Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

ATTENTATS en FRANCE

Un camion a foncé jeudi soir dans la foule sur la Promenade des Anglais à Nice pendant le feu d'artifice du 14 juillet, faisant plusieurs victimes selon la mairie et des témoins sur place, la préfecture des Alpes-Maritimes évoquant quant à elle un attentat


http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-di … 7784105240

Quel cauchemard ! et notre président veut lever, l'état d'urgence...
Le jour de la fête nationale, n'est pas un hasard...
On en a ras le bol !

Merci d'avoir posté l'info, Vileda, à une heure où l'on n'est plus forcément connecté sur les infos.

Bilan provisoire : 60 morts

arme et grenades rencontrés dans le camion

Bonjour,

ils annoncent semble t'il 80 morts  à cette heure. L'état d'urgence n'est pas levé, mais prolongé de trois mois....  et cela risque de se poursuivre....   Avec tous les fèlés qui  sont engendrés par cette religion non encadrée,  il faut s'attendre à de nouvelles actions en tous genres, visant à détruire notre systéme de vie.......

cordialement

Sincères condoléances à toutes les familles touchées par cette apocalypse. Angoisse redoutable dans ce pays.Courage et solidarité.

Bonjour,


NIl existe aussi un Forum France, et NICE sur ce site,  pour rappel, et sur lequel vous pouvez temoigner ou commenter, pour ceux qui le souhaitent,  comme tous les expatries francais du monde qui se reveillent en ce moment et apprennent cette terrible nouvelle et trouver des infos. Des discussions sont ouvertes.

Vous pourrez y deposer aussi vos condoleances ou soutiens a ceux qui consultent logiquement le lieu d origine de ces horreurs Innommables!!!

La colere s empare de tous les francais du monde, aussi bien installes soient t ils dans leur pays d adoption.

Vu de loin c est terrifiant et anxiogene....

Toute mon entiere sympathie et soutien a tous ceux au Portugal touches de pres par cette abomination de plus qui endeuille notre pays.

Je suis atterrée la  l horrible attentats qui a eu lieu aNice.Plus personne n est a l abri de cette barbarie.De plus la date est symbolique. Le 14 juillet est la fête Nationales.Les gens rentraient du feu d artifice des étoiles pleins les yeux.C est monstrueux. Je partage la douleur de toutes ces familles. :(

Abominable soirée de 14 Juillet  sur la Promenade des Anglais... Toutes nos condoléances à ces familles endeuillées. D'innocentes victimes de la folie d'un terroriste qui a frappé le jour de notre fête nationale, que va-t-il se passer maintenant?

Un camion a pu entrer dans la foule ? Et on l'a laissé faire ? De tout ce monde armé patrouillant en France aucun ne sait tirer dans les pneus ?
En fait, un peu partout on règle la question avec de la compassion.... avant de devoir faire un jour comme Sardanapale.

Acte isolé semble -t 'il mais qui sera inévitablement revendiqué par Daech.
84 morts et sans doute nombre de vies détruites. Aussi bien pour les blessés
que pour les familles endeuillées.
La barbarie s'épanouit  toujours un jour de fête nationale.

Bonjour à tous,

si nous étions unis dans la joie hier, nous sommes unis dans la tristesse et dans l'horreur ce matin.

N'hésitez pas à poster, témoigner de vos sentiments sur le forum France

Bossuet : Dieu se rit des hommes qui pleurent les effets dont ils chérissent les causes.

En effet ça commence à chiffrer depuis le casher de St Mandé....

Attention à la stigmatisation sur le prétendu état islamique et la facilité pour les politiciens d'amener des réponses déjà construites .. Le problème dure depuis des années et aucune solution n'est trouvée si ce n'est faire passer un 49.3, le couvrir par une coupe d'europe, et enfin rappeler au peuple qu'après les larmes de déception d'une finale perdue, même notre jour de fête nationale doit faire pleurer..

Trajan Cartage :

Un camion a pu entrer dans la foule ? Et on l'a laissé faire ? De tout ce monde armé patrouillant en France aucun ne sait tirer dans les pneus ?
En fait, un peu partout on règle la question avec de la compassion.... avant de devoir faire un jour comme Sardanapale.

L'heure est grave et le sujet délicat . Suite à une mauvaise connection entre dendrites & synapses je ne me rappelle plus ce qu'à fait le bel -assyrien- à- la- barbe- bouclée. Je cherche et ne trouve point. Cela me taraude ..Je vois bien le tableau de Delacroix, notre homme est il mort comme Felix Faure ? Mais qu'a t'il fait Trojan ?

Je crois qu on a tous dépassé la stigmatisation, l amalgane etc....l horreur c est installée encore 1 fois ce matin.Ça fait plus de 400 morts sans compter les blessés en plusieurs attentats. L état islamique n'est pas un leurre et il engendre haine terreur et larmes.Le mal est fait et il emportera tous sur son passage.

Bonjour,
Je voudrais saluer la mémoire d'un vaillant inconnu qui a sacrifié sa vie en tentant d'arrêter le camion.
Il a chuté et est tombé sous les roues.Les actes de civisme se font rares, ayons une pensée pour lui.

Selon le site du Vif L Express :
Un motard a tenté d'arrêter le camion qui s'est précipité sur la foule jeudi soir à Nice lors de l'attentat, en cherchant à ouvrir la portière du véhicule qui roulait à faible allure sur la Promenade des Anglais avant de chuter, selon le récit d'un journaliste allemand, Richard Gutjahr

obriga :

Je crois qu on a tous dépassé la stigmatisation, l amalgane etc....l horreur c est installée encore 1 fois ce matin.Ça fait plus de 400 morts sans compter les blessés en plusieurs attentats. L état islamique n'est pas un leurre et il engendre haine terreur et larmes.Le mal est fait et il emportera tous sur son passage.

Cela peut durer longtemps mais il sera anéanti, probablement de l'intérieur.

Pour ma part, j'ai du mal à croire en un acte terroriste pour plusieurs raisons.
Il n'existe à ce stade aucune revendication,le chauffeur était seul,il n'était pas lourdement armé, il n'était pas bardé d'explosifs, il ne respectait pas le ramadan .
À mon avis, cet homme est un malade mental  probablement drogué.
Il était en instance de divorce et ses voisins le décrivent comme dépressif.

Face à l'horreur, mes pensées accompagnent toutes les victimes.

Gérard

Notre chère France a été à nouveau meurtri par un acte odieux et barbare le jour de la Fête Nationale.
3 jours de deuil national ont été décrété, nous penserons aux victimes innocentes, à leurs familles dans la douleur et la peine.

À bientôt.

Gérard 64 :

Pour ma part, j'ai du mal à croire en un acte terroriste pour plusieurs raisons.
Il n'existe à ce stade aucune revendication,le chauffeur était seul,il n'était pas lourdement armé, il n'était pas bardé d'explosifs, il ne respectait pas le ramadan .
À mon avis, cet homme est un malade mental  probablement drogué.
Il était en instance de divorce et ses voisins le décrivent comme dépressif.

Face à l'horreur, mes pensées accompagnent toutes les victimes.

Gérard

Je n'osais pas noter un post en ce sens... mais à part le mode opératoire recommandé par l'EI, rien ne colle ; pas pratiquant, pas de revendication...
En revanche, dépressif (cf. A. Lubitz..) et peut-être fortement déséquilibré. Et pourquoi des armes "factices"...

#21 Les "armes factices" font  penser à la préparation d'un hold-up.

islamiste, dépressif ?
Pas de réponse simple. Dans un cas comme dans l'autre on est entré dans une période agitée, qui va durer longtemps.
Les massacres à grande échelle d'un côté, par des personnalités psychiatriques, comme dans cette île en  Norvège, ou ce pilote allemand l'an dernier, et peut être ce tunisien immigré et dépressif. Dans ce cas on doit se poser des questions sur notre mode existentiel, le mal est propre à notre civilisation.
L'islamisme radical, accumulation de haines contre l'occident, contre les croisés, s'est fixé pour but de détruire notre civilisation; sa tâche est facilitée par nos divisions, nos règles démocratiques, nos "valeurs" et par le terreau abondant dans lequel il prospère sur notre territoire. Les réponses doivent être à la hauteur d'un tel enjeu; à l'heure actuelle il n'y en a pas vraiment, a-t-on vraiment compris l'ampleur du combat à mener ?
Comme ce doit être dur pour ces familles qui ont perdu un des leurs sans pouvoir comprendre le pourquoi. Je pense à elles de tout coeur.

C est un acte prémédité. Il avait réservé la location du camion 3 jours avant le drame.Infos france3 Provence.Depuis le début de l année il était devenu agressif(condamnation a 6 mois pour coup et blessures). Même s il ne se réclame pas d ei,il a quand même voulu faire ce geste terrible

obriga :

C est un acte prémédité. Il avait réservé la location du camion 3 jours avant le drame.Infos france3 Provence.Depuis le début de l année il était devenu agressif(condamnation a 6 mois pour coup et blessures). Même s il ne se réclame pas d ei,il a quand même voulu faire ce geste terrible

Réserver est une chose, mais avant de partir on doit sortir son permis de conduire, sa carte de crédit, verser le montant de la location et surtout de la garantie. En avait il les moyens ? 

Ensuite notre dépressif constate que son camion est bourré d'armes factices ........non je me trompe il bourre son camion d'armes factices qu'il est allé chercher à la foire à la farfouille, à moins qu'il se soit fait gruger en croyant que c'était des vraies.(on peut rêver).
Il y a un truc qui coince, c est pas très logique.
Je vois cela autrement (en fonction des infos correctes ou non ), je fais mon cinéma : : on flaire une affaire juteuse, on forme une équipe , chacun a un rôle, les armes factices c'est si ça rate car la peine est moins lourde, au volant on met le déprimé avec une arme de poing une vraie,  et ensuite on va faire le coup.
Voila notre déprimé au volant, mais les copains se sont taillé (pas le bon jour, trop de monde, ..), que faire il se sent berné , il déprime grave il sait que tout est fini pour lui, c'est la case prison va falloir s expliquer avec ce bahut en plein Nice,il ne verra plus ses gosses,..il en veut à mort à tous, à la vie..il part pour son dead trip.
Les copains l'ont bien eu : .fins psychologues ou pleutres.
(toute ressemblance avec des faits réels n'est que pure coincidence).

Question : dans ce type de camion peut on y mettre une voiture (genre ferrari.. par une smart)

Vous souvenez vous de l attaque d'un prince (saoudien ?) sur le périf à Paris ?

C est quand même drôlement alambiqué votre truc!Nous avons peut être plus de précision que car nous habitons dans le sud de la France.Visiblement c était pas un perdreaux de l année.Il était devenu violant et agressif. Et puis il y a la symbolique du14 juillet et la fin du feux d artifice.Il a roulé sur les trottoirs plein de monde et loué un camion frigorifique seul véhicule autorisé a roulé le 14 juillet a fait cirer l embrayage pour prendre de la vitesse.
Malheureusement il a mené a bien son destin funeste et toutes nos palabres n y pourront rien changer.

Pour ma part j aimerai savoir comment il a obtenu sa carte de résident en 2009 alors qu il est pratiquement impossible d inviter pour une semaine un marocain un tunisien un ukrainien de bonne famille . En plus il etait détraqué avant de venir
Consultats sont si tatillons que je renonce a proposer a mes amis de venir me rendre visite une semaine
Question et ma reponse sans certitude . " Mariage arrangé "
Si vous avez reponse bienvenue merci

post #27   :/  :unsure  :whistle:

L attentat vient d être revendiqué par daech.Flash de 12 heures France bleue Provence.

https://www.youtube.com/watch?v=rCLj5jKnsIU

à ceux que le sujet intéresse.

Je reprends. Son père nous dit lorsqu'il était avec nous en Tunisie il avait des crises de violences et nous étions obligés de le faire soigner. Il obtient sa carte de séjour début 2009 pour une période de 10 ans.je veux comprendre comment il a obtenu l autorisation de rester en France en 2009. Et je suggère que c est grâce à un mariage arrangé... Attention c est un hypothèse mais étant donné que pour avoir un visa d une semaine avec une attestation d accueil c est presque impossible pour une personne d origine modeste . Comment a t il pu obtenir ce titre de séjour. Enfin il le conserve alors que son comportement n est pas exemplaire..

obriga :

C est quand même drôlement alambiqué votre truc!Nous avons peut être plus de précision que car nous habitons dans le sud de la France.Visiblement c était pas un perdreaux de l année.Il était devenu violant et agressif. Et puis il y a la symbolique du14 juillet et la fin du feux d artifice.Il a roulé sur les trottoirs plein de monde et loué un camion frigorifique seul véhicule autorisé a roulé le 14 juillet a fait cirer l embrayage pour prendre de la vitesse.
Malheureusement il a mené a bien son destin funeste et toutes nos palabres n y pourront rien changer.

Effectivement je n avais pas l'info du camion frigorifique et qu'est ce qu'il a fait à l embrayage ?L'angle est différent.
Mais pourquoi des armes (factices) dans ce camion ?
La première semaine de juillet avait déjà été si terrible : Bangladesh 20 morts, Turquie +- 50, Irak 220 morts + 330 blessés. Que de souffrance.

obriga :

L attentat vient d être revendiqué par daech.Flash de 12 heures France bleue Provence.

Ils en ont mis du temps. Des opportunistes.

Un étudiant en sciences politiques à l'Université Saint-Louis de Bruxelles , Jonathan Dehoust , écrit une lettre au 1° ministre belge.

Une autre vision, interessant à lire, ainsi que quelques commentaires (peu en général cela sert de défouloir).

http://www.levif.be/actualite/belgique/ … l#cxrecs_s

Je ne sais si c’est l’endroit pour partager le texte ci-dessous que j'ai gardé .Il  date de mars 2016. Est écrit par Beatrice Delvaux (Le Soir- Bruxelles) et adressé à ses enfants. Il est d’actualité.

[i]Ce matin, j’ai hurlé, en traversant notre ville du nord au sud. Je ne pouvais arrêter mes larmes. Je voulais me boucher les oreilles, je n’en pouvais plus d’entendre les sirènes.
Mais après la colère et la tristesse, le temps est venu pour moi de te présenter mes excuses. De te demander pardon.

Cela fait 20 ans que je te mens. Je n’ai qu’une excuse : cela fait 20 ans que je crois mon mensonge. Je t’ai vendu ce monde comme celui des possibles, du grand voyage, de ces espaces que tu allais, toi, pouvoir arpenter, de ces peuples que tu allais, toi, rencontrer. Moi qui avais pris l’avion pour la première fois à 15 ans, moi qui avais vu l’Amérique à 22 ans, moi qui avais appris l’anglais en cours de route et le néerlandais quand il fallait.

Moi qui étais certaine que nous t’avions épargné la guerre, en la rangeant dans les livres d’histoire ou dans les anecdotes que ta grand-mère ou ton grand-père te racontait depuis leur village natal. Nous étions tellement certains de les avoir enterrés, les démons qui avaient fait les camps de concentration, les génocides, le napalm, le goulag. Goulag ? Tu as même cru que je parlais d’un plat hongrois. On en a tant ri, tu te souviens ?

Pourquoi aurions-nous eu peur?  Nos parents l’avaient faite, eux, la guerre, mais ils avaient aussi, dans la foulée, fait la paix. Elle avait même pris la forme de cette Europe qui devait être le garde-fou en béton de nos folies, de nos dérives. Ce monde que nous t’avons promis, nous y croyions vraiment, pour la bonne raison que nous l’avions vu advenir.
Nous avons vu tomber les murs, les idéologies, les barrières et pas que commerciales. Moi, ta mère, j’ai profité de l’égalité croissante avec les hommes, de ces droits conquis et transcrits en lois. Moi, ton père, je n’ai pas dû faire mon service militaire dont j’ai vécu les derniers spasmes. Car l’heure n’était plus aux armées, mais aux consciences. L’heure n’était plus à envahir le voisin pour le soumettre, mais à y séjourner, à y séduire, à apprendre la langue de l’autre, en tente, en caravane ou en camping-car d’abord, sac à dos façon Routard ensuite et puis sous le couvert de cet Erasmus que tu devrais – devais ? – enfourcher dans quelques mois

Nous avions vaincu les haines  – « plus jamais ça », c’était plus qu’un slogan, c’était devenu une charte, une convention, des lois, le droit.

Nous avions vaincu les diktats de l’Eglise et de la religion – l’avortement, l’euthanasie avaient gagné petit à petit droit de cité.
Nous avions vaincu les tabous et les morales étroites – tu peux être homosexuel(le), te marier, te pacser, adopter.

Nous avions vaincu les préjugés et les racismes – à quelques pas d’ici réside le Centre pour l’égalité des chances qui protège les hommes/femmes des maléfices d’autres hommes/femmes.

En grandissant, j’ai assisté, incrédule mais extatique, à l’incroyable croisade qui faisait d’un Noir l’égal d’un Blanc, avec des droits égaux. « One man one vote » : on a marché pour les rêves de Martin Luther King, on a boycotté les oranges d’Afrique du Sud. C’était juste magique : un combat débouchait sur une victoire, le monde se déplaçait inexorablement du pire au meilleur. Imagine, on t’offrait sur un plateau, comme la promesse d’éternité de ce nouveau monde que nous avions bâti, Obama et Mandela, présidents ! C’était pas beau ça ? C’était pas grand ? Mais qu’est-ce qui pouvait bien tourner mal ? On l’avait décrochée, la timbale, non ! Obama et l’Europe, Prix Nobel de la Paix. On était les rois du pétrole ! Alleluyah !

Alors, non ! Je ne voulais pas que tu voies ces corps déchiquetés, ces chairs explosées station Maelbeek. Maelbeek, à deux pas de chez toi, Maelbeek, centre de Bruxelles, au nom qui sonne comme une blague, un rendez-vous, un plan drague : «  on se voit à Maelbeek  », «  tu descends à Maelbeek  », «  on s’est embrassé à Maelbeek  » ?

Alors, non ! Je ne voulais pas que tu entendes, hier, les cris de cet enfant terrorisé, dans la fumée de l’explosion, seul fil conducteur dans l’horreur, menant vers la sortie de ce métro éventré, déchiqueté, assassiné.

Alors, non ! Je ne voulais pas que tu penses qu’on pouvait mourir dans ta ville et que ton innocence s’arrête à cette date – 22 mars 2016–,  à ces ceintures de la mort, à ces détonateurs tenus dans la main de garçons perdus qui, et c’est là tout le tragique, ont ton âge.
Ta détresse me transperce, ta peur surtout. Mais plus que tout, ton calme, la manière dont tu fais face, la retenue que tu t’imposes me rendent fière et triste. Le fait aussi que tu ne me lances pas à la tête ce « putain de monde » qui est le tien. Tu as cette grâce, mon fils. Tu as cette force, ma fille. D’autant que quand tu m’interroges, même si je n’arrive pas à te le dire, tu le sais : je n’ai pas les solutions.

Nous allons essayer de fixer ce b…, mais cela nous paraît de plus en plus clair : tu ne pourras y échapper, tu vas devoir te battre. Au moment où j’écris ces lignes, je croise simplement les doigts pour que ce ne soit pas au sens premier du terme. Comme avant…
La guerre? Je me refuse à prononcer le mot, je me refuse à dire que c’est notre état aujourd’hui. Je me refuse à tomber dans la haine, je me refuse à désigner les boucs émissaires que les prêcheurs de haine, dans les deux camps, nous proposent et imposent.
C’est tout ce que j’ai à t’offrir aujourd’hui : être à tes côtés et te protéger du bouclier des valeurs auxquelles je crois et que nous devrons tous protéger.
Nous devrons être forts, mon fils. Nous devrons être résistants, ma fille.
Cher toi,

Après la colère, la tristesse, le temps est venu pour moi de te présenter mes excuses. De te demander pardon. Mais de te dire aussi que te sentir là, à mes côtés, me force à redresser la tête.

Et à croire à demain.
[/i]

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Portugal.

Déménagement au Portugal

Conseils pour préparer votre déménagement au Portugal

Assurance voyage Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Portugal

Billet d'avion Portugal

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Portugal