Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

impôts sur le revenu pour les petits salaires malgaches

Suite à la déclaration de mes nouveaux salariés à la CNAPS... j'ai appris qu'à partir de cette année tous les salariés paieraient l'impôt sur le revenu... alors qu'avant, les bas salaires en étaient exemptés...
Ainsi, en dessous d'un salaire de 250 000 ariary, l'impôt sera forfaitaire et s'élèvera à 2000 ariary par mois...
S'ils s'en servent pour la santé, l'éducation et les routes, pourquoi pas... allez, rêvons un peu.... :huh:

Lys de Diego :

Suite à la déclaration de mes nouveaux salariés à la CNAPS... j'ai appris qu'à partir de cette année tous les salariés paieraient l'impôt sur le revenu... alors qu'avant, les bas salaires en étaient exemptés...
Ainsi, en dessous d'un salaire de 250 000 ariary, l'impôt sera forfaitaire et s'élèvera à 2000 ariary par mois...
S'ils s'en servent pour la santé, l'éducation et les routes, pourquoi pas... allez, rêvons un peu.... :huh:

ça représente à peu près tous les salaires alors  :| A supposer qu'il y ait /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\ de salariés à mada, c'est ce que j'imagine au doigt mouillé  :cool: ça ferait une cagnotte à 500 000 euros! Pas sûr que ça suffise à mettre en place un système de santé même minimaliste  :unsure

Le nombre officiel de salariés est d'environ 1 million ( oui, c'est dérisoire pour un pays de plus de 30 millions d'habitants ).
L'agriculture ( 75 % de la population ) et le secteur informel absorbent le reste; ça confirme la multiplication des impôts pour pallier à la faiblesse de la base taxable.

Il y a impôt et impôt, 0,80% sur 250.000Ar, on en rêverait en Europe, bon certes avec ce montant on se demande comment arriver à vivre, à moins d'être sous une tôle, se limiter au riz avec 2 morceaux de omby et quelques miettes en plus, on peut facilement imaginer que ce n'est pas la joie tous les jours, fort heureusement il y a le toaka, en même temps quoi qu'en croient les gens ici avec le smic Européen on est pas beaucoup mieux lotis sachant que tout est encore plus cher qu'ici (ppn/location/fringues/santé,école/élèctricité,...).

"fort heureusement il y a le toaka"

Il y a un palliatif bien puis puissant que le rhum chez 98 % des Malgaches : Dieu

JacquesVB. :

, en même temps quoi qu'en croient les gens ici avec le smic Européen on est pas beaucoup mieux lotis sachant que tout est encore plus cher qu'ici (ppn/location/fringues/santé,école/élèctricité,...).

Pas beaucoup mieux lotis??? C'est totalement incomparable faut arrêter les pleurnicheries de "riches".
Vivre avec le SMIC c'est dur pour mener une vie d'occidental mais c'est incomparable avec la vie d'un malgache! En France un smicard bénéficie de soins, d'éducation, a un logement décent, une télé dernier cri, un ordi, des lits confortables, mange 3 fois par jour (même s'il doit se contenter des produits les moins qualitatifs), a la plupart du temps un véhicule....
Un "smicard" malgache mange à sa faim tant bien que mal, arrive tant bien que mal à s'habiller, a un toit sans eau courante et l'électricité parfois...
Pas sûr qu'un smicard français veuille échanger sa situation contre un smicard malgache...

goufy54 :

"fort heureusement il y a le toaka"

Il y a un palliatif bien puis puissant que le rhum chez 98 % des Malgaches : Dieu

+1

Déjà, les gens déclareraient leur personnel... çà en ferait plus d'impôts....
Oui, mais les déclarer, c'est déjà leur donner le minimum légal, soit 144 000 ariary... et je pense que bien des expats -qui ont plus de moyens- ne déclarent pas leurs salariés... et surtout n'assurent pas ce salaire minimal...
Bien des arguments à cette non déclaration ... en vrac petit florilège de ce que j'entends :
- "je ne sais pas s'il va rester... ou si je vais le garder..."
- "moi je lui donne 4000 ariary par jour... çà lui suffit bien..." :mad:
- "çà va gréver mon budget THB..."
-" je suis pas à Madagascar pour me faire ch... avec l'administration..."...
Et d'autres perles... dont je vous fais grâce...

Alors bien sûr... on va me sortir le couplet... les employeurs malgaches et indiens font pire... oui mais eux n'ont pas eu accès à ces droits minimaux dont on bénéficie en France (pour peu de temps encore c'est sûr !)...
Pour moi, le minimum, c'est accorder à mes salariés ici ce que je revendiquais en France pour moi, c'est à dire... une retraite... des soins... l'école gratuite... vivre dignement quoi !!!
Donc, je fais en sorte de... palier... pour l'instant... à l'inexistant... et assurer ce qui existe... et au bon salaire (et pas au minimum avec un système de prime histoire d'économiser 1000 ariary par mois... comme on me l'a conseillé fréquemment...)

je pense qu'il faut toutefois différencier les emplois des entreprises et les emplois a la maison.
Evidemment il faut déclarer son personnel de société et ne pas les sous-payer (smic malgache) car au finish on fait fasse a un Turn Over pas très productif pour l'entreprise.
J'utilise beaucoup les petites primes supplémentaires pour différentes raisons ainsi que les prêts personnels au bout de quelques mois de présence.
Cela crée un sentiment de protection pour l'employé qui comprend que même si son salaire n est pas mirobolant il sera aidé en cas de problème.

En ce qui concerne les emplois a la maison, je suggère de payer au minimum le smic malgache mais surtout d'aider avec des petits primes, aides a l'écolage, cadeaux pour les fêtes, sakafo, achat de télé ou vélo ou autres.
Tout cela ne coute pas grand chose et crée une ambiance positive.

Dernière chose, il y a un aspect dont on parle peu.
Vaut il mieux avoir 10 personnes payées moyennement et qui travaillent de façon cool, donc 10 familles qui en profitent ou réduire a 6 ou 7 employés mieux payés et qui travailleront plus ?
En cas augmentation de 15 a 20 % des salaires je pense que les entreprises licencieront les employés peu utiles et qui sont souvent conservés par habitude et pour un aspect social.

S'il n'est pas admissible pour un vazaha de sous-payer la main d'oeuvre, surtout quand on en a les moyens, la démonstration a souvent été rapportée que surpayer la main d'oeuvre pour obtenir plus de rendement ou pour ne pas se faire voler n'amène strictement aucun résultat.

Je connais de nombreux cas, surtout dans les régions côtières, où l'expérience a été tentée par des employeurs vazaha à la mentalité de gôche : les vols par le  personnel ont augmenté, et les comportements traditionnels ( absentéisme, passivité, coulage... ) ont perduré voire augmenté ( la générosité est dans ce cas perçue comme un aveu de faiblesse ).

Marx nous enseigne que la main d'oeuvre est une denrée comme une autre, pour laquelle il y a un prix d'équilibre auquel il n'y a pas à déroger par du paternalisme ouvrier : si le coût de cette main-d'oeuvre est très bas à Mada, c'est parce que cette main-d'oeuvre est abondante et peu qualifiée, du fait d'une démographie galopante incontrôlable.

Je serais du reste curieux de savoir à Mada si des solutions alternatives au salariat comme la coopérative ont été expérimentées.

Je pense aussi que le principe d'augmenter un employé pour penser qu'il volera moins est complément faux
Je dirais meme plus ce ne sont pas les plus petits salaires qui volent le plus.
Dans tous les cas voler a Madagascar est souvent justifié par le voleur.
Et c'est encore moins grave de voler un étranger.
Par ex un employé qui négociera une commission d'un fournisseur trouve tout a fait logique que ce fournisseur lui reverse cette commission. Et dans l'entourage de l'employé vous verrez très peu de gens lui reprocher cet état de fait.

Bien vu, le deal qui consiste à dire "je te double le salaire, en contrepartie tu ne me voleras pas" est
un attrape-couillon , qui ne peut surgir que dans l'esprit d'une personne ne connaissant pas la mentalité du pays.

Le doublement du salaire sera considéré comme un aveu de faiblesse, et comme le dit fort justement mon prédécesseur, il n'y aura aucune réprobation sociale pour le voleur ( surtout si le volé est blanc ).

Le vol est un acquis culturel, qui précède historiquement la pauvreté et la religion chrétienne ( de cette dernière, les Malgaches s'investissent principalement dans la foi, pas dans les 10 commandements ).

Lys de Diego :

Déjà, les gens déclareraient leur personnel... çà en ferait plus d'impôts....
Oui, mais les déclarer, c'est déjà leur donner le minimum légal, soit 144 000 ariary... et je pense que bien des expats -qui ont plus de moyens- ne déclarent pas leurs salariés... et surtout n'assurent pas ce salaire minimal...

Alors bien sûr... on va me sortir le couplet... les employeurs malgaches et indiens font pire... oui mais eux n'ont pas eu accès à ces droits minimaux dont on bénéficie en France (pour peu de temps encore c'est sûr !)...

A vous écouter les "expat" occidentaux sont les pires! mouhai si vous le dites et comme vous dites toujours la vérité....

Mais excuser les exploiteurs malgaches ou indiens au motif qu'ils n'auraient jamais bénéficié eux-même des "privilèges" qu'auraient eu les français, est un argument d'une mauvaise foi consternante...
Vous ne parlez pas des chinois qui eux bénéficient dans leur pays de soins et d'éducation et pourtant abusent et abusent encore des pôv' petits malgaches!
:/

babakool :
Lys de Diego :

Déjà, les gens déclareraient leur personnel... çà en ferait plus d'impôts....
Oui, mais les déclarer, c'est déjà leur donner le minimum légal, soit 144 000 ariary... et je pense que bien des expats -qui ont plus de moyens- ne déclarent pas leurs salariés... et surtout n'assurent pas ce salaire minimal...

Alors bien sûr... on va me sortir le couplet... les employeurs malgaches et indiens font pire... oui mais eux n'ont pas eu accès à ces droits minimaux dont on bénéficie en France (pour peu de temps encore c'est sûr !)...

A vous écouter les "expat" occidentaux sont les pires! mouhai si vous le dites et comme vous dites toujours la vérité....

Mais excuser les exploiteurs malgaches ou indiens au motif qu'ils n'auraient jamais bénéficié eux-même des "privilèges" qu'auraient eu les français, est un argument d'une mauvaise foi consternante...
Vous ne parlez pas des chinois qui eux bénéficient dans leur pays de soins et d'éducation et pourtant abusent et abusent encore des pôv' petits malgaches!
:/

Si je n'ai pas évoqué les chinois, c'est parce qu'en général dès que j'aborde leur sujet je me fais traiter de sino-raciste primaire ... notamment par votre mentor sur ce site...  :joking:

Il y a un mot qui vous est certainement étranger... et qui pour moi est primordial... parce que effectivement je ne suis pas ici chez moi c'est :
"Exemplarité"...
Parce que nous avons été élevés, avons travaillé et avons bénéficié de droits et d'avantages en France... je ne comprends pas pourquoi certains en font l'économie pour les salariés qui dépendent d'eux une fois à Madagascar...
Accorder leurs droits à mes salariés participe à leur dignité... et par conséquence à la mienne...
Si cela vous semble consternant... je vous retourne le compliment...
Oui, dans tout ce que vous abordez ici, franchement, je vous trouve aussi tout à fait consternant... comme quoi... finalement, nous avons au moins un point commun, ahahah !!! :lol:

Lys de Diego :

Accorder leurs droits à mes salariés participe à leur dignité... et par conséquence à la mienne...
Si cela vous semble consternant... je vous retourne le compliment...
Oui, dans tout ce que vous abordez ici, franchement, je vous trouve aussi tout à fait consternant... comme quoi... finalement, nous avons au moins un point commun, ahahah !!! :lol:

C'est bien ce que je disais votre mauvaise foi est consternante mais également votre malhonnêteté, vous qui voulez vous faire passer pour la petite soeur des pauvres....
Vous détournez mes propos, je n'ai pas dit que participer à la dignité de vos salariés est consternant mais qu'excuser les indiens et malgaches d'exploiter leur personnel est consternant c'est pas la tout à fait la même chose...
Ce qui est amusant c'est que vous ne vous rendez même plus compte, du fait de votre arrogance, qu'à part vous, tous ceux qui interviennent ont tort...  :cheers:

Ce qui est certains c'est que les salaires dans les entreprises offshore sont en augmentation continuelle depuis 2/3 ans, et c'est une bonne chose pour les malgaches.

Histoire de vous faire hérisser les poils, je pais mes prestataires malgaches au tarif du SMIC français, tout en faisant des bénéfices. Je suis sur un marché de niche, donc il est sur que peu d'entreprises offshore peuvent se le permettre, mais tant que je suis gagnant, je préfères largement en faire profiter ceux qui travaillent bien.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Madagascar.

Déménagement à Madagascar

Conseils pour préparer votre déménagement à Madagascar

Assurance voyage Madagascar

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Madagascar

Billet d'avion Madagascar

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Madagascar