je vais quitter mon job en France pour suivre mon mari à Buda

Bonjour,

mon mari s'est vu proposer un projet d'expatriation à Buda. Cela impliquerait que je quitte mon job en France (cadre en marketing bancaire) pour le suivre, avec notre fils de 2 ans.
Je me suis renseignée, et il semble difficile de retrouver un boulot si l'on ne parle pas la langue du pays, et ma boite n'est pas implantée ici. Quelqu'un a t'il des tuyaux/expériences à me donner à ce sujet ?
Pour le cas où je devrai me préparer à ne plus bosser durant les 3 prochaines années, comment se déroule la vie d'une femme au foyer à Buda? Besoin d'expériences de femmes dans ce cas ?
Enfin, en ce qui concerne les enfants trop petits pour être scolarisés, quels sont les modes de garde possibles ?

J'ai besoin de vos retours d'expérience. Merci beaucoup !!!!

Bonjour !

beaucoup de sociétés étrangères sont implantées á Budapest, spécialement dans le secteur du "outsourcing" (help desk, Call center...)
Ils ont besoin de personnel parlant des langues étrangères.
le français n'étant pas une langue "rare" ne vous attendez pas á des salaires comme en Europe. Si vous obtenez un salaire de 800€ par mois dans ce secteur avec le francais c'est "bingo" et le hongrois n'est que facultatif. La langue de base dans ce secteur est l'anglais (obligé)

Ceci dit la vie sur place n'est plus aussi bon marcher.
Exemple, en 1998 quand je suis arrivé á Budapest le ticket de métro était de 60ft. Au jour d'aujourd'hui presque 300ft.
Mes courses chez AUCHAN en 1998 me coûtait pour la semaine environ 25€. Avant hier j'ai payé 80€ et je n'achète que le strict minimum et je vis seul...
Le diesel est hors de prix ainsi que l'essence.
Les restaurants sont bien moins cher qu'en France, mais le service et la qualité ne sont pas toujours au rendez vous...
Les hongrois ne sont pas vraiment orientés service clientèle et les sourires sont rares... ! :-)
Si vous venez en voiture immatriculée en France, l'avantage c'est les amendes de parking ou les radars, "gratuit" :-)
Il faut savoir aussi que peu de gens ici parle une langue étrangère. même l'anglais. Donc pour la communication ce n'est pas évident dans la vie de tous les jours. Mais bon le hongrois n'est pas impossible puisque je le parle á peu près couramment mais j'étais déjà polyglotte á la base.
Si vous avez des questions je me ferai un plaisir de vous répondre...

email. albertorey1966[at]gmail.com

Cordialement

Luis Alberto

Bonjour Alexandra,

Je ne pense pas qu'il soit si difficile que ca de trouver un travail a Budapest meme si tu ne parles pas le hongrois pour la bonne raison qu'il y a une quantite surprenante d'entreprises qui se sont delocalisees ici et qui recherchent justement des natifs parlant entre autres le francais.

Pour ma part, cela fait un peu plus de 2 ans que je suis ici, je commence a comprendre et parler (un peu) le hongrois mais je te garantie que j'ai ete embauchee ici car justement je parlais francais.

Par contre, peut-etre que tu devras pas forcement rechercher dans ta branche. Accepterais-tu eventuellement le defi de travailler sur un autre type de poste?

Des boites telles IBM (ou je travaille) ou encore Lexmark recherchent constamment a recruter car le turnover est assez important, la mentalite est plus dynamique et plus flexible dans ces grands groupes ici.

En tout cas j'espere que tout ira pour vous.

Au cas ou cela t'interesse je te donne le lien avec les postes ouverts de ma boite : https://jobs3.netmedia1.com/cp/search_results.jsp

Bon courage pour le demenagement.


Je

Merci à tous les 2 pour vos réponses. J'ai passé le WE à Buda, il y a une semaine, et j'ai en effet pu constater que la vie n'est pas si peu chère que ça.
J'ai été voir les annonces de job sur le lien, en effet il y a potentiellement du boulot pour moi. Je suis super contente !!
A présent, tout dépend du niveau de salaire, et des modes de garde possibles, et leur coût.
Si vous connaissez quelqu'un qui fait garder ses enfants en bas age (avant la maternelle), pourriez-vous lui faire passer le message ?

Merci encore.

Alexandra

Voici mon expérience dans le secteur IT customer service/helpdesk et les salaires proposés.

Chez SYKES je suis entré avec un salaire de 350.000 forint brut, plus tard 375.000 brut pour finir á 400.000 brut avec par mois 22.000 forint de chèques repas. Langues exigées dans mon cas néerlandais et français facultatif. J'étais dans l'équipe BENELUX et mon salaire était plus élevé que tous mes autres collègues étant donné que je parle 6 langues couramment qui servaient dans ce département chez SYKES. Un collègue francophone touchait 270.000 forint brut. Il travaille désormais chez IBM depuis quelques mois et il cherche déjà autre chose. Chez IBM ça rentre et ça sort tous les jours...

Chez GETRONICS (néerlandais) je touchais en entrant 380.000 Forint mais après 2 semaines j'ai été sollicité par TATA et j'ai informé GETRONICS que j'avais une meilleure offre. En moins de 24h ils ont voulu renégocier mon contrat. Résultat augmentation express á 400.000 Forint

La palme d'or des salaires ridicules dans le secteur á Budapest c'est TRANSCOM. Gagnant toutes catégories !
Un poste dont le néerlandais et anglais parfait est exigé, ils m'ont proposé 310.000 Forint brut. Après 2 jours de training et me rendant compte de ce qu'ils exigent pour le poste et voyant mon brillant salaire j'ai décidé de prendre congé d'eux et eux aussi m'ont demandé une négociation. Ils m'ont proposé directement 350.000 Forint et une autre position. J'ai dit non merci.
En fait chez TRANSCOM les salaires bruts dépassent rarement les 290.000 Forint. 

Voyons maintenant le cas d'IBM :-)
en moins d'un an j'ai été sollicité par eux 3 fois pour un poste où le français-néerlandais-anglais sont exigés. Il est vrais que les trilingues parlant ces langues á Budapest sont une espèce plutôt rare ! :-)
Salaire proposé après une interview de travail de plus d'une heure digne des meilleurs ingénieurs, 320.000 Forint brut. J'ai compris pourquoi ils m'ont contacté 3 fois pour le même poste, ils ne trouvent personne... !
IBM par rapport au marcher de ce secteur sur Budapest paye très mal. D'ailleurs pour IBM il n'y a qu'à voir les annonces d'emploi, c'est non stop car leur employés ne restent pas tres longtemps.

Chez LEXMARK ils payent bien en général mais il faut déjà une solide base d'informatique je dirai de niveau MCP au moins (Microsoft Certified Professional)
J'ai fait une interview chez eux la semaine passée mais la recruteuse qui m'a envoyé chez eux ne c'était pas renseignée sur le niveau requis. Donc mis á part le test des langues sur le test technique je n'ai fait que de la figuration... :-)
Merci á Profi Power pour la perte de temps !

En avril je suis partis á Dublin pour travailler. Je suis revenu á Budapest 3 mois plus tard en gardant mon job et mon salaire irlandais car je travaillais de chez moi. Je touchais en vivant á Budapest 570.000 Forint net par mois. Je pouvais vivre décemment et épargner aussi. Je pouvais faire mes courses en fonction de mes besoins et non en fonction de mon budget !
C'est aussi ça la liberté !

Je te conseille de trouver dans la mesure du possible du travail chez UNISYS, ils payent super bien. Les postes chez eux sont très sollicités !

Mais bon maintenant chacun a sa vie, ses exigences et ses ambitions. Ce dont je parle ci dessus est mon expérience personelle. Mais il est vrais qu'en tant qu'étranger travaillant comme employé sur Budapest, le salaire ne doit pas être la motivation première et surtout pas sur du long terme, á moins de débarquer du tiers monde.
Certains français ont débarqué á Budapest avec un contrat d'expat, ils s'en sortent plus que bien.

alexandra.d :

Merci à tous les 2 pour vos réponses. J'ai passé le WE à Buda, il y a une semaine, et j'ai en effet pu constater que la vie n'est pas si peu chère que ça.
J'ai été voir les annonces de job sur le lien, en effet il y a potentiellement du boulot pour moi. Je suis super contente !!
A présent, tout dépend du niveau de salaire, et des modes de garde possibles, et leur coût.
Si vous connaissez quelqu'un qui fait garder ses enfants en bas age (avant la maternelle), pourriez-vous lui faire passer le message ?

Merci encore.

Alexandra

Salut Alexandra,

donc pour ma part je pourrais te conseiller deux ou trois trucs, je suis babysitter ici sur Budapest, je sais que pour les enfants en bas âge disons précisément moins de 3 ans, les parents les mettent généralement quelques demies journées en crèches, mais à ma connaissance, il n'existe pas de crèche francophone. (info à confirmer cependant).
A partir de 3 ans ton enfant peut-être scolarisé au lycée français de Budapest, dans le deuxième arrondissement.

Pour rencontrer des mamans et échanger, je te conseille de prendre contact avec l'asso Budapest accueil, qui s'adresse très précisément aux familles d'expat', et propose nombre d'activités pour les femmes au foyer, ainsi que leurs enfants.

Si tu as des questions surtout n'hésite pas.

cora.l :
alexandra.d :

Merci à tous les 2 pour vos réponses. J'ai passé le WE à Buda, il y a une semaine, et j'ai en effet pu constater que la vie n'est pas si peu chère que ça.
J'ai été voir les annonces de job sur le lien, en effet il y a potentiellement du boulot pour moi. Je suis super contente !!
A présent, tout dépend du niveau de salaire, et des modes de garde possibles, et leur coût.
Si vous connaissez quelqu'un qui fait garder ses enfants en bas age (avant la maternelle), pourriez-vous lui faire passer le message ?

Merci encore.

Alexandra

Salut Alexandra,

donc pour ma part je pourrais te conseiller deux ou trois trucs, je suis babysitter ici sur Budapest, je sais que pour les enfants en bas âge disons précisément moins de 3 ans, les parents les mettent généralement quelques demies journées en crèches, mais à ma connaissance, il n'existe pas de crèche francophone. (info à confirmer cependant).
A partir de 3 ans ton enfant peut-être scolarisé au lycée français de Budapest, dans le deuxième arrondissement.

Pour rencontrer des mamans et échanger, je te conseille de prendre contact avec l'asso Budapest accueil, qui s'adresse très précisément aux familles d'expat', et propose nombre d'activités pour les femmes au foyer, ainsi que leurs enfants.

Si tu as des questions surtout n'hésite pas.

á la crèche hongroise ils apprendraient le hongrois !
c'est toujours un "bagage" de plus pour plus tard...
Mes parents immigrés espagnols á Bruxelles ne m'ont pas mis á la crèche espagnole !
Mais bon c'est peut être un autre contexte aussi j'en conviens !

Merci encore pour votre aide. C'est vraiment gentil de me donner toutes ces infos perso.
Mon mari partirait avec un package d'expat' confortable, mais rien en ce qui me concerne, donc tout ne pourra pas être compensé (perte sèche de salaire pour moi).
C'est pour 3 ans seulement, sauf qu'il faut bien que je réfléchisse à mon retour à la vie active ensuite (la vie de femme au foyer n'est pas un idéal de vie me concernant, sauf à découvrir que c'est fait pour moi, on ne sait jamais). Je ne sais pas comment les recruteurs jugent 3 ans de femme au foyer lorsqu'il s'agit de suivre son conjoint à l'étranger. Si je me mets dans la peau des RH (je me fais volonteraiment l'avocat du diable), je dirai "3 ans de vacances".. alors que pour avoir élevé mon fils les 8 premiers de sa vie, je sais que cela ne ressemble en RIEN à des vacances...
Si je pouvais valoriser professionnellement cette expatriation sur mon CV ce serait mieux, mais c'est vrai que lorsque je vois le niveau de salaire cela n'en vaut peut-être pas la peine..

Je vais me rapprocher de l'association pour savoir en effet quels sont les modes de garde et le coût généré, et je mettrai tout cela en balance. Et c'est vrai qu'une crèche en hongrois pourquoi pas, il y en aurait au moins 1 qui parlerait la langue dans la famille ;-).
Vous avez mis combien de temps à peu près pour parler correctement la langue ?

Je pense que si le package d'expat est confortable alors le montant de ton éventuel salaire á Budapest n'est pas je dirais une priorité. Ce qui importe c'est de rester active professionnellement.

Donc le call center me parait définitivement la solution pour pouvoir combler professionnellement ces 3 années passées ici dans le cas d'un retour á la vie professionnelle en France.

Tu peux postuler chez IBM pour une solution rapide. Ils engagent en permanence.

Ne leur dis pas que tu es ici pour un temps limité !
Á bon entendeur...

;)

Bonjour,

Pour répondre en partie à vos questions:

Question travail, les boulots IT / Helpdesk sont les plus courants.
Mal payés, stressants, le travail est le plus généralement en équipes, 2/8 ou 3/8, mais en général seul le bagage linguistique est nécessaire.

Vous trouverez bon nombres d'expats dans ce secteur.( j'ai eu l'occasio d'entendre leurs expériences)

Je vous le déconseille vivement si vous êtes diplomée.

Allez plutôt voir á la mission économique de Budapest par exemple les entreprises françaises implémentées ici, ou encore á la chambre économique franco-hongroise.

Les salaires sont trés variables.
Pour ma part, dans l'audit, je touche un salaire qui en France, serait jugé très confortable.

La langue hongroise n'est pas réellement nécessaire.
Les employeurs sont généralement suffisament sensés pour comprendre que peu d'expats parlent hongrois en arrivant.

Si vous voulez plus d'infos, faites-le moi savoir via ce forum.

franciaulul :

Bonjour,

Pour répondre en partie à vos questions:

Question travail, les boulots IT / Helpdesk sont les plus courants.
Mal payés, stressants, le travail est le plus généralement en équipes, 2/8 ou 3/8, mais en général seul le bagage linguistique est nécessaire.

Vous trouverez bon nombres d'expats dans ce secteur.( j'ai eu l'occasio d'entendre leurs expériences)

Je vous le déconseille vivement si vous êtes diplomée.

Allez plutôt voir á la mission économique de Budapest par exemple les entreprises françaises implémentées ici, ou encore á la chambre économique franco-hongroise.

Les salaires sont trés variables.
Pour ma part, dans l'audit, je touche un salaire qui en France, serait jugé très confortable.

La langue hongroise n'est pas réellement nécessaire.
Les employeurs sont généralement suffisament sensés pour comprendre que peu d'expats parlent hongrois en arrivant.

Si vous voulez plus d'infos, faites-le moi savoir via ce forum.

Bonjour,


qu'appelez vous un salaire confortable ?
J'habite Budapest depuis 13 ans. Les seuls expats qui gagnent bien leur vie á Budapest ce sont ceux qui sont arrivés avec un contrat d'expat ou alors ceux qui ont leur propre entreprise ici á Budapest. En tous les cas j'en ai connu ici que dans ces 2 catégories la.
Si on veut bien gagner sa vie comme employé en tant qu'expat c'est sûrement pas á Budapest qu'il faut venir !

Bonjour, notre fils a 2ans est va a la creche française picoti.eu.
il est super heureux . visiter le site

Bonjour à tous,

En premier lieu, j'aimerais vous remercier de prendre le temps d'écrire et de fournir à des gens désireux de s'établir à Budapest de l'information très utile.

Je suis Québécois et ma conjointe, qui est hongroise, ainsi que moi-meme déménagerons bientôt à Budapest (moins de 6 mois). Elle a déjà un travail mais moi évidemment je devrai faire comme tout le monde et me trouver quelque chose. Je suis diplomé en communication et j'ai 5 ans d'expérience dans diverses firmes qui oeuvraient dans le marketing, les relations publiques et la  traduction. Je parle français, anglais et italien parfaitement.

Je continuerai de vous lire et je vous remercie encore pour ce que vous faites.

Au plaisir,

Charles

Bonjour,
je ne sais pas si vous lisez toujours les messages du forum. Je suis arrivée à Budapest en septembre, j'ai moi même laissé un bon boulot mais comme je suis fonctionnaire, je vais pouvoir le retrouver en revenant. J'ai deux enfants en bas âge mais ma fille est scolarisée au lycée français.
Je commence à bien connaître la ville (voire même très bien car je suis super curieuse) et du coup, j'ai pas mal d'adresses.
Pour la garde de jeunes enfants, plusieurs solutions :
- garde à domicile, les tarifs n'ont rien à voir avec les tarifs pratiqués en France, on peut trouver une nourrice pour 1500 forints de l'heure (soit près de 5 euros). Pour info, je paie mes baby sitters hongroises 1000 forints de l'heure (et il y a des baby sitters qui parlent anglais ou français).

- crèche hongroise privée (les places en crèches municipales sont souvent réservées aux hongrois). Là encore, le tarif est bien en dessous du tarif en France. Mon fils est en crèche privée hongroise et je paie à peu près 200 euros par mois pour un temps complet (ici par contre, les crèches sont souvent fermées vers 17h/17h30). La crèche où va mon fils est top mais elle se trouve dans le secteur du lycée français qui est super éloigné du centre (après tout dépend où vous voulez habiter).

- il existe une crèche en langue francophone, qui est la crèche picoti qui se trouve près du lycée français.

- sinon, il existe aussi pas mal de crèches anglophones, ce qui peut être pas mal pour les enfants car l'anglais ça sert toujours.

Pour ce qui est du boulot, je ne bosse pas ici mais j'ai des copines qui le font et effectivement le salaire est bas. Le contrat d'expat est bien plus intéressant qu'un contrat de droit local ...

Pour la langue hongroise, je l'apprends depuis octobre et je commence à me débrouiller tout doucement. Il est clair que les hongrois ne parlent pas beaucoup ni l'anglais, ni le français mais on arrive à se débrouiller au quotidien.
Il y a des médecins francophones et anglophones.

Moi j'aime bien vivre ici avec des enfants, c'est une ville très sympa quand on a des jeunes enfants.
Si tu veux discuter avec moi de la vie ici, tu peux m'envoyer un mail sans problème.
Bon courage.

Bonjour,

Merci pour toutes ces informations.  Le projet a mis du temps a avance du cote de l'employeur de mon conjoint.
J'avoue que l'on s'interroge beaucoup sur notre future localisation. J'aimerais bien une maison avec jardin, mais mon mari préférerait habiter en centre ville près de son futur travail (pest).Il a peur d'affronter les embouteillages quotidiens sil l'on habite le quartier français.
Qu'en pensez vous? Il y a possibilité de trouver des maisons avec jardin en ville?
Sauriez-vous sil y a des écoles maternelles anglophones a Pest?

alors, dur dur de trouver une maison avec jardin côté Pest, surtout dans l'hyper centre, on y trouve surtout des appartements. Par contre, il faut savoir qu'il y a énormément de parcs avec jeux pour enfants que ce soit à Buda ou à Pest.
Sinon, il est aussi possible d'habiter côté Buda dans le XIIème où là vous allez trouver des maisons avec jardins et ça reste près du centre vers Pest. Mais c'est vrai que les ponts et la circulation de Buda vers Pest sont un peu difficiles le matin. Mon mari bosse à Pest et nous habitons dans le secteur du lycée français, il met en moyenne 40 mn pour aller travailler et idem le soir. Beaucoup de mamans françaises ayant des enfants en bas âge (donc pas scolarisés au lycée français) ont fait le choix de se rapprocher de Pest et c'est vrai que c'est quand même plus sympa, il y a beaucoup d'activités dans le centre.

Pour les crèches de langue anglaise, il y en a un paquet.
Je ne mets que les liens internet, je pense que vous pourrez trouver leurs coordonnées (téléphone, adresses ...) sur leurs sites :
- A to Z (atoz.hu)
- busybee (busybee.hu)
- english garden (englishgarden.hu)
- greenhouse (greenhouseovoda.hu)
- happy kids (happykids.hu)
- mother goose (mothergoose.hu)
- pingvin (pingvinovoda.hu)
- planet kids (planet-kids.hu)
- plum pudding school (plumpudding.hu)
- super kids (superkids.hu)
- under the rainbow (undertherainbow.hu)
- winnie the pooh (kindergarten.hu)

Par contre, il faut bien regarder l'âge car beaucoup de crèches ne prennent les enfants qu'à partir de 2 ans. Ici, les mères prennent souvent un congé parental (assez bien rémunéré) et pour le coup, il est très rare de trouver des crèches prenant les bébés (mais ça existe).
Par contre, des copines m'ont dit que les crèches anglophones étaient quand même plus chères que les crèches privées hongroises.
Il faut aussi savoir que les hongrois adorent les enfants et surtout les bébés et les crèches sont souvent très bien et le personnel enthousiaste de s'occuper d'enfants. 
Sinon, j'ai un blog sur la ville et les activités que l'on peut y faire, je peux vous le communiquer par mail si vous voulez (normalement, vous devez pouvoir me contacter par mail).
Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas, je m'en suis beaucoup posée avant de venir ici, je m'en pose encore beaucoup d'ailleurs  ;-) , donc aucun souci pour moi.

un complément a la discussion: je déconseille fortement de ne pas payer les amendes si vous avez un véhicule qui n'est pas immatriculé en Hongrie. Depuis janvier 2011, votre véhicule pourra en effet être immobilisé par la police hongroise lors d'un controle sur l'ensemble du territoire hongrois. Donc finis les passe-droits.
En pratique: vous ne payez pas un amende (meme pour un parking), votre nr d'immatriculation est placé dans une base de données, que les policiers consulteront si vous faite l'objet d'un controle ultérieument.

bonne journée!
melo

Voici le lien de la chambre des commerces et d'industries Franco-Hongroise: http://www.ccifh.hu/services/service-em … mploi.html
Vous pouvez trouver de bon emploi...

Bonjour!

Je voulais rajouter quelques précisions par rapport à ce qui a été dit...

Comme toi Alexandra, je suis venue à Budapest pour suivre mon mari et je suis d'accord qu'on ne vient pas ici pour faire fortune... Les salaires sont assez bas et les conditions de travail sont beaucoup moins favorables qu'en France...
Ca aide de savoir parler hongrois, à mon avis c'est même indispensable dans la vie quotidienne.

Pour un bac+5 et sachant parlé 3 langues, j'ai réussi à décrocher un boulot dans une multinationale (350 000 forints + 20 000 forints d'avantages nature par moi, et donc après impôts c'est 220 000 forints net par mois soit 800 euros un peu près... Pour 5 ans de dures études et mon expérience, ça fait pas lourd...
En plus, je travaille dans un service de ressources humaines et je vois combien gagne les détachés ici à Budapest et les différences sont énormes!!
Pour ma part, je ne paie pas de loyer et mon mari gagne bien sa vie mais je me demande toujours comment font mes collègues qui sont seules pour s'en sortir, d'ailleurs certaines n'arrivent pas à boucler leur mois.

Concernant le mode de garde pour les enfants, c'est vrai qu'il y a très peu de crèches qui prennent en charge les enfants avant l'âge de deux ans.
Pourtant, je ne suis pas de l'avis de Lila Budapest: les femmes ne sont pas bien rémunérées pendant leur congés maternité (tu touches 70% du salaire pendant 6 mois et ensuite MAXIMUM 90 000 fortins pendant deux ans, soit 250 euros un peu près par mois, donc il vaut mieux avoir le papa à côté... Mais vu les salaires, s'il faut retourner travailler pour pouvoir payer la crèche, alors vaut mieux garder son enfant...
C'est pareil quand tu es enceinte, mieux vaut prévoir... La simple consultation avec un gynécologue qui parle anglais est autour de 35 000 forints... (120 euros). Avec un gynéco qui ne parle que hongrois, c'est autour de 13000 forints, bien sur sans les examens... et multiplie par 10 le prix de l'accouchement...

Budapest est une ville agréable à vivre, mais je dirai que pour une femme ce n'est pas facile d'y concilier vie professionnelle et vie de famille...

Bienvenue sur Expat-blog violetteka! :)

Nouvelle discussion