Close

Trousse de secours : LOGEMENT

Bonjour, face aux questions éparpillées, je vais tenter de centraliser les réponses :

Ah le logement ! Plus de choix, moins cher....Ce qui ne veut pas dire qu'il faut baisser la garde.
Pour quelques proprios sympathiques (car oui il y en a aussi quand même) beaucoup risquent d'abuser de votre crédulité.

- Loyer à payer en espèces ou avec 12 chèques postdatés.
- Logement qui promis sera remis en état...Un jour...
- Appareils défectueux
- Questionnaire digne d'un interrogatoire de police, etc.

Vous devez donc connaitre vos droits, vos devoirs, ce que le propriétaires a le droit de vous demander et ce qui est interdit

1) Le lexique :

- Qu'est-ce que le 1/2 dans 1/2, 2 1/2.... ? La salle de bain et la cuisine
Pour le 1,2,3,4...Il s'agit du nombre de pièces séparées habitables (arnaque subtiles possibles ici, on y reviendra plus tard)
- Ça veut dire quoi demi meublé ? Ça veut dire qu'il y a des électros: four, frigidaire.
- Ça veut dire quoi "récupérer une cession de bail" ? Vous prenez le relais d'un locataire qui s'en va plus tôt que l'échéance du bail. Le propriétaire n'a pas le droit d'augmenter le bail à votre arrivée et ce jusqu'à échéance du bail initial, et par la suite selon des critères bien définis ( je suis pas sur d''être très clair là-dessus, à vous de me le dire).
- C'est quoi une coquerelle ? Ah ! Ah ! Surprise ! Un élément actif de la faune immobilière montréalaise.
- C'est quoi une punaise de lit ? Même réponse version cauchemar
- C'est quoi un logement pas cher ? Ça dépend de vous et de l'état du marché
- C'est quoi un logement tout compris ? Un logement incluant eau chaude, chauffage et Internet.
- C'est quoi la période de migration : Aucun rapport avec les oiseaux, c'est quand les rues sont encombrée de camions de déménagement.

Je pense avoir fait le tour.

Je commence mes recherches car je commence cours en septembre
Pensez vous que je puisse trouver un logement pour juillet ou que ce serait mieux de prendre un logement temporaire et de chercher sur place ?
On sera 4 et effectivement on voit de tout sur les annonces du très charmant qui a l air pas top et des quartiers qu on ne connaît pas ..
Merci pour les infos

Ouh là 4 ! En-dessous du 4 ou 5 1/2, ça risque d'être difficile. Si vous avez un animal, sachez que généralement ils sont interdits dans les immeubles.

Je ne connais pas tous les quartiers, mais une chose est sure : Plus vous serez loin du centre-ville, moins ça sera cher... mais trop loin vous aurez besoin d'une voiture pour le moindre déplacement ( quoique à 4 de toutes façons...).

Conseils  pas du tout scientifiques d'un célibataire sans voiture :
1)Prenez un plan de Montréal. Il y a souvent un tracé du métro dessus .
2) Localisez les noeuds du métro (donc les stations Snowdon, Lionel Groulx, Berri-UQAM, Jean-Talon).
3) Prenez un compas et tracez un cercle autour de chacun de ces noeuds pour déterminer le périmètre de recherche, et donc les concessions que vous êtes prêts à faire.
4) Tout en faisant vos recherches, entrez les adresses dans Google Map pour voir si la marge correspond.

Evidemment il y a des variables : appart sympa, ensoleillé, proximité du lieu de travail, de l'école des enfants ( si j'ai bien deviné 2 adultes + 2 enfants), vie culturelle, etc.

Les quartiers où j'ai vécu :
- Côte-des-Neiges : quartier multiculturel avec un gros centre commercial. Attention ce quartier n'est pas le moins cher. Arrondissement de l'Université de Montréal.
- Verdun : En expansion mais encore abordable. À la fois ville et arrondissement, je ne rentrerai pas dans les détails politiques. Surtout catholique et protestant, sympathique, bilingue, piste cyclable sécurisé en été. Possibilité de pêcher, faire du canoë, plein de petits commerces sur Wellington et une vie culturelle insoupçonnée.
- Rosemont-La-Petite-Patrie: 90 % francophone, L'un des plus gros arrondissements de Montréal (donc si on vous dit que c'est dans Rosemont-La-Petite-Patrie, vérifiez bien l'adresse). J'habitais à côté du Métro Jean-Talon, et donc je pouvais faire mes courses au marché Jean-Talon :-)
- Villeray : Proche du Petit Maghreb, mais aussi une forte population italienne et portugaise. Un petit bonjour, un sourire et les gens vous apprécieront. Très bonne boulangerie-pâtisserie "La belle bleue". Pharmacies et hôpital proximité.

D'une façon générale, vérifiez toujours sur une carte l'adresse ou vous risquez de vous retrouver à l'autre bout du monde (et au Québec, proche n'a pas la même signification qu'en Europe)

Oui on a remarqué lors de notre voyage en février que proche n'avait pas le même sens qu'en France... on en a fait des pas !
J'ai une formation sur Verdun pendant un an et après une seconde sur Rosemont petite Patrie. Les loyers sont plus élevés dans Rosemont que Verdun et entre les deux c le centre alors c'est pire ! et entre Rosemont et Verdun ça fait long en métro ?
Oui 2 enfants pas d'animal. Et apparemment écoles meilleures sur centre que sud ouest .. beaucoup d'avis divergent.
Merci pour les conseils, je passe déjà beaucoup de temps sur Google Map... ;)

Verdun c'est la ligne verte (5 lignes de métro à Mtl : Bleue au nord, Orange en U qui mène presque partout à Montréal, Jaune qui part de Berri-UQAM vers Longueuil, et la Verte Angrignon vers Honoré-Beaugrand). De Verdun, elle mène à Berri UQAM en plus ou moins 30 minutes et 15-20 minutes avec le changement entre Berri et Rosemont.
Mais concernant les écoles, le Québec et Montréal en particulier connait un sérieux problème.

http://www.lapresse.ca/multimedias/palm … publiques/

Avantage de Verdun : Les Festivals, c'est cool, mais quand on veut dormir, c'est cool...de loin. Angrignon donne accès à une énorme zone commerciale, mais surtout sur un parc magnifique et pour les enfants (et même moi) chaque année sur un spectacle incroyable : l'arrivée des oies sauvages, les fameux huards. ;)

Un autre détail important valable dans tous les arrondissements où j'ai vécu : Je suis déjà parti en laissant mes clés sur la serrure ou carrément en laissant la porte ouverte et je n'ai JAMAIS été cambriolé.

Ben oui... c'est pas pour ça qu'il n'y a pas de vol! La maison 2 fois en 10 ans pour nous et la voiture aussi 2 fois fracturée!

Faut arrêter de croire que parce que ça nous arrive pas que c'est inexistant!

Louisqc :

l'arrivée des oies sauvages, les fameux huards

Ce sont des outardes.
Il n,y a pas d'huards à Montréal

Évident, mais bon à rappeler.

:/ LEXIQUE DU LOGEMENT POUR L'IMMIGRANT LOCATAIRE QUI ARRIVE AU QUÉBEC (à lire jusqu'au bout, je sais c'est long et complexe, mais les mauvaises surprises existent)  :/ :

- Locataire / Locateur ? :
- Le locataire est la personne qui paie un loyer,
- Le locateur (terme non systématique mais qui peut apparaitre) est la personne propriétaire des lieux.

À NOTER : LE PROPRIÉTAIRE/LOCATEUR N'A PAS LE DROIT DE RENTRER DANS VOTRE LOGEMENT SAUF DANS LES CAS SUIVANTS :
- DÉSINSECTISATION
- TESTS DES DÉTECTEURS DE FUMÉE
- VISITES EN CAS DE NON RENOUVELLEMENT DE BAIL (ENTRE 8H ET 20 H)
- ÉVENTUELLE FUITE DE GAZ
- TRAVAUX QUE VOUS AURIEZ DEMANDÉ (EN THÉORIE IL DOIT VOUS AVERTIR DE SA VENUE...)

- La location : Seul ou en couple, vous occupez le logement et êtes responsable du bon entretien intérieur.

- La colocation: C'est se mettre d'accord avec plusieurs personnes pour partager un grand appartement à peu de frais. C'est pratique, mais c'est pile ou face : Ambiance géniale ou l'enfer.

ATTENTION, SUBTILITÉ  ;) :

VOUS ÊTES RESPONSABLES
- DE L'INTÉRIEUR DU LOGEMENT : ENTRETIEN, INCENDIE (ET PILE DANS LE ÉTECTEUR DE FUMÉE) DÉTÉRIORATION.
PAS OBLIGÉ, MAIS RECOMMANDÉ, UN EXTINCTEUR

VOUS N'ÊTES PAS RESPONSABLE DE L'INTÉRIEUR DES MURS OU DES TRAVAUX RELEVANT DU PROPRIÉTAIRE...

exemple vécu : Dans l'un de mes logements, mon voisin du dessous - heureusement très gentil, vient m'informer que je l'inonde.
J'ai alors une laveuse, j'aurais donc pu l'inonder, sans m'en apercevoir.
Mais en venant dans son appartement, je remarque que la trace d'inondation sur le mur correspond à ma salle de bain.
C'était le mastic de la baignoire qui était trop vieux, donc c'est l'assurance de l'immeuble. Ouf !

Autre exemple :
- Un chiffon oublié sur une plaque chauffante en marche provoque un incendie. Vous êtes responsable.
- Un faux contact dans le four provoque un incendie chez vous, le propriétaire est responsable.


- La sous-location : Vous vivez en location ou colocation et vous voulez partir en vacances sans payer le loyer dans le vent ?  Alors vous sous-louez pour une période déterminée à une personne qui pendant cette période aura accès total ou partiel à l'appartement .

ATTENTION : le(s) locataire principal(aux) (= vous) reste(nt) responsable(s) en cas d'accident (incendie,inondation, dégradation quelconque), donc voir avec le propriétaire ET AVEC L'ASSURANCE SI VOUS ÊTES ASSURÉ, CE QUE JE VOUS CONSEILLE.
(source : toutes les compagnies d'assurance, probablement à travers le monde)

- La cession de bail : Vous êtes locataire ? L'enfer des déménagements du 1er juillet vous donne des cauchemars ? L'appart de vos rêves se libère en avril ou mai  au lieu de juin ?  :up:
C'est la bonne option, MAIS il y a des règles à respecter :
     -  Un propriétaire ne peut pas s'opposer sur le principe, mais vous avez le devoir de l'informer.
     -  La cession peut se faire de gré à gré, mais à la discrétion du propriétaire
GARDEZ UNE TRACE ÉCRITE EN CAS D'ACCORD.
     -  VOUS êtes responsable des visites, et VOUS devez fournir une liste de candidats selon les critères du propriétaire ( ex : métier ou famille comme caution dans le cas d'un(e) étudiant(e), animal de compagnie coordonnées du précédent propriétaire)...

Un formulaire de cession de bail officiel existe, vous devez le remplir avec le candidat à la reprise de bail, et le soumettre au propriétaire.

Gardez à l'esprit que s'il dit non, c'est non et vous devrez continuer une recherche qui peut être énergivore.

Si passés 15 jours, vous n'avez pas de réponse, alors la cession de bail est considérée comme validée.  :D

POUR LA SOUS LOCATION COMME LA CESSION DE BAIL, IL EST TRÈS IMPORTANT D'INFORMER LE PROPRIÉTAIRE.

À NOTER QUE CONTRAIREMENT À LA FRANCE, ÊTRE ASSURÉ N'EST PAS OBLIGATOIRE, MAIS EN CAS DE PROBLÈME, VOUS RISQUEZ D'Y LAISSER VOTRE CHEMISE.

- La mention "solidairement responsable "

Spécifiée dans le le bail en particulier en cas de colocation ou de location en couple, elle spécifie qu'au cas où l'une des personnes ne pourrait pas payer, alors l'autre / les autres a (ont) la responsabilité de prendre en charge la totalité du loyer.

- Le constat des lieux :

Obligatoire en France, il ne l'est pas au Québec (ou alors certains propriétaires prennent des libertés). Après signature, vous vous rendez compte que beaucoup de choses ne vont pas ( mastic, plâtre, stores cassés, etc). Le propriétaire est tenu (c'est écrit dans le bail) de vous fournir un logement sain et sécuritaire.

Prenez des photos et envoyez par courriel et en recommandé un document AVEC PHOTOS.

- Conflit propriétaire-locataire :

Le locataire est tenu de payer la totalité du loyer, donc pas de chantage possible.
Le dialogue reste l'option privilégiée, après c'est la lettre de mise en demeure, et - sous certaines conditions mais soyez surs d'avoir un dossier TRÈS solide - le paiement du loyer à la régie du logement. Après c'est le procès, et c'est long et fatigant.

Des questions juridiques ? Le barreau du Québec propose des consultations gratuites par téléphone .

http://www.rdl.gouv.qc.ca/fr/droits/lois.asp

Si vous avez des questions ou si le Canada extra-Québécois fonctionne différemment, je vous écoute !  :)

Modéré par Bhavna il y a 2 ans
Raison : Veuillez svp ajouter une annonce dans la section appropriée du site : immobilier au Canada
Je vous invite à lire la charte du forum

- Les adendums   :/

Par expérience, il se peut que le propriétaire ajoute un adendum, c'est-à-dire une prolongation du contrat de bail (après tout un bail n'est rien d'autre qu'un contrat). Cela peut surtout arriver dans les blocs.

Le propriétaire est  libre d'ajouter ce qu'il veut, et c'est parfois assez excessif, comme par exemple l'interdiction d'habiter en couple pour un contrat signé par un célibataire.  :o

Pour chaque mention on vous demandera de signer (initialer est le terme souvent utilisé).

IMPORTANT : UN BAIL A UN RECTO ET UN VERSO.
AU RECTO, CE QUE VOUS SIGNEZ AVEC LE PROPRIÉTAIRE ET AU VERSO.... LA LOI.

Vous êtes client, donc vous avez le droit et même l'obligation de lire toute l'information et donc contester tout ou partie de l'adendum, le bail "officiel" étant supposé détailler toutes les conditions.

Le seul adendum tolérable est ce que l'on appelle la "Politique de bon voisinage".

C'est une façon diplomate de signaler que faire un bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage (généralement 22h) peut provoquer une intervention récurrente des voisins, puis la police, puis une mise en demeure, et - pour les fêtards n'ayant pas compris le message - un avis d'expulsion.

À noter que dans ce cas là, assez extrême, le locataire est considéré comme ayant brisé le bail, donc la procédure est légale, mais peut prendre du temps....Vous n'avez pas le droit de faire virer un voisin désagréable ou ayant mauvaise haleine.  ;)

Généralement cet adendum est rappelé par une affiche à côté des boites aux lettres.

Exemple vécu : 2 adolescents, qui jouaient à la Playstation sans casque avec un système son cinéma maison, jusqu'à 5h du matin.

Message à Mr Gerland Vaillancourt,

Il y a 1 section immobilier dans le forum.

Donc votre publicité n'a pas sa place ici.  :offtopic:

Et voici le pourquoi de ce flux d'informations juridiques :

http://www.journaldemontreal.com/2015/0 … es-faciles

L'enquête de crédit :

C'est à partir de votre NAS (numéro d'assurance sociale) que l'on saura...à peu près tout de vous : votre opérateur téléphonique, vos différentes adresses, votre banque, votre carte de crédit, numéro de contrat Hydro-Québec, etc. Et surtout si vous êtes à jour dans vos paiements de factures, éventuellement d'hypothèques, et remboursements divers.

La première fois c'est effrayant, après on s'y fait.

Toutes ces informations déterminent des points qui déterminent votre fiabilité : 200- 300 mauvais, 700-800 très bien (source Équifax)

Bien sur la 1ère fois vous n'aurez aucune info à donner, donc comme l'indique l'article, vous êtes des proies faciles.

Faites attention et rappelez vous :

Un propriétaire ne peut pas vous discriminer
- sur votre âge
- sur votre religion
- sur votre orientation sexuelle
- sur une base machiste.

Il n'a pas le droit d'exiger 12 chèques postdatés d'avance.
Il n'a pas le droit d'exiger un paiement en espèces.
Si vous payez en espèces, il a l'obligation de vous remettre un reçu.

Chaque arrondissement dispose de son comité de défense du locataire.
Renseignez vous auprès de votre mairie d'arrondissement.

Vous avez un coup de coeur pour un logement ?

Quelques détails à vérifier :

- Le montant demandé au regard des prestations proposées dans la zone géographique donnée.

À surface égale, un logement en surface sera toujours plus cher qu'un 1/2 sous sol
Un logement sur le Plateau sera toujours plus cher qu'un logement excentré à Saint-Léonard, Anjou, ou Pierrefonds.

- Avez-vous une connection eau-chaude - eau froide pour laveuse ?

Si c'est le cas, il n'y aura probablement pas de buanderie...et inversement.
Dans le cas d'une buanderie, conseil pratique : faites vous une réserve de pièces de 1 $ et 25 sous (les caribous).

- Est-ce que la plomberie fonctionne (chasse d'eau, boutons eau chaude et eau froide, douche) ? Le mastic est-il récent ?L'isolation thermique est-elle bonne ? (difficile à déterminer en été), y a -t-il un espace pour un climatiseur ?

Si ce n'est pas le cas, avisez le propriétaire ou la personne qui fait visiter pour connaitre le calendrier des rénovations à venir.

- Regardez les pièces du sol au plafond

Vous remarquez une tache de moisi ou une bulle suspecte au plafond ?
L'appartement a probablement été inondé récemment.

- La peinture est du gout...du locataire mais pas du vôtre.

Le propriétaire est tenu de vous fournir un appartement dans une couleur claire ou neutre, donc blanc, à ses frais ou ceux du locataire actuel.

- Essayez d'en savoir plus sur le voisinage, et demandez au voisinage ce qu'il pense de l'immeuble.

- Si vous pouvez, rencontrez le locataire actuel pour savoir le montant de son loyer.

Voilà beaucoup d'infos ! Des questions ? N'hésitez pas !  :)

Le calendrier des renos... le proprio peut bien faire ce qu'il veut... si il ne veut pas rénover rien ne l'y oblige! Surtout qu'apres avec le régime communiste de la régie du logement et des taux indicatif des hausses de loyer faire des renos devient vite une perte!

...

Étrangement, les proprios trouvent toujours le pognon pour rénover dès lors qu'il s'agit de mettre en vente leurs cages à poules en placo.

Et à force de spéculer sur l'achat/revente du parc locatif, ils se refilent des patates de plus en plus chaudes. Ils peuvent donc bien pleurer; les propriétaires n'ont qu'eux à blâmer.

Entre temps, c'est clair que la Régie du Logement n'est là que pour la figuration parce que dans le cas contraire, on arriverait pas à ce genre de situation : http://www.tvanouvelles.ca/2015/09/14/p … a-montreal

Notons qu'un autre scandale pointe le bout de son nez à Montréal, celui des propriétés construites sur d'anciens dépotoirs. Naturellement, les propriétaires s'inquiètent plus de la perte de valeur de leur investissement que du fait d'avoir les pieds sur un sol potentiellement contaminé.

On a pas tous les même valeurs et encore moins la même valeur.

glycerine :

Étrangement, les proprios trouvent toujours le pognon pour rénover dès lors qu'il s'agit de mettre en vente leurs cages à poules en placo.

Et à force de spéculer sur l'achat/revente du parc locatif, ils se refilent des patates de plus en plus chaudes. Ils peuvent donc bien pleurer; les propriétaires n'ont qu'eux à blâmer.

Entre temps, c'est clair que la Régie du Logement n'est là que pour la figuration parce que dans le cas contraire, on arriverait pas à ce genre de situation : http://www.tvanouvelles.ca/2015/09/14/p … a-montreal

Notons qu'un autre scandale pointe le bout de son nez à Montréal, celui des propriétés construites sur d'anciens dépotoirs. Naturellement, les propriétaires s'inquiètent plus de la perte de valeur de leur investissement que du fait d'avoir les pieds sur un sol potentiellement contaminé.

On a pas tous les même valeurs et encore moins la même valeur.

C'est effectivement un problème, surtout quand on lit ceci :

https://www.corpiq.com/actualite/detail … php?id=631

Évidemment, il est possible de s'inscrire sur une liste pour accéder à un logement plus abordable :

http://www.omhm.qc.ca/habitations-loyer-modique-hlm

Mais là il y a des conditions à remplir : Que l'on soit célibataire, en couple, ou en famille, ET EN FONCTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE, les conditions varient. (Et il y a de très beaux logements, même dans le Mile End ! )

Concernant le sujet délicat des rénovations, voici une piste :

https://www.educaloi.qc.ca/capsules/les … u-locateur

À noter la mention "Cette obligation implique aussi l'obligation de remettre un logement en bon état. Le logement doit être propre et habitable. Vous devrez effectuer les réparations nécessaires avant l'arrivée du locataire, et ce, à vos frais." et l'ambiguité de la notion " faire toutes les réparations nécessaires au logement à l'exception des menues réparations d'entretien. "

MAIS l'information est très variable, comme ici : http://leproprietaire.apq.org/fr/Avr201 … ation-.htm

Entretien : Travaux qui sont exécutés sur une base plus ou moins régulière avec une fin préventive, justement pour éviter la détérioration ou l’usure d’un bien. Ex : Rafraichir la peinture des murs.

À NOTER QUE BEAUCOUP DE PROPRIÉTAIRES NE RESPECTENT PAS LA LOI R20 EN FAISANT APPEL À DES HOMMES À TOUT FAIRE ( CF L'HYPERLIEN POUR PLUS DE DÉTAILS), MAIS LÀ COMMENCER À CONTESTER N'AMÈNE QUE DES ENNUIS AU LOCATAIRE

À NOTER QUE LES TRAVAUX DE RÉNOVATIONS PEUVENT ÊTRE ( ET PROBABLEMENT SERONT) SUSPENDUS DURANT LES VACANCES DE LA CONSTRUCTION

VOUS VOUS DEMANDEZ PEUT-ÊTRE " MAIS POURQUOI NOUS PARLE-T-IL AUTANT DES ASSURANCES ? "



Non, je ne travaille pas pour une compagnie d'assurances.  ;)

3 raisons :

1) Pour éviter d'y laisser votre chemise

En cas d'accident sous votre responsabilité, c'est tout pour votre poche.
2000 $ à sortir de votre poche, ça fait mal.  :(

2) Parce que ça peut être un plus en cas de recherche de logement.

Un propriétaire aura souvent une préférence pour une personne assurée, ce qui lui permettra d'obtenir plus vite et plus surement des remboursements en cas de sinistre.

3) Moins connue : le service juridique

Votre propriétaire vous accuse injustement de détérioration, de présence de moisi, et demande un remboursement ?

Vous êtes couvert(e)(s) par une assurance habitation-responsabilité civile ?

Vous pouvez gratuitement déposer une main courante (pré-procédure judiciaire pour signaler une situation) auprès de votre assurance. Et éventuellement de vous - même (attention dans ce cas ce n'est pas gratuit) faire venir un expert.

Exemples vécus dans 3 logements différents :

- Accusation par un propriétaire de vol de vis (Eh oui !) :lol:
- Accusation par une propriétaire de présence de moisi dans la salle de bain
- Accusation de détérioration de four et vol de fenêtre (!!!) :lol:

Réponse systématique : Donnez moi les coordonnées de votre expert et huissier en cas de constat. Il viendra en discuter avec le mien. :D

La perspective de devoir discuter avec des experts en assurance va inverser le rapport de force et calmer le propriétaire.

J'aime bien le point 2 du document de la CORPIQ

Pour 2015, la Régie du logement reconnaîtra aux propriétaires le droit d’ajouter 2,42 $ au loyer par tranche de 1000 $ de travaux majeurs de rénovation. Pour récupérer leur investissement, ils devront donc patienter… 34 ans(!), comparativement à 8 ans dans les années 80.

Évidement, quand un immeuble a été construit dans les années 60 ou 70, il y a moins de rénovations majeures et couteuses à effectuer en 1980; que sur le même immeuble 50 ou 60 ans plus tard.

À plus forte raison quand ces immeubles sont construits vite fait bien fait, vieillissent très mal et qu'on confond « rénover » et « réparer ».

glycerine :

J'aime bien le point 2 du document de la CORPIQ

Pour 2015, la Régie du logement reconnaîtra aux propriétaires le droit d’ajouter 2,42 $ au loyer par tranche de 1000 $ de travaux majeurs de rénovation. Pour récupérer leur investissement, ils devront donc patienter… 34 ans(!), comparativement à 8 ans dans les années 80.

Définition de travaux majeurs ?  :/

glycerine :

Évidement, quand un immeuble a été construit dans les années 60 ou 70, il y a moins de rénovations majeures et couteuses à effectuer en 1980; que sur le même immeuble 50 ou 60 ans plus tard.

À plus forte raison quand ces immeubles sont construits vite fait bien fait, vieillissent très mal et qu'on confond « rénover » et « réparer ».

Le problème des rénovations dans ce cas là, c'est qu'il faudrait quasiment tout détruire et tout reconstruire aux normes actuelles. Ceci explique la précision "Immeuble en béton" sur certaines petites annonces.

Vite fait...Oui...Bien fait...Nous en avons tous les deux fait l'expérience, et je dirais non.

Comme je l'explique plus haut, si les propriétaires se conformaient réellement à la loi, alors ils feraient uniquement appel à des travailleurs de la construction agréés, qui incluent les plombiers, terrassiers, les maçons, électriciens, etc. et non à un homme à tout faire.

Ils seraient couverts par les assurances, ainsi que le locataire en cas de problème, parce qu'en cas de dégât d'eau se  faire demander  " Le plombier responsable du mauvais travail est-il agréé ?" et répondre " Je ne sais pas, c'est l'homme à tout faire" risque de créer un certain malaise.

Actuellement, il n'est pas impossible de se faire répondre
"Oh vous savez, il est vieux ! Il date des années 60 ! Alors l'isolation acoustique..."

Et c'est comme ça que j'ai failli faire virer mon voisin du dessus, alors que le "coupable" était de l'autre côté de son palier à lui, mais que j'entendais tout à cause de la vibration du sol.

Autre exemple amusant : Je rentre un soir du travail et j'entends "No woman, no cry !". Je n'ai pas de CD de Bob Marley, , ma chaine Hi Fi est éteinte. Réponse en faisant ma cuisine : La musique venait du voisin du dessus, via la hotte d'évacuation de la fumée !
Renseignement pris, il n'écoute pas de Hard Rock, donc c'est pas trop grave.

Oui ça peut arriver et c'est la raison de ce fil de discussion, parce qu'évidemment chacun va défendre son petit pré, en profitant parfois de l'ignorance d'immigrants.

D'apres vous combien coûte un travailleur de la construction à l'heure? Quand les hausses de loyers sont freinées par la régie d'après vous pourquoi les proprios n'engagent pas de travailleurs sous la loi R20 quand ils ne peuvent même pas récupérer le montant des travaux?!? Avec vos grands principes vous me faites plus que sourire mais vous êtes très loin de la réalité des petits propriétaires de duplex ou triplex!

@Pigkiller : Je ne pense pas avoir de grands principes snobs comme tu sembles le penser, je constate.

1) "Les hausses de loyers sont freinés par la régie"

Si ce n'était pas le cas, aujourd'hui nous serions nombreux à être à la rue.

2) "ils ne peuvent même pas récupérer le montant des travaux?!?"

S'ils sont dans ce business, c'est qu'ils y trouvent leur compte, une source de revenus.
Oui il y a le cout des travaux, oui il y a des taxes municipales, mais un commerce qui coute plus qu'il ne rapporte n'est-il pas vendu ? 
Par ailleurs, les travaux couteraient peut-être moins cher si un contrôle plus régulier avait lieu.

3) C'est le propriétaire qui fixe le prix de la buanderie pour la laveuse et la sécheuse, il n'y a pas de plafond.
Quand on me dit "je ne fais pas de bénéfice dessus" je n'en crois rien.

2 $ le lavage, 1.50 $ le séchage multiplié par tous les habitants de l'immeuble et multiplié encore par 52 (1 lavage et séchage par semaine. 1 an = 52 semaines), soit 182 $ par an et par personne...En espèce, donc incontrôlable par aucune des agences de Revenue Provincial ou Fédéral.

Ce n'est pas de l'éditorial c'est un constat suite à une simple multiplication.

Mais comme tu sembles avoir une expertise dans le domaine,  je t'invite à éclairer les internautes sur leurs droits, leurs devoirs, en particulier pour un logement en maison, où là en toute humilité je reconnais ne pas m'y connaitre beaucoup.

Pourrais tu nous en dire plus sur le résidentiel locatif ou comme propriétaire ?
Que faut-il contrôler ?
Faut-il visiter seul ou accompagné d'un expert ?
Les questions à poser ?
La fourchette des variantes de taxes de bienvenue ?
Les normes de la construction actuelle ? Labels éventuels ? Normes ISO...

Le sujet reste large et ouvert à une analyse éclairante et constructive.

Lorsque nous lisons tout ce sujet, sommes sacrement chanceux...

Un véritable tableau noir de ce qui attend tout immigré, certes il faut prévenir afin d’éviter de guérir, mais trop c'est comme pas assez...

Enfin mieux vaut laisser écrire et vivre...

Fort heureusement, il reste des proprios honnêtes, et qui prennent soin des locataires.

Nous sommes nous mêmes propriétaires de plusieurs biens (condo montagne , chalet au lac St Joseph et condos en ville), nous prenons toujours soin de nos locataires et surtout avant tout nous les respectons...

Nous sommes arrivés comme beaucoup en aveugle et n'avons pour autant été abusés. Parfois, à vouloir affirmer son savoir, il arrive que l'on en oublie les essentiels.

Bonne soirée à tous, je file me régaler devant les séries.

Une buanderie... c'est loin d'être là norme alors si le tarif te semble trop élevé va à la laverie!

Beaucoup de petits propriétaire font cela pour avoir un avenir financier à la retraite, dans ta grande connaissance si avec des loyers de 1000$ sur un Triplex (donc 3000) par mois tu penses qu'un proprio qui doit rembourser plus de 400 000 plus taxes municipales, plus entretien, plus assurance et les éventuels mauvais payeurs roule sur l'or?

Tu n'as pas répondu sur combien coûte d'apres un travailleur de la construction de l'heure si le proprio respecte la loi R20... perso je le sais très bien car je suis un de ces travailleurs!

Perso je trouve cela inadmissible de demander des logements impec en refusant toute hausse de loyer! Toi tu en donnes toujours plus au travail pour la même paie? C'est exactement pareil... des hausses limités qui freinent l'intention de dépenses.

La fourchette des variantes de taxe de bienvenue... Je ne vois pas ce qu'il y a de complexe la dedans tu tapes calculatrice taxe de bienvenue sur Google et le travail est fait.

Les normes, les labels... c'est se compliquer la vie pour pas grand chose car cela dépend de l'age de la batisse... Que tu achetes ou loues un bien de 1960 tu ne t'attends forcément pas à la même chose qu'un bien de 2015!

En gros à part chercher la petite bête je ne vois pas l'intérêt de pinailler sur du scellant ou de l'isolation phonique ou thermique... si le logement te convient tu le prends sinon tu passes à un autre, de toutes façons aucun proprio va se dire ''oh mon dieu, je vais tout reisoler et sceller pour qu'il le prenne'' tout simplement parce qu'il te dira de laisser faire et trouvera quelqu'un d'autre!

Entre la loi, l'application de la loi et le bon sens parfois faut savoir faire preuve de jugement (notamment pour les 12 chèques de loyer post datés... qu'est ce que cela peut bien faire que tu fasses ou non 12 chèques post datés. )

Pigkiller, si je n'ai pas répondu concernant le salaire des travailleurs de la construction, c'est tout simplement parce que je ne le sais pas.

Et c'est pour cela que je t'ai laissé la parole avec une liste de questions que se posent probablement les internautes.

Ce n'est pas seulement moi qu'il faut informer mais tous les lecteurs de ce fil (217 visites, merci à tous et toutes.).

Tu as une expertise que je ne remets pas en cause, au contraire.
Fais en profiter tout le monde, de façon dépassionnée, et informative.

Nous faisons part de nos expériences, de nos recherches.
Tu as un autre point de vue ? C'est ton droit le plus légitime.

Informe nous, fais nous partager tes connaissances, hyperliens, et données à l'appui ( d'ailleurs pour l'un d'eux, je l'ai récupéré de l'une de tes discussions).

Ce fil est là pour informer pas pour régler des comptes, donc je te prierai à l'avenir de modérer le ton de ton propos et ton usage des " ! ".

francknathalie05 :

Lorsque nous lisons tout ce sujet, sommes sacrement chanceux...

Un véritable tableau noir de ce qui attend tout immigré, certes il faut prévenir afin d’éviter de guérir, mais trop c'est comme pas assez...

Bonjour Francknathalie   :cheers: et merci de nous rassurer :
il y a encore des propriétaires qui respectent les locataires !

Je suis d'accord avec vous, trop d'expériences négatives faussent le propos.
Je fais part de mon expérience, et je ne prétends pas détenir le savoir absolu.

francknathalie05 :

Fort heureusement, il reste des proprios honnêtes, et qui prennent soin des locataires.
Nous sommes nous mêmes propriétaires de plusieurs biens (condo montagne , chalet au lac St Joseph et condos en ville), nous prenons toujours soin de nos locataires et surtout avant tout nous les respectons...

Nous sommes arrivés comme beaucoup en aveugle et n'avons pour autant été abusés. Parfois, à vouloir affirmer son savoir, il arrive que l'on en oublie les essentiels.

Bonne soirée à tous, je file me régaler devant les séries.

Vous êtes propriétaire ? Racontez nous votre parcours ! :)

Comment s'est passé votre premier achat ? Un coup de coeur ?
Comment s'est passée la visite ? Étiez vous seuls ou avec un expert pour vous conseiller ?
Quels étaient vos critères ? Quels types de travaux avez-vous eu à faire ?
Quels sont les pièges à éviter ?
Comment avez-vous choisi vos condos et chalets ?
Avez-vous développé un volet touristique  pour votre condo en montagne et votre chalet ?

Je sais, je  vous pose beaucoup de questions, mais voilà l'importance de ce forum :
des témoignages différents, des points de vue différents.
Les médias relaient trop souvent le négatif, donc votre positif a une réelle importance
.

Je vous remercie par avance pour votre témoignage et pour vos conseils.

C'est bien cela le problème... ne pas savoir et lancer des généralités de manières informatives.

Les grands principes de vertu sur les règles que les proprios doivent suivre c'est bien beau, mais encore faut il autant de vertu du bord du locataire.

Pour ton info une heure de travail d'un menuisier coûte entre 70 et 80 de l'heure plus taxes! Bref ton proprio change une fenêtre à 300 plus 4h heures de travail, il se retrouve avec une facture de minimum 600 plus taxes. Avec une hausse plafonnée de la régie communiste du logement à 15$ par mois (que le locataire va forcément contesté) il mettra presque 4 ans à récupérer son bel investissement. Ça c'est sans compter les hausses de taxes, les hausses de taux hypotecaire, d'assurance, et bien sûr les charmants locataires qui ne payeront pas.

Alors toujours aussi belle la vie de propriétaire locatif?

En passant tu ne m'as pas laissé la parole, ici c'est un forum la parole on la prend ou non selon nos envies.

Pigkiller,

Au lieu de taper sur les locataires qui de toute façon ne paiererons jamais assez cher; n'y a t'il pas lieu de faire un peu d'introspection et se demander si devoir rembourser 400 000 pour un simple triplex c'est pas un peu "too much" ?

Je dis ca car en tant que locataire j'ai déménagé 3 fois en 15 ans mais connu 8 proprios différents sur la même période. Alors forcément, quand on utilise le parc locatif comme un tiroir caisse, les prix des immeubles flambent, contrairement aux salaires des locataires parce que dans le même temps, on rappelera des statistiques sortis ce mois ci où le taux de chomage à Montréal atteind 11% et qu'un nombre record d'abonnés à Hydro-Québec (1 sur 12 !) ne parvient même plus à payer sa facture d'électricité dans les temps.

Mais au delà de tout ca, j'ai envie de dire que chaque mois, mon loyer est de loin le plus gros chèque que je signe - hormis mes dépenses d'entreprise - alors oui; je pense avoir le droit d'être très exigeant sur la qualité de mon logement mais force est de constater qu'on est le plus souvent loin de la coupe aux lèvres en la matière.

Ah ben oui... forcément... Donc faudrait aussi de manière communiste fixer le prix des biens locatifs pour que les locataires payent ce qui leur semble correct. Si c'est si facile de faire un levier financier avec un bien locatif, pourquoi tu ne le fais pas? Les loyers sont chers à montreal, le chômage est élevé, ben pourquoi ne pas voir ailleurs?

Quand à ceux qui n'arrivent pas à payer l'hydro, ça c'est un autre cas! Des pauvres il y en a toujours et il y en aura toujours par contre quand tu as un tv écran plat, pars dans le sud, fume, bois une ou deux caisse de 24 par semaine et qu'apres tu te plains que tu n'arrives pas... ben la faudrait se questionner pourquoi tu n'arrives pas à payer une facture d'électricité qui est une des plus faibles en Amérique du nord. Pourquoi je ne change pas mes habitudes de consommation.

Le locataire fait un gros chèque pour son loyer... j'en fais aussi un gros pour payer ma maison.

Bonjour tout le monde
Tu as raison pig il faut que chaque immigrant change sa manière de consommation qu'il suivait dans son x pays parce que chaque lieux à un mode de vie spécialequ il faut s´acclimater avec  pour ne pas tomber dans la merde et les problèmes matérielles qui deviennent difficiles à résoudre

pigkiller :

Ah ben oui... forcément... Donc faudrait aussi de manière communiste fixer le prix des biens locatifs pour que les locataires payent ce qui leur semble correct.

J'ignore ce que tu entends par "manière communiste", mais la politique n'a pas sa place dans le forum.  :offtopic:


Pour relancer le débat, que vous soyez propriétaire ou locataire, voici quelques liens sur lesquels j'aimerais vos réactions :

Concernant la politique d'augmentation des loyers

Concernant l'accès aux habitations à loyers modiques

http://collectivitesviables.org/article … abordable/

Et voici un lien qui concerne surtout les propriétaires, mais bien sur les locataires peuvent intervenir :

http://www.apq.org/default.aspx

Je compte sur un débat constructif, argumenté et sans agressivité.

Je compte sur un débat constructif, argumenté et sans agressivité.

De toute évidence c'est mission impossible. Comme il fallait s'y attendre, on a droit au classique « les pauvres sont pauvres car ils boivent de la bière devant leur grande télé alors que moi on m'a mis un pistolet sur la tempe pour acheter une cabane à 400000 que mes gueux de locataires ont bien de la misère à me rembourser ».

Pour la route, je vais quand même me risquer à présenter quelques chiffres sourcés dont par exemple une augmetation du prix des petits plex de l'ordre de 13,5 % en 3 ans.
https://www.lesaffaires.com/blogues/joa … ent/574498

Et encore le doublement de leurs prix entre 2000 et 2011 : http://www.ledevoir.com/economie/financ … eur-refuge

J'ai peut-être manqué quelque chose mais j'ai pas l'impression que les salaires des locataires aient doublé en 11 ans.

glycerine :

Pour la route, je vais quand même me risquer à présenter quelques chiffres sourcés dont par exemple une augmetation du prix des petits plex de l'ordre de 13,5 % en 3 ans.
https://www.lesaffaires.com/blogues/joa … ent/574498

Et encore le doublement de leurs prix entre 2000 et 2011 : http://www.ledevoir.com/economie/financ … eur-refuge

J'ai peut-être manqué quelque chose mais j'ai pas l'impression que les salaires des locataires aient doublé en 11 ans.

Attention Glycérine, les chiffres datent un peu.

Cependant, cette situation serait peut-être due aux contrats hypothécaires.

http://www.lesaffaires.com/mes-finances … let/577999

Locataires, propriétaires et futurs propriétaires, qu'en pensez-vous ?

Attention Glycérine, les chiffres datent un peu.

Datent un peu, datent un peu... tu éxagères. On parle pas d'informatique là  :)  c'est quand même pas des chiffres du siècle dernier et on a pas encore entendu parler de baisse. Pour le Québec en tout cas.

Et puisque tu poses la question, j'en pense que tout simplement, en ce moment on peut acheter du pognon pour pas cher.

Louisqc :

1) Le lexique :

- Qu'est-ce que le 1/2 dans 1/2, 2 1/2.... ? La salle de bain et la cuisine
Pour le 1,2,3,4...Il s'agit du nombre de pièces séparées habitables (arnaque subtiles possibles ici, on y reviendra plus tard)
- Ça veut dire quoi demi meublé ? Ça veut dire qu'il y a des électros: four, frigidaire.
- Ça veut dire quoi "récupérer une cession de bail" ? Vous prenez le relais d'un locataire qui s'en va plus tôt que l'échéance du bail. Le propriétaire n'a pas le droit d'augmenter le bail à votre arrivée et ce jusqu'à échéance du bail initial, et par la suite selon des critères bien définis ( je suis pas sur d''être très clair là-dessus, à vous de me le dire).
- C'est quoi une coquerelle ? Ah ! Ah ! Surprise ! Un élément actif de la faune immobilière montréalaise.
- C'est quoi une punaise de lit ? Même réponse version cauchemar
- C'est quoi un logement pas cher ? Ça dépend de vous et de l'état du marché
- C'est quoi un logement tout compris ? Un logement incluant eau chaude, chauffage et Internet.
- C'est quoi la période de migration : Aucun rapport avec les oiseaux, c'est quand les rues sont encombrée de camions de déménagement.

Je pense avoir fait le tour.

Belle initiative Louis...

Louisqc :
glycerine :

Pour la route, je vais quand même me risquer à présenter quelques chiffres sourcés dont par exemple une augmetation du prix des petits plex de l'ordre de 13,5 % en 3 ans.
https://www.lesaffaires.com/blogues/joa … ent/574498

Et encore le doublement de leurs prix entre 2000 et 2011 : http://www.ledevoir.com/economie/financ … eur-refuge

J'ai peut-être manqué quelque chose mais j'ai pas l'impression que les salaires des locataires aient doublé en 11 ans.

Attention Glycérine, les chiffres datent un peu.

Cependant, cette situation serait peut-être due aux contrats hypothécaires.

http://www.lesaffaires.com/mes-finances … let/577999

Locataires, propriétaires et futurs propriétaires, qu'en pensez-vous ?

Bonjour Glycerine

Attention aux considérations sur "le pognon pas cher " :
C'est une considération gratuite, ce qui n'est pas le but de ce forum.

Suite à l'ensemble des liens ci-dessus, plusieurs questions restent en suspend, qui pourraient intéresser un(e) futur(e) propriétaire :

1) Opter pour le -plex ou l'appartement en copopriétée ?

Eh bien ça serait aux propriétaires de nous raconter leurs expériences ?

2) 33 % des propriétaires (voir le lien plus haut ) ne liraient pas leur contrat hypothécaire.
Que surveiller ? Quels pièges possibles ?
  :/

Une partie de la réponse se trouve peut-être... Tout simplement chez un notaire.

Le saviez vous ? Tout se négocie, même un contrat hypothécaire !

http://www.fcac-acfc.gc.ca/Fra/ressourc … vel-1.aspx

http://mbrcc.ca/fr/consumer_information … osure.html

Qu'est-ce que l'hypothèque légale ?


Hypothèques, vos droits, devoirs.. et plus !

3) Dans le cas d'un immeuble locatif, quel est l'impact sur le locataire ? :/

Eh bien non, le choix du propriétaire n'est pas neutre !
Et si j'en crois ces liens, l'hypothèque a un impact direct sur le locataire.

Pour les locataires - particuliers

Pour le locataire commercial

Et bien sur les témoignages  et conseils des propriétaires actuels sont les bienvenus !

Merci Philou pour tes encouragements !

Je pense que le logement est une base et manifestement une grande préoccupation que ce soit pour les immigrants actuels ou à venir.

Pour éviter les conflits ou malentendus, connaitre le vocabulaire, ses droits et devoirs est indispensable.
Un studio à Paris et au Québec sont diamétralement opposés.

C'est vrai pour le locataire et dans cette partie pour le futur propriétaire souhaitant se lancer dans le logement locatif.

Je souhaite fortement que cette partie soit un espace de partage et non de conflit propriétaire vs locataire.

ON VA SE DIRE LES VRAIES AFFAIRES...

Non je ne me prends pas pour Philippe Couillard !  ;)

POSONS NOUS PLUTÔT LA VRAIE QUESTION :
LOUER OU ACHETER ?
(donc 1 partie de la réponse à la question 1 plus haut)

Réponse de l'Autorité des marchés financiers

Et pour compléter la question, quelques chiffres qui date de 2002, mais tout de même symptomatiques :

http://www.statcan.gc.ca/pub/75-001-x/0 … 2-fra.html

Et vous , où en êtes vous dans vos démarches ou réflexions ?  :)

Nouvelle discussion