Close
Suivez toute notre actualité sur Facebook !

se lancer dans l'agriculture et èlevage

Cozarys :
kmers94 :

Bonsoir,
je n'ai pas encore d'expérience dans ce domaine, mais la logique est quand même trés simple (enfin je l'espére :p  ).
Il faut connaitre déjà le besoin, savoir s'il y a de la concurrence et la distance. Puis essayer de se 'faire connaitre' comme un futur pourvoyeur de bonne marchandise, et se faire son circuit d'assos.

Ou alors vendre directement , mais là je ne suis pas sur que cela fonctionne aussi bien....

bonne soirée

Bonjour,
Au risque de vous froisser, il est probable que vous vous trompiez sur quelques points.
Vous croyez que la logique commerciale est très simple. Pour transposer, si je prends une graine, je la fais pousser, le soleil donne, la pluie tombe, je récolte, le panier est plein, l'étal aussi, et mon compte en banque se porte bien. Tout ça est tellement simple, pourquoi on se prend la tête, encore, pour se compliquer la vie...
Je vous invite à prendre en compte le message de Frangin du 07 octobre 2015 sur ce même fil, il vous ébauche les décalages entre la réalité virtuelle et le concret.
Bien à vous.

Bonjour,
je ne suis aucunement froissé, mais j'avais mis une parenthèse pour mettre le bémol :). Mais la logique commerciale est trés simple, c'est surtout celle du terrain qui ne l'est pas et c'est ce qu'expliquait Frangin, si ma mémoire est bonne. Et je suis totalement conscient que le terrain est plus dur, et que le relationnel sera a travailler tout le temps, même si l'on a réussi a avoir notre réseau.
Bonne journée.

bonsoir!
Excuse moi d' insister sur l’expert, car beaucoup se sont trompés alors qu'ils existent des personnes qu'on peut consulter. les experts   dont je fais réference ici sont des ingénieurs en agriculture qui avec quelques coup d’œil du terrain et en conversant avec toi, peuvent te conseiller sur le choix de la culture. La, tu peux faire appel, juste un ingénieur, comme consultant temporaire.

yengoueng :

bonsoir!
Excuse moi d' insister sur l’expert, car beaucoup se sont trompés alors qu'ils existent des personnes qu'on peut consulter. les experts   dont je fais réference ici sont des ingénieurs en agriculture qui avec quelques coup d’œil du terrain et en conversant avec toi, peuvent te conseiller sur le choix de la culture. La, tu peux faire appel, juste un ingénieur, comme consultant temporaire.

Bonsoir,
effectivement qu'un expert n'est pas négligeable. Il y en a ici, comme Frangin que je devrais voir en décembre, si tout va bien. et Cozarys aussi a l'air d'être un trés bon EXPERT ;). Et a vous lire, je me demande si cela ne serait pas une pubblicité ;) ... !
Bonne soirée.

Bonjour,
voilà j'ai été découvrir le terrain, et je confirme cela est une forêt vierge. Donc je suis en train de faire une (grande) liste de chose a penser pour préparer ce terrain. Donc j'aimerais avoir un peu d'aide, ce qui n'est pas difficile, car il y a pas mal d'experts.

Pour défraichir 1 Ha, combien de personne, temps et surtout combien cela coutera?

Cela me donnera une idée pour les 4 Ha restant ;) . Car aprés je dois penser aussi a la découpe des arbres, et de pouvoir faire des planches pour les utiliser a construire des baraques, et peut être aussi des enclos pour l'élevage.

Je suis aussi en train de réfléchir pour créer une association, car les GIC ont été remplacés par eux, et d'avoir aussi des conseils sur cette création. Sachant que j'aurais peut être des gens interessés pour au moins entrer, et peut être aussi investir.
Voilà pour l'instant, mais je sais qu'il y aura des questions, qui m'aideront car je ne peux pas penser a tout heureusement ou hélas :p

Cordialement.

Bonsoir je produits des porcs.
je peux vous aider si vous désirez.

cordialement.
EP

petrot :

Bonsoir je produits des porcs.
je peux vous aider si vous désirez.

cordialement.
EP

Bonsoir,
c'est un des élevages que nous avons l'intention de faire. Mais le plus naturellement possible, car nous voulons faire de la qualité et se faire connaitre pour ça. Et faire aussi dans la poules et poulets de chair.
cdt

Bonjour, installé au Cameroun depuis presque trois ans, j'ai pu apprendre 2 ou 3 choses qui pourront te renseigner un peu. Mon patron Camerounais à fait défricher 8 hectares pour 50 000 F cfa l'hectare, sans la coupe des arbres. Les arbres à couper reviennent à 25 à 30 000 F, découpe en planches à négocier.
Quand on parle élevage de poulet chair ou ponte, ici c'est principalement de la batterie, on est loin du poulet brest qui correspond plus à ta vision bio, je pense ? Ici le poulet est vendu à 45 jours et 3 kilo (poulet pack de supermarché avec le meme gout).
Pour les tomates on ne trouve que de la rio grande et de la roma, les autres ont toutes disparues, ou tres rare.
En ayant discuté avec du personnel de l'ambassade, tous seraient intéressés par de la production bio de qualité tant en légumes variés type français, quand élevage traditionnel.
Le plus difficile à mes yeux sera pour vous de trouver du personnel de confiance qui sera capable de réaliser le travail que vous lui confirez, à savoir travailler sans engrais et sans pesticide, dans les délais que vous imposerez etc...
Je crois dans votre entreprise mais j'ai peur de l'entreprise si vous n'etes pas sur place.
A bientot peut etre
Stephane

je plussoie steparcel, l'agriculture ou elevage de qlité tant à disparaitre au pays; c'est dommage; c'est un creneau porteur pour ceux et celles ki s'y lancent dans l'agriculture

Pour le defrichage 230000fcfa l'hectare; ce prix comprends tt

le premier expat avec qui j'ai discuté avait une signature qui disait : en afrique tout est possible mais rien n'est sur

je commencerais par défricher le minimum pour trouver une autosuffisance alimentaire et du maïs pour lancer un élevage de poulets en diminuant le prix de la provende.

Et attendre pour voir comment l'argent rentre et si il rentre !
Je n'ai pas lu précisement l'ensemble des réponses mais la premiere question qui me vient est : à qui sont ces 5 hectares ?

menthol34 :

le premier expat avec qui j'ai discuté avait une signature qui disait : en afrique tout est possible mais rien n'est sur

je commencerais par défricher le minimum pour trouver une autosuffisance alimentaire et du maïs pour lancer un élevage de poulets en diminuant le prix de la provende.

Et attendre pour voir comment l'argent rentre et si il rentre !
Je n'ai pas lu précisement l'ensemble des réponses mais la premiere question qui me vient est : à qui sont ces 5 hectares ?

Bonjour,
les 5 Ha sont a nous depuis le début de l'année. Actes faient dans les règles, je ne suis pas un novice.
Marié depuis 14 ans, donc je commence a connaitre...;)

Et effectivement, nous n'avons pas l'intention de nous lancer tête baissée, et que nous irons pas étapes pour éviter un maximum de risques et pertes. Mais ce qui est sur, ce ne sera pas la première année qui va nous donner des bénéfices....;)   nous tablons sur au moins 3 ans pour essayer d'en avoir.

kmers94 :

Bonjour,
alors ayant un terrain de 5 hectares, et voulant faire de l'agriculture et èlevage de cochons et poulets, j'aimerais avoir vos avis.
le souci est surtout de savoir quelle superficie faut-il pour que cela soit rentable.

Voici les choix : la banane ?  le manioc ? patate douce? tomate? carotte?

Et aussi la démarche pour créer un GIC et les frais pour celui-ci.
Le but est de pouvoir en vivre, et surtout faire travailler des personnes.

Merci

Pour les GIC, il faut se rapprocher du PNDP : programme national du développement paysan (je crois) et du PAJER... ils ont leurs sièges sur Ydé

stuttgie :

Bonsoir Franchin et merci pour la réponse , j´ai misé sur l´agriculture aprés avoir été décue dans l´immobilier, je me suis fait construire une maison au cameroun il y´a de cela 7 ans et aujourd´hui lamaison n´est que l´ombre d´elle meme, le toit coule, le fissures partout, le drainage dans les toilettes ne fonctionne pas ...le macon qui avait le chantier s´est servit dans ma poche comme il voulait et aujourd´hui le résultat est la. pour le projet d´agriculture j´avais beaucoup d´espoir aprés plusieurs echecs j´ai récolté 15 sacs de pistache l´an passé et cette année on m´a appellé hier pour me dire que faute de puies le mais ne grandit pas et brule sur les tiges , le macabo aprés 11 mois n´est pas toujours a maturité et ne porte pas et les pieds sont chetifs...je commence a penser que c´est le changement climatique sera defavorable a l´agriculture en Afrique dans les prochaines années du coup je me demande si je vais resister dans ce domaine.
et toi peut tu me parler de ton projet? qu fais exactement?
cordialement.
Stuttgie

Bonsoir Stuttgie,
D'abord excuses moi pour la réponse tardive mais j'ai quitté Paris le jour ou t'as écrit ce message pour arriver a Bertoua et j'ai dormi au champ deux jours et c'est aujourd'hui seulement que je reviens en ville voir mes mails.

pour te dire ce que je fais il faudrait des dizaines de pages. Comme j'aime partagé et que je n'aime pas voir les autres tomber dans les mêmes trous que ceux ou j'ai trébuché j'ai créer un blog ou je raconte mes aventures agricoles. Le lien est dans mon profil et je te l'ajoute ici mais je ne suis pas sur que ce soit autorisé mais je tente juste au cas où: http://cameroon-food.over-blog.com/

si t'as des questions technique tu pourras me les poser sur le blog. Concernant tes déboires je ne comprend pas trop parce qu'il pleut en ce moment et je vois le mais réussir partout. Le macabo est difficile a rater si on respecter 3 principes simples:
1- le planter un peu à l'ombre dans une zone forestière
2- si le sol a déjà été cultiver il faut l'amender avec du fumier composter ou du bois en décomposition ou des engrais (j'aime pas trop les engrais)
3- au bout du 3e mois il faut bien le butter.

il y a un principe que je ne mentionne pas car il s'applique a toutes les formes d'agriculture:
*** Il faut planter au bon moment ***

Je pense qu'il ne faut pas te décourager, tu souffres des erreurs des débutants mais si tu ne peux pas être sur le terrain ou avoir un personne honnête ET compétente il te faudra peut-être laissé tombé. il y a beaucoup a dire mais comme je ne connais pas ta situation je te donne des pistes et tu décideras en fonction de ton contexte et de ton expérience.

Bonne soirée.

salut Frangin comment vas tu? Es tu toujours au pays? comment se passent tes vacances? d´abord j´aimerais te dire merci pour ton méssage et ton blog, je me suis regalée en le lisant et je me suis rendu compte que toi tu es déja trés loin, quand a moi je suis a mes debuts mais je dois avouer que c´est pas facile du tout ,  comme je l´ai annoncé ca fait 4 ans que je me suis lancée dans l´agriculture et je n´ai pas encore fait de benefices au contraire les echecs que j´accumule entre temps me font un peu peur .
le manque de pluies du au changement climatique est remarquable chez nous dans le sud le macabo qu´on avait planté l´an passé n´est pas a maturité ,  les pieds sont un peu chetifs et a la place de tubercules , beaucoup de racines...j´ai vu les photos et vraiment rien que de racines et les feuilles vertes et tout ca aprés plus de 11 mois au sol.
le mais est egalement chetif et totalement brulé si tu veux on peut parler cette année d´echec total  ...
j´aime l´agriculture et j´ai vraiment misé dedans mais la ca commence a m´inquieter,
meme si je veux abandonner je ne pourrais pas le faire car j´ai déja trop dépensé la dessus et en lisant ton bloc j´ai été emerveillée par ton courage et a la vue de vos regimes de bananes et les jolies papayes je me suis mise a rever que tout ca sortirait bien aussi de mon champ un jour lol .
j´aimerais avoir quelques conseils s´il te plait comment puis je m´orienter? j´ai prés de 8 h abattus que dois je faire ? j´aimerais abandonner le macabo et le  mais pour des cultures telles que le plantain, cacao, arbres fruitiers qu´en pense tu? aurais tu quelques conseils pour moi?
merci  et j´attends impatiemment a bientot

Bonjour à tous,

Juste pour vous informer que deux posts viennent s'ajouter à cette discussion, les posts #52 et #53. Merci d'avance pour vos conseils.

Bonne continuation,
Bhavna

stuttgie :

salut Frangin comment vas tu? Es tu toujours au pays? comment se passent tes vacances? d´abord j´aimerais te dire merci pour ton méssage et ton blog, je me suis regalée en le lisant et je me suis rendu compte que toi tu es déja trés loin, quand a moi je suis a mes debuts mais je dois avouer que c´est pas facile du tout ,  comme je l´ai annoncé ca fait 4 ans que je me suis lancée dans l´agriculture et je n´ai pas encore fait de benefices au contraire les echecs que j´accumule entre temps me font un peu peur .
le manque de pluies du au changement climatique est remarquable chez nous dans le sud le macabo qu´on avait planté l´an passé n´est pas a maturité ,  les pieds sont un peu chetifs et a la place de tubercules , beaucoup de racines...j´ai vu les photos et vraiment rien que de racines et les feuilles vertes et tout ca aprés plus de 11 mois au sol.
le mais est egalement chetif et totalement brulé si tu veux on peut parler cette année d´echec total  ...
j´aime l´agriculture et j´ai vraiment misé dedans mais la ca commence a m´inquieter,
meme si je veux abandonner je ne pourrais pas le faire car j´ai déja trop dépensé la dessus et en lisant ton bloc j´ai été emerveillée par ton courage et a la vue de vos regimes de bananes et les jolies papayes je me suis mise a rever que tout ca sortirait bien aussi de mon champ un jour lol .
j´aimerais avoir quelques conseils s´il te plait comment puis je m´orienter? j´ai prés de 8 h abattus que dois je faire ? j´aimerais abandonner le macabo et le  mais pour des cultures telles que le plantain, cacao, arbres fruitiers qu´en pense tu? aurais tu quelques conseils pour moi?
merci  et j´attends impatiemment a bientot

Bonsoir Stuttgie,
je vais bien et merci pour tes compliments. J'ai aussi connu des difficultés je te rassure, cependant j'ai aussi eu des succès et c'est ce qui m'a donné le courage de continuer, Cela en plus de mon métier  qui me permet de prendre des congés de plusieurs mois ce qui n'est pas donné a tout le monde.

Cependant ce que tu me rapporte m'inquiète un peu car perdre sur tous les plans dénote potentiellement un manque d'expérience de la part de ton personnel sur le terrain. dis toi que si tous les paysans de la région ont les même problèmes que toi le sud serait un situation de crise sanitaire, donc on ne peux pas tout mettre sur le dos du changement climatique. J'ai plusieurs explications possible pour ce qui t'arrive mais sans aller sur le terrain ce ne seront que des hypothèses.

j'aime l'agriculture et j'encourage ceux qui veulent s'investir (d'ou mon investissement sur mon blog pour partager conseils et astuces) mais quand rien ne marche et qu'on n'a pas d'explications on doit doit faire le point avant de continuer.

quelques astuces: le macabo aime bien avoir un peu d'ombrage mais ce n'est pas critique, il lui faut un terre riche en azote (bois mort, cendres etc) et bien meuble pour la croissance des tubercules ( voilà la raison du buttage). il ne faut pas le semer dans un sol ou la saison d'avant t'as fait du maïs et encore moins si t'as utilisé un désherbant spécial maïs car il reste actif jusqu'à 24 mois. il faut la semer au moins un mois avant la fin de la saison des pluies et dès qu'il a des racines il traversera la saison sèche car même si ses feuilles meurent il dort il peu sommeiller plus de deux ans sans une goutte d'eau et redémarrer dès qu'il pleut deux ou trois fois. C'est une culture très facile mais adapté aux sols forestiers par trop exploité sinon tu y ajoute des fientes de poulets de chairs car elle est riche en copeau de bois deux poignées mélangée à la terre par semis et tu me donnera des nouvelles!

Bref que t'ai raté le macabo m'inquiète un peu parce que toute les femmes du villages savent faire (sauf qu'elles ne plantent pas assez serré car elles font des cultures mixtes).

Le maïs échoue si on plante trop tard après le début des pluies, et que les pluies cessent avant la formation des épis, ça rate aussi quand on fait trois cultures de suite sur la même zone sans rotation des cultures, quand on utilise les herbicides inadaptés ou  avec de mauvais dosage.

peut-être que comme t'es a distance et que ton souhait est rentré au pays, il faut que t'envisage des cultures plus pérennes et facile d'entretien tels que la palmeraie ou l'hévéa? étudie cette piste.

Bonjour Frangin comment vas tu? comment puis je de nouveau acceder aur ton blog? merci de m´envoyer le lien s´il te plait ...

Bonjour la tomate et les carotte  peuvent se faire sur 2 hectares  mais Le manioc ,la banane et la payage douce ont besoin  de beaucoup  plus d'espace et on ne peut pas utiliser le meme terrain pour la meme  culture cha que annee.

stuttgie :

Bonjour Frangin comment vas tu? comment puis je de nouveau acceder aur ton blog? merci de m´envoyer le lien s´il te plait ...

Bonjour stuttgie,
normalement le lien est dans mon profil pour te simplifié la tâche le voici également.
http://cameroon-food.over-blog.com/

Porte toi bien et à bientôt.

salut Frangin je serais au pays l´année prochaine es ce que je peux visiter ton exploitation? dis moi pourquoi parle tu de la rentabilité du cacao vers la cinquieme sixieme année? ton cacao n´est pas hybride? j´ai lu partout que c´est a partir de 18 mois.
moi je marque le pas sur place un hectare et demi de macabo aprés 1 an on n´a pas pu atteindre 20 sacs et le mais a brulé sur les tiges personne ne me croit mais il y´a eu manque de pluies c´est ca qui a retardé la croissance des deux . lol depuis 5 ans plusieurs millions de francs cfa sont partis dans mes champs je n´ai pas encore de solution . humm la saison du pistache arrive , je l´ai planté sur 2 h en association avec le mais mais comme toujours on m´a averti de ne rien attendre du mais il  n´a pas grandi .
mais par contre je peux attendre recolter quelques sacs de pistache.
je pense que je vais virer vers la banane plantain , manioc et cacao mais a lire ton bloc j´étais surprise que je vais devoir attendre6 a 7 ans pour voir mes champs rentables?
et le bananier que peux tu s´il te plaait me conseiller je veuxfaire 5 h ec ce possible de les faire sans les plants pif? a ton avis quelle la difference entre les deux methodes pif et la methodes traditionnelle? merci d´avance a bientot

Bonjour stuggie,
tu pose une série de questions et je vais essayer d'y répondre à celles qui nécéssite le moins de développement.

La banane est une produit paradoxale.
Elle nécessite un sol très riche pour donner de gros régimes (sol forestier) mais nécessite beaucoup de soleil (savane) pour que ce soit rentable tu dois donc le faire dans une ancienne forêt devenue savane mais comme ce sont d'ancien champs tu devras soit beaucoup l'amendé si tu veux faire du bio (des tonnes de compost) ou y verser environ 60 kilos d'engrais chimique par hectare sachant que les engrais chimiques appauvrissent ton sol. (dans tout les cas je te déconseille fortement d'utiliser les herbicides qui eux sont les vrais ennemis qui détruisent carrément la fertilité de ton sol. ceci dit le plantain est donc bien rentable et assez facile à faire comme le manioc ou le macabo.

rentabilité: si t'engraisse ton sol tu peux espérer un bénéfice entre un et deux millions par hectare bien entretenu et que t'arrive a contrer le vol. ces bénéfices sont récolté tout au long de la 2e année (et non en un mois comme la plupart des gens croient).

points forts
- culture facile a mettre en place
- Très peu de maladie (lorsque les rejets sont en santé) se méfier surtout des charançons
- Facile de suivre son inventaire et détecter les vols.

points faibles:
- très gourmand en nutriment donc il faut changer de culture au bout de 2 ou 3 récoltes maxi.
- Oubli les pifs, c'est trop de travail, ça ralonge le cycle de vie de la banne de 8 mois (période entre le moment ou tu crée le germoir et le moment ou tu met au sol. Le taux de perte en pépinière peut atteindre les 60%)
- le cout élevé des rejets. (en moyenne 100frs piece à l'est.
- facile à voler et à revendre
- a éviter dans les zones ou il y a beaucoup de vent car il peut faire des ravages (sinon installé des tuteurs)

Le cacao: pourquoi 6/7 ans

1- En moyenne les maladies, les erreurs de défrichage,  et la sécheresse vont te tuer la moitié de ce que tu plantes chaque années (si t'as de la chance) donc première année pépinière, 2e année 50% de couverture, 3e année 75% et 4e année 90%

2- l'espèce Mercedes (hybride) te donne "parfois" quelques des cabosse après 18 mois mis au sol auquel t'ajoute les 8 mois de pepinière t'es à deux ans. le problème est qu'ils te donnent rarement plus que 10 cabosses de petites taille et même ces 10 cabosses ce n'est pas tous les plans qui t'en donnerons.

un cacaoyer de 7 ans te produit en 50 et 100 grosses et moyennes cabosses par an.
mes observations est que la deuxième année t'auras en moyenne 5 petite cabosses.
la 3e année 50% de ton champ produisent environ 5 grosses cabosses et 10 petites. soit 5 % de son potentiel

ta production augmentera ensuite de 15 a 20% par an donc 7 ans pour atteindre la maturité maximale.


Que faire en attendant:
cette longue période de maturation est la raison pour laquelle il faut combiné d'autres cultures au cacao (comme la banane et le macabo mais pas le manioc.

en mixant les cultures tu multiplie ton rendement par hectare et tu diminue tes dépenses de défrichage. tu peux même gagner de l'argent dès la 3e année.


Hybide ou pas hybride?
Perso j'ai mixé les espèces de cacao dans mon exploitations afin de ne pas dépendre d'une seule souche génétique car certaines maladies atteignent plus certaines espèce que d'autres et comme l'hybride est nouveau on ne connait pas tous ses prédateurs. c'est donc plutôt risqué de tout misé sur lui.


PS: si tu souhaite venir nous visiter ce sera avec plaisir. informe moi quelques semaines avant de préférence.

Bonjour,

a force de lire on apprend de belles choses, mais Grosse interrogation de ma part.
Existe-t-il de bons centres de formations en agriculture pour les novices, dont je fais partie?
J'en connais un, qui dépend directement du ministère, c'est déjà ça, mais est-il sérieux? et les autres?

Et surtout, en France y en a-t-il aussi? j'ai cru comprendre qu'il y en avais un du côté de Toulouse....

cordialement.

salut Frangin comment va tu mon frére j´ai lu avec beaucoup d´attention tes réponses et une fois de plus je te dis merci , du debut a la fin je te donne raison , les attentes que nous avons de l´agriculture actuellement au cameroun sont enormes mais la realité sur le terrain est autre  de ma part je peux dire ici que je suis tombée dans un piege a force de lire la voix du paysan mon reve pour l´agriculture est née mais je regrette de le dire  aujourd´hui le chemin est long pour y arriver et cela necessite beaucoup d´argent et les nerfs . ce qu´on nous dit dans les journaux c´est pas ca qu´on vit sur le terrain depuis 2008 je n´ai eu que des pertes , aucun benefice , la rentabilité du macabo est d´environ ca 150 kg par h ca n´a pas poussé tt simplement. des millions partis dans l´eau ce qui choque encore est que c´est pas vraiment ce que les autorités nous presentent qui se vit sur le terrain , l´exemple type c´est le cacao hybride tel que tu le decris et ce qu´on nous dit a dit au paravant a propos. le meme constat je viens de le faire sur le nouveau manioc , on nous le presente comme alternative au manioc traditionel, avec un haut rendement et au cycle court du coup je me suis dit voila avec un 10h je peux faire l´affaire ,  mais une fois au cameroun je ne l´ai pas vu sur le marché du mois au marché de sangmelima , il est introuvable et decrit comme amer , contient beaucoup de cyanure donc pas commestible . actuellement y´a pas une societé parmis les entreprises annoncées qui l´achete . pour nous autres on ne sait quoi faire entre le reve et le desespoir...

merci mon frére j´ai bien pris en compte tes conseils , mais je suis un peu etonnée en cote d´voire un hectare de bananier plantain prend plus de 1600 rejets contre 1100au cameroun tout comme un h de cacao produit 2500kg contre 1 t chez nous selon toi pourquoi cete difference? je trouve 1100 rejets de bananier tres peu pour un h. je suis decouragée mais je peux plus abandonner par peur des moqueries lol :D

kmers94 :

Bonjour,

a force de lire on apprend de belles choses, mais Grosse interrogation de ma part.
Existe-t-il de bons centres de formations en agriculture pour les novices, dont je fais partie?
J'en connais un, qui dépend directement du ministère, c'est déjà ça, mais est-il sérieux? et les autres?

Et surtout, en France y en a-t-il aussi? j'ai cru comprendre qu'il y en avais un du côté de Toulouse....

cordialement.

je n'en connais pas mais j'ai il y en a certainement parce que j'ai vu deux étudiants sortis d'écoles qui avaient mis en route de belles petite exploitations de bananes plantains/cacao et c'est d'ailleurs avec eux que j'ai pu trouver du répondant dans les discussion. je peux essayer de me renseigner mais comptez vous y passé les deux ans que durent la formation?

sachez que recruté un diplômé va vous couté moins de 100.000frs / mois (soit 150€ max) et il va bossé pour vous et vous formé au passage. pour être sur que c'est un bon envoyez le faire une semaine chez moi (même deux jours suffisent) et je vous dirais si ça vaut la peine de vous engager ou s'il faut continuer de chercher . ;)

PS: petite bémol, je ne peux le testé que sur la banane, le cacao et le macabo les autres cultures je n'ai pas assez d'expériences. Je rappel que j'ai appris sur le tas (lectures, vidéos, échanges et expérience sur le terrain) donc mon avis vaut ce qu'il vaut... :whistle:

stuttgie :

merci mon frére j´ai bien pris en compte tes conseils , mais je suis un peu etonnée en cote d´voire un hectare de bananier plantain prend plus de 1600 rejets contre 1100 au cameroun

quand j'ai raconté ça aux membres de ma coopérative plusieurs se sont moqué de moi mais quand on a fait la descente sur le terrain les bouches se sont fermées car ils voyaient l'alignement et ils voyaient la qualité des régimes y avait rien a dire. de toute façon si t'es là en fin d'année tu pourra le  constaté de tes propres yeux Sttugie.

stuttgie :

tout comme un h de cacao produit 2500kg contre 1 t chez nous selon toi pourquoi cete difference? je trouve 1100 rejets de bananier tres peu pour un h. je suis decouragée mais je peux plus abandonner par peur des moqueries lol :D

2500K de cacao ce sont des gens très doués et dans des milieux parfait qui arrivent a explosé ainsi la production. il vaut mieux être modeste et budgétisé une tonne tout en visant les 1,5 tonnes que font nos meilleures exploitations camerounaises. Cette année Je vais tenté d'irriguer mon champs et qui sait peut-être que je pourrais dépassé la tonne à l'hectare ;) mais surtout je ferai du piment en contre saison. quand on sait qu'en mars le sac de piment frais peut atteindre les 60.000frs contre 12.000frs en saison d'abondance ça fait réfléchir non?

une tonne donne tout juste 1,5 millions a l'hectare à la maturité du champs. La banane produit de façon similaire mais n'est pas pérène. je continue a insisté pour la multiculture pour maximisé le rendement financier par hectares.

stuttgie :

salut Frangin comment va tu mon frére j´ai lu avec beaucoup d´attention tes réponses et une fois de plus je te dis merci , du debut a la fin je te donne raison , les attentes que nous avons de l´agriculture actuellement au cameroun sont enormes mais la realité sur le terrain est autre  de ma part je peux dire ici que je suis tombée dans un piege a force de lire la voix du paysan mon reve pour l´agriculture est née mais je regrette de le dire  aujourd´hui le chemin est long pour y arriver et cela necessite beaucoup d´argent et les nerfs . ce qu´on nous dit dans les journaux c´est pas ca qu´on vit sur le terrain depuis 2008 je n´ai eu que des pertes , aucun benefice , la rentabilité du macabo est d´environ ca 150 kg par h ca n´a pas poussé tt simplement. des millions partis dans l´eau ce qui choque encore est que c´est pas vraiment ce que les autorités nous presentent qui se vit sur le terrain , l´exemple type c´est le cacao hybride tel que tu le decris et ce qu´on nous dit a dit au paravant a propos. le meme constat je viens de le faire sur le nouveau manioc , on nous le presente comme alternative au manioc traditionel, avec un haut rendement et au cycle court du coup je me suis dit voila avec un 10h je peux faire l´affaire ,  mais une fois au cameroun je ne l´ai pas vu sur le marché du mois au marché de sangmelima , il est introuvable et decrit comme amer , contient beaucoup de cyanure donc pas commestible . actuellement y´a pas une societé parmis les entreprises annoncées qui l´achete . pour nous autres on ne sait quoi faire entre le reve et le desespoir...

j'ai appris qu'il y a une entreprise chinoise installée a Batouri qui vient jusqu'à Bertoua qui achete au paysans le champ de manioc sur pied en moyenne a 700.000frs par hectares et eux même s'occupent de la récolte. ils le prennent uniquement pour l'amido donc eux s'en foutraient qu'il soit amère ou non ton manioc.

t'as vraiment pas de chance et dans tes mots je sens ta detresse et j'aimerais t'aider mais je ne sais comment y parvenir rapidement et efficacement. Je me reconnait dans tes souffrances car au début j'ai eu de nombreux échec que je ne raconte pas dans mon blog de peur de traumatisé les débutants. je préfère leur donner les conseils pour réussir que de leur faire un long chapelet d'échec dont pour certain je n'ai toujours pas l'explication d'ailleurs.

peut-être qu'il faudrait que tu me fasse parvenir tes photos d'exploitations afin que je puisse me faire une idée et éventuellement mieux te conseiller... si je peux faire autre chose tu me dis.

ne lache pas mais prend une pause et réfléchi avant de te relancer. :unsure

salut Frangin, comme tu peux le constater je suis decouragée mais meme si je le voulais je ne pourrais pas abandonner car il y´a trop d´enjeux et j´ai déja beaucoup dépensé pour ce projet .
au départ j´ai envoyé un de mes neuveux a L´ETA aprés son bac,  toute la formation et le materiel de formation avoisinent 2 millions de fcfa, mais Dieu merci il est sorti et il a eu son diplome  (BTS) avec mention. actuellement il supervise la recolte mais il est un peu choqué par ce qu´il voit labas . du coup il se demande s´il pourra vivre de sa formation un jour... :|

bonjour Frangin ca veut dire que tu plante 1100 rejets á l hectare? ou bien les 1600? franchement l´ecart est trop grand entre les deux methodes es ce que je peux tenter le juste millieu :) x? en faisant par exemple 1300? au niveau de la rentabilité les autres qui font les 1600 rejets doivent se moquer de nous non?

stuttgie :

salut Frangin, comme tu peux le constaté je suis decouragée mais meme si je le voulais je ne pourrais pas abandonner car il y´a trop d´enjeux et j´ai déja beaucoup dépensé pour ce projet .
au départ j´ai envoyé un de mes neuveux a L´ETA aprés son bac,  toute la formation et le materiel de formation avoisinent 2 millions de fcfa, mais Dieu merci il est sorti et il a eu son diplome  (BTS) avec mention. actuellement il supervise la recolte mais il est un peu choqué par ce qu´il voit labas . du coup il se demande s´il pourra vivre de sa formation un jour... :|

Bonjour,
avec de l'aide et conseils cela devrait aller mieux. Et il faut se dire que rien ne se fait en un jour...;)

Donc patience, le travail paie toujours.
Je pioche les idées et surtout j'enregistre les conseils, pour que quand je me lancerais j'évite certaines erreurs. Mais je sais que j'en ferais, ou plutôt nous en ferons car ma Femme sera de la partie aussi.
Et nous savons qu'il nous fera au minimum 3 ans pour espérer avoir un assez bon rendement. Donc courage...:)

Bonjour kamer et merci pour ton post et tes encouragements , malgré tous les deboirs je garde un petit espoir surtout en lisant les gens comme Frangin il dit beaucoup de verités dans ses  posts,  si j´etais venue ici j´aurais reflechi plusieurs fois avant de m´engager ...  aujourd´hui encore je viens de lire le genre d´articles qui m´ont poussé vers l´agriculture:
le genre ci totalement exagérée ! Cameroun: Cameroun: les rêves d'une productrice de gombo – More Food In Africa
peut etre que le lien ne s´est pas affiché mais cette femme raconte qu´elle est technicienne d´agriculture , et qu´elle cultive le gombo sur 1000 m carré . elle attend au moins 6 sacs de 50 kg par semaine et ceci pendant 6 mois ce qui fait un rendement de ca 240 000 fcfa par mois (Pendant 6 mois) . cependant j´ai lu dans d´autres sites qu´un h de gombo produit entre ca 5 a 8 t pat h. si on va de cela qu´elle vend un sac de 50 kg a 10 000 fcfa, (ces prix elle les donne dans cet article) cela devrait faire ca 1600 000fcfa un hectare entier si on considere le rendement a 8 t.
d´ou a t-elle trouvé ces chiffres  ?
de deux u autre article dit que le gombo produit pendant 1,5 mois et non pendant 6 mois!
tu te rends compte les gens qui ont lu cette dame et qui commencent a perdre le sommeil a l´ídee de gagner tous ces millions dans la culture du Gombo? voila pourquoi je parle de piege :(

stuttgie :

Bonjour kamer et merci pour ton post et tes encouragements , malgré tous les deboirs je garde un petit espoir surtout en lisant les gens comme Frangin il dit beaucoup de verités dans ses  posts,  si j´etais venue ici j´aurais reflechi plusieurs fois avant de m´engager ...  aujourd´hui encore je viens de lire le genre d´articles qui m´ont poussé vers l´agriculture:
le genre ci totalement exagérée ! Cameroun: Cameroun: les rêves d'une productrice de gombo – More Food In Africa
peut etre que le lien ne s´est pas affiché mais cette femme raconte qu´elle est technicienne d´agriculture , et qu´elle cultive le gombo sur 1000 m carré . elle attend au moins 6 sacs de 50 kg par semaine et ceci pendant 6 mois ce qui fait un rendement de ca 240 000 fcfa par mois (Pendant 6 mois) . cependant j´ai lu dans d´autres sites qu´un h de gombo produit entre ca 5 a 8 t pat h. si on va de cela qu´elle vend un sac de 50 kg a 10 000 fcfa, (ces prix elle les donne dans cet article) cela devrait faire ca 1600 000fcfa un hectare entier si on considere le rendement a 8 t.
d´ou a t-elle trouvé ces chiffres  ?
de deux u autre article dit que le gombo produit pendant 1,5 mois et non pendant 6 mois!
tu te rends compte les gens qui ont lu cette dame et qui commencent a perdre le sommeil a l´ídee de gagner tous ces millions dans la culture du Gombo? voila pourquoi je parle de piege :(

je comprends ce que tu veux dire, et grace un peu a mon âge, je réfléchis quand je tombe sur ce genre d'article, tout comme pour d'autres sujets. C'est comme pour le 'nouveau' cacao, le souci c'est qu'il ne tient pas autant de "l'ancien". Et donc le piége est de devoir racheter des plans plus souvent et le rendement n'est pas aussi bon. Ce n'est qu'un retour d'un de mes beaux frêre, il se peut que dans une autre région ce n'est pas le même résultat.
Donc il faut prendre beaucoup de recul sur les nouveaux plans, car c'est comme les OGM, tout beau tout neuf MAIS....!!! et c'est ce MAIS qui fait toute la différence.

Et je suis d'accord avec toi, que Frangin est trés clair sur les avantages et inconvénients sur l'agriculture. Et il faut le remercier pour ça franchise, qui lui ne l'a pas eu et aurait pu faire comme les autres, garder cela pour lui.

Donc il faut bien se renseigner, rechercher sur le WEB et via des connaissances, pour savoir ou on met les pieds ;)

Et avec le courage, l'espoir et ténacité, on ne peut qu'y arriver.
Je reconnais aussi une autre chose, ma Femme est d'origine Camerounaise, donc cela aide aussi pour savoir ou l'on va.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Yaoundé

Conseils pour bien choisir votre assurance santé à Yaoundé.

Déménagement à Yaoundé

Conseils pour préparer votre déménagement à Yaoundé

Assurance voyage Yaoundé

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage à Yaoundé

Billet d'avion Yaoundé

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour Yaoundé