Close

Le Brexit provoque un regain du sentiment européen

Un seul Etat vous manque… La tempête du Brexit suscite un regain du sentiment européen dans plusieurs capitales européennes, selon une enquête organisée dans six pays par l’IFOP pour la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d’études progressistes, publiée par Le Monde, vendredi 15 juillet.

En Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie et Pologne, le regard porté sur le vote des Britanniques pour quitter l’Union européenne (UE) est très sévère, mais ce choc suscite l’attente d’une réaction à Bruxelles, qui passe par une concentration autour des pays de la zone euro et un net refus d’un nouvel élargissement, à l’égard de la Turquie comme de l’Ukraine. L’enquête a été réalisée en ligne du 28 juin au 6 juillet, avec un échantillon d’environ 1 000 personnes dans chaque pays. Elle est publiée en partenariat avec Le Soir, El Pais, Süddeutsche Zeitung et La Repubblica.



Confiance européenne. Après le Brexit, les six pays de l’étude considèrent que « c’est plutôt une bonne chose » d’appartenir à l’UE : cela va de 59 % en Italie à 89 % en Pologne. Le sondage IFOP montre une nette progression du sentiment européen. En France (67 %) comme en Allemagne (81 %), la progression est de près de 20 points par rapport à 2014.

Les principaux pays européens – à l’exception de l’Italie – n’adhèrent pas à une vision pessimiste de l’après-Brexit. Ils sont 54 % en Allemagne, 47 % en Espagne, 44 % en Pologne, 41 % en Belgique, 37 % en France et 36 % en Italie à considérer que « l’UE va repartir sur de nouvelles bases et sortira renforcée de cette crise ». A contrario, 41 % des Italiens estiment que le départ d’autres pays va provoquer la disparition de l’UE, ce qui est le cas de 32 % des Français et de seulement 19 % des Allemands.
De qui viendra la relance de l’UE ? Les Européens ont peu confiance en leurs dirigeants pour cela. C’est le cas de moins de 30 % d’entre eux en Espagne, en France et en Italie. Ils préfèrent que les autres dirigeants européens et les responsables des institutions européennes (Jean-Claude Juncker, Donald Tusk, Martin Schulz) « engage[nt] une nouvelle relance de la construction européenne ». Une seule exception : les Allemands considèrent que leurs dirigeants sont les mieux à même de résoudre la crise. Ils sont 62 % au pays d’Angela Merkel et seulement 29 % chez François Hollande.lire le reste de l'article   jean  Luc ;)

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Allemagne

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Allemagne.

Déménagement en Allemagne

Conseils pour préparer votre déménagement en Allemagne

Assurance voyage Allemagne

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Allemagne

Billet d'avion Allemagne

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Allemagne