Close

Gérer le mal du pays à Mayotte

Bonjour à toutes et à tous,

Etre expatrié à Mayotte est une belle aventure… qui peut aussi s’accompagner de moments de nostalgie.

Quels sont vos conseils pour éviter d’avoir le mal du pays ?

Comment gérez-vous ce sentiment ?

Existe-t-il des endroits à Mayotte où retrouver des produits ou l’ambiance de votre pays d’origine ?

Partagez avec nous votre expérience.

Merci,

Christine

:par: bonjour
de part mon expérience on entame notre 3 ème années j'ai pas eu le mal du pays des moments de nostalgie oui l'éloignement de la famille des amis d'adaptation décalage horaire vie chère revoir la façon de fonctionner et de dépenser manque d'infrastructure recomposer avec notre vision du projet point positif il y en a les plages du sud sakouli ou beaucoup de métro ce retrouve les resto il y a de bonne adresse grande terre et petite terre les sortie sur le lagon de nouvelles rencontre amicale échange et de partage d'horizon divers des ateliers couture peinture on s'ennuie pas à Mayotte pour ceux qui veulent aller vers l'autres le climat on si fait à chacun de gérer pour s'adapter mais surtout être prudent on vie pas en outre mer comme en métropole souvent les gens l'oublie sont imprudent ou négligent point important réfléchir ceux pour quoi on est venu ici et pas ailleurs en attendant caribou  :cheers:

Le mieux est de faire comme en prison :  Prendre son mal en patience.

Oui c'est exactement ça. ...

Bonjour à tous, je pense qu'  il y a une solidarité naturelle qui se crée entre expats ce qui permet de retrouver un peu le pays. Entre le travail et les sorties du week end, je n ai pas une minute à moi ce qui évite d être trop nostalgique. Je rejoins younabb il ne faut pas oublier ceux pourquoi on est venu. Personnellement je suis ici pour découvrir une autre culture et me rendre utile .Je pense qu'il faut aller au maximum vers les autres. Il m 'est arrivé d 'avoir une baisse de moral, de monter dans un taxi de discuter avec le conducteur et les passagers, de descendre du taxi , croiser le sourire d' enfants, de tourner la tête, de voir le lagon et du coup de retrouvé ma bonne humeur. Acheter du vin et du fromage peut aider, avoir ses amis et famille en Skype réconforte aussi. Si financièrement on peut rentré une fois par an en métropole cela permet aussi de se ressourcer. Mayotte est magnifique, j 'y fais des belles rencontres. J ' ai beaucoup voyagé mais de passage seulement.  C'est la première fois que je pose mes valises pour un moment et j ' apprend chaque jour sur moi même ,sur ma capacité d'adaptation et sur  mes émotions . Je me remet en question sans cesse. Émotionnellement Mayotte ou peu importe l' endroit ou on se trouve ( l' expérience d'expatriation en général) nous met à rude épreuve passant en une seule journée par différentes émotions mais cela vaut le coup d être vécu!  Pour résumer profitez de chaque instant, aller vers les autres, ne pas oublier pourquoi on est venu, se satisfaire de ce qu'on a ( certe les légumes sont chère mais on peut nager avec les dauphins!)  et se rendre compte de la chance qu 'on a . Désolé je me suis un peu éparpillé mais je pense que cela peut contribuer à gérer le mal du pays. Enjoy :-)

Hello,
La base c'est d'éviter la frustration. La frustration naît du manque. Il faut donc atténuer ce sentiment de manque le plus possible. Pour cela il ne faut plus vivre comme en métropole. Juste prendre Mayotte pour ce qu'elle et pas autre chose. On est ailleurs, on vit différemment. Et il faut arrêter de comparer tant avec notre ancienne vie qu'avec la vision fantasmée d'une vie sous les tropiques. On prend les choses comme elles viennent sans émettre de jugement. Elles sont comme ça, point. On se focalise sur les plus et on rend conscient leur assimilation. Le contact facile entre les gens, l'absence de routine, pas de chichi, contact privilégié avec la nature, les animaux, possibilité de changer complètement de domaine professionnel, la vie en Afrique, la façon de penser totalement différente de la pensée occidentale (ça on ne comprend vraiment qu'au bout de 4 ans), la sensation d'appartenir au Monde...

-En ce qui me concerne la sensation d'appartenir au monde ne m'est pas venue à Mayotte, comme beaucoup d'expatriés, je suis enfant d' expatriés encore que le mot expatrié ne doive pas s'appliquer à Mayotte puisque Mayotte, c'est la France. https://image.jimcdn.com/app/cms/image/transf/dimension=390x1024:format=jpg/path/s1318f4f9b61d2324/image/i972796ca7933aa13/version/1401657247/image.jpg
Mal du pays, mais lequel alors? Le pays natal, le pays de mon enfance? Les pays où j'ai vécu, aimé, travaillé? Quand à vivre autrement, c'est bien là le problème: en métropole je me promenais dans la nature et sur la mer, je bivouaquais dans les dunes, faisais griller mon poisson frais pêché ou je m'arrêtais dormir dans une crique, toutes choses devenues bien compliquées ici au fil des années pour des raisons de sécurité. La comparaison s'impose et je me refuse à suspendre mon jugement, à ne pas prendre position tel l'agnostique interrogé sur l'existence ou la non existence  de Dieu qui vous répondra p'têt ben que oui , p'têt ben que non. Emettre  des jugements sur une société en pleine déliquescence me paraît plutôt réaliste et salutaire, d'autant qu'elle manifeste à chaque scrutin son attachement aux valeurs (monétaires) de la République. Notre présence, nos exigences, nos savoir-faire et notre pognon sont les conditions indispensables pour que cette île reste habitable, contrairement à ses voisines, alors oui, on a le droit et même le devoir de râler.
-Là où je rejoins ce qui précède, c'est  qu'il faut éviter de se suralimenter le manque en évitant de se mettre en fond d'écran son coin préféré de vacances en France ou son château familial et qu'il ne faut pas rechercher les clichés fantasmés de la vie tropicale. Rentrer chez soi au moins une fois par an me paraît essentiel, surtout si l'on a des enfants et que l'on veut leur éviter le déracinement. Ici on ne sera jamais chez nous, quoi que l'on fasse, en terme d'intégration réelle, déjà que cela ne va pas de soi dans les coins d'Europe un peu à l'écart du monde.

Je rejoins Zitoun cela fait un bien fou de rentrer pour moi en tout cas ce fut positif. Je suis rentrée cet été seule avec mes enfants .....que du bonheur ! Une promenade au bord d'un lac avec une bonne glace à la main, un café sur une terasse des choses simples.....quel bonheur...par contre dur dur de revenir....

Mayotte c'est l'histoire de vieux colons français qui se sont fait pas mal de fric. Des conseillers de l"Elysée se sont rendus compte que cela ferait pas mal de voix pour Sarkozy. Mayotte ne sera jamais la France. A Saint-Pierre et Miquelon, ils furent également département avant de redevenir C.O.M. et avec les avantages que cela représente. La départementalisation, c'est l'arrivée du merdier pour les français comme pour les mahorais.  :dumbom:

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous remercie pour votre partage.

Pour éviter de glisser dans le hors sujet, je vous invite à vous concentrer sur le sujet initial de la discussion.

Merci :)

Mistchoup J'ai récemment mangé un fondant aux chocolat chantillys coulis fraise assez bon et jouer aux cartes au port de longoni .C'est assez calme et Secure si tu veux y aller avec tes enfants ;-)

Merci Hali Mou pour l'info ! Il paraît qu'il y a un bon restaurant à Longoni je n'y manquerai pas d'y aller avec les loulous ;)

De rien ;-)

Bonjour je suis sur la décision de partir à mayotte pour le travail  après avoir beaucoup  regardé  de documentaires et avoir vu de très belles  choses  apparemment super pour y faire de la plongée sous marine  randonnée pêche  etc ....j ai aussi vu  que c pas toujours tranquille  dans certains endroits (agression,vole.....)cela  est pire ou pareil que paris,bordeaux,Lyon....... mon départ  est prévu en février.je suis à la recherche  d un logement si possible maison, c facile  ou compliquer à trouver. Voilà mes premières préoccupations. Merci de vos info bonne après midi

Je viens du sud.
Alors pour combler le mal du pays, rien de tel qu'une bouteille de pastis à 37 euros pour se rappeler du bruit des cigales.

mayotte est victime de ses fait divers qui font la chronique a tout va, moi c est ma quatrieme annee, je ne dis pas que c est le top tout le temps il y a des moments de flechissement, sauf qu il faut eviter de rabacher, c est le cas de la plupart.... comparer l incomparable, donc j evite les personnes negatives qui n ont que ces sujets qui fachent, vol agression..... a mayotte les masques tombent et tres vite, on se decouvre une capacite d adaptation , deja climatique, le soleil se couche assez tot, on se leve tot, apres l organisme suit, l avantage il fait beau toute l annee, on ne meurt pas de froid ni de chaleur a mayotte...voila, bonne continuation a tous

C'est vrai un conseil évitez les personnes négatives il y a du bon et du mauvais, ne pas tomber dans la psychose ... pour ma part une sortie bateau qui coûte une fortune en famille et bien ça vous fait vite oublié les points négatifs et les coups de blues...soyez vigilants et profitez des joies de la mer et de la nature ;)

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Mayotte

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Mayotte.

Déménagement à Mayotte

Conseils pour préparer votre déménagement à Mayotte

Assurance voyage Mayotte

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Mayotte

Billet d'avion Mayotte

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Mayotte