Close

Avez vous des exemples d'affaires viables ?

@adrien
Même s'il y a mondialisation de l'économie, facilité de déplacement et de communication, les problématiques d'emploi et d'affaires restent encore très locales et nationales. Et puis, il faut relativiser ; Seuls les diplômés de grandes écoles ont une vraie culture internationale et des diplômes "vendables" à l'étranger. Cà fait relativement peu de monde, même si c'est la matière grise du pays qui s'expatrie.

Concernant la mondialisation, la Thaïlande est un parfait exemple de pays  protectionniste et à fort nationalisme. "Thaïlande d'abord", c'est encore le cri de ralliement de la majorité des thaïlandais. Les thaïlandais ont vraiment la fibre nationale et leur tolérance légendaire se limite aux idées, pas au travail et aux affaires. Rien que l'Asean fait peur à beaucoup de Thaïlandais... Je crains fort qu'il faille de nombreuses années avant qu'ils s'ouvrent vraiment économiquement.

Votre remarque sur le passeport me gêne un peu. En ce qui me concerne, je reste fier d'être français pour ce que la France, en son temps, a su apporter au monde en matière d'humanisme, de culture et d'innovation sociale. Je suis un peu moins fier de voir ce que nous avons accepté comme compromissions et de ce que nous léguons aux nouvelles générations.

Ce qui est assez négatif aujourd'hui, c'est ce sentiment général que les expatriiés quittent la France pour fuir quelque chose, alors que ce devrait être pour s'enrichir d'autre chose. Et puis je crois que les français expatriés devraient aussi se considérer comme des ambassadeurs de leur pays.

Salut les terriens

Vous avez compris mon côté " noir c'est noir " comme chante notre Jaunie national ( lol ) Je vous en remets une petite couche pour le fun ...
Le revenu universel ça signifie le peuple auquel on aura enlevé toute envie ni besoin de travailler ,famille decomposèe ( c'est déjà pratiqué par de très nombreuses femmes qui se font engrosser uniquement pour vivre de leurs allocs en tous genres...femme isolée,RMI , CMU ...) plus besoin de faire des études , plus besoin d'élever des enfants GPA ni de les éduquer puisque la banque du sperme  prête à  taux zéro ...
Oui mais il y aura une élite celles qui distribuera le revenu universel qui aura accès à la culture , aux derniers paradis sur terre tandis que la plèbe abâtardie par les 2000 chaînes telé et defoncèe aux anxiolytiques se traînera pour quémander son Soleil Vert ( excellent film d'anticipation )

HS ,HS ...oui mais c'est pas moi qui a commencé ,na...

AnonymeB :

@adrien
Même s'il y a mondialisation de l'économie, facilité de déplacement et de communication, les problématiques d'emploi et d'affaires restent encore très locales et nationales. Et puis, il faut relativiser ; Seuls les diplômés de grandes écoles ont une vraie culture internationale et des diplômes "vendables" à l'étranger. Cà fait relativement peu de monde, même si c'est la matière grise du pays qui s'expatrie.

Concernant la mondialisation, la Thaïlande est un parfait exemple de pays  protectionniste et à fort nationalisme. "Thaïlande d'abord", c'est encore le cri de ralliement de la majorité des thaïlandais. Les thaïlandais ont vraiment la fibre nationale et leur tolérance légendaire se limite aux idées, pas au travail et aux affaires. Rien que l'Asean fait peur à beaucoup de Thaïlandais... Je crains fort qu'il faille de nombreuses années avant qu'ils s'ouvrent vraiment économiquement.

Votre remarque sur le passeport me gêne un peu. En ce qui me concerne, je reste fier d'être français pour ce que la France, en son temps, a su apporter au monde en matière d'humanisme, de culture et d'innovation sociale. Je suis un peu moins fier de voir ce que nous avons accepté comme compromissions et de ce que nous léguons aux nouvelles générations.

Ce qui est assez négatif aujourd'hui, c'est ce sentiment général que les expatriiés quittent la France pour fuir quelque chose, alors que ce devrait être pour s'enrichir d'autre chose. Et puis je crois que les français expatriés devraient aussi se considérer comme des ambassadeurs de leur pays.

Vous avez peut-être raison sur l'appartenance nationale. C'est vrai que je suis parfois fier aussi du rôle de la France et des valeurs qu'elle prône. Je suis d'accord avec vous, s'expatrier pour fuir est une mauvaise stratégie. Je ne nie pas les différences culturelles, Mais je n'aime pas les nationalismes, les protectionnismes, qui basent des lois ou des comportements sur la nationalité qui reste une inscription administrative et rien de plus. On peut être thaïlandais né en France et ne jamais avoir appris à parler thaï. Mais c'est le passeport que vous possédez qui fait vos droits, pas votre comportement. C'est cette idée qui me gène un peu. Ca et les concepts du genre "chez nous", chez eux", "pays d'accueil", "toléré"... Je n'ai demandé l'avis de personne pour vivre en Thaïlande. Je n'ai pas été invité ni autorisé par un bienfaiteur. Je respecte les gens je trouve que c'est l'essentiel mais je ne me considère pas comme vivant chez quelqu'un d'autre. Je n'ai pas plus ou moins à prouver que quelqu'un d'autre en fonction du pays où on se trouve parce que notre passeport n'a pas été émis par la même administration.


Par contre quand vous parlez de diplômes, je ne parlais pas du tout d'expatriation, mais du fait qu'Internet ouvrait un tas de marchés. Les ouvriers du textile en France ont été remplacés par les ouvriers asiatiques. Les call centers ont été délocalisés en Afrique parce que la technologie le permet à moindre coût. Ce n'est pas une question de diplôme mais du fait qu'on n'est plus obligé de faire le travail là ou le bien ou le service est consommé ou acheté. Et je pense qu'Internet accélère et généralise ça. Les secrétaires commencent à être remplacées par des assistants personnels en ligne vivant dans des pays à bas coûts. Les anglosaxons font beaucoup appel à des secrétaires basés en Inde. Ce sont souvent les personnes les moins formées qui perdent leur emploi parce que quelqu'un à l'autre bout du monde peut faire le même travail pour moins cher ou qu'un robot peut le remplacer. D'où le besoin de formation à mon sens pour ne pas être que de simples exécutants remplaçables par des internautes low costs, mais avoir un savoir faire compétitif au niveau mondial.

Je viens de tomber par hasard sur un article qui illustre notre discussion :D
http://zevillage.net/2016/06/evolution- … -research/

Cette révolution numérique qui est en cours va laisser des millions de gens sur le carreau car pas de formation pour les plus jeunes , inadaptabilité pour les plus anciens ...Le Système  l'a anticipé ce qui explique soudain ce nouvel intérêt pour un revenu universel .
En Suisse dans un référendum  il a èté proposé un revenu pour tout Helvète   sans aucune condition de ...2300 euros .Ça fait rêver le smicard français et bien d'autres.Ils ont répondu Non.
En cas de Oui la Suisse aurait  envahi la Thaïlande.

J'étais fier d'être Français il y a 40 ans ... Bon maintenant ...
N'oubliez pas ceux qui s'expatrient pour survivre.
Le revenu universel à 2300 € bien sur que c'est impossible (même en Suisse !), il ne faut pas que ce revenu dispense de travailler (si possible), c'est juste un filet de sécurité plus simple plus efficace que les systèmes sociaux actuels (même certains l'avouent plus économique), cela ressemble à un impôt négatif, les libéraux proposent entre 500 et 750 €.
Ne rêvez pas on ne créera pas autant d'emploi qu'on en perdra, là c'est terminé (dans les années 1970 et 80 oui).
Donc il faudra bien gérer la masse de gens qui n'en ont pas, finalement est-ce vraiment si grave ? Les robots travailleront davantage et le but théorique c'est le bien être de l'homme  ..
cela ne donne pas un exemple d'affaire viable ici. Hors sujet.

C'est tout à fait  ce que je pense,nous allons vers la fin de l'emploi salarié avec le numérique , la robotique  auxquels s'ajoute la délocalisation des emplois sans valeur ajoutée.Donc chômage de masse ,donc filet de sécurité  indispensable .Mais le revenu universel d'un montant décent est utopique  pour nos pays européens sauf peut-être en ...Islande .Il existe déjà dans les pays du Golfe : les citoyens Koweïtiens ou Quatari  ne sont pas obligé de bosser car la manne pétrolière arrose tout le monde et ce sont les immigrés qui bossent à leur place .
J'oubliais le revenu universel existe également â Monaco.
En France nous avons le minimum vieillesse mais j'ai jamais compris qui y avait droit et à quelles conditions .Encore des énarques qui ont pondu cette usine à gaz...

Quel était donc le sujet initial, déjà ????

@ Tamerlan
on est sur un forum de discussion et on  n'est pas obligé de lire si cela n'intéresse  pas .Exception faite pour l'auteur du message initial  qui est en droit de remettre la discussion sur le droit chemin.si cela lui chante .Je m'adressais plutôt  â Grosvalet et à Adrien dont je lis avec plaisir les interventions .D'ailleurs personne n'est à l'abri de faire  du HS et nombreux ceux sur ce forum qui font du HS pour de la rigolade pure .Parfois j'y participe ...j'aime bien l'humour même débridé (lol) .
Dans le cas précis des " affaires viables " je pense que l'emploi fait partie du sujet  .
Je ne reproche jamais à quiconque de faire du HS tant que l'on respecte les intervenants et parfois cela débouche sur de bonnes informations et peut réactualiser un fil de discussion tombé dans les oubliettes.

Bon le second degré n'est pas toujours compris.

Entre 500 et 750 Euros par mois de revenu universel propose par les liberaux, ce n est pas decent mais mieux que rien.
C est juste pour ne pas mourrir, un peu l equivalent de beaucoup de retraite (je pense aux commercants, artisans, paysans, etc ..)

Excusez moi pour les accents mais je suis sur un clavier de cyber cafe thai (pas d accents)
panne d internet chez moi.

Le minimum vieillesse 830 Euros apres 67 ans si vous residez en France seulement.
Les etrangers peuvent beneficier des droits sur le sol francais et ensuite aller chez eux souvent, mais nous non pas ailleurs qu en France ... Une sorte de discrimination inverse ..

Beaucoup de gens residant en Afrique du nord et ayant une retraite en France sont centenaires .. On ne controle pas mais nous francais a l etranger si .. bizarre non !

@ tamerlan

La prochaine fois tu mets un smiley pour les mecs un peu primaires comme moi  (lol)
@. Grosvalet

Rien ne t'empêchera de vivre en Thaïlande avec le minimum vieillesse (850 euros ) ,je ne pense pas  qu'ils contrôlent  tous les seniors de plus de 67 ans  touchant cette pension.

Bonjour à toutes et à tous,

Après avoir mis de côté quelques posts et avec l'accord de l'initiateur, je re ouvre le fil.

Merci
Christine
Expat.com

edmond99 :

@ tamerlan

La prochaine fois tu mets un smiley pour les mecs un peu primaires comme moi  (lol)
@. Grosvalet

Rien ne t'empêchera de vivre en Thaïlande avec le minimum vieillesse (850 euros ) ,je ne pense pas  qu'ils contrôlent  tous les seniors de plus de 67 ans  touchant cette pension.

Je ne pourrais pas faire ce que tu dis, j'ai déjà ma retraite avec 10 € de plus que le minimum ce qui m'empêcherait de le toucher .... Evident .. Si tu travailles comme un fou pendant 30 ans (à condition d'être cadre) tu dépasses le minimum vieillesse par rapport à celui qui n'a jamais rien fait ... Bon 10 € en même temps pour 30 ans ..
Autrement si, ils contrôlent tout, dès qu'ils peuvent gratter quelques Euros ils le font, la vie est dure.
Ce n'est pas une affaire viable ça.
La technique: Simple ils te convoquent négligemment 2 ou 3 fois (ou plus) pour des inutilités et tu ne peux te rendre aux rendez-vous et tu es radié du minimum vieillesse.
Tu connais la France ou pas ??
:joking:

Sérieusement pour une affaire viable je donne ma meilleure idée, comme tu dois investir 2 millions de Bahts pour ouvrir un business, tu investis ça dans deux ou 3 studios que tu loues.
Cela va te donner 700 ou 800 € par mois de revenus, tu vis avec et ton affaire viable est faite, risque zéro, gestion minimum, tu peux même faire une plus-value sur les studios avec le temps ( au minimum tu ne devrais pas perdre de ton capital en plus !).
C'est certain que vivre avec ça c'est carrément difficile (et j'ai l'expérience) mais par contre tu évites tous les affres de l'échec ou du travail.
Rien ne t'empêche d'avoir un petit job ou à faire une petite activité lucrative à coté si tu as de gros besoins, un salaire de même 20 000 Bahts te mène à avoir une vie confortable au global.

Oui un bon achat immo vaut mieux qu'un commerce balbutiant.
Une question Grosvalet. Tu touches donc ta retraite apres un dur labeur et ce, que tu vives en France ou non. Tu as aussi la secu.
Quelqu'un qui touche le minimum retraite est cense vivre en France pour le toucher c'est bien cela?

La sécu ne fonctionne qu'en France pas ici, Ici il faut prendre la CFE pour être couvert d'une façon équivalente à peu près, ce n'est pas énorme (75 € minimum/mois, sinon 3 %, 4 % ?  du revenu) surtout pour les bonnes retraites, mais pour moi ça l'est et pour le moment je ne l'ai pas, je pense le faire plus tard.
De plus ce sont des remboursements pas des prises en charge, il faut donc économiser avant pour pouvoir avancer les frais.

Oui tu ne peux pas vivre à l'étranger avec le minimum retraite.
je ne suis pas concerné comme je l'ai écris mais pour ceux qui pourrait l'être c'est un problème.
Personnellement je trouve cette règle inquisitrice et bizarre mais je ne fais pas les lois.
Ils veulent simplement qu'en retour de cette aide sociale tu payes la TVA en France.

grosvalet :

Sérieusement pour une affaire viable je donne ma meilleure idée, comme tu dois investir 2 millions de Bahts pour ouvrir un business, tu investis ça dans deux ou 3 studios que tu loues.
Cela va te donner 700 ou 800 € par mois de revenus, tu vis avec et ton affaire viable est faite, risque zéro, gestion minimum, tu peux même faire une plus-value sur les studios avec le temps ( au minimum tu ne devrais pas perdre de ton capital en plus !).

Bonsoir,
Et dans le cas où les studios ne sont pas loués ????
Etant donné que dans le domaine de l'immobilier l'offre est supérieure à la demande, c'est un risque qu'il ne faut pas négliger.
Risque de plus en plus grand quand on voit la frénésie dans le domaine de la construction, des nouvelles maisons un peu partout, des moo baan et de immeubles. Je pense qu'à court terne il y a des investisseurs qui vont se retrouver le bec dans l'eau.

Tu as raison Tamerlan ce risque existe, surtout pour quelqu'un qui ne vit pas sur place. Bon si tu fais le nécessaire, bon aménagement, propreté, maintenance correcte, si tu as du gout, si tu pratiques des prix adaptés à la demande, tu peux louer à des retraités en priorité et en longue durée.
Le risque est assez faible et dans le pire des cas à l'extrême ton bien existe encore il y a la possibilité de revente aussi.
Maintenant le risque zéro n'existe pas mais entre celui là et le fait d'avoir un bar, un restaurant ou une activité qui perd de l'argent constamment avec toutes les difficultés  ... Tu payes plus que tu ne gagnes chaque mois et ça va très vite, les charges sont lourdes, les soucis aussi.
Tu peux tout perdre en fait.
A chacun de voir.

Encore une fois Tamerlan, il s'agit d'un metier.
Il est evident que se lancer en immo en Thailande sans connaitre un minimum en France c'est pareil qu'ouvrir un bar ou hotel ou je ne sais quoi sans avoir d'experience dans le domaine.
Maintenant quelqu'un qui connait bien l'immobilier pourra, une fois apprivoisees les lois du pays, se lancer un peu partout, a ses risques et perils.
C'est tellement agreable de pouvoir mettre a la porte le locataire mauvais payeur, ca evite de vivre avec l'epee de Damocles que subissent tous les bailleurs francais. On peut aussi profiter de l'effet de change (ou perdre davantage!).
Grosvalet apres 30 ans d'esclavage tu gagnes 10euros et surtout le droit d'en profiter au soleil en toute legalite, la fin justifie les moyens.

Oui je remercie notre magnifique état protecteur avec son système de retraite parfait et juste de me donner cette chance. 30 ans de cotisation pour 10 € de plus mais par mois ! (pas par an ni en tout !).
Personnellement j'aurais préféré qu'on me rende mes cotisations au total y compris celles des entreprises (même avec une petite décote) mais bon c'est ça la solidarité (avec qui d'ailleurs ?) et quand j'avais critiqué le système de répartition dans les années 70 on m'avait traité de monstre.
J'ai essayé de calculer ce que j'ai cotisé pendant tout ce temps et c'est effrayant le résultat. Et si on compte l'inflation réelle et le fait que cette somme aurait pu rapporter quelques % (sur 40 ans oui c'est possible) alors on atteint des fortunes considérables.

Tu ne te lances pas dans l'immobilier quand tu achètes 2 ou 3 studios ? Absolument aucun rapport vraiment.
Mais bon tu parles peut être d'autre chose.
Quand à la location si tu ne veux pas t'en occuper toi-même il y a des agences pour ça (elles prennent une petite commission).
Il ne faut pas disproportionner les choses. Restons simples.

Pas sur que tu m'aies compris sur l'immo, je suis plutot d'accord avec toi. Je disais juste que ca ne s'improvisait pas c'est tout, ca reste un metier dans une approche patrimoniale (achat, gestion, regles, rapport avec le locataire...).
Perso j'ai fat le choix d'arreter de cotiser pour ma retraite, a 30 ans. Quitte a le faire, autant que ca soit le plus tot possible, c'est dommage d'arreter apres 50 ans.
C'est le droit du sol qui prime, l'etat aide ceux qui vivent sur son territoire, independamment du fait qu'ils aient cotise ou non. La reciproque est vraie, entrainant des situations plutot incoherentes.
Quand on voit l'argent gaspille par les caisses de retraites (beaux locaux, "mauvaise" gestion, gros salaires...) il ne faut pas s'etonner du resultat.

okimmel :

C'est le droit du sol qui prime, l'etat aide ceux qui vivent sur son territoire, independamment du fait qu'ils aient cotise ou non. La reciproque est vraie, entrainant des situations plutot incoherentes.

Je crois que vous mettez le doigt sur quelque chose de fondamental. Je pense qu'il y a des pays qui gèrent un territoire et d'autres qui gèrent une population (ou des sujets) et qu'ils ont une vision complètement différente de leur manière de gérer les choses.
En Europe effectivement les droits et les devoirs s'appliquent à ceux qui vivent dans un pays. En Asie et dans d'autres pays comme la Maroc par contre c'est souvent l'inverse. On dirige un peuple.
A mon avis, les deux systèmes fonctionnent lorsqu'ils ne se rencontrent pas mais c'est quand les gens migrent qu'on est confronté à des incohérences. Par exemple j'ai un permis belge qui arrive à expiration et j'habite en Thaïlande. Je conduis parfois en France, mon assureur belge m'a dit de demander un permis international à la Thaïlande. Ils sont dans leur conception "c'est là que tu habites, c'est eux qui vont te fournir ce dont tu as besoin" alors que les autorités thaïlandaises diront "tu es français et tu veux conduire en France alors demande un permis français". Ils vont estimer que mon pays est le pays qui m'a donné un passeport alors que vu de l'Europe mon pays c'est celui où je vis plus de 6 mois par an. Je pense que cette différence fondamentale de conception pose de nombreux quiproquos dans tous les domaines de la vie, en allant des prix des musées (basées sur la résidence en Europe et sur la nationalité en Asie) au droit du travail en passant par l'accès à la propriété, le droit du mariage ou le droit à changer de nationalité (par exemple, un marocain ne peut pas renoncer à sa nationalité et la Thaïlande ne reconnait pas les doubles nationalités, ce sont des sujets de leur Roi où qu'ils vivent et ils peuvent être poursuivis pour atteinte à la monarchie où qu'ils soient). C'est dans cet esprit aussi que le régime chinois se permet d'aller capturer des dissidents dans d'autres pays, d'interdire de sortir du territoire les personnes qui se seraient mal conduites à l'étranger, ou d'appeler les expatriés chinois à plus de protectionnisme dans leurs affaires à l'étranger. Ils dirigent un peuple partout dans le monde.

C'est pour ça par exemple que la question du vote des étrangers pour les élections locales se pose en France et ne se posera pas en Thaïlande. Dans une conception territoriale européenne de la politique, ce sont les gens qui vivent dans un pays ou une ville qui les font et doivent donner leur avis. Ca rejoint ce que je disais précédemment sur le fait que je ne me sens pas appartenir à un pays ou une ville à vie. Je ne me sens aucune légitimité à voter pour le maire d'un patelin français dans lequel je vivais il y a dix ans pour décider si on rénove l'école ou la piscine alors que j'habite à 10.000 km de là. Pour moi ce serait au thaïlandais qui y habite et y paie ses impôts de voter ça.  Je préfèrerais donner mon avis sur le ramassage des ordures ou la réfection de la chaussée là où je vis à Chiang Mai plutôt que ce soit un thai expatrié aux USA depuis 10 ans qui le fasse à ma place. Mais ça c'est ma logique européenne, ici ce serait inaudible comme discours.

Pareil pour l'opposition entre les pays qui ont une retraite par répartition et ceux qui ne l'ont pas. Ca marche quand on reste dans un pays, c'est le bazar quand les gens migrent. Par exemple, un thaïlandais qui travaille en france cotisera pour les retraites des gens vivant en France et en même temps prendra souvent en charge ses parents restés en thaïlande alors qu'à l'inverse un français travaillant en thaïlande paiera peu de charges, mais contrairement à ses collègues thaïs il aura un meilleur pouvoir d'achat car la retraite de ses parents est prise en charge par la france.

Un lien en rapport avec le sujet initial pour me faire pardonner de tous mes HS :D
http://fr.thaivisa.com/forum/topic/2197 … 9%C3%A8me/

Adrien ,un Thaïlandais qui travaille en France cotisera pour nos retraites mais il cotise également pour la sienne et il aura droit à toutes les protections sociales .Un Français travaillant dans son business en Thaïlande n'aura droit à rien de la part de l'État Thaîlandais ni soins gratuits ni retraite (il est vrai que la retraite en Thaïlande n'existe que pour les militaires et les fonctionnaires ).Deux conceptions de l'immigration et des droits de l'homme et des droits des minorités .

Oui je vous rejoins là dessus.
Je pense que ce sont deux conceptions complètement différentes d'envisager le monde et les relations internationales, et pas seulement comme on le pense souvent juste une politique protectionniste par stratégie économique.
C'est peut être pour cela qu'on a du mal à se comprendre parfois entre asiatiques et européens.
Avec ma compagne on parle de l'éventualité peut être de s'installer en France un jour, mais pour tous les sujets (la santé, le travail...) elle a peur parce qu'elle dit "mais c'est pas possible je serai une étrangère" "je pourrais pas faire ceci ou cela". Alors qu'en fait je lui explique qu'en France ce n'est pas la nationalité qui fait tout, qu'elle aurait aussi le droit de travailler et d'avoir la sécu et qu'elle n'aurait pas besoin de retourner en Thaïlande pour se faire soigner, mais dans sa conception du monde,  devenir un étranger ça veut dire perdre tous ses droits.

Elle aura plus de droits qu'un francais.
Elle pourra demander la secu bien sur si elle a un titre de sejour (CMU ou avec vous si vous etes maries) mais si elle n'en a pas ca sera encore plus simple et plus rapide: AME.
Il est plus dur pour un francais de beneficier de la secu s'il a vecu a l'etranger.

Adrien ...Merci pour ton lien concernant le classement des pays par rapport à la facilité à faire et développer du business .
Je donne ici un aperçu du classement pour les pays d'Asie:
  1 Singapour
  4. Corée du Sud
5 Hong Kong
11 Taïwan
18 Malaisie
34 Japon
49 Thaïlande
84 Chine
90 Vietnam
103 Philippines
109 Indonésie
127. Cambodge


Il faut être prudent car on ne connaît pas les critères utilisés pour faire ce classement  .Sans doute il est fait par rapport aux infrastructures ,à la législation ,au niveau d'éducation et des universités et surtout aux capitaux .Ce classement permet surtout aux grandes sociétés internationales d'avoir une vision pour s'implanter et se développer dans ces pays .
Donc classement qui à priori n'apporte que peu d'éléments à un candidat indépendant à l'expatriation .Mais je peux me tromper bien que je sois surpris par le classement de la Chine assez défavorable .

Je ne connais pas les critères non plus. Je suis très étonné de voir le Cambodge si bas vu le nombre de freelancers qui vont s'y installer qui ont l'air de dire que le permis de travail n'est qu'une formalité. C'est peut-être plus compliqué pour une plus grande entreprise.

Si je me souviens bien on peut avoir directement un visa business au Cambodge.
Je veux dire dès l'arrivée. Juste à payer le droit qui n'est pas énorme.
Cela ne veut pas dire que le reste est facile.

Il est évident que pour Michelin ou Casino il est plus prudent d'investir quelques millions d'euros en Thaïlande plutôt que d'aller s'implanter dans un pays comme le Cambodge encore  en reconstruction .
En revanche si tu veux créer un business avec  20 000 euros  au Cambodge y a pas photo avec la Thaïlande .

edmond99 :

Je ne sais pas pourquoi des expats comme vous assez anciens sur ce forum  cherchez â pourrir  ce fil  par vos  messages foutage de gueule .
Contentez-vous de faire du HS  sur vos propres fils de discussion c'est le minimum que l'on puisse faire pour respecter les autres forumeurs .

Cela devient vraiment n'importe quoi...
Je ne comprends toujours pas que cette discussion perdure.... Cela ne veut plus rien dire, c'est purement du HS.. Il serait temps que la modération fasse un énorme nettoyage !

Désolê, je n'ai pu m'empêcher de faire 13 signalements apres le message de la modération pour HS !
Il n'y a pas de raison que la politique du forum soit à multiples facettes en fonction du participant !  :mad:

quelques éléments de réponse:
1/les khmers détiennent les administrations et maintiennent la pression d'un racket (et même + ) sur toute initiative libérale
2/ il est vrai que le visa business est obtenu en : 2 à 18 mois avec dessous de table, impossible sans puisque le dossier doit être soutenu par un membre du ministère, puis obtenir un permis de construire (nlle enveloppe) et d'exploiter(ministère de l'économie= blocage communiste)
3/ avez vous vu des entrepreneurs cambodgiens installer plusieurs succursales? non!
par contre allez voir les sorties d'usines au sud de phnom penh: des centaines de bus emportant des milliers de travailleurs surexploités , marchant tel des zombies ...quel est leur espoir? trouver un poste exploité..;mais en Thailande
4/je connais  ou su par personne de confiance : 7 projets français de bars ou restos sur la plage de sihanoukville ont échoués, les français vidés de leur dépôt initial , certains (2) ayant du rentrer devant des menaces physiques graves (un franco-cambo rentré au pays pour développer un commerce de plomberie dont le pays a besoin, après son 10é employé , réveillé en pleine nuit par 6 miliciens armés, a du revenir en France en 24h ).
...donc pas étonné du classement
Vietnam proche, pas incompréhensible...seulement un peu surpris des philippines et indonésie(si loin?)
Thailande = conforme au protectionnisme tant exposé ici
bonsoir

Bonjour tout le monde,

Je vous informe que nous fermons temporairement cette discussion pour analyse.

Nous avons reçu trop de signalements car trop de posts hors sujet.

Merci,

Priscilla

[ Discussion fermée pour analyse ]

Bonjour tout le monde,

Je vous informe que nous avons enlevé quelques posts hors sujet.

A noter que l'initiateur de cette discussion a demandé sa clôture définitive.

Merci,

Priscilla

[ Discussion fermée ]

Fermé
Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Thailande

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Thailande.

Déménagement en Thailande

Conseils pour préparer votre déménagement en Thailande

Assurance voyage Thailande

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Thailande