Close

Inverstissement immobilier. revenus locatifs sont ils imposés?

Bonjour,

Une question générale, comme placement, est-il plus avisé d'acheter un appartement, une maison ou un commerce?
Après, les revenus locatifs sont ils imposés au Brésil?

Merci d'avance de vos bon et judicieux conseils,


Charly

Tout les expats vivants ici vous diront que ce n'est pas le meilleur moment pour investir au Brésil. Il semblerait que l'on voit la fin du tunnel...Ou la situation économique est tellement mauvaise que ça ne peut que s améliorer. Je dirais, sauf si vous un projet personnel à long terme , éviter d acheter maintenant au Brésil. Oui les revenus immobiliers sont imposables. LA réglementation est complexe et rigide pour les proptions, presque comme en France.
Le marché est saturé. Beaucoup  d appartement libres, sûrement des achats à un bon prix mais si vous ne pouvez pas louer après....
Pour le commercial, voir les chiffres économiques. Beaucoup de nouveaux centres commerciaux n'ont pas louė tous leurs emplacements.
Les maisons individuelles ont perdu de leur valeur pour des raisons de sécurité et cout. Les maisons en condo ont la cote.
Cordialement.

L'immobilier au Brésil est un sujet à aborder avec beaucoup de prudence et surtout ne pas s'emballer pour des opportunités qui n'en seront pas et qui se transformeront en de véritable boulet au fil du temps qui passera.

La première question à se poser sur le pourquoi de mon investissement ?

pour l'occuper à temps complet et me loger ou pour faire de la location et une éventuelle spéculation ..

l'occuper à temps complet, signifie que j'ai un visa de résident permanent et que je suis au Brésil depuis plus d'un an et qu'effectivement je me sens bien dans l'endroit ou je suis, et que j'envisage d'y rester plusieurs années...par contre il faudra vérifier que la somme investi dans mon achat ne me rapporte pas plus en investissement CDB par mois,  que ce que je paierai en location, car si c'et le cas, vaut mieux rester locataire et ne pas investir...car un investissement restant un placement solide et surtout qu'il sera difficile de s'en séparer si besoin, et qu'une plus-value reste aléatoire dans le temps.

Investissement pour en faire un revenu : aujourd'hui que ce soit en France ou ailleurs, la location d'un bien pour en faire un revenu n'est pas le meilleur placement avec le risque d'impayés, de dégradation, d'une rentabilité faible de l'ordre de 6% au Brésil, d'une revente aléatoire avec un gain hypothétique, sans parler de l'éloignement géographique qui constitue une difficulté que l'on ne peut pas imaginer, déjà qu'en France c'est un écueil pour des biens à  gérer à 200 km de chez soi, alors à 10 000 !!! après reste la location via Airbnb pour de courtes périodes, à condition d'être dans un lieu recherché touristiquement,  mais qui exige que l'on soit proche de son logement à tout instant.

type d'achat : appartement ou maison ?  au Brésil les appartements sont plus cher que les maisons, et coûtent plus en frais de condominio pour la simple raison que les appartements sont plus sécuritaires qu'une maison et la notion d'insécurité permanent e est à prendre en compte...laissez 3/4 jours votre maison vide, malgré vos systèmes d'alarmes, le risque d'être cambriolé sera 10-20  fois supérieur à celui d'un appartement dans un condominio sécurisé et puis il  est plus facile de protéger une porte d'entrée d'appartement que celles d'une maison, fenêtre comprises...

Bonjour,

Je vais être un peu plus précis. En clair, nous allons habiter à Florianopolis, je suis marié à une brésilienne depuis 36 ans, donc le problème de visa ne se pose pas. Etant jeune (63 ans) retraité, nous voulons placer nos sous de façon à créer un revenu supplémentaire. Nous avons acheté une maison à Florianopolis, et n'avons pas de loyer à payer. N'étant pas spécialiste en placements, notre expérience est que à moyen et à long terme, nous avons toujours eu un bon rendement et une belle plus value sur les divers biens immobiliers, en Belgique comme en France. De là, la question. Sinon, investir en reals à la banque, ou en euros, avec un  euro sur-évalué et une inflation importante mais manipulée en europe, une économie défaillante en occident; le real est également une monnaie très instable, et à ce que je vois, le brésil est également, politiquement parlant au bord du gouffre.
Cela étant, le brésil est dans cette situation, depuis que je m'en souviens, c.a.d. 1980.

Personnellement je ne mettrai pas tous mes œufs dans le même panier, surtout que vous n'avez pas passé plusieurs mois voir années au Brésil récemment, et donc si vous êtes propriétaires à Florianopolis, pas besoin d'en faire plus, garder vos Euro en Europe et utiliser uniquement ce que vous avez besoin au fil du temps...et comme vous avez connu le Brésil de 1980, celui de 2016 est différent et ce qui a été vrai au moment du changement de monnaie avec le R$ en terme de plus values  sur l'immobilier, qui se sont manifesté dans les années qui ont suivi, ne se reproduira pas forcément aujourd'hui .

Bonjour,
nous avons été, bien entendu souvent au Brésil entre 1980 et 2016. L'idée est de venir habiter en permanence au Brésil.
Je ne veux pas garder de biens en Europe, si nous n'y venons plus, et ce, pour des raisons pratiques.
Je fais quoi si un locataire m'envoie un mail de Belgique pour me dire qu'il y a un robinet qui fuit, si je ne suis pas sur place?
Etant assez technique, en général, je vais voir d'abord, puis si la réparation est trop complexe j'envoie un corps de métier avec une mission bien précise, faite de quoi, on se fait arnaquer, en Belgique, en France tout comme j'imagine au Brésil.
Alors, probablement je vais laisser une partie de l'argent en € et une partie en U$, mais il me faudra comme même investir une partie en immobilier.
Et je pense qu'il vaut mieux avoir ses investissements immobiliers, à l'endroit ou on réside, et ce pour les rasions décrite ci avant, ou en cas de problèmes juridiques comme non paiement des loyers.
Cordialement,

Charly

On n'est jamais sûr de rien !!!  un problème de santé et vous voila de retour en Belgique par exemple,  plus vite que vous ne le pensez...donc avant de faire quoique ce soit, passer 2 ans à Florianopolis avant de décider de tout transférer ou d'investir ;)

BONJOURS
pour moi un appartement en location j'ai payer 150 RS = 40.36 €

duflo jean jacques :

BONJOURS
pour moi un appartement en location j'ai payer 150 RS = 40.36 €

payer quoi ?

La facture d'électricité :)

Flamand :

Bonjour,

Une question générale, comme placement, est-il plus avisé d'acheter un appartement, une maison ou un commerce?
Après, les revenus locatifs sont ils imposés au Brésil?

Merci d'avance de vos bon et judicieux conseils,


Charly

La question TRÈS CLAIRE de flamand est uniquement sur la question investissement
Il demande quel est le rendement le plus judicieux

Je répondrais investissement résidentiel qui rapporte entre 0,6 et 0,7% par mois
Je conseillerais de ne pas investir dans l'immobilier de bureau.
Reste le local commercial, ma réponse serait en fonction du type de commerce du locataire.

Ensuite sa question se porte sur les revenus locatifs.
Je sais qu'au dessus de 28/30 mil reais par an de revenu, ils sont taxés.

chicobrasil :
duflo jean jacques :

BONJOURS
pour moi un appartement en location j'ai payer 150 RS = 40.36 €

payer quoi ?

L'abonnement Internet  :D ?

Aventureiro :
Flamand :

Bonjour,

Une question générale, comme placement, est-il plus avisé d'acheter un appartement, une maison ou un commerce?
Après, les revenus locatifs sont ils imposés au Brésil?

Merci d'avance de vos bon et judicieux conseils,


Charly

La question TRÈS CLAIRE de flamand est uniquement sur la question investissement
Il demande quel est le rendement le plus judicieux

Je répondrais investissement résidentiel qui rapporte entre 0,6 et 0,7% par mois
Je conseillerais de ne pas investir dans l'immobilier de bureau.
Reste le local commercial, ma réponse serait en fonction du type de commerce du locataire.

Ensuite sa question se porte sur les revenus locatifs.
Je sais qu'au dessus de 28/30 mil reais par an de revenu, ils sont taxés.

pour répondre : ni l'un ni l'autre....ni immobilier, ni commerce..

au Brésil, les revenus financiers rapportent plus que les revenus "Pierre" avec l'avantage d'être liquide à tout moment, sans risque d'impayés et surtout pas besoin de dépenser de l'argent pour les entretenir......car fini le temps des plus values immobilières, au Brésil c'est plutôt les moins values immobilières qui se comptent par millions...quand une population est majoritairement  pauvre c'est plus difficile de trouver des acheteurs qu'en France....

La question du placement bancaire n'est pas demandé ni même sur un investissement en france.

La taxa selic devrait baisser a 7 ou 7,5% cette fin d'année.

Automatiquement et comme le demande et le fait remarquer Flamand qui a mon avis est belge souhaite connaitre la rentabilité au brésil ou il vit ou veut vivre et pas ailleurs
En résidentiel il y a encore la possibilité de 0,6 a 0,7% ce qui est un très bon placement.

L'expatrié flamand ou futur expatrié souhaite connaitre les chiffres et les expériences de chacun au brésil qui a des biens en location.
Veuillez répondre tout simplement sur ce sujet.

Aventureiro aujourd'hui le meilleur placement au Brésil est financier et pas immobilier donc la réponse n'est pas hors sujet....

immobilier = investissement solide, non disponible, avec moins value à la clef lors de la revente, la crise est encore présente et le nombre produit en vente est largement supérieur à la demande qui n'augmente pas mais continue à être à des niveaux très bas.

Quand à la rentabilité locative, elle est en dessous de ce que rapporte un placement financier en CDB...

un appartement de 200 000 R$ se loue en moyenne 1000 R$ brut soit un gain de 6% brut annuel brut car il faut retrancher les frais d'entretien et d'Iptu si non supporté par le locataire et on parlera pas aussi des risques d'impayés de loyer et du paiement par le propriétaire des  éventuels factures d'eau/Electricité qui n'auraient pas été réglé par son dernier locataire !!!

200 000R$  en CDB génère  1330 R$ net par mois net soit au minimun  8% (10% actuellement) , sans parler de la liquidité du placement disponible à tout instant.....

Non le minimum en loyer de 200 000 rs c'est 1300 reais par mois plus les charges.
Et si vous louez meubler c'est mini 1700/1800 reais.

Les placements financiers sont reportés sur les fonds d investissement des banques.
Les CDB dorénavant ne rapporteront plus rien ou pareil que la poupança ni plus ni moins. Quand ils arriveront à expiration, Essayez de placer en CDB a votre banque et vous verrez avec une taxa Selic a 7% ou 7,5% promise en fin d'année. On est en ce moment deja a 8,25%-15% d'impôt. Environ 7% net au mieux.

Les fonds d'investissement des banques ou des société d'investissement rapportent plus en effet. Toute une palette est prête pour les clients de toutes les classes sociales.
Mais comme après vous avoir lu souvent, vous indiquez qu'il ne faut pas mettre ses oeufs dans le même pannier. Donc un investissement locatif pour certains retraités est le bienvenu.

Si un expat vient sur le forum demander l'heure qu 'il est au Brésil et que vous lui donner l'heure en France, c'est fatigant au bout d'un moment.

Un expat ne souhaite pas investir en France ou en Europe puisqu'il désire plus que tout vivre à l'étranger.
Et sinon, il change de forum et va s'informer sur le forum france.
Cordialement

Aventureiro.....j'ai testé les 2 produits sur plusieurs années au Brésil et en France.....l'immobilier et le financier ....et le grand gagnant pour moi,  comme produit d'investissement reste le financier....l'immobilier ne rapporte rien et crée plus de soucis au quotidien qu'un produit liquide et dont la gestion est grandement facilité avec l'utilisation d'un PC et un accès à ses compte par internet

Croire que l'immobilier est rentable et une idée périmée mais bien ancrée dans la tête de la génération des gens nés juste après la seconde guerre mondiale car à part savoir la date à laquelle on achète et le  prix  payé, la grande inconnu concerne le prix de revente, dans combien de temps, tout en sachant d'avance que l'on dépensera entre temps pas mal d'argent en  frais d'entretien , d'impôts et divers....

Acheter pour se loger , oui si l' on pense vivre plusieurs années au même endroit, acheter pour investir et en faire un rendement locatif, non ....

Investir dans l'immobilier au Brésil est un très mauvais plan.
Quand j'habitais en France, en plus de mon boulot, j'étais aussi marchand de bien.
J'ai voulu tenter l'expérience au Brésil. J'ai vite déchanté.

La logique et les goûts des brésiliens n'ont rien à voir avec ceux des français :

1- Ils ne veulent que du neuf. Si possible financé par le vendeur/constructeur.
Ce qui les intéressent, c'est le montant de la mensualité. Peut importe la durée, puisque de toute façon, ils s'arrêteront de payer en cours de route.
Les malfaçons ? Le brésilien est optimiste et dieu va le protéger.

2- Ils privilégient le tape à l’œil. Ils préféreront acheter une maison chic de mauvaise qualité qu'une maison moins chic de très bonne qualité.
Et des appartements, je dis "maison" pour généraliser et aller plus vite.

3- Ils veulent faire comme les autres. La maison doit être plus ou moins identique aux autres. Une maison différente, ça ne leur plaira pas.

4- La plupart des transactions se font à base de troc.

En ce qui concerne les prix :

Les prix des maisons sont très largement supérieurs à leur vrai valeurs.
Exemple :
Pedro échange sa maison à 1 million contre la maison de Paulo à 1 million également.
Ils sont contents car ils ont "vendus" leur maison à 1 million.
En réalité, leur maison vaut même pas la moitié. Et ils se le font mettre bien profond par le vendeur immobilier qui prend une commission sur les valeurs de 1 million.

Autre chose :
J'ai déjà vu des biens immobiliers à vendre. Sur plusieurs années. Au lieu de diminuer le prix ou le faire stagner, ils accompagnent l'inflation avec un prix qui ne cesse d'augmenter et un bien qui ne se vend jamais.

Etc, etc... Il y a de quoi écrire un livre sur la "logique" brésilienne.

Ah oui, j'oubliais, la location. Pardon !

1- De la même manière qu'ils s'arrêtent de payer les mensualités d'un achat en cours de route, ils s'arrêtent également de payer les loyers. Sans oublier, les détériorations de la maison.
2- Difficile de la louer, sauf à un prix de banane. Ce qui ne mettra pas à l'abri d'avoir le problème numéro 1 évoqué juste avant (arrêter de payer en cours de route)
3- A la revente, on se retrouvera avec le problème numéro 1 de la vente mentionné au dessus (ils ne veulent que du neuf)

Donc en résumé, ne ce qui me concerne : Placement financier au Brésil, non. Placement immobilier au Brésil, non également.

Chicobrasil, oui j'usqu'à une certaine époque le financier était imbattable.

Wallit c'est bien de reconnaitre que ce n'est pas pour toi.
Ni le financier ni l'immo. Un expat qui commence a ne s'en prendre ni aux autres ni au pays, est un expat avançé.

Je dis simplement qu'il a plus d'opportunités au Brésil, que de là ou l'on vient. Je ne dis pas lancez vous, moi meme je ne suis pas de la partie. Mais écoutez et vérifiez ce qu'en pensent les professionnels qui en vivent, tout simplement.

Wallit :

Investir dans l'immobilier au Brésil est un très mauvais plan.
Quand j'habitais en France, en plus de mon boulot, j'étais aussi marchand de bien.
J'ai voulu tenter l'expérience au Brésil. J'ai vite déchanté.

La logique et les goûts des brésiliens n'ont rien à voir avec ceux des français :

1- Ils ne veulent que du neuf. Si possible financé par le vendeur/constructeur.
Ce qui les intéressent, c'est le montant de la mensualité. Peut importe la durée, puisque de toute façon, ils s'arrêteront de payer en cours de route.
Les malfaçons ? Le brésilien est optimiste et dieu va le protéger.

2- Ils privilégient le tape à l’œil. Ils préféreront acheter une maison chic de mauvaise qualité qu'une maison moins chic de très bonne qualité.
Et des appartements, je dis "maison" pour généraliser et aller plus vite.

3- Ils veulent faire comme les autres. La maison doit être plus ou moins identique aux autres. Une maison différente, ça ne leur plaira pas.

4- La plupart des transactions se font à base de troc.

En ce qui concerne les prix :

Les prix des maisons sont très largement supérieurs à leur vrai valeurs.
Exemple :
Pedro échange sa maison à 1 million contre la maison de Paulo à 1 million également.
Ils sont contents car ils ont "vendus" leur maison à 1 million.
En réalité, leur maison vaut même pas la moitié. Et ils se le font mettre bien profond par le vendeur immobilier qui prend une commission sur les valeurs de 1 million.

Autre chose :
J'ai déjà vu des biens immobiliers à vendre. Sur plusieurs années. Au lieu de diminuer le prix ou le faire stagner, ils accompagnent l'inflation avec un prix qui ne cesse d'augmenter et un bien qui ne se vend jamais.

Etc, etc... Il y a de quoi écrire un livre sur la "logique" brésilienne.

Ah oui, j'oubliais, la location. Pardon !

1- De la même manière qu'ils s'arrêtent de payer les mensualités d'un achat en cours de route, ils s'arrêtent également de payer les loyers. Sans oublier, les détériorations de la maison.
2- Difficile de la louer, sauf à un prix de banane. Ce qui ne mettra pas à l'abri d'avoir le problème numéro 1 évoqué juste avant (arrêter de payer en cours de route)
3- A la revente, on se retrouvera avec le problème numéro 1 de la vente mentionné au dessus (ils ne veulent que du neuf)

Donc en résumé, ne ce qui me concerne : Placement financier au Brésil, non. Placement immobilier au Brésil, non également.

Je suis ok à 100% sur ce résumé mais je dirai différemment sur la conclusion :)  , mes placements financiers à valeur égale en R$ d'un bien de même valeur loué me rapportaient plus et donc je pouvais être locataire et dépenser l’excédent (différence entre mes intérêts mensuels perçus et le prix de mon loyer) dans des dépenses alimentaires, plaisir etc....

Pour info, l'immobilier n'a toujours pas redemarré (ventes et locatifs). Pour ceux qui aiment le risque et/ou qui ont les moyens d'attendre le bon moment pour vendre, il y a surement de superbes opportunités dans tous les Brésil (oubliez juste les maisons individuelles qui sont totalements dévalorisées pour des raisons de sécurité et côut de maintenance/zelandor).
De toute façon, on connait la valeur de son investissement seulement quand on le vend...ceux qui ont le luxe de pouvoir attendre le meilleur moment pour vendre, gagnent toujours. ..les autres risquent beaucoup, surtout au Brésil.

http://revistacasaejardim.globo.com/Cas … izado.html

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Fortaleza

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Fortaleza.

Déménagement à Fortaleza

Conseils pour préparer votre déménagement à Fortaleza

Assurance voyage Fortaleza

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Fortaleza