Close

travailler a djeddah autant que femme et epouse accompagnant son mari

Bonjour
Mon mari a eu une opportunité de travail à jeddah, son employeur a commencé les demarches pour une demande de visa.
j ai plusieurs interogations et inquietudes et j espere trouver reponses dans ce forum
j occupe actuellement un bon poste en France avec des responsabilites et j ai une vie plustot active, ma question:
autant qu epouse qui accompagne mon mari est ce que j ai le droit de travailler a jeddah et trouver des opportunites interessante dans mon domaine d activité? car l employeur de mon mari a precisé que je ne pourrais pas travailler. Est ce que c est le type de visa demandé (VISA FAMILLE)  qui me donne pas l autorisation? et si c est le cas est ce qu il est possible de le convertir en visa de travail si je trouve du boulot sur place?
est ce qu il est obligatoire de resider dans le pays une fois qu on a obtenu le visa ou l ikama ou on peut vivre a l etranger et venir de temps en temps dans un premier temps?

Bonjour
Oui en faite avec visa familliale vous aurez pas le droit de travailler mais si vous trouvez un boulot facile de convertir votre visa et vous aurez une nouvelle carte de résidence au nom de votre employeur .
En revanche nn vous étes pas obliger de resider au pays une fois vous avez votre iqama vous pouvez  quitter et revenir comme vous voulez mais il faut revenir au pays à chaque fois vous devez renouveller votre carte .

merci pour votre reponse
mon visa ou iqama sera facilement convertible quelque  soit le domaine d activité? car j ai  entendu que c est plus facile de travailler dans l enseignement mais pour le reste aucune idée
ps: je travail dans la grande distribution

Je vous en prie..  oui je confirme plus facile pour une femme ici de travailler dans l'enseignement car les offres d emploi sont plus valable mm pas mal d'institut demande pas de convertir ; Mais qq soit votre domaine d'activité "si vous trouvez une offre dans votre domaine" facile de transfrer votre iqama sur eux

Bonjour Lamlam15,

Je ne vais pas trop tourne autour du pot car les questions que vous vous posez, ma femme se les posent a chaque expatriation ! Je connais donc bien le sujet.

Pour faire simple, vous n'avez pas la possibilite de travailler avec le visa de votre mari. Il vous faut disposer d'un visa de travail par vous-meme ce qui implique d'etre recrutee et sponsorisee par un employeur saoudien, ce qui lui engendrera un cout.
Il est par ailleurs assez delicat de trouver un poste "conventionnel" en Arabie Saoudite, pour une femme etrangere. En effet, la mixite n'est pas quelque chose de tres developpe, culturellement parlant, et les dispositifs de saoudisation et de feminisation des entreprises jouent contre vous. Les bureaux sont rarement mixtes et l'embauche d'une femme saoudienne permet d'avoir des visas pour des expatries.
Pour ces deux raisons, il faut donc que votre potentiel employeur ait reellement envie de vous recruter ! Mais je suis certain que vous le valez bien !

Cela etant dit, le tableau n'est pas completement noir, il y a au moins deux possibilites d'exercer une activite professionnelle, a ma connaissance:
- Je ne connais pas votre parcours mais si vous avez deja accompagne votre mari a l'etranger on a du vous en parler, il y a une reelle demande dans les ecoles internationales. Du personnel enseignant francais ou des encadrants francais sont un atout marketing pour les institutions. Apres, il faut avoir la fibre pedagogique (meme si elle ne vous sera pas demandee) et l'envie de travailler au contact des enfants, ce n'est pas le cas de tout le monde. A priori, en plus, vous cherchez plutot une activite proche de celle que vous avez en France et qui ne semble pas etre dans l'education nationale...
- le statut de consultant: que ce soit pour une entreprise saoudienne ou pour une societe etrangere (voire la votre en France), ce statut permet de vous affranchir des contraintes liees a un contrat. Puisque vous avez un visa vous permettant de resider en Arabie, apres il ne reste "plus qu'a" trouver les missions et resoudre la question de la remuneration.

L'ideal, a distance, c'est de discuter avec votre employeur actuel ou la societe de votre mari. Dans le premier cas, ils peuvent avoir un interet a vous conserver pour finaliser un projet, former votre remplacant, etc... a vous de les fideliser et de montrer votre capacite a travailler a distance
Dans le second cas, l'entreprise de votre mari peut vous considerer comme un renfort, sur place. Vous pouvez egalement dire que cela fait partie de votre equilibre familial et que cela facilitera la reussite de la mission de votre mari.

Une fois sur place, vous pourrez approcher la communaute francophone, expatriee ou les collegues de vorte mari pour vous faire un reseau et eventuellement trouver une opportunite par ce biais. A distance, ce sera tres difficile.

Pour repondre a votre seconde question, une fois en possession de votre Iqama, vous pouvez entrer et sortir a votre guise du territoire. Il faut simplement demander a l'entreprise de vous obtenir un visa d'entree/sortie multiple ou bien de solliciter un visa de sortie a chacun de vos deplacements.

N'ayez pas peur de l'administration saoudienne, on s y fait. Il vaut mieux etre aides par la societe de votre mari, mais on s'y fait.

Pour finir (n'hesitez pas, pour d'autres questions), j'attire votre attention sur le fait que ce pays est extremement different. Il est donc delicat de vouloir y transposer son quotidien francais, tel quel. Vous risquez de souffrir de beaucoup de frustrations, alors qu'en laissant la chance a la vie locale de vous seduire, notamment a Jeddah, il est possible d'avoir une vie tres agreable.

Au plaisir d echanger avec vous et de vous rencontrer a votre arrivee sur place,

Bien a vous,

Alexandre

merci beaucoup pour votre retour riche et complet. effectivement j ai beaucoup entendu parlé de l enseignement comme activité pour les femmes des maris expatriés et j avoue que ca me fait flipper car j ai une bonne experience et surtout des perspectives interessantes ici dans mon domaine d activité et le faite de savoir que toute mon experience  professionelle mes projets risquent de stagner en arabie saoudite me fait peur.

Je vous en prie. Je comprends et connais votre inquietude. Vous etes loin d'etre la seule.
C'est pour cela qu'une expatriation reste un projet de famille, avant tout.

Si vous avez des projets en cours ou a venir, essayez d'evaluer leur faisabilite a distance. Proposez cette piste a vos responsables, managers, partenaires. Ce sera toujours plus simple de venir avec votre travail que d'en trouver un, ici.

Bonne reflexion et a votre dispo si besoin !

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Djeddah

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Djeddah.

Déménagement à Djeddah

Conseils pour préparer votre déménagement à Djeddah

Assurance voyage Djeddah

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Djeddah

Billet d'avion Djeddah

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Djeddah