Close

Développer son réseau social en Allemagne

Bonjour à toutes et à tous,

S’expatrier en Allemagne, c’est aussi quitter sa famille et ses amis. Il apparaît alors important de pouvoir se créer rapidement un nouveau cercle de connaissances.

Comment faire pour se constituer un réseau social en Allemagne ? Où et comment rencontrer du monde ?

Est-il facile d’aller vers la population locale ? Quelles sont les spécificités culturelles à prendre en compte ?

Partagez vos conseils et votre expérience !

Merci d’avance,

Christine

Ce n´est pas facile de s´intégrer dans la population locale. Nous avons des manières d´être très différentes. Et je ne parle pas de la barrière de la langue !
Depuis maintenant 20 mois à Francfort, je me sens toujours "larguée" quand je suis dans un groupe d´Allemandes. Je fais de la danse country, et pendant les temps morts ou la dégustation de la sacro-sainte Wurst à la pause, j´essaie de me mêler à la conversation, car nous sommes à peu près de la même génération. Mais la plupart du temps, elles parlent en Hessig et je ne comprends pas la moitié de ce qu´elles se disent. Alors c´est bien joli de dire qu´il faut s´immerger dans le pays d´accueil. Mais moi j´avoue que je fréquente avec bonheur depuis plus d´un an l´association "Francfort Accueil" et je conseille à toutes les francophones de venir nous y rejoindre. Il y a même quelques Allemandes dans le groupe. On y propose des activités comme la randonnée qui permet de découvrir l´environnement, des visites de musées , de sites intéressants, des ateliers (oenologie, tarot, mahjong, peinture sur porcelaine, bridge, jeunes mamans...) Cela fait du bien de parler français, d´échanger des adresses, des tuyaux, etc...L´inscription n´est pas chère (35€ pour l´année). Pour toute info, voir le site www.francfortaccueil.de. Et si vous venez, on se rencontrera avec plaisir !

C'est pas en fréquentent les associations française qu'on avance ,dans 10 ans  tu en seras au même point .pour les allemands de ton groupe ,tu doit leur dire  de parler haut allemand ,pour que toi tu puisse comprendre ,car tu te sent rejeter ,tu doit leur dire . moi j'ai mon club de chient , et crois moi ça marche . mais lá aussi certains me comprenne pas ,et d'autre parfaitement .  il faut dire que j#ai ma famille ici . accroche toi .  jean  Luc ;)

Bonjour,
je suis ici depuis plus de 20 ans, je pense pouvoir dire que je suis intégré... à un tel point que c'est plutôt les contacts francais qui me manquent .
:)
Bonne semaine à tous!
Denis

Bonjour chers amis,
Une première règle à respecter  et de se demander ce que l'on peut apporter aux autres et pas seulement leur prendre.
Une seconde règle consiste à utiliser ses moyens et facultés personnels. On en a tous.
Par exemple :
- Êtes-vous musicien ou simplement mélomane, pourquoi ne pas rejoindre le "Spielmannzug" (fanfare) local?  On peut toujours apprendre à jouer du fifre ou d'un simple tambour.
- Aimez-vous  la nature, la marche, le vélo, adhérez au "Naturfreunde" le plus proche, et participer  effectivement. Un simple dîner (avec participation financière) à la française avec apéritif (Pastis de préférence!), cassoulet au confit (boîtes de qualité) et  Bordeau supérieur ou Cote du Rhône village sont à la portée de tout un chacun. Encore plus facile pour ceux qui peuvent faire leurs courses à la frontière, Chez Lidle en France!!!
Il y a sûrement un (ou plusieurs) "Verein" (association) qui vous ressemble...
Sachez que  si personne ne vous attend, à proprement parler, tous aimerons à vous accueillir et à vous aider en considération de votre bonne volonté évidente.

Desolée cher Jean-Luc, je n´ai pas l´impression de ne "pas avancer" et je n´ai rien à prouver ! Au contraire dans cette asso francaise je m´épanouis et je viens même d´intégrer le bureau en tant que responsable de communication.
En revanche, je persiste à dire que ce n´est pas simple de demander aux gens de parler hoch deutsch pendant toute une conversation. Chassez le naturel...Cela dit je ne me sens pas "rejetée" pour autant. Comme je suis d´un naturel souriant et avenant les gens ne me fuient pas non plus !!!!!
Par ailleurs j´ai également un chien que je promène chaque jour et qui me donne l´occasion de parler avec des Allemands. La encore lorsqu´on demande une , deux ou trois fois de répéter plus lentement, on n´obtient pas forcément gain de cause. Les gens répètent aussi vite et aussi mal, et s´en fichent de ne pas être compris. C´est sûr que quand on a la famille c´est plus simple que face à des étrangers pour qui tu restes "la Francaise". Et perso en famille on ne parle pas allemand. Ce serait un non sens puisque mon mari et moi avaons le même niveau et faisons les mêmes fautes !
Cela dit, comme je ne compte pas rester en Allemagne plus que besoin ( au maximum 10 ans à la retraite de mon mari, à moins qu´ils ne trouvent dans leurs effectifs quelqu´un d´aussi compétent pour le remplacer) cela ne me mine pas plus que cela.
C´est simplement une constatation suite à la discussion lancée.
Et ce n´est pas parce qu´on habite un pays qu´on n´a pas le droit de fréquenter des compatriotes. Ce n´est pas "ne pas avancer"...On est sur un blog d´expat: cela veut dire qu´on n´est pas forcément "en famille". Nous sommes un couple expatrié. C´est sensiblement différent d´un couple dont l´un des membres est du pays d´accueil. Dans mon asso de Françaises que tu critiques sans connaitre, il y a bon nombre d´épouses d´Allemands intégrées +++, qui parlent couramment l´Allemand, dont les enfants vivent aussi en Allemagne, mais qui sont heureuses de partager avec des compatriotes, ainsi que des Allemandes qui aiment parler français. Et cette année, je compte mettre en place un groupe de conversation allemande à l´usage des femmes, qui, comme moi, ont un niveau acceptable et ne vont plus à l´école, mais ont besoin de pratiquer.
Cela dit, à chaque fois que je réponds tu me tacles. Je crois que je vais fermer ma g...en bon français.
Salut.

Sujet

a chacun son truc  , je critique pas ce genre d'association  , il faut faire attention de pas trop s'enfermer ,c'est tout  .si tu te sent bien  ok, ,elle ont aussi leurs utilités , mais   quand je suis arriver j'ai du faire autrement ,il y avait rien ou presque ,il existe une association de ce genre ,mais á 70km de chez moi ,donc trop loin , il y en a une á 25km ,mais elle plus ou moins "républicains",mais je connais un   membre qui est super sympas  .celas dit quand les deux sont des non allemands ,c'est plus difficile pour eux que pour moi avec ma femme allemande  . excuse moi si je t'ai blesser .  jean Luc  ;)

beascarlett33 :

En revanche, je persiste à dire que ce n´est pas simple de demander aux gens de parler hoch deutsch pendant toute une conversation. Chassez le naturel...Cela dit je ne me sens pas "rejetée" pour autant. Comme je suis d´un naturel souriant et avenant les gens ne me fuient pas non plus !!!!!
Par ailleurs j´ai également un chien que je promène chaque jour et qui me donne l´occasion de parler avec des Allemands. La encore lorsqu´on demande une , deux ou trois fois de répéter plus lentement, on n´obtient pas forcément gain de cause. Les gens répètent aussi vite et aussi mal, et s´en fichent de ne pas être compris. C´est sûr que quand on a la famille c´est plus simple que face à des étrangers pour qui tu restes "la Francaise". Et perso en famille on ne parle pas allemand. Ce serait un non sens puisque mon mari et moi avaons le même niveau et faisons les mêmes fautes !
Cela dit, comme je ne compte pas rester en Allemagne plus que besoin ( au maximum 10 ans à la retraite de mon mari, à moins qu´ils ne trouvent dans leurs effectifs quelqu´un d´aussi compétent pour le remplacer) cela ne me mine pas plus que cela.
C´est simplement une constatation suite à la discussion lancée.
Et ce n´est pas parce qu´on habite un pays qu´on n´a pas le droit de fréquenter des compatriotes. Ce n´est pas "ne pas avancer"...On est sur un blog d´expat: cela veut dire qu´on n´est pas forcément "en famille". Nous sommes un couple expatrié. C´est sensiblement différent d´un couple dont l´un des membres est du pays d´accueil.

pour les gens d'ici ,je reste le français (20ans)  :D ,c'est pas un problème pour moi  :D ,il est vrais que lorsqu'on est un couple  bi-culturel ,on ressent moins de rencontrés d'autres français ,on a la famille ,  c'est une autre culture . Mais je pense que l'on s’intègre mieux dans une petite ville que dans une grande . j'ai eu aussi les même problème au débuts ,oui c'est pas facile ,dans mon club de chien ,on me parle directement hohe deutch .  jean  Luc  ;)

Bonjour tout le monde,

Je vous informe que nous avons dû enlever quelques posts de cette discussion ( les prises de tête ne sont pas les bienvenues ).

Restons constructifs sil vous plaît. ;)

Merci,

Priscilla

Bonsoir à tous,

Voilà de bonnes questions casse-tête que je me pose sans cesse :-)

Cela fait presque 2 ans que je me suis libérée de l´emprise germanique étouffante de ma belle-famille :-)) et que je suis mon petit chemin avec mes enfants dans la capitale du Bade-Württemberg... Les occasions pour renconter du monde sont là, du moment où l´on fait ce qe l´on aime faire!

J´aime jouer au Badminton alors je joue régulièrement en club... Même si je ne parle pas le souabe j´aime bien retrouver les autres joueurs autour d´un petit verre après le jeu... (La bière euh non merci, un ptit verre de vin coupé avec de l´eau pétillante?)

J´aime renconter du monde et partir à l´aventure alors je me suis inscrite à un club de rencontres amicales (Ü30) pour participer à des soirées jeux  et sorties découvertes - c´est fou tout ce qu´il y a à voir et à faire dans la région... Schwarzwald, Schwäbische Wald, Neckar, en rando en bateau à vélo et accrobranche.

J´aime aussi sortir avec les enfants et les occasions ne manquent pas pour rencontrer du monde: il faut inviter les copains copines, aider aux devoirs et cogiter sur le système scolaire allemand. Ouf les autres mamans sont là et c´est chouette de parler au sujet de nos enfants qui grandissent.
Les aires de jeux, la ferme pédagogique (Jugendfarm) sont autant de lieux de rencontres où petit à petit on se rend compte que l´on fait aussi partie d´un réseau social.

Je parle bien allemand et même un peu le souabe - tout de même après 10 ans passés à vivre ici c´est la moindre des choses :-))... Mais au départ... C´est facile d´aller vers les autres quand on prend la barrière de la langue non pas comme un handicap mais comme un atout... Les Allemands étaient aux anges quand ils éssayaient de m´expliquer les subtilités de la langue allemande et leurs blagues-clichés sur les francais :-)

Par contre, une spécifité à prendre en compte: "Ordnung muss sein".
Oh là là... je ne m´y ferai jamais à cette rigueur, ces classeurs à classer, je suis francaise tout de même :-))
Il faudrait trouver un juste milieu entre cela et le laisser aller francais dû à trop de rêglements dont on ne sait pas quoi en faire, si bien que tout le monde fait ce qu´il veut.

Les réseaux sociaux sont à mon avis plus faciles à créer et à entretenir ici qu´en France.
Les Allemands sont hilfsbereit et charmants... Surtout lorsqu´ils essaient de parler francais :-)
J´ai souvent entendu que trouver un Francais en France prêt à parler une langue étrangère histoire de guider un touriste paumé c´est rare, à moins d´avoir une chance inouie...
Enfin, le plus dur à faire quand on se sent "intégrée" parmi les Allemands: se retrouver entre francais à Stuttgart :-))

Alors... Je souhaite à tous de bien profiter de votre lieu de vie en Allemagne!

ChristeP :

Enfin, le plus dur à faire quand on se sent "intégrée" parmi les Allemands: se retrouver entre francais à Stuttgart :-))

ha pourquoi?
Mais ce que tu dit sur les gens de Stuttgart ,c'est vrais  qu'ils sont mignon quand ils veulent parler en français avec leur accent souabe . Dommage que tu as pas parler de la corvée de nettoyage  https://en.wikipedia.org/wiki/Kehrwoche ,une institution .  lá  on voit quelqu'un qui habite Stuttgart . jean  Luc ;)

Bonsoir Jean-Luc,
s´intégrer en Allemagne ce n´est pas une chose que l´on fait en 1 fois et puis c´est fini, c´est un processus à entretenir chaque jour, ca prend du temps et de la patience ;-)
... Mais puisque mes voisins d´immeuble ont fait appel à un Hausmeisterservice je n´aurai plus à faire de Kehrwoche (Dommage cela me plaisait bien...) et je vais avoir plus de temps pour les rencontres francaises à Stuttgart... :-))

ChristeP :

et je vais avoir plus de temps pour les rencontres francaises à Stuttgart... :-))

lá je n'est jamais mis les pieds  ;) pas le temps . Pour moi ,le processus d'intégration est terminé  :) 26 ans déjas ,mais je me remet en cause tout les jours  .jean  Luc  ;)

jean luc1 :

mais je me remet en cause tout les jours  .jean  Luc  ;)

Et c'est là, mon cher Jean-Luc, le secret de l'intégration.

Personnellement j'étais, hier soir,  à la "Naturfreundehaus" comme souvent les vendredis. Monsieur le Président (qui était de service en cuisine, en tablier !) m'est tombé dessus. "Il faut que tu refasse un dîner français, cet été".
OK, moules marinières pour tout le monde le 22 juillet.
Certains voudraient goûter des huîtres (ils n'en ont jamais mangés!). J'ai un ami (allemand) qui s'approvisionne (poissons) au MIN de Strasbourg. Je vais essayer de leur tirer ça à prix coûtant.

Si c'est mes "Kamarade" qui sont "demandeurs" et confiants, je crois avoir gagné une part de mon intégration.

Le président a quand même ajouté: "on mettra quelques "Bratwürste" (saucisses 🇩🇪) de côté, pour le cas où?" 😳 ( je n'invente rien !)

Bonjour,

Je suis un Senior de nationalité française ayant vécu de nombreuses années à Bruxelles et j'aimerais établir des contacts avec d'autres seniors français vivant en Allemagne. J'ai récemment élu domicile en Allemagne (Siegburg) pour des raisons très personnelles. Je ne parle pas l'allemand mais ma compagne a de bonnes connaissances.
Pour reprendre le sujet "cuisine" il est vrai que les allemands ne mangent pas ou rarement des anguilles au vert, les moules pas de la même manière qu'à Bruxelles et le poisson est généralement pané, ce qui pour moi enlève le goût du poisson.


Remi

des retraités français en Allemagne sont pas très nombreux ,car c'est pas la destination des retraités .
la cuisine est différente de la Belgique  ,ça oui ,mais moi je mange pas de poisson  sauf quand je suis en mer du nord . jean  Luc  ;)

Bonsoir,

Je remercie pour les commentaires.
La qualité de vie à Siegburg est bien différente de Bruxelles où j'ai encore mon appartement en seconde résidence, j'habite non loin de l'ATOMIUM et du Château de Laeken, résidence des souverains belges. Mais ce quartier a bien changé!.
Les contacts avec le voisinage est bon et je m'y sens bien. Nous respectons la manière de vivre de ce pays et cela fait que je me sens apprécié.

Bon dimanche à tous.

Moules marinières en Juillet en Allemagne, c´est super pour se sentir au bord de l´Atlantique en période estivale...
Mais pour les huîtres, elles se laissent déguster plus facilement durant les mois d´hiver, non? Si elles ont eu un "ptit coup de chaud" on le "sent" tout de suite... :-))

Il es vrai qu´en Allemagne, on se sent vite lassé par le poisson pané accompagné de sauce remoulade et Kartoffelsalat... Cepandant les hypermarchés Real,- et Edeka ont des rayons poissonnerie... mais c´est assez cher.

Le mieux à faire pour les fans de poisson: passer ses vacances au bord de la mer :-))

Bonne soirée à tous!

Bonjour,

Je vais chez Edeka et j'aime beaucoup les Rollmops (les gros) ils sont bien blancs et tendres avec un cornichon, très bon. En Belgique ils sont remplis d'oignons parfois trop ! Je préfère préparer le poisson moi-même à ma façon et sans panure. Cuisson nature avec des herbes. Bon appétit.

Moreau Remi

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Allemagne

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Allemagne.

Déménagement en Allemagne

Conseils pour préparer votre déménagement en Allemagne

Assurance voyage Allemagne

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Allemagne