Close

Etes-vous heureux au Mexique ?

Bonjour à tous,

Les Nations Unies publient chaque année le classement des pays les plus heureux. En 2016, le Danemark, la Suisse et l'Islande figurent en tête des pays du bonheur.

Vous sentez-vous heureux au Mexique ? Vous estimez-vous, aujourd'hui, plus heureux que dans votre pays d'origine ? Qu'est-ce qui, selon vous, a contribué à ce changement ?

De manière générale, trouvez-vous les habitants heureux  au Mexique ? Comment le voyez-vous ?

Merci de partager votre expérience.

Bonjour,
La perfection n' existant pas je me considère plus heureux que' en Belgique pour différente raison , le climat beaucoup plus agréable , pas de "stress" , les gents plus communicatif et surtout l' absence de terorisme ***. Bien sur il y a des problèmes comme la mauvaise qualité du travail et surtout la mauvaise qualité de l' attention médical. Je pense vraiment que j' aurais beaucoup de difficulté à me reaclimater en Belgique.

Avant de devenir résident permanent, j'ai commencé par 2 hivers soit, 172 jours et 178 jours au Mexique. C'est un choix réfléchi, après 16 ans dans les Antilles. Le Mexique a beaucoup changé depuis 20 ans. Des investisseurs de plusieurs pays sont venus s'y établir pour des raisons économiques et les touristes aussi pour les mêmes raisons.

Il faut être bien et en sécurité avec un bon climat et le coût de notre séjour est un facteur important du choix d'un pays d'adoption. Le Mexique nous offre tout cela, la gentillesse des mexicains est assez remarquable aussi.

Nous sommes heureux d'avoir choisi le Mexique, et souhaitons que ça continue à être un bon choix.

Résident permanent c'est tout nouveau, 28 septembre 2016

De canadiens heureux d'être au Mexique.

Nous sommes arrivés au Mexique en novembre 2015, apres un sejour d'un an et demi au Chili. Je peux donc faire aussi la comparaison ente le Chili et le Mexique. Je trouve comme chacun que le pays a ses qualités et ses défauts. Les habitants sont adorables mais je remarque tout de même une différence notoire avec les Chiliens dans le sens ou les chiliens étaient clairement plus respectueux sur le fait d'arriver à l'heure et surtout lorsqu'ils ne venaient pas ils prévenaient toujours ce qui est loin d'être le cas ici. Le Chilien prend plus en compte l'autre personne en fait. Sinon, je préfère amplement plus le Mexique pour la beauté et verdure du pays, pour ses plages, sa chaleur.... la qualité de vie financière est à quelque chose près pareille qu'au Chili si ce n'est la nourriture peut-être un peu plus chere ici et moins de marchés pour obtenir des fruits et légumes (à Arica où nous vivions existe un marché couvert de plus d'un hectare avec des fruits et légumes à foison) ... ici que ce soit à Cancun ou Playa del carmen on ne trouve pas cela ... nous réussissions à manger pour 50€ par mois à 2 ... ici c'est plus cher ...
les logements étaient un tout petit peu moins chers également ...

Malgré ces différences, je me sens bien ici et je peux profiter de la nature totalement alors qu'au Chili se n'était pas le cas, le pacifique étant froid et l'eau loin d'être limpide et la pollution tres présente égalemnet à cause des exploitations minieres qui polluaient en métaux lourds toutes les eaux et donc toutes les cultures ...

Par rapport à la France je ne me revois pas revenir ne France pour y vivre. Je suis retournée en mars pour rendre visite à mes enfants mais je ne m'y sens plus du tout à ma place.
Tout est compliqué en France, ici les choses sont ce qu'elles sont mais ont le mérite d'être souvent simples. Les gens ne se prennent pas la tête. Nous rions souvent de bon coeur et ça fait du bien !
Ici on ne pas pas son temps comme en France à payer pour tout et rien ! La vie reste malgré tout plus abordable qu'en France où l'on est pris pour de vaches à lait!
Donc heureuse ? OUI ! Même si du coup nous sommes loin de nos enfants !

Les mexicains sont ils heureux ? Difficile de répondre mais je pense d'une maniere générale qu'ils se pennent moins la tête que nous ! Par contre leur vie est quand même bien difficile, avec un nombre d'heures de travail important, les vacances non payées, une paye souvent indescente, un accés aux soins plus que moyen et encore quand ils le peuvent ... à côté de cela, le travail reste moins intensif (à mon avis), par exemple on les trouve fréquement sur leur téléphone portable pendant leur temps de travail, ce qui serait inadmissible en France ... ceci dit en France on travail moins d'heures par jour et moins de jours dans l'année ...
voilà .... ceci est mon avis ...

Bien d'accord avec le dernier message. La vie est beaucoup plus simple ici. Arrivée au Mexique en août 2007, je suis dans ma dixième année ici. J'habite à Merida dans le Yucatan et la France ne me manque pas. J'ai la chance d'avoir une famille qui vient me rendre visite une fois par an et si j'ai envie je vais aussi en France. Mais le climat est extraordinaire ici, les paysages, la nature en générale. J'aime le fait que la ville soit grande et que le nord soit plus americanisé, ça a ses avantages et que le centre ( où je vis) soit plus typique.
Les gens se prennent beaucoup moins la tête et sont beaucoup plus positifs que les français alors qu'ils n'ont même pas la moitié de ce qu'un français peut avoir. Ils sont simples et sont heureux avec le peu qu'ils ont.

Pas de retour prévu pour moi, ici, c'est chez moi. :)

Bonjour, vous vivez dans quel région du Mexique ?

Moi Playa del Carmen, Quintana Roo péninsule du yucatan 😉

Apres 5 ans et demi en Iran, bien que Monterrey ne soit pas la plus belle ville,le Mexique c'est le paradis

Bonsoir tre tre super j'aurais voulue etre a votre place  bonne soiré a vous

Bienvenus tout les habitants du monde qui aiment mon precieux Mexique et aux mexicains.!! de la part d'une très fière mexicaine.

Tu peux etre fiere de ce merveilleux pays 😉 Merci à toi 💕💕💕💕

Bonjour,

Bon au risque de déplaire aux autres expat je donne mon avis. Mon cas est peut-{etre différent des autres expatriés. J'étudie et je travaille (Ingénieur en contrat local, salaire mex) au Mexique depuis maintenant deux ans. Je vis donc comme un Mexicain pour être concret. En deux ans et grâce a mes études j'ai pu comprendre pas mal de chose sur ce beau pays.

Oui parce que le Mexique c'est un pays magnifique, lá on est tous d'accord! Si je devais le comparer a la France je dirai que le Mexique est un pays qui offre bien plus d'opportunités professionnelles et oú les démarches sont plus faciles.

Enfin tout est plus facile tant que l'on a de l'argent... En effet gagner des euros c'est tres différent de gagner en pesos! Car la vie est dure pour la majorité des Mexicains. Certes vous en verrez des tres aisés mais il faut savoir que les richesses du pays se partagent entre 68 familles, le gouvernement, et les cartels. Le reste du peuple survit.

Les impots sont assez similaires a ceux de France, sauf qu'ici on en invente toujours des nouveaux : je pense a la revalidation des plaques de circulation tous les ans. 1200 pesos par véhicule sachant que le salaire minimum/jour est de 68 pesos.

Cela ne me dérange pas de payer mes impots mais j'aimerai savoir ou ils vont:

-Les routes sont souvent dans un triste état
- Je n'ai jamais consulté a la sécurité sociale: temps d'attente trop long et qualité des soins minime. Donc en privé medecin+ médocs ca vous coute un bras.
-Le niveau scolaire reste bas et ne progresse pas beaucoup. (J'ai du mettre mon fils dans une école privé. Les études supérieures sont hors de prix et peu formatrices.
- Aucune aide de l'Etat

Parlons du travail:
- On travaille beaucoup. Rien n'est plus faux que le cliché du mexicain qui pionce sous son sombrero. En général on travaille 48 h par semaine pour un salaire qui ne permet pas forcément d'être confortable. Je dois donner 5 h de cours de francais par semaine en plus pour m'en sortir.
- Les vacances. Ah oui tres belles les plages mexicaines sauf que je dois avoir 8 jours de vacances par an et lorsque je les ai je n'ai pas forcémment la somme nécessaire pour que l'on y parte avec ma femme et mon fils.
- Le systeme de retraite est moins avantageux et tres incertain ( on juge votre retraite aux 5 dernieres années travaillées seulement, donc si on vous licencie a 55 ans attendez vous a vivre avec 150 euros par mois le reste de vos jours et que vos enfants vous aident).
- Vous souhaitez monter votre entreprise pour améliorer votre situation et votre retraite. Tres bien mais prudence. Il est assez facile de le faire sauf que je recommande de rester le plus discret possible. Si votre projet marche, que vous commencez a bien gagner votre vie , vous attirerez l'attention et vous vous exposerez aux risques locaux. C'est a dire la bonne mafia qui vient vous renconner ou bien on séquestre un membre de votre famille pour vous soutirer de l'argent ( Déja vu et c'est toujours d'actualité).

Je suis arrivé au Mexique des projets plein la tête. Mais mon expérience en y vivant, travaillant, étudiant m'ont fait comprendre pourquoi un bon nombre de mexicains rêvent de partir. Depuis la naissance de mon fils je vois son futur dans ce pays de plus en plus incertain et je souhaite le meilleur pour lui. Nous envisageons un retour en France ou une autre expatriation avec ma femme mexicaine dans les prochaines années. Je recommande tout de même ce pays pour les vacances ou les expatriés francais avec salaire francais.

Bonjour Melvin,
                         je ne doute pas d'un seul mot que vous venez d'écrire. J'aimerais que votre texte se retrouve dans des journaux francophones pour bien faire comprendre aux rêveurs, ce que leur réserve le Mexique.

C'est un pays pour des retraités avec de l'argent de l'étranger, pas pour y travailler. J'ai bien de la difficulté à faire comprendre ceci aux gens qui viennent ici en vacances et qui repartent avec la tête remplie de rêves, soleil, plages, chaleur, la belle vie. C'est exactement la même chose pour les rêveurs de Cuba.

Le Mexique n'a pas besoin de travailleurs, il y en a déjà trop. Je dis à un chauffeur de taxi que "vous avez un beau pays" et il me répond "beau pays pour toi, moi je travaille 7 jours sur 7  et 12 heures par jour et je n'arrive pas à bien manger"... Ses yeux étaient remplis de tristesse.

Je suis dans une villes où le tourisme représente 80% des emploies, en saison morte, 50% des restos et des autres commerces ferment, la vie est très dure ici.

Bravo pour votre témoignage.

Oui je pense aussi que c'est important que les expatriés sachent que le Mexique a deux facettes. Je ne regrette pas mon expatriation, elle m'a appris énormément de choses. Mais peut être que si j'avais été plus informé j'aurai fait d'autres choix.

Bonne continuations á vous

Bonjour,

Oui je suis d'accord avec votre réponse mais je pense aussi que tout dépend de la région dans laquelle on vit. Je travaille à mon compte maintenant mais j'ai travaillé pendant 7 ans comme prof ici, payée local, et j'avais une vie plus que correcte. Bon d'accord je vis à Mérida, seule région encore tranquille, et je n'ai pas d'enfants. Pour les gens qui veulemt venir travailler au Mexique, je leur conseille cette région car le reste du pays peut être effectivement plus difficile. Comme vous dites, si on a de l'argent ça va sinon ça se complique très vite. Bon courage pour la suite! Et merci de votre réponse.

Je vis a Chihuahua dans le Nord, oú les salaires sont plus élevés et de ce que j'ai vu c'est encore plus difficile coté emploi dans le Sud que dans le Nord. Je suis d'accord avec les autres commentaires et je confirme qu'il n'y a pas que du mauvais. J'ai juste voulu exposer la facette cachée du Mexique qui peut tous nous concerner en tant qu'expatriés. Tout est différent lorsque vous avez une famille, vous voyez les choses d'un autre angle

Bonjour à tous,

Étant fraîchement arrivé, j'ai attendu un peu avant d'avoir un avis un peu plus complet à émettre.

Après 2 mois ici, je peux déjà que je me plais beaucoup à Durango. La taille de la ville est idéale pour moi et j'ai pu trouver ici tout ce dont j'ai besoin pour mener une vie épanouie.

Je pense que j'aurai pu trouver les mêmes éléments en France et que seule l'opportunité professionnelle m'a conduit ici.

Après à vérifier dans les années à venir car je ne compte pas m'en aller de si tôt.

Oui on peut toujours se plaindre effectivement partout ou on se trouve mais sachez qu'en rentrant en France vous risquez bien des déconvenues ... le pays n'est plus ce qu'il a été ... le bonheur de toute façon se trouve plus à l'intérieur de nous qu'à l'extérieur et pour ma part j'aime le Mexique et j'y suis parfaitement bien ! Je ne dis pas que la vie y est facile pour les Mexicains surtout, mais allez voir la France d'aujourd'hui ou on a plus le droit de cligner d'un oeil sans autorisation... le pays des libertés est devenu le pays ou on a juste le droit de se taire et de payer ! Vous parlez d'impots ... mais en France ils vous en repondent aussi tous les 4 matins ... la France etant le pays le plus imposé (direct ou indirect) au monde si mes souvenirs sont exacts.  La misere ? Elle existe fortement en France mais juste moins visible .... des gens meurent de froid en France .... est-ce normal dans un pays dit civilisé ? Des aides de l'état ? Ça c'était avant car elles sont de plus en plus restrictives et difficiles à obtenir et si vous êtes dans une tranche considérée comme moyenne basse (la moyenne basse a d'ailleurs bien diminuée), alors vous n'avez droit à rien ! Plein de gens n'ont plus de mutuelle en France car ils ne peuvent plus la payer et la sécu rembourse de moins en moins ... en France on régresse ! Sans parler de la montée de l'insécurité et de la violence ... les familles tirent vraiment la langue et les richesses françaises se partagent également entre un nombre tres petit de privilégiés ...
la corruption en France, elle est partout sauf qu'elle se voit justre un peu moins qu'ici mais il n'y a qu'à voir nos poliques Francais de tous bords confondus ...
de toute façon ça, c'est comme les enfants de parents divorcés .... ils idéalisent toujours le parent avec lequel ils ne vivent pas .... du coup il suffit d'avoir un peu de difficultés pour idéaliser le pays dans lequel on ne vit pas ....
quand on voit en France, les charges que doivent assumer un foyer ... c'est ahurissant ! Mes trois enfants y sont toujours et entre le loyer du logement, les assurances (maison, voiture, mutuelles...), l'electricité, le gaz, l'eau, le cout d'entretien de leur voiture, la bouffe, les impots, et bien il ne leur reste rien au bout en travaillant a deux et quand je dis rien, alors qu'ils font super attention, c'est pire que rien car ils sont tous les mois en négatif à la banque, à moins de gagner 2000€ net par personne sinon impossible avec un smic chacun ! Les salaires restent bas même si pour ici ils paraissent plus élever mais les chargent sont tellement hautes que cela revient pratiquement au même !
Mais pour mieux se rendre compte il faut retourner vivre là bas et se retrouver dans la morosité ambiante pour le comprendre ... 
en expliquant ceci, je ne renie en rien le fait que la majorité des mexicains rament mais laisser croire que c'ets mieux ailleurs je pense que c'est faux et que c'est le monde entier qui va mal et pas seulement le Mexique ! Les pays ou ca se passait bien avant sont en train de s'effondrer et de regresser ... il faut etre lucide et chercher autre chose en nous et surement pas un épanouissemnet materiel sinon nous risquons d'etre malheureux partout ou nous irons ! Ce n'est que mon avis 😉

J'aime moi aussi le Mexique, si non je ne serais pas résident permanent. Le problème que nous avons exposé, ce n'est dire que nous sommes heureux ou malheureux, c'est qu'ici au Mexique, il y a déjà trop de main d'œuvre et que c'est très difficile de trouver un emploie. Plusieurs jeunes me demandent "comment faire pour vivre ici"...Ils deviennent amoureux du pays et des gens, mais la triste réalité, c'est qu'on ne peut pas vivre avec des prières.

Pour un retraité comme moi, c'est le paradis ici, nous vivons plus que bien avec notre argent venu d'ailleurs. Les mexicains cherchent à fuir leur pays, croyant mieux vivre aux USA. Rare sont ceux qui réussissent, sauf ceux qui sont très scolarisés, les autres travaillent dans des conditions difficiles.

Des mexicains viennent au Canada pour travailler sur les grandes fermes, du travail dur physiquement. Ils repartent avec leurs économies, et reviennent pour un autre 6 mois.

Je déconseille à ceux qui veulent venir au Mexique pour ouvrir un petit commerce, il y en a déjà trop.

C'est pourtant la question principale de ce post .... je vous suggere de relire le premier message tout en haut ... 😉

Oui c'est bien vrai, je ne connais pas encore la vie et les difficultés du Mexique, mais je confirme que la France ne s'améliore pas en terme de confort..😕
Je suis tout à fait de votre avis!!

Bonjour à tous, le bonheur, difficile à définir car chacun a sa vision de ce bonheur.
Où être heureux, pour mon épouse et moi, c'est l'endroit que nous avons choisi à l'intérieur du Mexique mais c'est une question de choix personnel.
Nous y sommes très heureux, les voisins très avenants, nous avons plusieurs amis parmi les résidents, leur aide nous fait découvrir les bons endroits pour nos achats. Ils sont toujours de bonne humeur, nous invitent à leur table, partagent les fruits et légumes provenant de leur jardin. En somme, le bonheur et le sourire des mexicains est contagieux dans notre petite ville  (La Peñita de Jaltemba).
D'autre part, nous contribuons à aider les plus démunis tout comme eux-mêmes le font (un Taco, quelques pesos, aider un handicapé à traverser la rue ou entrer à l'hôpital).
Comme nous n'avons pas de véhicule, la marche aide à la rencontre des résidents locaux. Un "Buenos dias" accompagné d'un sourire ne coûte rien mais vaut beaucoup pour eux et pour nous. Comme nous parlons espagnol, un brin de jasette chez le boucher, épicier ou avec un voisin ça rend heureux de partager les bonnes nouvelles autant que les autres. 

En ce qui concerne les mexicains résidents, la très grande majorité de ceux que nous connaissons se disent très heureux. Toutefois, comme nous québécois, canadiens ou européens, ils critiquent leurs gouvernements de tout niveau.

On peut toujours croire que le gazon est plus vert chez le voisin mais...allez voir!

On connaît également des mexicains qui ont vécu aux États-Unis ou au Canada mais qui sont revenus à leurs sources pour être plus heureux et même un avec son épouse et enfants venus au monde aux États-Unis.

Finalement, mon épouse et moi, on n'encourage que les commerces et commerçants locaux étant donné la situation économique de la région que nous avons choisie.

Votos de felicidad a todo.
Voeux de bonheur à tous

GyC

Salut Melvin, à combien tu évalues annuellement le coût pour y vivre si on parle d'une vie "raisonnable" avec un loyer standard, quelques restos semaines, une voiture, une petite moto 200cc, quelques sorties ici et là, la bouffe, l'électricité, le cellulaire, l'internet etc.?

Moi et mon épouse se faisons offrir d'aller démarrer un petit resto dans la région de Huatulco (Zipolite) et évidemment que les cartels nous font peur, mais on nous dis que si on se mêlent de nos affaires qu'il n'y a pas de problème. Mais si EUX décident de se mêler des nôtres... quoi faire?

Je sais que tout ne peut pas être comme dans nos rêves les plus fous et ton post est vraiment apprécié, question de nous ramener un peu sur Terre ;)

Merci

Michel J.
Québec, Canada

Être heureux au Mexique, c'est assez facile...Je suis en "vacance" au Québec pour 3 mois, et j'ai déjà hâte de retourner au Mexique. Le climat froid et très humide, beaucoup de pluie et les nombreuses moustiques, les gens qui sont toujours déprimés et qui ne parlent que du mauvais temps.

Le Mexique est mon pays d'adoption, rien n'est parfait, mais déjà que le climat te donne une belle qualité de vie. Les baignades dans l'eau chaude de la mer, le soleil, n'avoir jamais froid aux mains et aux pieds, pour moi c'est déjà le bonheur.

Je viens de vivre 8 mois au Mexique, je croyais vivre 4 mois au Québec, non ça sera 3 mois pour 2017 et surement pas plus de 2 mois en 2018...Le stress de la vie où tout est vite, go go, les bouchons sur les routes, les malades au volant...Je n'ai rien de tout cela dans mon choix de ville au Mexique, et je ne conduit plus, je me fait conduire, quel bonheur. 

La vie est agréable, les mexicains sont très gentils et surtout très polis. Leurs fruits et légumes et les poissons frais me manquent énormément. Le regret que j'ai, c'est de ne pas avoir décidé de quitter le Canada aux premiers jours de ma retraite, il y a 18 ans.

J'ai tout vendu, j'ai tout quitté, amis, famille, la carte d'assurance maladie, le permis de conduire, à 72 ans, j'ai commencé une nouvelle vie au Mexique.

Wow M. Canadair... on appelle ça faire  le saut de la foi! Bravo! Pour la plupart, nous en tout cas, on est toujours sur le maudit paradigme de ; Si on tombe malade, si on se fait voler, si on n'aime pas ça, si on manque d'argent etc. etc. etc. On dirait qu'on nous a tellement fait peur (et là je parle du gouvernement de mèches avec les médias) pour qu'on reste ici à payer nos impôts comme des imbéciles heureux, qu'on hésites, excusez l'expression, à tout crisser ça là, et partir terminer notre vie dans une belle aventure dans un pays où le sourire est abondant tout comme le soleil et la mer! Je ne sais plus ce qui nous retient... On est sur le bord de le faire... on a notre voyage depuis quelques années déjà à se faire avoir de tout bord tout côté... C'est sûrement le manque de courage pour l'instant qui nous retient ici je crois :(

Salut Michelbce,

Je vais essayer de te répondre le plus concretement possible, sachant que j'ai également ma petite moto 200 cc et une voiture pour ma femme ;) sauf que nous avons des enfants ce qui augmente le budget. Je vais donc te donner une idée des prix  a Chihuahua pour deux (cela peut varier au Sud, je ne connais pas).

- Loyer standar: cela varie de 1000 a 20000 pesos/ mois selon le confort que tu cherches. tables sur 3000-4000 ( perso je loue une maison 5 chambres pour 1600 pesos/mois, il faut bien chercher).

- sorties+ restaus: 4000 / mois (tout dépend de toi)

-Voiture: au plus bas 25000 pesos, neuve 200 000 pesos ( avec une ancienne qui consomme tu paiera dans les 2000 pesos par mois d'essence, avec une neuve 1000). sans compter plaques et assurance

- Moto 200 cc : elle vont de 15000 a 40000 pesos a l'achat neuve ( conso entre 200 et 500 pesos par mois). l'assurance est tres chere, beaucoup ne la prenne pas ...

Bouffe: 3000/mois

Elec: 250/mois
2 telephones cel appels ilimités: 200p/ mois

internet + tel fix: 400p/ mois

Si on calcule il vous faudrait a deux gagner environ  15 000 pesos/ mois pour vivre correctement, pas dans le grand luxe mais sans manquer de rien et pouvoir sortir un peu.

Pour l'idée du restau, je ne te cache pas que c'est un plan qui m'est aussi passé par la tête a un moment. La situation a Chihuahua est peut être differente de celle de Huatulco (pour le tourisme plus présent dans le sud), mais bon les problemes de cartels sont présents partout au Mexique. Beaucoup de francais ouvrent leur commerce et tout se passe bien. Rien ne garantie que tu vas voir les brigands venir toquer chez toi, mais c'est un risque dont il faut être conscient. Personnellement je vais te dire ce que mes collegues m'ont  recommandé: rester discret, nous attirons l'attention surtout lorsque nous nous installons dans des coins oú il y a peu de touristes. Au lieu de faire un grand restau qui marche du feu de Dieu faire pluto une petite cafet,  ou un petit café puis autre part dans la ville j'ouvrirai un petit stand de crepes,  ou une petite boutique de vetement etc. Tu peux avoir plusieurs petits commerces mais l'important c'est qu'ils restent discrets. En ce qui me concerne j'ai préferé garder mon emploi pour éviter tout risque et encore rien n'est sûr.

Loin de moi l'idée de te faire peur, mais ce genre de probleme reste tout de même fréquent au mexique et peu avoir de tristes conséquences, apres si tu paies ta rancon et que tu arrives a maintenir ton commerce a flots pas de probleme ...

J'espere avoir répondu a tes questions, je reste a ton écoute si besoin.

Saludos

Bonjour,

Pardon cela m'interpelle, je vois que l'on parle beaucoup des impots, du moins on les compare a ceux de France ou du Quebec. Je ne sais pas comment est la situation au Québec mais dire qu'on ne paie pratiquement pas d'impots au Mexique par rapport a la France est dans un sens faux.

Personnellement on me retire 23% de mon salaire pour ma retraite et la sécurité sociale.
Comme je l'ai dit avant, la sécurité sociale je n'y passe jamais pour la qualité des soins et le temps d'attente, donc privé= payer en plus. Pour ce qui est de la retraite autant vous dire d'office que le systeme francais offre bien plus d'avantages ( voire mes commentaires précédents).

Alors oui en France on est le pays le plus taxé et imposé d'Europe et blablabla. Sauf qu'en France la santé reste pratiquement GRATUITE et ca on y repense que lorsque l'on a besoin de se faire opérer au Mexique (bonjour la facture). En France l'école est de bon niveau et gratuite ( au Mexique aussi mais le niveau non, il faut passer par le privé.). En France vous avez des aides de l'Etat pour ceux qui en ont besoin, au Mexique non.
Oui on est plus libre au Mexique dans le sens oú on est pas obligé d'acheter des assurances etc. sauf que quand viendra le probleme vous serez seuls (lá aussi bonjour la facture).
Oui en France des gens meurent de froid et vivent dans la rue, mais au Mexique des gens meurent de faim et de soif, il n'y a que la croix rouge pour les aider.
En France la qualité des services publiques reste bonne ( Les villes sont entrenues, les transports en communs sont bien faits, les routes sont en bon état etc).

En faisant le bilan, moi aussi apres avoir payé le loyer, la bouffe, l'electricité, l'eau, les assurances, les impots il ne me reste pas grand chose. Sauf qu'il me reste a payer l'université,  l´'ecole des enfants et le medecin et les médicaments si on tombe malade. La diversion c'est de l'option.
Donc effectivement je paie moins d'impots qu'en France, la différence c'est que ce que je paie ne  bénéficie en rien les autres et moi même. Qui sait oú va cet argent...

Vivre dans un pays plus "libre"  (comme un local je précise) a aussi ses désavantages surtout dans les situations d'urgence.

Merci Melvin d'avoir expliqué selon ton vécu et expérience, j'apprécie vraiment. En fait, de mon côté, j'ai un copain qui demeure à Zipolite depuis 10 ans et qui opère une entreprise de fosses septiques. Il dit que dans le village, il manque un type de resto en particulier, et comme je suis cook et homme d'affaires, je me dis que l'occasion serait belle d'enfin plier bagage et sortir du Québec une bonne fois pour toute! Et mon chum de gars qui vit là-bas est marié avec une Mexicaine depuis 9 ans, et me dit que les cartels, tant qu'on ne les "dérangent" pas, ne nous achalent pas pour des riens... mais comme tu te doutes bien, avant de prendre de telles décisions, deux ou mêmes trois avis sont fortement appréciées ;) C'est sûr que mon chum de gars aimerait qu'on aille investir un peu dans le village, donc le portrait est plutôt beau de sa part. Mais les vraies affaires restent à découvrir, et avec le minimum de risques si possible de notre côté :).

Merci encore pour l'info et te souhaite longue vie à toi et ta famille! :)

Michel

T'inquiète Melvin, ici au Québec on paye à peu près ce que vous payez en France en impôts sauf qu'ici au Québec on n'a plus de service du tout .

Nos routes sont rendues de vraies pistes à obstacles, avoir un médecin de famille au Québec est rendu presque qu'impossible, et quand on en a un, obtenir un RV avec ce dernier est ici aussi deux mois d'attentes, les services de base (prises de sang, remplissage de documents, etc.) si on veut que ça aille rapidement, on se tourne vers le privé et on doit payer. Seules les chirurgies sont effectivement gratuites, mais ça, si tu ne meurt pas avant d'avoir eu ton RV pour te faire opérer ce qui peut prendre parfois près de deux ans.

On rit de nous autres et je ne dois pas être le seul Québécois à se dire que tant qu'à payer aussi cher et n'avoir rien à moitié en retour, on "dékolisse d'icitte" comme on dit en bon Québécois!

Pour conclure, si tu savais combien la corruption est poignée ici avec le gouvernement, les fonctionnaires et tout je suis convaincu que c'est pire qu'au Mexique! Seule la police ici je crois est plus honnête que chez-vous. Autrement, nos politiciens, hauts-fonctionnaires comme les petits fonctionnaires, tout le monde se graissent à qui mieux mieux à nos dépends. Donc tant qu'à me faire voler je me dis pas pire aller donner 50 pesos au policier pour rouler sans plaque dans mon village du Mexique que 5000$ CAD en impôt à un trou du cul de fonctionnaire qui volent notre système.

Comme tu vois, ici au Québec, on est rendu tellement écœurés, on ne sourit tellement plus souvent et on passe tellement nos journées avec la rage au cœur de voir aller ça qu'on cherche par n'importe quel moyen une avenue pour redevenir heureux. Et je ne t'ai même pas parlé du problème d'immigration islamique que nos gouvernement encouragent la venue et l'entrée au Canadas et que cette communauté est en train de détruire le Québec, tout comme elle l'a fait en France.

Pu capable, faut qu'on "décrisse" et le Mexique, pour y être allé à de nombreuses reprises en tant que touristes, me semble bien, tout en étant fort conscient qu'y aller en vacances et y vivre c'est différent.

Ça peut pas être pire qu'ici, et en plus y fait beau, y fait chaud et y'ont la mer! Tout ce qu'on aura jamais ici ou que très très partiellement!

à+ :)

Michel

Wow, beaucoup de discussions diverses reliées au sujet de départ "Êtes-vous heureux au Mexique?".

Personnellement, notre avis c'est que notre bonheur, on le fait de nous-mêmes!

Alors, mon épouse et moi faisons le saut, projet de vie qui trottait dans la tête depuis 20 ans. Dix ans en VR, on a tout vendu, et on déménage au Mexique (fin août 2017). On devient non-résidents du Canada et résidents permanents du Mexique. Comme, pensionados alors les impôts sont payables dans le pays de provenance mais interdit de travailler au Mexique  (résultats 10% d'impôts sur chaque dollar), conventions fiscales entre pays.

Si vous travaillez, peu importe le pays, les taux d'imposition sont similaires ainsi que les services  (il faudrait prendre le meilleur de chacun pour faire le bonheur à tous...on peut toujours rêver).

Nous, nous allons vivre dans un secteur plein de locaux, on parle espagnol, on paie les tarifs des locaux, comme on dit en anglais "blend in". Et si jamais le bonheur n'y est plus,on pliera bagages.

Adios y buena suerte a todos, GyC.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Mexique

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Mexique.

Déménagement au Mexique

Conseils pour préparer votre déménagement au Mexique

Assurance voyage Mexique

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Mexique

Billet d'avion Mexique

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Mexique