Close

trouver un travail de prof de francais et éducteur en thailande

Bonjour,
Ma famille et moi souhaiterions nous installer en thailande.
Nous sommes belges. J'ai un diplôme d'assistante sociale et éducatrice ( bac +3). Je souhaiterais trouver un poste de prof de français et éducateur dans une école.
Les valeurs de ma famille sont très simples et nous pensons pouvoir nous adapter au mode de vie sur place.
Cela vous paraît-il faisable?
Pourriez-vous me donner des infos sur ce sujet.
Merci

Bastinsandrine :

Cela vous paraît-il faisable?

NON !

Après avoir posté la même chose dans le forum Guyane, vous devriez également ouvrir une conversation dans Sénégal, Corée du Nord, Afrique du Sud, Brésil et Papouasie...

Commencez par savoir où vous voulez aller et ensuite, posez des questions ciblées...

Je souhaite aller sur la région de Phuket.
Nous avons de quoi vivre un an sans travail. Je posais cette question sur la faisabilité par rapport aux diplômes et aux demandes des écoles.

Quant au forum sur la Guyane, nous avons mis du temps à trouver un pays qui nous plairait.
Cela pose t-il un problème de poser de simples questions?

Bof, on les voit défiler les gens comme vous puis on les voit repartir déçus et délestés de quelques économies.
Un projet, ça se murit, un peu plus sérieusement.

Franchement vous êtes dans la plus difficile situation pour pouvoir vivre en Thaîlande: une famille farang cent pour cent et si vous avez des enfants c'est encore plus problématique  car tout est question de visas.
Pour faire court la Thaîlande accepte les couples mixtes farang -thaï ainsi que les retraités financièrement aisés mais refuse l'immigration farang.Quant aux créateur de société et investisseurs c'est autre chose...
Concernant votre recherche d'emploi en tant que prof de français j'imagine c'est un créneau saturé car moins de demandes que pour la langue anglaise et surtout chinoise.
Le mieux c'est de prendre une année sabbatique et de venir sur place mais encore une fois vous ne pourrez pas rester plus de trois mois sans sortir de Thaïlande et de revenir avec toutefois des contraintes de délais à vérifier.

merci à vous pour votre réponse qui est une VERITABLE réponse à ma question.

Bonjour Bastinsandrine,

si vous avez de quoi tenir 1 an alors prenez une année sabbatique et venez en Thailande quelques mois, gardez quelques mois pour aller éventuellement ailleurs. Comme dit par les autres membres les opportunités de trouver un travail seront rares, très rares.

Par contre, et contrairement à ce que dit edmond99 vous pouvez très bien trouver des solutions en temps que couple 100% farang, nous en sommes un, et avec enfants (et nous en connaissons d'autres, nous sommes sur Pattaya). Il y a quelques contraites mais c'est possible, même plus de 90 jours.

Contactez-moi en message privé si vous voulez plus de détails.

Cdt

Sinon je ne connais pas de solution pour rester vivre en Thaïlande ( moins de 50 ans ) sans un emploi officiel avec work permit.Sauf bien sur le fameux visa étudiant mais pour une famille ça commence à faire cher.
Mea culpa

edmond99 :

Sinon je ne connais pas de solution pour rester vivre en Thaïlande ( moins de 50 ans ) sans un emploi officiel avec work permit.Sauf bien sur le fameux visa étudiant mais pour une famille ça commence à faire cher.
Mea culpa

Oui le visa étudiant. Pour quelqu'un qui veut prendre une année sabbatique même quelques mois c'est très bien. Découverte du pays et de la langue en même temps, c'est pas mal pour quelqu'un qui veut se faire une idée de la vie en Thailande.

Quant au coût, quand on a des enfants, c'est le coût de leur scolarité qui est cher, le coût des visas en comparaison c'est rien du tout (1900 THB tous les 90 jours). Et pour les enfants de moins de 12 ans, voire 15 ans, pas besoin de visa. En fait le visa est normalement obligatoire aussi mais l'amende pour overstay n'est pas appliquée (je précise que cette situation est valable actuellement sur Pattaya, je ne sais pas ailleurs).

Le METV 6 mois est pas mal non plus, à part qu'il faut faire un petit aller/retour tous les 60 jours.

Cdt

C'est quoi le METV, peux-tu préciser ?

edmond99 :

C'est quoi le METV, peux-tu préciser ?

:/
Nous en avons déjà longuement parlé : Le visa 6 mois
http://www.thaiembassy.fr/fr/visa/metv/PC8Q

Bastinsandrine :

Nous sommes belges. J'ai un diplôme d'assistante sociale et éducatrice ( bac +3). Je souhaiterais trouver un poste de prof de français et éducateur dans une école.
Cela vous paraît-il faisable?

Une réponse sous forme de question pour te faire comprendre le problème en changeant le point de vue :
Si un coréen (ou malais ou malgache) arrive à Nice ne sachant pas parler français et n'ayant aucun contact préalable, n'ayant jamais enseigné, penses-tu qu'il pourrait trouver en moins d'un an un poste de professeur dans une école pour enseigner sa langue natale ?

La Thaïlande n'est pas un pays du tiers-monde. Les professeurs qui y enseignent (y compris les étrangers) sont principalement des personnes qui ont fait des études pour devenir enseignant. Savoir transmettre un savoir est, en soi, un métier. Il ne suffit pas de parler le français pour être capable d'enseigner le français.

Pour terminer sur une note plus positive, voici le blog d'une jeune bretonne qui a enseigné le français en Thaïlande pendant plusieurs années et qui parle non seulement de son travail mais aussi de sa vie là-bas. Très intéressant à lire.
[lien en attente de validation]

Les valeurs de ma famille sont très simples et nous pensons pouvoir nous adapter au mode de vie sur place.

Penses-tu que tes enfants sont capables de dormir sans clim s'il fait 35° la nuit ou considères-tu que la clim fait partie d'une vie simple ?
Si l'un d'eux a besoin d'une appendicite, penses-tu qu'il sera possible de l'opérer "simplement" ?

En Thaïlande, il y a effectivement des gens qui vivent (relativement) heureux avec assez peu. Mais il ne faut pas oublié que le moindre grain de sable peut avoir des conséquences dramatiques. Comme je l'ai déjà dit dans un autre sujet, en Thaïlande, si tu n'as pas une assurance santé ou du cash, tu peux mourir d'un simple ulcère devant la porte d'un hôpital.

edmond99 :

Pour faire court la Thaîlande accepte les couples mixtes farang -thaï ainsi que les retraités financièrement aisés mais refuse l'immigration farang.Quant aux créateur de société et investisseurs c'est autre chose...

Pour faire encore plus simple : si vous apportez de l'argent, vous serez reçus à bras ouvert. Si vous venez prendre de l'argent, on vous mettra des bâtons dans les roues à vous en faire chier du bois.

Concernant votre recherche d'emploi en tant que prof de français j'imagine c'est un créneau saturé car moins de demandes que pour la langue anglaise et surtout chinoise.
Le mieux c'est de prendre une année sabbatique et de venir sur place mais encore une fois vous ne pourrez pas rester plus de trois mois sans sortir de Thaïlande et de revenir avec toutefois des contraintes de délais à vérifier.

Petit avertissement concernant une forme d'arnaque qui se développe de plus en plus : le volontourisme (contraction de volontariat et tourisme).
Des personnes vous font payer votre stage pour "aider la population locale". En théorie, on ne vous fait payer que votre hébergement et votre nourriture mais le prix demandé est sans commune mesure avec la sobriété de ce qui est proposé.
Ce volontourisme peut avoir comme supports des activités très diverses mais l'un des classique est l'enseignement. On propose aux "volontaires" (clients serait sans doute un terme plus appropriés) d'enseigner leur langue à des enfants pendant un court séjour (généralement une semaine), sans leur donner de support, de méthode, d'historique des enseignements précédents, etc. Bref, on fait répéter aux enfants des phrases qu'ils ont appris phonétiquement et qu'ils rabâchent inlassablement à chaque nouveau groupe. A eux, ça leur rapporte quelques bath mais en aucune façon des connaissances leur permettant de se sortir de leur condition. Le client, lui, a l'impression d'avoir contribué à une oeuvre humanitaire dont ils pourra se vanter dans les soirée de retour chez lui.

Pitié, ne tombez pas dans ce piège.

https://www.youtube.com/watch?v=_uS1YQBhWic

Au sujet du volontourisme je vous conseille de visioner le 2eme reportage de ce numero d'envoye special

Nouvelle discussion
connection to localhost:9312 failed (errno=111, msg=Connection refused)