Close

Etes-vous heureux en Suisse ?

Bonjour à tous,

Les Nations Unies publient chaque année le classement des pays les plus heureux. En 2016, le Danemark, la Suisse et l'Islande figurent en tête des pays du bonheur.

Vous sentez-vous heureux en Suisse ? Vous estimez-vous, aujourd'hui, plus heureux que dans votre pays d'origine ? Qu'est-ce qui, selon vous, a contribué à ce changement ?

De manière générale, trouvez-vous les habitants heureux  en Suisse ? Comment le voyez-vous ?

Merci de partager votre expérience.

Personnellement, je suis venue en Suisse car mon travail déménageait à Lausanne. Donc ce n'était pas vraiment un choix. Après beaucoup de difficultés pour m'adapter, je commence à m'y faire (après 15 ans!!!).
Pour le travail, il est clair que nous bénéficions de conditions autrement plus favorables qu'en France. Les infrastructures, le salaire, les possibilités, tout est magnifié ici. L'administration est plus efficace. Il ne faut pas se mentir, le niveau de vie est extraordinaire et le cadre n'est pas mal non plus (Lausanne, le Lavaux, le lac....). C'est une chose essentielle pour que les gens soient heureux.
Néanmoins, je reste quand même sur ma faim quant aux relations avec les gens. Les suisses sont en général assez froids et l'accueil n'est pas toujours très agréable (fait reconnu par les suisses eux-mêmes). C'est peut-être ce qui me manque le plus...

Comme française il est difficile d'être heureuse en Suisse. Sauf à maintenir de solides relations avec des étrangers.
Je vis en Suisse allemande depuis 16 ans. L'amitié est impossible. Ils sont hypocrites froids et n'ont aucun sens de l'humour. Je n'ai jamais eu la possibilité de générer d'autres contacts que professionnels.
Cela va plus loin, ils viennent volontiers manger chez vous. Ils "bouffent*. Le pire que j'ai vécu : un soir une pendaison de crémaillère, j'ai amené une bouteille de Cognac et en partant on m'a demandé 40.- francs pours pour le repas ( un Risotto). Plus marrant, un couple invité chez moi souvent, grande cuisine et merveilleuse décoration en produit frais, pain fait soi même, excellent vin et dessert. J'ai demandé comment c'était chez eux. J'ai été invitée. Demi Knacky et salade de pomme de terre assortie d'une cuvée eau du robinet. J'y ai été avec un magnifique bouquet de fleur et une bouteille de Margaux. Depuis ce jour, je n'invite plus aucun suisse chez moi.
Le bonheur en Suisse c'est le pays. Un magnifique pays. Dommage...trop de suisses.

Je parle français, allemand italien et anglais. Les seuls interlocuteurs possibles sont les étrangers.

Je rejoins les premiers avis. J'entame ma deuxième année en Suisse et le début a été chaotique. Initialement venue pour des raisons professionnelles, j'ai plusieurs fois considéré la possibilité d'un retour. Il est très difficile de se faire des amis en Suisse. Cependant on fini par s'en faire et tout rentre dans l'ordre mais la première année a été difficile et mes amis ont tous eu des expériences similaires. Il faut savoir se donner le temps et ça vaut le coup !
Concernant le niveau de vie et la qualité de vie, rien à dire c'est extraordinaire. Le pays est magnifique et il y fait vraiment bon vivre.

Bonsoir
C'est marrant ce que vous dites.
Mais pour vous consoler il faut dire qu'on voyage pour la suisse et pas pour les suisses.
Je crois qu'il y a suffisamment de français et beaucoup d'autres gens charmants pour ne pas vous sentir dépaysé e.
En fin tant pis c'est le prix à pays pour un être dans un pays formidable comme la Suisse.

L'intégration n'est pas difficile pour un francophone en Suisse romande, si on accepte  rapidement le fait que rien n'est vraiment comme dans son pays d'origine. La plupart des changements sont cependant des bonnes surprises, le fonctionnement du pays étant un modèle de réussite à de nombreux égards.

Les points négatifs sont heureusement rares et pour ma part ce sont deux grands classiques : le coût de la vie extrêmement élevé et la difficulté de nouer des liens d'amitié solides avec des Suisses.

Il n'empêche que je me suis toujours trouvé bien dans ce pays et que je ne compte pas en repartir. Enfin, je n'ai jamais ressenti d'animosité envers les Français (résidents), pour autant toutefois qu'ils fassent l'effort de comprendre les spécificités de leur pays d'accueil et évitent ainsi de conforter les Suisses dans leurs clichés.

Bonsoir,
Mêmes remarques que certains commentateurs: je trouve les Suisses absolument faux-jetons, inflexibles, égoïstes, mal élevés et uniquement intéressés par l'argent. Le fric, le fric, le fric. Ils en ont tellement qu'ils se croient meilleurs que les autres.
Je vis depuis quatre ans en Suisse alémanique, non par choix mais parce que mon conjoint y a été muté. Nous savons que nous n'y resterons pas, ce pays est aux antipodes de nos valeurs et nous ne nous voyons pas élever nos enfants dans un tel environnement. Même si le pays est relativement "safe", nous voulons leur inculquer le respect d'autrui, les bonnes manières, leur permettre d'acquérir un bon bagage culturel, d'être curieux, et surtout d'avoir le choix. Le choix dans tout et pour tout: études, hobbies, etc. Tout est compliqué, peu transparent, discriminatoire, c'est usant à force. Ayant vécu dans plusieurs autres pays avant la Suisse, je vois la différence.
Les Suisses eux-mêmes sont-ils heureux? Certains oui, comme partout j'imagine, mais beaucoup sont frustrés et malgré tout, ne font rien pour changer leur situation. Les femmes, surtout, peu émancipées mais néanmoins peu enclines à se battre pour faire évoluer les mentalités...

Oui et encore oui !!! Je suis arrivee en 2005 par amour pour un suisse alemanique de Schwyz a 80km de zürich. Je ne connaissais pas ce pays ni ne parlait l allemand car j avais appris 3 autres langues. Mais j aimais le Nature et j etais disciplinee car j aime la courtoisie et le respect des regles dans une societe donc je m y suis plu!!! J ai ete accueillie les bras ouverts par la famille suisse meme si je ne comprenais presque rien au debut au dialecte! Et par la suite par tous les voisins qui me parlaient qq mots en francais ou en anglais!!! Tout m a surpris agreablement des le debut! La proprete extreme des villes villages ou montagnes! Ici on ne jette rien au sol et on trie tous nos dechets! Oui il y a une volonte politique et cantonnal avec le sac payant bon marche les containers le composte etc... ici on respecte les limites de vitesse on s arrete obligatoirement aux passages pietons si qqun s apprete a traverser et on laisse les gens s engager sur la route en se deplacant sur la gauche!!! Ici on se gare bien et on ne tape pas les portieres des voitures voisines! Ici on laisse sortir les gens du train avant d y monter! Dans les magasins on vous salue et en montagne aussi. Alors non je ne regrette pas ma vie en France!!! Mes amis de France viennent me voir et retournent enchantes de leur sejour!!! Eh oui en Suisse Centrale des articles sont laisses dehors des magasins le week end et personne ne vole ni n y pense! Quel joie! Ici les gens achetent leur billet de train et ne pensent pas a resquiller... la liste serait longue oui tres epanouie dans ce petit pays😊

Eh bien moi je n ai eu que de bonnes experiences invitees non stop chez les voisins ou amis suisses alemaniques et j apportais 1 bouteille de vin francais et je dinais divinement!!! D ailleurs ils ne boivent pas d eau du robinet mais de l eau gazeuse!!! J ai passe des soirees a rigoler en melangeant francais anglais allemand! Oui ils sont charmants et pas radins du tout car ici il y a des sous et on ne compte pas! Et j y vis depuis 2005! Ils etaient interesses par la France la politique la gastronomie le vin etc...

Je suis en total desaccord!!! Les Suisses alemaniques sont tres bien eleves!!! Regardez sur la route comme le respect y est present voyez dans les magasins comme l on est salue!!! Dans les trains ou on laisse les gens descendre etc..  eh non ils ne sont pas preoccupes par l argent car ils sont tous bien payes donc ce n est pas le but d un travail mais plutot de s y plaire donc ils en changent bien plus frequemment qu en France pour evoluer ou changer de poste! Ils ont ete eleves dans le sens de la communaute avant de penser a soi! Bien different de la France...

Suis heureux mais mon pays me manque pour la gastronomie, la vie culturelle plus importante, les magasins ouvert plus tard avec plus de choix, l'animation me manque aussi. Lausanne est une grande ville de Suisse mais le dimanche c'est mort.. Ici j'aime le repos, le calme, la sécurité.. je suis tjrs bien accueilli chez les Suisses, respect, politesse. Suffit de bien s'intégrer.. cqfd

Pays du bonheur: je dirais que tout dépend de notre conception personnelle du bonheur!

Je ne me sens pas heureuse en suisse et je n'ai pas honte de le dire meme lorsque ce sont des suisses pur jus qui me le demandent. Ils font souvent une tete choquée ou arborent un petit sourire presque agacant en l'entendant mais je me suis dis qu'il était temps d'arreter de refouler puisque eux mm n'avaient aucune géne a me dire leur point de vu négatifs sur la france et les francais.

Je vis en suisse alémanique depuis 4 ans maintenant. Je suis arrivée en suisse sans préjugé ni point positif. Une page blanche qui a été remplie de points noirs et de quelques rayons de soleils vite chassé par la grisaille. Plus j'apprend a connaitre ce pays et ses habitants, plus j'ai envie de fuir!
Quand tu arrive on te parle avec un sourire de circonstance, on veut de suite connaitre ton travail, ton salaire, d'oú tu viens, si ton appart est grand... on te dis de prendre le temps de connaitre et de comprendre la population, de faire l'effort de t'intégrer. Je veux bien, mais lorsque l'on fait un pas vers l'autochtone, si celui ci fait deux pas en arriére on y arrivera jamais! Si je comptais le nombre de suisses qui m'ont dit que je ne me ferais jamais d'amis en ici...
J'entame ma cinquiéme année sans amis ni meme de "potes" pour aller boire un verre ou se faire un simple ciné; je n'ai jamais vécue aussi lontemps sans vie sociale!

Je comprend les gens qui se plaisent ici car la suisse a de multiples facettes, mais ce pays n'est pas en accord avec l'idée que j'ai d'une vie heureuse. Le grand point positif c'est que je me suis rendue compte de la richesse que j'avais dans mon pays d'origine et je compte bien y retourner avec ma famille pour inculquer a mon fils les valeurs de tolérence, d'ouverture, le fait de travailler pour obtenir ce que l'on desire et non prendre les choses pour acquis parce que moman et popa en ont sur le compte en banque, le bonheur que c'est d'avoir une famille au sens large et des amis de différentes culture, de vivre sur une ile où la mer le soleil la montagne et la foret nous enchantent chaque jour...

Oui j'ai de quoi me vetir, manger a ma faim, il y régne une certaine sécurité et oui les suisses sont polis et les rues sont propres... mais bn sang je ne vois pas la joie de vivre! Sauf peu etre dans l'intimité du foyer quand ils regardent le nombre de zéro aprés le premier chiffre du compte en banque.

Je ne trouve pas que la population soit plus heureuse que dans d'autres pays. Ici je vois moins de sourire de joie pure, plus de gens qui boivent tous les jours, qui fument sans arret... je ne pense pas que ce soit des signes de bonheur.

Kat.

En tant que Suisse vivant à l'étranger je confirme vos avis et vos commentaires.
Je suis né et j'ai vécu en Suisse pendant 38 ans. En tant que Suisse je n'ai jamais eu beaucoup d'amis dans mon pays. Les gens en suisse on un sourire hypocrite. Ils sont froid. Ils pensent beaucoup au fric car les suisses cherchent avant tout la sécurité et leurs petits conforts personnels. Ils ont trop peur de se retrouver à la rue, ou sans emplois. Ils sont capricieux et se plaignent pour un rien.
Maintenant la suisse est un joli pays, la qualité de vie en général est bonne.
J'ai quitté la suisse pour m'installer aux Philippines. Nouvelle vie, et surtout BEAUCOUP D'AMIS, souriant, et heureux.
Certes il y a de nouvelles difficultés à affronter, mais je n'ai pas peur de savoir se qui va m'arriver demain, contrairement à la plupart des suisses.

Mon experience a GENEVE ete  douleureuse d'urant 8mois .je suis arrive a geneve dans ma tete le paradie dans un cense intelectuel .mais je suis persuade que je suis lance dans un foyer ou je ne trouve pas les petits moyens de l'ygiene et de vie.j'ai ete requerant d'asile avec un aide sociale de 355FRANC SUISSE.
Etre heureux dans un pays en tant que demandeur d'asile est impossible....

nassib :

Mon experience a GENEVE ete  douleureuse d'urant 8mois .je suis arrive a geneve dans ma tete le paradie dans un cense intelectuel .mais je suis persuade que je suis lance dans un foyer ou je ne trouve pas les petits moyens de l'ygiene et de vie.j'ai ete requerant d'asile avec un aide sociale de 355FRANC SUISSE.
Etre heureux dans un pays en tant que demandeur d'asile est impossible....

Si la Suisse accepte d'aider les requérants d'asile, ce n'ai pas par charité mais plutôt pour une raison d'image. La plupart du temps les requérants d'asile sont mal logé. Épaulé par les services sociaux, on leurs donnent de faux espoirs à moins que vous ayez un porte monnaie bien remplis ou alors le mariage en blanc.
Voilà la réalité du problème...

Incroyable, en lisant vos témoignages, je me dis que je ne suis vraiment pas la seule à n'avoir pas réussi à me faire des amis en Suisse en 9 ans de vie ici !!!! Sauf peut-être une seule amie, mais en 9 ans, une seule amie suisse ... c'est vraiment le désert en terme de vraie relation d'amitié.
Et encore cette amie, je l’apprécie beaucoup, mais parfois je la trouve hautaine et froide. Mais n’étant pas non plus difficile, et plutôt tolérante, je l’apprécie comme même pour ses autres qualités.
Alors oui, l’environnement ici est super, c’est vert, c’est propre, on se sent en sécurité, les règles sont respectées, on risque peu de se faire voler, … mais ça manque cruellement de folie douce ici, manque de choix d’un point de vue culturel, soyons honnête les suisses sont plutôt froids et hypocrites, toujours pressés de rentrer chez eux pour vivre leur petite vie de famille restreinte. Tous leurs loisirs tournent autour de la petite famille (les enfants).
J’ai rencontré une connaissance, une maman, qui avait l’air sympa, mais elle ne parle que de sa vie de maman, dès que tu sors un peu de ce cadre, il n’y a pas beaucoup d’affinité. Pourtant moi-même je suis maman, j’adore mes enfants, je fais aussi des choses avec eux en famille, mais il m’arrive aussi de vouloir faire des choses pour moi. Lorsque je propose aux connaissances suisses de sortir entres copines (virées shopping sans enfants), comme j’avais l’habitude de le faire de temps en temps avec mes amies françaises, on me regarde de travers … ça fait 9 ans que je suis en Suisse, je n’ai toujours pas réussi à faire une sortie entres copines (sans les enfants) … Mon pays d’origine me manque, mes amis me manquent, … les suisses critiquent beaucoup les français, mais au moins en France, lorsque je propose aux collègues d’aller boire un verre après le boulot, ils sont toujours partants et open.

Bonjour à tous,

Je suis moi-même suisse, né à Lausanne pour ensuite aller travailler à Genève. Maintenant, je vis en France ou tout est plus compliqué, administration etc. Toutefois je dois dire que je pourrais difficilement retourner vivre en Suisse; je n'y ai jamais trouvé ce que j'ai maintenant en France, des amis, une vie culturelle, une joie de vivre. Je dois reconnaître qu'en Suisse chacun vit pour soi, même la famille; on y trouve tout pour avoir de la stabilité, un bel appartement, de l'argent mais le reste, la chaleur humaine, la cordialité ne sont pas au rendez-vous.

Cordialement.
Roland

Bonsoir chère
A lire votre message je me suis imaginé au paradis
J'aimerais tant être moi aussi
vivre en suisse
Je cherche moi aussi un endroit qui ressemble a cela le paradis
Pouvez vous l'invite
Je suis près a venir
Espère vous relire a  tts

Bonsoir chère Christine
Non je n'ai aucune expérience a vivre en suisse
Mais une chose es sur que je suis pour un grand changement
J'aimerais venir est vivre en suisse
Comment faire pour pouvoir venir immigrer
Étant que je suis un algérien est que je désir immigrer en suisse
J'ai un métier comme chaudronnier
Et une très grande expériences
J'aimerais y investir comme artisan
Espère avoir de vos nouvelle
Merci a tts

Bonjour a tous!

Cela me fais beaucoup de bien de lire vos messages!! A force d'etre seule dans mon pti coin a clamer que la vie en suisse n'est pas rose, j'ai fini par croire que je suis un peu parano et que je ne fais sans doute pas assez d'efforts...

Aujoud'hui je suis rassurée de savoir que je ne suis pas la seule a manquer de chaleur humaine et de joie de vivre.

Je vous souhaite du courage si vs etes encore dans ce pays!

Kat.

Je n'y suis plu, et heureusement :)

Eh bien si. Les Suisses appartiennent aux 3 premiers dans le classement mondial des habitants les plus heureux de la planete. Attention lorsque vous emettez des jugements sur les Suisses.. Ce ne sont pas les memes entre les Romands les Alemaniques ou les Tessinois... Non ils ne sont pas tous fils a Papa. Tous ceux que je connais en Suisse alemanique font partie de la medium classe et sont heureux et conscients que leur pays fonctionne comme le Miracle Suisse Economique et paisible! Il suffit d allumer la TV francaise pour se rende compte de la chance que l on a ici de vivre en paix!!!

Je crois rever... Les Philippines font partie des pays ou regnent une dictature ou les droits humains ne sont pas respectes ou la torture est frequente pratiquee par la Police...lisez des articles d informations sur ce pays alors non rien de comparable au bonheur de vivre en paix en Suisse!!!

Eve Schwyz :

Je crois rever... Les Philippines font partie des pays ou regnent une dictature ou les droits humains ne sont pas respectes ou la torture est frequente pratiquee par la Police...lisez des articles d informations sur ce pays alors non rien de comparable au bonheur de vivre en paix en Suisse!!!

Objectivement, la vie en Suisse est bien meilleure qu'à l'étranger car presque tout fonctionne mieux ici qu'ailleurs : administration, armée, économie, éducation, finances publiques, fiscalité, police, santé, etc. La Suisse est un pays modèle dans presque tous les domaines, enviée par de nombreux pays limitrophes pour son économie florissante, son faible taux de chômage, la sécurité qui y règne. Les Etats-Unis, lorsqu'ils désirent réformer leur système de formation, s'inspirent de la formation duale de la Suisse. Bref, il est bien difficile de contester cela, c'est un fait : le pays se porte à merveille en comparaison internationale. D'ailleurs depuis le début du siècle il affiche un taux de croissance de la population souvent supérieur à 1% par année, presque un record mondial, et dans les cantons romands un tiers des habitants sont de nationalité étrangère.

Subjectivement toutefois, plusieurs aspects viennent noircir le tableau. Si j'en crois mon expérience personnelle et les commentaires laissés plus haut, je dirais qu'un grand nombre de problèmes rencontrés par les expatriés en Suisse proviennent dans une large mesure du coût de la vie excessivement élevé ; je m'explique. Certes les salaires sont évalués en conséquence, mais au prix de conditions de travail souvent difficiles, les employés étant souvent poussés toujours plus : les salariés suisses sont les plus chers au monde ou presque, ils faut donc nécessairement qu'ils soient le plus rentables possibles. J'en ai fait moi-même l'expérience et j'ai récolté de nombreux témoignages de personnes en burn-out ou simplement épuisées par ce qu'on leur impose au quotidien sur leur place de travail. Pour autant les employeurs n'ont aucun scrupule car ils savent que des dizaines de millions d'Européens sont prêts à faire le même travail sans broncher, attirés par des salaires mirobolants... Ces personnes qui ont besoin de leur salaire pour vivre juste correctement en Suisse, n'ont pas d'autre choix que de se plier à ces exigences drastiques pour éviter chômage et aide sociale.

Comment exiger que les Suisses aient envie de rencontrer d'autres personnes, de s'ouvrir au monde, d'aller au-delà des idées reçues ? Ils veulent avant toute chose se protéger eux-mêmes, garder leur emploi, mettre leur famille à l'abri du besoin et pouvoir payer à temps toutes leurs factures.

D'après moi, tant que la Suisse restera un îlot de cherté convoité par des millions de travailleurs et de prestataires européens, la concurrence sera toujours plus rude et la qualité de vie, au final, n'en sera que moins bonne.

En tant que suisse romand expatrié en suisse-allemande, j'aimerai y mettre mon commentaire.

C'est évident que les attentes de certains ne sont pas les mêmes que pour les autres. Je dirai qu'il y a un clivage certain au niveau linguistique, mais aussi au niveau régional : dans les villes, on ne fonctionne pas pareil que dans les campagnes. Mais ca, c'est presque partout : dans les villages, tout le monde se connait, au contraire des villes.

Pour s'intégrer, il faut faire partie du club de sport ou de groupe culturels du coin. Il faut aller vers l'autre. La mentalité est certes différente que dans d'autres pays, mais cela n'empêche pas de se faire des amis. Il suffit de savoir "parler" la même langue en terme d'approche sociale que les autres.

En Suisse-Allemande, on va te demander de comprendre au moins le suisse-allemand. Si tu ne le parles pas, c'est pas grave, tant que tu le comprends. Car pour eux, parler le bon allemand nécessite un effort (au début, j'y croyais pas, mais mnt que je parle le suisse-allemand, je comprends). C'est comme ca que fonctionne un alémanique. Comme alternative, tu tisses des liens avec les allemands (qui eux parlent aussi le bon allemand sans faire d'effort particulier). 

Il faut quand même savoir que les suisses-allemands aiment l'accent français dans nos discussions.

Pour avoir grandi en Valais, l'intégration passe aussi par le club de sport / groupe culturel du coin.

Quand je lis le post de Chanel5, cela me conforte dans l'idée que les différences culturels peuvent être un obstacle qu'il faut apprivoiser. Lorsqu'on invite qqun à manger, on veut avant tout discuter, passer du temps. Si on mange un coq au vin ou un plat de spaghettis, cela n'est que secondaire. A cela, il y a des familles qui ont un budget serré mais ne veulent pas le dire. Donc tu voulais savoir comment c'est chez eux. T'as eu ta réponse : ils vivent plus simplement. Je reconnais toutefois que l'histoire des 40 francs est un peu excessif et ne reflète pas notre culture.

Donc dire qu'il y a trop de Suisses....en Suisse, c'est pas qqch à dire! Je dirai plutôt que tes attentes et ta perception de la vie sociale sont différentes à la réalité.

La Suisse n'est pas fermée mais un pays où les gens sont plus introvertis. Il faut faire avec, mais pour ma part, cela ne m'a jamais posé de problèmes. Nous avons d'autres avantages qui ont aussi une grosse influence sur la qualité de vie, telle qu'un bas taux de chômage, une économie solide, un système de formation de qualité, l'administration qui fonctionne, une organisation du pays qui est bien faite, des rues propres, un taux de criminalité bas et un réseau de transport (autoroutes, trains, etc...) qui est très bon.

Quand je vois ce qu'il y a chez nos voisins français (les grèves SNCF, Air France, parfois aussi les profs, problèmes des 35h, bureaucratie, sécurité dans les banlieues), je me dis que même si tout n'est pas parfait en Suisse, notre pays a aussi ses points forts qui ont un rôle dans le bien-être d'un pays et qu'aucun pays au monde ne peut se targuer d'offrir les conditions parfaites pour être heureux. Les attentes de chacun sont différents, évoluent et il appartient à chacun de savoir que faire pour être heureux.

Eve Schwyz :

Je crois rever... Les Philippines font partie des pays ou regnent une dictature ou les droits humains ne sont pas respectes ou la torture est frequente pratiquee par la Police...lisez des articles d informations sur ce pays alors non rien de comparable au bonheur de vivre en paix en Suisse!!!

Premièrement les Philippines sont une république.
Les gens sont beaucoup plus libres et en paix que l'on l'imagine. Ils sont heureux avec le peux qu'ils ont.
Chaque jours qui passe ici, ont n'a l'impression que c'est un jour de fête.
Le président respecte sont peuple qui n'enfrein pas la loi. C'est le seul qui ose dire tout haut se que les autres pensent tout bas. Et t'en pis si ça dérange certaines personnes d'entendre la vérité.

Ce qui est sûre, c'est que les Philippins n'ont pas la même notion du bonheur que les suisses.
Maintenant je vois de vrais sourires sur les lèvres et non pas hypocrite.
Ici on peut aborder les gens dans la rue sans se faire regarder de travers. Quand vous allez au centre commercial je vous dis pas comment on rigole avec les vendeurs/ses et les clients en général.
Si les suisses étaient tellement heureux dans leur pays je me demande pourquoi la RTS à sont émissions "Bye bye la Suisse" depuis plusieurs années, et qui à succès auprès de ses téléspectateurs.

Eve, si vous avez l'occasion de visiter les Philippines, n'hésitez pas, et arrêter d'écouter tout le temps se que disent les médias. Ils exagèrent pas mal.
Je vis aux Philippines, et je peux vous dire que entre ce que disent les médias du monde et se qu'il se passe ici est pas tout à fait la même chose.

Voilà je ne vais pas m'étendre sur le sujet plus longtemps. Je suis heureux de mes choix et  d'avoir quitté mon pays.

Aldo

Bonjour Aldo

Je comprends votre point de vue et croyez moi mes infos ne me viennent pas seulement de lectures mais de multiples voyages aux 4 coins du monde plus que la majorite des gens car je suis Hotesse de l air depuis des annees et ai une famille pluri culturelle dont 1 frere vivant depuis plus de 20 ans en Thailande. Ce que je vous dites est vrai les gens dans le Sud Est Asiatique sont ouverts et souriants mais cela n empeche pas que les droits humains sont importants pour moi et vous savez tres bien que le president Duterte depuis qu il est elu  en mai dernier a permis un massacre parmi les trafiquants de drogue entre autres et ce qui est une republique car le vote a eu lieu est loin d etre une democratie dans les faits!!!
Lisez Amnesty international
https://www.amnesty.ch/fr/pays/asie-pac … go-duterte

Pour Aldo Mariano
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 … ch-ur.html

bach2 :

Bonsoir chère Christine
Non je n'ai aucune expérience a vivre en suisse
Mais une chose es sur que je suis pour un grand changement
J'aimerais venir est vivre en suisse
Comment faire pour pouvoir venir immigrer
Étant que je suis un algérien est que je désir immigrer en suisse
J'ai un métier comme chaudronnier
Et une très grande expériences
J'aimerais y investir comme artisan
Espère avoir de vos nouvelle
Merci a tts

Impossible pour un non-européen. A moins d'avoir de grandes compétences et qualifications dans la finance, les sciences, etc, la Suisse n'autorise plus la venue des non-européens.

Je trouve les réponses apportées dans ce topic très pertinentes et de grande qualité.
Pour résumer on peut dire que; matériellement; la qualité de vie est l'une des meilleure du monde et que tout "fonctionne bien".

Le bémol étant la froideur (relative) des Suisses. Je crois qu'il faut se faire une raison : les Suisses ne vous inviteront pas à manger chez eux.
Je plussoie la solution du club de sport; ou autre activité de ce genre. Cela permet d'échanger et de s'intégrer et je pense que ça fait beaucoup de bien.
Mais ça sera très souvent insuffisant pour aller manger chez des Suisses ;-)
Je précise qu'en 5 ans de séjour; j'ai été invité à manger chez 3 personnes Suisses différentes; et que j'en suis très très fier :)

Ce qui me frappe aussi c'est ce contraste entre le coté "j'aime vivre chez moi; juste avec ma famille" qui peut être vu comme de l'individualisme; et le fait que politiquement les Suisses sont capables de penser collectivement.
Je pense aux décisions qui sont prises lors des referendums d'initiative populaires. Par exemple; sur la question de passer de 4 à 6 semaines de vacances; on était pas du tout dans une situation ou les travailleurs auraient voté "oui" et les retraités "non".
En France j'ai l'impression qu'on a exactement l'inverse en fait. Une très forte chaleur humaine lorsqu'on côtoie les gens; mais des décisions politiques extrêmement individualistes.

Ce que je vais dire ne reflète que mon sentiment personnel. Chacun aura sa propre expérience à ce sujet.

Quand je vois:
- Individualistes
- Qui se plaignent
- Obsédés par les problèmes d'argent
- Fauxculs

ce n'est pas aux suisses que je pense mais plutôt à mes compatriotes français. Cela fait partie des raisons pour lesquelles je ne souhaite pas retourner vivre en France.

Les suisses sont froids au premier abord, s'y faire des amis prend du temps, mais pour peu qu'on fasse un minimum d'effort d'intégration on y arrive et on trouve des gens droits et fidèles. Contrairement à ce qui a été dit, ils ont un sens de la communauté bien plus développé qu'en France et surtout se plaignent nettement moins.

Par contre, beaucoup d'expats (y compris moi les premières années) sous estiment gravement le fossé culturel et les efforts à consentir pour s'intégrer dans ce pays.

La proximité géographique et linguistique a tendance à nous faire oublier que à bien des égards c'est le jour et la nuit entre Suisse et France.

On oubli souvent que la Suisse c'est 25% d'étrangers. Les suisses ne vont pas venir vers nous. Pour eux nous sommes juste des nouveaux arrivants parmi tant d'autres. Il n'y a même pas de phénomène de curiosité qui pourrait générer un premier contact. Bref, c'est à nous de faire le premier pas.

Passé cette réalisation et le fait que certains comportements socialement acceptable chez nous ne le sont pas  en Suisse et vis-versa, tout va beaucoup mieux.

Je suis personnellement très heureux en suisse, j'y ai trouvé des gens formidables et même ma probable future femme.

Je pense que comme tout pays il convient plus ou moins bien suivant le personne. Pour moi ca a été le coup de foudre (pays et population) et je ne suis pas prêt de partir. D'autres ne supportent pas et préfèrent partir. Bref, la Suisse c'est comme partout ailleurs de ce point de vue.

Enfin un francais qui a compris les Suisses et la Suisse! Je desesperais! C est certainement plus facile pour moi francaise qui vit avec un Suisse pour entrer de plein pied dans leur culture et adorer! Plus de retour possible pour moi en France. heureusement j ai la residence definitive!!!

je suis d accord de dire que la suisse est un beau pays....et il semble que il y règne une paix rassurante.....je vis en france et actuellement y règne une forte insécurité qui est déplaisante et cette méfiance quotidienne se retrouve chez tt le monde....et les lienssociaux n existent plus.....

le gros problème est les prix ! vivre en Suisse, à Genève coute très très cher .... Les loyers, je ne parle même pas d achat d immobilier ....  :(  , les assurances  etc etc ....

Sinon à la haute Savoie je préférerais cent fois vivre à Genève (où j ai vécu un an avec mon père résidant depuis 1987) .
Bon il y a des quartiers un peu "chiqués" , huppés qui ne sont pas mon style !  mais le reste est vraiment multiculturel , ouvert, animé et .. propre .

SELENATIA : les Suisse sont civilisés et oui c est reposant et agréable ...  :)

Salut,
mon opinion est que: la France me manque énormément pour la gastronomie, la vie culturelle plus importante, les magasins ouvert plus tard avec plus de choix (ici c'est 18h/19h sauf le jeudi), l'animation me manque aussi mais surtout la facilité de se faire des amis: vu que la plupart vienne d'autres pays, ils sont en suisse pour travailler, amasser de l'argent, en dépenser le moins possible (donc pas de sortie après boulot), et rentrer le weekend dans leur pays / ville: il faut voir l'aéroport, ou les routes les vendredis soir.
Un signe qui ne trompe pas: avec les moyens financiers des gens qui travaillent en suisse, il est étonnant de trouver si peu de restaurants / bars, et même ceux-la sont à moitié vide et sans ambiance.
Je pense que les seuls français qui s'intègrent bien sont les savoyards qui aiment la nature et le ski, ou ceux qui viennet déjà avec des enfants et donc qui occupent la plupart de leur temps libre a le passer avec leurs enfants / les travaux dans leur maison.

Cdt
Amine

mchiech :

Salut,
mon opinion est que: la France me manque énormément pour la gastronomie, la vie culturelle plus importante, les magasins ouvert plus tard avec plus de choix (ici c'est 18h/19h sauf le jeudi), l'animation me manque aussi
Amine

Hum c est PARIS qui vous manque ! (je vois que vous êtes de Paris !) Pas la France !!!

mchiech :

Salut,
vu que la plupart vienne d'autres pays, ils sont en suisse pour travailler, amasser de l'argent,

Beaucoup d étrangers en effet ! qui travaillent  et s intègrent à Geneve ....
Société multiculturelle ... c est chouette !
Au fait et vous même ?  Vous avez trouvé un boulot mieux rémunéré qu à Paris ?

mchiech :

Salut,
Je pense que les seuls français qui s'intègrent bien sont les savoyards qui aiment la nature et le ski,

:blink:  erreur !!   les savoyards qui aiment la nature et le ski  aiment leur nature et leur ski SAVOYARD !!
Ps) les Savoyards haïssent les Suisse et pourtant beaucoup y travaillent =les "frontaliers" qui viennent y chercher de l argent et rentrent chez eux le soir . et donc oui !   il faut voir  les routes tous les  soirs de semaine, ainsi que les matins d ailleurs ! : tout le Genevois est saturé !

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Suisse

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Suisse.

Déménagement en Suisse

Conseils pour préparer votre déménagement en Suisse

Assurance voyage Suisse

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Suisse

Billet d'avion Suisse

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Suisse