Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

S'expatrier au Liban, le referiez-vous ?

Bonjour à toutes et à tous,

Si vous deviez faire un bilan de votre expatriation au Liban, quel regard porteriez-vous sur votre expérience ?

De la préparation du départ à aujourd’hui, quels sont les points et étapes que vous avez particulièrement appréciés ?

Au contraire, que referiez-vous différemment et pourquoi ?

Que vous a apporté jusqu’à présent votre expérience au Liban ?

Merci d’avance pour votre participation,

Christine

Expérience à refaire et a continué dans mon cas. Les personnes sont super aimable, souriante, et" curieuse" le libanais aime se renseigne sans mauvaise pensée aucune.  Le pays est superbe, magnifique, agreable . Pour les - , je dirais c est tres voir trop dommage de ne pas avoir plus de respect pour cette terre benie des Dieux, car aucun respect de la nature, des paysages et aussi le manque d électricité 24/24 et de l eau ainsi que le tri des ordures comme deja depuis longtemps chez nous dépôts clandestins à droite et à gauche

Expatrié depuis décembre 2014 à Jounié. Pas de bol, en février 2005, c’était l’assassinat de Hariri et le retour à une période de crises. En même temps, avec le départ des Syriens qui a suivi – je me souviens des discours de l’époque – ça devait être le renouveau du Liban enfin libéré de l’emprise syrienne. 11 ans plus tard, que de désillusions... Au mieux, rien n’a bougé : les pannes d’électricité (toujours en 2016 !), l’état des routes, mais pour l’essentiel, tout a empiré : la saleté sans même parler du problème des déchets, les embouteillages, la bétonisation du pays, l’incivisme... le niveau scolaire et universitaire.

Je suis enseignant à la fois en collège-lycée et en université. Ça va de mal en pis. Les causes sont connues :
– Les enfants ne lisent quasiment plus, collés qu’ils sont à leur portable dès 8 ans, le niveau de langues des élèves baisse d’année en année, toutes langues confondues : arabe, français et anglais. Du coup, tout le reste des enseignements sont à la peine.
– Comme tous les emplois non qualifiés sont confisqués par la main d’œuvre immigrée, les jeunes Libanais n’ont d’autres choix que de poursuivre des études supérieures même s’ils n’en ont pas les capacités. Ça tire tout le système vers le bas.
– Les écoles ont de plus en plus de mal à remplir leurs effectifs : ouverture de nouvelles écoles et baisse du nombre d’enfants (je parle du Liban chrétien). Du coup, soit les écoles baissent les tarifs pour attirer les élèves et se rattrapent en augmentant le nombre d’élèves par classe (jusqu’à 50 !), soit maintiennent des tarifs élevés, peu d’effectifs mais se retrouvent face à des élèves et des familles en position de force et qui réclament de bonnes notes puisqu’ils paient cher ! Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le genre de gamins que ça produit...

Un dernier mot sur l’incivisme et l’individualisme désespérant des Libanais. La crise des déchets en a révélé l’ampleur. Alors que le pays croule sous les déchets, (sauf probables exceptions) pas le début d’un commencement d’effort pour freiner leur utilisation frénétique de sacs plastique, de gobelets et couverts jetables, leurs bouteilles d’eau... Et tous ces gens que j’ai vus, jeunes, vieux, pauvres chauffeurs de taxi, ou business men, balancer leurs sacs poubelles par la fenêtre de leurs vieux tacots ou de leurs gros 4x4, c’est à chaque fois un déchirement.
Ce pays est pourri jusqu’à la moelle, des élites jusqu’à la base, avec une même mentalité de prédateurs. Et personnellement je ne vois pas comment ça pourrait finir autrement que très mal pour ce pays.

On a décidé de rentrer en France l’année prochaine. À part le soleil et quelques amis, je ne regretterai pas grand chose.

Oui, c'est souvent les amis que l'on regrette le plus.

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais il est très diffcile de rentrer en France. Déjà parce qu'il y a des formalités administratives assez lourdes du type impots, secu, RSA recherche d'emploi, logement etc etc etc....Et d'autres part il faut savoir que le pays a changé depuis 2004...et pas en mieux....Vous pourriez avoir le blues...Y compris si vous avez des enfants...Car si le niveau n'est pas au top où vous enseignez, en France ce n'est guère mieux.....

je suis sérieux quand je dis ça...Vous pourriez avoir du mal à vous réadapter à la vie française après 13 ans passé au Liban.....Je vous conseille de vous renseigner. Il y a un site internet pour ça où vous pourrez effectuer bon nombres de démarches au lieu d'attendre aux guichets là bas....Je vous invite aussi à contacter la suppléante du député Marsaud qui pourra vous aider dans vos démarches...Et surtout très important avant de partir de ne pas oublier de vous faire radier auprès de l'ambassade....Il faut tout un tas de docs comme quoi vous n'avez pas fraudé le fisc pendant 13 ans, il faut prouver que vous êtes clean....On parle souvent d'expatriation mais jamais du retour....Enfin je ne sais comment vous vous etes organisé pour la retraite, si vous avez continué de côtiser via la CFE (très chère)....sinon vous risquez d'avoir un trou dans vos trimestres....

bonjour,si c etait a refaire et bien NON ,c est vrai qu il y a des gens gentils mais on me dit souvent "si tu veux reussir au LIBAN ,il faut etre filou et mal eleve"
rien n est respecte ,avec leur gros 4x4 ,ils se disent moi je suis quelque chose,la circulation routiere est deplorable et sans parler du reste (eau,electricite ...)

En réponse à Zivacom
Merci pour votre message. Je suis tellement au courant des tracasseries administratives que j'ai pris mes dispositions dès le départ.
Par rapport à la situation de la France, je rentre en France 3 fois par an et on passe les 2 mois d'été en famille en France aussi. Donc, on a suivi l'évolution du pays, pas franchement positive il est vrai... Ce n'est pas comme si on avait coupé pendant 13 ans et que tout à coup, on réapparaissait.
Notre projet n'est pas de rentrer en France aux Tarterets ou à Mantes la Jolie, autrement, je suis d'accord, mieux vaut rester au Liban. On rentre pour s'installer dans une région au calme, plutôt aisée, avec de bonnes écoles. ça existe encore !

Quant à la réponse de Martinealain, je ne peux malheureusement que confirmer en tous points.

je vous comprends....si votre retour semble plus facile le mien est plus difficile. Ma femme ne veut pas bouger. elle est à son propre compte ici et ça fonctionne bien pour elle. Si on devait partir il faudrait au minimum lui garantir un niveau de vie plus que correct là bas...Or retrouver un travail en France est très compliqué quand on est parti pendant plusieurs années....Je vous avoue que je n'ai aucune cotisation retraite depuis 10 ans....la CFE étant hors de prix...J'ai des enfants en bas âge et aucune situation là bas ne m'attend....Est ce que je me suis enfermé dans une prison ici? peut être...J'aurais très envie de rentrer ou du moins tenter ma chance à la Réunion....Mais comme je le disais plus haut c'est compliqué....De plus ces problèmes récurrents en France m'inquiètent énormément. Le prêtre égorgé c'était dans ma région. Nous ne sommes plus en sécurité là bas. Les mentalités ont changé et pas dans le bon sens...ET pourtant ce n'est pas la banlieue parisienne....Perso je suis un étranger au Liban car le pays ne veut pas ni à moi ni à mes gosses nous donner la nationalité; mais je suis également un étranger en France....où j'ai disparu pendant plus de 10 ans...Même si je revenais 3 fois par an...Il n'y a que cette année où je ne suis pas revenu...;les mentalités ont changé et ils sont dans le déni....la chose positive de l'expatriation c'est d'avoir pris du recul sur ce qu'est notre pays la France....Quand aux libanais je ne les jugerai pas car il s'agit certainement d'un problème d'éducation dans son ensemble, le manque d'une autorité forte au dessus....mais qui sommes nous pour les juger alors que nous vivons en ce moment ce qu'ils ont vécu il y a 40 ans...Je vous quitterai en vous souhaitant bonne chance pour ce retour....Bien à vous...M

Et moi qui pars vivre au Liban dans 5 jours...Ouch... Mais je préfère rester positive. Je pense qu'il me faudra m'adapter mais que j'y trouverai aussi de belles satisfactions. Je suis contente de quitter la France déjà pour commencer..

Evelyne tout va bien se passer mais ne chercher pas à comparer le Liban à la France. Vivez cette expérience à fond... C'est que du bonheur en fin de compte.. Au final vous verrez que le Liban a ete une expérience merveilleuse..

Oui je l'espère. J'ai bien l'intention d'y aller l'esprit ouvert et de faire au mieux pour m'adapter. Merci pour vos encouragements.

Kerjolis, vous arrivez à faire des ballades à vélo au Liban avec vos enfants ?

Bonsoir Evelyne,

Compliquées les balades à vélo ! Déjà l'intérieur du pays est hyper escarpé, pas de pistes cyclables (vous vous en doutiez !), très peu de sentiers entretenus et aucun balisé... Donc on fait du vélo effectivement, mais toujours les mêmes chemins : la route côtière entre Amchit et Batroun (donc assez loin) ou on tourne en rond dans la marina de Dbayé... Assez limité... Il faut aussi être hyper vigilant et matinal (pour éviter le cagnard et la circulation).
Le Liban peut certainement être une belle expérience sous certaines conditions :
- si on a beaucoup d'argent,
- si l'argent est l'alpha et l'omega de votre vie,
- si on a un côté bling-bling ou m'as-tu-vu,
- si on adore rouler dans les embouteillages,
- si on arrive à faire abstraction de l'autodestruction du pays ou qu'on s'en fout parce que de toute manière ce n'est pas notre pays.

On a des revenus de couple très confortables. En revanche, on ne remplit pas les 3 autres conditions et c'est surtout la dernière qui devient le plus insupportable : de belles vallées qu'on voit bétonner par pure spéculation immobilière et surtout pour blanchir de l'argent sale, par exemple (et ils sont nombreux)...

Enfin bon, réfléchissez-bien à deux fois avant de faire le grand saut, au risque de vous retrouver comme Zivacom ni chez vous en France, ni chez vous au Liban, et un peu prisonnier au Liban.

Bonjour Evelyne,
Je vous sens inquiète mais arrêtez de parler de sinistrose concernant le Liban.
je suis français expatrié depuis 8 mois et oui bien sur l'arrivée a été surprenante.....
Pour faire court,les points positifs:
- Il fait beau et chaud mais pas trop (rien a voir avec les pays du golfe)
- Les gens y sont en général gentils et attentionnés.(essentiel pour moi)
- La douceur de vivre...

Les points négatifs:
- La vie est chére et tout se paye au prix fort
- La circulation surprenante mais on s'habitue vite
- Le cote Bling-bling libanais a la limite de la caricature.

N’hésitez pas en arrivant a vous rendre au consulat pour rencontrer beyrouth acceuil et glaner quelques bons plans.....

Si vous voulez vous débarrasser de votre conjoint dites lui d'aller faire du vélo c'est un bon moyen de mourir rapidement ( a Beyrouth en tout cas)
Courage

Bonjour,

Comment trouver un stage au liban? dans la communication , assistante de responsable etc

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Liban

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Liban.

Déménagement au Liban

Conseils pour préparer votre déménagement au Liban

Assurance voyage Liban

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Liban

Billet d'avion Liban

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour le Liban