulier pour le paludisme à P. falciparum (le + dangereux), est une combinaison thérapeutique à base d’artémisinine (CTA).

....Une CTA consiste en l’association d’artémisinine avec d’autres médicaments. Ces dernières années, une résistance à l’artémisinine a été signalée dans 5 pays du Bassin du Mékong: le Cambodge, le Myanmar, la République démocratique populaire lao, la Thaïlande et le Viet Nam. Des études ont confirmé qu’une résistance à l’artémisinine était apparue dans de nombreuses régions du Bassin, sans qu’il y ait de lien entre les phénomènes de résistance dans ces régions. La plupart des patients traités par CTA guérissent s’il n’y a pas de résistance aux médicaments associés.

Toutefois, dans certaines régions du Cambodge et de la Thaïlande, une résistance de Plasmodium falciparum à l’artémisinine et aux médicaments associés (multirésistance) est apparue.

On s’inquiète de constater que le paludisme à Plasmodium falciparum est de plus en plus difficile à traiter au Cambodge et en Thaïlande et qu’une multirésistance pourrait se propager à d’autres régions, ce qui aurait des conséquences désastreuses en termes de santé publique. Le Comité de pilotage de la politique de lutte antipaludique de l’OMS a donc recommandé en septembre 2014 d’adopter comme objectif l’élimination du paludisme à Plasmodium falciparum dans le Bassin du Mékong d’ici à 2030. Lors de l’Assemblée mondiale de la Santé, en mai 2015, l’OMS a présenté une stratégie pour l’élimination du paludisme dans le Bassin du Mékong (2015-2030), qui a été approuvée par tous les pays de cette sous-région.

Lien pour l'article de l'OMS en entier :
http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs094/fr/

Moi je prends plus trop de nausées !

Bonjour,
Les traitements anti paludéens ne sont pas anodins et les suivre sur du long terme est à déconseiller.
En Afrique centrale j'ai pris pendant un laps de temps relativement court je ne sais plus quelle molécule que j'ai rapidement abandonné, et ce pour privilégier une protection par spray (5 sur 5 dont je faisais provision en France), sinon produits achetés localement.
L'Afrique centrale est une région infestée par plasmodium falciparum, l'une des formes les plus virulentes du paludisme, et c'est en Afrique subsaharienne que l'on dénombre le plus grand nombre de victimes chaque année, principalement des enfants.
Il est donc préférable de privilégier les sprays, les pantalons longs et les chemises à manches longues éventuellement, surtout en fin de journée. Et être vigilant quant aux sources de prolifération des moustiques.

Et la question c'est quoi?

cdgcnx :

Et la question c'est quoi?

Bonsoir,
C'est une bonne question ...
:D

Tamerlan :
cdgcnx :

Et la question c'est quoi?

Bonsoir,
C'est une bonne question ...
:D

Qui méritait d'être posée!

Il n'y a pas de question, c'est de l'information.
Il y a de plus en plus de multirésistances aux traitements préventifs, type méfloquine et autres, sans parler des importants effets secondaires. Comme dit + haut, on ne peut pas prendre ça sur le long terme.
La CFE donne de bonnes indications dans ses fiches par pays concernant les risques et les résistances aux traitements.
La CTA est un traitement CURATIF, le seul relativement efficace jusqu'à présent, et c'est bien là le problème car, hormis cela, il n'y a rien d'autre..

Autre article intéressant :

http://www.lepetitjournal.com/cambodge/ … temisinine

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Thailande

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Thailande.

Déménagement en Thailande

Conseils pour préparer votre déménagement en Thailande

Assurance voyage Thailande

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Thailande

Billet d'avion Thailande

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Thailande