Close

S'expatrier en Belgique, le referiez-vous ?

Bonjour à toutes et à tous,

Si vous deviez faire un bilan de votre expatriation en Belgique, quel regard porteriez-vous sur votre expérience ?

De la préparation du départ à aujourd’hui, quels sont les points et étapes que vous avez particulièrement appréciés ?

Au contraire, que referiez-vous différemment et pourquoi ?

Que vous a apporté jusqu’à présent votre expérience en Belgique ?

Merci d’avance pour votre participation,

Christine

Je suis arrivé à BRUXELLES le 1° JANVIER 1970 pour me marier avec une bruxelloise et en même temps avec la Belgique, si c'était à refaire, je le refairai mille fois, tellement je me suis senti heureux en Belgique. C'est triste à dire mais la France a perdu de son charme, et je trouve toutes mes aspirations et inspirations à Bruxelles. La vie est beaucoup moins chère ici qu'en France, les gens sont tellement plus humains et gentils en Belgique,  dan mon cas personnel en tout cas (il ne faut pas généraliser).
Bref un conseil quand on change de pays, on change souvent de mentalité et je suis devenu un vrai belge et bruxellois.

Chouette témoignage.Dans la dernière phrase tu dis quelque chose d'important:quand on change de pays on "doit changer de mentalité".C'est un conseil qui vient de quelqu'un qui a réussi son expatriation.C'EST A MEDITER.

Cordialement

N B Petite remarque personnelle,celui qui s'adapte à un "état d'esprit" différent c'est déjà bien.

Bonsoir,
Je trouve votre experience interessante.Je suis aussi tres amoureuse de la Belgique ,j y vais plusieurs fois par an et je souhaiterais m installer prochainement a Bruxelles.J aimerais avoir des infos sur le mode de vie etc...merci par avance

Je suis arrivée en Belgique le 1er février de cette année et je ne regrette en rien ( en tout cas pour le moment ;-) ) mon expatriation.
Les personnes me semblent plus ouvertes et le monde du travail me paraît plus sain qu'en France.
Je prends mes marques au niveau des achats des habitudes... Les wallons semblent beaucoup moins raleurs que les français et je trouve ça apaisant au quotidien.
J'ai été très bien accueilli jusque là...
Je m'amuse beaucoup avec mes collègues à parler des différences entre France et Belgique ( au niveau des mots des expressions, des habitudes, de la nourriture...)
J'ai gouté mon premier Chocotof hier! Lol
Si vous avez envie de vivre autre chose, renseignez vous bien sur le pays surtout au niveau des démarches administratives et lancez vous ;-)

Bonjour,
Je suis ravi que la Belgique vous plaise et que vous parvenez à vous intégrer sans trop de difficulté.
Je m'appelle Roland J'habite à ,Bruxelles.
Si vous le désirez je peux devenir votre guide touristique et vous faire  découvrir cette belle capitale de l'Europe.
Bien à vous
Roland

Bonjour,

Expatrié depuis un an à Bruxelles, aujourd'hui je meurs d'envie d'en partir.

Mes impressions en vrac faites de petites choses de tous les jours et de ressenti global:

- Coût de la vie élevé compte tenu des prestations de cette ville
- Le temps...
- Les belges pas spécialement chaleureux ni très sympatiques, mentalité assez individualiste
- La manière de conduire des belges (aggressive et imprudente) et l'état des routes
- Les travaux... cette ville est un chantier perpétuel, c'est insupportable
- La qualité de la restauration, on est bien loin d'une ville française de taille semblable

J'apprécie par contre les petits théatres qui sont nombreux, de très beaux musées, la campagne wallone magnifique, idem pour les Ardennes.

Ce n'est que mon avis, en toute objectivité, chacun a des expériences différentes !

Bonjour
Je pense effectivement que chacun a pu avoir des expériences différentes mais également que le lieu de vie peut jouer.
Vous êtes dans une grande ville comme Bruxelles alors que moi je vis en campagne dans la région de Namur.
Je partage votre point de vue au niveau de la conduite cependant. J'ai toujours l'impression que je ne roule pas assez vite lorsqu'un belge me suit lol.
J'espère sincèrement que vous pourrez apprécier davantage le lieu que vous avez choisi ou au moins que vous pourrez changer d'environnement pour vous sentir plus à l'aise :-)

Bonjour,
Je suis à Bruxelles depuis 3 ans ... Le bonheur ! Comment pourrais-je revenir en France ! Un seul point noir mais important : les impôts sur le revenu y sont plus élevés quand France ( pour un salaire français moyen imposable en Belgique ) . D'où une astuce ....comme quoi les Belges sont là encore plus agréable et compréhensifs que les politiciens, fonctionnaires du système français.

La Belgique est un paradis fiscal pour les riches, et un enfer taxatoire pour les classes moyennes....

Je te comprends parfaitement.A ta place je n'attendrais pas une minute,sauf si tu es maso.

Bien cordialement.
Bon retour.

Très  juste.

Cher brusseleir,
Je vous informe que je suis Belge et mes parents, grand parents, arrières grand-parents aussi, donc j'aurai bien difficile de rentrer chez moi ailleurs qu'en Belgique.
Ce que je dis sur l'enfer taxatoire des classes moyennes je le redis et le maintient, ce n'est franchement pas un scoop... tout le monde le sait que la Belgique est un des pays ou le travail est le plus taxé, ou les multi-nationnales recoivent des cadeaux fiscaux indécents. qu'il n'y a pas d'impots sur les grandes fortunes etc....
Nous avons un très bon système de santé (pour l'instant), mais comme partout en Europe, les acquis sociaux sont petit à petit grignotés au nom de la compétitivités et de la concurence (déloyales) des autres pays d'Europe.
Je ne suis pas contre la Belgique, c'est un pays ou en fin de compte on vit plutôt bien, ce n'est pas pour ça que l'on ne peut pas critiquer les choses qui ne fonctionnent pas correctement.
Si ça peut vous rassurer, je ne suis pas dupe, aucun pays au monde n'est parfait.

@ Virtuallapp .Petite précision mon message ne s'adressait pas à toi mais Damienm.Par distraction j'ai mal placé mon message.La lecture attentive de celui-ci montre que ce n'est nullement une réponse à ton intervention.En outre,tu ne présentes pas comme un expat.
Par ailleurs,je suis entièrement d'accord avec le contenu de ton message.
Cordialement

Ah ok  ;) désolé je l'avais pris pour moi.

Concernant l'expérience de "Damienm":
Tout dépend avec quelle ville il compare Bruxelles... (de capitale à capitale si il compare Bruxelles à Paris, la plupart des ces arguments tombent à l'eau)

Ce qu'il faut bien se mettre en tête c'est que visiter un lieu en "touriste" n'est pas du tout pareil qu'y vivre, par exemple j'adore Paris, j'y suis aller en touriste au moins une dizaine de fois....pourtant je me verrais mal y vivre à l'année...

Mon opinion en tant que belge.

Cela dit l'impôt sur les grandes fortunes privées genre isf à la française n'est pas la solution, tous les pays qui pratiquent cette politique voient leur économie se paralyser, voir s'effondrer, ça fait fuir l’entrepreneuriat de type pme, de plus c'est moralement inacceptable d'imposer les gens qui se sont battus pour leur fruit de se faire voler leur argent au nom de la soi-disant "redistribution", tout le monde sait que les citoyens ne verront jamais la couleur de cet argent car il finit dans les poches d'une corporation de fonctionnaires pour une bonne part inutiles et responsables de la taxation ahurissante que nous avons en Belgique, 65% de prélèvement quand la plupart des autres pays (excepté la France) sont à 30/35%.
La couleuvre "de la redistribution" est une vieille escroquerie entretenue depuis 50 ans, c'est pas redistribuer qu'il faut faire, mais offrir la liberté économique aux personnes qui veulent changer de vie pour ne plus dépendre d'un employeur, créer son propre emploi est la normalité, et ceux qui préfèrent travailler pour un patron et avoir un emploi il y en aura d'autant plus lorsqu'on cessera de massacrer les entrepreneurs au nom de la "redistribution".
Alors quelques ignorants crieront pour sortir la fable de la "sécurité sociale directe", comme si le chômage demandait de ponctionner 65% de prélèvement pour aider les gens, pure foutaise, plus de 90% du budget de l'état est consacré à entretenir la vache à lait où se sert le fonctionnariat, si on devait faire le ménage entre fonctionnariat utile et fonctionnariat facultatif on pourrait directement diviser les charges par deux.
Certaines choses peuvent relever de la collectivité quand il s'agit vraiment d'une valeur ajoutée, la mutuelle par exemple, pour le reste tous ces secteurs coûteux qui emploient beaucoup trop de personnel devraient être privatisés, ou semi-privatisés, par exemple la pension d'état de base devrait être la même pour tout le monde, et ceux qui veulent plus n'ont cas contracter une assurance additionnelle privée, quand on pense que chez nous des fonctionnaires vont à la pension avec 3000 euro net par mois in the pocket c'est à hurler, tout cela sur le dos de l'indépendant (sans droit au chômage) qui paye cela pour n'en tirer à la pension que des cacahuètes, ainsi que sur le dos de l'ouvrier qui voit fondre son revenu net.

En somme la Belgique est un paradis pour fonctionnaires et assistés sociaux mais un enfer pour l'entrepreneur particulier et le quidam qui cherche un emploi.

Si cette situation était plus équilibrée il n'y aurait pas besoin de reporter toute la charge des impôts sur le dos du petit particulier et des petites pme et de faire des cadeaux fiscaux aux multinationales, qu'ils commencent par virer toutes ces sangsues du fonctionnariat, ça permettrait de repartir les impôts de manière lissée pour tout le monde, y compris pour les grosses boîtes, en réalité l'état et le fonctionnariat qui le gère entretient une relation incestueuse avec les multinationales, ce sont des arrangements entre copains.

Pour conclure je dirais que si vous venez en Belgique pour entreprendre passez votre chemin, c'est bien que pour les étudiants ou les personnes qui ont déjà un petit capital de quoi ne plus être obligé de chercher un emploi, pour le reste le pays croule sous le chômage et l'état est endetté de manière irréversible, l'état providence aura vécu surtout parce qu'au fil du temps il est devenu l'état providence du fonctionnariat et des politicards qui depuis 1950 ont démultiplié le fonctionnariat par trois, alors que la technologie de la communication dans les administrations ne cesse d'évoluer.

Cordialement.

Je suis en pleine sélection avec une entreprise en Belgique et je viens de découvrir les taux d'imposition sur le revenu...j'avoue que cela ne me donne vraiment pas envie de venir bosser ....quel dilemme !

Hahaha, mon Dieu, comme vous me faites rire en parlant de votre détresse concernant les impôts en Belgique.

Mais prenez-vous en charge ! Grandissez ! Et renseignez-vous ! Arrêtez de croire que le gouvernement est responsable de tout !!!

99% d'entre vous, qu'ils soient belges de souche comme moi ou expatriés en Belgique, n'imaginez même la quantité de niche fiscale qui existe en Belgique pour diminuer votre charge fiscale...

Arrêtez de glander ou de pleurer !!!

La Belgique n'est pas parfaite, loin de là. Mais pour celui qui se donne la peine, c'est un pays où il fait bon vivre. Même si le climat laisse de temps à temps à désirer...

@Phipiemar :  La question n'est pas de pleurer ou de glander. J'ai beaucoup travaillé dans ma vie et votre propos est assez injuste. Vous êtes Belge de naissance et cela est sans doute plus évident pour vous de comprendre ce système fiscal qui pour quelqu'un qui a vécu 45 ans hors de la Belgique est pas évident à appréhender, et qui au premier abord est totalement confiscatoire. J'ai fait des simulations, je devrais payer 350 euros d'impôts en plus par mois qu'en France avec le même salaire (??). Cela représente 3850 euros par an soit un ou deux voyages pour des vacances ou de la consommation, c'est tout de même pas anodin ! Je ne doute pas qu'il y ait des bons côtés dans votre pays que je ne me permettrai pas de juger car je le connais mal. J'y suis allé pour mes entretiens et j'ai trouvé les gens sympathiques et la ville de Bruxelles agréable et belle. Les loyers sont bien entendu moins chers qu'à Paris mais bon si la différence passe dans les impôts ...quid de l'intérêt ?  Quand à la pluie je m'en fiche totalement je n'aime de toute façon pas la chaleur ! ;-)
Vous parlez de niche fiscale, bien, et comme quoi il faut prendre un comptable. Vous comprenez que pour quelqu'un qui a l'habitude de s'occuper de cela tout seul (en France) depuis 45 ans la démarche n'est pas naturelle. En France aussi nous avons la déduction des frais professionnels mais généralement il faut avoir des professions où vous avez vraiment des frais professionnels à déduire (utilisation quotidienne de la voiture, frais de présentation etc...) et c'est pas toujours plus intéressant que l'abattement forfaitaire de 20%. J'ai vu qu'en Belgique ce forfait était aussi plus bas. Désolé mais votre gouvernement vous matraque un peu quand même !! Ensuite les niches fiscales en France existent aussi mais c'est genre ouvrir des plans d'épargne pour la retraite (PERP) ou carrément acheter des appartements, donc pas si "évident" que cela pour le mec qui gagne un salaire "moyen". Je ne sais pas à quoi vous faites référence pour la Belgique.

Cet expert comptable n'a pas l'air du même avis que vous ;-)

http://marieemmapaoli.blog.lemonde.fr/2 … es-belges/

Voilà ce que j'apprécie de voir des commentaires bien structurés.

Je ne te visais pas en particulier. C'est l'immobilisme de beaucoup que je vise. Et j'ai le même message pour nombre de mes connaissances françaises. Un grand nombre de personnes sont tellement habituées à accepter leurs situations qu'ils ne cherchent même plus de solutions pour améliorer leurs vies.

Oui, la pression fiscale est élevée en Belgique. Elle est même la deuxième en Europe. Mais si elle était si dure que cela, le pays se serait transformée en ville fantôme comme au far-west...

Maintenant les niches fiscales dont je parle n'ont strictement rien à voir avec les niches fiscales françaises sur les achats immobiliers.

Il faut prendre le temps de lire l'almanach du contribuable vendu par test-achats pour comprendre que sans aucun problème, on peut déjà diminuer sérieusement sa charge fiscale. Et si on fait l'effort de passer par un comptable, la diminution sera encore plus intéressante. Et ce même pour un salarié basique.

Mais à la place, les gens préfèrent râler...

Mais c'est normal car il a pris le temps d'étudier le problème !!!

C'est la même chose avec les frontaliers, ils jouent sur les deux tableaux.

Lui a choisit de s'établir en France pour travailler. Comme moi, j'ai choisi de travailler dans plusieurs pays. Mais de continuer à vivre et à payer mes impôts en Belgique.

Petite demande de précision qui peut faire la différence : les impôts locaux sont-ils inclus dans le prélèvement qu'effectue l'employeur comme j'ai pu le lire ou est-ce qu'ils sont payés à en plus comme en France ?

Il ne faut jamais oublier que l'expatriation est un acte purement volontaire!!!!! Et il est utile de bien de
s'informer avant de décider.Donc il est inutile de RALER avant ou après.

L'employeur retient le précompte professionnel ,tu remplis ta déclalration d'impôts(ou tu mentionnes éventuellement tes autres revenus,les personnes à charge et les déduction possible)l'administration fiscale fait le bilan et te communique  éventuellement le supplément à payer ou le trop perçu qui te sera remboursé.Les impôts locaux sont inclus.
Sauf si tu possèdes des biens immobiliers .
Et la taxe "pour les poubelles"(je ne connais pas le terme administratif)

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Belgique

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Belgique.

Déménagement en Belgique

Conseils pour préparer votre déménagement en Belgique

Assurance voyage Belgique

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Belgique

Billet d'avion Belgique

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la Belgique