Close

S'expatrier à l'Ile Maurice, le referiez-vous ?

Bonjour à toutes et à tous,

Si vous deviez faire un bilan de votre expatriation à l'Ile Maurice, quel regard porteriez-vous sur votre expérience ?

De la préparation du départ à aujourd’hui, quels sont les points et étapes que vous avez particulièrement appréciés ?

Au contraire, que referiez-vous différemment et pourquoi ?

Que vous a apporté jusqu’à présent votre expérience à l'Ile Maurice ?

Merci d’avance pour votre participation,

Christine

Bonjour Christine, je ne sais quel est le but que vous recherchez avec ce sondage mais je vous réponds sans détours. J'avais préparé mon expatriation au départ de la Belgique via le net. Expat bloc m'a été utile. je peux considérer mon bilan comme positif en dans les grandes lignes. Mon 1er GROS soucis fût l'envoi d'un container dont le coût est exhorbitant et le service = à zéro dès que vous avez payé les frais d'expédition. Nous nageons parmi un secteur mafieux qui ont pratiquement un monopole pour les expéditions vers l'étranger (Ziegler, Putters, Relocation ou autres). Le second problème fût le dédouanement avec son lot de ....corruption. J'ai du batailler ferme pour avoir gain de cause.
Je dis d'ailleurs que j'ai deux ennemis ici à Maurice La Corruption et le danger de la route. Pour le reste l'accueil est merveilleux mais il reste tjrs ce soupçon de..... la vie y est plus qu'agréable et bien moins chère que chez nous. D'autres questions? n'hésitez pas à me les poser. Et si c'était à refaire, c'est oui sans hésiter. No

sous quel régime l expatriation ?

Hello,

En toute honnêteté, voilà mon témoignage.

Je suis arrivée ici il y a 7 ans. J'avais 18 ans, je sortais tout juste du lycée, je voulais étudier mais j'étais impatiente de renouer un peu avec mes racines, de couper du train de vie parisien. J'ai donc trouvé un compromis, faire l'école hôtelière à Maurice pour rejoindre les professionnels du tourisme mauricien plus facilement. Mes plans n'ont pas marché, ça a été mon premier "échec" en quelque sorte, mais j'ai bien pris ma revanche là-dessus avec de nombreuses opportunités professionnelles (je suis franco-mauricienne, ce qui facilite l'accès à l'emploi, mais réduit aussi considérablement les salaires).

Ce que j'ai adoré en préparant mon expatriation, c'était cette idée de partir à l'aventure, de gagner en indépendance même si au début je dépendais bcp de mes parents financièrement. Tout a été facile grâce à une organisation minutieuse et au soutien de ma famille (quand on a toujours vécu avec ses parents et qu'on démarre une grande transition entre la vie de lycéenne et la vie d'étudiante/d'adulte à 10 000 km, c'est indispensable).
Ce que j'ai moins aimé en revanche, c'est le temps que j'ai mis pour prendre mes repères. Ca m'a pris 3 ou 4 bonnes années, le temps de bien comprendre la culture professionnelle locale et bien d'autres choses.

Si j'avais pu retourner en arrière, je pense que je serais restée en France pour mes études - mais dans quel domaine ? je ne sais pas -, et je serais venue avec un projet plus ficelé, un plan B dès le départ. Je serais venue en repérage non pas en tant que lycéenne/étudiante (je me suis limitée à cette condition sans vraiment voir plus loin) mais en tant que future professionnelle. Néanmoins je ne regrette pas du tout toutes les expériences professionnelles que j'ai pu avoir ici.

Aujourd'hui, l'accessibilité et les opportunités que m'offre le marché de l'emploi est quasi la seule chose qui m'encourage à rester. Autrement je tiens le coup, parce qu'à mon grand regret je constate que beaucoup de choses sont mises en place par le gouvernement et consorts pour soi disant améliorer et moderniser tout ce qui nous entoure, mais finalement, on avance à reculons quand c'est prioritaire... C'est un cumul qui aboutit à un gros ras le bol.

Voilà, en somme j'aurais pu le refaire, en étant plus attentive aux moindres détails, en étant plus prudente parce qu'on ne l'est jamais assez. Mon expatriation est positive pour ma carrière car je n'aurais sans doute jamais eu toutes ces chances en France. Mais ma patience s'est amoindrie : sur une échelle de 1 à 10, je suis à -5.

Sché

Bonjour à tous,
Merci pour vos témoignages, ils permettent  d'ouvrir les yeux sur plusieurs aspects occultés au début par l'envie de partir.
Pour ma part , je réside en région parisienne et je souhaite m'expatrier à Maurice.

Je ne sais comment m'y pendre pour l'instant, néanmoins la motivation est tjrs d'actualité :) 
Donc , je parcours le forum et je me fais ma petite idée...

Merci encore  :)

Bonjour à tous,

Je viens justement de lire ce super article et je tombe sur ce post ...merci @Christine 

https://medium.com/france/revenir-en-fr … .duz6lesgq

Je comprends la colère de Norbert et la frustration de Sche …

Je suis installé à Maurice depuis +6mois et je commence déjà en avoir ras le bol…

de voir dans quel état je retrouve ce pays qui est aussi un peu le mien (je suis né ici et en France depuis 26ans) : la pollution, la misère, les constructions anarchiques, la corruption, les fournisseurs/clients qui ne sont pas honnêtes ….bref pas de la colère mais de la tristesse.

Exemples :
-    SDF  à Maurice  avant il n’y avait pas car une vraie solidarité
-    Les plages bousillées à l’instar de Filc en Flac qui était encore dans le cercle des 10 plus belles au monde
-    Les constructions des immeubles adonnées (on les voit depuis l’avion)
-    La catastrophe écologique de l’île : hier encore on a fait une rando dans l’un de domaine encore naturel avec des cerfs sauvages où on a appris que 100 hectares ont été vendu à des promoteurs immobiliers qui vont en faire des résidences avec quad etc..
-    La maltraitance des animaux
-    Sans oublier la radicalisation de quelques groupes crépuscules religieux…eh ! oui, « ils » importent aussi ce conflit d’ailleurs sur l’ile. Alors que la beauté de Maurice réside quand même dans la tolérance de chaque religion.

Bref ! Que deviendra Maurice dans 10 ans ?

Bonjour à tous,

Que c'est triste tout ça ....et bien dommage
C'est vrai ,  il y a du bon et du mauvais dans l'être humain partout , mais j’espérais ...PAS A MAURICE !
j'ai visité deux fois Maurice et j'ai aimé la tolérance de son peuple
Je ne sais que pensais ....

:)

C'est la seconde fois que je change de lieu véritablement et je trouve que la différence de niveau de vie facilite drôlement les choses et permet d'oublier beaucoup plus facilement les difficultés que l'on rencontre. Par contre, cela nous éloigne beaucoup de la population locale qu'il est difficile de comprendre.....
Très peu de difficultés pour nous et beaucoup de bonnes choses ici. Ca ne veut pas dire que la vie est rose tout le temps non plus ! ;)

La vie n'est totalement rose nul part et l'expatriation ne s'improvise pas, il faut  avoir un petit passé d'aventurier et pour le moins être sorti déjà plusieurs fois de "son trou" suivant l'expression populaire. Ici, rien n'est simple mais ailleurs non plus.
L'expatriation ce n'est pas un changement de département, c'est un changement de vie donc, on s'adapte ou on cherche ailleurs. Sachant qu'ailleurs, les problèmes seront sans doute différents mais il y en aura, il n'y a pas de miracle.
Expatriation sous entend : adaptation, certains y arrivent très bien d'autres non et pour ceux -la tout se transforme en galère...pour les autres ce n'est que l'aventure et autant de souvenirs à engranger.

Entièrement d'accord avec toi Tropicase la vie hélas n'est pas rose dans tous les pays du monde, nous c'est décidés nous finirons nos jours à Maurice !!!!!

Bonsoir amis Expats!

Je suis à Maurice depuis fin août 2015. Je suis venue avec mon mari qui est mauricien.

Les débuts de notre immigration m'ont stressée à cause de l'arrivée du container. Le déménageur français a été très gentil avant que nous payions, et ensuite, nous n'avions qu'à nous débrouiller... Mon mari ne savait pas quelles démarches il avait à faire. Est-ce que tout était en ordre? Allait-il se trouver face à un problème de corruption? Finalement, il y a eu plus de peur que de mal! Tout s'est bien passé et mon mari a bien reçu ses affaires!

Ensuite, la recherche d'une maison a été bien plus simple qu'en France!
Je suis vraiment contente d'habiter en maison et dans un coin sympa!

Les démarches administratives m'ont pris un temps fou! Si je pouvais recommencer, je les ferais différemment: je me suis trouvée face à des personnes qui ne savaient pas exactement quelles pièces il fallait mettre dans les dossiers, donc j'ai sagement attendu et perdu 2 mois. Si j'avais su, j'aurais demandé à plusieurs personnes!

J'ai découvert un univers professionnel différent de la France. Il y a du bon (paramédicaux et médecins très sympa! Convivialité) Et du moins bon (concurrence,...). Je pense qu'il est important d 'être vraiment autonome

Oui, il y a de la pollution, oui, les routes sont dangereuses et oui, il y a de la pauvreté, mais l'optimisme général est tellement génial!

Pour conclure, je ne regrette pas du tout mon choix! Je n'ai pas la même vie qu'à Paris, mais je suis très bien!

Julie.

Bonjour,

Mentalité différente des Français c'est certain, et je ne veux pas dire que
nous sommes les plus beaux, loin de la; mais Maurice, a la longue, ça use ...

bjr a vous toutes et tous..dans l ensemble , etant marie a une Mauricienne mon expatriation c est pas trop mal passee..surtout avant le depart il faut prendre tout son temps , bien reflechir a votre demain  car vous devez savoir que vous partez vers un total inconnu et que bien souvent nous partons pratiquement tous a l age de la retraite..donc il faut savoir dire adieu a beaucoup de choses...enfants..petits enfants...parents et amis surtout ceux tres proches et savoir que Maurice est a 11h d avion minimum et que si vous etes en etat d ames permanent , vous n allez pas tenir le coup.
le depart precipite est tres mauvais meme si a Maurice votre bien etre et votre confort  mille fois meilleur qu en France vous attend..non moi qui  vis a Maurice en permanence depuis plus de 13 ans , je dois dire que dans l ensemble , tout  c est bien passer...en ce moment nous vivons la grande evolution Mauricienne au travers de tout ce qui est nouveau et innovateur..oui nous vivons aujourd hui  tres bien notre expatriation

Bonjour, 
il faut oublier les visions cartes postales paradisiaques et se dire qu'il y a du bon et du mauvais partout,  il y a encore énormément de chose a faire surtout au point de vue environnemental et éducation,comme écrit Vick7574 il est peut-être plus difficile pour des Mauriciens ayant connu le pays il y a plus de 27 ans, c'est le cas de mon épouse ,de  se réadapter car a l'époque il y avait plus de civisme ,l'éducation était plus stricte, il n'y avait pas toute cette pollution et circulation automobile complètement dingue, la mentalité aussi, on achète a tout va et puis on viens demander de l'argent a prêter  parce qu'on s'en sort pas, qu'on ne rembourse jamais d'ailleurs! les choses n'ont pas toujours évoluer dans le bon sens mais en Europe c'est un peu pareil et comme ici le territoire est plus restreint cela se remarque plus, mais on peut dire que dans l'ensemble c'est assez cool et on vit mieux qu'en Europe,on profite plus du temps libre vu le climat et la beauté des paysages et proximité des plages, il y a plus de cotés positifs que de négatif

Bonjour,

Arrivé en 2007 je me suis senti au calme tout de suite. Bien loin de l'agitation des grandes villes d'Europe. J'ai commencé par travailler pour une entreprise Française. Mes deux premières années ont été fantastiques, tant au niveau professionnel que privé.

Je travaille actuellement et depuis 7 ans pour une entreprise Mauricienne. Cela change énormément la donne car malgré les efforts que je fourni au quotidien la confiance ne c'est jamais trop installée entre mon employeur et moi-même. Cela reste une relation professionnelle et juste ça...je n'étais pas vraiment préparé à cela avant.

Je me suis tout de même habitué à cette ambiance mais je partirai de cette entreprise pour rejoindre une société Européenne installée à Maurice.
C'est d'ailleurs prévu pour Septembre prochain.

Si c'était à refaire...OUI, sans doute pas avec les mêmes facilités car comme le fait remarquer Sché les lois ont bien changé et deviennent restrictives pour tout nouveau candidat à l'expatriation.
Je ne choisirai pas une entreprise Mauricienne, tout est trop codé, du moins pour moi.

En conclusion je replongerai volontier à nouveau dans ce qui fût et ce qui est toujours une belle aventure avec ses hauts et ses bas mais une aventures sacrément "couillue".

Bye
Pat

Bonjour,

Maurice m'a permis d'en apprendre à la fois sur les autres, sur moi-meme, et de devenir qui je suis aujourd'hui,

Maurice m'a permis de transformer une passion en métier, puis en petite entreprise, qui fait vivre quelques familles,

Maurice m'a permis de faire la connaissance d'une belle demoiselle il y a 8 ans devenue mon épouse aimante.

... alors oui, meme si tout n'est pas parfait (rien ne l'est jamais nulle part de toute façon), si j'avais le choix, je le referai :)

Je suis d'accord: changer de contexte permet de mieux se connaître.
Et c'est très intéressant de découvrir une nouvelle culture au quotidien!

On m'a souvent demandé si quitter l'agitation culturelle de Paris n'avait pas été trop difficile. Pour moi, non, ça n'a pas été difficile parce finalement, en vivant à Paris, nous ne sortions pas autant que nous le voulions: pas le temps et les sorties devenaient de plus en plus chères . Après le bilan de nos sorties sur 8 ans à Paris, pas de regret!
Et libre à nous de dynamiser la culture à Maurice!
Certaines personnes le font déjà et je les en remercie!!

Julie.

Je crois que je pourrai écrire un roman de mon expérience mauricienne !
Pour commencer, je pense que les choses doivent être complètement différentes si l'on est un mauricien qui revient au pays, un couple franco-mauricien, un étranger qui vient en tant qu'expat ou qui cherche du travail sur place...

Dans mon cas mon mari est mauricien. Il a quitté Maurice pour la France à 18 ans, y a vécu 15 ans et nous sommes venus vivre à Maurice en 2011 avec notre fils qui avait 4 ans. Nous y avons vécu un an et avons décidé de rentrer à Paris (dans le 93 qui plus est)! Pourquoi ? Et si c’était à refaire?

Sans aucun regret, et si c’était à refaire nous le referions, certainement différemment mais c’était une expérience géniale. Alors pourquoi sommes nous rentrés me direz-vous !?

En résumé, et en ce qui NOUS concerne et dans le désordre :
•    Il faut pouvoir adapter ses projets de carrière à Maurice (moins de possibilités)
•    Il faut être capable de gérer le manque de la famille et des amis (on pense forcément y être préparer et pourtant…)
•    S’adapter à la culture est parfois difficile même si on y met du sien, on ne peut pas se défaire d’une certaine éducation, et 20, 30 ou 40 ans d’une culture dont on est imprégnée parfois malgré nous!
•    Il faut avoir un niveau de vie suffisant pour pouvoir rentrer en France ou voyager si on en a envie

Pour ceux qui ont envie d’en savoir plus, vous pouvez lire la suite, mais attention, c’est long !

Nous y pensions depuis longtemps avant de franchir le cap. J’étais très motivée, plus que mon mari peut-être. J’étais venue 5 ou 6 fois à Maurice avant de sauter le pas, j’adore cette île, je ne connais pas tout d’elle mais j’ai une bonne idée de ses qualités et ses défauts.

Notre installation s’est super bien passée, mais nous avons de la famille qui nous a bien aidé en amont. Prêt d’un logement à Port Louis à l’arrivée avant de trouver notre logement, pré-inscription du fiston dans une école mauricienne, etc.

Nous avions préparé le terrain, en prenant un congé sabbatique d’un an. Mon mari a pu trouver un poste dans son domaine. Evidemment il faut être prêt à gagner un salaire local (près de la moitié du salaire qu’il avait à Paris) mais la vie est aussi beaucoup moins chère. De mon côté j’avais une situation idéale car j’ai pu garder mon emploi à mi-temps et télétravailler (j’avais dit mon employeur que la situation durerait un an tout en ayant l’intention de rester plus longtemps en réalité… si nous avions choisi de rester j’aurai certainement été contrainte de démissionner).

Mon mari avait de l’ambition professionnelle, et je crois qu’il a été "coupé dans son élan" à Maurice, où la façon de travailler, les codes de l’entreprise, les mentalités sont différentes. Bien qu’étant mauricien il n’avait jamais travaillé dans son pays et il était vu comme un français de retour au pays par ses collègues.
De mon côté, j’adore mon job et j’ai réalisé sur place que je n’étais peut-être pas prête à y renoncer complètement ne sachant ce que j’allais pouvoir trouver à Maurice. Je pense que j’aurai trouvé quelque chose grâce à mon statut de « spouse of maurician" mais mon poste est assez spécifique et je ne connais pas vraiment d’équivalent à Maurice.

J’avais bien préparé ma famille à mon départ et je pensais être suffisamment « blindée » pour ne pas avoir à souffrir de l'éloignement. Mais j’avais mal mesuré cet aspect! Je crois qu’on ne peut pas vraiment anticiper ce point, c’est en s’éloignant qu’on constate la façon dont on gère ou pas l’éloignement… Mais c’est à ne pas sous-estimer! En tant que couple binational, le problème est qu’on a de la famille en France et de la famille à Maurice, l’un de nous sera forcément éloigné de sa famille, il faut bien l’accepter!

Avec la famille de mon mari à Maurice, j’ai été bien imprégnée de la culture locale. J’ai pris des cours de cuisine avec uniquement des mauriciens dont certains ne parlaient que créole, ne savaient pas lire. J’ai participé aux fêtes religieuses, aux dîners de famille et ici ils sont nombreux et importants!!! Bref, j’ai été très bien intégrée et j’ai la chance d’avoir une belle famille géniale, ce qui n’est pas toujours le cas à Maurice je crois ;) MAIS, il y a des façons de faire différentes, qui sont parfois difficiles à comprendre quand il ne s’agit pas de notre culture. Par exemple beaucoup de femmes de conduisent pas et dépendent de leur mari, l’homosexualité est mal acceptée voire condamnée, l’avortement choisi illégal… Les choses évoluent mais il faut accepter qu’elles ne soient pas toujours comme elles le sont dans notre pays d’origine.

Nous voulions d’une vie mauricienne, nous avons inscrit notre enfant dans une école mauricienne, une école qui a bonne réputation. Mais de ce point de vue j’ai été surprise, inquiète, mal à l’aise. Tout était assez différent de ce que je connaissais de l’école en France et ça ne me convenait pas. La pression mise sur les enfants dès le plus jeune âge, les petits coups de règle pour les enfants qui ne sont pas sages, les devoirs à faire à 4 ans… Beaucoup de choses qui malgré mes efforts ne passaient pas. Est-ce que c’était spécifique à cette école? Si c’était à refaire je me demande si je ne mettrai pas mon fils dans une école française, mais du coup c’est une grosse dépense à prendre en compte, je ne suis pas sûre que nous aurions pu.

La famille est très importante ici, il faut le savoir si on est en couple avec un(e) mauricien(ne)!

J’ai trouvé que le rythme de vie n’était pas aussi « cool » que je l’imaginais. Peut-être parce que nous avons vécu les 3 premier mois à Port-Louis, dans l’agitation et la chaleur de cette ville en journée et quasi morte le soir! Ensuite c’était beaucoup plus agréable, mais mon mari travaillait à Port Louis et mon fils était à l’école là bas aussi donc nous y allions quotidiennement en semaine. En voiture à PL, les bouchons tous les jours, la qualité de vie en prend vraiment un coup ! Si c’était à refaire je tiendrai compte de ça, éviter d’avoir à passer trop de temps dans les bouchons, ou plus radicalement éviter PL en semaine! Et pourtant j’aime aussi cette ville, surtout pour ses restaus et son bazar !

Pour finir, nous adorons voyager, l’île étant assez éloignée de tout, si on veut continuer à voir du pays et découvrir le monde cela demande d’avoir un sacré niveau de vie. Les billets d’avion sont tout de suite chers… Ayant prévu au départ de rendre visite à la famille en France une fois par an, nous n’avons pas eu la possibilité d’aller plus loin que Rodrigues! Qui est magnifique soit dit en passant. On s’est bien rattrapés depuis qu’on est rentrés du coup!


MAIS, comme je le disais je ne regrette absolument pas cette courte expatriation, j’en garde d’excellents souvenirs, l’Ile Maurice me manque souvent. D’ailleurs, nous avons envie d’une nouvelle expatriation, une nouvelle aventure, mais ça se prépare et ça prend du temps pour le faire dans les meilleures conditions (j’espère mieux gérer l’éloignement avec l’expérience!). Nous repartirons, nous ne savons pas exactement quand, ni où, mais Maurice pourrait à nouveau faire partie des destinations envisagées! Pourquoi ne pas réessayer après tout? Au pire, on rentrera ;)

Bonjour a toute,et a tous

Ma femme étant Mauricienne  s étant fait pas mal d amis e 20 ans ça n a pas été dur,mais celui qui arrive de but en blanc comme ça,je pense que ce n'est pas facile
On a construit a Cap Malheureux la,rien n a été facile si c'était a refaire j attendrai d habiter et être sur place
Enfin des désagréments qui maintenant sont en Europe aussi
Tout cela est bien compenser par l accueil et la simplicité d y vivre
Nou ne regrettons vraiment rien a bientôt a tous

Joël et Amiran 💋

Attention au couple !!!

Hello

Je m'appelle chantal et vis en Suisse à Zurich. Je désire venir m'installer à Maurice l'an prochain avec mon partenaire. A Trou d'eau douce. Vos informations concernant l'île au cerfs me refroidit.

nous voulons louer une maison. Nous l'avons vue et sommes très étonnée du contrat de location.
Nous d'avis que 1350.-- par mois non meublé mais cuisine agencée c'est beaucoup. Qu'en pensez-vous?
Vos lignes sont vraies. Maurice est une catastrophe écologique.
Trop de véhicules polluant, pas d'épuration des eaux, déchets.....
et surtout des constructions de ghetto de luxe.

corruption.... etc
de vous lire... cela me refroidit et me donne envie de renoncer.
je voulais la côte est parce que ce n'est pas touristique et avec ce projet..... cela va être horrible
votre conseil ?
Merci

vous sous entendez quoi exactement par "Attention au couple " vous pourriez développer un peu ?
ou se situe le risque ? côté homme ou côté femme ?
Je ne suis ici que que depuis huit mois et je trouve les Mauriciennes très pudiques et très réservées
quand je compare à ce que j'ai vécu en Afrique.
J'avais l'impression que le risque de voir son couple explosé ici, était quasi inexistant....me serais je trompé à ce point ????

Ne sombrons pas dans l'exagération, non Maurice n'est pas une catastrophe écologique, les routes sont bien entretenues il n'y à pas de monceaux d'ordures sur les bas-côté et on y voit aucun rat courir de tous côté. quant à la pollution automobile elle est limité à Port-Louis et ses environs.
venez faire un tour ds le Nord et vous aurez l'impression d'être dans le Sud de la France.
Le problème à Maurice c'est que les choses changent énormément en fonction de l'endroit ou vous vous situez ( Climat, pollution automobile, embouteillages, sécurité ) autour de la capitale vous aurez 95 % de ces inconvénients....du côté de grand baie, aucun.Quant aux complexes touristiques, ont peux leurs reprocher beaucoup de choses mais on ne peut pas les considérés polluants.

Bonsoir,
cela me fait de la peine de lire vos lignes.  Je suis venue à Maruice en 2015 et 2016. Je désire venir m'y installer en 2017 pour la retraite. Mais je désire louer un objet.  Je ne veux pas vivre dans ces ghettos de luxe, qui se propagent à grande vitesse. Je connais ce phénomène ici en Suisse.
Pourquoi l'Etat ne stoppe pas cela ?
Pourquoi l'Etat ne fait RIEN pour l'environnement, épuration des eaux, bus électriques, déchets etc?
Je désire aller vivre à Trou d'eau douce. Nous avons visité un objet avec terrain pour faire du jardin.
Le propriétaire nous demande 1350.-- Euro par mois.
On nous a dit que c'était très chère. La maison n'est pas neuve, elle a été rénovée, mais sans luxe.
Y a-t'il vraiment de la corruption à Maurice?

qu'allez-vous faire ? rentrer en France ?

Que me conseillez-vous ?

chantal

Bonsoir,

Je ne suis pas spécialiste de l'immobilier surtout a ce niveau de standing, mais 1350 euros cela me parait vraiment énorme.

c est le bon tarif pour les suisses qui ont le niveau de vie le plus élevé d europe !
moricien là pas couillon !!

Merci. En plus après 2 ans, nous devons lui adresser une lettre pour demander de prolonger notre bail pour 1 année. Est-ce une pratique à Maurice ? De plus il pourrait augmenter la location de 10% sans aucune motivation resp. plus-value de l'objet.

bonne journée.

Chantal

C'est vrai en Suisse c'est l'horreur.  Niveau de vie élevé mais nous ne sommes pas heureux. On vit dans du béton, du bruit, on est entassé. Il y a trop de monde en Suisse et les loyers sont hauts à cause des riches étrangers qui achétent en Suisse. Les Suisses ont des appartements qu'ils louent auprès des coopératives. Pas toujours bon maché. En Suisse environ 20% des gens possède une maison ou un appartement. Mais avec un hypothèque à rembourser. Les gens s'endettent.
Europe n'est pas à envier. L'Europe a de gros problèmes, elle est endettée et je ne parles pas des demandeurs d'asile qui nous coûtent les yeux de la tête.
A Maurice vous êtes au moins intelligent à ce niveau.

Chantal

Bonjour,

A mon avis (retraité expat France ici depuis 8 mois) oui 1.350 € / mois pour une maison vieillote non meublée c'est cher !
en arrivant l'année dernière j'ai commencé par louer ds les complexes que vous détestez un logement de plain-pieds de 2 ch séjour, et micro piscine pour 1.500 €, mais avec les avantages de la sécurité, la proximité de grd baie et un ameublement moderne (Ch climatisées)
Depuis le début de 2016, je loue une petite villa sur un beau terrain arboré que je partage avec la Propriétaire...entièrement meublée style moderne 2 ch avec Salle d'eau et WC. 110 m².
Pour un peu plus de 1000 €/mois, avec un bail de 2 ans renouvelable, rien à dire mais un conseil, passer par une Agence immobilière, vous aurez beaucoup plus de choix et un bail officiel clair et précis. évitez de traité directement pour économiser 1000 ou 1500 €. Je sais que dans 2 ans le prix de ma location sera révisable en fonction de l'évolution du coût de la vie ici, logique élémentaire que j'accepte et considère normale. Maintenant oui, sur le plan écologique Maurice n'est pas la Suisse et ce n'est pas votre arrivée qui va décider le gouvernement à remplacer ces monstres de bus d'un autre âge et qq autres détails qui peuvent vous choquer. En s'installant ici il faut avant tout, bien comprendre que nous devons nous conduire comme des invités du pays et que c'est à nous de nous adapter aux us et coutumes locales. En Suisse ok, vous n'avez pas de bus polluant mais......ou sont vos plages ensoleillées et la douceur de vivre ?????
Venez sans appréhension et vous ne le regretterez pas.

Bonsoir

Super de lire vos lignes et de prendre connaissance de votre installation à Maurice. Donc vous avez tout laissé en France. Une valise.... et vous êtes pris l'avion. C'est aussi une très bonne solution. Pas de problèmes avec le container ... etc.

Je vous donne raison concernant Maurice. Je vais m'y adapter mais en respectant l'île et sa beauté. Donc aussi écologiquement que possible.

Je vais suivre votre conseil. Nous allons rompre les transactions et votre solutation n'est pas la plus mauvaise.

Ici en Suisse, pluie et triste comme les gens.
La Suisse n'est plus la Suisse des années 80.
Sur le point écologique nous avons fait du progrès. Mails il reste beaucoup à faire. Nos glaciers fondent et notre pays est bétonné.

J'espère que nous restons en contact avec le blog.

Salutations et amitiés

Chantal

Aucun soucis, je viens de faire tout le parcours depuis mon arrivée en octobre 2015 si je peux vous apporter des infos contactez moi en MP.
Moi j'ai totalement déconnecter avec la France je ne regarde même pas les infos ou juste les grds titres. Je ne me sens même plus Français, tout n'est que lamentations ou conflits politique c'est lamentable. Ici je me suis rapidement reprogrammé sur une longueur d'onde totalement Zen.
d'un seul coup on se retrouve dans un autre monde sans agressivité, qui n'est que sourire.
Un premier conseil seulement : prévoir 2 cartes de crédit pour ne pas se retrouver en galère si il en a une qui bug et arriver ici avec une lettre de recommandation de votre banque précisant que vous n'êtes pas un client à soucis. Ici, l'administration est très pointilleuse.Héritage Britannique les procédures administratives doivent être strictement respectées, sinon ça bloque; Moi il m'a fallut plus d'un mois pour ouvrir un cpte car ma banque ne comprenait pas ce que je lui demandait;
En France ce qui compte c'est la couverture financière dont vous disposez ici non !

guex :

t les loyers sont hauts à cause des riches étrangers qui achétent en Suisse.

Chantal

c est exactement ce que tu veux faire à Maurice !!!!

bjr d abord laisser moi vous dire que des appartements a moins de 1000 euros par mois il y en a des quantites sur flic en flac  en residence privee a 300m de la plage ..ou des residences privees louer a long terme a peu pres dans les memes conditions...quand aux transports oui c est vrai qu il y a un manque mais si vous  habitez l ile Maurice vous vous etes rendu compte que la NTC a acheter je ne sais combien de bus neuf , avec confort  mais il reste les compagnies privees qui elles , ne font aucun effort que ce soit contre la pollution , l arnarc au client etranger , ou il roule comme un fou ou a 10km/houi entierment d accord , le gouvernement doit imperativement  faire reagir les contracteurs de ces compagnies , je n ai pas le droit de citer ici lesquelles, mais il y a tout a faire

rien d extra ordinaire a dire quand aux nouvelles construction en bord d ocean , eh oui c est la realite a Maurice comme ailleurs ou les investisseurs se bousculent autant pour l immobilier que pour d autres projets lucratifs..je viens depuis 23 ans et y vis depuis 13 ans et je peux vous dire que notre ile a enormement changee  et chaque annee , moi je dois dire en bien..ca prouve que l ile est prospere , le climat est bon , la vie moyennement chere  et l avancee du pays se fait a grand pas ...oui comme tous les pays , on n y rencontre quelques problemes  mais on n y vit tres bien ..moi j aime mon pays d accueil qu est L ILE MAURICE

Non,  je ne veux pas que les Mauriciens aient les mêmes problèmes que les Suisses et doivent quitter leur village, leur canton, leur région car ils ne trouvent plus de logement pour leur portemonnaie. Je suis contre ce développement et je ne veux pas que les Mauriciens à cause de "moi" soient pénalisés.  Au contraire, je veux apprendre d'eux,
J'ai annulé .... nous ne signerons pas
Merci pour votre franchise.

guex :

Non,  je ne veux pas que les Mauriciens aient les mêmes problèmes que les Suisses et doivent quitter leur village, leur canton, leur région car ils ne trouvent plus de logement pour leur portemonnaie. Je suis contre ce développement et je ne veux pas que les Mauriciens à cause de "moi" soient pénalisés.  Au contraire, je veux apprendre d'eux,
J'ai annulé .... nous ne signerons pas
Merci pour votre franchise.

Bravo !!!!! c'est exactement ça :)

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Ile Maurice

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à l'Ile Maurice.

Déménagement à l'Ile Maurice

Conseils pour préparer votre déménagement à l'Ile Maurice

Assurance voyage Ile Maurice

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à l'Ile Maurice