Close

Hôtel ifaty-mangily, taux d'occupation ?

et je faisais même mes poteries raku 



lol un enfant de 8 ans sait faire ça  "un bon feu une marmite , ou une poubelle métal de la sciure et ton modèle  mako moulage  ma fille faisait  ça quand moi je faisais mon fusing ,casting , et pâte de verre   :D

lord2laze :

Bah tu vends des fleurs et tu admets que ça ne te rapportes pas assez pour vivre à Mada.

Nous ceux qu'on aime ce sont les multi-entrepreneurs qui ont transporté du girofle dans la brousse et on investit dans le pays en ouvrant un épibar  et gérer un hôtel à Foulpoint et qui grâce à ça sont rentiers à 40 ans  :top:

Bon on aime bien aussi ceux qui nous rendent jaloux et aigri parce qu'ils ont rencontré une fille sur internet qui est pas comme les autres et qui font plus jeunes que leur age

Comme le multi entrepreneur  qui ouvre un épi bar dans son hôtel a foulpointe avec des "hotesses" de 18/25 ans qui sentent bon la girofle  ou la vanille hummmmmmmmm :heart:

mais revenons au sujet :

J'aimerais avoir une idée du taux d'occupation des hôtels sur mangily-ifaty

Salut,
Pour moi, Pour q'un investissement soit rentable dans l'hostellerie ici à mada, il faut soit cibler une clientèle merina, cad les familles riches de Tana  qui viennent passer leur 3-4 jours de vacances en bord de mer, et la ça se passe à foulpointe et Majunga,( avec chambre familial, cuisine à dispos) mais ça dur que 3 mois dans l'année...
Soit cibler une clientèle Vasaha venu d'Europe, mais la il faut ce donner les moyens, gros investissements et partenariats obligatoire avec agences Européenne pour envoyer les clients. Et la on les gardes bien aux chaud dans la structure avec restaurant, et activité à des prix Européens ... Et la c plutôt Nosy be et St Marie.
Pour le sud autour de Tuléar ca me parais très compliqué, un peut loin pour les vacanciers de Tana. Et pour les pôles touristes Mangily/Ifaty/Anakao pour le peut que j'en ai vue c'est plutôt beaucoup de structures hôtelières et très peut de clients...
Je suis en parfait accord avec les personnes qui déconseil de venir ici à Mada  la fleure au fusil investir dans l’hôtellerie car très peu réussisse et beaucoup y laisse leur chemise, et leur énergie.
Mais dans tout les cas, ils repartiront avec une très bonne expérience de vie...
Pour le bisness du girofle, je pense que Lord ni connait absolument rien car y a qu 'a venir à Mananar et à Tamatave voir les grosses fortunes collecteur et exportateur de cet épice, mais il doit être tro occuper avec son travail de simple salarier... et à passer c nuit à courir les maquerelles... Au moins le bisness des pilules bleu à un grand avenir avec lui  :lol:
Lys de Diégo félicitation pour ton activité artisanal et créative, qui je n'en doute pas va t'apporter pleins de bonheur a toi et tes collaborateurs.
Et merci de dévoiler ta création d'activité ici à mada j'aimerais bien que les expact sur se forum de dévoile plus sur les activités qu'ils exercent et pratique à Madagascar histoire de mieu ce connaitre.
Ça serais bien plus intéressants que les critiques, les jugements, les insultes de certains qui justement empêche des nombreuses personnes de s'exprimer par peur de ce faire rembarrer ....
:cheers:

Justement RVG l'erreur c d'avoir des jeunes hôtesses qui sente le girofles et la vanille, certe elles vont ramener une certaines clientelles  :(  mais ne reste pas plus d'une semaine car un gros dégueulasse va vite lui proposer la valeur de sont salaire d'un mois pour passer une nuit...

arnovasa :

Justement RVG l'erreur c d'avoir des jeunes hôtesses qui sente le girofles et la vanille, certe elles vont ramener une certaines clientelles  :(  mais ne reste pas plus d'une semaine car un gros dégueulasse va vite lui proposer la valeur de sont salaire d'un mois pour passer une nuit...

C’était de l'humour  :D

rvg :

et je faisais même mes poteries raku 



lol un enfant de 8 ans sait faire ça  "un bon feu une marmite , ou une poubelle métal de la sciure et ton modèle  mako moulage  ma fille faisait  ça quand moi je faisais mon fusing ,casting , et pâte de verre   :D

Si vous le dites... :D
Moi je vous sens surtout doué pour le dénigrement systématique... tout un art... un art de vivre ?

Lys de Diego :

Moi je vous sens surtout doué pour le dénigrement systématique... tout un art... un art de vivre ?

Lol il ne faut pas faire croire a tous que le raku est difficile c'est le hasard qui fait que la glaçure et le craquelé est jolie ou non  lors de la réduction .

Vous chauffez votre "Mako moulage"a env 1000° et vous le mettez dans 1 poubelle remplie de sciure et vous fermez puis  un coup de brosse . et j'abrège    :D

je constate par contre, que vous êtes bien intégré a la culture Malagasy"vous vous prenez pour le nombril de .........Diégo "
Aller un pti effort 

Ps: Et ma fille a été bien formé a l'art par son père "moi" car  elle est en Maitrise a école supérieure d'art du Rhin " HEAR" et  complète sa  formation en Corée actuellement  :D

Et si vous voulez tout savoir je faisait ça pour mes loisirs et je possédais  un four de verrier que j'ai donné a ma fille "Mais mauvaise idée" car on vie rarement de l'art du verre , heureusement, HEAR l'a orienté différemment   .

rvg :
Lys de Diego :

Moi je vous sens surtout doué pour le dénigrement systématique... tout un art... un art de vivre ?

Lol il ne faut pas faire croire a tous que le raku est difficile c'est le hasard qui fait que la glaçure et le craquelé est jolie ou non  lors de la réduction .

Vous chauffez votre "Mako moulage"a env 1000° et vous le mettez dans 1 poubelle remplie de sciure et vous fermez puis  un coup de brosse . et j'abrège    :D

je constate par contre, que vous êtes bien intégré a la culture Malagasy"vous vous prenez pour le nombril de .........Diégo "
Aller un pti effort 

Ps: Et ma fille a été bien formé a l'art par son père "moi" car  elle est en Maitrise a école supérieure d'art du Rhin " HEAR" et  complète sa  formation en Corée actuellement  :D

Et si vous voulez tout savoir je faisait ça pour mes loisirs et je possédais  un four de verrier que j'ai donné a ma fille "Mais mauvaise idée" car on vie rarement de l'art du verre , heureusement, HEAR l'a orienté différemment   .

Si le hasard est l'élément déterminant du raku, je suis tout à fait d'accord... je ne l'aurais pas laissé faire à ma fille de 8 ans...
A noter que j'ai simplement dit à la base que je faisais mes pièces de raku pour mes ikebanas... si vous y voyez un orgueil démesuré...
Ceci dit... l'extrême humilité est aussi une forme de snobisme... voire d'orgueil qui ne dit pas son nom...

Vous avez exercé l'art du verre pour le plaisir... il est dommage que s'y soit substitué le goût de mépriser ... par manque de plaisir artistique peut être ?

Bravo pour le chemin de votre fille...  si en plus elle peut vivre de son art et s'enrichir (ô valeur suprême)... je lui souhaite surtout d'y puiser de la joie... ce dont je ne doute pas un instant...

Le sujet initial est "taux d'occupation des hôtels à Ifaty" et on en arrive à un cours sur la poterie coréenne : on s'étonne que certains disparaissent du forum, vu la pertinence des réponses aux questions posées.
Je vous conseille d'ouvrir un fil "café du commerce".

Pour en revenir à la question principale ( rentabilité ) qu'il s'agisse d'un hôtel à Ifaty ou d'un commerce de fleurs, je cherche vainement à Antsirabe des exemples de réussite dans n'importe quel domaine d'activité. Les vazahas qui tiennent une affaire vivotent, quand ils ne perdent pas d'argent : ce n'est pas ma conception du business.

Beaucoup d'Occidentaux ne savent pas rester sans rien faire ( les Malgaches y arrivent très bien ! )  : un intervenant sur ce site a dit "je ne fais rien et je le fais très bien", et il vaut souvent mieux s'en tenir là.

S' investir dans un commerce ou dans une Ong pour donner un sens à sa vie n'est en aucun cas un exemple de réussite  : la vraie réussite est de faire de l'argent, et je cherche des exemples... je cherche... je cherche... Ah ! c'est vrai, "lebelgeà7000eurosparmois" de M 6, plus quelques mythomanes qui nous donné des leçons de gestion sur la girofle et la vanille...

Super projet de vie ça Goufy : "Ne rien faire" c'est donc ça ton activité à Mada ???
Je comprend que tu soit si aigris et jaloux que des gens soit heureux ici à mada ...

comment devenir millionnaire à Mada? Il faut arriver millliardaire   :D

"Super projet de vie ça Goufy : "Ne rien faire" c'est donc ça ton activité à Mada ???"

1 )  si je peux rester sans rien faire, c'est que mes moyens me le permettent pour avoir exercer une profession ( immobilier ) autrement plus compliquée que le transport de girofle;

2 ) je considère que la finalité d'une activité commerciale c'est le profit, pas l'occupation.

Ouvrir un karaoke, une pizzeria, un magasin de fleurs ou autres activités archi-déficitaires comme des hôtels sans clients achetés quelques centaines de milliers d'euros  sont des comportements de losers, réservés à nos compatriotes souvent "traîne-casseroles" qui se retrouvent ici parce qu'ils ne peuvent plus être en France pour cause de casier judiciaire trop chargé ( voir leur portrait dans "rade terminus" ).

Je repose la question : quels sont les exemples de réussite ( à part "lebelgeà7000eurosparmois deM6" que tout le monde a débiné ? Des noms ? Des cas récents d'investissement d'un capital récupéré en quelques mois ( ce que les Américains  appellent  "return on investment" )?  Des exemples de salaires corrects dégagés par une affaire commerciale ( alimentation, services etc... ) en dehors des gros ( SFR, Colas, Société Générale ... ) ?

Je cherche...  Je cherche... je ne dois pas connaître assez de monde...

Personne je suis assez d'accord accord avec goufy   J étais commerçant en France après avoir été Chef des ventes dans l automobile. J ai essayé d ouvrir une boutique de vêtements et d Arts Malgache à Tuléar mais les marges sont trés faibles à Madagascar,  et les clients potentiels pas assez nombreux. Les frais de réappro trés importants. Je pense qu à part de très gros investissements ( et il ne faut pas avoir peur de tout perdre lors d un changement de président ou d une prise de pouvoir par la force) dans des secteurs comme le bâtiment l immobilier le génie civil il est trés difficile de rentabiliser son investissement. De plus il faut savoir donner des backshich et personnellement je n ai jamais pu. Alors problème avec les impôts et toutes les administrations en général.

goufy54 :

"Super projet de vie ça Goufy : "Ne rien faire" c'est donc ça ton activité à Mada ???"

1 )  si je peux rester sans rien faire, c'est que mes moyens me le permettent pour avoir exercer une profession ( immobilier ) autrement plus compliquée que le transport de girofle;

2 ) je considère que la finalité d'une activité commerciale c'est le profit, pas l'occupation.

Ouvrir un karaoke, une pizzeria, un magasin de fleurs ou autres activités archi-déficitaires comme des hôtels sans clients achetés quelques centaines de milliers d'euros  sont des comportements de losers, réservés à nos compatriotes souvent "traîne-casseroles" qui se retrouvent ici parce qu'ils ne peuvent plus être en France pour cause de casier judiciaire trop chargé ( voir leur portrait dans "rade terminus" ).

Je repose la question : quels sont les exemples de réussite ( à part "lebelgeà7000eurosparmois deM6" que tout le monde a débiné ? Des noms ? Des cas récents d'investissement d'un capital récupéré en quelques mois ( ce que les Américains  appellent  "return on investment" )?  Des exemples de salaires corrects dégagés par une affaire commerciale ( alimentation, services etc... ) en dehors des gros ( SFR, Colas, Société Générale ... ) ?

Je cherche...  Je cherche... je ne dois pas connaître assez de monde...

Vous nous faites rêver avec votre ancienne profession d'agent immobilier (beaucoup de blabla surtout comme ici... et une course éperdue au pourcentage...)  mdrrr... et qui vous donne donc juste les moyens de (mal ?) vivre à Madagascar, un pays que vous exécrez... où vous prenez tout le temps de vous confire dans votre aigreur et vos frustrations...

Je ne suis pas impressionnée par votre culture, puisée pour la grande majorité dans de l'internet au rabais, des magazines pseudo informatifs (type Figaro...), dans à peu près 2 livres où vous nourrissez votre subjectivité malsaine (rade terminus)... et dans l'adoration d'un pseudo philosophe que je ne cite même pas (aucun intérêt)...

Si j'exerce la profession de fleuriste ici (et ce n'est pas la seule)... c'est que j'ai largement de quoi vivre sans... mais j'en retire beaucoup de plaisir (vous savez ce que c'est le plaisir ?)...
Je ne suis pas faite pour l'inactivité... j'ai essayé pourtant... donc je m'occupe agréablement et en plus, cela me rapporte assez pour quelques caprices supplémentaires, comme gâter mes ouvriers, construire des classes d'école.... toutes ces choses que vous ne pouvez comprendre...

Côtoyer des gens capables de s'acheter des maisons à 6 chiffres euros (vu où vous avez exercé votre profession, je ne pense pas que vous arriviez souvent aux 7 chiffres) vous a peut être donné l'impression de faire partie de leur monde... mais vous n'étiez rien qu'un intermédiaire finalement... et vous le restez aujourd'hui, avec votre parenthèse de vie, à surveiller le poste radio de votre bagnole depuis votre fenêtre...
En fait, vous vous ennuyez et c'est regrettable... mais rassurez vous, je pense que vous en amusez beaucoup ici...
Au fait, je n'ai pas de CAP de fleuriste... mais il me semble qu'il ne faut pas beaucoup de diplôme pour être agent immobilier... pas même un CAP !!! :lol:

C'est vraiment dommage qu'on se chamaille les uns après les autres dans ce forum. On sort toujours du sujet et passe son temps à éplucher les dire des autres, je n'arrive pas à y croire  ...Quel est donc le but de ce forum expatrié ???

Moi je n'ai pas peur de dire que je suis arrivé avec rien a mada il y a plus de 20 ans.
J'ai entretemps, financé l'achat de plusieurs biens immobiliers en France grâce a mon travail a Mada.
Je me suis fais construire une très belle maison avec piscine a Tana.
Oui les affaires sont dures mais avec un peu de créativité, de la volonté, de la ténacité, de l'honnêteté, on peut gagner sa vie a Mada, mettre ses enfants au lycée français sans recevoir de bouses, voyager a travers le monde.
Oui c est plus difficile qu'il y a 10 ans mais cela est peut être aussi du l'âge ou la démotivation car des projets et des idées j'en ai a revendre…
Et puis il faut bien avouer que la concurrence a Mada n est pas très sévère..
A vrai dire j ai toujours eu l impression que je n'aurai jamais put vivre la même chose en restant en Europe. Pour moi, c est ça la vie difficile, c est l'Europe et sa concurrence, les impôts. les emmerdements administratifs.

Bonne réponse d'après moi, dans laquelle sont exprimés les 2 critères qui font la différence avec l'Europe :
- le premier ( négatif );  vivre à Tana ( j'espère que vous avez des poumons de rechange );
- le second positif, en faveur de Mada, l'absence presque totale de concurrence et le très faible niveau de taxes et de charges.

Et oui Goufy Certain vasaha arrivent à vivre de leurs bisness ici à mada, je t'accorde qu'il ne sont pas nombreux certainement moins de 10% des tentatives.
Ce sont des clous qui dépassent comme tu l'explique si bien mais malheureusement comme beaucoup de monde j'ai l'impression que ça te dérange beaucoup les clous qui dépasse... (petite crise de jalousie suite à un ennuie profond de le rien faire...).
:cool:

Quel pistes de bisness de connaissance Vasaha indépendants qui tire leur épingle de jeu et avoir le fameux "retour sur investissent" en faisant : "Des bons coup" et donc du bénéfice net.
La spéculation ( on achète et on stock et on revend plus tard en prenant une bonne marge) immobilier, les produit locaux (girofle, vanille, huiles essentielles), certaine marchandises...
Les Call center , si on chope de bons contrats à l'étranger...
Le tourisme, la restauration, l’hébergement (hôtel, gîtes, location de meublé etc...) si c'est bien mené.

Bien entendu comme dans tous les pays du monde, ce n'est pas d'un claquement de doigt que l'on trouve la réussite, il faut être très imprégner de la culture, du marché local et une forte capacité d'adaptation...
Pour Madagascar il y a un énorme pourcentage de risque et donc je conseil au futurs entrepreneurs une très grande connaissance du marché et de la culture de ce pays avant de ce lancer. (étude de marché)

Je vois trop de vasaha débarqués, investir, entreprendre en pensant tout savoir, les oreilles et les yeux fermées,  trop sur d'eux, méprisant le peuple et la culture malgach et : repartir avec de grosses pertes, et une expérience très négative du bisness ici à mada.
Sans connaitre les véritable chiffre de réussite, (ce qui est; je pense impossible de savoir), j'estime entre 5 et 10% le taux de réussite d'un vasaha ( qui fait des bénéfices net lui permettant de vivre convenablement ici à Mada) .
Pour la tranquillité financière et minimiser les risques de banqueroute, soit un contrat salarier, la fonction publique, la retraite, un bon bas de laine, un rentier, ou un fils à papa ....
Mais pour moi Madagascar apporte beaucoup plus que de l'argent:
un plaisirs et une joie de vivre inégalable, une liberté d'autonomie qui me parais impossible en pays dit "développer"... Mais ceci ne regarde que moi c'est ma propre analyse et je comprend que certaine personnes ne le partage pas, et c bien comme ca ,car chaque personne est différentes...

goufy54 :

Karting : je n'en connais aucun, oui,  ça peut marcher, il faut trouver le matériel ( sûrement importé ) ainsi que les manèges et autres activités foraines, le pays est sous-équipé.

Il en existe un à une vingtaine de km de Tana sur la route qui mène à Ampefy. C'est assez confidentiel et rustique mais je m'y suis bien amusé  :)

lord2laze :
Yoji 14 :

Pour l'instant à ifaty. Prévue jusqu'à morombe ou morondava pas sur.

Vu les hommes politiques Malgache, il faut s'attendre à l'annonce que cette route ira jusqu'à Johannesburg :)

:D   :joking:
Bien vu...  et autant accueillir ces 'annonces de campagne' avec un bon rire bien franc... c'est bon pour la santé !!  :lol:  :lol:

Pour la question de scolarité : les élèves qui entrent en cycle lycée et venant de province se doivent de trouver bien évidemment où loger à Tana. Soit c'est la famille, soit ce sont les pensionnats : confessionnels (chez les soeurs du Cenacle d'Amparibe), ou particuliers. Pour cette dernière catégorie, je peux vous recommander le BlueWhite (qui accueille justement un grand nombre de lycéens fréquentant les établissements homologués AEFE de la capitale). Son site : tanapensionnat.vacau.com/index.html

Voilà ma petite contribution au fil... :)

Bonjour,  suite à toute les lectures je ne vous conseille pas de prendre un hôtel dans ce coin, tous les hôtels sont dans le gouffre, raison il y a  maxi d’hôtel à vendre dans ce coin,  déjà moi j'ai voulu reprendre dans ce coin un hôtel restaurant,  je me suis déjà déplacé a mainte reprise seul même ma femme qui est malgache ne veux pas allée dans cette région par ce manque d’insécurité   j’avais négocié  une location gérance  sur un an et achats aussitôt il ont refusé,  et les bilans sont Archie faut et mensongère, il  perde tellement de fric…… ! Il n’y a pas beaucoup de tourisme dans ce coin très belle région mais les touristes ne reste pas longtemps et encore les hôtels ne font pas le pleins c’est les raison qu’il y a un manque d’infrastructure voir piscine panneau,  solaire  et autres car le beau temps et la a 365 jours donc pas de fric, pas de d’infrastructures ou autre sa fonctionne à peu près à 10% de capacité suivant les mois …. ! , il vende pour récupérer   le fric pour récupérer  de tous ce qu'ils ont perdue, voir investie,  en plus c'est un coin rouge.....!  Sur mada...!  Il y a la jirama,  plus l’école en plus les attaques....!  Oui on et pas loin de Tuléar il y a des vazaha (étranger)  dans cette ville , oui il vende,  aussi les jeunes très peut… !  Beaucoup de personne qui ont un certain âge si il ne travaille pas pour une société karana,   mais beaucoup vende regarde analyse et vous verrais bien par vous-même tous ce qui se vend dans cette région. Non moi je vous le déconseille reste à investir sur Tana ou sur Diego,  et encore ou Nosy be voir Tamatave les tourismes il y en a très peux 200 000 touristes par ans pas plus et encore si les infos (RFI) nous vous informe pas une tuerie ou autre.....!  Aussitôt il y a des gens qui refusent de venir ou annule leurs venus. Moi je vois que tu viens de Beuzeville c'est ma région aussi,  donc entre  HN fais attention à toi,  viens sur place et regarde et fais toi une idée.....!  Madagascar et un beau pays ça sur .....! Il y a pas mal de chose  à faire voir créer  ou à reprendre....!  Qu’il faut que tu sache quoi faire  et que tu dois apprendre avant de faire un investissement donc viens, informe toi et regarde et fais toi une idée n’écoute pas les gens fais ton analyse car il y a des gens qui vont t’introduire en erreur et il y a des gens qui vont t'explique le bon et le mauvais cote des choses et des gens prudents qui sont ici depuis longtemps comme moi qui sont attentif et vigilants a vous lire bon courage garde espoir

bonjour je cheche un contrat de location je cherche ou trouver ce papier a tamatave

Tout est exact, le secteur est surtout sinistré car les touristes malgaches ne prennent pas la relève de la désaffection des Européens pour ce pays, contrairement à la côte Est ( Foulpointe, le Miami des Merinas ).
Mada commence à ressembler au Zimbabwe de Mugabe : la race blanche y est en voie de disparition...

Le tourisme balnéaire est par contre en augmentation spectaculaire par la clientèle malgache ( c'est à dire Merina ) moins exigeante quand à l'état des routes, la pénurie de services, la pollution des sites etc...

BONJOUR

C 'est  hotel le lagon

merci 

cordialement

Exact Robert, c'est bien le lagon.

Bonne Année 2017 à tous, même aux grincheux

Pour la route, j espère qu'elle est finie puisque lors de mon passage en avril 2016 il ne restait plus que le bitume à couler ...
Sinon, où en êtes vous de votre projet ? Je crois que j'ai dormi dans l'hôtel en question, si vous souhaitez en parler en mp.
Cordialement

BLaurent :

Bonne Année 2017 à tous, même aux grincheux

Pour la route, j espère qu'elle est finie puisque lors de mon passage en avril 2016 il ne restait plus que le bitume à couler ...

Une route bitumé, ça c'est une bonne nouvelle pour les pêcheurs. ;-)
La plus grande partie du bitume de l'ancienne route Tuléar Manguily a fini sur les pirogues. Les pêcheurs vont de nouveau pouvoir goudronner leurs pirogues. ça au moins c'est un investissement qui va profiter à la population locale. ;-)

Pour ce qui est de la fréquentation, elle est totalement liée au circuit RN7. Les plages sont totalement sans intérêts, même s'il y a quelques lieux intéressants pour la plongée. La destination (Manguily-Ifaty-Anakao) est fréquentée uniquement parce qu'en fin de circuit, il faut un séjour balnéaire pour se détendre et surtout prendre quelques coups de soleil avant de retourner en France. Et sur un circuit RN7, pas d'autres destinations possibles. Donc séjours ne dépassant pas une ou 2 nuitées. Personne n'envisagerait d'y passer une semaine pour profiter de la plage et encore moins en famille.

Je dois être un cas à part alors, j'y ai passé six jours et sans m'ennuyer une seconde, entre les balades, la baignade, les sorties avec les pêcheurs et le farniente, enfin des vacances.
Et votre réflexion sur le bitume ne répond pas à ma question, mais sans doute n'y êtes vous pas allé depuis mai 2016 ....

BLaurent :

Je dois être un cas à part alors, j'y ai passé six jours et sans m'ennuyer une seconde, entre les balades, la baignade, les sorties avec les pêcheurs et le farniente, enfin des vacances.
Et votre réflexion sur le bitume ne répond pas à ma question, mais sans doute n'y êtes vous pas allé depuis mai 2016 ....

En effet, je n'y ai pas été depuis quelques années, et je plaisantais pour le bitume, quoique.....
Concernant votre séjour à Manguily, je ne doute pas que vous y ayez passé un bon séjour. Mais à Mada, il y a quand même beaucoup d'endroits ou les plages sont plus belles et ou l'on trouve aussi ce genre d'activités (d'ailleurs possible dans n'importe quel village de pêcheurs, les filles en moins) avec encore plus d'aventure. Mais ils sont en général loin des circuits touristiques classiques. Le nord-est par exemple......
Et pas sûr que les plages du sud-ouest et les activités que vous citez soient suffisantes pour donner envie à une famille ou un couple de subir 11 heures d'avion.

Oui c'est vrai qu'il ne faut pas rester trop longtemps au même endroit, j'ai passé trois mois sur la grande île, j'ai dû faire 5 000 km, mes lieux préférés restent Mangily, Ste Marie, Majunga et Diégo (Ramena en particulier). Et j'ai encore des régions à visiter, j'y retourne au printemps, et j'ai l'intention de m'y installer cet hiver.

Questions aux résidents:
Le domaine de la crevette, comme  http://www.unima.com, ça marche?
Vous connaissez des projets réussis dans le domaine du foie gras, de la production alimentaire sous conserve, de l'agriculture ou de l'élevage?

Je confirme: l'horeca est très difficile. Il y a un hôtel restaurant sur la plage à Morondave à louer pour 600 EUR/mois. Et l'annonce existe depuis des mois...

J'ai un ami malgache qui gagne très bien sa vie ici en Europe. Il a plusieurs investissements à Mada (resort à Majunga, restaurant sur la N7, location de voitures, transport de carburant (où il s'était associé avec un ex pilote d'Air France). Il corrobore: faible rentabilité, malgré la gestion par sa famille proche, c'est difficile quand on est pas sur place, problèmes de corruption et de vol et surtout la baisse continue de l'activité économique. Ses clés de réussite : capitaux disponibles, famille bien établie à Tana, entrepreneur brillant et surtout, il recrute ses clients européens parmi son vaste réseau pour lesquels il organise des voyages.

Ces difficultés ne sont pas propres à Madagascar. En Europe, beaucoup de commerces ferment, des gens sont licenciés tous les jours. En Italie, 1/3 des crédits faits par les banques aux entreprise ne sont pas remboursés (c'est pour ça que l'Italie va subir un scénario à la Grèce, un peu de patience). Pas mal d'espagnols partent travailler au Maroc, et j'en passe.

Ceci dit, qui  n'essaye rien n'a rien. Et une vie sans rêve, c'est triste. Reste à éviter que ça ne se termine en cauchemar en investissant intelligemment dans une activité qu'on maîtrise bien et, de mon point de vue, à Mada, dans de petites structures  pas trop visibles qui ne suscitent pas de jalousie.

jpmadalu :

Questions aux résidents:
Le domaine de la crevette, comme  http://www.unima.com, ça marche?
.

Pour connaître des personnes qu y travaillent, j'ai l'impression que çà marche plutôt bien !

jpmadalu :

Questions aux résidents:
Le domaine de la crevette, comme  http://www.unima.com, ça marche?
Vous connaissez des projets réussis dans le domaine du foie gras, de la production alimentaire sous conserve, de l'agriculture ou de l'élevage?

Je confirme: l'horeca est très difficile. Il y a un hôtel restaurant sur la plage à Morondave à louer pour 600 EUR/mois. Et l'annonce existe depuis des mois...

J'ai un ami malgache qui gagne très bien sa vie ici en Europe. Il a plusieurs investissements à Mada (resort à Majunga, restaurant sur la N7, location de voitures, transport de carburant (où il s'était associé avec un ex pilote d'Air France). Il corrobore: faible rentabilité, malgré la gestion par sa famille proche, c'est difficile quand on est pas sur place, problèmes de corruption et de vol et surtout la baisse continue de l'activité économique. Ses clés de réussite : capitaux disponibles, famille bien établie à Tana, entrepreneur brillant et surtout, il recrute ses clients européens parmi son vaste réseau pour lesquels il organise des voyages.

Ces difficultés ne sont pas propres à Madagascar. En Europe, beaucoup de commerces ferment, des gens sont licenciés tous les jours. En Italie, 1/3 des crédits faits par les banques aux entreprise ne sont pas remboursés (c'est pour ça que l'Italie va subir un scénario à la Grèce, un peu de patience). Pas mal d'espagnols partent travailler au Maroc, et j'en passe.

Ceci dit, qui  n'essaye rien n'a rien. Et une vie sans rêve, c'est triste. Reste à éviter que ça ne se termine en cauchemar en investissant intelligemment dans une activité qu'on maîtrise bien et, de mon point de vue, à Mada, dans de petites structures  pas trop visibles qui ne suscitent pas de jalousie.

vous avez le nom de l hotel qui est a louer a morondava pour information

Je pense que c'est le CHEVAL DE MER, Hôtel Restaurant à Nosy kely Morondava.
L'annonce est sur le site tonga-soa.

jpmadalu :

Je pense que c'est le CHEVAL DE MER, Hôtel Restaurant à Nosy kely Morondava.
L'annonce est sur le site tonga-soa.

ha oui je connais bien le patron est un gasy j ai oublier son prénom,,je vous demandé ca car je connais bien le maéva et le couple qui le tiens et je pensait que c était eu qui vendait! et on y mange trés bien a bon prix,un super cuisinier sympa  ;)

JPMadalu : "Vous connaissez des projets réussis dans le domaine du foie gras, de la production alimentaire sous conserve, de l'agriculture ou de l'élevage?"

- Foie gras de Behenjy (route d'Antsirabe) : c'est la marque qui a pignon sur rue, et qui approvisionne tous les restaurateurs de la capitale (et d'ailleurs, si les conditions d'acheminement sont ok). Mais il y a d'autres producteurs : La Landaise - La Hutte Canadienne - Bongou.

- Conserverie : CODAL et BONGOU sont les principaux opérateurs malgaches
http://www.codal-madagascar.com/fr/

- Filières apiculture - aviculture (viande et oeufs) - élevage de cailles (encore très méconnu)

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Madagascar.

Déménagement à Madagascar

Conseils pour préparer votre déménagement à Madagascar

Assurance voyage Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Madagascar

Billet d'avion Madagascar

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Madagascar