Close

Les prix de l’immobilier au Pérou

Bonjour à tous,

Trouver un logement au Pérou est une priorité pour les nouveaux arrivants. Parlez-nous du marché de l’immobilier dans votre ville ou votre région.

Quels sont les lieux les plus recherchés ? Les plus abordables ? En moyenne, combien coûte un logement à la location ou à l’achat ? Quelles sont les principales obligations, coutumes et taxes à considérer au Pérou, en matière d’immobilier ?

Et vous quel quartier aviez-vous choisi d’habiter en arrivant ? Le recommanderiez-vous ? Où habitez-vous désormais ?

Merci pour vos éclaircissements,

Christine

Le marché de l'immobilier a beaucoup changé au cours des 10 dernières années.Aurtrefois c'était une ville de maisons avec quelques zones d'immeublea à Miraflores et San Isidro, ce qui explique la taille de la ville, elle s'était étendue horizontalement et non verticalement...et quasi tous étaient propriétaires de leur logement...le taux de location est tres bas 10% environ...
Avec le boom economique et certains facteurs comme la chereté des terrains, l insecurité des maisons individuelles, l émancipation des jeunes travailleurs devenus plus aisés (autrefois on vivait avec plusieurs generations dans la même maison) le besoin de construire des immeubles s' est fait sentir, logements moins chers, securité, modernité etc
On a alors assisté à un boom immobilier avec des immeubles poussant comme des champignons, de nouveau à Miraflores, san Isidro, Surco, Barranco puis les secteurs  périphériques san miguel, Lince, Pueblo Libre etc...partout maintenant.dans les zones avec terrains grands on construit des condominiums de maisons car un grand terrain coûte cher au m2.
Pour donner une idee du prix des terrains
Dans les quartiers urbains chics cela atteint 3000 a 4000 usd le m2 sachant que l'on pourra construire 7 a 8 etages ou plus....dans les quartiers medians san miguel lince pueblo libre 2000 a 2500 le m2 ( en general lots de 150 a 300 m2, zone commerciale ou possibilité de construire beaucoup de niveaux)
Seule exception La Molina ou le prix est de 700 a 1200 mais ce sont de grands terrains (500 a 1000 ou +) et on ne peut construire que sur 3 niveaux.là aussi fleurisssent les condominiums...

On trouve un peu de tout au niveau des prix de location á Lima de 500 soles la chambre  a plus de 6000 usd pour certaines villas de rêve...
En general le proprietaire demande 1 ou 2 mois de garantie et un mois d'avance (on paie le mois au debut du mois) si c'est un contrat annuel.dans ce cas il faudra justifier ses ressources (salaire, contrat de travail, carte de garantie de l'entreprise etc...
Pour des durées plus courtes et si vous n'avez pas de justificatifs, proposez de payer tout a la fois, surtout si la location est peu élevée...
En tant que locataire vous aurez a payer les charges (mantenimiento) les taxes locatives municipales (arbitrios) et les services s'ils ne sont pas compris dans la location ( eau, elect internet cable)

Il existe des colocations que l'on peut retrouver dans les sites d' expatriés ou des grouoes Facebook ...
Les sites d'annonces: Adondevivir, urbania, trovit, Olx, lamudi, domoos, locanto etc...
Pour les eexpatriés à long terme ou les investisseurs il y a la solution de l'achat et revente....le marché a fait des folies entre 2010 et 2914 ou on a vu des orix doubler voir tripler, on assiste a une correction et une legere baisse...
Il y a un stock d'immeubles invendus pour cause de ralentissement economique et les elections et il y aura de bonnes affaires, le rendement locatif est favorable sur san miguel Lince ou on oeut obtenir 8 a 10 % plus la plus value a la revente...
Dans les secteurs chics on obtient difficilement 3 a 4%...
Les revenus locatifs sont imposés a 5%.
Si c'est une vente le resident est exonere de plus value si il a le bien depuis 2 ans et pas d autre propriété, non resident il paiera 30% sur la plus value....
La bonne option est l' achat de bureaux, pour le même prix ils sont 2 a 3 fois plus rentables qu un appartement...
Autre option est l achat de terrains.

Il reste encore beaucoup d opportunités au Pérou au niveau investissement immobilier...
Pour plus d informations sur l immobilier a Lima vous pouvez me contacter en MP...
Je suis agent français a Lima avec code du ministère péruvien...
Serge

Bonjour,

Je peux témoigner de notre très récente expérience à Arequipa, où nous cherchions une maison. Déjà à qualité égale de construction et de prestation, les prix au m² sont aussi chers qu'en région parisienne, c'est incroyable ! Je crois même qu'Arequipa figure dans le peloton de tête des villes les plus chères du Pérou, devant Lima.

Si vous avez un budget inférieur à 80.000 USD, il faut oublier les quartiers résidentiels et/ou proches du centre, le Cercado (300.000 USD minimum pour une maison acceptable). Dans les quartier "pitucos" (le 16ème d'Arequipa : Yanahuara, Cayma, Parc Selva Alegre, Challapampa), les maisons dépassent généralement 1.000.000 USD à la vente.

Pour un budget bien plus modeste de 60-80.000 USD, mais qui est celui des 3/4 au mieux des Arequipéniens, on vous propose des maisons de 120-150 m² mal construites, pas du tout fonctionnelles (ex. : le salon séparé de la cuisine par une pièce, la salle de bains dans le garage (pourquoi donc ?), des chambres sans fenêtres - certes, on fuit le soleil à Arequipa, mais une pièce sans ouverture peut être un peu déprimant), et généralement dans les pueblos jovenes. Il n'est donc pas rare de voir que le plus souvent, trois générations d'une seule famille vivent sous le même toit, tant les prix sont exorbitants en comparaison avec les salaires moyens par personne (1200 soles - 350 € / mois).

Pour donner une idée de la bulle immobilière, si on transposait ces mêmes maisons en France dans des zones semblables (ZUP, mais en construction ou après une guerre !), elle ne vaudraient même pas 10.000 USD.

Autre point de comparaison : s'il on estime que la matière première pour la construction coûte 2 fois moins cher qu'en France (mais à confirmer) et la main-d'oeuvre 5-6 fois moins cher (SMIC péruvien à 200-250 €), une maison de 120-150 m² ne peut pas coûter 80000 USD. D'où la spéculation, d'où la bulle actuelle !

De plus, il y a des précautions à prendre :

- Les problèmes de dettes et hypothèques attachées à pas mal de maisons, car il fut une époque où les gens achetaient sans se soucier de l'état des garanties qui pesaient sur les propriétés, et les divers propriétaires se les refilaient au fil des ventes. Le principe du pouilleux en quelque sorte !

- Les vendeurs qui ne sont pas toujours les propriétaires (attention donc : arnaque). Bien vérifier auprès du Registre de la Propriété (SUNARP) que l'on ne vous vend pas la maison d'un autre (qui n'a rien demandé !), ou que "ledit propriétaire" n'a que la moitié des actes de propriété car l'autre moitié appartient à un cousin qui habite maintenant à l'autre bout du pays. Véridique !

- Attention aussi : l'immobilier entre particuliers - à Arequipa en tout cas - est un négoce d'achat-vente élevé au rang d'art. Nous sommes ainsi tombés sur un propriétaire qui avait acheté un bien 50000 soles (je dis bien soles) il y a seulement un an pour nous le revendre 65.000.... dollars. Une culbute à 350% de marge ! Ce n'est pas un cas unique. Dans un pueblo joven à 1h du centre (route non asphaltée, peu de commerces, sol désertique au pied du Chachani), nous avons rencontré une petite dame qui vendait sa maison de 200 m² pour 200.000 USD ! Elle n'est pas près de la vendre... sauf cas ci-dessous.

- Selon des amis expats', pas mal d'achats-ventes de maison sur des courtes périodes sont réalisées pour laver l'argent sale (drogue, trafics en tout genre)... Arequipa étant située à l'intersection des  route des trafics entre la Bolivie, le VRAEM et Lima, c'est guère étonnant. Il convient donc de se méfier lorsque les actes de vente issus de la SUNARP font état de transactions rapprochées dans le temps (ex. : maison vendue 3 fois en 3 ans).

Bref, pour nous, la recherche de maison s'est soldée par "on verra plus tard", malgré notre optimisme de départ. Conclusion confirmée par des expats' qui ont eu la chance d'acheter avant la bulle, et dont aujourd'hui les biens valent forcément de l'or.

Bonjour
Pour ma part je suis propriétaire de 2 maisons que je propose d'ailleurs à la location sur le site expat
une a Cusco   grande et moderne et l'autre plus rustique à Urubamba . Donc , je n'ai pas de soucis de location . Merci

desolé   christine    je   suis   deja    pourvu    ou   plutot   ma   ninachay l'est.....a   ce   sujet   j'avais   deja   posté   pour   des   gens   qui   cherchait   sur   lima   pour   deux   apparts   neufs  sur   san   miguel.....mi   ninachay   est    sur   place  et   parle   français....avis   aux   amateurs

Pour completer le panorama pour les expatriés investisseurs, sachez que vos revenus fonciers (loyers) sont taxés a 5% que vous residiez ou non au Perou. Quand aux plus values elles etaient imposées a 30% pour les non résidents jusqu'à maintenant et, bonne nouvelle, à partir de 2017 cette imposition tombe à 5%...voire 0% dans certains cas...

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Pérou

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Pérou.

Déménagement au Pérou

Conseils pour préparer votre déménagement au Pérou

Assurance voyage Pérou

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Pérou