Close

Convention fiscale entre la France et le Portugal

Nous envisageons de nous expatrier. En lisant ce forum et en se renseignant, il me semble que pour bénéficier de la convention fiscale pendant 10 ans, il faut respecter certaines conditions. Je vous soumets ce que nous avons en France :
- un appartement où nous vivons,
- un livret A
- une assurance vie.
-Notre retraite du secteur privé.
L'appartement sera habité par ma fille qui paiera les charges.
Dans les "biens" que nous avons, peut on bénéficier de la trêve fiscale ?
Y a t- il des comptables sérieux qui pourraient nous aider à effectuer notre déclaration et nous conseiller ?
D'après le forum et malgré le fait de ne pas payer d’impôts pendant 10 ans, l apparaît que les frais inhérents à la vie quotidienne sont importants (loyer (nous n’achèterons pas de logement), gaz, électricité, assurance maison, internet,- En résumé, toutes les dépenses que nous aurons à faire en étant ailleurs).
Etant donné que vous avez été confrontés à ces questions, Merci pour vos réponses

Vous êtes prudent , c'est bien. On peut venir en Algarve car on a rêvé toute sa vie d'une maison avec piscine, de la mer pas loin, alors oui, c'est un rêve qui se réalise.  On peut également évaluer l'aspect financier, impôts,  coût de la vie, et la encore c'est positif. Il y a aussi l'aspect bien être c'est à dire le comportement de l'entourage,  la sécurité,  les réseaux sociaux. Vu mon expérience c'est enrichissant.   Le handicap,  c'est la langue et le système de santé. 
On vous en dira plus dans les posts qui vont suivre.

Bonjour @papinou,

profitez de votre retraite pour découvrir le Portugal (et l'Algarve) durant les mois octobre et novembre où il fait encore très beau et les prix sont beaucoup moins élevés pour une location courte durée. Vous aurez ainsi, le loisir de découvrir cette région et de trouver la ville où vous voulez vous installer...
Quant à l'aspect fiscal, il viendra après....à mon avis. Vous aurez toujours à payer la taxe foncière sur votre logement (vous êtes toujours propriétaire...même si vous le "prêter" à votre fille) et la taxe d'habitation sera au nom de votre fille...
Quant à l'assurance vie....mieux vaut s'en séparer (c'est mon avis)...si vous voulez obtenir le RNH....des contrôles sont faits "à posteriori"....
Pour ma part, j'ai aussi clôturé mon livret "A"...
L'essentiel est de bien se sentir au Portugal...par rapport à votre vie actuelle...
Cdlt,
Serge

bonjour Trajan Cartage, d'accord sur tous les points, exepté le système de santé, en effet, je l'ai testé en consultant au centre de santé de Tavira, et j'ai demandé un bilan de santé avec échographies, prise de sang et consultations, aucun problème, le tout à du me couter une vingtaine d'euros en effectuant les deux échographies dans un établissement privé, sur ordonnance du médecin du centre de santé, par conséquent, pas besoin de mutuelle portuguaise, sachant qu'en cas de pépin plus sérieux, la prise en charge à l'hopital est faite   à 100/100.
bien sur, nous avons tous la possibilité de rentrer en France si très grave, ou d'aller en Espagne pour ceux qui sont proches , avec la carte ss européenne.

Bonjour,
Mr. Trajan Cartage  j'apprècie beaucoup vos commentaires...
Cependant j 'apprécie pas trop la phrase suivante: "Le handicap,  c'est la langue et le système de santé."

-Les règles élémentaires veulent que quand on s'expatrie on s'adapte et cela à été mon cas lors de mes études en France et sachant d'avance que en France on "parle français".  Si on ne ce sent pas capable de venir dans un pays étranger on peut toujours opter pour se "délocaliser" au sein de son propre pays et  vous serez bien d'accord que en France c'est pas les régions qui manquent...

-Concernant le système de santé les avis sont partagés cela dépendra aussi de la zone choisie au Portugal de opter pour le système public ou privé...Bref c'est une question de choix et un avis ne vaut pas tous tous les avis.

Bien à vous,

Trajan Cartage :

Vous êtes prudent , c'est bien. On peut venir en Algarve car on a rêvé toute sa vie d'une maison avec piscine, de la mer pas loin, alors oui, c'est un rêve qui se réalise.  On peut également évaluer l'aspect financier, impôts,  coût de la vie, et la encore c'est positif. Il y a aussi l'aspect bien être c'est à dire le comportement de l'entourage,  la sécurité,  les réseaux sociaux. Vu mon expérience c'est enrichissant.   Le handicap,  c'est la langue et le système de santé. 
On vous en dira plus dans les posts qui vont suivre.

Bravo pour cette analyse qui me semble mériter quelques bémols .

Pour ma part, vivant à Tavira, je n'ai jamais eu de problème avec la langue dans la mesure où les portugais rencontrés jusqu'à ce jour parlent le français et /ou l'anglais.
Ceci me rend fainéant pour apprendre la langue de manière approfondie , je le regrette, mais j'essaie d'éviter les activités "chronophages "même si j'estime qu'il serait légitime d'apprendre la langue du pays qui m'accueille. Je sais toutefois dire l'essentiel grâce à la méthode Harrap's en 20 leçons.

Il est vrai que le système de santé constitue un gros problème dans la mesure où les retraités non seulement n'ont plus 20 ans, mais ont aussi une  fâcheuse tendance à vieillir...

Si on se base sur un plan strictement "économique " je ne trouve pas que le coût de la vie soit significativement plus bas qu'en France mis à part les restos, les consommations dans les bars et les poissons.
Beaucoup de choses sont beaucoup plus chères  notamment la médecine privée, les voitures, l'essence, l'électricité, l'eau etc...

Au niveau logement , j'ai préféré louer car, même si un investissement immobilier peut sembler intéressant à priori il constitue une entrave à la mobilité que je souhaite conserver.
Les avantages fiscaux consentis par le gouvernement portugais peuvent très bien être remis en cause ce qui pourrait entraîner une "fuite " de ceux qui en bénéficient et donc une chute de l'immobilier.
Déjà aujourd'hui de nombreux biens ne trouvent pas preneur.

J'ai fait estimer mes impôts portugais.
Ils seraient multipliés par plus de 3,5 par rapport à la France.
Le réveil risque d'être difficile ...

À mon avis les personnes qui sont tentées par une expatriation au Portugal en n'envisageant QUE les aspects fiscaux et economiques doivent bien faire leurs calculs surtout s'ils payent des impôts inférieurs à 5 chiffres.

Dans ce cas, mieux vaut rester résident en France et venir au Portugal en touriste pour plusieurs périodes de 90 jrs (aucun problème pour les frais de santé, aucun problème pour l'immatriculation des véhicules ,aucun problème pour les assurances et en plus vous bénéficiez de l'assistance ...).

C'est probablement le meilleur moyen pour profiter de la qualité de vie offerte par le Portugal et ses habitants .

Cordialement

Gérard

Afonso, vous avez tout juste, en particulier la phrase sur l'adaptation. Mais cela ne vient pas du jour au lendemain, par essence. Donc on bricole en attendant de faire mieux. Mais vous savez aussi qu'en France certaines personnes ne parlent aucunement le français, il y a même des guichets dans les administrations qui leur sont dédiés. Et nous restons conciliants malgré tout.
La santé ? Le Français aime bien être pris en charge et cherche donc son repère. Ce que décrit Cashenport est hautement encourageant. Mais le médecin n'est pas un vétérinaire, il faut lui dire ce qui ne va pas et comprendre son diagnostic. Déjà en français ce n'est pas toujours simple.
Le mot handicap dans ce cas n'est pas péjoratif, il s'applique à l'immigré et non au pays.
A bientôt sur ce blog, boa sorte.

@ #6   Gérard, si le pain est trop cher, il faut acheter de la brioche (pardon de paraphraser Marie Antoinette).
Amitiés

Pertinax :

@ #6   Gérard, si le pain est trop cher, il faut acheter de la brioche (pardon de paraphraser Marie Antoinette).
Amitiés

Bonjour Pertinax,

Malgré le coût de l'électricité, je préfère le pain grillé  aux brioches  ;)
En dehors de ça, vous qui faites partie des sages de ce blog, que pensez-vous de mon analyse ?

Amicalement

Gérard

Bonjour,
@Pertinax
Ce qui me chagrine c'est que dans le mot handicap c'est que il est sous entendu qu'il va de soi que les portugais devraient parler le français comme si cela allé de soi!  Puis et comme ils sont pas comme  nous leur système de santé est nul.  C'est, ses sous-entendus insidieux que je ne tolère pas... Je n'en veux pas à Trajan auquel je répète j'apprécie sa franchise mais ce mode de penser qui est bien trop généralisé et nous porte comme si il y avait deux peuples, deux classes qui ne sont pas sur le même pied d'égalité.  En sorte une espèce de redevance que un peuple doit porter à un autre de manière "légitime" et qui transvase vers une sorte de néo-colonialisme et qui mènent à des ambiguïtés.

Moi j'ai eu la chance de voyager et j 'ai toujours essayer de m'intéresser et me fondre dans les cultures locales et c'est cela la vrai richesse de ce monde... le multiculturalisme.
J 'ai trop fait de hors-sujet je ferme la parenthèse.

Bien à vous,

@ Gérard #9
J'ai mis un like.
Mais surtout cette phrase est à souligner : "les retraités n'ont plus 20 ans et ont une fâcheuse tendance à vieillir"
.....et ils ne s'en rendent même pas compte

De toute façon, on a tous jamais été aussi prés de la fin... :sosad:

:cheers:

Une petite pensée de Frédéric Dard:

"Comme de toute façon je finirai ma vie dans un trou, autant qu'il y ait du poil autour."

Bonne soirée

Gérard

"Du moment qu'on rit des choses, elles ne sont plus dangereuses" ;)

Nos excuses à Papinou, sa discussion part en vrille... :dumbom:

:cheers:

Ce n'est pas grave et cela me fait rire. Il y a prendre et à laisser. Chacun son point de vue et avec les différences, nous ferons un résumé.
Santé : il vaut mieux prendre une assurance privée (genre CFE), pour la tranquillité,
on ne va pas au Portugal pour dépenser moins. Je reprends les termes de Gérard 64  "
j'ai fait estimer mes impôts portugais. Ils seraient multipliés par plus de 3,5 par rapport à la France.
Le réveil risque d'être difficile ..."
Vous voulez dire Gérard 64,   après les 10 ans, ou en cas de changement de convention ?

@Papinou

Hélas, 3 fois hélas...dans les 2 cas...
Je vous conseille fortement de prendre l'avis d'un expert comptable sérieux parlant français.
Le mien se trouve à Almencil.
Si vous êtes intéressé, je peux vous envoyer ses coordonnées par message privé .

Bonne soirée.

Gérard

Merci Gérard64. Je vous le demanderai dès que nous fixerons un endroit pour nous installer.

Impôts ? Quand même,  avec un taux de prélèvement moyen français de 4 à 5 mois de retraite, si vous multipliez par 3,5 il ne vous restera rien et vous devrez encore de l'argent.

Trajan Cartage :

Impôts ? Quand même,  avec un taux de prélèvement moyen français de 4 à 5 mois de retraite, si vous multipliez par 3,5 il ne vous restera rien et vous devrez encore de l'argent.

Bonjour,

Je n'ai pas la "chance" de payer autant d'impôts sur le revenu  ;)
Dans mon cas cela ne représente "que" 2 mois...
C'est l'un des avantages de la retraite...puisque avant je travaillais 5 mois pour payer mes impôts.

Cordialement

Gérard

Bonjour,
Voici tout chaud ce qui vient d’être pondu!

"Signature de l’avenant fiscal à l’art.20 de la convention fiscal franco-portugaise"

Signature de l’avenant fiscal à l’art.20 de la convention fiscal franco-portugaise

Bien à vous,

Je n'ai pas compris pourquoi il faudrait se libérer de son assurance  vie, quel est le lien avec le RNH.
Pour moi, le risque se situe en France où l'administration fiscale française pourrait considérer que vos intérêts économiques restent en France si ce capital est conséquent, à fortiori il est conseiller de ne plus disposer d'une habitation en France qui serait considérée comme centre principal d'intérêt économique.

# 21 Le lien du message #20 n'indique rien de tel

tout à fait, je faisais le lien avec le post #3, j'aurais du le préciser , je n'ai pas répondu directement sur ce post, car lorsque je le fais, j'ai remarqué que mon post ne s'intercalait pas, mais venait à la suite du dernier post, je n'avais d'ailleurs jamais remarqué que les posts étaient numérotés.
milles excuses et j'ai au moins appris à mieux utiliser ce forum
je souhaiterai néanmoins comprendre à quels risques fait référence le post #3

@ #23
Ah, tout s'éclaire. on aimerait bien savoir pourquoi il ne faudrait plus détenir d'avoirs en France, puisqu'ils sont fiscalisés. Les capitaux mobiliers sont fiscalisés au Portugal mais connus du fisc français, la convention fiscale croise les informations. Evidemment il faut garder le bon sens, et le sens des proportions.
Et bien sûr, par définition, un "contrôle" se fait toujours à postériori, inutile de le préciser pour faire peur aux autres.

Cela était déjà connu & clair pour moi en ce qui concerne la fiscalisation des produits financiers de source française au portugal au taux de 28% de mémoire
dans le post #3, je ne vois pas le lien avec le RNH

Bonjour @valentre,

au post N°3, j'ai donné "un avis"....mais vous pouvez consulter le lien suivant :

http://www.lerevenu.com/retraite-letran … u-portugal

chacun se fera sa propre opinion...

Cdlt,
Serge

Merci pour votre information, je voudrais juste préciser qu'au niveau des plus values immobilières réalisées localement, l'imposition de 25% qui doit être en fait de 28% ne s'applique qu'à la moitié de la + value constatée, mais aussi sur votre résidence principale sauf si vous réinvestissez  localement dans une autre résidence principale.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Portugal.

Déménagement au Portugal

Conseils pour préparer votre déménagement au Portugal

Assurance voyage Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Portugal