Close

Les clichés les plus populaires sur la vie aux Etats-Unis

laurie2000 :

On comprend bien à la lecture de vos interventions que vous faites très  souvent des comparaisons négatives entre les US et la France...
Nous avons bien compris que vous êtes très fier de votre intégration et nous vous en félicitons...
Cependant il faut vous dire que NON les US n'ont pas que des bons cotés et que NON, la France n'en a pas que des mauvais...
Cela doit faire un bon moment que vous n'avez pas roulé sur des routes françaises, car je peux vous affirmer ne vous en déplaise, que le réseau routier américain, tout comme son réseau électrique entre autre, est juste une catastrophe ", et que le nier relève d'une chauvine hypocrisie toute américaine... exactement ce que soulignait la première personne qui a réagit à ce post et dont je partage entièrement l'analyse...
Le réseau routier français est juste le plus sûr, le plus concentré et le mieux entretenu du monde (ils nous coûtent assez chers pour ça !)...
J'ai fais pas mal de kilomètres sur plus de 8 états, CO et CE comprises et je n'ai pas trouvé 1 km de route parfaitement entretenue !
Bref, il est étonnant (ou pas ?) que pour un Américain d'adoption que  vous soyez aussi intransigeant  avec vos ex-compatriotes et aussi magnanime avec les américains...
C'est fort dommage car cela décrédibilise vos interventions qui sont parfois très instructives, à défaut d'être toujours objectives ou complètes...

Le "Nous, américains, sommes les meilleurs et vous n'avez rien compris..." est t'il un autre cliché ? À vous lire parfois on se pose la question... C'est à se demander pourquoi vous perdez votre précieux temps à répondre à ces "maudits" français...
Heureusement beaucoup d'autres membres expatriés postent des avis très intéressants et plus objectifs qui informent, sans démotiver, les futurs candidats à l'expatriation...
N'y voyez pas d'attaque personnelle, mais juste une remarque que nous sommes nombreux à nous faire... : Aimer passionnément  un pays n'exempte pas de pouvoir en faire la critique...clichés compris ! Il n'est pas non plus anormal de regretter certaines choses de son patrimoine culturel... Ni nécessaire d'effacer sa culture d'origine  pour s'intégrer ou encore moins d'épouser aveuglement le mode de vie US dans son intégralité pour se sentir plus américain...

50 000 km cette année à travers les USA et franchement de manière générale rien à redire au niveau des routes mise à part les pneus éclatés sur les bords des routes.

gaelleetalex :

Ben a raison.
On en déjà parlé, mais là, pour moi, on est en plein dans le cliché !

Pescaraplace dit :
" La France est aujourd'hui le second pays du monde où la pression fiscale (directe et indirecte) est la plus forte.
C'est pas moi qui le dit, c'est un fait."

Pour moi, c'est comme pour Ben, je paie plus (j'ai la faiblesse de croire que je connais bien ma situation fiscale) !

La pression fiscale n'est pas la même selon que l'on est employé, entrepreneur, commerçant etc.
Il ne faut pas ajouter la généralisation aux clichés.

De plus, et au risque de me répéter, Il faut aussi comparer ce que l'on a en retour.
En France, rien que la santé, c'est énorme comme "retour sur investissement" !
Aux US, les assurances sont très chères (plusieurs milliers de dollars par an) et ça n'empêche pas de lâcher un copay à chaque visite ou soin !
Quand on a les moyens, ça va... quand on n'a pas le sous, ça peut vite faire mal.
Regardez le nombre de personnes endettées à cause d'un accident !
Et je ne parle même pas des dents et des yeux.
Pour ma part, depuis que je vis aux Etats-Unis, j'ai arrêté de me demander pourquoi il y a ici autant d'édentés et d'éclopés dans la rue...

On pourrait également parler de la prochaine grande crise qui guette, celle des dettes contractées pour suivre des études universitaires !
Là aussi, pas de retour sur investissement des impôts pour les études.

Je suis très heureux aux US et je ne me plaint pas, mais attention à bien mesurer la réalité des choses. Mes copains américains "fauchés" dont les boulots ne paient pas beaucoup galèrent vraiment !
On cumule facilement les petits boulots et on n'a rapidement plus de vie de famille ou sociale.

Beaucoup d'immigrés français vivent aux US dans une bulle, avec de très hauts salaires, des avantages payés par leur boîtes etc.
Tant mieux pour eux, c'est super ! Maus ça ne reflète pas la vie de la plupart des américains.
Les 3 % les plus riches détiennent 54,4 % de la richesse globale, les 90 % les moins riches , 24,7 %.
Les Etats-Unis sont le pays des inégalités sociales, ce n'est pas moi qui le dit, c'est un fait ;-)

Je dois faire partis de ces "fauchés" comme tu les appelles...Je pense que beaucoup d'américains n'ont pas la mentalité de demander de l'aide, ce qui les différencie des Européens qui sont surprotégés depuis la naissance avec un système sociale ultra généreux. Je suis passé par des moments difficiles et j'ai toujours eu des soins gratuits quand je n'avais pas les moyens ainsi que mes enfants. Peut-être que mes origines française m'ont permis de demander de l'aide sans avoir honte... Le système américain est très différent de celui qu'on connaît en France mais il n'est pas aussi brutale qu'on l'imagine. Il existe des tas d'aides pour les "fauchés" seulement elles ne sont pas automatiques comme en France, il faut vraiment les demander et c'est là que les américains ont un problème.

Nous n'avons pas du rouler sur les mêmes...
Et les pneus éclatés sur les routes ne vous font pas penser que "peut être" cela est-il dû à leur mauvais état ?
Et je ne parle pas des graviers et du verre brisé...

Ah, les longs debats sur qui quoi ou est mieux...  :D
Je ne connais pas les routes d'Andorre, ni de Paris, je ne pourrais parler que de celles de Corse et de Provence. Mais je les trouve pareilles ici, souvent goudronnees avec des lignes horizontales.  :P  Ni plus ou moins bonnes.

Ce n'est pas un secret que la fiscalite US est largement plus avantageuse, si on connait bien sur. Il y a un nombre impressionnant de deductions et d'astuces en plus des impots/taxes de base.

Et la sante n'est pas si mauvaise que ca. Je suis super bien soigne ici et j'ai une bonne assurance qui me coute 1% de mon salaire. Je viens juste de passer un CT scan pour $45 en ayant place un rendez vous la semaine derniere.

laurie2000 :

Nous n'avons pas du rouler sur les mêmes...
Et les pneus éclatés sur les routes ne vous font pas penser que "peut être" cela est-il dû à leur mauvais état ?
Et je ne parle pas des graviers et du verre brisé...

Non nous n'avons pas du rouler sur les mêmes routes  car jamais vue de gravier ou du verre brisé.
Pour les pneus ça révèle surtout une mauvaise qualité...des pneus. Je viens de faire 60 000 km avec mes pneus et ils semblent toujours aussi neufs. J'ai vécu dans plusieurs états dont la Louisiane qui n'avait pas de super route mais ceci change car ils refont leurs routes mais même là les routes étaient meilleurs que dans la campagne française d'où je viens.
Puis il y a 50 états aux USA, il est préférable de parler par état car ça change parfois beaucoup d'un état à l'autre. Car dire les USA c'est comme-ci ou comme-ça se révèle souvent faux quand on change d'état...

laurie2000 :

Nous n'avons pas du rouler sur les mêmes...
Et les pneus éclatés sur les routes ne vous font pas penser que "peut être" cela est-il dû à leur mauvais état ?
Et je ne parle pas des graviers et du verre brisé...

90% des pneus éclatés sur les routes sont des pneus de poids lourds et ils éclatent parce que ce sont de vieux pneus rechapés de mauvaises qualités. En effet ces pneus sont soumis le plus souvent à des surcharges importantes et à des conditions d'utilisation (chaleur extreme, longues étapes sans s'arrêter, etc...) qui font qu'ils finissent par éclater.

English2Francais :

Et la sante n'est pas si mauvaise que ca. Je suis super bien soigne ici et j'ai une bonne assurance qui me coute 1% de mon salaire. Je viens juste de passer un CT scan pour $45 en ayant place un rendez vous la semaine derniere.

Je confirme, je viens de passer un IRM Samedi dernier (oui vous avez bien lu, un Samedi...).
Ça a duré au moins deux heures et mon assurance a tout pris.

Filipe97150 :
gaelleetalex :

Ben a raison.
On en déjà parlé, mais là, pour moi, on est en plein dans le cliché !

Pescaraplace dit :
" La France est aujourd'hui le second pays du monde où la pression fiscale (directe et indirecte) est la plus forte.
C'est pas moi qui le dit, c'est un fait."

Pour moi, c'est comme pour Ben, je paie plus (j'ai la faiblesse de croire que je connais bien ma situation fiscale) !

La pression fiscale n'est pas la même selon que l'on est employé, entrepreneur, commerçant etc.
Il ne faut pas ajouter la généralisation aux clichés.

De plus, et au risque de me répéter, Il faut aussi comparer ce que l'on a en retour.
En France, rien que la santé, c'est énorme comme "retour sur investissement" !
Aux US, les assurances sont très chères (plusieurs milliers de dollars par an) et ça n'empêche pas de lâcher un copay à chaque visite ou soin !
Quand on a les moyens, ça va... quand on n'a pas le sous, ça peut vite faire mal.
Regardez le nombre de personnes endettées à cause d'un accident !
Et je ne parle même pas des dents et des yeux.
Pour ma part, depuis que je vis aux Etats-Unis, j'ai arrêté de me demander pourquoi il y a ici autant d'édentés et d'éclopés dans la rue...

On pourrait également parler de la prochaine grande crise qui guette, celle des dettes contractées pour suivre des études universitaires !
Là aussi, pas de retour sur investissement des impôts pour les études.

Je suis très heureux aux US et je ne me plaint pas, mais attention à bien mesurer la réalité des choses. Mes copains américains "fauchés" dont les boulots ne paient pas beaucoup galèrent vraiment !
On cumule facilement les petits boulots et on n'a rapidement plus de vie de famille ou sociale.

Beaucoup d'immigrés français vivent aux US dans une bulle, avec de très hauts salaires, des avantages payés par leur boîtes etc.
Tant mieux pour eux, c'est super ! Maus ça ne reflète pas la vie de la plupart des américains.
Les 3 % les plus riches détiennent 54,4 % de la richesse globale, les 90 % les moins riches , 24,7 %.
Les Etats-Unis sont le pays des inégalités sociales, ce n'est pas moi qui le dit, c'est un fait ;-)

Je dois faire partis de ces "fauchés" comme tu les appelles...Je pense que beaucoup d'américains n'ont pas la mentalité de demander de l'aide, ce qui les différencie des Européens qui sont surprotégés depuis la naissance avec un système sociale ultra généreux. Je suis passé par des moments difficiles et j'ai toujours eu des soins gratuits quand je n'avais pas les moyens ainsi que mes enfants. Peut-être que mes origines française m'ont permis de demander de l'aide sans avoir honte... Le système américain est très différent de celui qu'on connaît en France mais il n'est pas aussi brutale qu'on l'imagine. Il existe des tas d'aides pour les "fauchés" seulement elles ne sont pas automatiques comme en France, il faut vraiment les demander et c'est là que les américains ont un problème.

Basé sur ma propre experience, je vais apporter de l'eau a ton moulin.

Je suis atteint d'une sclérose en plaques diagnostiquée en 2000.
Jusqu'en 2008, mes symptômes étaient quasi inexistants ou très faibles mais a partir de 2008/09 mon état s'est dégradé.
D'abord je me suis mis a boiter puis il m'a fallu avoir une canne. Dans les années 2012/13, il a fallu que je sois en fauteuil roulant pour tous les déplacements qui me demandaient de marcher plus de 100 mètres.
Aussi j'ai du adapter mon activité professionnel qui était relativement physique à une autre plus administrative et plus sédentaire.
Avec l'aide de mon médecin, j'ai rempli un dossier pour recevoir une pension d'invalidité auprès de la Social Security. Pension a laquelle j'ai droit car je suis a jour de mes impôts et taxes diverses depuis plus de 15 ans.
Ma demande a été refusée deux fois malgré le fait que je suis en chaise roulante et que le dossier était signé par mon neurologue.
Il aura fallu que je me fasse representer par un avocat et que j'aille devant un juge federal de la Social Security pour que finalement je sois reconnu handicapé par l'Etat Federal.
Pour moi l'enjeu était important car au-delà du cheque mensuel que m'envoie maintenant Oncle Sam, le système me donnait droit à MediCare bien que je n'avais pas encore atteint 65 ans.
Medicare c'est l'assurance santé des plus de 65 ans (retraité) ou des handicapés à condition qu'ils soient reconnus comme handicapés par l'administration fédérale.

Donc oui le système peut aider mais c'est loin d'être systématique et il faut faire des pieds et des mains pour récupérer quelque chose.
Par contre ils savent être "généreux" car ils m'ont payé deux ans d'arriérés d'un coup.

J'ai des amis qui se sont battus aussi longtemps pour obtenir Medicare pour leur fils handicapé : parcours du combattant....

Sinon, la discussion portait sur les clichés. La comparaison US / France est impossible, c'est comparer une pomme et un marteau. On parle de 2 mondes qui ont évolué de façon radicalement différente pendant 300 ans. De plus "mon USA" n'est pas "ton USA". Quand je parle de l'école par exemple, je suis dans un county de privilégiés avec des moyens énormes (property tax dans le county où on a 5 parcs Disney... 200 000 chambres d'hotels...). Si je compare avec des écoles de quartiers pauvres de New Orleans... ca ne tient par la route (justement la route, en Floride, elle est moyenne).

Bref, après 6 ans ici, je ne vois plus les USA à travers le prisme des débuts, ni les clichés justement, mais en faisant les plus et les moins : je reste parce que j'aime ce pays, ces gens, ma ville, mon quartier, ma vie quoi.

bonjour,vous pourriez  me donner des réponses.j'ai fait des recherches sur des offres d'emplois dans la construction btp je suis couvreur.les patrons américain sont t il intéresser par des couvreurs qui veulent venir travailler pour eux.

will80340 :

bonjour,vous pourriez  me donner des réponses.j'ai fait des recherches sur des offres d'emplois dans la construction btp je suis couvreur.les patrons américain sont t il intéresser par des couvreurs qui veulent venir travailler pour eux.

Bonjour,

En l'occurrence vous êtes hors-sujet sur ce fil. j
Je vous invite à déposer une annonce dans la section Emploi.

Les clichés sont comme la photographie c est un endroit et un moment saisi par une personne à un instant T,  c est pour cela que ça s appelle un cliché, et c est aussi pour cela que l'on dit que les clichés on la vie dure 😉.
Cela me fait penser à  un livre pour enfant que Madonna à écrit,   " les pommes de monsieur Peabody" je le conseille à  tout ceux qui ont des enfants,   et qui explique que les rumeurs sont tenaces (autant que les clichés. 😊).

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Etats-Unis.

Déménagement aux Etats-Unis

Conseils pour préparer votre déménagement aux Etats-Unis

Assurance voyage Etats-Unis

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Etats-Unis

Billet d'avion Etats-Unis

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour les Etats-Unis