Close

"Vocabulaire, expression et proverbes utiles"

Merci beaucoup à vous tous pour ces articles qui je pense vont être très utile à beaucoup de monde.

Bonne journée.

nikita1893 :

está de puta madre : c’est super

Alors là, je ne suis pas sure de la traduction : j'aurais dit : putain de ta mère !

exact ou pas ?

hou c'est pas beau !

Et non c'est un faux ami!!!  :D
Ça veut bien dire c'est super, génial mais si cela te choque dit plutôt:
¡Qué mola!

Pour ceux qui ne sont jamais allés en Afrique noire : Quand on vous dit demain, ça peut être dans 6 mois ou 3 ans.
Est-ce plus rapide en Espagne ?

:lol: @Francalyna;
J'ai envie de dire... Mañana es igual a 1-2-3 meses, sin problema, tranquiiiiilo :lol:  :lol:

Pourl'Afrique noire, encore des shémas, des idées reçues...
Le vieux colonialisme est difficile à éradiquer

ok, j'adore toutes ces expressions et je vais essayer de les caser à bon escient.

merci

Hola  ;)

"Esta de puta madre" ... oui, c'est super, mais quand même, à n'utiliser qu'en fonction de son interlocuteur, plutôt amical ou familier.
Dans le même genre familier : "esta de cojones" (je vous laisse le soin de traduire)  :gloria

Pour dire la même chose de plus jolie façon :
- esta de maravilla
- esta de pelicula ... ou le raccourci : esta de peli (plutôt au sud de l'Ebre)
- esta de primera
...etc

Et si vous voulez vous donner l'air (et la chanson) andalou, dire "esta der copon" !!

Hasta luego  :cool:

Le zurito : jamais entendu non plus :) ; un mot de plus dans ma liste, cool

Hola !!  ;)

Pour rester dans les commandes de bière ...
Le serveur pourra vous demander de choisir entre deux types de bières :
- cerveza de baril : bière à la pression
- cerveza en botella o lata : embouteillée

Lorsque l'on commande une "cerveza de baril" il y a plusieurs taille :
- un tubo : équivalent d'un "demi" en France soit +/- 20 cl
- un tercio : comme le nom l'indique, un tiers de litre, soit 33cl
- una jarra : un pichet de un litre, que l'on commande quand on est plusieurs, ou bien seul, mais alors il faut être vraiment assoiffé  :whistle:

Quant à "mon" zurito, qui équivaut au bock en France, manifestement il surprend du monde !!
Aprés interrogations de quelques amis espagnols, il est vrai que le nom de "zurito" est plus usité au nord qu'au sud de l'Espagne.
Mais j'ai plusieurs fois commandé des zuritos à Malaga et "chez moi", je n'ai pas le souvenir d'avoir surpris les serveurs (peut être était-ce des nordistes perdus en Andalousie  :unsure )
Hasta luego  :cool:

Tu n'as que dire tout ça en anglais ou en allemand. Faute de mieux, aprends un tout petit d'espanol. Es facil como todo, te juro.

Hola  ;)

J'imagine que la réponse m'est adressée !!!  :unsure
Heu... moi y en a pas tout comprendre  :/

Quant à la conclusion "Es facil como todo, te juro" j'y reviendrais éventuellement  :whistle:

Hasta luego  :cool:

Almuñequero :

Hola  ;)

J'imagine que la réponse m'est adressée !!!  :unsure
Heu... moi y en a pas tout comprendre  :/

Quant à la conclusion "Es facil como todo, te juro" j'y reviendrais éventuellement  :whistle:

Hasta luego  :cool:

Assez d'accord avec toi pour la conclusion  :D
Et moi non plus je n'ai pas tout compris à la remarque de Peter...  :/

Moi non plus je ne comprends rien à ma propre 'réponse', qui n'était certainement adressée à aucun(e) de vous. Je soupçonne une erreur purement technique, et que j'avais l'intention de contribuer à une toute autre discussion. Mes excuses!

Peter-Tewfik :

Moi non plus je ne comprends rien à ma propre 'réponse', qui n'était certainement adressée à aucun(e) de vous. Je soupçonne une erreur purement technique, et que j'avais l'intention de contribuer à une toute autre discussion. Mes excuses!

Oui les messages qui partent tout seuls sans qu'on sache trop ce qu'on a fait  :lol:
Pas de soucis, excuses acceptées

"Lorsque l'on commande une "cerveza de baril" il y a plusieurs taille :
- un tubo : équivalent d'un "demi" en France soit +/- 20 cl
- un tercio : comme le nom l'indique, un tiers de litre, soit 33cl
- una jarra : un pichet de un litre, que l'on commande quand on est plusieurs, ou bien seul, mais alors il faut être vraiment assoiffé ."


Merci. Je retiendrai tout ça pour le cas où je vais au nord. Ici, pour la cerveza de barril, on distingue entre una jarra (50cl, une demie belge, donc) et una caña (25cl). Si tu commandes un zurito ici, tu recevras (probablement) un petit verre de vin. On comprend le mot, mais ne l'utilise pas habituellement.

Hola  ;)

Je suppose qu'en parlant "d'ICI" vous faites allusion à l'Andalousie !
Peut être me permettrez vous de me considérer également (un peu) de "votre ici" ? :/

Il y a plus de 40 ans, que pour le boulot ou/et le plaisir, je sillonne l'Espagne de San Sebastian à Tarifa et de Valencia à Badajoz et il n'y a que 20 ans que j'y ai, "ICI", mon second "sweet home"  :whistle:
J'ai même dû renoncer aux analyses de sang, car on me prévoyait chaque fois de gros ennuis de santé à cause d'une présence anormale d'huile d'olive et de tinto au milieu des hémoglobines  :D
:lol:
Pues... que nos pongan otra ronda de cañas, que sean de baril o de lata ... y pami un zurito  :par:
Hasta luego  :cool:

un saludo ( femme et homme )14/10/2016

VOICI le froid .......

10 MOTS POUR… – Passer l'automne en Espagne
Print Email
Pas toujours facile de se faire comprendre auprès des Espagnols lorsque l'on ne connait pas le vocabulaire spécifique à sa demande, surtout si cela fait peu de temps que vous êtes en Espagne.
Voici une liste de 10 mots qui vous donneront un petit coup de pouce dans vos aventures quotidiennes.
(photo domaine public) Nostalgie de l'été, baisse des températures, raccourcissement des journées… il n'est pas toujours facile de s'adapter à l'automne qui est arrivé sans crier gare.
Pourtant, cette époque de l'année est l'occasion de pratiquer de nombreuses sorties en plein air ou encore de déguster des spécialités culinaires de saison.
Voici un peu de vocabulaire lié à l'automne pour vous permettre de le vivre au mieux en Espagne.
L'otoño est une temporada ou época del año (saison) à laquelle il est difficile de s'habituer compte tenu du changement de temps.
Le ciel est nublado (nuageux), et les lluvias (pluies) sont courantes. Les rues sont souvent remplies de charcos de agua (flaques d'eau).
Pour faire face à cette baisse des températures, mieux vaut s'équiper avec les vêtements adaptés : sortez votre bufanda (écharpe), et n'oubliez pas de prendre votre chaqueta impermeable ou chubasquero (imperméable) et votre paraguas (parapluie, invariable en espagnol).
Le changement de saison otoñal (automnal) est une période qu'apprécient tout particulièrement les photographes et les artistes, qui peuvent observer et essayer de capturer les nombreuses couleurs caractéristiques de la saison qui colorent le follaje (feuillage) des arbres :
les feuilles se teintent de couleurs amarillas (jaunes), cobrizas (cuivrées), rojas (rouges), et même grisáceas (grisâtres) ou azulado (bleuâtres)

L'automne est la saison au cours de laquelle apparaissent les fruits à coque. C'est le cas des bellotas (glands), des castañas (châtaignes), des piñones (pignons) ou encore de la nuez (noix ; nueces au pluriel en espagnol). Ces aliments riches en fibre, protéines et lipides ont des vertus énergétiques.
C'est également la période durant laquelle vous aurez le plus de chance de croiser des ardillas (écureuils), des erizos (hérissons) ou encore des caracoles (escargots), car ces animaux sortent et préparent l'arrivée de l'hiver.

Au début du mois de novembre, la châtaigne, produit phare de la saison, est célébrée au cours d'une fête appelée castañada, qui n'a pas encore été totalement substituée par Halloween.
Cette fête populaire consiste à faire des foyers de feu, autour desquels sont organisées des animations et sont consommées des châtaignes.
Les recettes varient en fonction des provinces ; la castañada est principalement célébrée dans les régions du nord de l'Espagne.
En cuisine, l'automne ramène de nombreuses saveurs de saison : la calabaza (citrouille) est l'aliment courant de l'automne, et peut être cuisinée en soupe, en accompagnement d'une viande, en tarte ou en sauce.
C'est également la saison de prédilection des espàrragos (asperges), et du membrillo (coing). Le boniato (patate douce) est aussi un ingrédient incontournable de la saison, intégré dans de nombreuses recettes ou dégusté tel quel dans la rue : les boniatos sont vendus grillés aux stands de vente de marrons chauds.
C'est en automne que les amoureux de la nature s'adonnent à la colecta de setas (la cueillette des champignons).
Si cela vous tente, n'oubliez pas votre cesta (panier) et votre navaja ou cuchillo (couteau) pour cueillir les champignons dans les règles de l'art : sans les arracher et sans les mettre dans des sacs en plastique.
La saison est aussi l'occasion de réaliser des activités en plein air. C'est une bonne époque pour faire du sedenrismo (randonnées) ou de la marche en famille.
En général, ces sorties peuvent être l'occasion de ramasser des hojas secas (feuilles mortes), des piñas de pinos (pignes de pin) ou des ramas secas (bouts de bois secs) avec les enfants pour ensuite leur faire faire des manualidades (travaux manuels) à la maison.

C'est en automne qu'a lieu le jour de todos los santos (la Toussaint), la célébration des défunts dans la religion catholique ; célébrée le 1er novembre, jour festivo (férié) en Espagne comme en France.

et pour les nouveaux inscrits .............................

A LIRE AUSSI :

10 MOTS POUR… – Aller à la plage en Espagne
10 MOTS POUR… – Utiliser les transports publics en Espagne
10 MOTS POUR… – Commander une bière en Espagne
10 MOTS POUR… – Aller au marché en Espagne
10 MOTS POUR… – Trouver un appartement en Espagne
10 MOTS POUR... - Aller à la salle de sport en Espagne

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com – Espagne) Vendredi 14 octobre 2016

Salut, ton zurito équivalent à un bock contient combien de centilitres ? il y a un moment que j'ai laché la discussion donc excuses moi si ça a déjà été dit.
Merci, je note tout ceci et le ressortirai à l'occasion (qui arrivera bientôt) !

Hola

Le zurito c'est un peu plus petit que la caña entre 10 et 15cl

¡Salud!

Ben, voui,

C'est trop petit pour valoir la peine d'en commandre ou commander, n'est-il pas?

Ici au moins il s'agit du vin, non pas de la bière, mais quand même....

Evidemment le mot 'bock' veut dire tout autre chose en français qu'en belge.
Mais, au lieu d'être chauvin, j'attends patiemment des explications. (Si tu crois ça, tu crois n'importe quoi.)

Surito, schmurito! Il me semble que ce m'sieur se pense supérieur à nous parce qu'il habite au nord et non pas au sud de l'Espagne.

Merci Chrystel! Si j'étais raisonnable c'est ce que je prendrais lors de mes sorties entre amis ! lol

Hola Nikita, Chiystel y demàs ...  ;)

Pour ce qui sera ma dernière réponse (sur ce sujet) je dirais que le volume d'un zurito doit faire +/- 15cl. Soit un verre ballon soit un tiers de verre à cidre.

Pour avoir une idée :
https://www.google.fr/search?q=zurito&a … mp;bih=979
J'ai même trouvé traduction en anglais "small glass"  :whistle:

Etant d'Almuñecar, à temps partiel, pour être plus au sud  il me faudrait gonfler ma bouée et ramer jusqu'à toucher les côte marocaines  :D

:offtopic:  Pour conclure, je ne vois vraiment pas ou j'ai eu une attitude "supérieure". Mais venant d'un (ou d'une) ressortissant(e) d'un pays qui a inscrit la supériorité et le dédain dans ses gênes je trouve celà plutôt marrant  :offtopic:
Hasta luego  :cool:

J'ai rien dit moi, almuñequero, au contraire apprécie d'apprendre de nouveaux mots surtout quand ça se boit... 😉

Bonjour,

Pas très gai, mais quand on commence à avoir des amis espagnols, c'est une chose qui arrive. Hier, un de nos amis nous annonce le décès de son père ...

Lo siento en serrant la main et en gardant le sourire ...

Hola  ;)

Pour "relancer" un peu ce sujet qui est sans doute intéressant pour les nouveaux arrivants en Andalousie et en Espagne en général ... quelques expressions couramment employées.

Dans la situation décrite par Capandalousie, le plus "conventionnel", quand on n'est pas un proche, est de dire également "todo mi pesame", ce qui équivaut à "toutes mes condoélances :sosad:

Un autre mot qui vous donnera un vernis de couleur locale ... lorsqu'une personne éternue à côté de vous, lui dire "Jésus" ... : à vos (tes)souhaits !  :sick

Ce même mot de "Jésus" remplace bien souvent, en Andalousie, une onomatopée qu'elle soit de surprise, de colère, etc...
Par exemple :
"Jésus... que guapa" (bon sang qu'elle est belle)  :kiss: 
"Jésus... que gilipolla" (pu... qu'il (ou elle) est con)  :rolleyes:
"Jésus... que dia tan bonito" (whaou... quelle belle journée)  :top:
"Jésus... cuanto tiempo sin verte" (quelle surprise... il y a longtemps que je ne t'ai vu)  :cheers:

Si deux personnes ont un différent verbal, on dira de celui qui relance la controverse : "esta echando leña al fuego" ... il est en train de mettre du bois dans le feu !  :dumbom:

Vous discutez avec quelqu'un dans le cadre amical et vous attendez sa décision vous pourrez lui dire : "la pelota esta en tu tejado" ... la balle est dans ton camp ! :/

Une dernière un peu grivoise ... je peux ? ... Oui !!! ... Merci  :)
"No metes la polla donde tienes la hoya"  :huh:
En français : ne mélange pas les sentiments (en fait c'est plus) avec le travail ou tes intérêts (plutôt destiné a un homme).

Hasta luego  :cool:

du neuf pour l'hiver ???  en espagnol 24/11/2016


À TABLE - Les plats cuisinés d'hiver en Espagne

Avec l'arrivée du froid et de l'hiver, notre corps nous réclame de bons plats cuisinés pour se réchauffer et reprendre des forces. En France, vous penseriez surement à préparer ou déguster des civets, de la tartiflette, des blanquettes, des boeufs bourguignons ou des daubes. Mais qu'en est-il en Espagne? Voici six incontournables de la cuisine hivernale espagnole.
(photo CC Salvatorg2)

Le cocido

Le cocido est le plat cuisiné d'hiver espagnol par excellence, semblable à notre pot-au-feu français. Il s'agit d'un ragoût de viande aux fèves, généralement mijoté avec de la saucisse ou du boudin, de la viande de veau, du jambon, des poireaux, des carottes et des pommes de terre. Le plat est habituellement nommé cocido madrileño, bien que le cocido possède un large éventail de déclinaisons en fonction des régions espagnoles et des ingrédients locaux qui sont rajoutés à la recette.


Les callos


Ce plats cuisiné (également d'origine madrilène) d'abats fait son grand retour après avoir été boudé un certain temps, du moins par les plus jeunes. Les callos sont des viscères (morceaux de tripes, intestins, estomac) de vache cuisinés et mijotés dans une préparation à base d'ail, de tomates, de pommes de terres et d'aromates, servis avec du jambon et du chorizo. Des callos savoureux nécessitent de bonnes matières premières, un respect essentiel des règles d'hygiène durant la préparation, et beaucoup de patience et de savoir-faire.

La fabada
La fabada est un plat traditionnel espagnol originaire de la région d'Asturies ; il se rapproche du cassoulet du sud-ouest de la France. La fabada se prépare en faisant mijoter des haricots blanc (ou fèves) avec des bouts de viande de porc, de la saucisse et des épices. Il s'agit d'un plat riche en apport calorique pour affronter les rudes températures d'hiver dans les régions les plus froides.

Les migas (photo CC L.Guerrero)

Les migas sont une grande spécialité de la cuisine traditionnelle rurale espagnole. Ce plat était consommé par les bergers qui se dédiaient à la transhumance. La base de la recette consiste à faire revenir dans de l'huile et de l'ail, jusqu'à ce qu'il dore, du pain dur préalablement mouillé dans de l'eau et écrasé en petits morceaux. À cette base de pain moulu, ramolli et doré, se rajoutent divers ingrédients en fonction des régions : du jambon, du chorizo, de la panceta, des oeufs, des légumes, des épices, des raisins…

La escudella
L'escudella est une potée à la viande et aux légumes préparée en Catalogne. Ce plat d'hiver comporte plusieurs déclinaisons, dont les plus riches incluent une soupe de pâtes (appelées galets) et de grandes boulettes de viande (appelées pilotas) ; elles sont généralement réservées pour les grands repas comme Noël. L'escudella se prépare en réalisant un potage de viande de porc, de légumes de pot-au-feu (carottes, oignons, poireau, pomme de terre) et des pois chiches. Les pilotas sont quant à elles élaborées avec de la viande de veau mixée, du pain, de l'oeuf, de l'ail et du persil.

Le marmitako
Pour changer des plats cuisinés à base viande, voici le marmitako, une spécialité culinaire originaire du Nord de l'Espagne, du Pays-basque et de Cantabrie. Le marmitako est un ragoût de poisson, normalement élaboré avec du thon ou du "bonite", une variété proche du thon. Le thon est cuisiné dans un bouillon de poisson, avec de la tomate, des pommes de terre, des poivrons, de l'oignon et des épices. Ce plat à base de poisson bleu (riche en vitamines et acides gras) est non seulement un réconfort en hiver, mais il est aussi très sain.
Bon appétit!
Perrine LAFFON (www.lepetitjournal.com - Espagne) Jeudi 17 novembre 2016


http://1.bp.blogspot.com/-A79tmwHR5q0/T … _covap.jpg

http://www.pronetsys.nazwa.pl/strony/20 … ulario.png

https://casls.uoregon.edu/mosaic/food/S … _U5A2d.jpg

http://www.riveroseloquecomo.es/wp-cont … rdo-01.jpg

https://i.ytimg.com/vi/pJ4kfVTneqc/maxresdefault.jpg

http://1.bp.blogspot.com/-UilRvaRYXPs/U … +cerdo.jpg

assez pour ce jeudi , bonne soirée

Hola !!  ;)

Mon petit grain de sel aprés le message de Sidimali ne sera pas déplacé  :D

Le marmitako est comme dit précédemment, un plat originaire du Pays basque.
Si vous passez dans la région, ce serait dommage de ne pas y goûter, surtout si les produits de la mer ne vous laissent pas indifférent !! Un plat rustique mais un vrai régal.
Sachez que de nombreux concours de marmitako sont organisés, surtout en été, concours auxquels participent les particuliers, mais également les associations gastronomiques (une institution au pays basque, sans aucune vocation marchande).

Mon préféré est celui qui a lieu le premier dimanche du mois d'Août, sur l'esplanade du port de CASTRO URDIALES (entre Bilbao et Santander).
Il y a environ 300 "compétiteurs-cuisiniers", de tous âges et aprés le passage du jury (je me suis toujours demandé comment ils pouvaient encore goûter quelque chose après avoir fait ne serait-ce que la première rangée de participants), donc aprés son passage, vous pourrez, pour une somme trés modique, déguster une racion de marmitako !!
A arroser bien sûr, d'un bon txakoli frais !!! 
:gloria

La fabada asturiana ... hummmm... mais aprés il faut éviter pendant un "certain temps" de prendre la voiture avec d'autres personnes, un jour de mauvais temps et de rouler vitres fermées  :joking:
J'ai eu l'occasion de découvrir une variante de la fabada traditionnelle, à côté d'Oviedo. Le même plat, la même préparation, sauf que le poisson et les crustacés remplacent la viande !! Une tuerie !!!
:gloria

Pour finir, un "conseil" pour ceux et celles qui consomment de la viande.
Le porc est trés présent en Espagne, que ce soit frais ou transformé.
En passant dans les rayons, on reconnaît facilement les morceaux auxquels nous sommes habitués de ce côté des Pyrénées (costillas, solomillo, lomo ...) mais si vous ne les connaissez pas, laissez vous tenter par trois autres morceaux, que pour ma part je ne vois pas sur les étals chez moi en France, bien que n'étant qu'à quelques kilomètres de l'Espagne.

Il s'agit du Secreto, de la Pluma et des Carrilleras.
Pour les deux premiers, ce sont de fines tranches enlevées au moment de la coupe et de la mise en forme des jambons. Perso je les "dégraisse" un peu avant la cuisson.
Les carrilleras sont les joues de porc. De petits morceaux de forme plus ou moins arrondies, et un peu plus épais au milieu.
Ces viandes peuvent être grillées ou poêlées, nature, juste avant de finir la cuisson quelques grains de gros sel et ... miam !!
Vous serez (je l'espère) surpris par la super tendreté et le goût de cette viande, jamais sèche et trés facile à cuire.
Enfin, dernier "plaisir" de ces morceaux, ils sont économiques, vendus, selon la qualité du porc dont ils sont issus, entre 7 et 15 Euros le kilo pour les plus chers, provenant de jambons haut de gamme.

Buen provecho y hasta luego  :cool:

Almuñequero :

Hola !!  ;)

Mon petit grain de sel aprés le message de Sidimali ne sera pas déplacé  :D

Le marmitako est comme dit précédemment, un plat originaire du Pays basque.
Si vous passez dans la région, ce serait dommage de ne pas y goûter, surtout si les produits de la mer ne vous laissent pas indifférent !! Un plat rustique mais un vrai régal.
Sachez que de nombreux concours de marmitako sont organisés, surtout en été, concours auxquels participent les particuliers, mais également les associations gastronomiques (une institution au pays basque, sans aucune vocation marchande).

Mon préféré est celui qui a lieu le premier dimanche du mois d'Août, sur l'esplanade du port de CASTRO URDIALES (entre Bilbao et Santander).
Il y a environ 300 "compétiteurs-cuisiniers", de tous âges et aprés le passage du jury (je me suis toujours demandé comment ils pouvaient encore goûter quelque chose après avoir fait ne serait-ce que la première rangée de participants), donc aprés son passage, vous pourrez, pour une somme trés modique, déguster une racion de marmitako !!
A arroser bien sûr, d'un bon txakoli frais !!! 
:gloria

La fabada asturiana ... hummmm... mais aprés il faut éviter pendant un "certain temps" de prendre la voiture avec d'autres personnes, un jour de mauvais temps et de rouler vitres fermées  :joking:
J'ai eu l'occasion de découvrir une variante de la fabada traditionnelle, à côté d'Oviedo. Le même plat, la même préparation, sauf que le poisson et les crustacés remplacent la viande !! Une tuerie !!!
:gloria

Pour finir, un "conseil" pour ceux et celles qui consomment de la viande.
Le porc est trés présent en Espagne, que ce soit frais ou transformé.
En passant dans les rayons, on reconnaît facilement les morceaux auxquels nous sommes habitués de ce côté des Pyrénées (costillas, solomillo, lomo ...) mais si vous ne les connaissez pas, laissez vous tenter par trois autres morceaux, que pour ma part je ne vois pas sur les étals chez moi en France, bien que n'étant qu'à quelques kilomètres de l'Espagne.

Il s'agit du Secreto, de la Pluma et des Carrilleras.
Pour les deux premiers, ce sont de fines tranches enlevées au moment de la coupe et de la mise en forme des jambons. Perso je les "dégraisse" un peu avant la cuisson.
Les carrilleras sont les joues de porc. De petits morceaux de forme plus ou moins arrondies, et un peu plus épais au milieu.
Ces viandes peuvent être grillées ou poêlées, nature, juste avant de finir la cuisson quelques grains de gros sel et ... miam !!
Vous serez (je l'espère) surpris par la super tendreté et le goût de cette viande, jamais sèche et trés facile à cuire.
Enfin, dernier "plaisir" de ces morceaux, ils sont économiques, vendus, selon la qualité du porc dont ils sont issus, entre 7 et 15 Euros le kilo pour les plus chers, provenant de jambons haut de gamme.

Buen provecho y hasta luego  :cool:

merci pour ces explications, je venais de voir le "secreto" dans un rayon.
Toujours à propos des morceaux de viande, à quoi correspond le "vacio
de vacuno" ?

mariejo61 :

merci pour ces explications, je venais de voir le "secreto" dans un rayon.
Toujours à propos des morceaux de viande, à quoi correspond le "vacio
de vacuno" ?

Hola

Vacio de vacuno ou vacio de ternera c'est la partie basse des côtes où il n'y a pas d'os. Viande fibreuse avec des veines de gras qui fait penser à de l'onglet mais qui est plus coriace

Almuñequero :

Hola  ;)

Dans la situation décrite par Capandalousie, le plus "conventionnel", quand on n'est pas un proche, est de dire également "todo mi pesame", ce qui équivaut à "toutes mes condoélances :sosad:

Bonsoir,
On dit aussi Dar el pésame dans le sens présenter ses condoléances ou lorsqu'on écrit à un ami qui a perdu quelqu'un on peut lui dire "te mando mi pésame" (je t'envoie mes condoléances)

Almuñequero :

Une dernière un peu grivoise ... je peux ? ... Oui !!! ... Merci  :)
"No metes la polla donde tienes la hoya"  :huh:
En français : ne mélange pas les sentiments (en fait c'est plus) avec le travail ou tes intérêts (plutôt destiné a un homme).

Hasta luego  :cool:

Connu aussi sous " No metas la polla donde tengas la olla"
He he, t'as pas vraiment traduit  ;)
Plus directement c'est, ne mélange pas boulot et sexe. Bref pas de relations "plus si affinités" avec les collègues  :lol:
Délicate la traduction littérale du proverbe mais ça donne à peu près ça:
ne mets pas - cherchez dans le dico ou devinez- où tu as la marmite.

Hola Chrystel !

:D  :D  :D
Je vois que tu es aussi "à l'aise" que moi pour cette traduction !!
:D  :D  :D

Peur être faut il suggérer aux administrateurs l'ouverture d'une section réservée au "+18 ans"  :lol:
Mais sans doute aurons nous été compris ...

Hasta luego  :cool:

Chrystel C :
mariejo61 :

merci pour ces explications, je venais de voir le "secreto" dans un rayon.
Toujours à propos des morceaux de viande, à quoi correspond le "vacio
de vacuno" ?

Hola

Vacio de vacuno ou vacio de ternera c'est la partie basse des côtes où il n'y a pas d'os. Viande fibreuse avec des veines de gras qui fait penser à de l'onglet mais qui est plus coriace

Merci,

Merci beaucoup Sidimali pour les liens, ça va m'aider énormément pour faire mes courses qui sont très difficiles à faire lorsqu'on ne connait pas assez de mots en espagnol.
Bonne journée et continue ça m'intéresse fortement.
Dominique

et oui ne suis pas de ceux la ,

j'ai toujours dit qu'il n'y a pas que des pauvres en espagne


MILLIONNAIRES - L'Espagne compte 7 nouvelles grosses fortunes

En 2016, l'Espagne est le dixième pays en termes d'augmentation du nombre de grosses fortunes.

En effet, selon le rapport "Global Wealth Report 2016’" realisé par le groupe Crédit Suisse, l'Espagne a gagné 7 millionnaires supplémentaires entre 2015 et 2016.

Le pays compte désormais 386.000 personnes qui possèdent un patrimoine global supérieur à un million de dollars.

La tendance devrait continuer à la hausse dans les années à venir, puisque le rapport prévoit que cette population atteigne 544.000 personnes en 2021, soit 41% de millionnaires en plus

. Néanmoins, l'Espagne rassemblerait uniquement 1% des millionnaires au monde, quand les États-Unis en hébergent plus de 41%

FIN

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Espagne

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Espagne.

Déménagement en Espagne

Conseils pour préparer votre déménagement en Espagne

Assurance voyage Espagne

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Espagne

Billet d'avion Espagne

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Espagne