Close

Deux Toulousains à Mayotte ? :D

Bonjour à tous !

Je me présente, Emma 24 ans et je viens de recevoir une offre de poste à Mayotte à Koungou!

J'aimerai avoir vos conseils d'expatriés car je n'ai pas encore prit de décision définitive et je dois donner une réponse rapidement pour un déménagement là-bas courant octobre !

Je lis depuis un moment votre discussion et bien d'autres  et en fait je voudrais savoir comment me positionner...
Je dois avouer que les cambriolages et les agressions cités dans les discussions me font un peu peur...
Je me doute que ce n'est pas tout rose mais je commence vraiment à prendre peur...

Je vais venir avec mon compagnon, nous sommes jeunes (24 et 27ans) et nous avons 2 chats... J'ai lu aussi que les animaux n'avaient pas la belle vie là-bas s'ils sortaient...
Et que pour une jeune fille se balader seule dans certains endroits est risqué... Mais même sans ça, il faut apparemment rester sur ses gardes en permanence...

Du coup, je ne sais pas trop comment voir l'île et venant de métropole je ne sais plus quoi faire à vrai dire...
J'étais partante pour voir la nature, la plongée, etc... mais je sens que la contrepartie est assez lourde à payer...

Merci d'avance pour vos avis sur cette petite île !

Emma

Ben c'est simple en fait, s'il y a des postes à pourvoir, c'est que des gens sont partis.
S'ils sont partis, c'est que tout n'est pas rose ici et qu'ici ce n'est pas comme partout.
Le lagon, la plongée, la nature, il y a ça  ailleurs en zone tropicale. Donc soit tu viens pour le travail parce que tu n'as pas les mêmes opportunités ailleurs et c'est une bonne idée. Soit tu viens pour le lagon et c'est une mauvaise idée.

Il y a des cambriolages. Plutôt en grand nombre. Ça ne veut pas dire que tout le monde se fera cambrioler. Et la réaction face au cambriolage n'est pas la même pour tous : je connaissais un couple de collègues qui étaient célèbres au lycée pour se faire cambrioler chaque année, au moins une fois. Et ils sont restés jusqu'au bout de leur contrat parce que l'île offre apparemment des avantages qui compensaient ce petit inconvénient. D'autres, par contre, ont vécu leur unique cambriolage comme un traumatisme et ont eu du mal à s'en remettre.

Il y a des agressions. Plutôt en grand nombre. Sans doute plus qu'à la Faourette, au Mirail et à Empalot réunis. Peut-être moins que dans les quartiers Nord de Marseille. Au fil des ans, elles ont eu tendance à devenir de plus en plus violentes. Ça ne veut pas dire que tout le monde se fera agresser. Mais l'année dernière, au moins deux personnes en sont mortes.

Il y a de la pauvreté. Non, pas de la pauvreté : de la misère. Matérielle et morale. Certains (qui ont souvent vécu en Afrique) arrivent à trouver la bonne distance pour faire avec sans culpabiliser. D'autres arrivent à l'ignorer, par exemple en centrant sur vie sociale sur les autres métropolitains. Certains enfin ne la supportent pas, et ils rentrent en France avec soulagement.

Il y a de la xénophobie et une violence larvée dans les rapports sociaux. Heureusement pour nous, elle s'exprime plutôt en ce moment à l'encontre des Comoriens, avec ou sans papiers. Même si l'on perçoit encore dans les conversations un fort ressentiment à l'égard de l’État et des wazungu en général, les chasses aux Blancs de 2008 et 2011 sont presque oubliées.

Il y a aussi une franchise et une amabilité dans les relations interindividuelles qu'on ne retrouve plus en métropole. Les enfants vous saluent, assez systématiquement. Mais souvent aussi de parfaits quidams croisés dans la rue, juste parce que vous avez une bonne tête. Parfois ça donne des situations amusantes, parce qu'ils essaient de copier les manières des wazungu sans en maîtriser tous les codes : pas plus tard que ce soir, je croise la mère d'une ancienne élève ; j'ai aidé sa fille à préparer un devoir, ce qui justifie qu'elle me salue de façon particulièrement amicale. Elle a dû observer que les Blancs se font souvent la bise entre eux, mais elle ne sait évidemment pas qu'on n'embrasse généralement pas un inconnu. Elle s'avance donc vers moi et, avant que j'ai pu esquisser le moindre mouvement, me claque deux bises sur la joue devant l'assistance amusée (voire un brin moqueuse).

Il y a du travail. Plutôt bien payé si c'est dans la fonction publique, pas toujours beaucoup mieux qu'ailleurs dans le privé, où les conditions sociales se rapprochent progressivement de la métropole (le Code du travail ne s'appliquera en totalité qu'en 2018). En fait, il y a beaucoup de travail, et donc on travaille beaucoup. J'ai tendance à penser que c'est aussi un travail plus intéressant qu'en métropole, en tout cas dans mon domaine d'activité.

Hello

Je pense que je ne vais pas te dire
Caribou
En revanche Caribou sur ce forum ou il faut en prendre et en laisser mais surtout surtout .......en laisser

Merci pour ce conseil utile Lilidesiles, tu comptes toujours venir un jour à Mayotte ?

Oui

Eh bien quand tu seras là, ton avis sur cette destination de rêve prendra plus de consistance et de crédibilité aux yeux d'autrui. En bien ou en mal.

Bonjour à tous !
Merci pour vos réponses, je réponds un peu tardivement... Finalement nous ne sommes pas partis n'ayant eu aucun retour des recruteurs au final.
En tout cas nous savons à quoi nous en tenir si jamais j'ai une nouvelle offre.

Merci et bonne journée ! :)

Bonjour Emma !

Toulousaine comme toi, j'ai choisi de venir vivre à Mayotte cette année avec mon copain. Cela fait 3 mois, c'est court pour pouvoir faire un réel retour et à la fois suffisant pour commencer à se faire un avis. En effet, je pense qu'il y a autant de manières de vivre Mayotte qu'il y a d'individus. Le plus simple pour savoir est de venir.
Comme toi au début, en lisant les forums, en entendant les histoires de chacuns et chacunes j'ai eu pas mal d'appréhensions. J'en ai eu aussi quand j'ai commencé à bosser à la Faourette fraichement débarquée à Toulouse, ou bien sortir toute seule la nuit à Bagatelle pour prendre le métro ou me rendre chez des amis. Et ... ? Il ne m'est jamais rien arrivé !
Certaines personnes se font cambrioler très régulièrement, il faut être conscient que ça arrive. Certaines aussi se font piquer des trucs (téléphone, appareil photo, fringues,) Mais à Toulouse aussi tu peux te faire piquer des trucs. Parfois selon les situations tu vas faire plus attention ou non. A Mayotte c'est pareil. Enfin moi je le vis de cette manière. Selon les situations je fais plus attention. Je ne me balade pas dans la rue avec mon gros téléphone portable à la main, ou avec mon appareil photo visible. je ferme bien tout mon appart en partant etc.
Mais Mayotte est vraiment une très belle île, avec une population extrêmement accueillante, une culture hyper intéressante ! Les mahorais et mahoraises sont prêt à partager beaucoup avec toi si tu t'intéresses un petit peu à leur culture. Rien que pour ça, pour aller à la rencontre de l'autre, pour ces échanges, ça vaut le coup de venir ! Au début bien sûr tes repères sont chamboulés, mais tu prends vite le pli, et quand tu es un peu perdue, les gens le voient et t'aide à t'y retrouver.
Après il existe des tensions entre Comoriens et Mahorais et en effet ce n'est pas toujours très facile à vivre. Pour ma part je n'ai pas vécu le moment des décasages, mais j'appréhende que ça recommence car comme c'est une petite île, très vite les tensions se déploient et se développent.

Bien sûr tout cela est mon avis, et je respecte entièrement l'avis de chacun et chacune. Je comprends qu'à force d'être cambriolé ou agressé on puisse être mal, vraiment. Mais pour ma part ayant la chance que tout se passe bien pour moi (je croise les doigts ;-) ) j'ai juste envie de dire : venez, et faites vous votre propre avis !

Bon courage pour votre recherche d'emploi, mais n'excluez pas Mayotte, il y a énormément de choses qui valent la peine ici !

Farpaitement !!

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Mayotte

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Mayotte.

Déménagement à Mayotte

Conseils pour préparer votre déménagement à Mayotte

Assurance voyage Mayotte

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Mayotte

Billet d'avion Mayotte

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Mayotte