Close

Enseignant en Ontario

Bonjour, je suis professeur des écoles en France depuis 2012 et j'aimerais savoir si mon diplôme français est valable ou non en Ontario !?
Puis-je enseigner avec? Ou faut-il que je repasse des choses?

Merci de votre réponse

Audrey (21)

Contactez directement l'ordre des enseignants de l'Ontario. Ils vous renseigneront. Il y a déjà quelques détails sur leur site :
https://www.oct.ca/?sc_lang=fr-ca

Plus de détails sur cette page:

https://www.oct.ca/fr-ca/becoming-a-tea … achers/aea

Il y a du travail pour les enseignants francophone en Ontario. Le conseil scolaire pour lequel je travaille a régulièrement du mal à combler ses postes, surtout au niveau de l'élémentaire.

Bonjour,
Audrey, je m'immisce dans ton sujet mais je suis dans la même situation que toi, professeur des écoles dans le public en France et avec le projet d'enseigner à Toronto. Es-tu allée au bout de ton projet ? Quelles difficultés as-tu rencontrées ?
Merci si tu veux bien partager ton expérience.

Et puis j'ai aussi d'autres questions : j'ai commencé à regarder sur différents sites (dont celui de l'ordre des enseignants de l'Ontario) mais je ne suis pas sûre de la démarche : - demande de l'autorisation/la carte auprès de l'ordre
                    - demande d'un permis de travail
                    - recherche de poste
--> dans cet ordre ? d'autres démarches à faire ?
--> et où/comment trouver les postes disponibles ? Pour des contrats de quelle durée ?
Merci à tout ceux qui pourront m'apporter des éléments, je suis encore en plein "débroussaillage" d'informations ;)

Nadège

Bonjour,

Non, c'est l'employeur qui vous donnera votre permis de travail. Donc vous devez d'abord trouver un contrat ;)

Si j’étais vous et que j’étais vraiment motivée à venir en Ontario bientôt, je m’inscrirais à l’Ordre (150$) (vous avez deja les liens) , ainsi vous pourriez commencer à "networker" dans le milieu, très important ici... mais bon, 1/ je ne sais pas si on peut s’inscrire si on habite pas ici 2/ vous avez le droit de regarder ailleurs sachant que chaque province offre des possibilités sympas pour les profs (surtout francophones) 3/ la paperasse peut mettre très longtemps donc vous avez le temps de vous revirer de bord (ça, faudra apprendre ;-) )... Mais l’Ontario offre d’excellentes conditions financières y compris un des régime de retraite les plus avantageux au pays (il faut être titularisé et tout, mais ça arrive !)...  De toute façon, bienvenue au Canada !

Merci pour vos réponses, je continue de creuser tout ça!
J'ai envoyé un courriel à l'Ordre des enseignants, j'attends la réponse...
Je ne suis pas pressée, j'ai une année scolaire à faire en France, donc de toute façon, au plus tôt, ce ne sera possible qu'en septembre prochain ;) Mais j'aime bien avoir un peu de temps pour cogiter tout ça, beaucoup d'infos à "digérer" ;)
Si quelqu'un/quelqu'une a une expérience à partager, je suis preneuse !
Merci

Petite précision : si tu veux garder ton statut, ton salaire et ta protection santé/retraite, tu peux aussi passer par le processus interne à l'Éducation Nationale via l'AEFE. Tous les ans, des postes se libèrent dans les lycées français canadiens de la maternelle au lycée. Pas besoin de s'inscrire à l'ordre des enseignants de l'Ontario pour cela.

Bonne chance

Oui merci j'ai déjà exploré cette piste depuis plusieurs années mais malheureusement pour le primaire et avec le statut d'expat, ils ne recrutent que des directeurs ou des conseillers pédagogiques..... Ce que je ne suis pas... Enfin je continue à regarder, les postes devraient paraître ces jours-ci, mais peu d'espoir...

L’autre problème (d’après le peu que j’en ai entendu pour ici à Toronto) est la précarité des postes qui peuvent ne durer qu’une seule année... Renouvellement (ou non) connu quelques semaines seulement avant le terme...

Tu parles des postes d'expat de l'aefe ou des postes d'enseignant en général ?

Oui, le statut "d'expatrié" est réservé aux directeurs et proviseurs, mais les enseignants sont eux "détachés" pour travailler dans un lycée français. Ils sont certes un peu moins d'avantage que les "expatriés" notamment sur le plan financier, mais le statut d'enseignant détaché reste une option très valable pour les enseignants du primaire pour partir et travailler au Canada. Tout se fait par l'AEFE et le processus est assez fluide. Après sinon, tu peux explorer les options de la mission laïque française pour des postes d'enseignants à l'étranger (http://www.mlfmonde.org/).

AEFE, les détachés, c’est comme ça qu’on les appelle je pense... les postes ici (contrat local) sont plutôt pérennes... enfin, à condition d’être titularisé.... parce qu’il y a aussi des contractuels, mais là je suis pas assez calée sur le sujet... ils vont t’expliquer tout ça... et ça change selon les provinces...

Julien, je ne comprends pas, il doit y avoir une subtilité qui m'échappe.
Pour moi (ce que j'ai compris) on peut être recruté :
- soit par contrat d'expatrié, si on est en France
- soit par contrat de résident, si on est déjà dans le pays
Et après on demande son détachement auprès de l'administration...
"Les personnels qui ont été retenus pour exercer dans un établissement de l'enseignement français à l'étranger sont placés en position de détachement et rémunérés par l'opérateur ou l'établissement recruteur " extrait du BO paru ces jours-ci :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bul … _bo=118830
Y aurait-il une autre façon de faire ???
Pour la Mission laïque, oui , merci ;) je surveille aussi ;)

En fait, tu as deux possibilités principales pour les lycées français :
- en contrat local
- en contrat AEFE

Pour le contrat local, il faut déjà être dans le pays avec un permis de travail/visa valide et t'autorisant à travailler avec des enfants. Par exemple, si ton conjoint ou ta conjointe trouve un emploi au Canada, tu peux avoir un permis de travail temporaire ouvert te permettant de rejoindre un lycée français. Le processus est 100% canadien, tu es rémunéré en dollars canadiens, mais le cursus enseigné est bien le programme français. Les offres d'emploi sont affichés sur les sites web de chaque lycée. À noter que tu peux aussi d'abord obtenir le job et ensuite faire la demande de permis, mais par expérience c'est plus facile quand on est déjà sur place.

Pour l'AEFE, le processus est plus structuré puisque tout passe justement par cet organisme. Généralement au printemps, une liste des postes à pourvoir est disponible et tu peux candidater dans une ou plusieurs villes. Si ta candidature est sélectionnée, ensuite tu peux demander ton détachement. De mémoire les contrats AEFE sont pour 3 ans renouvelable plusieurs fois je crois. Ensuite, il te suffira de faire une demande de permis de travail temporaire auprès de CIC. Évidemment, plus tu cibles des lycées en demande, comme Montréal ou Québec où il y a beaucoup de français, plus ce sera difficile. Si tu cible Ottawa, Toronto ou Vancouver, ça devrait être (un peu) plus accessible.
Ton syndicat pourra aussi t'aider dans la démarche (enfin si tu es syndiquée bien sûr!).

Bonne recherche.

Ok merci pour les compléments d'infos sur le contrat local, c'est une autre piste à creuser.
Pour l'Aefe, on en revient à ce qu'on disait plus haut : pas de recrutement au niveau des enseignants du primaire, seulement des directeurs ou conseillers péda... Au passage, s'il y a des intéressés, le BO vient de paraître et les dossiers de candidature sont à renseigner en ce moment.

Je me réponds à moi-même   :D si ça peut aider quelqu'un...
Julien : Je n'avais pas du tout compris ton message sur les contrats de résidents, vu qu'il n'y avait pas d'infos sur le site de l'AEFE. Maintenant qu'il y a l'info, c'est plus clair  :) on peut être recruté en contrat de résident  même si on n'est pas (encore !) résident !!! Faut dire que toutes ces démarches c'est quand même un peu opaque !!!
Je m'demandais aussi si j'étais nouille à ce point  :/
En tous cas merci pour les infos ;)

Exactement, c'est tout à fait cela! ;-)
Si un lycée français te recrute, tu pourras ensuite obtenir un permis de travail temporaire qui pourra être renouvelable.
Tu vises une ville en particulier ? Ottawa ou Toronto ?
Bon courage pour les démarches.

Merci pour toutes les infos données ;)
En fait au début je visais Toronto (pour y avoir passé de super vacances, même si je suis bien consciente que vacances pendant quelques jours ce n'est pas du tout pareil que travail pendant plusieurs mois/années  :D , vécu ici en France avec un changement de région et "presque" de culture) mais à la réflexion je me dis que d'autres villes seraient sûrement sympas aussi : j'ai beaucoup aimé Québec, Montréal je sais pas je n'en ai vu que l'aéroport ;) , Ottawa je ne connais pas, Calgary me paraît trrèèès loin (mais pas trop loin de la montagne ; je suis ici au pied des Pyrénées) et Vancouver.... je ne sais pas pourquoi j'ai l'image d'une région grise et pluvieuse... L'autre avantage de Toronto pour moi c'est que j'y ai déjà 2 amis, et c'est quand même rassurant de partir en sachant qu'on connaît quelqu'un...
Enfin, encore beaucoup de pistes à creuser, réflexionner... pour que tout ça fasse son petit bout de chemin dans ma tête...

Bon j’ai trouvé un rapport concernant les postes aefe : un peu plus de 700 demandes pour 20 postes  :/  :sosad: c’est pas gagné... Et tous pourvus par des personnes déjà au Canada.... Du coup j’explore d’autres pistes et dans mes explorations je suis tombée sur des demandes de lettres de recommandation ?? :/ À quoi diable cela ressemble-t-il ???? Et à qui doit-on demander ce genre de lettre ? À l'inspecteur? À des collègues ? À des parents d'élèves ? À des anciens élèves ?
Si une bonne âme pouvait éclairer ma lanterne (et parfaire ma culture, ça m'a l'air très anglo-saxon cette histoire ;)

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Ontario

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Ontario.

Déménagement en Ontario

Conseils pour préparer votre déménagement en Ontario

Assurance voyage Ontario

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Ontario