Close

Que n'aimez vous pas aux Philippines

Tromper sa femme ou sa petite amie est clairement le sport national ici, il n'y a pas une semaine sans que j'entende une histoire à ce sujet.
ça explique aussi pourquoi certaines préferent les etrangers.

Mais je ne pense pas non plu qu'ils soient tous à jeter, bien que les exemples mentionnés par Patrick sont affligeants. Les femmes ou filles doivent aussi avoir leur part de responsabilité.

Sans tomber dans de la sociologie de comptoirs, le consumérisme affolant, l'alcool, et cette façon de sur-représenter la beauté (il n'y a qu'à voir tous les "beauty pageant") pourraient être des facteurs expliquant.

Ouai... Tape "Philippines narcissism" dans google... Tu auras tout-de-suite des explications edifiantes !  :lol:

A priori en Suisse, il n'y a pas de femmes battues ? En France, en tout cas, il y en a plein ! Et generalement l'alcool et le sexe sont les coupables... On a meme en France un collectif des hommes battus
Mais bon, lorsque les conquistadors espagnols sont arrives aux Philippines, ils ont voulu avoir bonne conscience en expliquant qu'ils s'occupaient mieux des femmes locales que ces barbares d'indios males. Bref, l'histoire est un eternal recommencement, et les europeens ont toujours le meme complexe de superiorite. Comme dit l'autre, tout change rien ne change  :D

Geolefrench, pourquoi parles-tu de complexe de supériorité ?

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait que l'on ai nos propres problèmes en France, mais on peut aussi avoir un oeil critique sur la situation de notre pays d'accueil.

il n'y a pas de complexe ou de fausse pudeur à avoir, on juge comme n'importe qui le ferait, et s'il faut avant chaque avis passer par toute les précautions oratoires et autres "je balaie devant ma porte d'abord/voie la poutre qui est dans mon oeil", on ne s'en sort plus !

@fratyrfro

"il n'y a pas de complexe ou de fausse pudeur à avoir, on juge comme n'importe qui le ferait, et s'il faut avant chaque avis passer par toute les précautions oratoires et autres "je balaie devant ma porte d'abord/voie la poutre qui est dans mon oeil", on ne s'en sort plus !"

Le probleme  est bien la  :D

patrick4120 :

Fait : Avant-hier, nous sommes alle a notre terrain a Bataan... Sur la route, un tricycle s'arrete brutalement devant nous. En sort un pinoy rageur qui extirpe par les cheveux une jeune femme avec un bebe dans les bras. 2 autres petites filles aussi... Le pinoy hurle et frappe la jeune de facon repetee avec les pieds, les poings, puis des coups de canne de parapluie dans les jambes... Et pourquoi ? Parce que Monsieur a ete pris dans un bar entrain de rouler des pelles a une gamine meme pas majeure... Et lorsque Madrame a eu l'immense culot de le lui reprocher, sa reaction a ete de foutre une trempe a sa femme, enfants y compris...

Un autre exemple ? une ami de ma cherie, qui vend plein de trucs en ligne et en plus travaille dans une agence, a surpris son mari entrain de roucouler avec une autre.. Elle, enceinte, a appris en plus que l'autre femme etait aussi enceinte de son mari... Puis, pour couronner le tout, le mari vient tout juste de vider le compte de notre amie... 30'000 peso envoles !

Et pour info, meme aux Philippines, faut etre deux pour faire des bebes... Or les pinoy sont tres forts pour mettre enceinte les filles, mais soit ils se cassent des que la belle a le ventre qui enfle, soit elle doit se battre pour obtenir l'argent pour nourrir les moutards... D'ailleurs je ne paye jamais les hommes qui travaillent pour moi, leur salaire va chez l'epouse, point barre... Au debut, je me suis fait regulierement avoir par les mecs qui disparaissaient avec leur salaire en poche... Je les revoyais 2-3 semaines plus tard, mais entretemps, madame venait chialer a la case, car elle avait pas un rond pour nourrir les gosses, et Monsieur faisait la bringue en ville...

Alors, desole, mais pour moi, ces mecs ne valent meme pas la balle pour les abattre !!!

Mais quand est-il au niveau des femmes marié? Peut-on compter sur elle (Sur nôtre épouse), sur leur fidelité, franchise, et à être sérieuse?
Je sais que les mecs sont pas sérieux, et même une femme marié dont la mienne, je suis prêt à parié que n'importe quel abbrutie esserai de la traguée une fois que j'aurai le dos tourner.
J'ai raison ou je suis parano??

A priori en Suisse, il n'y a pas de femmes battues ?

Oui il y en a, comme partout ailleur :(

Qu'un homme la drague soit, après, c'est la façon dont elle réagira qui compte ! Toi seul sait.
De mon avis, les femmes ici sont plutôt fidèle. Mais même si c'est cynique, une femme ira toujours là où est son intérêt !

@Aldo les hommes sont aussi serieux mais comme le divorce est interdit, ils ont des maitresses (comme en France avant la legalisation du divorce)

Concernant les femmes, je pense qu'elles sont generalement fideles et feront tout pour proteger leurs enfants et si possible l'integrite de leur marriage.

geolefrench :

@Aldo les hommes sont aussi serieux mais comme le divorce est interdit, ils ont des maitresses (comme en France avant la legalisation du divorce)

celibataire ou mariée?

Plutôt des jeunes, non-mariées

Et elles ne prennent pas leurs précotions, sont- elles naïve ou alors elles s'en fiche éperdument tant qu'elles ne sont pas marrié et préfert prendre du bon temps?
J'aime ma femme, j'en prend soin, nous attendons un bébé, pourquoi je devrai aller voir ailleur si je suis bien et heureux dans mon couple?
L'herbe est plus verte chez la voisine?  :unsure

Ou aussi moins jeunes mais separees.

Le jour ou la loi sur le divorce passe, ca sera l'hecatombe dans les couples... l'Eglise le sait et elle fera tout pour la bloquer. Les legislateurs l'appelle loi de dissolution du marriage pour eviter le mot divorce...

La population defavorisee est moins souvent mariee que le reste de la population car le marriage coute tres cher. Donc beaucoup de concubinage dans les slums. Les eglises essayent d'organiser des mariages de centaines de couples d'un coup

J'ai lu un certain nombre de vos réponses dans se sujet de discussion, et qui parfois m'on amusé  :D

Oui tout comme vous il y a des choses que je n'aime pas ou que je déteste aux Philippines, mais je crois que tout à été dit dans ce sujet de discussion.

Ce que j'ai remarqué; (je ne vais pas tout énuméré)

C'est qu'une partie de la population local n'aime pas le silence mais au contraire le bruit. Oui, ça sort de la bouche d'un pinoy lui même.

D'autres n'aime pas nos maison que nous construisons à l'occidentale mais préfère leur maison en bois en mauvais état.

Nous occidentaux aimons la propreté, eu ça leur dérange pas de vivre au milieu des ordure.

Bref dans chaque pays il y aura toujours des choses qu'on n'aime ou pas :)

Les Suisses aiment leurs chalets en bois, les Philippins leurs kubo  :lol:

Les Suisses sont des maniaques de la proprete , les Philippins sont des maniaques de la proprete corporelle... Beaucoup de points en communs entre Suisses et Philippins  :lol: Nous, Francais, on essaye de survivre dans le metro avec les odeurs corporelles si merveilleuses  :lol:

Ouai que veux-tu... On a pas vecu deux mille ans avec des calendos, des maroilles et des munsters  :lol:

" bien dit " ( PATRICK4120)

Alors, un peut de correctures.
Le philipinos, aime la propreté, et nettoies chaque matin devant sa Maison, Ici, il n'y a pas de ramassage dordures, mais voir Porto princessa.
2. Le pinoy, ne veut pas de kubo.
3. s'il peut, il deviendra propriétaire de son terrain, et construit en dur, s'il n'a pas les moyens, ce sera de la tole ondulé, ou on commence et on fini plus tard, des fois 10 ans plus tard
4. il n'aime pas la critique meme justifié.
5.Le filipino troupe plus sa femme que le contraire, je peut vous étaler des tas d'examples de gens que je connais mois meme. pour en citer qu'un, un jeune homme s'est marié l'an dernier, sa femme en ceinte rentre a l'hopital pour accoucher, malheureusement dans la meme chambre que la concubine, grosse scandal.
6.le filipino esr accueuillant, il aime le contact corporel

pour en citer qu'un, un jeune homme s'est marié l'an dernier, sa femme en ceinte rentre a l'hopital pour accoucher, malheureusement dans la meme chambre que la concubine, grosse scandal.

les deux femmes ont accouché du même père???  :/

Ouai... ca arrive tout le temps ici... Une amie de ma femme, enceinte de son troisieme, est tombee, il n'y a pas longtemps sur l'amante de son mari, enceinte de lui aussi... Et le mec, en plus, avait vide le compte bancaire de sa femme, pour payer l'accouchement de sa maitresse... Je te dis pas le scandale... Mais comme d'hab... La famille a mis la pression, le scandale, la honte, blah blah blah... et le mec vit toujours chez sa femme...

Je comprends mieux pourquoi toutes les amies de ma femme disent: "Oh tu as de la chance d'être marié à un étranger"

Serions nous plus sérieux que les pinoys?
Y a bien des chances en tout cas... :cool:

Claude1944,    quelques correctures :-)

1) Le Philippins ont horreur de voir des feuilles d'arbre chez eux, donc ils balaient a fond ! Mais ils s'enfichent s'il y a des papiers de bonbons, des cannettes de biere parterre, ils vont les laisser...

2) Le mari trompe plus sa femme que l'inverse... ca c'est la logique de l'humain : l'homme trompe plus facilement que la femme et c'est partout a travers la planete ! En plus, aux Philippines il n'y a pas de divorce donc oui, meme pris la main dans le sac, le mari va rester avec sa femme. Le jour ou le divorce deviant legal, il y aura une grande revolution dans les familles Philippines..

@Aldo, malheureusement je ne suis pas sur que les occidentaux soient plus serieux que les Philippins ! Nous en France on peut divorcer autant qu'on veut ! A la limite c'est le systeme du Kleenex  :lol:

Quel que soit le pays où l'on vive, même dans celui où nous sommes nés (la preuve, nous l'avons quitté; il devait bien y avoir des choses que nous n'y aimions pas!), il y a du positif et du négatif.
Pire, ce qui est positif pour les un est négatif pour les autres (exemple: le bruit qui est plutôt recherché et apprécié aux Philippines et dans de nombreux pays tropicaux, parce que synonime de vie et de dynamisme est carrément un délit dans certains pays occidentaux!
Du temps où j'étais encore en concubinage, je croyais faire plaisir à madame en l'emmenant en vacances dans des coins tranquilles au bord de la mer...Et comme elle faisait la tronche durant tout le séjour, j'ai compris que tout ce que j'adorais là: le soleil, la nature, la mer, le calme, la rusticité du kubo, elle le détestait: elle n'aimait pas le soleil de peur de bronzer, elle avait peur de la nature, forêt etc...à cause des bestioles et des "momo"(fantomes!), elle n'aimait pas mieux la mer (le bain de mer la rendait "itchy" à cause du sel), elle détestait le calme et regrettait Manille au bout de deux heures et se consolait en dévalisant le sari sari du coin, elle détestait le kubo et son "inconfort" (pas de clim ni même d'électricité, pas de télé, pas de wifi...)...
Et comme il en était de même pour la nourriture, l'éducation des enfants, la gestion de l'argent et du temps...
Bref, tout ce qui était bien et positif pour moi était nul et négatif pour elle...
C'est là que j'ai compris que ce qui est défaut pour les un est qualité pour les autres...
Pascal le disait déjà: "vérité au delà des Pyrénées, erreur en deça"...
Après le charme et l'emerveillement, l'excitation de la découverte et de l'installation dans un nouveau pays où l'on croit avoir enfin atteint le paradis, vient le temps des désillusions, un petit passage à vide souvent, où l'on se demande si l'on a fait le bon choix, où l'on regrette même peut être un peu d'avoir fait ce choix...
Puis vient le temps de l'équilibre et du réalisme où l'on accepte avec philosophie les "défauts" de notre pays d'accueil.
En définitive, rien n'est pire que de refuser d'accepter ces différence, de vouloir imposer à son entourage les règles et comportement de son pays d'origine et de ruminer entre français nos rancoeurs à l'égard des Philippines et des Philippins et de se dire, comme je l'ai entendu dire ici, mais aussi à Tahiti et même en Corse: ce pays serait formidable s'il n'y avait pas les ...Philippins! (ou Tahitiens, ou Corses...)

Bravo !!!  ( MAKAI )  super la phrase " de "  ( puis vient le temps de l'équilibre et du  réalisme ou l'on accepte avec philosophie les " défauts " de notre pays d'accueil ..... et je suis vraiment certain que beaucoup d'entre nous l' ont compris depuis longtemps , et cela donne encore plus de plaisir à lire vos messages tout les jours ....qui disons " le " reflète à 90 % la réalité du quotidien aux philippines ...  salut à tous !!!!

En définitive, rien n'est pire que de refuser d'accepter ces différence, de vouloir imposer à son entourage les règles et comportement de son pays d'origine

oui et non, dans le sens ou si l'on regarde aussi en Europe, quelques exemples, les femmes porte la bourqua alors qu'elles pourraient porter un jeans.

Si une officielle se rend dans un pays musulmans on lui demande de porter le voile.

L'intégration dans un pays d'accueil à souvent été de grands sujets de discussions.

Comme je l'ai déjà dis dans certaines posts, la génération d'aujourd'hui est très mobiles.

Je pense que certaines barrières n'on plus lieux d'être, tout en gardant l'importance des mélanges de cultures, religions qui existent dans ce monde et qui je pense est une richesse qui appartient aux peuples :)

Vous vivez, en moyenne, 18 à 20 ans avec votre famille. Durant cette période, l'éducation que vous donne votre maman, et parfois votre papa, durant les 10 premières années de votre tendre enfance devient indélébile. Après vous passez votre temps à peaufiner l'éducation reçu et vous créer votre personnalité en adoptant des usages copiés sur votre entourage (professionnel, copains copines, voisins etc...) mais également sous l’influence des images qui marquent votre rétine et votre esprit (télévision, cinéma, journaux, ...).
Puis, un jour, vous rencontrez votre "Prince charmant" et celui-là vous explique que vous avez tout faux et qu'il faut reprendre votre éducation à zéro afin de mieux coïncider avec l'éducation que lui a donné sa maman. Bien sur, par amour pour ce bel hidalgo vous allez tenter de faire des efforts.
Mais, un jour, votre "only one" n'est plus, à vos yeux, aussi séduisant qu'avant. Son aspect physique n'est pas le plus important pour vous mais vous remarquez que les attentions qu'il vous prodiguait se font plus rares, la voix devient moins patiente, ses nouveaux copains ou la télé ont petit à petit grignoté vos temps d'intimité. Vos efforts pour séduire ce fuyant deviennent des contraintes puis des corvées aussi vous retournez vers le cocon de vos jeunes années. Chaque règles, autrefois acceptées au titre d'un amour sans borne, deviennent des sujets de discussion, des raisons de disputes ; les tranchées se creusent.
Vous n'êtes ni en France, ni en Belgique, ni à Tahiti, ni aux Philippines, vous êtes 2 personnes qui essaient , avec beaucoup de difficultés, de s'harmoniser afin de fusionner jusqu'à devenir un couple qui servira de fondation pour une nouvelle famille.
Comme vous le savez, fusionner avec une personne issue d'une région proche de la vôtre, du même milieu social, d'un niveau d'éducation semblable n'est pas chose aisée. Alors qu'en est il lorsque vos yeux se sont posés sur une jeune personne qui n'a connu jusqu'à présent que la pauvreté, dont le niveau scolaire lui permet, à peine d'additionner l'ensemble des dépenses du marché d'aujourd'hui, où la crainte a été, en permanence, mise en scène aussi bien par l'église que par les classes dirigeantes et  qui sert de base au modèle éducatif, dont "justice" mais aussi "probité" restent qu'au niveau de vagues concepts.
A ses yeux vous êtes son héro, celui qui va tout changer, celui qui va lui faire découvrir la nouvelle voie. Sauf que cette voie là est escarpée, pleine d'embuches sur lesquels son pied va glisser. Ce n'est pas un simple chemin, comme imaginé, c'est une rude piste de montagne sur laquelle il n'est pas possible de voir le terme. Il faut être réellement courageuse et pugnace pour arriver jusqu'aux doux herbages d'une vie paisible et harmonieuse.
Chacun a la faculté d'écrire son histoire mais le choix d'épouser une personne à ce point si différente de vous ne se révèle pas un exercice des plus facile

La voix de la sagesse à parlé.
C'est toujours un plaisir de vous lire Didier :)

@Didier Sauf que sous entendre que les Philippins ne sont pas honnetes car l'honnetete ne serait qu'un vague concept dans une education qui serait dictee par les deux mechants que sont l'Eglise et la classe dirigeante, ca me laisse pantois !! Et en plus, ca laisse sous entendre que les occidentaux, eux, seraient honnetes et plein de justice, la ca me fait doucement rire ! Mais bon, je pense que c'est justement la le choc des cultures... chacun se represente comme un paragon de vertue  :lol:

nous somme passé aux mois d'aout en Allemagne avec ma femme, nous ne pouvions pas dormir, pas de musique, pas de gamins qui lancent des pierres dans mon porteil pour faire gueuler nos chiennes, encore merci Didier pour ton explication, seule je crois les expat qui n'en sont pas a leur coup d'essais peuvent le comprendre,  Nous avons choisi de venir ici, nous devont nous plier,  Par contre, Madame Merkel et Madame Mai, n'on Jamais porté un voile.

Cher Geolefrench, vous vous lancez dans l'expectation de "ce qu'il aurait voulu dire" ; ce qui est un exercice périlleux et qui, lorsqu'il 'agit de moi, ne peut se couronner de succès au vue de la complexité qui règne dans mon cerveaux.
Le Larousse défini la probité comme la qualité de quelqu'un qui observe parfaitement les règles morales, qui respecte scrupuleusement ses devoirs, les règlements, etc.
En vivant aux Philippines il est assez facile de se rendre compte que ce mot s'adapte assez mal à une grande partie de la population. Vous avez sans doute déjà entendu parler de corruption, d'emprunts non remboursés, d'outils qui disparaissent durant la nuit, mais également de non respect des règlements, d'activités délictueuses afin d'asservir plus ignorant que soi, de mensonge éhontés dans le but de soutirer un peu d'argent, etc.. D'une manière générale cela caractérise un manque de probité et ses thèmes sont régulièrement évoqués dans tous les forums quelque soit leur pays d'origine.
Il est parfois bon d'être aveugle devant des situations que nous aimerions ne pas savoir qu'elles existent. Mais attention, tout comme l'autruche, en plongeant sa tête dans le sable ne chasse pas le danger, la cécité ne transforme pas le monde en  un paradis des "bénisouioui".
Vivant aux Philippines vous avez peut-être été curieux d'observer le mode éducatif en vigueur dans ce pays, je ne parle ici des 2 ou 3 écoles de renom accessibles uniquement à la population fortunée. Vous avez donc découvert que l'apprentissage du par cœur est largement majoritaire sur l'expression individuelle et que la contradiction n' aucune place sur les bancs de ces écoles. En regardant la télévision vous avez sans doute constaté qu'une large place était laissé à des jeux simplistes pour ne pas dire débiles où la culture et l' acquis de connaissances en sont les parents pauvres. Vous êtes vous posé la question sur l'objectif poursuivi par ceux qui encourage et maintiennent cette situation? L'église a ses interdits (pas de divorce, pas de contraception, ...) et ses codes vestimentaires (uniformes). Le riche a ses voitures aux vitre fumées et de hauts murs doublés de barbelés. L’État a sa police et sa police parallèle. Demandez aux Philippins des barrios si ils se sentent en sécurité, traînez vos bottes dans des prétoires pour observer comment les simples gens se font flouer par ceux qui ont eu la chance de faire des études supérieures avec l'aide de Juges pervertis. Vous comprendrez sans doute mieux ce que veut dire "crainte". Que cela vous laisse pantois je le conçois aisément (mais peut-être que vous vouliez exprimer une autre idée).
Maintenant sortez de cette dualité en comparant un peuple avec un autre, soyez simplement convaincu que vous avez été chanceux que vos parents soient nés européens

bonjour
en ce qui me conçerne , l'un des principaux points négatifs en dehors de ce qui à été cité précédemment est le "racisme primaire"....je parle du racisme envers les typés "arabes" et "noirs" principalement. Je suis Français mais typé"arabe" voilà pourquoi je le ressent très fortement ici meme si je l'ai également perçu (mais pas autant) dans d'autres pays d'asie du sud-est (je connais + ou- la Thaïlande , Cambodge , l'indonesie ,laos et vietnam.....je ne parle pas du racisme en europe car c'est encore different.
J'ai effectué 4 voyages ici (donc encore novice...)et compte m'y installer prochainement.
En me balladant dans certaines villes ,j'ai assez souvent entendu des gens "crier " des "arabes,arabes"en me regardant et ensuite ils riaient....pas de reelles agressions mais des tas de signes négatifs en permanence que moi seul ou les "typés" comme moi peuvent ressentir....car meme mes potes"blanc de peau" ne se rendaient pas vraiment compte....
la seule et unique question que l'on me pose dans le village de ma copine est "are you muslim?" je le comprends bien entendu par mon physique et ensuite on me dévisage dédaigneusement....meme si j'ai répondu non car je ne le suis pas.
certains(es)de son entourage essayent de la convaincre de mettre un terme à notre histoire en prétextant que je ne pouvais etre quelqu'un de bien par rapport a mes origines....a l'inverse, je suis "apprécié "par d'autres de par mon comportement qui est calme , souriant ,respectueux.
j'ai des dizaines d'exemples de "racisme primaire"quotidien que je ressens ici mais tant que ça reste au niveau des paroles qu'ils me lançent, je continuerais a venir et decouvrir ce magnifique pays.
désolé si je suis hors sujet mais c'est mon expérience.

Cher Didier vous etes sacrement caricatural!  Dommage je vous croyais bien plus pondere!  Si vous utilisez cette definition de la probite,  je pense qu'il y a autant de gens honnetes en France qu'aux Philippines, ni plus ni moins!  Si vous pouvez me prouver le contraire, alors bravo :-)
Question parents, desole mais ma mere est Philippines.  Je suis bi national depuis 2010 et c'est pour ca que j'ai tendance a comparer les deux pays,
Restez sur vos a priori d'occidental, pas de probleme!

Ma contribution à 2 pesos...

DidierdesPhilippines :

[...] Vous avez sans doute déjà entendu parler de corruption, d'emprunts non remboursés, d'outils qui disparaissent durant la nuit, mais également de non respect des règlements, d'activités délictueuses afin d'asservir plus ignorant que soi, de mensonge éhontés dans le but de soutirer un peu d'argent, etc.. D'une manière générale cela caractérise un manque de probité et ses thèmes sont régulièrement évoqués dans tous les forums quelque soit leur pays d'origine.

Ceci est bien entendu la réalité mais je ne pense pas personnellement que cela soit atavique aux Philippins (comme à aucune autre nationalité d'ailleurs). Sans chercher de circonstances atténuantes, il faut prendre en compte la misère qui existe aux Philippines et tout ces défauts se retrouvent peu ou prou à l'identique dans toute société où règne la misère et l'exploitation, c'est-à-dire malheureusement partout dans le monde.

DidierdesPhilippines :

[...] Vivant aux Philippines vous avez peut-être été curieux d'observer le mode éducatif en vigueur dans ce pays, je ne parle ici des 2 ou 3 écoles de renom accessibles uniquement à la population fortunée. Vous avez donc découvert que l'apprentissage du par cœur est largement majoritaire sur l'expression individuelle et que la contradiction n' aucune place sur les bancs de ces écoles.

J'ai pu constater que l'enseignement aux Philippines est fondé sur le mode d'enseignement en vigueur dans la quasi totalité des pays libéraux : l'objectif est de former des personnes productives qui puissent ensuite remplir de manière interchangeable des postes à faible valeur ajoutée, donc à faible salaire. L'enseignement tel que nous pouvions l'avoir en France - qui est malheureusement sur le déclin depuis de nombreuses décennies par le sabotage continuel des gouvernements en place (droite et gauche confondues) - permettait de fournir à une personne un bagage culturel lui permettant d'abord de s'affirmer avant de poursuivre par l'apprentissage effectif d'un métier. Ce mode d'enseignement est trop dangereux pour les élites gouvernant les pays qui préfèrent le voir mettre en œuvre uniquement dans des établissements réservés à leurs enfants.

Prenez l'histoire philippine par exemple. La gouvernance espagnole, dans la mentalité colonialiste commune à tous les pays européens à cette époque, prenait soin de former une "élite" philippine qui était censée les servir par la suite. Mais en leur donnant accès à l'éducation et à la connaissance, ils ont créé un groupe d'intellectuels (José Rizal, Andrès Bonifacio, Antonio Luna, etc.) qui a fini par virer les espagnols via une révolution fin XIXème (même s'ils se sont fait ensuite doublés - et assassinés - par les philippins mercantiles qui ont troqué leur asservissement à l'Espagne par celui aux USA qui avaient racheté les Philippines pour 20 millions de dollars-or). Vous pouvez imaginer aisément l'angoisse des nantis philippins si la population (pauvre en majorité) se mettait à avoir un enseignement de qualité qui la forme à réfléchir par elle-même et à être maître de sa destinée...

DidierdesPhilippines :

[...] En regardant la télévision vous avez sans doute constaté qu'une large place était laissé à des jeux simplistes pour ne pas dire débiles où la culture et l' acquis de connaissances en sont les parents pauvres.

C'est un corollaire du paragraphe précédent. La TV était potentiellement (et reste d'ailleurs) un formidable outil de communication mais a vite été transformée en outil d'asservissement et une boîte à images destinée à vider les cerveaux. Mais honnêtement, aussi crétine soit la TV philippine, je ne la trouve personnellement pas beaucoup en dessous de TF1 ou de beaucoup d'autres chaînes françaises !

DidierdesPhilippines :

[...] Vous êtes vous posé la question sur l'objectif poursuivi par ceux qui encourage et maintiennent cette situation? L'église a ses interdits (pas de divorce, pas de contraception, ...) et ses codes vestimentaires (uniformes). Le riche a ses voitures aux vitre fumées et de hauts murs doublés de barbelés. L’État a sa police et sa police parallèle. Demandez aux Philippins des barrios si ils se sentent en sécurité, traînez vos bottes dans des prétoires pour observer comment les simples gens se font flouer par ceux qui ont eu la chance de faire des études supérieures avec l'aide de Juges pervertis. Vous comprendrez sans doute mieux ce que veut dire "crainte".

Pour moi, l'objectif de ces minorités au pouvoir (cela s'appelle une oligarchie) est très simple à comprendre : améliorer leur situation (trains de vie, finances, pouvoir) sans état d'âme pour le reste des populations. L'oligarchie philippine ne fait pas exception à la règle et n'a rien à envier aux autres pays, elle a seulement quelques spécificités historiques et culturelles.

Le jour ou l'universite francaise aura une selection a l'entree de la premiere annee les poules auront des dents.  Ca fait belle lurette que ca existe aux Philippines!

Un domaine que je connais un peu : la geologie.. Je peux vous dire que le monde entier s'arrache les geologues philippins...  Ce sont des geologues philippins qui decouvrent le petrole chinois :-)  donc arretons le philippin bashing dans l'education!

Ma mere etait prof d'anglais et espagnol aux Philippines en college et lycee. En France, elle enseignait l'anglais au college. Elle a pu comparer les deux systemes educatifs dans les domaines linguistiques. En gros, dans le systeme Philippin, les eleves etaient respectueux du professeur mais les cours etaient tres interactifs avec beaucoup d'activites pour interesser les jeunes et memoriser facilement le vocabulaire nouveau et les regles de grammaire. Au bout du compte, les eleves avaient un excellent niveau de langue, tres bon accent etc. Dans le systeme francais, elle s'est retrouvee d'abord confrontee a l'arrogance de certains de ses collegues. Certains d'entre eux etaient agreges d'autres avaient le Capes. Elle, elle n'avait qu'un contrat car elle n'avait pas passé les concours de l'education nationale. Les cours etaient des cours magistraux avec le professeur derriere son bureau et les eleves senses ecouter... Quand elle a voulu introduire des activites pedagogiques, le prof principal lui a explique que la classe n'est pas un cirque !!! En gros, elle apprenait bien sur vocabulaire et grammaire mais elle etait tenue d'apprendre aux eleves les grands classiques de la litterature anglaise et americaine. Manquant d'interactions pour la langue, ses eleves francais etaient tres bon en theorie, connaissaient la litterature anglosaxone, connaissaient les regles de grammaire mais etaient parfaitement incapables de comprendre un film en version originale, de se debrouiller a parler et leur accent etait deplorable (on reconnaissait a 100 metres qu'un eleve etait francais juste en l'ecoutant !). A la fin de sa carriere, ma mere se plaignait de la faible attention des eleves qui avaient du mal a se concentrer plus de 15 minutes sur le cours. Ses collegues qui terminaient leurs carrieres aux Philippines se plaignaient aussi de ce manque de concentration mais disaient que les eleves avaient encore un grand respect pour le guro ou prof.
Quand je demandais a ma mere quel est le meilleur systeme d'education en langues ? Elle me repondait chacun a ses avantages et ses inconvenients. Dans le systeme Francais, on rempli la tete des cheres tetes blondes de plein de theories, regles de grammaire, et de pleins de textes de grands auteurs mais ils sont incapables de parler la langue d'une maniere fluente (sauf dans les filieres internationales) et de converser au dela du basique et garderont un accent a couper au couteaux. A l'inverse, aux Philippines on joue et l'on a pleins d'activites en classe pour rendre la langue vivante et l'on repete les mots jusqu'a ce que l'accent soit parfait. Certes les eleves ne sont pas des cracs en litterature mais ils sont fluents dans la langue et comprennent parfaitement.

Bonjour Wipam,

D'une manière général les gens aux Philippines sont ouverts mais aussi dans un même temps raciste pour certains.
J'ai toujours eu du mal à comprendre se mélange  :|

Pourtant il existe une communauté musulmane aux Philippines.

Enfin un débat interessant et constructif.
En tant que père d'un enfant moitié Philippin scolarisé en école publique aux Philippines et grand père d'un autre enfant du même âge scolarisé dans une école publique à la française à Tahiti, je peux comparer les deux systèmes...Et comme le dit GeoLe french, chaque système a ses avantages, et ses inconvénients...
Ainsi, en ne regardant que le côté le plus basique, celui du quotidien:
Aux Philippines, j'apprécie la discipline de l'uniforme, le respect de l'enseignant, l'entretien de l'école par les élèves eux mêmes...Dans le système français, j'apprécie la liberté de s'habiller comme on veut, la désacralisation de l'enseignant et le fait de ne pas ennuyer les élèves avec des questions de ménage!
Et c'est pareil pour tout le reste.
Il m'est donc difficile de dire si un système est meilleur que l'autre...
Quant aux âneries télévisées dont les jeunes se gavent...Les séries et jeu cucul de la télé philippine, sont ils plus débiles que "les reines du shopping" ou que "l'amour est dans le pré"de la télé française populaire?
Ce que je constate en fin de compte aujourd'hui en tous cas, c'est que les Philippines sont un pays dynamique, confiant en l'avenir, jeune et bourré d'énergies tandis que la France et l'Europe sont des pays assoupis de vieux râleurs frileux tournés vers le passé, obligés d'avoir recours à l'immigration pour combler le déficit de jeunes productifs et finalement à la remorque d'une Amérique elle même en perte de vitesse.

Quant aux âneries télévisées dont les jeunes se gavent...Les séries et jeu cucul de la télé philippine, sont ils plus débiles que "les reines du shopping" ou que "l'amour est dans le pré"de la télé française populaire

là effectivement tant côté tv française que GMA tv on retrouve des programmes animés de mauvaises qualités :(

Je me suis longtemps pose la question sur le pourquoi du niveau si bas de la T.V  aux PH. En fait, le directeur des programmes d'une de ces chaines m'a dit un jour que la population des moins de 25 ans etant tres nombreuse aux PH, il fallait que les chaines s'adaptent au gout de cette jeunesse ! Et tant pis pour les plus ages qui n'auraient pas les meme gouts ! En clair, plus la population d'un pays est jeune plus la TV sera faite pour ces jeunes. Pour les jeunes qui veulent apprendre, ils peuvent aller sur Channel Knowledge qui est tres bien faite.
Pour moi, dans le palmares de la betise, c'est GMA7... dommage car c'est cette chaine que l'on voit dans le bus !

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Philippines

Conseils pour bien choisir votre assurance santé aux Philippines.

Déménagement aux Philippines

Conseils pour préparer votre déménagement aux Philippines

Assurance voyage Philippines

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage aux Philippines