Close

Aventures au Burkina Faso

A Bobo Dioulasso, j'ai été remette le don de matériel médical avec Jérémi, notre vice-pdt d'asso.
J'ai ensuite été acheter du bissap ou fleur d'oseille de Guinée.
http://imageshack.com/a/img924/5589/otdoDr.jpg
Et me suis retrouvée sans pouvoir payer mon hôtel (centre chrétien), où je loge chaque fois que je dors à Bobo!
Evidemment, ma carte bancaire était restée dans ma chambre de la capitale...
Comme j'étais accompagnée d'un ami pasteur (qui s'occupe d'handicapés), je lui ai demandé de venir payer, dès que je lui enverrai les sous depuis Ouaga, et comme on le connaît, aucun souci pour la gérante des chambres.

De retour à Ouagadougou, je pars en moto avec un ami et envoie l'argent par MoneyGram.

Je fais toutes les courses en vue d'aller au village de Toécé comme prévu, revenir prendre les autres bagages, chercher Christophe mon pilote-moto accidenté, et qui marche doucement avec des cannes sous aisselles (tout ça en taxi), et on s'en va à la gare du car, où j'avais déja pris les billets.
On arrive devant la gare dont on fermait les grilles, car le car était en train de partir devant nous, horreur des horreurs!

Coups de klaxon de notre taximan, et moi qui était devant qui agite éperdument la main...il a fini par s'arrêter pour nous prendre, ouf !

J'avais été invitée par la responsable d'un groupe de 40 productrices, sur le village de Toécé, dans le sud du Burkina.
Mais en fait, nous avons été pris en moto à la sortie du car par mon amie et son mari, et avons fait encore 15 km à l'intérieur des terres, jusqu'au campement de Bazéga.

J'ai emmené avec moi Christophe, mon pilote-moto accidenté, pour le sortir, et parce que c'est le secteur d'où sa maman est originaire.

Nous avons été hébergés dans une maisonnette de 2 pièces, sans porte entre les 2, avec des persiennes en fer et la porte d'entrée aussi en persiennes.
La porte ne fermait pas, la clé bloquée dans la serrure...
Une des persiennes-fenêtres non plus...

Douches et wc commun dans un bâtiment à l'écart, pas d'eau courante, on se lave au seau avec une lampe, envol de moustiques à l'arrivée...

Moustiques, mais j'avais acheté un répulsif de corps en spray.
Le pauvre Christophe qui dormait sur un matelas au sol, s'est battu chaque nuit avec des insectes, et m'a montré ce matin une araignée brun clair, d'une envergure de 10 cm...

A 3h le matin, le 1er coq...puis le concert trrrrès bruyant des oiseaux, pas besoin d'un réveil...

A part ces petits inconvénients, tout ou presque, était super!

Heu...pas d'électricité, Sylvie qui nous a invités a du jus grâce à un panneau solaire, appuyé par une batterie flagada, sur laquelle sont branchés: le frigo (elle vend de l'eau fraîche en sachets), plusieurs tél sont en charge aussi.
Du coup, ça charge hyper lentement...la nuit complète en charge, nous donne un faux 100℅, vu que le jus est faible, donc notre tél se décharge rapidos...

Mmmm l'Afrique!😀

On a eu une réunion avec une partie du groupe des productrices, car elles travaillaient au champ, mais réunion bien réussie!

J'ai parlé de mon projet de micro-ferme aussi au mari de Sylvie, qui m'a de suite proposé de me chercher un terrain pour m'y installer, l'un des buts de ce voyage!

Il m'a trouvé 2 terrains, dont l'un me plaît plus car il est moins isolé, et tout parsemé d'arbres dont bcp de fruitiers, manguiers et anacardiers principalement, toujours ça de moins à planter, et ils produisent abondamment, miam!

Par chance, l'antenne de mon opérateur tél jouxte le terrain, donc pas de problème de réseau, toujours ça de pris!

Donc au campement il y a une dizaine de maisons de 2 pièces dans un petit sous-bois, avec pas mal de tecks, et un petit vent, un délice!
On s'installerait bien un hamac, avec moustiquaire, mais c'est vraiment un coin reposant que nous avons bcp apprécié, tellement que Christophe compte y retourner dès sa guérison complète.
Un champ d'orangers: http://imageshack.com/a/img922/7379/ylr1cF.jpg

J'ai acheté du beurre de karité, pour 3 kgs, que la productrice m'a fait exprès sur commande, et est venue me livrer ce matin, tout liquide et doré comme du miel.
http://imageshack.com/a/img923/1051/nlM6Pq.jpg

Le mari de Sylvie, à qui j'avais dit vouloir aller cueillir des pomelos, pensant bien faire, m'a coupé le plaisir en m'amenant un gros sac de pomelos et oranges...que j'ai donné à la maman de Christophe à notre retour sur Ouaga.

En allant visiter les terrains ce matin, nous sommes arrivées Sylvie et moi sous un arbre, où il y avait un arrivage de poissons frais du barrage. Je n'ai pu résister à acheter 3 beaux silures!

On s'est gavés de mangues et de papayes solo (rouges à l'intérieur)...

Sylvie et son mari nous ont chouchoutés, p'tit déj, il allait nous chercher une baguette chaque matin à moto, et elle nous faisait une omelette à l'oignon, et café au lait.
Midi et soir un bon repas aussi, mais vu leur pauvreté, j'avais donné l'équivalent de 30€ à Sylvie, son mari a pâli, ça les a touchés, c'est le salaire d'un mois pour certains.
J'ai observé quels sont leurs besoins pour la prochaine visite!

Ils ont une fille qui est un peu en retard mental, elle va chercher l'eau avec des bidons sur son vélo.
Ce matin, nous y sommes allé aussi pour faire des photos sur le chemin des orangers, et à la pompe.(photos).
C'est cette pompe Volunta que je me ferai aussi installer, sans moteur.
http://imageshack.com/a/img923/9227/OYy13w.jpg

Il s'avère qu'une des femmes venue à la réunion, est arrivée chez elle, au moment où un serpent finissait d'engloutir un 3è poulet...une battue est prévue!
http://imageshack.com/a/img922/5670/9fMJMF.jpg

Il y eut un groupe d'Italiens qui ont abandonné un projet de maraîchage avec formation, et j'ai vu les bâtiments qu'ils y avaient construits.
J'irai les voir car ils sont sur la capitale, pour savoir à combien ils me loueraient une maison "normale" de 2 chambres, salon, cusine-wc-douche dedans...à quelques mètres du campement de Sylvie.
Pour y attendre mon container qui mettra 2 mois à arriver avec mon déménagement. Il y a déja les panneaux solaires, il faut juste acheter une batterie de stockage d'énergie, à moins de 100€.


Quant au terrain, la femme qui me le vend, doit discuter du prix en famille, selon la coutume.
Ensuite on va chez le préfet pour authentifier la vente, puis enregistrement  et bornage, et cadastre (à 430€ le tout) sans le prix du terrain.

Mais comme je reviens en France jeudi prochain, c'est Jérémi qui s'occupera de tout au nom de l'association,

Entre-temps, impossible d'avoir internet sur mon ordi, je vais régler ça demain avec l'opérateurAirtel.
Et j'ai tout rédigé depuis mon tél...😓

Chaud les négociations pour le prix du terrain! Sylvie lutte pour que ça ne dépasse pas 1 million cfa, mais un ami burkinabé me dit qu'il a acheté 5 ha à 825.000 cfa vers Bobo Dioulasso!
Donc je contacte Sylvie pour le lui dire, et elle me réponds que c'est vraiment trop bas.
Du coup, je pars de l'euro et propose maxi 1.000€ = 700.000 cfa pour le terrain de 2 ha, mais Jérémi va s'en charger entre Mossis....puisque ça ne va pas finir avant mon retour en France, le 2 juin.

C'est lui que j'ai annoncé chez Sylvie, et qui signera tous les documents chez le préfet, à qui j'ai été présentée déjà.
http://imageshack.com/a/img921/592/ikzQCB.jpg

Affaire à suivre!

intéressant comme projet !

Bonjour Crabine,

Vous pouvez si vous souhaitez partager une experience poster en haut de page dans Communaute puis creer un blog :

http://www.expat.com/fr/annuaire/europe … /bordeaux/

Egalement poster sur le forum Burkina faso du site :

http://www.expat.com/forum/viewforum.php?id=4018

Bonne continuation  :)

Bonjour à tous,

Merci Crabine pour ce partage  :)

J'ai déplacé votre fil sur le forum Burkina Faso afin que les expatriés et futurs expatriés de cette destination puissent aussi bénéficier de votre expérience.

Bonne continuation,
Bhavna

A Ouaga, je dors à la cathédrale qui loue des chambres bien entretenues, avec douche et wc dedans, ventilo au plafond, et climatiseur, pour 5.000 francs cfa, une aubaine!

C'est à 10 minutes du Grand Marché, et pas loin du marché Zabré Daaga (face à l'agence Airtel).
Jamais de taxi au niveau de la cathédrale...
http://imageshack.com/a/img923/9185/SJgA4R.jpg

Petite précision qui a son importance...
Pensez à prendre des bouchons d'oreilles...le matin à 4h, concert très bruyant des oiseaux, à 5h la cloche de la cathédrale, suivie des chants religieux diffusés par hauts-parleurs, suivis des prières (toujours par hauts-parleurs)...
Quand tout est fini, si vous avez la chance de vous rendormir tant mieux...

Sinon le dernier week-end passé, Mamaaan!
Le samedi, il y a eu en enchaîné, la fête pour les handicapés, le match au stade tout près, la fête d'encouragement à ceux qui passeraient l'examen scolaire dans la semaine.
Le dimanche, fête du Jubilé de je ne sais quoi, et quand enfin j'ai voulu faire ma sieste, j'ai entendu cogner sur du fer à fréquence régulière. Je me penche pour voir (j'étais au 2è étage), c'est un Jeune qui joue eu basket dessous le balcon...
Quand il a fini, ce sont des chants avec claquements de mains des enfants de l'école d'à côté, pour fêter la fin de l'année scolaire...
J'ai fini par sortir au marché pour me changer les idées!

Quand on voit les super bagnoles des prêtres...jamais vu ces voiture en France! on comprend que les taxis ne sont pas intéressés pour quelques touristes à ce niveau-là...
Donc il faut marcher en sortant et à droite, jusqu'au 2è feu, pour trouver une "station" de taxis.
Ou bien si l'on veut aller au Grand marché, on va droit devant jusqu'au 1er gros carrefour, on prend à droite, et on est dans la rue du marché.

Quand on descend la rue droit devant la cathédrale, il y a un petit resto peint en rose, tenu par un couple de Sénégalais, où je mange habituellement à midi, et dont la cuisine a du goût... à partir de 700 francs cfa le plat.
http://imageshack.com/a/img922/3948/9BMrag.jpg

Si l'on veut des bouteilles d'eau fraîche (ne rêvez pas d'eau glacée!), ou autres boissons et gourmandises, en sortant de la cathédrale, au 1er carrefour à gauche, il y a un station service avec boutique.

On a un gars qui vend des "unités" pour le téléphone, et pour la clé internet.
Pour l'internet, prenez carrément pour 10.000 francs cfa, ça vous dure 2 semaines au moins.

Attention à la grosse chaleur, surtout les mois d'avril et mai, avec une constance de 39-40°...sur Ouagadougou, et pire plus haut dans le pays!
Plus au sud, c'est bien plus agréable.

Mon ordi ramait, il ne reconnaissait plus mon smartphone, alors que je voulais transmettre mes photos et vidéos dessus...
Mon tél ne voulait plus mettre l'écran en horizontal...
Le jus (Edf local) est faible, je ne suis jamais arrivée à 100% de batterie, pourtant en charge toute une nuit...

Donc se renseigner pour les moyennes de températures avant de décider quand vous voyagerez au Burkina.
Météo en temps réel:
http://monde.lachainemeteo.com/meteo-mo … 1-28-0.php

Les moustiques! pensez à prendre un préventif anti-palu!
J'ai été conseillée pour les capsules d'huile essentielle d'origan, associées à de l'huile essentielle de basilic tropical (anti-diahrrée et autres désagréments)..
On prend 2 capsules par jour, et 4 gouttes de basilc dans de l'eau (beurk!), mais c'est efficace et naturel.
On peut se les procurer en parapharmacie, ou par le web.

Les capsules sur amazon.fr : https://www.amazon.fr/gp/product/B00BG9 … &psc=1

Le basilic chez Aroma-zone:
http://www.aroma-zone.com/catalogsearch … ;mode=grid

Je donne toutes les infos pour ceux qui comme moi n'ont pas beaucoup de moyens financiers, les autres peuvent se payer le luxe...hôtel, restaurants chics, etc...

Si vous voulez dormir des nuits chez quelqu'un dans les terres ("en brousse"), pensez à prendre un gobelet, une assiette, un set de services ou comme moi, un canif avec cuiller et fourchette dessus, ça aide bcp pour manger les fruits par ex., et autres.

Pensez à prendre aussi du nescafé, et du lait sucré en boite, avec un sachet à glissière ou avec de quoi le fermer (fourmis).
Si vous prenez du sucre, il faut le mettre avec son sachet, dans une tasse posée dans une assiette où vous aurez mis de l'eau. Les fourmis en voulant aller vous piller vont se noyer dans l'eau.

Toujours pour la brousse, j'avais un chargeur solaire avec moi, c'est nuuul...il faut le laisser 8h au soleil pour enfin pouvoir charger votre téléphone, et la charge va finir rapidos, vu que le courant du chargeur ne vaut jamais le courant style Edf.

Il faut aussi avoir une lampe-torche à part du téléphone (s'il est déchargé hein...), et si vous avez du mal avec la chaleur, un petit ventilo de poche...(sur le web).

Pas la peine d'amener du chocolat en plaques, il arrivera LIQUIDE! et si vous n'avez pas de frigo à dispo à l'arrivée, c'est pas top! Et il faudra l'emballer dans un sachet de congélation bien fermé.
J'en avais apporté à quelqu'un, et je l'ai mis au congélateur de l'hébergement, tout est redevenu dur, en vilaine plaque sans les jolis carrés...Mais chez lui, tout le monde s'est régalé!

On produit le cacao en Côte d'Ivoire, au sud du Burkina Faso, mais les producteurs pour les 99% n'ont jamais goûté de chocolat, car le cacao est envoyé en Europe pour sa transformation en chocolat, et exporté en Afrique dans les supérettes qui ont des frigidaires (et où il est mou quand même!), donc c'est hors de prix pour le simple citoyen local.
Par contre, les biscuits (sans chocolat), aussi ceux qui sont fourrés à la confiture sont bien appréciés.

Pour remercier une famille qui vous reçoit, un petit sac de riz et du savon (local) sont toujours bien accueillis. Les dons en argent, c'est plus délicat.
J'avais apporté des foulards pour offrir à des femmes, et chacune a bcp aimé, car c'est le geste, et aussi que ça vient de l'occident.

Le moyen de transport idéal est la moto (tous sans casque...), mais faites-vous conduire, car bonjour la circulation anarchique, chacun se faufile!
J'ai vu 2 femmes se faire renverser, sans mal heureusement, n'empêche qu'il vaut mieux être averti...
Vous remerciez ou engagez un Jeune pour vous piloter, en lui faisant le plein, et de l'argent dans sa main selon le temps que vous lui aurez pris.
Si c'est une matinée, je donne 1.000 francs cfa en plus du plein (2.000 cfa), et souvent on mange ensemble.

Il y a des Jeunes qui sont bien contents de tourner avec les étrangers, ça leur fait faire des connaissances et découvertes, et un peu de sous.

Les Burkinabés sont des gens vraiment sympas, sourire partout, et plaisanteries du matin au soir; ça change des renfrognés de France, où l'on se croise sur le palier sans se saluer, pfff...
On dit bonjour à tout le monde sous le soleil.

Cucu nous burkinabe nous nous rejouissions que vous. Pssez de tres bon moma au faso.moi je viens vous proposez mes services en informatique et tout besoins du genre même si vs avez besoin de visite d'autre horizon de ouaga cad des quartiers presque bidonville pour harmoniser vtre sejour nhezitez pas .adresse mail : *dieu te protege

Modéré par Christine l'année dernière
Raison : veuillez partager vos coordonnées en privé svp.
Je vous invite à lire la charte du forum
Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Burkina Faso

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Burkina Faso.

Déménagement au Burkina Faso

Conseils pour préparer votre déménagement au Burkina Faso

Assurance voyage Burkina Faso

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Burkina Faso