Close

Retraité souhaite s'installer au Cambodge. Où paye t-on les impots?

bonjour ,
j'aimerai m'installer au Cambodge en 2017 à ma retraite et je voulais savoir si ont paient toujours des impots en France ,je souhaite y rester 6/7 mois par an ou a l'année .
je sais qu'au Cambodge c'est selon le salaire ,un grand merci a ceux et celles qui me répondront . :)

Comme n'importe quel citoyen français il faut être en dehors du territoire français pour une période excédant 182 jours. ou pouvoir justifier de revenus de sources étrangères et le paiement d’impôts sur le revenu dans un autre pays... Vous dépendrez alors du régime des non résidents et serez inscrit au fichiers des non résidents (bercy)... vous devez continuer a déclarer vos revenus en France...

En clair, pour ne pas payer d’impôts en France il ne faut pas percevoir de revenus de source française car auto déclarés et ne pas résider en France plus de 182 jours. Et il faut justifier du paiement d’impôts dans le pays de résidence...

Perso j'ai trouve une "astuce" qui me permets d’être non imposable... bien que pas toujours facile c'est légal: Je vis officiellement 5 mois au Cambodge, 5 mois en Allemagne et 2 mois en France pour les vacances.... et toujours loge par mon employeur (moi)... Du coup je ne suis résident dans aucun de ces pays, juste de passage :) ! Par contre tout est devenu prive pour moi ( Secu, Assurances, retraite etc etc)...

PS. Il faut savoir que cette regle des 182 jours est également officiellement la même au Cambodge....

re,
donc si je réside plus de 6 mois je ne paierais pas d'impôts en France c'est bien cela?moi je serai en retraite ,ça ne me gêne pas de payer des impôts au Cambodge ,c'est 10% de mon salaire et merci de m'avoir répondu si vite :)

pas de soucis.... Vous ne paierez pas d’impôt en France si vous n'y avez pas de résidence principale ou secondaire ... ( vous pouvez continuer a posséder un appart ou une maison mais elles doivent être loues a un tiers...

merci beaucoup,@ bientôt

suncambodia :

re,
donc si je réside plus de 6 mois je ne paierais pas d'impôts en France c'est bien cela?

Tu paieras quand même tes impôts comme non-résident,même si tu résides à l`année au Cambodge.Tout revenu de source française est imposable à partir d`un certain seuil.Par contre,tu récupéreras la CSG.

ha bon!!!!!! Thierry me disait plus haut que si je n avait ni appart ni maison en location ou achat je ne paierai pas,et tu connais le seuil?? merci

Phifi m'a mis le doute du coup..... et j ai toujours un doute, a priori si tu touches des revenus de sources françaises (donc une retraite) tu seras imposable....
Les revenus de sources etrangeres (certaines exceptions selon les pays mais les revenus de source Cambo sont sur la liste) eux ne le sont pas...

Voila sur le site des impots:
"Si votre "domicile fiscal" reste en France, vous êtes passible de l'impôt en France sur l'ensemble de vos revenus, y compris la rémunération de votre activité à l'étranger. Vous devez alors déposer votre déclaration de revenus auprès du service des impôts dont dépend votre résidence principale.

Sous réserve des Conventions fiscales internationales, vous êtes considéré comme domicilié fiscalement en France si vous répondez à un seul ou plusieurs de ces critères :

    votre foyer (conjoint ou partenaire d'un PACS et enfants) reste en France, même si vous êtes amené, en raison de nécessités professionnelles, à séjourner dans un autre pays temporairement ou pendant la plus grande partie de l'année. A défaut de foyer, le domicile fiscal se définit par votre lieu de séjour principal ;
ou

    vous exercez en France une activité professionnelle salariée ou non, sauf si elle est accessoire ;

ou

    vous avez en France le centre de vos intérêts économiques. Il s'agit du lieu de vos principaux investissements, du siège de vos affaires, du centre de vos activités professionnelles, ou le lieu d'où vous tirez la majeure partie de vos revenus.

Par ailleurs, vous avez obligation de faire connaître les références des comptes bancaires (utilisés ou clos) ouverts à l'étranger (imprimé N° 3916, disponible en ligne ou sur papier libre, à joindre à votre déclaration des revenus N° 2042).

Si votre "domicile fiscal" se situe hors de France, en vertu d'une convention fiscale, vous n'êtes imposable en France que si vous avez des revenus de source française.

Dans certains cas vous pouvez être imposés en France si vous disposez directement ou indirectement d'une ou plusieurs habitations dans notre pays."

c est cool en France, tu n'as plus droit a la secu, mais tu continues a payer tes impots .... vive la France!

J avais pas tout faux sur ma première intervention mais j;ai omis la notion de revenus de source française.... mes excuses si j'ai donne une fausse joie a quelqu'un.....

et je ne trouve plus nulle part la notion des 182 jours, y aurait il eu des changements depuis mon départ ?

bonjour,
merci pour tout ces renseignement ,c'est vrai j'ai cherché aussi de mon coté mais rien vu en tout cas merci beaucoup ,bonne journéé

thierrysavoie :

la notion de revenus de source française....

Oui Thierry,tout revenu de source française est IMPOSABLE.L`adresse donnée sur la feuille de déclaration est importante car elle déterminera le statut de résident ou non.

suncambodia :

ha bon!!!!!! Thierry me disait plus haut que si je n avait ni appart ni maison en location ou achat je ne paierai pas,et tu connais le seuil?? merci

Je suis non-résident depuis plus de 5 ans déjà et ma pension de retraite est imposable car elle est de source française.

Pour le seuil,ça doit être autour de 1000E mais je n`en suis pas sûr.Pour être non-résident,il faut résider hors de France plus de 180 jours ET surtout faire les démarches de changement d`adresse à tous les niveaux administratifs.

En tout cas,fais toutes les démarches administratives ( centre des impôts,trésor publique pour les prélèvements,la banque...)et une fois au Cambodge et si  tu es sûr d`y rester,il faut aller au consulat pour t`y inscrire.L`inscription est très importante car elle te facilitera la vie pour toute démarche administrative ( renouvellement de passeport,CNI.... ).

merci phipi  :top:

Bonjour Suncambodia,

J'étais intervenant lors d'une conférence d'affaires sur le Cambodge à Lyon en octobre 2015. J'ai en effet parlé de la question à savoir si le retraité français vivant au Cambodge paie les impôts en France. A l'époque, selon mes recherches, la réponse repose sur un arrêt du Conseil d’État français (CE, 17 juin 2015, n°371412) qui a considéré, à propos d’un retraité français vivant au Cambodge de 1996 à 2007 pour faire du bénévolat, que si une pension de retraite constitue pour son bénéficiaire vivant à l’étranger l’unique source de revenus, celui-ci doit être regardé comme ayant conservé en France le centre de ses intérêts économiques et, à ce titre, comme étant fiscalement domicilié en France. Ce retraité devrait en effet payer l’impôt sur le revenu en France.

J'espère que cette réponse peut vous aider.

Cordialement,

voila un article qui revient sur les revenus imposable :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/servic … ale-111053

il suffit d'appeler le trésor public et de poser la question .

merci

Bonjour
En ce qui concerne la retraite j'ai entendu dire tout dépend si c'est une retraite de fonctionnaire ou bien autre dans le cas de la retraite fonctionnaire obligatoire d'être taxée en France pour les autre retraites au choix

Bonjour,
ha bon ,heureuse de l'entendre mais vous êtes sur ?? si ça pouvait être vrai :)

Re
Je n'en suis pas sur  mais je l'avais lu quelque part  taper sur google

Imposition des pensions :tous les pays en un coup d'oeil

Cordialement

Re
Avez vous pu voir vos renseignements?

j'ai été voir et j'ai fait un copié............Si vous êtes un résident, vous serez imposable sur tous vos revenus, quelle que soit leur provenance à travers le monde. Attention, si vous êtes Français, résident au Cambodge, sachez qu’il n’existe à ce jour aucune convention fiscale bilatérale entre les deux pays, quant à la double imposition. Ceci signifie que les citoyens français sont susceptibles de payer des impôts en France et au Cambodge. :(
voilà je vous remercie pour vos conseil ,je vais donc aller voir les impôts
@bienôt.

Oui pas de convention avec le Cambodge Si tu as un mail je t'envoie la fiche que j'ai trouvée
Cordialement

Bonjour,
En ce qui concerne la sécurité sociale et la retraite, Pour ceux qui paie la CSG (retraite) et la CRDS ( sécurité sociale), je vous informe que j'ai saisi le tribunal de grande instance de Créteil ( 94) pour discrimination sociale, raciale, et fiscale ainsi que pour extorsion de fonds.
En effet, la SS est une mutuelle a part entière de droit commun, et comme elle perçoit des fonds sans contrepartie de prestations, la loi française considère cela comme une extorsion de fonds. Je paie 5000€ de CSG et CRDS par an  et je suis un français exclu de la société française.
Je ne nie pas le besoin et ma participation à la solidarité nationale mais je demande à avoir les mêmes droits que ceux que je soutien.
L'impact est important puisqu'il englobe le calcul de la retraite et une SS totale pour moi.
Ceux qui sont intéressé par cette implication peuvent me contacter sur mon email perso rdelacarelle[at]live.fr Nous sommes à peut prêt un million de contribuable concernés par cette violation de nos droits constitutionnels sur l'égalité des droits en France.
A ce jour, le tribunal européen à condamner la France à rembourser aux non résidents au remboursements de la CSG et CRDS soit 13.5% des montants prélevés. A +

TEXTE DE LOI  IMPOT FRANCE EXPAT
Convention fiscale
Sommaire
•    Règles d’imposition en France
Dans les pays n’ayant pas conclu de convention fiscale avec la France (ce qui est le cas pour le Cambodge), la situation de l’expatrié français est réglée à l’égard du fisc français par la loi du 29 décembre 1976 modifiant les règles de territorialité et les conditions d’imposition des Français de l’étranger (Journal Officiel du 30 décembre 1976) dont les principes et les modalités d’application sont exposés ci-dessous.
Le texte du Journal Officiel peut être obtenu auprès de la Direction des Journaux Officiels, par courrier (26 rue Desaix 75727 Paris Cedex 15), par Fax (01 40 58 77 80), par Minitel code 36 16 JOURNAL OFFICIEL ou sur le site Internet du ministère des Finances (choisir la rubrique non-résidents).
Règles d’imposition en France
Principes
Les personnes qui ont en France leur domicile fiscal sont imposables sur la totalité de leurs revenus, quelle que soit leur source.
Celles dont le domicile fiscal est hors de France ne sont imposables que sur leurs revenus de source française.
Sont considérées comme ayant un domicile fiscal en France :
•    les personnes qui ont en France leur foyer ou le lieu de leur séjour principal ;
•    celles qui exercent en France une activité professionnelle salariée ou non, à moins qu’elles ne justifient que cette activité y est exercée à titre accessoire ;
•    celles qui ont en France le centre de leurs intérêts économiques.
Il suffit de répondre à une seule de ces trois conditions pour être réputé domicilié en France du point de vue fiscal.
Etant donné la diversité des situations, le Français qui travaille dans un pays étranger sans convention fiscale en vigueur avec la France pourra déterminer le régime fiscal qui lui est applicable en France en étudiant les divers cas exposés ci-après et en répondant aux questions ci-dessous :
•    Suis-je domicilié en France ?
•    Si oui, est-ce que je perçois des revenus de source étrangère et dans quelles conditions ?
•    Ai-je la disposition en France d’une ou plusieurs habitations ?
Situation des Français domiciliés en France, mais exerçant provisoirement à l’étranger
Les salariés envoyés à l’étranger par leur employeur mais dont la famille reste en France conservent leur domicile fiscal en France. Ils sont ainsi taxables par le fisc français sur la totalité de leurs revenus.
Toutefois, la loi prévoit deux cas d’exonération au bénéfice des salariés envoyés à l’étranger par un employeur établi en France :
Cas des salariés français soumis à l’impôt à l’étranger
Si le salarié français répondant aux conditions ci-dessus justifie avoir été soumis, dans le pays étranger et sur le salaire qu’il y a perçu, à un impôt égal au moins aux deux tiers de l’impôt qu’il aurait acquitté en France sur un revenu identique, il n’est pas redevable d’un impôt en France sur cette partie de son revenu.
Cas des salariés français dont l’activité à l’étranger s’exerce dans les activités
•    chantier de construction ou de montage, installation d’ensembles industriels, leur mise en route et leur exploitation, la prospection et l’ingénierie y afférentes ;
•    prospection, recherche et extraction de ressources naturelles.
Dès lors que l’exercice de ces activités a justifié un séjour à l’étranger supérieur à 183 jours (plus de six mois) au cours d’une période de douze mois consécutifs, les salaires rémunérant l’activité à l’étranger sont exonérés de l’impôt français sur le revenu (sans que l’intéressé ait à prouver qu’il est soumis à un impôt à l’étranger).
Précisions concernant les deux cas précités
Il peut se faire que le contribuable ait perçu dans l’année d’autres revenus qui ne bénéficient d’aucune exonération (revenus d’une activité exercée en France, revenus du conjoint, etc).
Pour des raisons d’équité fiscale, le taux d’imposition applicable à la partie non exonérée de ses revenus sera calculé sur l’ensemble de son revenu (non exonéré et exonéré), mais appliqué bien entendu exclusivement sur la part non exonérée.
Dans l’hypothèse où aucun des deux cas d’exonération ne serait applicable, les rémunérations ne sont soumises à l’impôt en France qu’à concurrence du montant du salaire qui aurait été perçu si l’activité avait été exercée en France.
Cela revient à exonérer les avantages particuliers (primes, indemnités, etc) qui s’attachent à l’exercice d’une profession à l’étranger.
Sous cette seule réserve, les modalités de calcul et de règlement de l’impôt sont celles de droit commun.
Situation des Français domiciliés à l’étranger
Ne disposant pas d’habitation en France et percevant un salaire en rémunération de leur activité à l’étranger
Ils ne sont pas imposables en France, sauf s’ils perçoivent d’autres revenus de source française.
Disposant d’une ou plusieurs habitations en France :
(Par "disposant", il convient d’entendre non seulement les habitations dont l’intéressé est propriétaire, mais éventuellement aussi celles dont il est locataire, usufruitier ou dont il jouit gratuitement par l’intermédiaire d’un tiers.)
Dans ce cas, une imposition forfaitaire minimale est établie d’après la valeur locative de l’habitation en France ; la base de l’impôt sur le revenu est constituée par trois fois la valeur locative réelle de cette ou de ces habitations.
Ce mode de taxation ne donne pas lieu à application du taux minimum de 25 % évoqué ci-après (imposition des revenus de source française).
Lorsque les revenus de source française sont supérieurs à la base d’imposition forfaitaire minimale, c’est le montant de ces revenus qui doit être retenu pour l’établissement de l’impôt.
En outre, les Français domiciliés à l’étranger peuvent être exonérés de cette imposition minimale s’ils justifient qu’ils sont soumis dans le pays où ils ont leur domicile à un impôt sur l’ensemble de leurs revenus au moins égal aux deux tiers de celui qui leur serait applicable en France.
Impositions des revenus de source française
Ces revenus sont déterminés et imposés dans les conditions du droit commun français avec deux exceptions à ce principe général :
•    Les charges déductibles du revenu global ne sont pas prises en compte.
•    Quels que soient le montant des revenus et le résultat de l’application du barème, la loi fixe un taux minimum d’imposition de 25 % (sauf aux personnes qui pourraient justifier que l’impôt français sur leur revenu global serait inférieur à ce taux).
Ces dispositions s’appliquent, soit au contribuable qui ne dispose pas d’habitation en France, soit à celui qui, disposant d’une telle habitation, perçoit des revenus de source française supérieurs à trois fois la valeur locative de cette habitation.
La loi a prévu un régime plus favorable pour les Français domiciliés à l’étranger qui perçoivent des traitements, salaires, pensions et rentes de source française.
Taux de 0 %
Durée de l’activité ou période correspondant au paiement    Fraction des sommes nettes soumises à retenue    Fraction des sommes nettes soumises à retenue :    Fraction des sommes nettes soumises à retenue
Année    inférieure à 9839 €    de 9839 à 28 548 €    supérieure à 28 548 €
Modalités de recouvrement de l’impôt
Pour les traitements, salaires, pensions et rentes viagères, la loi institue une retenue à la source dont le taux est celui indiqué au paragraphe ci-dessus. La retenue est opérée par le ou les débiteurs. L’obligation déclarative du contribuable dépend du nombre de débiteurs, car :
•    Lorsque les salaires et pensions n’excèdent pas 28 548 € et sont versés par un seul débiteur, le contribuable n’est pas tenu de souscrire une déclaration ;
•    En revanche, lorsque ces revenus excèdent 28 548 € ou sont versés par plusieurs débiteurs, une déclaration de revenus devra être obligatoirement souscrite.
Nota : la base est déterminée comme en matière d’impôt sur le revenu.
Traitements et salaires diminués de la déduction normale de 10 % éventuellement de la déduction supplémentaire pour frais professionnels et de l’abattement de 20 %.
Mise à jour : janvier 2014

Convention fiscale ou non, les retraites de source française sont imposables en France. En revanche, ce qui change en fonction de la résidence fiscale, ce sont les taux d'imposition appliqués aux revenus suivant qu'on est résident fiscal français ou pas. Et là, c'est la convention fiscale qui le détermine. En principe les non-résidents fiscaux paient moins d'impôts et ne sont pas assujettis à la CSG sur les retraites.
Au Cambodge, il n'existe pas de convention fiscale entre les 2 états. Je sais qu'auparavant, si résidant au Cambodge, on était reconnu non-résident fiscal français. Il semble que les choses aient changé et que ce ne soit plus le cas depuis 2015 et l'arrêté du conseil d'état cité plus haut.
Qui peut en dire plus, infirmer ou confirmer, sur cette notion de résidence fiscale au Cambodge ?

edyf :

les retraites de source française sont imposables en France.

Pas la peine de chercher midi à 14h.Tout est dit dans cette phrase.

A ce que je sache sauf si ça a changé il n'y a pas de convention passé entre la France et le Cambodge par conséquent il faut continuer de payer ses impôts en France.

de toute manière si tu a de très gros revenues tu vas trouvé le bon conseillé fiscal (payant)
sinon tu reste résident français et tu garde la sécu  si moins de 6 mois consécutif au cambodge
car les assurances sont bien trop chère et donc cela revient a   l'impot que tu a pas payer et même beaucoup plus
la caisse des français de l’étranger plus une mutuel tu est vite ruiné !
attention la secu demande la copie de toute les pages du passeport si elle a un doute sur une double résidence ,
moi je reste 5 mois au Cambodge et hop été en France et retour au Cambodge
en cas de maladie grave ou d'accident un billet d'avion même a 1000 euro est moins chère que l’hôpital  de PP ou de Thaïlande !
et tu est tres bien soigné en FRANCE

bonjour

j'ai lu ton message sur les impots, et je voudrais avoir des informations sur ton courrier, je te laisse mon adresse skype si tu veux :xxx

merci d'avance !!

Modéré par Bhavna le mois dernier
Raison : Veuillez ne pas publier vos coordonnées sur le forum svp. Echangez les via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonjour,
Un site pour vous aider : http://france-expatries.com/guides/fiscalite#impots
Un projet de loi d'un député LR (je ne sais plus son nom) envisage de réduire voire de supprimer tout ou partie de la CSG, CRDS et l'AM pour les expats.
Bonne journée,
Cordialement.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Cambodge

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Cambodge.

Déménagement au Cambodge

Conseils pour préparer votre déménagement au Cambodge

Assurance voyage Cambodge

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Cambodge

Billet d'avion Cambodge

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Cambodge