Close

s'expatrié et monter un holding à Andorre - des solutions?

bonjour, je suis a la recherche de solution pour m'expatrier a ANDORRE, j'ai une société en France, je souhaiterais monter une holding a ANDORRE pour la récupération de bénéfices, et ainsi pouvoir préparer ma retraite et  la passation à mes collègues de travail sans  être obliger dans donné le maximum a l'état français, avez vous des solutions a me soumettre .
merci d'avance

Bonjour Dias goncalves,

Tout dépend de ce que vous êtes prêt à faire, de votre activité, du montant des redevances que vous souhaitez établir, des montants concernés, de votre situation familiale, etc... car la solution "au moindre risque" implique que vous déménagiez en Andorre, je vous le dit d'ores et déjà, après, il y des "alternatives" moins contraignantes mais qui vous ferons prendre beaucoup plus de risques ou qui généreront des coûts, donc il faut bien réfléchir, poser les éléments, faire un bilan, étudier les différentes alternatives, voire les avantages et inconvénients de chacune d'entre elles et ensuite décider de ce qui vous convient le mieux.

cordialement,

bonjour, merci pour votre aide, donc il faut que j'en parle avec ma femme

dias goncalves :

bonjour, merci pour votre aide, donc il faut que j'en parle avec ma femme

Je vous en prie, si vous voulez d'autres renseignements et qu'on étudie la faisabilité et les différentes options je reste à votre disposition, si vous avez des questions plus générales, n'hésitez pas à les poser sur ce même forum, si vous prenez la peine de parcourir l' historique des différentes discussions sur ce sujet sur ce site, vous aurez déjà beaucoup d'informations. Discutez bien, mais la solution la plus viable, la moins dangereuse et la moins coûteuse ( à long terme ) reste l'expatriation, ce qui ne veut pas dire que vous serez toujours obligé de rester en Andorre toute l'année, mais y avoir votre centre d'interêts familial et professionnel et y être au moins 183 jours ce serait beaucoup plus raisonnable.

Bien à vous,

***

Modéré par Christine l'année dernière
Raison : pouvez-vous partager des infos utiles svp

Bien le bonjour,

Concernant votre "expatriation" sur Andorre, je pense que vous faites une erreur. Car pour les services fiscaux, c'est comme si vous agitiez un tissu rouge devant leurs yeux.

La communauté européenne offre des atouts beaucoup plus intéressants. Pour moi qui me déplace depuis de nombreuses années de pays en pays, je vous conseillerai plutôt de faire appel à une société spécialisée dans ce type de montage. Et surtout de regarder dans d'autres directions européennes....................

phipiemar :

Bien le bonjour,

Concernant votre "expatriation" sur Andorre, je pense que vous faites une erreur. Car pour les services fiscaux, c'est comme si vous agitiez un tissu rouge devant leurs yeux.

La communauté européenne offre des atouts beaucoup plus intéressants. Pour moi qui me déplace depuis de nombreuses années de pays en pays, je vous conseillerai plutôt de faire appel à une société spécialisée dans ce type de montage. Et surtout de regarder dans d'autres directions européennes....................

Bonjour,

Alors là.....je dois dire que vous piquez ma curiosité....je ne dis pas que ponctuellement et peut être sur certaines niches cela soit possible, mais dans l'ensemble...je serait curieux d'en savoir un peu plus....vers ou nous conseilleriez vous de nous tourner en Europe ? Plus avantageux au niveau fiscal ? ou sous d'autres d'aspects ? La percépetion de la France et de la CEE en général vis à vis de l' Andorre est entrain de changer, pensez vous que, 4 pays européens auraient signés des conventions fiscales avec l' Andorre si ceux ci considérés toujours que l' Andorre est un état voyou ? Pensez vous que l' Europe aurait accepté d'ouvrir des négociations bilatèrales pour une intégration de l' Andorre dans le marché européen si elle considérait  toujours que l' Andorre n'est pas fréquentable ? Si le fisc français se penche plus sur l' Andorre c'est souvent parce que les entreprises qui s'y installent ne respectent pas toujours les règles du jeu, mais je ne pense pas que ce soit lié spécialement à l' Andorre, cela est entrain de changer depuis maintenant 5 ans, je ne nie pas que l' Andorre est plus surveillée et que c'est une raison supplémentaire pour faire les choses bien. Il serait illusoire de penser que, parce que on est à l'étranger, c'est Disneyland et que l'on peut faire tout et n'importe quoi, c'est malheureusement le piège dans lequel tombe certaines personnes, mais en se contentant de respecter le cadre légal il y a déjà suffisamment d'avantages fiscaux à mettre à profit. Personnellement je suis contre une fiscalité zero, mais je suis également contre une fiscalité qui étouffe l'économie et ceux qui osent entreprendre et créer de la richesse.

Bref, pourriez vous développer un peu plus votre raisonnement ? cela m'interesse beaucoup.

Merci

Débat très intéressant

Bien le bonjour,

En premier lieu, mettons les choses aux points, je n'ai jamais qualifié la principauté d'Andorre comme état voyou.

En second lieu, de nombreuses personnes ont une vision tellement faussée des possibilités fournies par l'Europe que cela en est effarant...

En troisième lieu, si j'ai mis ce commentaire, c'est que je sais de quoi je parle.

Maintenant, parlons de ce sujet. En ne tenant pas compte de la barrière de la langue, pourquoi crois-tu que plein de sociétés ouvrent des filiales en Irlande ou dans les pays baltes? Pour bénéficier d'avantages fiscaux intéressants. Je ne dis pas qu'Andorre n'est pas intéressant, je dis qu'il y a de meilleures solutions.

Une société offshore est une entreprise qui a son siège social dans un pays étranger, où aucune activité ne doit s’opérer. La création d’une société offshore est légale, mais à condition que vous payiez vos impôts dans votre pays de résidence, vous permettant ainsi de justifier les revenus, vous permettant de vivre et de payer vos factures. Ainsi, l’ouverture de société offshore dans une autre juridiction nécessite que vous ayez votre entreprise, ou toute autre source de revenus dans votre pays de résidence. La création d’une entreprise offshore est cependant réservée à des activités dans le conseil, l’import/export, le commerce en ligne, les sociétés de services, de commissions et de droit d’auteur, … Les activités artisanales ou réglementées comme la restauration, les agences de voyages, la boulangerie, l’hôtellerie… ne peuvent généralement s’exercer en mode offshore.

De ce fait, en toute légalité, il est possible de monter une société à Chypre, en Écosse, à Gibraltar, dans les pays baltes sans aucune difficulté. Et dans ces pays comme en Andorre, il n'est pas obligatoire d'y résider.

Prenons un exemple, une société sur Malte, le système de taxation est le suivant : Le taux d’imposition des sociétés effectif est de 5 %. Bien que le taux d’imposition des sociétés régulières est de 35 %, un actionnaire étranger sera remboursé de 80 % de ce montant. Ce qui donne un taux final très attractif de 5 %.

Et puisque le pays fait partie de l’Union européenne, les sociétés enregistrées à Malte bénéficient de tous les avantages d’une société européenne : elles sont même en mesure de demander un numéro de TVA avec, toutefois, un taux d’imposition beaucoup plus bas.

En réalité, une désinformation et une psychose ont été créées par les services fiscaux français par rapport à certaines destinations. D'autres pays sont également rentrés dans la boucle de cette diabolisation. Le groupe LVMH par exemple a crée un holding aux Pays-bas...

Bonjour,

ok, ok, on est d'accord sur beaucoup de choses....juste au passage, j'ai pas non plus dit que vous aviez dit vous que l' Andorre est un pays voyou....j'ai dit que c'était la perception du fisc français et que cette perception était entrain de changer.

Oui, c'est vrai, beaucoup de gens ont une vision faussées des possibilités fournies par l' Europe, je suis tout à fait d'accord. Cela a même fait l'objet de commentaires de ma part, sur d'autres conversations de ce forum. L' Europe est truffée de "paradis fiscaux" et se livre entre ces membres une guerre fiscale à qui mieux mieux, certains ont choisis des niches ou des secteurs bien prècis, mais ce que je n'admets pas c'est que on crie souvent au loup en pointant du doigt des pays comme la Suisse ou l' Andorre pour détourner l'attention, mais on pourrait effectivement parler de l' Irlande, l'Angleterre, le luxembourg, l' Autriche, le Portugal, la Belgique, et ceux que vous avez cité, je suis tout à fait d'accord, je n'ai jamais remis en cause que vous ne saviez pas de quoi vous parliez, si telle a été votre perception, elle est érronée et involontaire de ma part.

Pour en revenir à votre exemple sur Malte, je vais vous donner un contre exemple sur l' Andorre.
Le taux d'imposition régulière des sociétés en Andorre est de 10%, il est effectivement pas obligatoire d'y résider non plus, en tout les cas au niveau juridique, dans la pratique, nous rencontrons un autre problème qui est celui de l'ouverture d'un compte bancaire pour une société qui a pour gérent-administrateur un non-résident, et là, même si la loi le permet, les banques la plupart du temps refusent l'ouverture du compte ou au mieux rendent les choses très compliquées. Pour en revenir au taux d'imposition régulier de 10%, par le biais de certains mécanismes fiscaux (légaux) lié à la fiscalité de la personne physique de l'administrateur ont peu dans la plupart des cas tomber en dessous ou autour de ces 5% d'imposition effectif. Sur certains secteurs bien précis, comme l'import-export, commerce triangulaire, activités de type holding, et quelques autres on peut même bénéficié d'un régime fiscal préferentiel avec 80% d'abattement sur les 10% ce qui revient à un taux régulier de 2% et en taux effectif jusqu'à certaines sommes de bénéfices on tombe à 0%....ça c'est pour le taux lui même, mais on peut parler d'un éventail de mesures en terme de ce qui est admis comme charges d'exploitation au niveau comptable qui est beaucoup plus flexible aussi, ainsi une société de gestion de patrimoine en Andorre peut faire des placements en produits financiers mais aussi être propriétaire d'un bien immobilier en même temps, absorbant ainsi les bénéfices dégagés par les placements en capitaux en amortissant l'investissement initial fait dans le bien immobilier, autre exemple, il n'y a pas de restrictions sur les véhicules de société, l'administration fiscale vous remboursera même 50% de la TVA payée au concessionnaire ou vendeur professionnel, et il y a de nombreux autres exemples de la sorte, mais il est fort possible que dans certains autres états européens cela soit aussi possible.

Vous avez encore une fois raison lorsque vous dites que, il vaut mieux être en Europe dans un état fiscalement favorable que en dehors même si en dehors vous vous trouvez aussi dans un état fiscalement favorable, notamment pour tout ce qui concerne les tracasseries au niveau des démarches et de la TVA, la TVA est actuellement un handicap car au niveau européen cela a été "simplifiée" bien que cela soit relatif...c'est aussi pourquoi, l' Andorre est en négociation avec l' Europe pour non pas adhéré et intégré complètement l' Europe, mais plutôt pour faire partie du marché économique européen.

Oui, je suis d'accord avec vous sur le fait que, la différence entre les états européens les plus favorables fiscalement n'est pas aussi importante qu'on le croit si on les compare à l' Andorre, mais lorsque vous dites que ces pays offrent des solutions plus interessantes...je me permets d' y apporter des rèserves sèrieuses.

Nos positions ne me semblent pas trop éloignées, merci pour avoir développé vos propos.

Pas de souci, j'apprécie également beaucoup les débats de ce style. Cela permet également de trouver des interlocuteurs intéressants pour de futures discussions.

Le ciblage est en effet très facile du fait de l'usage de la langue française...

Je ne m'étendrai pas sur l'analyse des possibilités offertes par Andorre. Car c'est justement à cause du ciblage francophone que j'ai écarté cette destination. Ainsi que les autres du même style...

Concernant la Belgique, mon pays, ce que j'ai toujours trouvé amusant dans l'histoire, c'est que nous figurions sur la liste grise des paradis fiscaux... Car à part certains montages fiscaux uniquement réalisables par de grosses structures, et le fait d'un secret bancaire lors de l'ouverture d'un compte en banque privé pour non-résident, on ne peux vraiment pas dire que la Belgique soit un paradis fiscal...

Belge également, j'ai quitté mon pays de naissance, ultra-taxé, pour m'installer à Andorre.
Les formalités d'immigration n'y sont pas vraiment simples, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle à de nombreux points de vue.

Avant celà, j'avais essayé le France, puis l'Espagne (qui est loin d'être un pays de cocagne).

Il y a vingt ans de celà, j'étais un ardent défenseur de l'UE. Malheureusement, on s'y est pris de la plus mauvaise manière possible : l'Europe économique avant l'Europe politique. l'UE est devenu un brontosaure ingérable, une machine à fonctionnaires et un gouffre financier.
Vingt ans après, je déteste ce que j'ai adoré.

Tout à fait d'accord avec les propos de PHIPIEMAR

Ayubowan

Tout à fait d'accord avec vous sur la Belgique, je ne connais certainement pas aussi bien que vous la fiscalité belge, mais je crois savoir que les avantages fiscaux qu'il pourrait y avoir visent surtout les investisseurs étrangers ou certaines personnes fortunées, et c'est bien la que le bas blesse, chacun de ces états font tout pour attirés les capitaux étrangers et les "piqués" au voisin européen mais négligent leur propre population et font tout pour l'empêcher de "s'évader" comme ils disent.....mais l'emploi de ce mot est inconsciemment très révélateur car on parle d'évasion de quelqu'un dans le cadre ou cette même personne est prisonnière......et c'est bien là ce qu'essaye de faire nombres pays, privé les entrepreneurs de leur liberté de choix et de mouvements. Bien sûr je n'exclue pas l' Andorre de ces pays, mais au moins, elle ne fait pas de distinctions entre des taux préferentiels pour les étrangers et des taux prohibitifs pour les "locaux". Que doit penser un retraité portuguais quand il apprend que, son état, pour attirer les retraités étrangers et favoriser l'afflux de capitaux étrangers, promets à tous les retraités venant s'installer au Portugal une exonération d'impôts sur les revenus pendant 10 ans ?? Il doit trouver cela injuste et je le comprends.

ayubowan :

Belge également, j'ai quitté mon pays de naissance, ultra-taxé, pour m'installer à Andorre.
Les formalités d'immigration n'y sont pas vraiment simples, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle à de nombreux points de vue.

Avant celà, j'avais essayé le France, puis l'Espagne (qui est loin d'être un pays de cocagne).

Il y a vingt ans de celà, j'étais un ardent défenseur de l'UE. Malheureusement, on s'y est pris de la plus mauvaise manière possible : l'Europe économique avant l'Europe politique. l'UE est devenu un brontosaure ingérable, une machine à fonctionnaires et un gouffre financier.
Vingt ans après, je déteste ce que j'ai adoré.

Tout à fait d'accord avec les propos de PHIPIEMAR

Ayubowan

L'espagne aussi est entrain de changer, j'ai beaucoup de gens qui viennent me voir, des français notamment qui étaient partis s'y installé, qui y sont restés quelques années et depuis environ 1 an et demi ont perdu toutes leurs illusions sur l' Espagne. C'est à mon avis un cas un peu différent, l' Espagne à une fiscalité en beaucoup de points dans la moyenne des états européeens, uen TVA à 21%, un IS qui oscille entre 25 et 30% en fonction de la taille des entreprises, et une fiscalité de la personne physique qui peut se révèler parfois supérieure à la France. Ce qui se produisait jusqu'à dernièrement c'est que l'administration fiscale espagnole était très laxiste et peu efficace, depuis 2 ans, avec les problèmes de la crise de ses dernières années et certainement aussi parce qu'ils se sont fait tapés sur les doigts par Bruxelles, les choses sont entrain de changer drastiquement, la rigueur repointe le bout de son nez et nombreux français installés là bas se sont fait controlés rétroactivement sur les dernières années et ça fait mal......

Concernant l' Europe, son fonctionnement et la manière dont elle s'est développé, je suis tout à fait d'accord avec ayubowan, j'ai toujours été pour une Europe fédérale et un état central, l' Europe ne peut pas être viable sans une harmonisation fiscale, une politique et un budget central et pas une épicerie ou on choisit ce qu'on va partager et ce qu'on va garder en essayant chacun de soutirer le maximum à l' Europe au lieu de lui apporter le meilleur pour que l' Europe soit plus forte, cela ne peut fonctionner qu'un temps...

Ce que beaucoup d'européens qui vont s'installer au Portugal ignorent c'est qu'un groupement influant de retraités portugais a porté plainte pour discrimination de traitement auprès de l'UE.
Ils ont de fortes chances d'obtenir gain de cause. Cela prendra peut-être 1 ou 2 ans.
Pour tous les nouveaux arrivants fraîchement installés au Portugal pour raisons fiscales, le réveil risque d'être pénible, avec obligation de rembourser les avantage fiscaux acquis depuis leur installation au Portugal.
De plus, le marché immobilier local risque de s'effondrer.

A bon entendeur...

Ayubowan

idéalement, c qu'il faudrait ce n'est pas que les avantages fiscaux pour les non-résidents soit abolis et qu'ils aient l'oblihgation de remboursement, mais bien que le reste de la pouplation puisse bénéficier des mêmes avantages....mais la il faut pas rêver, je sais...

C'est exactement ce qui'ils font tous, au lieu de lutter pour être plus compétitif que d'autres pays qui ont une fiscalité plus "viable", il reste plus simple de diaboliser ces autres pays, et de leur tirer dessus, de les pousser à augmenter leur propre fiscalité....

Bonjour.

Vous pouvez bous mettre en contact avec nous sans problèmes.
Nous repondrons a vos questions

Super discussion, trés enrichissant

Je sais que la discussion n'est pas très récente mais la démarche mise en avant par "phipiemar" ne fonctionne pas  ... en tout cas pour les petites structures.
En effet, une société offshore n'a aucun intérêt si elle dirigée à partir de la France. L'administration fiscale Française considèrera qu'il ne s'agit que d'un montage visant à échapper à la fiscalité et imposera la société en France.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Andorre

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Andorre.

Déménagement en Andorre

Conseils pour préparer votre déménagement en Andorre

Assurance voyage Andorre

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Andorre

Billet d'avion Andorre

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour l'Andorre