Close

fiscalité en Espagne

Bonjour
semi résident depuis trois ans en Espagne nous nous posons la question? Vaut il mieux le statut de semi résident ou résident ? Question fiscale ou couverture maladie , si vous avez eu ce dilemme vous aussi .Après nos renseignements à droite ou à gauche aucune réponse concrète
merci de votre expérience

Bonjour,

Semi-résident....je ne crois pas que ça existe ce statut ! C'est soit résident soit non-résident  :)

Bonne journée.

Je suppose que par semi-résident vous voulez dire que vous résidez moins de 183 jours en Espagne et le reste en France. Est-ce bien ça ?

Bonjou Oui est peut etre plus bientôt en Espagne

Pour pouvoir vous répondre et faire une comparaison, il faut en connaître plus sur votre situation :
êtes vous marié ?
Si c'est le cas, votre conjoint a-t-il des revenus ?
Quel âge avez-vous ?
Le principal de vos revenus sont-ils une ou des retraites d'origine publique d'un organisme n'exerçant aucune activité commerciales ou industrielle ou privée ?
Retenez toutefois que les impôts sur les revenus du travail ou les retraites sont beaucoup plus élevés en Espagne qu'en France même si on y ajoute la taxe d'habitation (à moins bien sur d'habiter un château ou un appartement de 200 m2 à Nice).

Pour ma part, je vis en Espagne depuis 2 ans. Je n'ai plus de biens en France et je suis locataire. Retraité SNCF, ma pension est de 29300€ annuelle. Mon épouse ne travaille pas et n'a pas de retraite. Au niveau des impôts, je devrais payer 0 € en France. Mais je paye 4500€ en Espagne ! alors, retour en France ....

je ne te comprends pas- Tu ne paies pas d'impôts en France alors que c'est l'Etat français qui te paie ta pension ? Et pourquoi 4500 euros en Espagne ?

Ta pension n'est pas d'origine publique ?

Bah oui ! il y a une incohérence et ce n'est absolument pas normal !!!

QUOI ?  alors vous allez m'attendre et pourtant près de Torrevieja je n'ai pas payé une fortune mais j'avais acheté , alors ?

C'est du n'importe quoi cette histoire !

quand je suis arrivé en Espagne en 2014, c'était le flou au niveau de la fiscalité.
Aujourd'hui, le site "service public gouv" précise bien que SNCF EDF même combat.
Alors, j'ai consulté le simulateur de renta espagnol.... et là j'ai eu peur ... !
4700 € pour l'année 2015 ! 
pour être sûr d'avoir bien compris, j'ai fait appel au gestor du coin ( pour 35€ ) qui m'a annoncé
4500€ avec mon épouse sur la déclaration et ...... 5500€ sans mon épouse sur la déclaration.
Vive l'Europe !

senorito :

Ta pension n'est pas d'origine publique ?

Ce n'est pourtant pas difficile à comprendre : La SNCF est un organisme public qui se livre à des activités commerciales et industrielles, donc ceux qui touchent une retraite de la SNCF paient leurs impôts en Espagne.
En France avec deux parts (couple) sa retraite de 29.300 ne donne pas lieu à payer d'impôt. En Espagne ça fait effectivement +/- 4.500 d'impôt (voir le tableau comparatif que j'ai publié sur le site).
Il n'y donc pas d'incohérence et son histoire n'est pas du n'importe quoi !

Soit. mais peut-être fallait-il qu'il se renseigne avant, non ?
Pour ma part( et apparemment je ne suis pas le seul ) je pensais que retraité de la SNCF, il touchait une pension du Public et qu'il payait donc ses impôts en France. Donc mauvaise pioche pour lui....

senorito :

Soit. mais peut-être fallait-il qu'il se renseigne avant, non ?
Donc mauvaise pioche pour lui....

Sauf que depuis 2014 il est impossible de faire une simulation sur le site internet de l'administration fiscale espagnole et que si l'on se rend dans un de leurs bureaux régionaux il refuse de vous faire une simulation si vous n'êtes pas résident. On comprend pourquoi !
J'ai du construire un tableur excel pour pouvoir faire les simulations que certains des membres d'expat me demandent.
Par ailleurs, la France étant le pays de l'OCDE qui prélève le moins d'impôt sur les revenus du travail et assimilés (retraite, chômage, invalidité), il est très difficile pour un français d'imaginer devoir payer autant d'impôt sur une retraite somme toute confortable, mais pas mirobolante !

Si en plus on ajoute à cela que beaucoup en France pense que l'Espagne est un eldorado où l'on ne paye pratiquement pas d'impôt, il est bien évident que si on arrive sans un minimum de renseignement, ce sera la douche froide lors de sa première déclaration et que l'on aura vite fait de crier au scandale!

Chrystel C :

Si en plus on ajoute à cela que beaucoup en France pense que l'Espagne est un eldorado où l'on ne paye pratiquement pas d'impôt, il est bien évident que si on arrive sans un minimum de renseignement, ce sera la douche froide lors de sa première déclaration et que l'on aura vite fait de crier au scandale!

Et que BMFTV, LCI, ainsi que tous les medias mainstrean expliquent aux français qu'ils sont présurés d'impôt, on comprend pourquoi un résident français ne puisse s'imaginer payer plus d'impôt qu'en France. Et qu'on arrête avec l'impôt foncier, la taxe d'habitation et autres CSG/RDS, quand on additionne le tout, ça fait moins que dans tous les pays de l'OCDE pour les revenus du travail.
Par contre, l'impôt sur les revenus mobiliers et immobiliers y sont très élevés et c'est probablement en France que les riches paient le plus d'impôt. C'est de ça que parlent BFMTV, LCI et consorts quand ils disent que l'impôt en France est confiscatoire, mais en prenant bien soin de ne pas le préciser !

On paye surement plus d'impôts en Espagne mais la qualité de vie n'est pas la même non plus.

Et il faut voir dans la globalité, combien il reste de pouvoir d'achat.

sdompy :

On paye surement plus d'impôts en Espagne mais la qualité de vie n'est pas la même non plus.

Et il faut voir dans la globalité, combien il reste de pouvoir d'achat.

D'accord pour la qualité de vie. Mais pour le pouvoir d'achat il n'y a pas de grandes différence hormis sur la viande +/- 20% en moins et le poisson +/- 30% en moins.
Je vis un peu plus de six mois en France, à la frontière belge et un peu moins de six mois en Espagne. Nous faisons nos achats courants à ALDI, LIDLL, DIA et AUCHAN, en Belgique, en France et en Espagne, je peux donc comparer les prix qui sont +/- les mêmes. Certaines choses sont légèrement moins chères en Espagne, d'autres légèrement plus chères comme le carburant et, de façon tout à fait surprenante, certains fruits et légumes sont beaucoup plus chers !
Une de mes filles qui vient très régulièrement en Espagne s'extasie toujours sur le coût de la vie très inférieur à la Belgique : OK lorsqu'on achète du ZARA et autres marques renommées... ...et que l'on se contente de comparer avec la note du restaurant !
Enfin, l'eau et l'électricité, deux produits de première nécessité, sont plus chers et pas un peu !
Bref l'euro est passé et a plus ou moins nivelé le coût de la vie !

Et concernant les logements ? Rapport prix au m2 on en parle ?

Je pense qu'un parisien qui vient à Valencia ou à Malaga s'y retrouvera certainement, même si il doit payer des impôts.

Évidemment, si on compare les loyers de Paris, de Nice, de Monaco, de Tokyo, de New-York avec Valencia et Málaga... ...Mais si on les compare avec Barcelone et Madrid...

Si on les compare à Barcelone et Madrid, cela reste quand moins cher qu'à Paris ou New York.

Et puis avec une bonne retraite française, on est loin d'être défavorisé en Espagne.

De toute façon, on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

oui c'est ce que j'ai entendu : dès le 1er euro gagné,  en Espagne, on est taxé, bien plus qu'en France et ... qu'en Belgique, où il y a des tranches d'imposition et des abattements.
Mais comme en Be, la vie est chère et en Espagne beaucoup moins, finalement ça se vaut.

sdompy :

Si on les compare à Barcelone et Madrid, cela reste quand moins cher qu'à Paris ou New York.

Et puis avec une bonne retraite française, on est loin d'être défavorisé en Espagne.

De toute façon, on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

Je suis toujours assez surpris de l’accusation de vouloir le beurre et l’argent du beurre lorsque l’on compare certains aspects de la vie en Espagne avec ceux de son pays d’origine ou d’autres pays européens dans lequel on a vécu.  A croire que pour certains l’Espagne est un eldorado et toute comparaison vis-à-vis d’un autre pays est assimilée à du dénigrement lorsque celle-ci lui est défavorable. Je pense que toutes (ou presque) les personnes présentent sur le forum aiment l’Espagne. C’est en tout cas mon cas : j’aime l’Espagne que je connais un peu, l’Andalousie et Murcie et Alicante. Je l’aime pour sa culture, pour sa langue qui n’a rien à envier au français, son climat, ses habitants et bien d’autres choses qui ne me viennent pas directement à l’esprit. Mais le fait de l’aimer ne m’empêche pas de conserver mon esprit critique et de discuter des choses qui personnellement me déplaisent. Une de ces choses est le système fiscal espagnol que je trouve injuste et qui ferait passer mon impôt moyen sur ma retraite de 6% en France à 25% en Espagne, alors que c’est la proportion inverse pour ceux qui y vivent principalement de leurs rentes. Indépendamment de l’aspect pécuniaire qu’il ne faut pas négliger car si cette ponction supplémentaire me permettrait quand même de bien y vivre, elle priverait mes enfants de l’aide que je peux leur apporter, cet aspect inique du système fiscal espagnol m’indispose. Il est vrai que l’Espagne n’est pas le seul pays dans ce cas, certains font même pire, comme la Belgique (pour la classe moyenne et surtout pour les personnes isolées), ou l’Italie, mais c’est un travers qu’on ne peut reprocher à la France, autre pays que j’aime, et il me plaît de le dire quand l’occasion se présente.
Je ne veux pas le beurre et l’argent du beurre, ou dit plus crument je ne veux pas profiter de l’Espagne, mais simplement qu’elle me traite équitablement sur le plan fiscal ce qui me semble-t-il n’aurait pas été le cas si je m’y étais installé. C’est en tout cas mon opinion, j’ai le droit l’exprimer, elle n’engage que moi et je ne suis pas pour autant un profiteur cupide !

Venir en Espagne et se plaindre des impôts, du système de santé, des agences immobilières... pour moi c'est vouloir le beurre (climat, qualité de vie) et l'argent du beurre (avoir les même droits et avantages qu'en France).

Et je ne dis pas cela pour toi Serge.

Moi aussi j'aimerais bien être en Espagne, avec le même système de sécu qu'en France, les aides aux logements, le même salaire....

Bref tout les avantages, sans les inconvénients...

Mais il faut prendre l'Espagne en entier, comme elle est, avec ses avantages et aussi ses défauts.

sdompy :

Venir en Espagne et se plaindre des impôts, du système de santé, des agences immobilières... pour moi c'est vouloir le beurre (climat, qualité de vie) et l'argent du beurre (avoir les même droits et avantages qu'en France).

C’est ton point de vue, je le respecte même si je ne le partage pas.
Comme toi, je trouve normal qu’une personne qui s’expatrie se renseigne sur ses futures conditions de vie et je comprends bien l’inquiétude des futurs expatriés sur l’efficacité du système de santé, leurs futurs impôts, etc… Au contraire de toi, Je comprends également les personnes qui s’étant mal renseignées, ou qui ont été mal renseignées, ou qui n’ont pu se renseigner sur le système de santé ou les impôts qu’ils allaient payer en Espagne expriment leur étonnement et mécontentement, voire souhaitent retourner dans leur pays. Ça ne les empêche pas de continuer à aimer l’Espagne. Et dans le cas de ceilino qui voit passer ses impôts de 0 à 4.500 euros, soit une amputation de plus de 15% de ses revenus il doit y avoir en plus un sentiment légitime d’injustice ; surtout qu’il a été probablement matraqué par les medias sur l’énormité des prélèvements obligatoires en France…
Autre exemple : que de fois n’ai-je pas lu sur le forum combien la sécurité des citoyens espagnols était bien mieux garantie qu’en France ou en Belgique ! Eh bien ma femme a été agressée pour la première fois de sa vie en mai dernier après avoir retiré de l’argent à un distributeur. C’était en plein jour ! Visite médical au centro de salud, dépôt de plainte à la guardia civil qui nous a dit que ce n’était pas rare et deux passage au tribunal local, le coupable présumé étant identifié car connu et condamné plusieurs fois pour des faits similaires ; cerise sur le gâteau, convocation au tribunal de Málaga le 27 juillet alors que nous avions signalé avec insistance que c’était le jour de notre retour en France. A ce jour, plus aucune nouvelle. Est-ce vouloir le beurre et l’argent du beurre que de constater qu’on n’est pas plus en sécurité en France qu’en Espagne ou qu’en Belgique, ou que de constater que l’Administration judiciaire dysfonctionne tout autant en Espagne que dans ces deux pays ? Je ne le pense pas, pas plus que ma femme et moi ne considérons que tous les espagnols sont des voleurs et que les fonctionnaires en Espagne sont des incapables… …Et nous aimons tout autant l’Espagne qu’avant cette agression !

Moi c'est surtout le concept d'injustice que je pige pas.

En quoi c'est injuste de payer 25% en Espagne ?

Cela serait juste en tant qu'étranger de payer moins d'impôts en Espagne, sous pretexte que chez nous on paye 0 ?

La vitesse est limitée à 120 km/h sur les autoroutes en Espagne.

Est ce que c'est injuste, car en France on peut rouler à 130 ?

Est ce que je devrais avoir une dérogation vis à vis des espagnols et en plus de venir chez eux, avoir une loi sur mesure pour mon cas ?

Pour moi, l'injustice serait là. Avoir un traitement de faveur.

Vouloir l'argent du beurre, pour moi c'est vouloir avoir un traitement de faveur.

En quoi c'est injuste de payer 25% en Espagne ?
Cela serait juste en tant qu'étranger de payer moins d'impôts en Espagne, sous pretexte que chez nous on paye 0 ?
J’ai du mal m’exprimer sur le caractère injuste de la fiscalité espagnole : Ce qui est injuste c’est qu’en Espagne ceux qui vivent avec le fruit de leur travail actuel, ancien pour les retraités, paient proportionnellement plus d’impôts, dans mon cas 25%, que ceux qui vivent de leurs rentes mobilières. En clair, si j’avais les mêmes revenus issus d’intérêts au lieu d’une retraite, avec les abattements dont je pourrais disposer, je paierais moins de 10% de mes revenus en impôt. Pour le dire plus crument, en Espagne les riches paient proportionnellement à leurs revenus moins d’impôt que les pauvres.

Est ce que je devrais avoir une dérogation vis à vis des espagnols et en plus de venir chez eux, avoir une loi sur mesure pour mon cas ?
Bien sûr que non ! Le système espagnol est tout aussi injuste pour les espagnols que pour les étrangers qui y vivent ! Je trouve d’ailleurs particulièrement scandaleux le système fiscal portugais qui exonère d’impôt pendant dix ans les étrangers qui s’installent au Portugal

Pour moi, l'injustice serait là. Avoir un traitement de faveur.
Tout à fait d’accord !

Vouloir l'argent du beurre, pour moi c'est vouloir avoir un traitement de faveur
Tout à fait d’accord ! Ce n’est pas ce que demandent ceux qui se plaignent de la hauteur des impôts sur leur retraite, c’est sur le côté injuste du système fiscal espagnol que j’ai expliqué plus haut. Ce sont surtout les français qui se plaignent car en France les impôts sont peu élevés sur les revenus du travail et très élevés sur les revenus mobiliers (intérêts, plus-values, loyers…).
Pour moi, vouloir l’argent du beurre, c’est de vivre en Espagne et de rester fictivement domicilié en France en toute illégalité (y compris en regard de la Loi française).

A mon avis, ils se plaignent surtout de payer plus d'impôts qu'en France.

Pas que le système fiscal espagnol est mal foutu.

Je suis persuadé que si l'impôt sur la retraite était de 10% et celui sur les rentes de 30%, il y aurait des français qui voudraient quitter l'Espagne, pour lutter contre cette "injustice" ;)

Sinon, pour le reste, on est sur la même longueur d'ondes.

sdompy :

Je suis persuadé que si l'impôt sur la retraite était de 10% et celui sur les rentes de 30%, il y aurait des français qui voudraient quitter l'Espagne, pour lutter contre cette "injustice" ;)

Sinon, pour le reste, on est sur la même longueur d'ondes.

Oui c'est certain ! En Belgique, alors que les revenus du capital et immobiliers ne sont presque pas imposés, il y en a qui vont planquer leur argent au Luxembourg, où l'impôt sur le capital y est encore moins élevé qu'en Belgique !
Je me doutais que notre divergence d'opinion était moins grande qu'il n'y paraissait ! :whistle:

Bonjour à vous tous,

Sergio , tu aurais fait un tribun de première à Rome !!!!!!!!!!

à très bientot autour d'une bonne table !!!!!!

Jean

Merci Jean, mais j’en doute ! Et ça vaut peut-être mieux, car avant les grands tribuns de l’empire romain il eut Socrate qui en fut un lui aussi. Ce qui n’empêcha pas les 500 de le condamner à boire la cigüe ! Ce qu’il fit le c… …comme quoi on peut être un grand tribun et c… Mais bon, lui parlait aux jeunes, moi principalement aux retraités d’Espagne. Ça me donne une chance de survivre à nos conversations animées… …autour d’une bonne table !

Yes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bonjour à tous!

AVIS IMPORTANT pour les NON-résidents en Espagne:

Il est temps de préparer votre déclaration annuelle de votre seconde résidence en Espagne, (exercice fiscal de l'année 2015), car le délai finalise le 31/12/2016.

Il faut savoir qu'en Espagne,  dans le cas où le bien immeuble n'est pas loué,  celui-ci est grevé de l'impôt prévu selon l'article 24.5 de la Loi 5/2004. 

Cordialement

Alain

Bonjour
Oui nous sommes mariée et faison une déclaration ensembles revenue du travaille et de locations de biens en France comment devons nous faire la déclaration?  Taxe habilitation et foncière reste en France ? Merci de vos réponses

Bonsoir Jonopelo:
La première question est de savoir si vous êtes non résident fiscal  en Espagne et la seconde si vous possédez un immeuble. Si la réponse est oui aux 2 questions, alors vous êtes assujeti à l'IRNR en Espagne.
Cordialement
Alain

AlainV007 :

Bonsoir Jonopelo:
La première question est de savoir si vous êtes non résident fiscal  en Espagne et la seconde si vous possédez un immeuble. Si la réponse est oui aux 2 questions, alors vous êtes assujeti à l'IRNR en Espagne.
Cordialement
Alain

Le oui à la première question est suffisant pour que Jonopelo soit assujetti à l'impôt des personnes physiques en Espagne. En plus de sa retraite il doit déclarer ses loyers perçus en France moins tous ses frais. Il doit également déclarer les impôts déjà payés en France qui lui seront déduits des impôts en Espagne à concurrence des impôts supplémentaires dus pour ses loyers. Idem s'il a des revenus mobiliers.
ATTENTION ! Il doit également remplir le modelo 720 si la valeur des biens immobiliers qu'il possède en France est supérieure à 50.000 euros. C'est valable également pour ses biens mobiliers s'ils valent plus de 50.000 euros. Le défaut de déclaration est très lourdement sanctionné au point que l'UE s'en est émue et qu'elle a demandé à l'Espagne de se justifier.

Cher Serge,
La première réponse oui est pour la question "Êtes-vous NON résident en Espagne".
Vous exposez le régime de l'IRPF pour les résidents comme vous et moi, je présume?
Cordialement
Alain

AlainV007 :

Cher Serge,
La première réponse oui est pour la question "Êtes-vous NON résident en Espagne".
Vous exposez le régime de l'IRPF pour les résidents comme vous et moi, je présume?
Cordialement
Alain

Désolé je n'avais pas compris !

Serge54 :
AlainV007 :

Cher Serge,
La première réponse oui est pour la question "Êtes-vous NON résident en Espagne".
Vous exposez le régime de l'IRPF pour les résidents comme vous et moi, je présume?
Cordialement
Alain

Désolé je n'avais pas compris !

Non seulement il m'arrive de mal m'exprimer, mais aussi de mal comprendre ! Dur de comperdure que l'on dit dans ma chère Wallonie ! Lollllllllllllllllll

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Espagne

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Espagne.

Déménagement en Espagne

Conseils pour préparer votre déménagement en Espagne

Assurance voyage Espagne

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Espagne

Billet d'avion Espagne

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Espagne