Close

Vos nouvelles habitudes en Ukraine

Bonjour à toutes et à tous,

Vivre en Ukraine, c’est s’imprégner de la culture et du mode de vie du pays.

Depuis que vous vivez en Ukraine, avez-vous adopté des habitudes locales ? Lesquelles ?

Quelles expressions locales réutilisez-vous ? Votre quotidien est-il organisé différemment ? Voyez-vous les choses d'une autre manière ?

Qu’est-ce qui vous séduit dans le mode de vie en Ukraine ? Qu'est-ce qui, au contraire, vous semble difficile à assimiler ?

Merci d’avance,

Christine

La première habitude locale qui me vient à l'esprit est celle d'enlever ses chaussures en entrant dans un logis. Peu importe que vous visitiez un appartement que vous pensez louer / acquérir, que des ouvriers viennent effectuer des travaux, etc. Tout le monde enlève ses chaussures en rentrant. Généralement, des pantoufles spécialement prévues pour les visiteurs sont offertes. C'est une coutume que j'ai adoptée immédiatement en arrivant.

Ce qu'il y a de plaisant par rapport à un pays comme la Suisse, c'est une liberté de faire ce que l'on veut chez soi. Alors qu'en Suisse il est interdit d'installer des climatiseurs dans un domicile privé sans certificat médical le justifiant, ici, nul besoin de certificat ou d'autorisation.

Idem pour les travaux, si l'on veut changer ses fenêtres, son balcon, casser des murs intérieurs, changer la peinture extérieure, etc, on ne doit rendre de compte à personne. 

Autre avantage de taille, les supermarchés ouverts 24h/24. Ne pas devoir penser à courir dans les magasins avant leur fermeture le soir ou le samedi, pouvoir sortir le weekend et encore passer au magasin faire quelques courses en rentrant ou les remettre au dimanche est assurément un avantage de taille.

Au niveau des désagréments, l’eau chaude et même courante sont fréquemment coupées et ce sans mise en garde. Ces nuisances, même si elles ne dépassent généralement pas quelques heures, peuvent être gênantes lorsque l’on s’apprêtait à cuisiner, à se doucher, à se raser. 

Il est impératif d’installer un système de filtrage de l’eau et de changer les filtres régulièrement ou de commander des bouteilles d’eau, l’eau n’étant pas potable.  En outre, il est vivement conseillé d’installer un boiler car l’eau chaude est coupée chaque année entre 1 et 3 semaines afin d’effectuer ce qu’ils appellent la prophylaxie.

Les coupures d’électricité sans également plus fréquentes qu’en Suisse, même si elles ne sont pas régulières. 

Ensuite, bien entendu, vient le problème de la langue. Même si certains expats vivent sans jamais apprendre le russe ou l’ukrainien, c’est quasi impossible de vivre sans. Je ne suis jamais tombé ni sur un vendeur ni sur un ouvrier qui parlait l’anglais, donc maitriser une de ces langues locales un minimum ou avoir un interprète est une condition sine qua non pour vivre ici. 

Bien que je fréquente exclusivement des Ukrainiens et ne m’exprime uniquement en russe, mon niveau est loin d’être bon, et ce après deux ans et demi de pratique et d’étude. Je suppose qu’il me faudra encore de nombreuses années voire des décennies pour me sentir vraiment à l’aise avec cette langue et atteindre un bon niveau. C’est certainement le point le plus difficile à assimiler.

Bonjour,


en ce qui concerne les habitudes, c'est pour moi un peu tôt pour avoir des "habitudes"

en fait, j'en suis plutôt au stade de l'exploration, en partie à cause des difficultés liées à la langue: j'arrive à demander des choses simples mais je ne comprends souvent pas la réponse. Donc toutes les opérations administratives même basiques (par exemple: déclaration de résidence, immatriculation de la voiture) nécessitent l'aide d'un juriste local que j'emploie un peu comme un "gratte-papier" mais je ne vois pas comment faire autrement. Mais cela n'est pas spécifique à l'Ukraine et j'aurais eu les mêmes difficultés en allant vivre dans un pays non francophone

bonjour a tous.
Je pense comme suisse_a_Kiev.
Mais ce que j'ai remarqué aussi, c'est quand l'ukrainien rentre chez lui, il change de vêtement, souvent très relaxe. J'ai adopté cette habitude, et c'est vrais que au début c'est ch...t de chaque fois changer de vêtement, mais maintenant c'est devenu une habitude, et c'est vrais que l'on ce sent plus relax chez soi.

Mais ce qui m’exaspère le plus c'est la corruption, si tu parle anglais tu peut être sur que les prix vont augmenter comme par magie.

Je devais changer de lunette, et je sais que mes verres sont chère, et ayant demandé a un spécialiste, il me dit que ce seras +/- 1000 a 1500 uah par verre.

Dans deux  magasin, j'ai parlé anglais avec mon épouse, et la le pris de 2 verres, était de 4500 uah pour l'un et pour l'autre 5300 uah au lieu des 3000 uah maximum prévus.
le troisième magasin, la c'est mon épouse qui a parlé (elle est ukrainienne) et comme par magie j'ai payé 3600 uah pour les verres nouvelle monture comprise.

Autre chose, c'est la ponctualités de l'ukrainien, une vrais catastrophe.
il cour toute la journée et quand même il arrive toujours en retard.

c'est vrais que j'ai été éduqué en partie dans une culture germanique, et que pour moi au début cela m'a choqué

Mais quand même, ont aime ce pays, c'est un mystère.

cordialement

James B

FRANÇAIS : si  vous résidez en UKRAINE, écrivez moi et donnez moi vos conseils, votre expérience sur la construction de votre résidence (qualité ??, nom de constructeurs,.....)
Je n'arrive pas à trouver de SITES concernant un constructeur ukrainien  (de préférence sérieux.....)

Toutes vos informations seront les bienvenues

MERCI

Bonjour JAMES,
Je suis FRANÇAIS  🇫🇷 et  J'aimerais entrer en contact avec vous pour avoir des renseignements précieux

Merci à vous
Je vous souhaite un joyeux Noël  🎄 et une très belle année 2017

PATRICE

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Ukraine

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Ukraine.

Déménagement en Ukraine

Conseils pour préparer votre déménagement en Ukraine

Assurance voyage Ukraine

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Ukraine

Billet d'avion Ukraine

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Ukraine