Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

Développer son réseau social en Uruguay

Bonjour à toutes et à tous,

S’expatrier en Uruguay, c’est aussi quitter sa famille et ses amis. Il apparaît alors important de pouvoir se créer rapidement un nouveau cercle de connaissances.

Comment faire pour se constituer un réseau social en Uruguay ? Où et comment rencontrer du monde ?

Est-il facile d’aller vers la population locale ? Quelles sont les spécificités culturelles à prendre en compte ?

Partagez vos conseils et votre expérience !

Merci d’avance,

Christine

Si on choisit de s'expatrier, on sait forcément qu'on va quitter famille et amis, ce n'est pas un drame ! Sinon on ne part pas.
Surtout qu'il y a toujours la solution de les revoir sur un retour en France dans l'année.
Ce que font beaucoup d'expatriés, essentiellement les retraités qui sont majoritaires.
Autre solution, faire venir famille et/ou amis en vacances... ce qui donne l'occasion à tous de se revoir et découvrir un peu plus ce "petit grand" pays, qu'est l'Uruguay !

Ces mêmes retraités expat's choisiront de préférence l'hiver austral pour s'envoler vers l'été européen, histoire de le vivre des "vacances" dans un contexte familial.

A savoir que localement, et dans la majorité des cas, notre expatrié restera dans le milieu francophone. Ce qui veut dire que se constituer un réseau social en Uruguay me paraît facile, dans la mesure où la quasi totalité des français sont  installés vers Punta, Piria, MTV.
Il suffit de rencontrer UN français, qui en cachera un autre, et un autre, et un autre... lol...

Je fais là une généralité bien sûr, mais avouons que c'est comme ça que ça se passe, et pas qu'en uruguay !
Peut-être aussi parce que le français n'est pas bilingue de nature, et qu'il reste attaché à sa culture, traditions, bouffe, etc... aime se sentir sécurisé par d'autres français, et qu'il n'est pas vraiment aventureux !

Pour se constituer un réseau social avec des uruguayens, c'est possible évidement !
Mais c'est plus compliqué et il faudra BEAUCOUP de temps. Déjà au travers de la maitrise de la langue locale, car l'uruguayen ne parle guère autre chose que le castillan (qui, selon les endroits, se transforme vite en dialecte espagnol... pas évident.)

A savoir également que l'uruguayen invite TRES peu chez lui.

Un expatrié aura toujours la possibilité d'intégrer Lion's club, Rotary... d'aller au golf... de hanter les expos, théatre, clubs de sport, suivre des cours... sans compter que les écoles sont, pour les mamans, d'excellents lieux de rencontres riches et variés.

Finalement, à chacun de faire son approche qui se fera selon son bon vouloir, son ressenti, ses besoins, son désir d'apprendre, de gouter, de découvrir, de communiquer... que sais-je...
Là sont les seuls secrets pour réussir son intégration.

Sophie de Villa Soriano

Je suis surprise du peu de réponses sur ce blog, parce que, avouons-le -suffit de regarder-, à part mes interventions, et celles de Richard, et/ou éventuellement Patricio devenu muet depuis quelques temps, il s'instaure un silence radio
POURQUOI ???????????????

Pas sympa pour les organisateurs du blog qui font de leur mieux.
Blog, au demeurant, plein de questions intéressantes, et donc riche d'enseignement.

Où sont les candidats à l'expatriation ???
Le pays  (ou NOUS ?) leur faisont peur, ou quoi....????????????????????

Demande réponse

Sophie de Villa Soriano

Bonjour,

L'envie de partager se ferait-elle rare ?
Je m'intéresse depuis déjà plusieurs années à un projet de vivre quelques mois en amérique du sud, et le choix de l'Uruguay comme base temporaire me parait adapté. J'en profiterai pour voyager à moto en Argentine et au Chili en passant par les volcans...
Un tel voyage de 6 mois à un an est dans mes projets, il me faut le préparer dans les années qui viennent. Dans un premier temps, il me faudrait peut-être faire un premier voyage de reconnaissance. Que pensez-vous de la faisabilité de mon projet et de la possibilité de trouver un hébergement et travail temporaire en Uruguay. J'ai travaillé dans l'agriculture,l'enseignement, la formation et je vis trés simplement...

Pour moi, (mais moi c'est moi !) je trouve inutile de faire un voyage de "reconnaissance". Tu vas gaspiller temps et argent.
De plus, si tu veux gagner des sous sur un séjour de quelques mois, cela va être difficile... et quelle que soit ta spécialité ou le pays. Les temps ne sont plus comme avant.
Aujourd"hui c'est partout pareil, et on ne t'attend pas.

Mais tu peux encore partir à l"Aventure" en Amérique du Sud et sans être plein aux as. Et tu découvres sur place. Cela dépend de ta mentalité et de tes besoins.
Tu te renseignes avant quand même, une évidence !
Les consulats sud-américains existent en France et te donneront plus d'infos que tous les avis réunis sur ce blog, où, finalement, chaque cas est un cas particulier.

Ne pars pas sans connaissances élémentaires de l'espagnol, ni sans un rond. Principes de base.
A part ça, ta vie t'appartient.
Quand on veut, on peut, (on peut à peu près tout faire... et réussir !)

Voilà donc MON avis (qui n'engage que moi une fois de plus)
Je dis ça parce que j'ai parfois l'impression d'être une extra terrestre dans ma manière d'être, penser, agir, écrire... et face aux silences des threads

Bueno, alors suerte !

Sophie de Villa Soriano

philomene08 :

Bonjour,

L'envie de partager se ferait-elle rare ?
Je m'intéresse depuis déjà plusieurs années à un projet de vivre quelques mois en amérique du sud, et le choix de l'Uruguay comme base temporaire me parait adapté. J'en profiterai pour voyager à moto en Argentine et au Chili en passant par les volcans...
Un tel voyage de 6 mois à un an est dans mes projets, il me faut le préparer dans les années qui viennent. Dans un premier temps, il me faudrait peut-être faire un premier voyage de reconnaissance. Que pensez-vous de la faisabilité de mon projet et de la possibilité de trouver un hébergement et travail temporaire en Uruguay. J'ai travaillé dans l'agriculture,l'enseignement, la formation et je vis trés simplement...

Bonjour,
Si je comprends bien tu compte venir, en Amérique du sud, avec ta moto, et comme base de départ l’Uruguay.
Il n’y a pas à faire de voyage de reconnaissance, pourquoi faire ? l’intérêt d’un t’elle voyage c’est la découverte.
Le plus important dans ce genre d’expédition est de parler couramment la langue du pays, car si tu veux des petits boulots, c’est impératif.
Un tel projet est vraiment faisable, ben sur que oui, tu es, et ne seras pas le dernier.
Dans un premier temps, tu mets de l’argent de coté, comme pour les vacances, une assurance type Europe assistance, une CB, et un sac a dos, une tente, un duvet, enfin nécessaire de survie, et à partir de la tu peux entreprendre ton péril.
Dans la pratique, pour faire des économies, la TENTE pour le logement, la bouffe, ce n’est pas ce qui est le plus cher, si tu ne mange pas dans un quatre étoiles, les petits boulots on en trouve, il y a aussi les maisons de jeunes pour faire des connaissances.

Richard... je te retrouve bien là !
J'abondeTOTALEMENT en ton sens dans ce que tu viens de dire.
Mais que vas-tu parler de "survie" au candidat à l'expatriation ?!
Tu vas le faire fuir.... lol...

Sophie de Villa Soriano

Je ne suis pas de nature peureuse, je cherche un projet de voyage voir plus si affinité avec le pays. L'Amérique du sud, je ne la connais pas, et l'Uruguay me paraît un pays stable proche des grands espaces de la zone tempérée. Il me faut préparer ce voyage dans les 10 ans qui viennent...car après ce sera trop tard...
Merci de vos témoignages pertinents.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Uruguay

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Uruguay.

Déménagement en Uruguay

Conseils pour préparer votre déménagement en Uruguay

Assurance voyage Uruguay

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Uruguay

Billet d'avion Uruguay

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Uruguay