Close

Regroupement familial

Bonjour

J'aimerai vous exposer notre situation et avoir votre avis. 
Avec mon mari, nous souhaitons partir en Suisse depuis maintenant des mois.
Actuellement seul mon mari, dessinateur concepteur dans le domaine du luxe,  a postulé à quelques offres sans succès.
Le projet initial était qu'il parte le premier et que je le rejoigne ensuite avec les enfants.
Mais voyant que ça ne décolle pas ,on envisage linverse. Je souhaite donc partir  la première.
J'ai actuellement une offre très intéressante pour moi en tant que physiothérapeute.
Mon mari bénéficiera ainsi du permis travail et j'espère qu'il décrochera quelque chose. .

Nos questions portent sur son départ 
Il a déjà négocié une rupture conventionnelle avec mon patrons.
Il a aussi l'option
Du congés sabbatique
Du congés parental à taux plein
La démission
Et bénéficiera du chômage quelques mois pour rapprochement de conjoint.

J'aimerai qu'il me suive des le début sur quelques jours et semaines afin d'être sur place pour trouver un travail et commencer par de l'intérim ..

Qu'en pensez vous?
Est il possible de décrocher un poste d'intérim facilement, sur place avec permis?

Anne

Dessinateur concepteur, je connais bien, au début 100% de mes clients étaient basés en Suisse, mais je me suis fait une réputation et quelques ennemis, mes clients sont à États-Unis, Dubaï, Asie et Canada, donc je me suis rapproché d'un aéroport et d'une gare, je passe plus de temps à bosser avec les Américains d'où mon désire de partir y vire quelque temps…

En Suisse le secteur de la santé est très strict donc il te faudra obtenir un diplôme de la FMH pour avoir le droit de travailler en physiothérapie ou autre domaine médical.

Si tu as une spécialisation rare en physiothérapie les démarches sont plus simples. Je te recommande de trouver un job en Suisse puis d'annoncer à ton futur employeur que tu ne seras pas immédiatement disponible, car il te faut déménager. Selon les cas ils peuvent te laisser 1 an et même te fournir un appartement…

Ne quitte pas ton job avant d'avoir signé un nouveau contrat, car dans ce secteur ne pas travailler durant plusieurs années n'est pas bon on perd des techniques…

Ensuite les enfants il ne faut pas croire que c'est l'eldorado en Suisse. Il y a des avantages, mais cela se termine automatiquement à l'âge de 16 ans. Il faut aussi prendre en compte leurs avis, car les tardif des connexions internet et télécommunication sont prohibitifs par rapport à la France le rooming n'est pas gratuit. Il te faudra aussi faire convertir ton permis de conduire dû aux nouvelles sanctions européennes envers la Suisse…

Donc franchement, oublie, tu as une famille. Ton mari doit trouver un job et y travailler au minimum 1 an à 100% pour bénéficier des avantages sociaux.

http://www.migraweb.ch/themen/auslaenderrecht/ausweise/

Bonjour,

merci de ta réponse,
j'avoue ne pas trop avoir suivi le fil de ta réflexion.

pour répondre aux différents points que tu soulèves.
Mon diplôme de kiné est déjà reconnu en Suisse. Il ne me manque que mon permis de séjour et mon numéro de thérapeute pour exercer, démarches effectuées par l'employeur sans grandes difficultés.
Je suis actuellement indépendante, donc pas d'employeur à l'heure actuelle et je peux m'absenter quelques mois sans soucis de mon poste en y plaçant un remplaçant.

pour mes enfants, il ont 7 mois et 4 ans. Et c'est dans leur intérêt également que l'on cherche à bouger, pour avoir plus de choses à leur offrir à l'avenir. Je ne considère pas la Suisse comme un eldorado, il y a des avantages et inconvenants. mais la qualité de vie reste nettement supérieur à notre situation actuelle.

pour mon mari, il y a des accords pour toucher le chômage pour rapprochement de conjoints. ce n'est pas comme en France mais il y a un minimum.

j'ai un an pour changer mon permis et conduire et reimmatriculer la voiture, simple formalité selon moi que je trouve normal pour un résident.

pour nous, il n'est pas question d'oublier notre projet pour ces détails. Nous souhaitons mettre toutes les chances de notre coté tout en restant responsables pour les besoins de la famille. Si toutes nos tentatives échoues, on verra à ce moment là pour revoir notre décision.

Merci a toi

Anne

Si vous avez trouvé un poste en Suisse, vous pourrez obtenir un permis de séjour; et votre mari (si vous êtes marié) pourra également en obtenir un par rapprochement familial.

Oui, il sera plus simple pour votre mari de trouver un poste si l'on est déjà sur place, avec un permis de séjour.

Les principaux risques dans votre démarche, c'est que le coût de la vie en Suisse est très élevé pour les familles avec enfants. Les indemnités pour votre mari devraient à priori couvrir très peu de choses; et de surcroît pendant peu de temps.

Assurez vous donc d'avoir les reins solides financièrement pour tenir le coup dans l'hypothèse ou la recherche d'emploi de votre mari dure grossomodo 1 an (on prend une hypothèse volontairement pessimiste). Pour cela il vous faut des économies. Je pense aussi que le service de l’immigration vous posera la question lorsque vous ferez votre rapprochement familial.

Bonjour,

Merci de votre réponse.
Nous avons déjà bien étudié le coût de la vie en Suisse et en effet, on n'envisage pas de vivre à 4 sur place avec les enfants avec un salaire. Ca serait impossible.
On envisage de faire venir les enfants une fois que l'on aura tous les deux un travail.
Ils pourront être gardé par une mamie super dispo le temps de la phase de transition.

On cherche donc la bonne option pour la transition qui permette à mon mari de se rendre disponible pour travailler tout en gérant au mieux la famille.
peut etre moi à 100% et lui avec un conges parental à 50%. Il aura ainsi du temps pour des entretiens ou prospecter ....

merci anne

Il y a une autre solution, tu peux te mettre à ton compte (en société simple) ou en SARL et prévoir dans ton appartement une pièce pour le ou les activité(s) professionnelles, vu qu’à Aigle ils sont en manque de Kiné…

Service des automobiles et de la navigation

Permis et titres de séjour

Malheureusement non. Je suis contrainte à 2 ans de salariat avant de pouvoir étré indépendant.  Et j'avoue que ça me convient.  Je ne me voit pas m'installer immédiatement dans un pays où je ne connais pas suffisamment le fonctionnement.
Merci de l'idée !
Bonne journée Anne

Je suis contrainte à 2 ans de salariat avant de pouvoir être indépendant. Je ne comprends pas, si tu quittes la France la close ne peux être tenue vu qu’en France c'est le droit du sole qui prime…

Ton mari peut aussi devenir indépendant, et au niveau des sociétés c'est bien plus simple et plus flexible qu’en France en tout point.

Les deux ans de salariat sont obligatoires pour un physio qui rentre en Suisse. 
C'est pas une contrainte en France.
Et je suis kine depuis 7 ans en France.

C'est une idée que mon mari a déjà eu de se mettee en indépendant mais pas directement en arrivant. Sans connaître le marché ,pas simple.

Cela limite vite les choses, il y a des postes à promouvoir au CHUV

Si je devais créer une autre société à Aigle dans le secteur de ton mari, je ne m'y aventurais pas, les mandats que j'ai effectués dans ce secteur ont été pénible administrativement problème lié à Bex…

En revanche les bordures du Lac côté Français à étudier, moi je passe…

Bonne chance.

Merci. Bonne soirée

bonjour ,

Je pense que si vous avez une bonne situation en France et vous avez des enfants ,
il est plus raisonnable de rester en France , nous sommes des francophones , mais
avons pas la même culture , il est difficile pour des français de s'intégrées en suisse .

Je vous conseil vivement de gardés vos postes professionnels en France .

très amicalement à vous . vavigc

la suisse je vous dé conseils vivement .

Les français sont pas les bien venues .

beaucoup craque et rentre en France , et sont dans des situations
désastreuses en France .

Bonjour.

C'est gentil à vous de vous soucier de notre situation.
Nous n'avons pas une bonne situation en France bien que nous ayons du travail. Nous ne sommes pas satisfaits de notre situation ni de l'avenir que l'on aura pour nous et nos enfants.

Le fait d'avoir des enfants ne nous impose pas de rester calmes et  stables .c'est tout le contraire.  Ils nous donnent l'énergie de nous bouger pour se battre pour eux et faire tout ce qu'on pourras pour être fier de ce qu'on leur propose.

Nous avons la chance d'avoir les autorisations nécessaires pour mettre en stand by nos activités professionnelles actuelles pendant 1 an. On va donc profiter de cette année pour étudier nos options. Et nous allons commencer par la Suisse et nous faire ainsi notre option de la vie sur place.

Mervi à vous de vos conseils. Mais ne vous en faite pas, nous ne prenon aucune décisions sans sécurité pour la famille.

Bonne journée. Anne

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Suisse

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Suisse.

Déménagement en Suisse

Conseils pour préparer votre déménagement en Suisse

Assurance voyage Suisse

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Suisse

Billet d'avion Suisse

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Suisse