Close

"Discrimination" envers les candidatures françaises?

Bonjour à tous,

Je postule depuis quelques semaines pour obtenir un poste en Suisse Romande dans le domaine IT.

J'ai déposé très récemment ma candidature par mail pour un poste qui (objectivement) collait en tous points à mon profil.

Quelle ne fut pas ma surprise hier soir :
* Accusé de lecture de ma candidature à 18h.
* Réponse négative à 18h05 arguant que ma candidature qui avait été examinée attentivement ne correspondait pas exactement aux critères définis par le client...

J'ai l'impression que déjà les frontaliers ne sont pas très appréciés mais n'y aurait-il pas une certaine discrimination envers les candidatures françaises selon vos expériences ?

Merci pour vos témoignages.

Bonjour Jinx02,

En général, le critère du domicile est aujourd'hui plus important que la nationalité en matière de recrutement. Par exemple, à compétences égales, un citoyen suisse domicilié à Paris aura moins de chance d'être recruté qu'un Parisien installé à Lausanne et titulaire d'un titre de séjour valable. Tout simplement parce qu'il paraît logique et plus facile d'engager d'abord au niveau local avant d'aller chercher plus loin.

Cette affirmation ne s'applique évidemment pas aux secteurs où sévit une pénurie de personnel qualifié, comme certaines branches de la santé ou de l'enseignement. Certains postes dans l'administration sont en outre réservés aux seuls ressortissants suisses.

Si vous n'êtes pas encore domicilié en Suisse, ayez au moins un numéro de téléphone suisse sur votre CV et, encore mieux, une adresse c/o une personne domiciliée en Suisse. Ce n'est pas une garantie absolue mais cela augmentera sensiblement vos chances de réussite car l'employeur verra que vous avez déjà un pied dans le pays, ce qui suffira à dissiper ses doutes liés aux candidatures envoyées depuis l'étranger.

Bonne chance dans vos démarches !

Merci Alex-Lausanne.

Salut à toi,

La réponse précédente couvre déjà plutôt bien le sujet donc je ne vais pas revenir dessus mais juste compléter pour le cas particulier de l'IT.
Manifestement la société serait une société de service ou placement, ce qui suggère une forte probabilité que le client ait été une banque.

Au delà de la préférence déjà exposée par le post précédent, il est tout à fait possible que tu ne conviennes effectivement pas aux prérequis : les banques privées demandent généralement à ce que les consultants résident en Suisse. Certaines demandent même plusieurs années de présence sur le territoire, et c'est rarement négociable.

Si ce n'était pas une banque eh bien ... dans ce cas, tu tombes peut être dans le cas de la préférence locale comme expliqué.

Bon courage.

Bonsoir Pastissad,

J'étais cependant tout à fait disposé à venir m'installer en Suisse.

Merci à toi pour ce témoignage.

L'intention ne suffit parfois pas.

Du point de vue de la société de service, ils ne te feront une offre que si ils arrivent à te placer. Si le client à besoin de quelqu'un pour hier (comme c'est souvent le cas ;)), à ce jour tu n'es pas ici et donc la boite ne pourra pas te présenter à un client demandant la résidence obligatoire.

C'est toujours le plus compliqué de postuler de l'extérieur du pays, mais ca se simplifie pas mal une fois le pied posé ici. Il faut persévérer jusqu'à tomber sur la bonne opportunité :)

PS : à titre de curiosité, tu es dans quelle branche de l'IT ?

C'est correct que certains employeurs privilégient la préférence régionale.

D'autres souhaitent comme critère un permis C ou un Suisse. Afin d'éviter tout l'administratif avec l'impôt à la source et limiter la masse de travail en lien avec les permis de séjour.

Ce n'est pas forcément toujours mentionné dans la description de la place, mais ca peut jouer un rôle.

Oui Pastissad, il semblerait que l'intention et la motivation ne suffisent pas.
Je suis dans le domaine Systèmes/Réseaux/Data/Sécurité.

Merci Sunny164 pour ton témoignage.

Alors, effectivement, l'annonce à laquelle j'avais initialement postulé est réapparu avec la mention "Domicile en Suisse requis".

Bref, tu peux expliquer que ton but est de devenir résident, ils n'en ont pas grand chose à faire...

bonjour
j'ai 1 adresse, 1 tel, etc. suisses
mais pas de permis de travail
1 fois éliminées toutes les offres où le permis est mentionné, ou celles des agences d'intérim (là il faut cocher la case "permis" sinon la candidature n'est PAS lue),
je peux éventuellement décrocher 1 entretien.
Là, je reçois plein de compliments sur mon professionnalisme. Mais quand on passe au volet rémunération, je vois mes interlocuteurs changer de couleur :
"ah oui j'ai vu l'adresse je n'ai pas réalisé que vous n'aviez pas de permis..."
je propose le portage salarial, donc pas de paperasse, tout légal, ça ne plaît pas
je propose de travailler sous statut entrepreneur frontalier, ça ne plaît pas non +
La dernière fois on m'a proposé de travailler à la commission (non pas sur base de mon travail mais du travail de mon éventuel employeur), par trimestre... ou pour le taux/horaire d'1 femme de ménage (ceci dit sans mépris, vu le nombre de femmes expat qui ne trouvent pas d'autre job - mais au moins ce taux horaire est 1 référence plus ou moins stable)

Je ne sais même pas comment ils osent faire de telles propositions et se regarder dans une glace !

J'essaie d'échapper aux discussions soulantes genre "les français sont aux 35 heures > ici on bosse dur et nous au moins on sait bosser" mais ma nationalité belge ne m'en protège pas assez... alors je laisse causer tout en pensant "avez-vous déjà essayé de produire en 35h ce que vous faites en 40 ? parce que c'est ça aussi, les 35h... "

Voilà, je suis choquée du comportement des vaudois francophones, je vais voir au-delà des frontières cantonales si c'est mieux ;-)

Sandra : as-tu pensé à t'établir en Suisse ? Cela résoudra des problèmes, dans la mesure où tu auras un permis d'établissement et donc, le permis de travail.

Vu que tu as une adresse en Suisse, j'imagine que c'est davantage une adresse de correspondance qu'une adresse de résidence. Pourquoi ne pas t'enregistrer en Suisse? Après, tu pourras toujours "revenir en France" avec un permis G (permis frontalier) :-)

salut
je suis dans ma famille qui a 1 résidence officielle en Suisse mais si je m'enregistre je ne peux pas y rester + de 3 mois et après, quoi ? la police vient vérifier que je suis bien partie ? Je ne sais pas trop comment ça marche...
je ne connais pas ce "permis d'établissement"
à ma connaissance pas de permis de travail sans travail
mais si tu as des infos ça m'intéresse bien sûr !

je suis même avide d'infos et si ça peut en aider d'autres aussi, alors super ;-)

Le problème, c'est que si tu dis que tu vis en suisse mais n'a pas de permis de travail, on va penser que tu es au noir -> ca n'encourage pas à t'engager.

Ici tu trouveras un lien qui peut t'aider: http://www.ch.ch/fr/sejour-en-suisse-sa … lucrative/

Dans tous les cas, regarde avec les autorités. Il n'est pas interdit de prendre des informations. Les autorités ont aussi tout intérêt à ce que tu paies tes impôts en Suisse, pour autant que tu ne sois pas au chevet des contribuables.

Bonjour sandra_G,

Quelle est votre situation exactement ? Si vous vivez effectivement en Suisse mais ne disposez pas d'autorisation de séjour, je ne peux que vous conseiller de vous rendre au guichet du contrôle des habitants de votre commune de résidence et de demander un permis de séjour sans activité lucrative. Cela permettra déjà de stabiliser votre séjour dans le pays et de ne pas faire fuir un futur employeur.

En tant que ressortissante de l'Union européenne, vous bénéficiez de l'Accord Suisse/UE sur la libre circulation des personnes, qui facilite considérablement les formalités d'entrée par rapport au régime général de la Loi sur les étrangers. Vous ne devrez fournir, outre un document d'identité national valable, que la preuve de moyens financiers suffisants pour ne pas devoir faire appel à l'aide sociale, ainsi qu'une attestation de votre assurance-maladie (art. 24 ALCP).

Dès lors que vous trouverez un travail en Suisse, le passage d'un permis "sans activité" à un permis "avec activité lucrative" ne sera qu'une simple formalité.

Les explications détaillées et les démarches (pour le canton de Vaud) se trouvent à l'adresse suivante  : http://www.vd.ch/themes/vie-privee/popu … en-suisse/

merci pour la précision sur le passage + facile d'un statut à l'autre

Je ne réside heureusement pas ici à temps plein mais  j'ai la chance de pouvoir justifier de cette adresse
donc, pour revenir au début du sujet : que dira la personne reçue en entretien pour justifier d'1 adresse suisse écrite sur sa candidature s'il n'y a pas sa résidence effective ?
Cet esprit de suspicion général (travail au noir, inquiétude voire profit de situations pas claire...) est assez effrayant.

"Je ne réside heureusement pas ici à temps plein"

Pas très engageant comme phrase.

Etes-vous sur de vouloir travailler dans la région ? Comme je le disais dans un autre fil, certains comme moi adorent la Suisse, d'autres ont beaucoup de mal à s'y adapter.

Concernant votre emploi, le fait que vous n'ayez pas de permis pose en effet des questions et n'est pas de nature à rassurer un potentiel employeur.

Il faut garder en tête que dans certains secteurs,des postes qui recevaient 20 candidatures il y a 10 ans en recoivent aujourd'hui prêt de 200 dont une énorme majorité de ressortissants européens (et la je parle de vécu).

Le moindre problème potentiel suffit alors à rendre plomber votre dossier par rapport à la "concurrence".

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Suisse

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Suisse.

Déménagement en Suisse

Conseils pour préparer votre déménagement en Suisse

Assurance voyage Suisse

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Suisse

Billet d'avion Suisse

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Suisse